DOULEUR EN CANCEROLOGIE
I. Généralités sur la douleur
-
La douleur est une expérience :
o Personnelle.
o Familiale.
o Culturelle.
o Spirituelle.
II. Définition
-
-
-
« Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou
potentielle, ou décrite dans des termes évoquant une telle lésion ».
Pluridimensionnelle.
Subjective.
Traitement plurimodal et interdisciplinaire.
Douleur et souffrance : la douleur est considérée comme une souffrance parmi d’autre, c’est la
souffrance du corps.
Douleur et émotion.
Douleur et nociception.
Intensité douloureuse et lésion tissulaire : différence radio-clinique.
Profil évolutif :
o Douleur aigue : signal d’alarme.
o Douleur chronique : douleur maladie.
4 dimensions ou composantes :
o Sensori-discriminative.
o Affectivo-émotionnelle.
o Cognitive.
o Comportementale.
4 mécanismes :
o Nociceptif.
o Neuropathique.
o Psychogène.
o Idiopathique ou dysfonctionnel.
III. Evaluer la douleur (ANAES-HAS 1999)
-
-
Début :
o « Depuis combien de temps ? »
o « Apparition brutale ou progressive ».
Evolution : permanente ou paroxystique ? Aigue ou chronique ?
Localisation : « Montrez avec votre main, doigt ».
Irradiations : « Vers où va la douleur ? ».
Intensité : évaluation EN, EVA, Algoplus.
Type : détermine le mécanisme DN4, QDSA, brûlure, serrement, torsion, etc.
Composantes QDSA, HAD.
Retentissements : travail, loisirs, marche, sommeil, humeur, relation avec les autres.
Facteurs déclenchants aggravants ou facteurs d’amélioration.
Prise antalgique ? Autres moyens thérapeutiques ?
IV. Evaluation de l’intensité
-
-
-
Obligatoire répétée, suivi de la prescription.
Echevelles auto-évaluation :
o EVS.
o END.
o EVA.
Si non communicant : échelles d’hétéroévaluation.
o Doloplus 2.
o ECPA.
o Algoplus.
o Etc.
Donnez une note à votre douleur:
o 0 ---------------------------- 10.
o 0: absence de douleur.
o 10: douleur la plus forte imaginable
Evaluation des mécanismes
-
-
4 mécanismes :
o Excès de nociception : infection, traumatisme, cancer.
o Neuropathique ou Neurogène (par désafférentation) : douleur post-zostérienne,
douleur des neuropathies diabétiques, cicatrices, membre fantôme, sclérose en
plaques, etc. cancer DN4.
o Psychogène : diagnostic psychiatrique : trouble anxieux, trouble dépressif, trouble
somatoforme (hystérie, hypochondrie) HAD.
o Dysfonctionnelle (idiopathique) : fibromyalgie, céphalée de tension, colopathie
fonctionnelle.
Evaluation : clinique, par questionnaires.
Téléchargement

III. Evaluer la douleur (ANAES