Qu'est-ce que la cocaïne ?
Aperçu historique
Effets et risques en cas
d'abus
Pour toutes questions
La cocaïne est obtenue par traitement chimique des
feuilles de la plante de coca. Cette plante pousse
habituellement dans la partie tropicale d'Amérique du
sud et sur les îles indonésiennes, et peut atteindre
plusieurs mètres de haut.
L'utilisation de la plante de coca remonterait à plus de
5000 ans dans les Andes équatoriennes. Chez les Incas, la
coca était sacrée et la propriété des prêtres. Au temps des
Conquistadors, les Indiens n'utilisaient pas l'or ou l'argent
comme moyen de paiement, mais les feuilles de coca.
Aujourd'hui encore, des millions d'Indiens continuent de
mâcher ces feuilles de coca pour leur action stimulante et
curative.
La cocaïne est l'une des drogues conduisant à une très
forte dépendance psychique, en particulier sous forme de
crack. Les effets provoqués par la cocaïne et le crack sont
extrêmement rapides et intenses :
relatives à la consommation et à l'abus de cocaïne ou de
ses dérivés et à la dépendance qu'elles génèrent
(informations, thérapies, aide aux familles, …)
• élan d'énergie
• sentiment de plaisir intense
• grande confiance en soi
• Suchttelefon 49.60.99
(anonymat assuré) 24h/24
• Brochure "Offres d'aide spécialisées"
A la fin du 19ème siècle, les
scientifiques isolèrent la
cocaïne des feuilles de
coca et la présentèrent
sous la forme d'une
poudre blanche pure
que
les
médecins
utilisèrent
comme
anesthésiant. En effet,
elle a le pouvoir de
bloquer temporairement le
passage
des
impulsions
nerveuses qui transmettent la sensation de douleur au
cerveau. On a pu ainsi passer d'une chirurgie
traumatisante à la chirurgie sans douleur du 20ème
siècle.
Consommés à plus long terme et/ou à plus fortes doses,
la cocaïne et ses dérivés conduisent à des sensations telles
que:
La cocaïne que l'on trouve sur le marché peut prendre
différentes formes :
• Une poudre blanche et amère qui est soit "sniffée", soit
injectée après avoir été dissoute dans de l'eau.
• le "crack", qui est fumé est obtenu en chauffant du
bicarbonate de soude avec de la poudre de cocaïne.
• le freebase, forme plus répandue et généralement
confectionnée par le consommateur lui-même en
chauffant sur une cuillère de la poudre de cocaïne avec
de l'ammoniaque jusqu'à obtention de petits cailloux
qui seront le plus souvent fumés.
Les effets diffèrent quelque peu entre ces formes. Le fait
de sniffer de la poudre provoque un effet d'une durée de
10 à 30 minutes, alors que celui de fumer du freebase ou
du crack aura pour conséquence la pénétration plus rapide
de la substance dans le sang, et donc des effets plus
intenses et plus brefs (entre 30 secondes et une minute).
Le crack, quant à lui, est apparu vers le milieu des années
80. Contrairement à la cocaïne sous forme de poudre, le
crack est généralement fumé.
Statut juridique
La loi sur les stupéfiants classe la cocaïne et ses dérivés
parmi les drogues illégales. Sa production, sa détention,
son commerce et sa consommation sont donc interdits.
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
hallucinations
paranoïa
agressivité
insomnies
dépression
irritabilité
anxiété
perte d'appétit
augmentation de la température du corps
dilatation des vaisseaux sanguins
augmentation de la tension artérielle, du rythme
cardiaque
• forte irritation des muqueuses du nez
Les sensations de grande fatigue, de lassitude,
d'irritabilité et d'angoisse apparaissent souvent lors du
"coke crash", une fois disparues les sensations d'euphorie
et de bien-être provoquées par la prise de la drogue. La
consommation conduit ainsi très rapidement à des
sensations extrêmes, d'abord agréables puis dépressives.
Le présent dépliant fait partie d'une série de
dépliants d'information, dont l'objectif est de
fournir une information succincte et aussi objective
que possible sur les drogues légales et illégales.
Les brochures "Dépendance et drogues" et "Offres
d'aide spécialisées" ont été éditées en complément
à ces dépliants. Ce dépliant ne donne qu'un aperçu
général, il ne peut remplacer un entretien
(consultation) personnel.
Ce dépliant est édité par le
Centre de prévention des toxicomanies
8-10, rue de la Fonderie
L-1531 Luxembourg
E-Mail: info@cept.lu
(ouvert au public les mardis et jeudis de
9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00)
Financé par :
• Le Ministère de l'Intérieur
• Le Ministère de la Santé, division de la médecine
préventive et sociale
• Le Centre de prévention des toxicomanies
crack
freebase
...
Téléchargement

Qu`est-ce que la cocaïne ? Aperçu historique Statut