LA PÉRIODE RÉVOLUTIONNAIRE (1789-1815) (9 à 10 h)
1. Les grandes phases de la période révolutionnaire en France, de 1789 à 1815
Les grandes phases de la Révolution et de l’Empire sont présentées à partir des événements
fondateurs, des principaux acteurs et des grandes figures. On insiste sur des points clés de la période :
la chute de l’Ancien Régime politique et social en 1789, l’accélération des événements et des
expériences politiques entre 1792 et 1794, les réformes de Napoléon Bonaparte. L’évocation des
guerres de la Révolution et de l’Empire à partir de cartes doit surtout introduire à la présentation des
bouleversements induits en Europe
2. Les transformations de l’Europe
Une comparaison entre la situation de l’Europe à la fin du XVIIIe siècle et celle de 1815 conduit à
mettre en évidence les transformations de tous ordres introduites par la période révolutionnaire et
impériale dans les structures politiques et la société, les aspirations nées des idées nouvelles et les
résistances des tenants de l’ordre ancien.
• Cartes : l’Europe napoléonienne en 1811 ; l’Europe en 1815.
• Repères chronologiques : prise de la Bastille (14 juillet 1789) ; abolition des privilèges (4 août 1789;
Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août 1789) ; chute de la monarchie (10 août
1792); chute de Robespierre (9 Thermidor an II - 27 juillet 1794) ; Consulat (1799 - 1804) ; le Franc
germinal (1803); le Code Civil (1804) ; Empire (1804 - 1815), le congrès de Vienne (1814-1815).
• Documents : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ; carte des départements français en
1791; David: le Sacre de Napoléon ; Goya: Dos de Mayo, Tres de Mayo (2 mai, 3 mai 1808).
Sur une nouvelle double page coller sur la page de gauche la frise distribuée par le
professeur et sur la page de droite titre du nouveau chapitre
La Période révolutionnaire
Révolution: Comment définir ce terme
C'est un changement soudain, brusque et important.
En Histoire, le terme de Révolution désigne l'ensemble des événements historiques qui ont
lieu, lorsque qu'une partie de la société en insurrection prend le pouvoir et que des
changements économiques, politiques et sociaux importants se produisent dans la société.
Connaissez-vous des exemples de révolution autres que celle française?
Retour sur la situation de la France avant 1789.
Fiche de rappel. XVIIIe siècle
Problématique: Quels changements la France a-t-elle connu durant le Révolution
française?
I)
La fin de l'Ancien Régime (1789- 1791)
A) Quels sont les principaux changements de l'année 1789
Travail sur le film les années Lumières
LES EVENEMENTS DE L’ANNEE 1789
(scènes extraites du film : «La Révolution Française, les Années Lumières)
Scène 2
Scène 3
Scène 1
Ouverture des Etats Généraux
Serment du jeu de paume
Prise de la Bastille
5 mai 1789
20 juin 1789
14 juillet 1789
« Salle des menus plaisirs »
Salle du jeu de paume
Paris
palais de Versailles
Palais de Versailles
Les députés des trois ordres
Les députés du tiers-état +
quelques membres du clergé
et de la noblesse
Le peuple parisien
Les députés jurent de ne
jamais se séparer jusqu’à ce
que la France ait une
constitution
Attaque de la prison
royale pour y récupérer
de la poudre
Refus du roi de reconnaître
l’Assemblée nationale et de
l’autoriser à rentrer dans la
salle des menus plaisirs
Le roi rassemble des
troupes autour de Paris
L’Assemblée nationale devient
Assemblée nationale
constituante. Elle regroupe
tous les députés
La révolution devient
populaire
Nom de l’événement
Date ?
Où ?
Qui ?
Le roi
Quoi ?
Les députés des trois ordres
sont réunis suite à la
convocation du roi
Ils sont rangés par ordre
Pourquoi ?
Conséquences ?
Résoudre la crise financière et
la crise sociale et économique
Opposition du tiers-état sur le
mode de vote (il veut un vote
par tête et non par ordre)
 il se déclare Assemblée
Nationale (car il représente
98% de la nation)
Scène 4
Scène 5
Crise alimentaire
C’est la fin de la monarchie
absolue
Scène 6
Scène 7
La Grande peur
Abolition des privilèges
Déclaration des Droits de
l’Homme et du citoyen
Marche des femmes sur
Versailles
5 et 6 octobre 1789
Fin juillet, début août 1789
Nuit du 4 août 1789
26 août 1789
Les campagnes françaises
Assemblée nationale
Assemblée nationale
De Paris à Versailles
Les paysans
Assemblée nationale
(Versailles)
Assemblée nationale
Les femmes et les
enfants de Paris
Les paysans attaquent les
châteaux
L’Assemblée nationale décide
la fin des privilèges et donc de
la société d’ordres
Texte affirmant les principaux
droits de l’homme (liberté,
égalité, sécurité …)
Les femmes marchent
sur Versailles pour
réclamer du pain et le
retour du roi à Paris
Le soulèvement se répand en
province
Les nobles plient devant la
pression populaire
Il faut remplacer la société
d’ancien régime par autre
chose
Crise alimentaire à Paris
Les nobles prennent peur
C’est la fin de la société
d’ancien régime
Les fondements d’une société La famille royale
nouvelle sont posés. Ce texte
s’installe à Paris au
est un des textes fondateurs de palais des Tuileries
la démocratie moderne
1 ) Complétez le document ci-dessus en écrivant dans les cases le nom de l'ordre qui
correspond.
2 ) Citez des exemples de privilèges abolis:
La fin des privilèges marque la chute de l'Ancien Régime.
Le 26 août 1789, l'Assemblée Constituante adopte la Déclaration des droits de l'homme
et du citoyen.
Associez chaque article de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen au
nouveau principe qu'elle établit.
Synthèse :
Constitution : Texte qui fixe l’organisation et le fonctionnement d’un Etat.
Assemblée Nationale : Députés représentant l’ensemble des citoyens d’un pays.
Assemblée Nationale Constituante : Assemblée Nationale chargée de rédiger la Constitution.
Elle est dissoute une fois son travail effectué.
B) La France réorganisée
La France connait désormais le régime de la Monarchie Constitutionnelle, il s'agit d'une
Monarchie soumise à une constitution. De 1789 à 1791, les députés de l'Assemblée
nationale débattent pour mettre au point une constitution pour la France. Cette période
est un temps de grandes réformes qui change complètement le fonctionnement du pays.
1) La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen
Fiche d’exercice.
Synthèse :
Une fois l’ancien régime aboli, il faut reconstruire. La Déclaration des Droits de l’Homme et
du Citoyen, adoptée par l’assemblée nationale constituante le 26 août 1789, pose les
fondements d’une société nouvelle. Ce texte est un texte fondateur de la démocratie moderne.
2) De nouvelles bases pour la société française
Ainsi la vie quotidienne des français change:
Les révolutionnaires veulent mettre fin aux inégalités géographiques du pays, on trouvait par
exemple des poids et mesures différentes selon les régions.
Les nouveaux poids et mesures: le litre, le gramme, le mètre, le franc, le stère ( Gravure
du XVIIIe siècle, musée Carnavalet, Paris ).
Document qui se trouve également page 66 du manuel
1 ) Placez au dessus des dessins du document le nom de l'indice de poids ou de mesure qui
correspond.
1 m³ de bûches de 1m de long = 1 stère
Illustration document 1 page 66.
Document 5 page 67
1) Quelle décision concernant la religion catholique prend l’assemblée nationale ?
2) Dans quel but ?
Conclusion sur la réorganisation du royaume:
L'Assemblée nationale remplace le découpage administratif complexe de l'ancienne France
par les .................................. Un nouveau système .......................... de poids et
.......................... est adopté. Les corporations et les associations de travailleurs ou de patrons
sont interdites. Pour combler le .............................. du budget, les propriétés du.......................
sont confisquées et mises en ....................... sous le nom de biens nationaux ; c'est la
.............................. .......... ........... ...... ........................ . Prêtres et évêques deviennent salariés
de ............... ; c'est la ............................... ................................. du .................... . Les anciens
impôts sont remplacés par de nouveaux, payés par .............. les citoyens.
3) Quelles sont les bases du nouveau régime politique ?
Document 6 page 57
Travail sur l’organigramme de la Constitution de 1791 :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
Présenter le document.
Rappeler ce qu’est une constitution.
Qui détient le pouvoir exécutif ? Qui détient le pouvoir législatif ?
Expliquer le terme « monarchie constitutionnelle ».
Quel pouvoir particulier le roi obtient-il en 1791 ?
Qui sont les électeurs ? Est-ce donc une démocratie totale ?
Synthèse :
Le régime politique mis en place en 1791 est une monarchie constitutionnelle. C’est en fait
une monarchie parlementaire définie par une constitution. Les trois pouvoirs sont séparés et le
roi doit gouverner avec l’assemblée législative (= assemblée de représentants du peuple élus
au suffrage censitaire). L’assemblée vote les lois mais le roi détient un droit de veto ; c’est à
dire qu’il peut, pendant 4 ans, suspendre l’application des lois.
Suffrage censitaire : seuls les hommes riches (= ceux qui paient un impôt, le cens,
suffisamment important) peuvent voter.
4) La fête de la Fédération :
Document 1 page 68
1) Présenter le document.
2) Quels sont les personnages ou groupes de personnages visibles sur ce document ?
(Où est La Fayette ? le roi ? Marie-Antoinette ? Qui sont les autres personnages :
La garde nationale, les députés, le peuple)
3) A quoi correspond la date de cette cérémonie ?
4) Que montre cette scène ?
5) Quelle impression donne ce document ?
Synthèse :
Un an après la prise de la Bastille, le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération célèbre la
réconciliation de la nation française et du roi. La révolution semble terminée. Les
Français ont obtenu tout ce qu’ils demandaient avant 1789. Alors pourquoi la
Révolution française continue-t-elle?
II ) De la fin de la Monarchie à la Première République (1791-1799)
A) Pourquoi la Monarchie parlementaire échoue ?
1) Le Roi contre la Nation
La fête de la fédération célèbre l’unité de la nation, le roi avec son peuple. (tableau page 68)
Extrait de film sur la fuite du roi., le 22 juin 1791
1) Qu’a fait le roi ? Quand (mois et année) ?
2) Où a-t-il été arrêté ?
3) Sachant que Varennes se trouve à l’Est de
Paris, où voulait aller le roi ? Pourquoi à votre
avis ?
4) Comment réagissent les Parisiens ? Quel est
le sentiment dominant ?
Document 2 page 68
5) Par quel terme les Parisiens désignent-ils le
roi ?
6) Pourquoi le roi n’est-il pas puni ?
La concorde semblait régner entre la nation française et son Roi. Pourtant, n'acceptant
pas la limitation de ses pouvoirs et encouragé par les nobles émigrés et les prêtres
réfractaires, Louis XVI tente de fuir le pays dans le nuit du 21 juin 1791. Sa tentative
échoue à Varennes. Il est ramené à Paris, la confiance entre le peuple et son Roi est
définitivement rompue.
Le retour du Roi divise les révolutionnaires, des groupes se forment, partageant des idées
politiques différentes et notamment sur la place qu'il faut accorder au Roi après sa fuite.
Explication des divisions des députés et présentation des différents groupes.
Les Cordeliers: Le club des cordeliers est fondé le 27 avril 1790. Proche du peuple, ce club
est un véritable surveillant de l'Assemblée nationale. Il prône la déchéance du Roi, il organise
la manifestation du champ de Mars du 17 juillet 1791 et fait parti des grands organisateurs de
l'insurrection du 10 août 1792, qui met fin à la Monarchie.
Membres importants: Marat, Camille Desmoulins, Danton
Les Jacobins: La société des amis de la Constitution est créée à Paris en novembre 1789. Elle
se réunit au couvent des Jacobins, rue St Honoré. Ce club comprend de nombreuses filiales en
province et devient rapidement un groupe très influent à l'Assemblée Nationale. Tous ceux
qui exercèrent successivement le pouvoir prirent leur essor dans ce club, de Mirabeau
(important lors des Etats Généraux) à Robespierre (Très important pendant la Terreur). Sous
la Terreur les jacobins deviennent un appui du gouvernement révolutionnaire dans le société
(contrôle, surveillance...).
Les Girondins: Parti de l'Assemblée législative de 1791 née avec la réunion de députés de la
Gironde. D'abord engagé pour une radicalisation du mouvement révolutionnaire, ils changent
d'orientation politique après avoir gouverné lorsque Louis XVI les appelle au gouvernement.
En 1792-1793, ils font figure d'opposants aux députés qui prônent la fin de la Monarchie,
beaucoup de girondins finiront guillotinés.
Membres importants: Condorcet, Brissot et Isnard.
Les Montagnards: Ce terme désigne issus pour beaucoup des Jacobins qui durant la
Convention (dès 1792) se regroupent pour s'opposer aux girondins alors au pouvoir. On les
appelle montagnards car ils siègent en haut à gauche de l'assemblée. Ce n'est pas vraiment un
parti politique, c'est davantage l'union des députés révolutionnaires engagés pour radicaliser la
Révolution (mort du Roi...). Des différences importantes existent entre les montagnards, leur
point commun: « défendre la nation débout ».
Membres importants: Danton, Marat et Robespierre
Extrait vidéo chapitre la fuite du roi.
17 juillet 1791: Rassemblement du Champ de Mars sous l'impulsion des Cordeliers. C'est un
massacre populaire.
La question de la guerre : extrait vidéo le roi entre à l’assemblée, la France déclare la guerre à
l’Autriche.
2) La Nation contre le Roi
La question de la guerre
« Le Roi a résolu de faire connaître à l’europe l'état où il se trouve, et en confiant ses peines à
l'Empereur, son beau-frère, il ne doute pas qu'il prenne toutes les mesures que son cœur
généreux lui dictera pour venir au secours du Roi et du Royaume de France. »
Lettre de Louis XVI à Léopold II, empereur d'Autriche, juillet 1791.
« Un peuple en état de révolution est invincible. Disons à l'Europe que, si elle engage les rois
dans une guerre contre les peuples, nous engagerons les peuples dans une guerre contre les
rois. Disons à l'Europe que dix millions de Français embrasés du feu de la liberté et armés du
glaive pourraient, si on les irrite, faire trembler les tyrans sur leurs trônes d'argile. »
D'après le discours du député H.M. Isnard à l'Assemblée législative, 29 novembre 1791.
1. Que veulent les auteurs de ces deux textes?
2. Leurs motivations sont-elles les mêmes?
Louis XVI et les révolutionnaires veulent la guerre mais pour des raisons différentes,
cependant le 20 avril 1792 l'assemblée vote le guerre et Louis XVI signe le texte qui
déclare la guerre à l'Autriche et la Prusse.
La Marseillaise : Document 4 page 69
Qui est l’auteur de la Marseillaise ?
Quand est écrit ce chant ?
Par qui ce chant est-il rendu populaire ?
Pourquoi peut-on dire que la Marseillaise est à la fois un chant militaire et un chant
révolutionnaire ?
5) Quelle phrase du texte montre que la France est une démocratie ?
1)
2)
3)
4)
Le Manifeste du Duc de Brunswick (1) (25 juillet 1792)
« Un but qui tient au cœur des deux souverains (2), c’est d’arrêter les attaques portées
au trône et à l’autel (3), de rétablir le pouvoir légal, de rendre au Roi la sécurité et la liberté
dont il est privé.
La ville de Paris et tous ses habitants seront tenus de se soumettre sur le champ et sans
délai au Roi, de lui rendre sa pleine et entière liberté, et de lui assurer, ainsi qu’à toutes les
personnes royales, le respect que doivent les sujets à leur souverain. Si le château des
Tuileries est attaqué, s’il est fait la moindre violence, le moindre outrage au Roi, la Reine ou à
la famille royale, alors leurs majestés impériale et royale (2) en tireront une vengeance
exemplaire et à jamais mémorable : ils livreront la ville de Paris à une exécution militaire, et
les révoltés coupables d’attentats auront les supplices qu’ils méritent. »
1 : Brunswick est le chef des armées prussienne et autrichienne
2 : Le roi de Prusse et l’Empereur d’Autriche
3 : l’autel, c'est-à-dire l’Eglise
1) Qui est le duc de Brunswick ? Au nom de qui agit-il ?
2) Que dit Brunswick dans ce manifeste ?
3) Qui est mis en garde par Brunswick ?
Le peuple de Paris est menacé par Brunswick, il s’en prend donc au Roi.
Document 5 page 69 du manuel (extrait de film)
La France est un pays en guerre et elle va le rester jusqu’en 1802. Le 10 août 1792, le
peuple de Paris prend d’assaut le palais des Tuileries. Le roi est arrêté, c’est la fin de la
Monarchie. A l’Assemblée nationale, une nouvelle assemblée est élue, c’est la convention
et elle met en place le suffrage universel. Le 21 septembre 1792, après la victoire de
Valmy face aux prussiens et aux autrichiens, la République française est proclamée.
Sans culottes: Révolutionnaires issus du peuple.
Schéma du synthèse sur la fin de la Monarchie en France.
-
-
La France est envahie. Les
Autrichiens et les Prussiens
sont aux portes de Paris
Les Français n’ont plus
confiance en leur roi
Les Autrichiens menacent de
brûler Paris s’il est fait le moindre
outrage à Louis XVI
L’assemblée appelée Convention,
est élue au suffrage universel.
le roi se réfugie à
l’Assemblée Nationale
Le roi et sa famille seront
finalement emprisonnées
Réponse à la question posée dans le titre du II :
La révolution continue car le roi n’a pas accepté les différents événements et le rôle qu’on lui
avait attribué. De plus, la guerre ne permet pas de terminer la révolution.
B) La Première République
1) La mort du Roi
Document 1 page 70 et l’extrait de film
Les députés décident de traduire en justice le citoyen Louis Capet. A une très courte
majorité, le roi est condamné à mort. Il est guillotiné le 21 janvier 1793. La reine MarieAntoinette sera guillotinée à son tour en octobre 1793.
2) La Terreur pour sauver la République (1793 – 1794)
Carte document 3 page 70
1) Quels dangers menacent la République à l’intérieur et à l’extérieur en 1793 ?
2) Citez des régions en insurrections face à la République ?
Texte document 2 page 70
1) Où se passe la révolte ?
2) A quel milieu social appartiennent les révoltés ?
3) Pourquoi se révoltent-ils ?
Lire texte 4
La République est contestée à l’extérieur par les monarchies d’Europe mais également à
l’intérieur par certaines provinces du royaume attachée à la religion catholique et à la
monarchie comme la Vendée, la Bretagne et la Provence. Pour lutter face à ces ennemis
de l’intérieur la République se durcit. La République entre dans la période appelée la
terreur, car elle se définit par l’utilisation de la violence et l’eliminination de tous les
opposants à la République.
Texte 5 page 71
1) De quand date ce texte ?
2) Qui sont les ennemis de la République désignés dans ce texte ?
3) Que risquent-ils ? (une mort et un procès écourté)
Quelques grandes réformes de la Terreur :
Sur le plan politique : Comité de Salut Public dirigé par Robespierre.
Sur le plan judiciaire : Loi des Suspects
Sur le plan économique : Maximum des prix (pour avoir l’appui des plus pauvres)
Sur le plan social : suspension des libertés
Sur le plan religieux : Calendrier révolutionnaire. (l’An I de la République commence le 21 septembre
1792)
- La fin de la Terreur :
Lecture de la biographie de Robespierre page 77.
Le 28 juillet 1794, Robespierre est guillotiné. C’est la fin de la Terreur.
- Bilan de la Terreur :
La république est sauvée (les ennemis intérieurs sont vaincus et les ennemis extérieurs sont
contenus grâce aux talents de jeunes généraux) mais cela s’est fait au prix d’un bilan humain
terrible (40000 exécutions, 200000 victimes en Vendée).
3) La République bourgeoise (1794 – 1799)
Paris sous le Directoire
Il règne une vive inquiétude dans le public, occasionnée par la situation actuelle des
finances (…). Le nombre des ouvriers sans occupation est augmenté à Paris, et le bruit court
qu’il est aussi considérable dans les départements ; la grande détresse où ils vont être réduit
fait craindre des suites fâcheuses. (…) On a dit, en parlant de la Constitution actuelle, qu’elle
n’était point populaire et que c’était un gouvernement aristocratique (…) que toute la
différence entre la Constitution de 1791 et celle de 1795, c’est que l’exécution des lois au lieu
d’être confiée à un seul l’était à cinq. (…) L’on remarquait que les royalistes cherchaient à
relever la tête et à inspirer des soupçons au Directoire sur les intentions des patriotes.
Rapport d’un agent secret, 16 septembre 1797.
1- Présenter le document.
2- Lignes soulignées :
a- Qui dirige la France sous le directoire ?
b- D’après le texte, qui a le droit de vote à l’époque ? d’après vos connaissances,
comment appelle-t-on ce type de suffrage ?
c- Qu’en pense le peuple ?
3- Selon le texte, comment vit le peuple sous le Directoire ?
L’organisation de l’Etat français sous le Directoire
Document 6 page 75
1) Que se passe-t-il le 19 brumaire An VIII ?
2) Quelle est l’autre date de cet évènement ?
Entre 1794 et 1799, la République est aux mains des propriétaires, des bourgeois. La
violence de l’Etat s’est arrêtée, ce sont des républicains modérés qui dirigent le pays, ils
souhaitent revenir aux principes de 1789 et oublier la Terreur. Ce régime politique
repose sur le suffrage censitaire (le droit de vote aux plus riches), le peuple et les
royalistes veulent mettre fin à ce système. Cette situation est exploitée par un jeune
général corse, Bonaparte, qui prend le pouvoir lors d’un coup d’Etat le 18 brumaire an
VIII (9 novembre 1799).
III La Période Napoléonienne 1799-1815
A)
Téléchargement

LA PÉRIODE RÉVOLUTIONNAIRE (1789