Nous savons que les organes chez l’Homme ont consomment du dioxygène et rejettent du dioxyde
de carbone.
Peut-on mettre en évidence ces échanges gazeux chez les autres êtres vivants ?
Chapitre A2 - Les échanges gazeux chez les êtres vivants
I)
Activité A2.1 – Les êtres vivants respirent-ils tous ?
 Construction graphique
 Analyse de documents
 Descriptions, conclusions
Les observations permettent de prouver que tous les êtres vivants réalisent les mêmes échanges
respiratoires : ils consomment du dioxygène et rejettent du dioxyde de carbone. Ces échanges
constituent la respiration.
Comment les êtres vivants s’approvisionnent ils en dioxygène et rejettent-ils le dioxyde de carbone ?
II)
Les systèmes respiratoires des animaux en lien avec leur milieu de vie
A) Activité A2.2 – La respiration en milieu aérien – Cas des insectes
Les insectes ont une respiration trachéenne. Le dioxygène pénètre par des stigmates situés sur le
corps de l’animal, puis circule dans des trachées et trachéoles pour être apporté directement aux
organes. Le dioxyde de carbone produit par les organes emprunte le chemin inverse.
B) Activité A2.3 – La respiration en milieu aérien – Cas de l’être humain
Les mammifères (mais aussi chez les araignées, les amphibiens adultes et les mollusques
gastéropodes comme l’escargot) ont une respiration pulmonaire.
Le dioxygène est mené jusqu’à des petits sacs à paroi très fine, les alvéoles pulmonaires, autour
desquelles se trouvent des capillaires sanguins, petits vaisseaux sanguins à paroi très fine. Le
dioxygène passe de l’alvéole vers le sang et le dioxyde de carbone passe du sang vers l’alvéole.
C) Activité A2.4 – La respiration en milieu aquatique – Cas du poisson
Les poissons ont une respiration branchiale. Les branchies sont des organes vascularisés au niveau
desquels le dioxygène dissout dans l’eau peut passer dans le sang de l’animal. Le dioxyde de carbone
produit est quant à lui rejeté dans l’eau au niveau de ces branchies.
III)
Bilan comparatif
La diversité des organes respiratoires permet donc aux animaux de respirer :
- En milieu aérien pour les animaux possédant des poumons ou des trachées.
- En milieu aquatiques pour les animaux possédant des branchies.
Le milieu de vie peut être différent du milieu respiratoire :
-
-
Certains animaux aquatiques respirent dans l’air en surface
o soit grâce à des poumons (ex. : baleines, dauphins)
o soit grâce à des branchies mais avec des adaptations particulières (siphon de la nèpe,
réserve d’air du dytique), …).
Certains animaux peuvent survivre dans l’air (moules, crabes) à l’aide de branchies mais les
branchies doivent rester humides.
Téléchargement

Chapitre A2 : Les échanges gazeux chez les êtres vivants