ANNALES 2011/12
ANNALES 2012/13
ANNALES 13/14
9-L’intensité de la douleur :
A.Peut se mesurer par une échelle visuelle analogique (E.V.A).
B.L’évaluation de l’intensité de la douleur permet de suivre l’évolution de la douleur.
C.Deux individus qui présentent un score à 6 à l’échelle numérique ont la même intensité de douleur.
D.Il existe des échelles d’évaluation de douleur spécifiques à la personne agée.
E.L’évaluation de l’intensité de la douleur chez la personne agée non communicante peut se faire par l’étude
du comportement.
10- Quelles sont les réponses exactes ?
A.Une douleur aigüe est par définition intense
B.Le principal mécanisme générateur d’une douleur aigue est la nociception
C.Une douleur aigüe évolue depuis moins de 3 mois
D.Une douleur chronique évolue depuis plus de 3 mois
E.Les mécanismes d’une douleur chronique sont variés : nociceptif, neuropathique, psychogène
11- Quelles sont les réponses exactes ?
A.La nociception permet de détecter des stimulations susceptibles de menacer l’intégrité physique.
B.La douleur neuropathique résulte d’une altération de la transmission nerveuse.
C.La douleur psychogène est l’expression somatique d’une symptomatologie psychopathologique.
D.La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire
existant ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage.
E.La douleur est un phénomène perceptif et neuropsychologique.
12- Quelles sont les réponses exactes ? Classiquement,
A.Une douleur inflammatoire peut réveiller le patient en deuxième partie de nuit.
B.Une douleur mécanique n’est pas calmée par le repos.
C.Une douleur inflammatoire cède partiellement après un dérouillage matinal.
D.La douleur mécanique augmente au cours de la journée.
E.La douleur mécanique augmente lors de l’appui et lors des mouvements.
ANNALES 2014/15
SESSION1
24. Parmi les caractéristiques d’une douleur neuropathique :
A.On peut constater un déficit moteur dans le territoire douloureux.
B.La sensation douloureuse spontanée peut être permanente ou fulgurante.
C.L’allodynie est une sensation douloureuse lors d’une stimulation non douloureuse.
D.Les paresthésies et les dysesthésies sont des sensations non douloureuses.
E.L’hyperalgésie est une réponse exagérée à une stimulation normalement douloureuse.
25. Concernant l’intensité de la douleur :
A.Elle peut se mesurer par une échelle visuelle analogique (E.V.A).
B.L’évaluation de l’intensité de la douleur permet de suivre l’évolution de la douleur.
C.Deux individus qui présentent un score à 6 à l’échelle numérique ont la même intensité de douleur.
D.Il existe des échelles d’évaluation de douleur spécifiques à la personne âgée.
E.L’évaluation de l’intensité de la douleur chez la personne âgée non communicante peut se faire par l’étude
du comportement.
26. Concernant la douleur :
A.Une douleur mécanique a tendance à augmenter d’intensité au cours de la journée.
B.Une douleur mécanique est soulagée par le repos.
C.Une douleur inflammatoire s’estompe au cours de la journée.
D.Une des caractéristiques de la douleur inflammatoire est de réveiller le patient en 2eme partie de nuit.
E.Afin de diminuer l’intensité d’une douleur mécanique articulaire, les patients pratiquent un dérouillage
matinal.
27. Concernant la douleur :
A.Une douleur aigue est par définition intense.
B.Le principal mécanisme générateur d’une douleur aigue est la nociception.
C.Une douleur aigue évolue depuis moins de 3 mois.
D.Une douleur chronique évolue depuis plus de 3 mois.
E.Les mécanismes d’une douleur chronique sont variés : nociceptif, neuropathique, psychogène.
SESSION 2 2014/1015:
14. Concernant l’évaluation de la douleur :
A.Elle peut se mesurer par une échelle visuelle analogique.
B.L’évaluation de l’intensité de la douleur permet de suivre l’évolution de la douleur.
C.Deux patients qui présentent un score à 6 à l’échelle numérique ont la même intensité de douleur.
D.Il existe des échelles d’évaluation de la douleur spécifique à la personne âgée.
E.L’évaluation de l’intensité de la douleur chez une personne âgée non communicante peut se faire par
l’étude des comportements.
Téléchargement

annales-semio-douleur-word