Concours de débats : La Grèce La Grèce
Groupe : Bouzoukia
Océane Testa
Lucie Falla
Wendy Lulundakio
Mélissa Cloesen
Concours de débats : La Grèce La Grèce
Présentation générale
La Grèce a une superficie de 131 957 km², ce qui fait un peu moins de cinq fois la
Belgique, et une population de 10,6 million. Sa capitale est Athènes. La langue
officielle est le Grec, mais beaucoup parlent aussi anglais, français et allemand.
C’est une république parlementaire pluraliste (Etat disposant d'un régime
parlementaire, selon lequel le gouvernement est responsable devant le Parlement
mais peut dissoudre ce dernier). Le premier ministre est Kostas Caramanlis.
Le drapeau de la Grèce est blanc et bleu, avec une croix et 5 bandes blanches et
5 bandes bleues. Le bleu représente le ciel et les 5 bandes les 5 mers
(Méditerranée, Ionienne, du Dodécanèse, Egée, Thracienne). Le nombre de
bandes représente aussi le nombre de syllabes : E-leu-the- ri-a-i-Tha-na-tos
(Liberté ou Mort), qui est aussi la devise du pays. La devise complète est : « La
liberté ou la mort. Ma force, c’est l’amour de mon peuple ». Il y a deux fêtes
nationales, le 25 mars, car c’est le jour où ils sont devenus indépendants, et le 28
octobre, ou ils ont repoussé l’invasion italienne en 1940.
Concours de débats : La Grèce Les Stéréotype
1) Les Grecs sont paresseux.
La Grèce, pays du Sud, est souvent assimilée au farniente.
Pourquoi la Grèce est-elle dans un état si déplorable ? C’est évidemment parce
que les grecs passent leurs journées à chanter et à danser à la caverne. Alors
que les allemands, eux, ils travaillent et chantent peu. Cependant, les statistiques
réservent parfois de grosses surprises :
Les grecs travaillent 42.5 heures hebdomadaire alors que les braves allemands
sont à 35.5 heures !
Et malgré cela, les salaires ne sont pas très élevés… Par exemple, un enseignant
gagne à peine 800 euros.
De plus, l’âge de la retraite des grecs est en moyenne 62 ans, un âge plus élevé
qu’en France et qu’en Allemagne.
Concours de débats : La Grèce 2) Les grecs sont des voleurs.
Beaucoup de gens voient les grecs comme des voleurs, qui ne remboursent jamais
leurs dettes. C’est une généralisation abusive, seul le gouvernement n’a pas
remboursé les dettes qu’il doit un peu partout. Les Grecs du peuple remboursent
leurs dettes, comme tout le monde.
3) Les Grecs sont tous homosexuels.
Un stéréotype dominant concernant le peuple grec s’attaque tout
particulièrement aux personnes de sexe masculin. Nous avons tous déjà entendu
ce célèbre stéréotype nous venant de l’antiquité : « les grecs sont homosexuels
», c’est à ce demander si la vie et les mentalités, depuis 3000 ans, sont restées
en suspend d’évolution.
Pour comprendre l’origine de ce stéréotype il nous suffit de regarder
l’étymologie de cette fameuse insulte ‘’ pédé ‘’.C’est une apocope de « pédéraste
», un terme employé à l’époque de la Grèce antique pour désigner la relation
particulière entre un homme d’âge mûr et un jeune garçon. Non seulement dans le
domaine sexuel mais aussi éducatif. L'environnement socioculturel faisait de la
pédérastie un mode reconnu de formation des élites sur le mode ésotérique (u...n
maître-un élève). Nous pouvons donc comprendre qu’à cette époque, selon les
mentalités, cette pratique courante était totalement normale.
Il est évident qu’aujourd’hui, tout cela a changé et que l’éducation a évolué.
Quant aux grecs, selon une étude d’Eurobaromètre 66 (l’opinion publique dans
l’union européenne), plus de 85/100 de la population grecque s’opposent aux
mariages gays contre 52/100 en France.
Concours de débats : La Grèce 4) En Grèce, il n’y a que des ruines et des maisons à volets bleus
Dans l’esprit de la plus part des personnes, il existe deux types de Grèce : la
Grèce antique avec ses philosophes, ses mathématiciens, et ses ruines. La «
deuxième Grèce », une Grèce touristique, avec des iles, des petites maisons
blanche et des ânes. Comme si la Grèce « normale », avec ses bâtiments
modernes, ses immeubles à étages… Bref, des villes comme on en voit partout
n’existaient pas.
Il est vrai que certaines villes sont comme cela, et que certaines places sont en
ruines, mais ce n’est qu’une minorité ! Les ruines sont souvent transformées en
centre historique et les maisons blanches sont situées dans les endroits
touristiques, la plus part du temps en bord de mer. Presque 80% des habitants
possèdent leur propre maison, totalement moderne et comme les notre.
Concours de débats : La Grèce Richesse à développer :
1) Le tourisme :
Le tourisme est considéré comme le moteur de l’économie grec. La richesse
historique et la beauté de ce pays font de lui une des meilleures destinations
d‘Europe.
De sublimes îles : La Grèce est mondialement connue pour ses innombrables îles
ensoleillées. Les touristes arrivent en masse avec le désir de plages au sable fin
et d’eau turquoise. Chacun pourra trouver son bonheur parmi les 169 îles
habitées de la Grèce. Les îles Ioniennes, considérées comme les plus élégantes,
sont parfaites pour le farniente et la randonnée. Les passionnés de plongée iront
quant à eux découvrir des fonds marins d’une beauté inouïe près de l’île de
Dhourosa. Beaucoup choisiront plutôt l’île de Santorin, située sur un ancien volcan
et connue pour ses villages blancs pittoresques. Le charme et le dépaysement ne
laissera personne indifférent.
Concours de débats : La Grèce Athènes : La capitale de la Grèce est aussi le berceau des jeux olympiques.
Enormément de touristes font le voyage pour monter sur l’acropole. Cette colline
est remplie de monuments antiques qui ne demandent qu’à être visités. A ne pas
rater : le Parthénon, le théâtre d'Hérode Atticus et le théâtre de Dionysos.
Pays de traditions : la Grèce a une culture bien à elle, encrée dans la religion et
les croyances. On fêtera rarement les anniversaires, mais plutôt la fête du saint
patron et Noël étant une fête religieuse, on ne s’offrira pas de cadeaux. C’est
aussi un pays de fête, la nuit tombée, le pays se transforme en boîte de nuit
géante où l’on danse, chante, boit et casse des assiettes dans des tavernes
qu'on appelle bouzoukia.
Depuis la crise, beaucoup pensent que les touristes rejettent la Grèce, alors
qu’au contraire les recettes du secteur du tourisme du pays ont enregistré une
hausse de 9,45% en 2011.
Concours de débats : La Grèce 2) L’architecture et la sculpture
Quand on parle d’architecture grecque, on a souvent l’image des vieux temples
qui nous viennent à l’esprit, et pour cause ! C’était une forme d’architecture très
répandue à cette période. Ils étaient construits en pierre à chaux. On sait
beaucoup de chose sur l’architecture grâce aux nombreux vestiges grecs et
romains (les romains ayant copié le style des grecs), tels le Panthéon ou le
Parthénon.
Pour ce qui est des sculptures, les statues représentaient presque toujours des
hommes, car les grecs considéraient que le corps humain était le plus important
du travail artistique. Ils représentaient souvent des hommes nus (kouros). La
sculpture de la femme (korê) était aussi fort répandue, mais la culture grecque
ne permet pas l’exposition de la nudité de la femme, elles étaient donc toujours
habillées.
Tous ces bâtiments font maintenant partie du patrimoine de la Grèce et sont
visité par les touristes.
3) La Mythologie :
Les grecs étaient polythéiste, ils avaient donc plusieurs Dieux. La mythologie
avait une place très importante dans la vie des grecs. Elle a eu une grande
influence sur la sculpture, la littérature et le théâtre.
Selon leurs croyances, les dieux vivaient sur le mont Olympe et régnaient sur la
terre. Les 5 dieux principaux, ceux de l’olympe, était Zeus (le Dieu des Dieux),
Héra (Gardienne et Reine de chaque demeure), Poséidon (Dieu des Océans),
Concours de débats : La Grèce Déméter (Déesse de l’agriculture) et Hadès (Dieu des Enfer). Leur religion
rythmait leur vie. Ils priaient pour avoir une bonne récolte, pour avoir une bonne
famille, pour ne pas attirer le malheur sur eux,… et avait tout une série de rites
à respecter pour être sûr de ne pas avoir de problèmes.
La mythologie à parfois un impact direct sur nos jours. En effet, selon une
légende, c’est Hercule, un héros de la mythologie, qui aurait inventé les jeux
olympique en l’honneur de son père, Zeus.
Conclusion :
Pour conclure, on peut dire que la Grèce est un pays magnifique avec de
nombreuses richesses à exploiter. Ses iles fabuleuses, les centres historique et
les quelques villages typiquement grecs constituent la base de son tourisme. La
culture grecque est le berceau de la culture européenne, c’est pourquoi elle est si
importante. C’est grâce à elle que nous avons la démocratie, la philosophie et les
jeux olympiques.
Concours de débats : La Grèce Bibliographie
http://francais.interrailnet.com/enfr/countries/greece/greecehighlights/things-do-athens (choses à faire à Athènes)
http://www.thomascook.fr/grece/que-voir-en-grece.html (que voir en Grèce?)
http://www.voyagesbaroude.com/Fetes-et-traditions-en-Grece.html(traditions
religieuses)
http://www.linternaute.com/voyage/grece (points forts de la Grèce)
http://www.routard.com/guide/grece/600/traditions.htm (traditions grecs)
http://fr.calameo.com/read/0001621443570fb751877 (Utilisation des
stéréotypes dans la pub)
http://www.yrub.com/histoire/antiquite.htm (Hist. de l’antiquité )
http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9d%C3%A9raste#La_Gr.C3.A8ce_ancienn
e (wikipedia)
http://kafenio.over-blog.com/article-catalogue-des-stereotypypes-1-cesfaineants-de-grecs-49577249.html (ces fainéants de grecs)
Louis Gernet, « Frairies antiques », Anthropologie de la Grèce antique,
Flammarion, coll. « Champs », 1999 (ISBN 2080811053)
Maurice Sartre, Histoires grecques, Seuil, p. 157.
Alain Schnapp, Le Chasseur et la cité : chasse et érotique dans la Grèce
ancienne, Albin Michel,
Claude Calame, L'Éros dans la Grèce antique, Belin, 1996