Cours Guide de Palanquée - Niveau 4
15 janvier 2014
Plongée et système nerveux
Frédéric LETERME - MF2
Objectifs
Être capable de mieux comprendre
les mécanismes des accidents de
plongée
Être
capable
l'adaptation du
hyperbare
de
comprendre
corps en milieu
Plan de la séance
1- Les éléments du système nerveux
Le Système Nerveux Central (SNC)
Le cerveau
Le cervelet
Le bulbe rachidien
La moelle épinière
Le système nerveux périphérique
Nerfs et cellules nerveuses
Le Système Nerveux Autonome (SNA)
2- Adaptation de l'organisme au milieu hyperbare
Variations de la pression hydrostatique
Variations de l'afflux sanguin dans le cœur
Variations de température
Variations de CO2, pH et O2
Ce que dit le Manuel de Formation Technique :
Définir : cerveau, cervelet, tronc cérébral, moelle épinière et
nerfs.
Mais aussi : Anatomie des appareils ventilatoire et circulatoire
Petite et grande circulation : Localisation des
chémorécepteurs et barorécepteurs.
Physiologie de la ventilation et de la circulation :
Motricité de la cage thoracique.
Volumes pulmonaires
Révolution cardiaque.
Echanges alvéolaires et transport des gaz respiratoires par le
sang :
La régulation du CO2 sanguin.
Anatomie et fonctionnement de l’oreille.
Etudes de cas :
Sensation de froid
Brûlure sur du corail de feu
?
Remontée
?
Retrait
Le système nerveux
3 parties:
Système Nerveux Central (SNC)
Système Nerveux Périphérique (SNP)
Système Nerveux Autonome (SNA)
Système nerveux central (SNC)
le centre de commande
}
L'encéphale
Le cerveau
Deux hémisphères cérébraux.
Chaque hémisphère contrôle la partie
opposée du corps.
Responsable de la motricité volontaire.
Responsable de la sensibilité consciente.
Informations reçues traitées par
les régions spécialisées du cerveau.
Le cervelet
Centre régulateur de la motricité volontaire
et réflexe.
Intervient dans l’équilibration et dans le
maintien de la posture.
En relation avec l'oreille interne par
l'intermédiaire du nerf cochléo-vestibulaire.
Le bulbe rachidien
Activité réflexe touchant la vie de relation.
Rôle dans la régulation de la ventilation et
de la circulation sanguine.
La moelle épinière
Vascularisée, consommatrice d'O2
Centre nerveux des mouvements réflexes et
conducteurs nerveux mixtes.
Conduit vers les centres supérieurs les influx
issus des récepteurs présents dans les
muscles, tendons et articulations.
Conduit vers les muscles, les influx moteurs
venus de l’encéphale.
Les voies nerveuses : système
nerveux périphérique
12 paires de nerfs
crâniens
issus de l’encéphale
31 paires de nerfs
rachidiens
issus de la moelle
Les cellules nerveuses
Présentent dans tous les tissus du système nerveux
Un nerf est constitué de neurones.
Un neurone est entouré d'un tissu appelé gaine de
myéline
Transmet une impulsion électrique appelé influx
nerveux aux autres neurones ou aux muscles
Fonctionnement d'un neurone
En absence d'oxygène :
Durée de vie très courte
(quelques minutes)
Destruction irréversible
ADD
Samba, Syncope
Gaine de myéline : Riche en lipides
Participe à la transmission
du signal électrique
Possible interaction avec l'azote
dissout
Narcose
En résumé: le système nerveux
Des centres nerveux :
– Cerveau
Cerveau
– Cervelet
– Bulbe rachidien
12 paires de nerfs
craniens dont le nerf auditif
Cervelet
– Moelle épinière
Bulbe
rachidien
Des voies nerveuses :
– Les nerfs crâniens
issus de l’encéphale
– Les nerfs rachidiens
issus de la moelle
31 paires de nerfs
rachidiens
Vers les muscles
Moelle
épinière
La transmission des informations
Nerfs sensitifs : transportent les informations vers
le SNC
Nerfs moteurs : déclenchent les mouvements
volontaires et involontaires en agissant sur les
muscles
Perceptions
récepteurs
Nerfs sensitifs
SNC
Analyse et
réponse
Réponse motrice
Nerfs moteurs
effecteurs
Système Nerveux Autonome (végétatif)
Rôle dans la régulation :
Contrôle les activités non conscientes des
organes, glandes, vaisseaux sanguins
De l'adaptation à l'environnement (effort)
Système Nerveux Autonome (végétatif)
Des centres nerveux
Bulbe rachidien
Moelle épinière
Des voies nerveuses vers les organes
Nerf sympathique
Nerf parasympathique
Des médiateurs chimiques
Sympathique : Nor-Adrenaline,
Adrénaline
Parasympathique : Acethylcholine
Système Nerveux Autonome (végétatif)
Effets opposées des systèmes sympathiques et parasympathiques
Système sympathique : effet accélérateur
Prépare l'organisme à l'activité physique ou intellectuelle.
Système parasympathique: effet ralentisseur
Conservation de l'énergie.
Système sympathique
Système parasympathique
Bronches
Dilatation
Constriction
Coeur
Augmentation de la
fréquence cardiaque
Baisse de la fréquence
cardiaque
Artères
Vasoconstriction
Vasodilatation
Système Nerveux Autonome (végétatif)
Les récepteurs
Transforment une information en un signal électrique
chemorécepteurs
thermorécepteurs
barorécepteurs
Volorécepteurs
Bulbe rachidien CO2, pH et 02
aorte
et sinus carotidiens
Peau
Maintien de la
température
Crosse aortique
Carotides
Maintien de la pression
Oreillette droite
sanguine
Veines caves
Oreillette droite
Maintien de la pression
sanguine
Synthèse du Système Nerveux
récepteurs
Effecteurs
(muscles)
Cerveau
cervelet
Nerfs sensitifs
Nerfs moteurs
Bulbe
Moelle
épinière
Gestion des déplacements
Système sympathique
parasympathique
organes
Gestion de la vie végétative
Adaptation de l'organisme à la Pression
hydrostatique
Baisse
de la pression
sanguine
Augmentation
de la pression
sanguine
Barorécepteurs
Crosse aortique
carotides
Oreillette droite
Veines caves
Bulbe rachidien
Système
Nerveux
Autonome
Tachycardie
vasoconstriction
Bradycardie
vasodilatation
Adaptation de l'organisme : augmentation
de l'afflux sanguin
Augmentation de
l'afflux sanguin
Volorécepteurs
(dilatation
de l'oreillette droite)
Système
Nerveux central
Ralentissement fréquence cardiaque
Activation diurèse
Adaptation de l'organisme à la Pression
hydrostatique
Immersion : Pression hydrostatique + + +
Elévation de la pression intrathoracique : Afflux de
sang dans la partie supérieure du corps (Blood shift)
Afflux sang de la périphérie vers les poumons et coeur
Augmentation de la quantité de sang dans l’oreillette
droite.
Réponses de l’organisme :
Baisse du débit cardiaque (bradycardie)
Diminuer la masse sanguine (élévation diurèse)
Adaptation de l'organisme aux variations de
température
Baisse de la
température
Thermorécepteurs
(peau)
Vasoconstriction périphérique
Elévation diurèse
Elévation métabolisme de
base
Elévation débit ventilatoire et
Cardiaque
Contraction muscles (frisson)
Augmentation
de la
température
Système
Nerveux
Vasodilatation
périphérique
Adaptation de l'organisme à la température
de l'eau
Neutralité thermique : 33°C : plongeur se refroidit
Détection du froid par les thermorécepteurs cutanés
Baisse de la température périphérique
Réponses de l’organisme
Diminution des pertes de chaleur par :
Vasoconstriction périphérique, élévation de la diurèse,
Horripilation des poils
Production de calories par :
Elévation du métabolisme de base, augmentation du
débit ventilatoire, frisson
Adaptation de l'organisme aux variations de
pH, de CO2 et d'O2
Concentration sanguine
pH, de CO2 et d'O2
Augmentation CO2
Baisse du pH
Baisse de l'O2
Action muscles inspiratoires
Accélération débit ventilatoire
Accélération débit circulatoire
chémorécepteurs
aortiques
sinus carotidiens
Bulbe rachidien
Système
Sympathique
Bulbe rachidien
Baisse du CO2
augmentation pH
augmentation l'O2
Ralentissement rythme cardiaque
Ralentissement rythme ventilatoire
Activation diurèse avec élimination
ions carbonate.
Adaptation de l'organisme aux variations de
pH, de CO2 et d'O2
Effort
Détection des variations du pH, des concentrations
en O2 et en CO2 par les chémorécepteurs
Réponses de l’organisme
Elévation du débit ventilatoire et circulatoire
Bronchodilatation
Sécrétion Adrénaline et Nor-Adrénaline
Vasoconstriction pour favoriser l’apport d’O2
Téléchargement

Systême nerveux central GP-N4 2013-2014 (F