Capturer les papillons : détecter les symptômes des troubles

publicité
Semaine
Capturer les papillons :
Internationale
Thyroïde
détecter les symptômes des
troubles thyroïdiens chez les enfants
de la
Brochure destinée aux parents
Capturer les papillons :
détecter les symptômes des troubles thyroïdiens chez les enfants
La thyroïde joue un rôle important dans la régulation du métabolisme de votre enfant et est essentielle pour le développement cérébral et la croissance.1,2 La thyroïde aide également à
maintenir les fonctions vitales de leur organisme telles que la
respiration, la circulation et la digestion et garantit que tous les
organes dans leur organisme fonctionnent correctement.3,4
Bien que les troubles thyroïdiens chez les enfants soient relativement rares*, il est important d’être capable d’en repérer les
signes et les symptômes.3 Il est simple de réaliser des tests, et
des diagnostics et traitements précoces sont très bénéfiques
pour les enfants.3,5 Les troubles thyroïdiens peuvent, dans la plupart des cas, être pris en charge avec succès, et un traitement
adéquat permet généralement de contrôler les symptômes,
permettant aux enfants de mener une vie normale et saine.1,6
* Quelle est la fréquence des troubles
thyroïdiens chez les enfants ?
• L’hypothyroïdie congénitale (présente à la naissance)
se retrouve chez environ 1 bébé sur 2 000–4 000 7
• La thyroïdite de Hashimoto, la cause la plus fréquente
d’hypothyroïdie acquise chez les enfants, touche 1 %
à 2 % des adolescents à travers le monde.8
• L’hyperthyroïdie se retrouve chez 8 enfants sur 1
million chez les moins de 15 ans, et chez 1 enfant sur
1 million chez les moins de 4 ans.9
Si, après avoir lu cette brochure vous pensez que votre enfant ou un enfant que vous connaissez
présente des symptômes de trouble thyroïdien, prenez rendez-vous avec un médecin pour en
discuter. Un simple test sanguin permet de vérifier si la thyroïde de votre enfant fonctionne
correctement.1
Qu’est-ce que la thyroïde ?
Donc qu’est-ce qui pourrait mal tourner ?
La thyroïde est une glande endocrinienne en forme de papillon
qui se situe en haut du cou, juste en dessous de la pomme
d’Adam.3,10 Elle est le « contrôleur en chef » du métabolisme
et son rôle est de produire des hormones thyroïdiennes ; ces
hormones sont des messagers nécessaires pour garantir que les
tissus et les organes de l’organisme fonctionnent correctement
et à la bonne vitesse.3,10
Parfois la thyroïde d’un enfant peut cesser de fonctionner
normalement et commencer à fonctionner trop lentement ou trop
rapidement. Quand la thyroïde est hyperactive (qu’elle fonctionne
trop rapidement), elle produit trop d’hormones thyroïdiennes et
toutes les fonctions de l’organisme ont tendance à s’accélérer.
Cela est connu sous le nom d’hyperthyroïdie.3,11
Ainsi, la thyroïde aide l’organisme à utiliser l’énergie pour que
le corps reste à la bonne température, et permet au cerveau, au
cœur, aux muscles et aux autres organes de fonctionner comme
ils le doivent.10 Chez les enfants, les hormones thyroïdiennes
sont également essentielles pour le développement cérébral et la
croissance.1,2
Quelles sont les causes des troubles
thyroïdiens chez les enfants ?
Il existe plusieurs causes de problèmes thyroïdiens chez un
enfant. Les enfants peuvent naitre avec une thyroïde qui ne
fonctionne pas correctement ou ils peuvent développer des
problèmes pendant leur croissance.3 Les troubles thyroïdiens
peuvent également être héréditaires, par conséquent, si vous ou
quelqu’un de votre famille avez un trouble thyroïdien, il est important d’être attentif à d’éventuels symptômes chez vos propres
enfants.3 Les troubles thyroïdiens sont également plus fréquents
chez les filles que chez les garçons.3,4
Capturer les papillons :
détecter les symptômes des troubles thyroïdiens chez les enfants
Quand la thyroïde est hypoactive (qu’elle fonctionne trop
lentement), elle ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes
nécessaires pour maintenir le métabolisme de l’organisme et les
cellules et organes ont tendance à ralentir. Cela est connu sous
le nom d’hypothyroïdie.3,11
Ce sont ces changements qui entrainent les symptômes d’hyperthyroïdie et d’hypothyroïdie. Si les déséquilibres en hormones thyroïdiennes ne sont pas diagnostiqués et restent sans traitement,
ils peuvent avoir un effet néfaste sur le développement cérébral,
la croissance, la puberté et le bien-être général de l’enfant.3,12
Il existe d’autres troubles thyroïdiens pouvant affecter les enfants,
comme la formation de nodules (grosseurs dans le cou), qui sont
très rares, généralement non cancéreux et traitables quand ils
sont détectés de manière précoce.3 Cette brochure se concentre
sur les symptômes les plus fréquents associés à l’hypothyroïdie
et l’hyperthyroïdie, mais si vous souhaitez plus d’informations
concernant les troubles thyroïdiens chez les enfants, veuillez
vous rendre sur le site internet de la Semaine Internationale de
Sensibilisation à la Thyroïde : www.thyroidweek.com
Détecter les symptômes de l’hypothyroïdie et
de l’hyperthyroïdie
Afin de repérer les symptômes associés à l’hypothyroïdie et à
l’hyperthyroïdie, imaginez des papillons, chacun avec une personnalité différente. Hypo (abréviation d’hypothyroïdie) et Hyper
(abréviation d’hyperthyroïdie).
Rencontrez Hypo :
le papillon lent et indolent
Hypo est un papillon bleu. Il se déplace lentement et
ne grandit pas aussi vite que ses amis. Il est souvent
fatigué et parfois endormi. Sa peau est froide et son
rythme cardiaque est plus lent que celui des autres
papillons.
Hypothyroïdie congénitale
L’hypothyroïdie congénitale touche environ 1 bébé sur
2 000–4 000.7 Elle se produit généralement quand la thyroïde
ne se développe pas correctement lors la croissance du bébé
dans l’utérus. Dans ce cas, la thyroïde reste à l’arrière de la
langue, et est appelée thyroïde ectopique. Dans certains cas, la
thyroïde ne se développe pas complètement, et dans d’autres
cas elle ne se développe pas du tout.3 S’ils ne sont pas traités,
les bébés atteints d’hypothyroïdie congénitale ne parviennent
pas à produire assez d’hormones thyroïdiennes nécessaires
pour grandir correctement et permettre leur développement
cérébral. Par conséquent, ils peuvent développer des troubles de
l’apprentissage.
Cependant, des programmes de dépistage néonatal visant à
dépister l’hypothyroïdie congénitale sont répandus dans les pays
développés, et par conséquent, les nourrissons atteints peuvent
être traités de manière précoce, ce qui leurs permet de se développer normalement.7,14
Hypothyroïdie acquise (apparition tardive)
Hypothyroïdie
Si la thyroïde de votre enfant produit trop peu d’hormones
thyroïdiennes, vous pouvez remarquer plusieurs symptômes. Les
signes d’une thyroïde hypoactive chez les enfants dépendent de
leur âge et du moment de survenue des problèmes. Cependant,
les symptômes les plus fréquents sont :
• Les bébés peuvent sembler fatigués/somnolents en permanence, ils sont constipés et ont des problèmes d’alimentatiom.3
• Les enfants non diagnostiqués et ne recevant pas de traitement précoce peuvent présenter des difficultés d’apprentissage à l’école et des problèmes de comportement.3
• Chez les enfants plus âgés, une thyroïde hypoactive peut
entrainer un retard de croissance des os et des dents.3
• En plus des problèmes de croissance, l’apparition de la
puberté peut être retardée.3
• L’hypothyroïdie chez les adolescentes plus âgées peut entrainer des menstruations fréquentes et abondantes.
• Des symptômes supplémentaires peuvent survenir tels que
la lenteur/la somnolence, l’assèchement de la peau et la
perte de cheveux, une augmentation de la sensibilité au froid,
une fréquence cardiaque ralentie, une prise de poids ou une
rétention d’eau.3
Quelles sont les causes de l’hypothyroïdie ?
Chez les enfants, les deux causes les plus fréquentes d’hypothyroïdie (thyroïde hypoactive) sont :
• L’hypothyroïdie qui est présente à la naissance, appelée
hypothyroïdie congénitale.3
• L’Hypothyroïdie qui se développe au cours de la vie de l’enfant, appelée hypothyroïdie tardive ou acquise.3
La cause la plus fréquente d’hypothyroïdie acquise chez les
enfants est une maladie appelée thyroïdite de Hashimoto.3,8
C’est une maladie pendant laquelle le système immunitaire de
l’organisme attaque la thyroïde et interfère avec la production
d’hormones thyroïdiennes.3
L’apparition de la thyroïdite d’Hashimoto est très discrète, elle se
développe très lentement, elle se produit généralement chez les
enfants de plus de six mois et touche finalement 1 % à 2 % des
adolescents dans le monde.8 Les enfants qui développent une
thyroïdite d’Hashimoto peuvent avoir une production d’hormones
thyroïdiennes normale lors du diagnostic initial de la thyroïdite,
mais une surveillance est recommandée dans l’hypothèse qu’une
hypothyroïdie se développe.1
Comment l’hypothyroïdie est-elle
diagnostiquée et traitée ?
L’hypothyroïdie chez les enfants est diagnostiquée par de
simples bilans sanguins (tests de la fonction thyroïdienne).3
Ces tests vérifient si la thyroïde fonctionne normalement.
De plus, une radiographie de la main et du poignet (genou
chez les enfants) permettra d’établir le niveau de croissance
de l’enfant, et de savoir si ce que l’on appelle « l’âge des os »
est retardé.1
Une fois que l’hypothyroïdie est diagnostiquée, un enfant peut
être traité en remplaçant les hormones thyroïdiennes manquantes avec de la lévothyroxine, une hormone thyroïdienne
produite synthétiquement.5 Le traitement chez les enfants est
le même que chez les adultes, la lévothyroxine est conseillée,
mais la dose sera adaptée au poids et au besoin individuel de
l’enfant.3
Comment l’hyperthyroïdie est-elle
diagnostiquée et traitée ?
L’hyperthyroïdie est diagnostiquée en analysant à la fois les
symptômes de l’enfant et les résultats des tests sanguins
(tests de la fonction thyroïdienne) qui contrôlent si la thyroïde
fonctionne normalement.3,10
Rencontrez Hyper :
le papillon hyperactif et agité
Hyper est un papillon rose, mince, hyperactif et agité.
Elle est également irritable et facilement contrariée.
Elle a souvent faim et mange beaucoup, mais elle continue
à perdre du poids.
Hyperthyroïdie
Si votre enfant présente une hyperthyroïdie, sa thyroïde est hyperactive et produit trop d’hormones thyroïdiennes, ce qui signifie
que toutes les fonctions de l’organisme et les processus métaboliques fonctionnent plus vite que la normale.11 Ainsi, les signes et
symptômes fréquents de l’hyperthyroïdie peuvent être : 3,15
• Somnolence
• Irritabilité
• Changements de comportement / performance scolaire (par
exemple une mauvaise concentration et agitation en classe)
• Fréquemment lunatique, caractère émotif et sujet aux crises
de larme
• Tremblements des mains
• Augmentation de l’appétit et perte de poids
• Diarrhée
• Les filles qui présentent une hyperthyroïdie peuvent avoir des
menstruations peu abondantes et irrégulières
Quelles sont les causes de l’hyperthyroïdie ?
L’hyperthyroïdie (thyroïde hyperactive) est relativement rare
chez les enfants avec une incidence de 8 enfants sur 1 million
chez les moins de 15 ans. Chez les enfants de moins de 4 ans,
l’incidence est de 1 sur 1 million.9
La cause la plus fréquente d’hyperthyroïdie chez les enfants
est une pathologie appelée maladie de Basedow.3 Il s’agit d’un
trouble auto-immun qui entraine la production d’anticorps stimulant la thyroïde, cette dernière se mettant alors à produire un
taux d’hormones thyroïdiennes excessif.3 Les enfants atteints de
la maladie de Basedow peuvent présenter d’autres symptômes
comme le gonflement du cou, dû à un augmentation de la taille
de la glande, et une protubérance des yeux.3
Quand l’hyperthyroïdie est diagnostiquée chez les enfants, il
existe plusieurs options de traitement qui visent à contrôler les
symptômes et traiter la cause sous-jacente :3
• Les bêtabloquants peuvent être utilisés pour traiter les symptômes inquiétants comme la fréquence cardiaque élevée et
l’hyperactivité, mais ne traiteront pas la cause sous-jacente.
Ces traitements doivent être utilisés avec précaution, car
ils peuvent provoquer des crises chez les enfants atteints
d’asthme.
• Les médicaments anti-thyroïdiens sont des traitements efficaces qui bloquent la production d’hormones thyroïdiennes à
partir de la thyroïde. Ces traitements sont parfois associés à
des effets indésirables et les enfants qui les prennent doivent
réaliser des tests sanguins réguliers afin de s’assurer qu’ils
tolèrent le traitement.
• D’autres traitements comme celui à l’iode radioactif et la
chirurgie pour retirer une partie de la thyroïde.
Il est important de discuter des avantages et des inconvénients
de ces traitements avec un médecin, si une hyperthyroïdie a été
diagnostiquée chez votre enfant.
Prise en charge des troubles thyroïdiens
de votre enfant
Si une pathologie thyroïdienne a été diagnostiquée chez votre
enfant, rassurez-vous, il s’agit d’une maladie qui peut être prise
en charge et cela ne l’empêchera pas de vivre heureux et en
bonne santé.5,6
Il aura besoin de votre soutien et vous pourrez l’aider à rester en
très bonne santé en gardant un œil sur son traitement (en vérifiant par exemple qu’il prenne son traitement quotidiennement)
et en surveillant avec attention ses progrès.12 Il peut également
être une bonne idée d’informer son école/ garderie de sa maladie, de façon à ce que le personnel soit au courant d’éventuels
besoins et exigences liés à son traitement.1
Pour plus d’informations, veuillez vous rendre sur
www.thyroidweek.com.
Cette campagne est réalisée avec le soutien de
Références
1
2
3
4
5
6
7
The Thyroid Foundation of Canada. Thyroid Disease in Children. Available at: http://www.thyroid.ca/childhood.
php#childhood Last accessed February 2016
Rovet JF. The role of thyroid hormones for brain development and cognitive function. Endocrin Dev 2014;
26:26-43
Child Growth Foundation. Thyroid Disorders A Guide for Parents and Patients Available at: http://www.
childgrowthfoundation.org/CMS/FILES/15_Hypothyroidism.pdf Last accessed February 2016
Bettendorf M. Thyroid disorders in children from birth to adolescence. Eur J Nucl Med Mol Imaging. 2002; 29
Suppl 2: S439–S446
NHS. Underactive thyroid (hypothyroidism). Available at http://www.nhs.uk/Conditions/Thyroid-under-active/
Pages/Introduction.aspx Last accessed February 2016
NHS. Overactive thyroid (hyperthyroidism). Available at http://www.nhs.uk/Conditions/Thyroid-over-active/
Pages/Introduction.aspx Last accessed February 2016
Ford G and LaFranchi SH. Screening for congenital hypothyroidism: A worldwide view of strategies. Best Pract
Res Clin Endocrinol Metab 2014; 28:175-187
8 Counts D and Varma SK. Hypothyroidism in Children. Pediatr Rev 2009; 30:251-258
9 Cappa M, Bizzarri C, and Crea F. Autoimmune Thyroid Diseases in Children J Thyroid Res 2011; 2011: 1-13
10 American Thyroid Association. Thyroid Function Tests. Available at: http://www.thyroid.org/wp-content/uploads/
patients/brochures/FunctionTests_brochure.pdf. Last accessed February 2016
11 British Thyroid Foundation. Your Thyroid Gland. Available at: http://www.btf-thyroid.org/information/yourthyroid-gland Last accessed February 2016
12 Bursell JDH and Warner JT. Interpretation of thyroid function in children. Paediatr Child Health 2007; 17:361-366
13 Dangal G. Menstrual Disorders in Adolescents. Int J Gynaecol Obstet 2005; 4:Number 1. Available at: http://
www.ispub.com/ostia/index.php?xmlFilePath=journals/ijgo/vol4n1/menstrual.xml. Last accessed February
2016
14 NHS Choices. Newborn Blood Spot Tests Available at: http://www.nhs.uk/conditions/pregnancy-and-baby/
pages/newborn-blood-spot-test.aspx Last accessed February 2016
15 Patient.info. Hyperthyroidism (Overactive Thyroid). Available at: http://patient.info/health/overactive-thyroidgland-hyperthyroidism Last accessed February 2016
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire