DOCUMENT DE TRAVAIL
Assignation de catégorie de gestion UICN
Fiche de synthèse
DESCRIPTION DU SITE
Nom de l’aire
protégée
Date de création
Catégorie (courante)
Superficie (ha)
Autorité de gestion
Réserve biologique dirigée de la plaine de Macherin
1972
IV
75,24
Office nationale des forêts
PARTIE A : LE SITE REPOND-T-IL A LA DEFINITION D’UNE AIRE PROTEGEE ?
Critère
Un espace
géographique
clairement défini
L’objectif principal
pour la création et la
gestion correspond à
la conservation de la
nature (les autres
objectifs sont
secondaires)
La désignation de la
zone vise à prévenir
ou à atténuer les
effets négatifs sur
l'objectif principal
correspondant à la
conservation de la
nature
La protection à long
terme de la nature est
renforcée par des
moyens efficaces,
juridiques ou autres
Justification
Arrêté d'aménagement du 11 janvier 1972
Arrêté d'aménagement du 17 mai 2004
La RBD de Macherin s'étend sur 75,24 hectares et concerne les
parcelles forestières 750, 751 et 753.
Une réserve biologique est créée pour une durée illimitée
Les RBD ont pour objectif la conservation de milieux ou d’espèces
remarquables associés aux écosystèmes forestiers. Elles procurent
à ce patrimoine naturel la protection réglementaire et la gestion
spécifique nécessaires à une conservation efficace.
Suite à la réalisation d'inventaires et de la cartographie des habitats
des sites de Champ Minette et de la plaine de Macherin, classés en
série d’intérêt écologique particulier dans l’aménagement de 1996,
le classement en RBD de Champ Minette (59,76 ha) et de la Plaine
de Macherin (75,24 ha) s’est trouvé justifié de par :
- la présence d’habitats de pelouses silicicoles et de pelouses
calcaro-sableuses, par ailleurs peu représentés dans les autres
RBD du massif
- le besoin d’interventions pour la restauration et le maintien des
pelouses et du pré-bois à Chêne pubescent.
Les actions pouvant porter atteinte à l'équilibre biologique du milieu
sont interdites mais des activités d'entretien sont autorisées afin de
maintenir les espèces et habitats ciblés.
A partir de 2015, année de révision des aménagements, les deux
forêts feront l'objet d'un seul et même plan de gestion.
Cette décision implique de regrouper également les dossiers des
présentations des Réserves Biologiques Dirigées.
Le document général s'inscrit dans cette démarche. Cependant les
deux forêts présentent pour certains compartiments des différences
notables. Aussi quelques chapitres seront scindés en deux, un pour
la forêt de Fontainebleau et un pour la forêt des Trois Pignons.
DOCUMENT DE TRAVAIL
PARTIE B : OBJECTIFS DE GESTION ET CATEGORIE
Critère
Base juridique
Justification
Massif domanial de FONTAINEBLEAU. Réserves biologiques
dirigées. Dossier général. Rapport de présentation en vue de la
création ou de l'extension des réserves biologiques dirigées (RBD)
et Plan de gestion. Période d'application: 2014 - 2026.
Objectifs de gestion
Objectif principal
- Conservation des habitats et des espèces d’intérêt patrimonial à
l’échelle locale, régionale, nationale et internationale ;
- interventions de gestion tolérées et dirigées vers un objectif de
protection bien déterminé orientée vers la conservation des espèces
ou milieux remarquables
Objectifs secondaires
Les réserves biologiques dirigées et la démonstration, la formation
professionnelle, l’accueil et la sensibilisation du public : cet objectif
n’est que secondaire et ne peut être développé que s’il est
compatible avec les objectifs de protection des habitats et des
espèces. Certains milieux présentent une spécificité et un intérêt
didactique tels qu’ils peuvent être valorisés par des actions de
sensibilisation du public, de formation, d’échanges et de relations
publiques avec les partenaires de l’ONF.
Valeurs naturelles, sociales et culturelles
(résumé des valeurs conservées)
Le massif de Fontainebleau est composé des forêts domaniales de Fontainebleau et des
Trois Pignons.
Catégorie validée
IV
Ces réserves sont dites dirigées car les interventions de gestion sont tolérées et qu’elles sont
dirigées vers un objectif de protection bien déterminé. En effet, dans les RBD, les
interventions du gestionnaire sur le milieu sont orientées vers l’objectif de conservation des
espèces ou milieux remarquables. Des travaux de génie écologique (entretien de milieux
ouverts, amélioration de l’habitat d’espèces...) peuvent être réalisés. Les activités humaines
plus traditionnelles (sylviculture, circulation du public, chasse...) sont restreintes ou interdites
en fonction de leur compatibilité avec les objectifs de la réserve. Ainsi, la réglementation et la
gestion sont définies au cas par cas, en fonction des enjeux propres à chaque RBD.
PARTIE C : TYPE DE GOUVERNANCE
Critère
Propriétaire
Type de gouvernance
Justification
Justification
Domaine privé de l’Etat
A1
Protection réglementaire
La gouvernance relève directement de l’Etat.
Téléchargement

RBD plaine de Macherin - Commission aires protégées