TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
Objectifs :
- comprendre les effets d’une appréciation ou d’une dépréciation sur l’économie des pays concernés
- comprendre que la manipulation des taux de change peut être considérée comme une forme de protectionnisme déguisé.
Notions clés : taux de change, appréciation, dépréciation, compétitivité prix et hors prix
Quelques points de repères :
Le taux (ou cours) de change est le prix relatif d’une monnaie par rapport à une autre (une monnaie étrangère s’appelle une devise).
Le cours de l'euro (par rapport au dollar) est par exemple de 1,3 $. Le cours du dollar (par rapport à l'euro) est de 0,769 €.

Le marché des changes désigne le marché sur lequel s'échangent les devises les unes contre les autres et sur lequel se forme le taux
de change en fonction de l'offre et de la demande de monnaie nationale contre devises étrangères.

Le régime de change désigne les règles qui déterminent l’intervention des autorités monétaires (les banques centrales) sur le marché
des changes. On distingue deux grands régimes de change : les changes fixes et les changes flottants.
Régime de change
En change fixe
En change flottant

Principe
Rôle de la Banque
centrale
Exemples
Avantages
Inconvénients
1.
2.
3.
La valeur de la monnaie est définie par rapport à un
étalon de référence par les autorités politiques ou
monétaires.
La banque centrale intervient en achetant ou en
vendant de la monnaie pour maintenir la stabilité du
taux de change.
Si la monnaie perd de sa valeur par rapport aux autres
monnaies, on parle de dévaluation (contraire =
réévaluation).
Le change yuan/dollar
L’étalon or mis en place à Bretton Woods jusqu’en
1972.
Certitude sur la parité : évite les pertes de change non
prévues ; la valeur des importations est connue à
l’avance. Cela facilite les échanges.
La Banque centrale doit prévoir des réserves de
change pour défendre sa monnaie si elle a tendance à
baisser… La politique monétaire est contrainte par
cette préoccupation.
La valeur de la monnaie dépend uniquement de l’offre
et de la demande de cette monnaie.
La banque centrale laisse le taux de change fluctuer :
Si la monnaie perd de sa valeur par rapport aux autres
monnaies, on parle de dépréciation (contraire =
appréciation des monnaies).
Le change euro/dollar
La politique monétaire est indépendante. La Banque
centrale peut consacrer sa politique monétaire à
d’autres objectifs que la défense de la parité : la
croissance, l’emploi, l’inflation.
Incertitude pour les entreprises qui importent des
matières premières ou des biens intermédiaires.
De quoi dépend le taux de change en régime de change flottant ?
Que se passe-t-il quand la demande d’euros est supérieure à l’offre ?
Que se passe-t-il quand la demande d’euros est inférieure à l’offre ?
Document 1 : Variation du taux de change euro/dollar de janvier 1999 à février 2016
SOURCE : www.insee.fr http://www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries.action?idbank=000642291&page=graphique&codeGroupe=
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
4.
a)
b)
c)
Répondez par vrai ou faux :
Entre janvier 1999 et juillet 2008, l’euro s’est déprécié face au dollar.
Entre janvier 1999 et juillet 2008, le dollar s’est déprécié face à l’euro.
L’euro valait 1 ,0859$ en février 2016. Il s’est donc apprécié de 22,6% depuis janvier 2002.
 Vrai
 Vrai
 Vrai
 Faux
 Faux
 Faux
Exercice : comprendre les mécanismes des effets de la variation du taux de change
1. Complétez le tableau suivant :
Juillet 2008
1€ = 1,55 $ 
_____ € = 1 $
20 mars 2016
1€ = 1,13 $ 
_____ € = 1$
Si j'exporte un parfum d'une valeur de 100€, je peux importer Si j'exporte un parfum d'une valeur de 100€, je peux
un jean d'une valeur de ______ $
importer un jean d'une valeur de ______ $.
Avec 100 $, les Américains pourront acheter dans la zone euro Avec 100$, les Américains pourront acheter dans la zone
un bien d'une valeur de _____ €.
euro un parfum d'une valeur de ______ €
2.
Complétez le schéma suivant par hausse () ou baisse () afin de montrer les effets possibles d’une dépréciation de l'euro :
15 janvier 2015
Conséquence : si la hausse des exportations l’emporte sur la baisse des importations, la dépréciation favorise la ______________.
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
Document 2 : Source : Le Figaro, jeudi 12 mars 2015
3.
4.
5.
Une baisse de l’euro favorise-t-elle les exportations françaises ? Pourquoi ?
Pourquoi l’Allemagne est-elle moins avantagée ?
Quels sont les secteurs avantagés ? Désavantagés ?
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
Retenons : LES EFFETS D’UNE VARIATION DES TAUX DE CHANGE SUR L’ÉCONOMIE DES PAYS CONCERNES
Complétez le tableau suivant par augmente () ou diminue () :
Effets d’une appréciation de la monnaie
nationale sur l’économie nationale
 Hausse du prix des exportations :
- ________ de la compétitivité-prix des exportateurs
- ________des quantités exportées : mise en difficulté des
exportateurs.
- Exemple : Situation d’euro fort pénalise les exportateurs
européens. C’est le cas d’Airbus par exemple qui est en
concurrence directe avec Boeing pour des produits très
similaires mais est pénalisé car vend ses avions en dollars
- Peut générer un effet positif : recherche d’une
compétitivité hors-prix. Pour compenser l’euro fort.
Effets d’une dépréciation de la monnaie
nationale sur l’économie nationale

Baisse du prix des exportations : ________de la
compétitivité prix des exportateurs -> ____ des X
 Baisse du prix des importations :
 Hausse du prix des M :
- ________ de la facture des importations = hausse de PA
- ________ des M, hausse de la compétitivité prix des
sur les produits importés. Ex : € fort réduit le coût de la facture producteurs nationaux/ produits importés.
énergétique pétrole/gaz.
- ____ la facture des approvisionnements tels que les
- Mais perte de compétitivité des producteurs importations de pétrole et de gaz.
locaux/produit importés.
- _______ des quantités importées.
Au niveau global :
Au niveau global :
- ______ du déficit commercial (baisse X, hausse des M)
- _______ déficit commercial voir excédent commercial.
- Ralentissement de l’activité éco à cause de la baisse des X
- Hausse de la DG = X soutiennent la croissance.
(et hausse des M).
- Mais peut être signe de perte de confiance des
- Mais monnaie forte peut être signe de confiance des investisseurs dans la monnaie
investisseurs dans la monnaie.
Toutes choses égales par ailleurs :

Le taux de change varie d’un jour à l’autre selon l’offre et la demande de chaque devise sur le marché des changes et les
interventions des banques centrales. L’offre et la demande de devises dépendent des besoins de devises qui eux-mêmes découlent des flux de
marchandises et de capitaux à travers le monde.

En régime de changes flottants, plus une monnaie est demandée, plus elle va s’_________________ Moins une monnaie est
demandée plus elle va se ____________________
Plus une banque centrale accroit son taux directeur (politique monétaire de rigueur) plus la monnaie du pays va s’apprécier par rapport aux autres
monnaies (car afflux de capitaux = demande monnaie)

Une dépréciation _________________________ le prix des exportations ce qui est favorable à la __________________ des
exportateurs, ce qui augmente donc les exportations. Par contre la dépréciation _________________________ le prix des produits importés ce qui
tend à réduire les importations. Ces deux effets contribuent à réduire le déficit commercial, à augmenter la demande globale grâce aux exportations
mais cela peut engendrer une perte de confiance des investisseurs dans la monnaie.

En cas d’appréciation de la monnaie, les effets sont inversés.

On peut même avancer que les variations du taux de change constituent une forme monétaire du protectionnisme : celle qui
consiste à dévaluer sa monnaie ou à la maintenir à un niveau artificiellement faible. La Chine, par exemple, qui met en place un contrôle des changes,
est souvent accusée de maintenir le yuan à un niveau plus bas que son niveau d'équilibre pour favoriser ses exportations.
Autoévaluation : Faites un schéma fléché pour montrer les effets possibles de l'appréciation de l'euro sur le solde des échanges extérieurs de la France,
en utilisant les termes suivants :
Appréciation de l'euro, Hausse du volume des importations, Hausse du prix des exportations, Détérioration de la compétitivité-prix, Baisse du prix des
importations, Détérioration du solde des échanges extérieurs, Baisse du volume des exportations
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
Version prof
Objectifs :
- comprendre les effets d’une appréciation ou d’une dépréciation sur l’économie des pays concernés
- comprendre que la manipulation des taux de change peut être considérée comme une forme de protectionnisme déguisé.
Notions clés : taux de change, appréciation, dépréciation, compétitivité prix et hors prix
Quelques points de repères :
Le taux (ou cours) de change est le prix relatif d’une monnaie par rapport à une autre (une monnaie étrangère s’appelle une devise).
Le cours de l'euro (par rapport au dollar) est par exemple de 1,3 $. Le cours du dollar (par rapport à l'euro) est de 0,769 €.

Le marché des changes désigne le marché sur lequel s'échangent les devises les unes contre les autres et sur lequel se forme le taux
de change en fonction de l'offre et de la demande de monnaie nationale contre devises étrangères.

Le régime de change désigne les règles qui déterminent l’intervention des autorités monétaires (les banques centrales) sur le marché
des changes. On distingue deux grands régimes de change : les changes fixes et les changes flottants.
Régime de change
En change fixe
En change flottant

Principe
Rôle de la Banque
centrale
Exemples
Avantages
Inconvénients
1.
2.
3.
La valeur de la monnaie est définie par rapport à un
étalon de référence par les autorités politiques ou
monétaires.
La banque centrale intervient en achetant ou en
vendant de la monnaie pour maintenir la stabilité du
taux de change.
Si la monnaie perd de sa valeur par rapport aux autres
monnaies, on parle de dévaluation (contraire =
réévaluation).
Le change yuan/dollar
L’étalon or mis en place à Bretton Woods jusqu’en
1972.
Certitude sur la parité : évite les pertes de change non
prévues ; la valeur des importations est connue à
l’avance. Cela facilite les échanges.
La Banque centrale doit prévoir des réserves de
change pour défendre sa monnaie si elle a tendance à
baisser… La politique monétaire est contrainte par
cette préoccupation.
La valeur de la monnaie dépend uniquement de l’offre
et de la demande de cette monnaie.
La banque centrale laisse le taux de change fluctuer :
Si la monnaie perd de sa valeur par rapport aux autres
monnaies, on parle de dépréciation (contraire =
appréciation des monnaies).
Le change euro/dollar
La politique monétaire est indépendante. La Banque
centrale peut consacrer sa politique monétaire à
d’autres objectifs que la défense de la parité : la
croissance, l’emploi, l’inflation.
Incertitude pour les entreprises qui importent des
matières premières ou des biens intermédiaires.
De quoi dépend le taux de change en régime de change flottant ?
Offre et demande de devises
Que se passe-t-il quand la demande d’euros est supérieure à l’offre ?
 cours euro par rapport aux autres devises  appréciation de l’euro
Que se passe-t-il quand la demande d’euros est inférieure à l’offre ?
 cours de l’euro  dépréciation de l’euro
Document 1 : Variation du taux de change euro/dollar de janvier 1999 à février 2016
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
SOURCE : www.insee.fr http://www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries.action?idbank=000642291&page=graphique&codeGroupe=
4.
d)
e)
f)
Répondez par vrai ou faux :
Entre janvier 1999 et juillet 2008, l’euro s’est déprécié face au dollar.
Entre janvier 1999 et juillet 2008, le dollar s’est déprécié face à l’euro.
L’euro valait 1 ,0859$ en février 2016. Il s’est donc apprécié de 22,6% depuis janvier 2002.
 Vrai
 Vrai
 Vrai
 Faux
 Faux
 Faux
Exercice : comprendre les mécanismes des effets de la variation du taux de change
Correction :
Juillet 2008
1€ = 1,55 $  0,64 € = 1 $
20 mars 2016
1€ = 1,13 $ 0,88 € = 1$
Si j'exporte un parfum d'une valeur de 100€, je peux importer Si j'exporte un parfum d'une valeur de 100€, je peux
un jean d'une valeur de 155 $
importer un jean d'une valeur de 105 $.
Avec 100 $, les Américains pourront acheter dans la zone euro Avec 100$, les Américains pourront acheter dans la zone
un bien d'une valeur de 64 €.
euro un parfum d'une valeur de 88 €
L’euro est ici la monnaie forte.
1.
Le pouvoir d’achat de l’euro a baissé.
Complétez le schéma suivant par hausse () ou baisse () afin de montrer les effets possibles d’une dépréciation de l'euro :
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
15 janvier 2015
Conséquence : si la hausse des exportations l’emporte sur la baisse des importations, la dépréciation favorise la croissance.
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
Document 2 : Source : Le Figaro, jeudi 12
mars 2015
2. Une baisse de l’euro favorise-t-elle les exportations françaises ? Pourquoi ?
Oui elle les favorise car elle diminue les prix des biens exportés.
3. Pourquoi l’Allemagne est-elle moins avantagée ?
L’Allemagne est moins avantagée car elle est spécialisée dans le haut de gamme, sur des produits de qualité dont la demande est peu élastique
au prix.
4.
Quels sont les secteurs avantagés ? Désavantagés ?
Avantagés : industrie et services exportateurs

Ce sont les entreprises qui exportent beaucoup en dehors de la zone euro qui sont directement favorisées parce que la
baisse de l’euro par rapport aux autres monnaies diminue le prix des produits qu’elles exportent.
C’est le cas d’Airbus par exemple qui est en concurrence directe avec Boeing pour des produits très similaires.
Dans le cas d’une appréciation, la hausse de l’euro pénalise fortement Airbus qui vend ses avions en dollars.

Pour les entreprises qui exportent dans la zone euro, la dépréciation de l’euro a un impact limité : « les produits français par
exemple deviennent plus compétitifs par rapport aux produits chinois etc. »

Pour les entreprises dont la compétitivité repose sur l’innovation (ex : Allemagne), les variations de prix n’ont pas un impact
très important.
Désavantagés : les consommateurs et les entreprises de services centrées sur le marché domestique car le prix des produits importés
augmente.
TD : LES EFFETS D’UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE
Année scolaire 2015-2016
Retenons : LES EFFETS D’UNE VARIATION DES TAUX DE CHANGE SUR L’ÉCONOMIE DES PAYS CONCERNES
Complétez le tableau suivant par augmente () ou diminue () :
Effets d’une appréciation de la monnaie
nationale sur l’économie nationale
 Hausse du prix des exportations :
- ________ de la compétitivité-prix des exportateurs
- ________des quantités exportées : mise en difficulté des
exportateurs.
- Exemple : Situation d’euro fort pénalise les exportateurs
européens. C’est le cas d’Airbus par exemple qui est en
concurrence directe avec Boeing pour des produits très
similaires mais est pénalisé car vend ses avions en dollars
- Peut générer un effet positif : recherche d’une
compétitivité hors-prix. Pour compenser l’euro fort.
- ______du pouvoir d’achat d’un touriste à l’étranger
 Baisse du prix des importations :
- ________ de la facture des importations = hausse de PA
sur les produits importés. Ex : € fort réduit le coût de la facture
énergétique pétrole/gaz.
- Mais perte de compétitivité des producteurs
locaux/produit importés.
- _______ des quantités importées.
Au niveau global :
- ______ du déficit commercial (baisse X, hausse des M)
- Ralentissement de l’activité éco à cause de la baisse des X
(et hausse des M).
- Mais monnaie forte peut être signe de confiance des
investisseurs dans la monnaie.
Effets d’une dépréciation de la monnaie
nationale sur l’économie nationale

Baisse du prix des exportations : ________de la
compétitivité prix des exportateurs -> ____ des X
 Hausse du prix des M :
- ________ des M
- ____ la facture des approvisionnements tels que les
importations de pétrole et de gaz.
- Risque d’inflation (inflation importée)
- ______du pouvoir d’achat d’un touriste à l’étranger
Au niveau global :
- _______ déficit commercial voir excédent commercial.
- Hausse de la DG = X soutiennent la croissance.
- Mais peut être signe de perte de confiance des
investisseurs dans la monnaie
Toutes choses égales par ailleurs :

Le taux de change varie d’un jour à l’autre selon l’offre et la demande de chaque devise sur le marché des changes et les
interventions des banques centrales. L’offre et la demande de devises dépendent des besoins de devises qui eux-mêmes découlent des flux de
marchandises et de capitaux à travers le monde.

En régime de changes flottants, plus une monnaie est demandée, plus elle va s’apprécier. Moins une monnaie est demandée plus
elle va déprécier.
Plus une banque centrale accroit son taux directeur (pol mo de rigueur) plus la monnaie du pays va s’apprécier par rapport aux autres monnaies (car
afflux de capitaux = demande monnaie)

Une dépréciation diminue le prix des exportations ce qui est favorable à la compétitivité-prix des exportateurs, ce qui augmente
donc les exportations. Par contre la dépréciation augmente le prix des produits importés ce qui tend à réduire les importations. Ces deux effets
contribuent à réduire le déficit commercial, à augmenter la demande globale grâce aux exportations mais cela peut engendrer une perte de confiance
des investisseurs dans la monnaie.

En cas d’appréciation de la monnaie, les effets sont inversés.

On peut même avancer que les variations du taux de change constituent une forme monétaire du protectionnisme : celle qui
consiste à dévaluer sa monnaie ou à la maintenir à un niveau artificiellement faible. La Chine, par exemple, qui met en place un contrôle des changes,
est souvent accusée de maintenir le yuan à un niveau plus bas que son niveau d'équilibre pour favoriser ses exportations.
Autoévaluation : Faites un schéma fléché pour montrer les effets possibles de l'appréciation de l'euro sur le solde des échanges extérieurs de la France,
en utilisant les termes suivants :
Appréciation de l'euro, Hausse du volume des importations, Hausse du prix des exportations, Détérioration de la compétitivité-prix, Baisse du prix des
importations, Détérioration du solde des échanges extérieurs, Baisse du volume des exportations
Téléchargement

TD : Les effets d*une variation du taux de change