•Ce diaporama est un document de travail réalisé par la Commission
Pédagogique Nationale des Études Médicales.
•Il est adressé aux Présidents des sous-sections et des Collèges d’enseignants
pour avis et remarques.
•Un avis avait été pris au départ du travail et il a été tenu compte des propositions
faites par les enseignants.
•Il concerne la première partie du LMD c’est-à-dire L1, L2 et L3.
•Il s’agit des sciences de base, de la séméiologie et de disciplines transversales
(pharmacologie, immunologie par exemple).
•Ce travail est inachevé, notamment en ce qui concerne les modules spécifiques
aux quatre professions en L1 et aux enseignements de ces modules partagés
entre plusieurs modules spécifiques.
•Il y a encore des déséquilibres dans les précisions données pour chaque thème,
cela sera corrigé dans les semaines à venir.
•Il devra être tenu compte des conclusions de la commission présidée par le
Professeur Jean-François Bach.
•Un des axes forts de ce travail est la rédaction du programme autour de thèmes
d’enseignement. Ces thèmes sont partagés entre plusieurs disciplines. Cela
permet d’éviter les redites et de s’adapter au potentiel de chaque Université.
1
•La Commission Pédagogique Nationale des Études médicales va
poursuivre son travail jusqu’à la fin du mois de février et se réunir à
nouveau avec les commissions d’Odontologie et de Pharmacie et le Comité
de perfectionnement Maïeutique.
•Une réponse des disciplines est souhaitée avant le 8 février 2008. Elle
sera bien entendue commune à la sous-section et au collège.
•Les commentaires seront adressés au Bureau des formations de Santé au
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (Charles Jobert,
Dominique Deloche, Sylvie Bellot).
Mail : sylvie.bellot@education.gouv.fr
2
Commission Pédagogique Nationale
des Études Médicales
Projet LMD des Sciences de la Santé
La Licence (L1-L2-L3)
1. Organisation Générale
- Le tronc commun et les filières en L1
- Les passerelles en Licence
- Licence - Master
- L1 : les UE
- L2, L3 : les UE
2. Objectifs Pédagogiques
- Des bases fondamentales… aux modèles physiopathologiques
3. Annexe : contribution de l’anatomie. Pour exemple
Version revue le 6 Janvier 2008
3
ORGANISATION GENERALE
L1, L2, L3
4
Organisation Générale (1) :
Tronc commun et filières en L1
Médecine 50 h
Pharmacie 50 h
1 Tronc commun
400 heures
4 Filières spécifiques
Maïeutique 50 h
Odontologie 50 h
Évaluation
(coefficients adaptés aux filières)
Guider le choix des filières
•La note finale prend en compte tronc commun et modules spécifiques
•Possibilité d’accès aux quatre filières (à confirmer)
5
Modalités d’évaluation (1)
Tronc commun : coefficients selon les filières (point de discussion)
Coefficients variant selon les filières
•Organisation des appareils et systèmes (1).
•Organisation des appareils et systèmes (2).
•Atome – Biomolécules – Bioénergétique.
•Initiation à la connaissance du médicament et à la recherche en thérapeutique
médicamenteuse.
•Santé – Humanité – Société (au moins 20% de la note globale, tronc commun et
filières)
•Le Génome : sa structure, son expression (moyens d’étude dans module
spécifique médecine)
•Environnement microbien
•La cellule et les tissus
•Tissus sanguin et lymphoïde
•Évaluation des méthodes d’analyses appliquées aux sciences de la vie et de la
santé
6
Modalités d’évaluation (2)
Évaluation en janvier
Santé – Société – Humanité
Organisation des appareils et systèmes (1).
Organisation des appareils et systèmes (2).
Atome – Biomolécules – Bioénergétique.
Initiation à la connaissance du médicament et à la recherche en thérapeutique
médicamenteuse.
Évaluation en mai
Tronc commun
Le Génome : sa structure, son expression (ses moyens d’études)
Environnement microbien
La cellule et les tissus
Tissus sanguin et lymphoïde
Évaluation des méthodes d’analyses appliquées aux sciences de la vie et de la
santé
Enseignements spécifiques
7
En L2 (3 % du numerus clausus, jury interrégional)
Organisation Générale (2)
Les passerelles
•Profession « paramédicale » avec exercice préalable d’au moins
deux ans. Entretien de motivation
•L3 validé dans une autre filière après passage préalable en L1
santé une seule fois avec une note globale > 10 (entretien de
motivation).
•Master validé dans une autre filière (entretien de motivation)
Passerelles
Flux « entrants »
En L3 (2 % du numerus clausus, jury national)
•Doctorat d’Université validé dans une autre filière ou Diplôme
d’Ingénieur, examen du dossier, entretien de motivation)
P1
P2
S2 concours S3
S1
L1 (S2) autre filière
UFR Sciences,
IUT…
Passerelles
D1
S4
S6
S5
ou
L1
Redoublement
Possible (>6/20)
L3
L2
Passerelles
Flux « sortants »
Si note globale <10/20
ou échec
L2 autre filière :
Si note globale >10/20
Sciences, IUT, Sciences UE non validées ? ECTS validés ?
économiques …
Éléments constitutifs ?
Flux « sortants »
Métiers liés à la
Recherche
Biotechnologies
Prothésistes
Visiteur Médical…
Formations
professionnelles courtes,
8
universitaires ou non
A l’issue du cursus L possibilité de changer d’établissement sur
argumentation et après avis d’une commission pour les quatre professions
9
Organisation Générale (3) : LICENCE + MASTER
S12 : possibilité de semestre fait
uniquement de stage de préparation aux
responsabilités d’interne
P1
S1
P2
S2
S3
D1
S4
S5
LICENCE 1, 2, 3
D2
S6
S7
D3
S8
S9
D4
S10 S11 S12
MASTER 1, 2, 3
Métiers :
1. Liés à la recherche
2. Biotechnologie
3. Professionnels non médicaux (santé) :
Infirmier
Psychomotricité
Prothésistes
Visiteur Médical
10
Les unités d’enseignement
L1 : Les domaines étudiés
Tronc commun :
1 UE Santé Société Humanité
9 UE Bases Fondamentales
Enseignements spécifiques à chacune des filières
1 UE par filière, enseignements mutualisés, possibilité de s’inscrire à
plusieurs UE
L2 et L3 Médecine : Les domaines étudiés (mutualisation possible avec
les autres filières). S3-S4-S5-S6  1200 h avec les stages
1 UE Santé Humanité Société (complément du L1) + anglais
1 UE Biopathologie cellulaire et tissulaire (1) et Imagerie (2)
12 UE Enseignements Intégrés (Appareils et Systèmes)
Bases utiles à la compréhension des SIGNES
SEMEIOLOGIE (clinique et para clinique)
Quelques exemples didactiques de DYSFONCTIONS.
Physiopathologie et moyens de traitement
UE Recherche : deux UE de M1 recherche (optionnelles, cinq crédits par UE) et un stage
recherche de dix semaines (peut être pris à la place d’un stage clinique). M1 recherche : 60CE.
Licence validée : 30CE Recherche + 2 UE d’enseignement (10CEx2) + 1UE de stage d’initiation11
au laboratoire de 10 Semaines qui peut être pris à la place d’un stage clinique (10CE)
L1 : les UE
Une UE commune(UE1) Santé Société Humanité (8 ECTS).
Neuf UE communes (UE2 à UE10) Bases Fondamentales (42 ECTS).
Une UE spécifique (UESp1 à UESp4) à chaque filière (10 ECTS).
L’inscription à plusieurs UE spécifiques est possible.
La validation de L1 vaut 60 crédits quelque soit le nombre d’UE spécifiques
obtenues. La validation d’UE autres que celles de la filière choisie en fin de L1
figurera dans le supplément au diplôme
12
UE1 : Santé Société Humanité (8 ECTS)
Psychologie – Anthropologie – Sociologie – Histoire - Philosophie - Médecine Légale et Droit de la Santé
Épidémiologie, Économie de la Santé et Prévention - Médecine et Santé au Travail - Bio statistiques, Informatique
Médicale et Technologies de Communication
UE2 : Organisation des Appareils et Systèmes (1) : Aspects Morphologiques et Fonctionnels Généraux (4 ECTS)
Anatomie – Cytologie / Histologie – Biologie et Médecine du Développement et de la Reproduction
(Embryologie : Organogenèse / Morphogenèse) – Radiologie et Imagerie Médicale
UE3 : Organisation des Appareils et Systèmes (2) : Aspects Fonctionnels – Méthodes d’Étude (6 ECTS)
Physiologie – Physique – Biophysique et Médecine Nucléaire – Radiologie et Imagerie Médicale
UE4 : Atome - Biomolécules – (Bioénergétique) (6 ECTS)
Chimie – Biochimie et Biologie Moléculaire – Biophysique et Médecine Nucléaire - Physiologie
UE5 : Le Génome : Sa Structure, Son Expression (Ses Moyens d’Études) (4 ECTS)
Biochimie et Biologie Moléculaire - Génétique
UE6 : Environnement infectieux (4 ECTS)
Bactériologie – Virologie – Hygiène Hospitalière - Parasitologie et Mycologie – Épidémiologie Économie
de la Santé et Prévention
UE7 : La Cellule et les Tissus (6 ECTS)
Cytologie et Histologie - Biologie Cellulaire
Biologie et Médecine du développement et de la Reproduction – Physiologie – Anatomie cytologie pathologiques
UE8 : Tissu Sanguin et Système immunitaire (4 ECTS)
Cytologie et Histologie - Hématologie - Immunologie
UE9 : Initiation à la Connaissance du Médicament et à la Recherche en Thérapeutique Médicamenteuse (5 ECTS)
Pharmacologie Fondamentale, Pharmacologie clinique, Addictologie, Thérapeutique, Médecine d’Urgence
UE10 : Évaluation des Méthodes d’Analyses appliquées aux Sciences de la Vie et de la Santé (3 ECTS)
Bio statistiques, Informatique Médicale et Technologies de la Communication
13
Les unités d’enseignement spécifiques
UESp1 Maïeutique
UESp2 Médecine
UESp3 Odontologie
UESp4 Pharmacie
14
Commission Pédagogique Nationale
des Etudes Médicales
Projet LMD L2 – L3
1 UE Santé Humanité Société (suite du L1) + anglais
8 crédits
1 UE Biopathologie cellulaire et tissulaire (1) et Imagerie (2)
10 crédits
12 enseignements intégrés
78 crédits
Stages : 240 heures
24 crédits
Modification : UE bases fondamentales retirée pour ne retenir que l’UE
Biopathologie cellulaire et tissulaire où seront intégrés les thèmes des bases
fondamentales, cad oncogenèse et principes généraux de l’imagerie
15
Commission Pédagogique Nationale
des Etudes Médicales
Projet LMD L2 – L3
Les Enseignements Intégrés (78 ECTS)
UE Appareil digestif
UE Appareil locomoteur
UE Appareil respiratoire
UE Appareil urinaire
UE Tissu sanguin
UE Hormonologie – Reproduction
UE Immunopathologie
UE Nutrition
UE Microbiologie
UE Revêtement cutané
UE Système cardiovasculaire
UE Neurosciences
8 ECTS
6 ECTS
6 ECTS
6 ECTS
8 ECTS
6 ECTS
4 ECTS
4 ECTS
8 ECTS
6 ECTS
8 ECTS
8 ECTS
16
L2-L3 : ENSEIGNEMENT INTEGRE
UE APPAREILS ET SYSTEMES
- Indispensable coordination préalable des enseignements des différentes disciplines
- Aboutir à la mise en place de schémas physiologiques et pathologiques clairs pour
faciliter :
- l’apprentissage de la séméiologie et de la pharmacologie spécialisée
- l’abord des dossiers cliniques proposés en M1-M2-M3
Désignation d’un COORDINATEUR pour chaque UE
17
OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Des bases fondamentales… aux modèles physiopathologiques
L1, L2, L3
18
EN L1 :
LES 10 UE DU TRONC COMMUN
Pour chaque UE sont indiqués :
-Le domaine étudié (et non une discipline)
-Les disciplines concernées (CNU, Collège d’Enseignants)
-Les objectifs pédagogiques
-Les principaux items retenus
-Les méthodes d’évaluation (docimologie)
19
L1 : UE SANTE SOCIETE HUMANITE (1)
Découverte des professions de santé
Deux demi-journées
Objectifs : connaissance des métiers, intervention de professionnels
de différents modes d’exercice, intervention d’étudiants des cursus.
20
L1 : UE SANTE SOCIETE HUMANITE (2) 8 ECTS
Disciplines :
-Psychologie – Anthropologie – Sociologie – Histoire - Philosophie
-Médecine légale et Droit de la Santé
-Médecine et Santé au travail
-Épidémiologie, Économie de la Santé et Prévention
-Bio statistiques, Informatique Médicale et Technologies de communication
Objectifs :
-Introduire l’importance des Sciences Humaines et Sociales en Sciences de la Santé
-Développer :
une culture commune de Santé
une réflexion éthique (équilibre éthique – juridique)
la connaissance des métiers de la Santé
la connaissance de l’histoire des Soins
la connaissance de la Santé Publique (Économie et Santé)
une prise de conscience de la prévention
les relations entre soignés et soignants
-Encourager la lecture d’un ou de plusieurs ouvrages sur le thème : Sciences de la Santé et
Société
21
L1 : UE SANTE SOCIETE HUMANITE (3)
Principaux items :
-Histoire et Philosophie de la Santé et des Soins
-Morale Ethique Déontologie
-Relations Soignés – Soignants
Les aspects éthiques – juridiques
Les aspects psychologiques – anthropologiques – sociologiques
-Champs de la Santé en France
-Coût de la Santé et des Soins
-Épidémiologie : les grands problèmes de Santé Publique (sécurité sanitaire)
-Droit et Santé (organisation de la justice – responsabilité médicale – secret médical…)
-Organisation des Systèmes de soins
-Environnement, Prévention et Éducation à la Santé
Docimologie : L’évaluation prendra en compte un savoir mais aussi un esprit de synthèse
avec des capacités de réflexion et d’expression
- Question de synthèse sur un item donné ou sur l’analyse d’un ouvrage à rédiger dans un cadre
prédéfini : repérer les idées (et non les mots) clefs pour la notation (double correcteur)
- Coefficient maintenu à 20%
- Test de concordance de Script utilisable
22
L1 : UE ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEMES (1) :
ASPECTS MORPHOLOGIQUES ET FONCTIONNELS GENERAUX – 4 ECTS
Disciplines :
Anatomie
Cytologie et Histologie
Biologie et Médecine du Développement et de la Reproduction
Radiologie et Imagerie Médicale
Objectifs :
Présentation de l’organisation générale des appareils et des systèmes en abordant, avec l’Anatomie,
l’embryologie (organogenèse, morphogenèse),
Développer les aspects morphologiques et fonctionnels qui faciliteront l’abord de la Physiologie,
de la Séméiologie et de l’Imagerie, illustrer par quelques exemples d’imageries
Principaux Items :
Introduction anatomie générale, orientation dans l’espace
Étude générale des os, des articulations et des muscles
Généralités en anatomie des membres
Généralités en anatomie morphologique des parois du tronc ostéologie et anatomie fonctionnelle
de
colonne vertébrale et de la cage thoracique
Anatomie générale et morphologique de l’appareil circulatoire
Anatomie générale et morphologique de l’appareil respiratoire
Anatomie générale et morphologique de l’appareil digestif
Anatomie générale et morphologique de l’appareil uro-génital
Anatomie générale et morphologique du cou et du corps thyroïde
Anatomie générale et morphologique du crâne et des méninges
Anatomie générale et morphologique du SNC et périphérique
Anatomie générale et morphologique des organes des sens
23
Docimologie : Encourager l’évaluation par schémas à compléter ou à légender
L1 : UE ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEMES (2) :
ASPECTS FONCTIONNELS – METHODES D’ETUDE 6 ECTS
Disciplines :
Physiologie
Biophysique et Médecine Nucléaire
Radiologie et Imagerie Médicale
Objectifs :
-Connaître les bases physiques et physiologiques utiles à la compréhension des échanges et au maintien des équilibres
au sein de l’organisme
-Comprendre les processus biophysiques à la base des différentes méthodes d’imagerie et d’exploration fonctionnelle
Principaux items :
Mesure des phénomènes biologiques : valeur et limite d’une mesure, d’une fonction
Généralités sur les états de la matière
Propriétés mécaniques des liquides, Phénomènes de surface : tension superficielle, tension interfaciale. Dynamique
des fluides – Application à l’Hémodynamique. Viscosité – Notions de rhéologie.
Propriétés cinétiques
Loi de Fick – Applications
Propriétés colligatives : tonométrie, ébulliométrie, cryométrie, phénomènes d’osmose
Propriétés électriques, Phénomènes de Donnan. Potentiel de membrane. Transports passifs.
Propriétés des solutions macromoléculaires
Cristaux liquides
Rayonnement et effet biologiques des rayonnements ionisants et non ionisants
Rayonnements électromagnétiques – Radioactivité - Interaction des rayonnements ionisants avec la matière –
Thème rayonnements non ionisants – Dosimétrie et radioprotection
Docimologie :
24
L1 : UE ATOME – BIOMOLECULES – BIOENERGETIQUE (1)
6 ECTS
Disciplines :
-Chimie
-Biochimie
-Biophysique
-Physiologie
Objectifs :
-Acquérir les connaissances de base sur les atomes et sur l’organisation des molécules du vivant
-Savoir décrire les principales fonctions chimiques utiles à la vie et à la compréhension de l’action des
médicaments, à la compréhension de principales dysfonctions métaboliques (exemple de maladies), à la
compréhension des dysfonctions liées à l’environnement.
-Connaître les principales molécules biologiques (relation structure - fonction) et savoir décrire les
principales fonctions utiles à la compréhension du maintien d’équilibres biologiques (physiologie) ou à la
compréhension des déséquilibres (exemple de maladies)
-Connaître le rôle principal des bio nutriments et le métabolisme énergétique
25
L1 : UE ATOME – BIOMOLECULES – BIOENERGETIQUE (2)
Principaux items :
Structure des atomes :
A - Classification périodique
B - Représentation et configuration électronique
Liaisons entre atomes :
A - Liaisons et orbitales moléculaires
B - Liaisons non covalentes
C - Liaisons covalentes
D - Effets inductifs, résonance et mésomérie
E – Stéréochimie
Description des fonctions chimiques simples :
A - Chaînes hydrocarbonées
B - Fonctions hydroxyles et dérivés
C - Fonctions amines et dérivés
D - Fonctions aldéhydes ou cétones
E - Fonctions acides carboxyliques et dérivés
Principales réactions entre fonctions chimiques en biologie :
A - Réactions acide- base
B - Réactions d’oxydoréduction
C - Description des principaux mécanismes réactionnels : substitution, addition, élimination
D - Exemples de réactions de fonctions chimiques des molécules biologiques : alcools, amines,
thiols, aldéhydes et cétones, carboxyles.
26
L1 : UE ATOME – BIOMOLECULES – BIOENERGETIQUE (3)
Glucides :
A - Oses simples ou monosaccharides
B - Oses complexes ou polysaccharides
C - Glycoprotéines et glycolipides
D - Un exemple de voie métabolique des oses : la glycolyse
Lipides :
A - Acides gras et dérivés : structure, rôle biologique
B - Glycérides
C - Stérols et stéroïdes
D - Lipoprotéines et rôle biologique
Acides aminés et dérivés :
A - Structure et propriétés des AA
B - Propriétés et rôle biologique des dérivés d’acides aminés
C - Méthodes d’étude
Peptides et protéines :
A - Structure primaire et liaison peptidique
B - Structures secondaires, tertiaire et quaternaire des protéines
C - Propriétés et méthodes d’étude des protéines
D - Fonction des protéines : étude de trois exemples
Nucléotides et bioénergétique :
A - Énergétique cellulaire et notions de bioénergétique
B - Fonction biochimique et rôle des nucléotides riches en énergie
Les enzymes :
A - Pouvoir catalytique et cinétique des enzymes
B - Régulation de l’activité des enzymes
C - Les iso enzymes et leur intérêt en biologie
D - Un exemple de régulation enzymatique : la glycogène phosphorylase
E - Mesure de l’activité des enzymes
Coenzymes et vitamines :
A - Description et rôle des principales vitamines hydrosolubles
B - Description et rôle des principales vitamines liposolubles
27
L1 : UE ATOME – BIOMOLECULES – BIOENERGETIQUE (4)
Vue d’ensemble du métabolisme :
Principales voies et stratégies du métabolisme énergétique, glycolyse et néoglucogenèse,
bétaoxydation et synthèses des acides gras, métabolisme spécifique et de tissus et spécialisation
d’organe, métabolisme général des acides aminés
Principales méthodes d’étude des biomolécules :
Dosages plasmatiques et urinaires, méthodes d’explorations fonctionnelles, à titre d’exemple valeur
et limites des explorations des protéines plasmatiques (électrophorèse, immunoélectrophorèse ?,
immunofixation; exemple des dysglobulinémies monoclonales et polyclonales, du syndrome
inflammatoire…)
Méthode d’étude des biomolécules : rôle dans la détermination des structures; spectroscopie,
diffraction X, RMN.
Docimologie
28
L1 : UE LE GENOME, SA STRUCTURE, SON EXPRESSION, (1)
4 ECTS
Disciplines :
Biochimie et Biologie Moléculaire - Génétique
Objectifs :
-Connaître les bases moléculaires de l’organisation du génome humain
-Appréhender les étapes essentielles de la fonction du génome, de l’expression des gènes
-Connaître les bases essentielles de l’hérédité humaine
-Appréhender l’influence des variations du génome en pathologie humaine
-Nécessaire coordination des enseignements avec la biologie cellulaire
-
29
L1 : UE LE GENOME, SA STRUCTURE, SON EXPRESSION, (2)
Principaux items :
-Les acides nucléiques
structure des acides nucléiques
structure et métabolisme des nucléotides
Réplication de l’ADN et mécanismes de réparation
mutabilité de l’ADN
transcription et maturation des ARNm
code génétique et traduction
-Organisation et fonction des gènes
structure et diversité (allèle et polymorphisme)
lésions et remaniements du génome humain
régulation de l’expression des gènes
-Les chromosomes
organisation moléculaire
le caryotype et ses anomalies
-Bases moléculaires des modes de transmission héréditaire
hérédité : mode de transmission
hérédité multifactorielle (événements épi génétiques)
notion de génétique formelle
notion de génétique des populations
Docimologie :
30
L1 : UE ENVIRONNEMENT INFECTIEUX 4 ECTS
Disciplines :
Bactériologie – Virologie – Hygiène Hospitalière
Parasitologie et Mycologie
Épidémiologie Économie de la Santé et Prévention
Objectifs :
-Connaître (1) les principaux agents infectieux et les enjeux actuels en matière de santé publique, (2) les
mécanismes essentiels impliqués dans la relation hôte – agent infectieux (avec ou sans pathogénicité
induite) (3) les moyens d’étude d’une infection chez l’homme
Principaux Items :
-Le monde des agents infectieux (bactéries, virus, champignons, parasites, Agents Transmissibles Non
Conventionnels)
-Les maladies infectieuses au XXIe siècle (notions d’infections émergentes, ré-émergentes,
nosocomiales…)
-La multiplication des agents infectieux in vitro et in vivo
-La transmission des agents infectieux à l’Hôte (les notions de réservoir naturel de germes, de flore
commensale….)
-Le conflit hôte -agent pathogène (facteurs génétiques de sensibilité de l’hôte à l’infection, les bases moléculaires du pouvoir pathogène des agents infectieux…)
-Les stratégies de persistance des agents infectieux chez l’hôte.
-Les moyens de détecter un agent infectieux chez un hôte.
Docimologie :
31
L1 : UE LA CELLULE ET LES TISSUS (1) 6 ECTS
Disciplines :
Cytologie et Histologie
Biologie cellulaire
Biologie et médecine du développement et de la reproduction
Physiologie
Biophysique
Objectifs :
-Connaître la structure et la fonction des principaux composants de la cellule eucaryote permettant
d’appréhender
les conditions d’expression et de régulation du programme cellulaire
-Connaître les principales étapes de développement de l’embryon humain (organogenèse
morphogenèse)
-Connaître la structure de principaux tissus
-Savoir décrire les principales méthodes d’étude des cellules et des tissus
-Nécessaire coordination des enseignements entre l’anatomie, l’histologie, l’embryologie
32
L1 : UE LA CELLULE ET LES TISSUS (2)
Items :
-Structure générale de la cellule : généralités sur la cellule - Membrane plasmique et transport transmembranaire - Système endomembranaire et trafic intracellulaire – Cytosquelette – Mitochondries et
peroxysomes – Noyau – Matrice extracellulaire
-Intégration des signaux membranaires et programme fonctionnel de la cellule : (1) Communication
intercellulaire : récepteurs et médiateurs ; molécules de surface et contacts membranaires (2) Vie cellulaire
: division – prolifération – différenciation – apoptose – migration - domiciliation
-Structure – Fonction des tissus épithéliaux, tissus conjonctifs, tissus squelettiques, tissus nerveux et tissus
musculaires
-Méthodes d’étude des cellules et des tissus : microscopie optique, électronique, techniques de marquages
cellulaire ou tissulaires,
-méiose, spermatogenèse, ovogenèse, fécondation
- Biologie de la reproduction : embryologie, organogénèse, morphogénèse + placenta, étapes de
développement de l’embryon humain : segmentation, implantation. Troisième semaine de développement,
mise en place des feuillets, 4ème semaine de développement (délimitation de l’embryon).
-Tératogénèse (anomalies du développement d’origine héréditaire ou congénitale)
33
L1 : UE TISSU SANGUIN ET SYSTEME IMMUNITAIRE (1) 4 ECTS
Disciplines :
Histologie
Immunologie
Hématologie
Objectifs :
-Présenter les principaux aspects structuraux de ces tissus mais aussi la dynamique de fonctionnement
de ces systèmes en abordant successivement (1) leur organisation générale (de la cellule souche à la
cellule différenciée ayant un programme fonctionnel spécifique) (2) les principaux mécanismes qui régulent
leur homéostasie (à compléter d’exemples illustratifs de dysfonctionnements) (3) les moyens d’étude
(valeurs normales et quelques exemples illustratifs de valeurs anormales).
Principaux Items :
-Principales étapes de l’hématopoïèse médullaire (cellules souches, progéniteurs, lignée, maturation) avec
quelques exemples de dysfonctions informatives (syndromes myélo ou lymphoprolifératif…), les différentes
cellules sanguines (voie sanguine, voie hémolymphatique) et étapes de domiciliation tissulaire
-Principales étapes de l’hémostase physiologique
-Les hématies : aspects structuraux et fonctionnels (exemples d’anomalies)-les groupes sanguins
-Les polynucléaires (neutrophile, basophile, éosinophile) aspects structuraux et fonctionnels (exemple
d’anomalies)
-Les phagocytes mononuclées (monocyte – macrophage) : aspects structuraux et fonctionnels (exemple
d’anomalies)
-Les mastocytes : aspects structuraux et fonctionnels (exemple d’anomalies)
34
L1 : UE TISSU SANGUIN ET SYSTEME IMMUNITAIRE (2)
Principaux Items (suite) :
-Les lymphocytes :
. Structure et organisation générale du système immunitaire (histologie fonctionnelle, circuit et
domiciliation des cellules de l’immunité, immunité locale et systémique, immunité
muqueuse…)
. Lymphocytes et récepteurs (récepteurs invariants ou variables ; la notion de répertoire)
. Immunité innée – immunité adaptative (exemple : l’inflammation et la réponse immune)
. Lymphocytes T ; lymphocytes B (origine, différenciation, fonctions)
. Dynamique et régulation de la réponse immune
. Mécanismes effecteurs de l’immunité innée et adaptative.
. Une illustration du système immunitaire (SI) en action : SI et infection
. Alloimmunisation et compatibilité foeto-maternelle
. A titre d’exemple de dysfonctions : auto-immunité, allergie, les déficits immunitaires
- Les méthodes d’étude de l’hématopoïèse, de l’homéostasie des cellules sanguines (interprétation
d’un médullogramme, hémogramme, d’une analyse phénotypique de lymphocyte).
Principaux éléments d’un bilan de l’immunité humorale et cellulaire.
Docimologie :
35
L1 : UE D’INITIATION A LA CONNAISSANCE DU MEDICAMENT
ET A LA RECHERCHE EN THERAPEUTIQUE MEDICAMENTEUSE (1)
5 ECTS
Disciplines :
Pharmacologie Fondamentale - Pharmacologie Clinique – Addictologie
Thérapeutique – Médecine d’Urgence
Pharmacologie – Pharmacie galénique – Droit pharmaceutique – Economie de la Santé - Thérapeutique
Objectifs :
Former les professionnels de Santé à la connaissance du médicament, en considérant :
l’aspect réglementaire du médicament et des autres produits de santé
Le cycle de vie du médicament de sa conception à la mise sur le marché (AMM) y compris
sa surveillance aspects post-AMM
Le mode d’action des médicaments et leur devenir dans l’organisme
Les grandes classes médicamenteuses et le bon usage des médicaments dans le cadre de
leur utilisation thérapeutique
36
L1 : UE D’INITIATION A LA CONNAISSANCE DU MEDICAMENT
ET A LA RECHERCHE EN THERAPEUTIQUE MEDICAMENTEUSE (2)
Principaux items :
- Cadre juridique :
. Histoire du Médicament
. Définition, description et statut des Médicaments et autres produits de santé
. Les structures de régulation du Médicament
. Aspects sociétaux et économiques du Médicament
- Cycle de vie du Médicament et Pharmacologie Générale :
. Conception du Médicament : identification d’une molécule à visée thérapeutique
. Développement et production du Médicament
.Cibles, mécanismes d’action et propriétés pharmacodynamiques des Médicaments
. ± Pharmacologie des grands systèmes
. Aspects qualitatifs et quantitatifs de la Pharmacocinétique
. Règles de prescription – rapport bénéfice/risque
. Le risque médicamenteux et le mécanisme des effets indésirables des médicaments
. Pharmacovigilance, Pharmaco épidémiologie
. Mésusage du médicament
- Variabilité de la réponse au Médicament :
. Facteurs pharmacodynamiques et pharmacocinétiques
. Aspects génétiques et environnementaux
. Médicaments et terrains particuliers (enfant, sujet âgé, femme enceinte, insuffisance rénale,
Insuffisance hépatique)
. Mécanismes de résistance à l’action des Médicaments
. Interactions médicamenteuses
- Recherche et Développement :
. Processus de recherche et de développement d’un médicament
. Définition et caractéristiques des différents types cliniques
. Principes éthiques et réglementaires à respecter en Recherche Clinique
. Bases de l’organisation de la Recherche Biomédicale en France
DOCIMOLOGIE
37
L1 : UE EVALUATION DES METHODES D’ANALYSES APPLIQUEES AUX SCIENCES DE LA VIE ET DE LA
SANTE 3 ECTS
Disciplines :
- Bio statistiques, informatique médicale et technologie de la communication
- Biophysique
Objectifs :
- Maîtrise des bases mathématiques utiles à la compréhension dans les techniques statistiques appliquées à la médecine. (théorie
ensemblistes élémentaires, fonctions mathématiques de base)
- Probabilités : Maîtrise du concept de probabilité, des probabilités conditionnelles élémentaires, Lois de probabilité discrète (Bernoulli
binomiale , poisson) et continue (loi normale, Student)
- Statistiques et leurs implications dans le domaine médical:
+ Maîtrise de la méthodologie (rétrospectif/prospectif etc.), introduction à la critique d’une méthode statistique.
+ Maîtrise du concept d’échantillonnage, d’estimation ponctuelle et par intervalle de confiance.
+ Maîtrise des tests statistiques paramétriques et non paramétriques.
- Bases épidémiologiques des études statistiques
- Introduction à la notion de critique des tests statistiques dans les expériences ; choix de la méthode, protocole, puissance statistique en
vu de la préparation à la lecture critique d’article.
Exemple : Apports des probabilités conditionnelles (sensibilité/spécificité ; VPP/VPN) dans le choix d’examens paracliniques.
Principaux items :
Echantillonnage
Statistiques descriptives : indice de position (moyenne, médiane …) et de dispersion (extremum, quartiles…)
Loi de probabilité discrète (Poisson, Bernoulli, Binomiale) et continue (Loi normale, Student)
Probabilité conditionnelles
Méthodologie des études épidémiologiques (Rétrospective/prospective, randomisation, double aveugle…)
Estimation ponctuelle et par intervalle de confiance
Tests Paramétriques :
+ Comparaison d’une moyenne à une norme
+ Comparaison de deux moyennes avec échantillons indépendants (Loi de Fisher) et appariés (Loi de Student)
+ Comparaison de deux variances.
Test du Chi2 (X2) :
+ Test d’indépendance
+ Test D’homogénéité
+ Test d’adéquation à un modèle théorique
Tests non paramétriques : avec échantillons indépendants (Mann and Whitney) avec échantillons appariés.
38
EN L1 :
LES 4 UE DES FILIERES
UESp1 MAIEUTIQUE
UESp2 MEDECINE
UESp3 ODONTOLOGIE
UESp4 PHARMACIE
39
Maïeutique
Sp1
Embryologie Anatomie du
craniopetit bassin
faciale (20h) chez la
femme (15h)
Anatomie
tête et cou :
ostéologie
(15h)
Histologie de
l’appareil
reproducteur
et sein (15h)
Médecine
Sp2
Anatomie
tête et cou :
ostéologie
(15h)
Anatomie du
petit bassin
chez la
femme (15h)
Méthodes
d’étude et
d’analyse du
génome (5h)
Histologie de
l’appareil
reproducteur
et sein (15h)
Odontologie
Sp3
Anatomie
tête et cou :
ostéologie
(15h)
Embryologie Dents et
craniomilieu
faciale (20h) buccal (15h)
Pharmacie
Sp4
Méthodes
d’étude et
d’analyse du
génome (5h
40
Commission Pédagogique Nationale
des Études Médicales
Projet LMD des Sciences de la Santé
L1
La Filière Médecine : UE Sp2
Complément d’Enseignements :
Anatomie – Histologie – Biologie du Développement ?
Méthodes d’Étude et d’Analyse du Génome
41
L1 : La Filière Médecine
UE Sp2
Les domaines étudiés
• Organisation des Appareils et Systèmes
 Anatomie du petit bassin chez la femme primipare, multipare, enceinte; vieillissement normal,
bases anatomiques des troubles sphinctériens
 Anatomie tête et cou, ostéologie, myologie, angéiologie et névrologie; les grandes régions du cou
et de la face; région carotidienne; loge viscérale du cou; régions profondes de la face, cavité orale;
visage; fosses nasales
• Cellules et Tissus
 Histologie de l’appareil reproducteur (testicules, ovaires, tractus génitaux) et du sein
 Biologie de la reproduction : Embryologie : organogénèse, morphogénèse + le placenta (cellules et tissu
Tératogenèse (anomalie du développement d’origine héréditaire ou congénitale) (cellules et tissus)
 Histologie de la muqueuse buccale, de la langue et des dents
• Le Génome
 Méthodes d’étude et d’analyse du génome (Pharmacie, 5 h)
•Connaître les principales techniques d’étude du génome et leurs applications en Sciences de la Vie
et de la Santé
•séparation des acides nucléiques
•enzymes et manipulation de l’ADN recombinant
•amplification et clonage
•techniques générales d’étude du génome humain normal et pathologique
•principes de biotechnologie et génome humain
- isolement et manipulation des gènes
- méthodes de transfert de gènes
42
- applications médicales du transfert de gènes
Commission Pédagogique Nationale
des Etudes Médicales
Projet LMD des Sciences de la Santé
L2 – L3
1 UE Santé – Humanité - Société
12 UE Enseignements Intégrés (Appareils et Systèmes)
+ UE Recherche
Voir questions des UE Optionnelles en L2-L3
(uniquement UE recherche ?) des ED (pas d’ED
en L1?) et des TP ?
43
EN L2-L3 :
LES 13 UE + UE RECHERCHE
+ UE OPTIONNELLES
Pour chaque UE sont indiqués :
-Le domaine étudié (et non une discipline)
-Les disciplines concernées (CNU, Collège d’Enseignants)
-Les objectifs Pédagogiques
-Les principaux items retenus
-Les méthodes d’évaluation (docimologie)
44
L2-L3 : UE SANTE HUMANITE SOCIETE + ANGLAIS
(4 + 4 = 8 ECTS)
Disciplines :
-SHS : Psychologie – Anthropologie – Sociologie – Histoire
-Médecine Légale et Droit de la Santé
-Épidémiologie, Économie de la Santé et Prévention
-Médecine et Santé au travail
-Biostatistiques – Informatique Médicale et Technologies de Communication
-ANGLAIS (4 ECTS)
Objectifs :
-Développer :
une culture commune de Santé
une réflexion éthique (équilibre éthique – juridique)
la connaissance des métiers de la Santé
la connaissance de l’histoire des Soins
la connaissance de la Santé Publique (Économie et Santé)
une prise de conscience de la prévention
les relations entre soignés et soignants
-Encourager la lecture d’un ou de plusieurs ouvrages sur le thème : Sciences de la Santé et
Société et favoriser la lecture de publications en ANGLAIS
Principaux Items : Exemples de thèmes complémentaires non abordés en L1
-Radioprotection dans un cadre de santé publique (médecine légale - biophysique)
-Maladies orphelines : épidémiologie, santé publique
45
L2-L3 UE Biopathologie Cellulaire et Tissulaire (1) et Imagerie (2)
10 ECTS
Objectifs :
Comprendre les lésions des cellules et des tissus en tant que signes des dysfonctionnements
moléculaires/cellulaires et sources des symptômes cliniques/paracliniques. Illustrer d’exemples
(bases moléculaires de l’oncogénèse…)
Comprendre le rôle des examens morphologiques, y compris de biologie moléculaire in situ, dans
la démarche diagnostique, l’évaluation du pronostic des maladies et les choix thérapeutiques
Exposer la place des données pathologiques en santé publique : contribution au dépistage des
cancers, aux registres et aux études épidémiologiques ; constitution et utilisation des collections
biologiques
Faciliter la maîtrise d’un vocabulaire médical précis, utile aux exposés physiopathologiques des UE
intégrées de L2-L3 et des dossiers cliniques de Master
Introduire les approches innovantes de la Biologie Cellulaire
Introduire les principes généraux de l’Imagerie
1. Biopathologie Cellulaire et Tissulaire
•
Disciplines : anatomie et cytologie pathologiques, oncologie, immunologie, biochimie-biologie
moléculaire, biologie cellulaire, génétique, imagerie, biologie moléculaire, pharmacologie
46
L2-L3 : UE Biopathologie Cellulaire et Tissulaire (1) et Imagerie (2)
•
•
•
•
2.
•
10 ECTS
Principaux items :
Principales lésions et éléments de nomenclature des processus pathologiques : de l’adaptation à la mort
cellulaire; apoptose et sénéscence/ inflammation, agressions exogènes, dysimmunité / dysmétabolisme/
vasculopathie / oncologie et environnement tumoral;
Exemple de dysfonctions affectant la communication intercellulaire (récepteurs, médiateurs, molécules de
surface)
Exemples pluridisciplinaires intégrés par un choix de modèles physiopathologiques fréquents et/ou
démonstratifs; exemples :
- Hépatopathies dysmétaboliques/ inflammations aiguës et chroniques : hépatites virales; maladies
granulomateuses/ pathologies de transplantation et maladies auto-immunes (thyroïde) / athérosclérose et ses
complications multi-organes/ états précancéreux (endobrachyoesophage, lésions à papillomavirus) / croissance
tumorale, angiogénèse et dissémination (cancers du colon, poumon, rein)/ du gène à la thérapie ciblée (cancer
du sein, hémopathies malignes) / neuropathie dégénérative / iatrogénicité
oncogénèse :
- bases fondamentales de l’oncogénèse
- Pharmacologie des anti-cancéreux, des antalgiques opioïdes et non opioïdes, des anesthésiques locaux et
généraux
Introduction aux approches innovantes : cellules souches embryonnaires et adultes, introduction à la thérapie
cellulaire.
Principes généraux de l’imagerie
Discipline : Biophysique, anatomie et cytologie pathologiques
Principaux Items :
- Images analogiques et numériques
- Traitement des images numériques et tomographie numérisée
- Imagerie radiologique
- Imagerie par résonance magnétique
- Imagerie par ultra sons
- Images scintigraphiques
- nouvelles méthodes d’étude des cellules et des tissus : microscopie confocale, microscopie à force atomique,
microscopie à deux photons
47
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE APPAREILS ET SYSTEMES
Disciplines concernées : Désignation d’un COORDINATEUR
Objectifs généraux :
- Indispensable coordination préalable des enseignements des différentes disciplines
- Aboutir à la mise en place de schémas physiologiques et pathologiques clairs pour faciliter (1)
l’apprentissage de la séméiologie et de la pharmacologie spécialisée (2) ainsi que l’abord des
dossiers cliniques proposés en M1-M2
Principaux Items :
1.
2.
3.
Aspects morphologiques et fonctionnels (complément de L1) : les bases utiles à la compréhension
des SIGNES
Principaux moyens d’études des appareils et systèmes : SEMEIOLOGIE (clinique et paraclinique)
Exemples didactiques de DYSFONCTIONS (Physiopathologie et Moyens de traitement)
48
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
Disciplines :
UE APPAREIL DIGESTIF (8 ECTS)
-Gastroentérologie – Hépatologie – Addictologie
-Chirurgie Digestive
-Nutrition
-Stomatologie et Chirurgie maxillo-faciale
-Radiologie et Imagerie Médicale
-Anatomie – Anatomie et Cytologie pathologiques – Physiologie – Immunologie - Biochimie
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle de l’appareil digestif en développant les bases
utiles à la compréhension des signes cliniques et para cliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude.
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus démonstratifs
(aspects physiopathologiques et moyens de traitement)
Principaux Items :
-Aspects morphologique et fonctionnel (complément de L1) (1) aspects physiologiques de la digestion (salivation,
mastication, déglutition, estomac et sécrétion, fonctions hépatiques, pancréatiques) (2) intestin (grêle : motricité, fonctions,
physiologie colique)
-Principaux moyens d’étude : la sémiologie clinique et para clinique : (1) examen de l’appareil digestif (signes fonctionnels,
inspection, palpation, percussion, auscultation, toucher rectal, mensurations) (2) connaître les moyens d’étude permettant
d’appréhender une dysfonction en gastro-entérologie, en hépatologie ou affectant le pancréas exocrine (examens
biologiques, d’imagerie, endoscopique)
-Savoir connaître et interpréter (1) une douleur en relation avec le système digestif, thoracique ou abdominal (2) les
principaux tableaux qui traduisent une « maladie de l’appareil digestif » (hémorragies digestives, ascites, hypertension
portale, cholestase et ictères, insuffisance hépato -cellulaire, dysphagies, hépatomégalies, diarrhées et vomissements…) (3)
aspects physiopathologiques et moyens de traitement : à titre d’exemple (a) expliquer les mécanismes impliqués dans la
cirrhose hépatique, dans l’hépatite virale (b) pharmacologie en pathologie digestive (antisécrétoires, anti-acides, antiémétiques, anti-inflammatoires, laxatifs, anti-diarrhéiques, choléritiques…)
49
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE APPAREIL LOCOMOTEUR (6 ECTS)
Disciplines :
-Rhumatologie
-Chirurgie orthopédique et traumatologique
-Médecine Physique et de Réadaptation
-Radiologie et Imagerie Médicale
-Anatomie – Anatomie et Cytologie pathologiques – Biochimie – Pharmacologie fondamentale et clinique
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle de l’appareil locomoteur en développant les
notions de base utiles à la compréhension des signes cliniques et paracliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude.
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus démonstratifs
(physiopathologie et moyens de traitement)
Principaux Items :
-Les aspects morphologique et fonctionnel (complément de L1) (1) anatomie des membres et du tronc (ostéologie, loges,
vaisseaux et nerfs) (2) le muscle, l’os (couplage ostéolyse-ostéoformation ; métabolisme phosphocalcique), l’articulation (le
tissu cartilagineux, le liquide articulaire) (3) notions de biomécanique
-Principaux moyens d’étude : la sémiologie clinique et paraclinique (1) examen ostéo-articulaire (signes fonctionnels,
inspection, palpation, apport de la biologie, de l’imagerie) : Sémiologie clinique, biologique, radiologique de la hanche, du
genou, de la cheville, de l’épaule, du poignet, du coude, du rachis, techniques de médecine nucléaire (scintigraphie et TEP)
-Savoir reconnaître et interpréter les signes associés (1) aux arthroses et arthrites (liquide articulaire et classification des
arthrites) (2) à l’ostéoporose et à l’ostéomalacie, (3) à des entorses, des luxations articulaires, des fractures, des atteintes
vertébrales (lombalgies, sciatalgies) (4) aspects physiopathologiques et moyens de traitement : à titre d’exemple (a) contrôle
de l’équilibre ostéolyse – ostéoformation et pharmacologie du métabolisme osseux (b) inflammation articulaire et
pharmacologie des médicaments de la polyarthrite rhumatoïde, de la goutte
50
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE APPAREIL RESPIRATOIRE (6 ECTS)
Disciplines :
-Pneumologie
-Chirurgie thoracique et cardiovasculaire
-Radiologie et Imagerie Médicale
-Anatomie – Cytologie et Histologie – Anatomie et Cytologie pathologiques – Physiologie – Immunologie - Pharmacologie
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle de l’appareil pleuropulmonaire en développant
les bases utiles à la compréhension des signes cliniques et paracliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus
démonstratifs (physiopathologie et moyens de traitement)
Principaux Items :
-Aspects morphologique et fonctionnel (complément de L1) : (1) voies aériennes supérieures ; bronches : sécrétions et
réactivités bronchiques (2) muscles respiratoires, notions de compliance, de résistance, volumes et débits ventilatoires
(3) ventilation alvéolaire, diffusion alvéolo -capillaire, rapport ventilation -perfusion, transport O2 et CO2 ; régulation de la
ventilation (4) adaptation à l’exercice, à l’environnement et adaptation hypo-hyperbarie
-Principaux moyens d’étude : la séméiologie clinique et paraclinique : (1) examen pleuropulmonaire (signes fonctionnels,
inspection, palpation, percussion -auscultation et principes des explorations fonctionnelles respiratoires (volumes
pulmonaires, mesures normales et courbe débit -volume, gaz du sang et principales anomalies (2) imagerie pulmonaire
(incidences radiographiques du thorax), techniques de Médecine Nucléaire, (scintigraphie, TEP)
-Savoir reconnaître et interpréter (1) une douleur thoracique d’origine pleuro pulmonaire et connaître les signes
d’insuffisance respiratoire aigue et chronique (2) les grands tableaux d’atteinte pulmonaire (condensation pulmonaire,
emphysème, fibrose pulmonaire, asthme, bronchite chronique, dilatation des bronches, épanchements pleuraux,
pneumothorax, embolie pulmonaire, abcès du poumon (3) aspects physiopathologiques et moyens de traitement : à titre
d’exemple (a) expliquer les mécanismes induisant l’asthme bronchique (b) pharmacologie des anti-asthmatiques
51
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE APPAREIL URINAIRE (6 ECTS)
Disciplines :
-Néphrologie
-Urologie
-Radiologie et Imagerie Médicale
-Anatomie – Anatomie et Cytologie pathologiques
- Physiologie – Biophysique – Biochimie - Pharmacologie
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle du rein et des voies urinaires en développant
les bases utiles à la compréhension des signes cliniques et para cliniques, des dysfonctionnements et des
mécanismes d’action des médicaments (diurétiques par exemple)
-Décrire ses principales méthodes d’étude
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus
démonstratifs (physiopathologie et moyens de traitement)
Principaux Items :
-Aspects morphologique et fonctionnel (complément de L1) : (1) physiologie de la vascularisation rénale, débit sanguin
rénal, débit de filtration et filtration glomérulaire, régulation. (2) physiologie du tubule rénal, élaboration de l’urine. (3)
épuration sanguine, équilibres hydrique et acido-basique. (4) vessie et prostate.
-Principaux moyens d’étude : la séméiologie clinique et para clinique : examen en uro -néphrologie (signes fonctionnels,
inspection, palpation, percussion, toucher rectal, examen de l’appareil génital). Protéinurie – hématurie. Les moyens
d’étude permettant
d’appréhender une dysfonction rénale ou vésicale (biologie : examens du sang et des urines, imagerie) et connaître les
principales anomalies (troubles de l’équilibre hydrique, hypo ou hypernatrémie, hypo ou hyperkaliémie, troubles de
l’équilibre acide -base
-Savoir reconnaître et interpréter (1) une douleur d’origine rénale ou vésicale. (2) les principaux tableaux de néphropathies
glomérulaire, tubulaires, interstitielle et vasculaires ainsi que les principaux troubles vésicaux. (3) aspects
physiopathologiques et moyens de traitement : à titre d’exemple (a) glomérulonéphrite extramembraneuse, (b) l’adénome
prostatique. Pharmacologie des diurétiques, de l’hypertrophie prostatique, médicaments des dysfonctions érectiles.
52
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE TISSU SANGUIN (8 ECTS)
Disciplines :
-Hématologie, Transfusion
-Cancérologie, Radiothérapie
-Biologie Cellulaire
-Biochimie et Biologie Moléculaire
-Biophysique et Médecine Nucléaire
Objectifs généraux :
-Connaître les mécanismes impliqués, les méthodes d’étude et les principaux moyens de traitement dans les variations
physiologiques et pathologiques (1) de la croissance et de la différenciation cellulaire (2) de l’hématopoïèse et des lignées
sanguines (3) de l’hémostase
-Connaître les groupes sanguins ; le principe et les règles de la transfusion
Principaux Items :
-Hématopoïèse et lignées sanguines : les aspects physiopathologiques et les moyens d’études (savoir reconnaître et
interpréter une anémie, une anomalie de la lignée blanche, une anomalie plaquettaire. Hémogramme – Médullogramme.
Métabolisme de l’héme)
-Hémostase : aspects physiopathologiques et les moyens d’étude (les pathologies hémorragiques) et les principaux moyens
de traitement (pharmacologie des médicaments de l’hémostase : anticoagulants, anti-agrégants, fibrinolytiques)
-Groupes sanguins et transfusion (bilan immunohématologique pré-transfusionnel ; produits sanguins et principes de base
de la transfusion, réglementation et transfusion)
-Sémiologie clinique des anémies, des syndromes hémorragiques, des adénopathies, des splénomégalies
-La leucémogenèse (bases cellulaires et moléculaires de l’oncogenèse et moyens de traitement)
53
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE HORMONOLOGIE-REPRODUCTION (6 ECTS)
Disciplines :
-Endocrinologie, diabète et maladies métaboliques, Gynécologie médicale
-Biologie et Médecine du Développement et de la Reproduction, Gynécologie
-Radiologie et Imagerie Médicale
-Anatomie, Histologie, Anatomie et Cytologie pathologiques, Physiologie, Immunologie, Biochimie
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle du système endocrinien et du système
reproducteur en développant les bases physiologiques et biochimiques utiles à la compréhension des signes cliniques et
paracliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude.
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus démonstratifs
(aspects physiopathologiques et moyens de traitement)
Principaux Items :
-Aspects morphologique et fonctionnel (complément de L1) physiologie et biochimie du système endocrinien et rythmes
biologiques (axes hypothalamo-hypophysaire, somatotrope, gonadotrope, thyroïde et fonctions thyroïdienne, cortico et
médullo-surrénale, pancréas endocrine)
-Principaux moyens d’étude : la sémiologie clinique et paraclinique (1) examen des systèmes endocrinien et reproducteur
(signes fonctionnels, inspection, palpation, examen gynécologique, examen de la femme enceinte) (2) connaître les moyens
d’étude chez l’adulte et chez l’enfant (bilan biologique, imagerie…)
-Savoir reconnaître et interpréter (1) les principales dysfonctions affectant une ou des composantes du système endocrinien
et/ou reproducteur (testicules et ovaires, thyroïde et parathyroïde, surrénales, vulve vagin, col de l’utérus et annexes, seins)
(2) aspects physiopathologiques et moyens de traitement : à titre d’exemple (a) expliquer les mécanismes impliqués dans le
diabète insulinoprive, dans les dysthyroïdies (b) notions sur le conseil génétique, le diagnostic prénatal, le diagnostic présymptomatique, le syndrome de l’X fragile et les mutations instables de l’ADN, le dépistage néonatal (c) pharmacologie des
anti-diabétiques, des oestrogènes et progestatifs, de la motricité utérine
54
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE IMMUNOPATHOLOGIE (1) (6 ECTS)
Disciplines :
-Immunologie
-Hématologie - Transfusion
-Cancérologie - Radiothérapie
-Génétique
-Médecine Interne Gériatrie et Biologie du vieillissement
-Pédiatrie
-Néphrologie
-Anatomie et Cytologie pathologiques
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle du système immunitaire
en développant les bases utiles à la compréhension des signes cliniques et paracliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et
les plus démonstratifs (physiopathologie et moyens du traitement).
55
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE IMMUNOPATHOLOGIE (2)
Principaux Items :
-Aspects morphologiques et fonctionnels (complément de L1) : (1) organisation et dynamique
de fonctions du système immunitaire (SI) pour la mise en place les éléments clés qui détermineront
son homéostasie, ses capacités d’adaptation (régulation) et son efficacité (2) système immunitaire
et adaptation : à titre d’exemple : SI et infection ; SI et grossesse
-Principaux moyens d’étude : la séméiologie clinique et paraclinique : (1) examen du système
immunitaire chez l’adulte, chez le nouveau-né et l’enfant (interrogatoire, examen clinique et
enquête biologique en sachant hiérarchiser les explorations de l’immunité innée et adaptative, et
de l’immunité humorale et cellulaire
-Savoir reconnaître et interpréter (1) un déficit de l’immunité innée ou adaptative ; humorale ou
cellulaire au cours d’un processus infectieux (2) un syndrome inflammatoire (3) une maladie
auto-immune (4) un état allergique (5) aspects physiopathologiques et moyens de traitement :
connaître les mécanismes à l’origine des principaux dysfonctionnements du système immunitaire
(SI), et leurs conséquences en Sciences de la Santé (a) SI et déficit immunitaire acquis ou congénital,
SI et cancer, SI et états d’hyper-sensibilité, SI et auto-immunité, SI et greffe, syndromes
lymphoprolifératifs) (b) les principaux moyens de traitement : vaccination, thérapies substitutives,
biothérapies moléculaires telles que les anticorps monoclonaux, les biothérapies cellulaires, immunosuppression, pharmacologie des glucocorticoïdes, des anti-inflammatoires non stéroïdiens
56
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE NUTRITION (4 ECTS)
Disciplines :
-Nutrition
-Cardiologie
-Gastroentérologie – Hépatologie – Néphrologie - Addictologie
-Endocrinologie Métabolisme
-Cytologie – Histologie – Physiologie – Biochimie – Immunologie
Objectifs généraux :
- Présentation générale des grandes voies métaboliques et des notions de flux métaboliques, d’états stationnaires et
d’équilibre (connaissance nécessaire du métabolisme des glucides, des protéines, des lipides et du cycle de Krebs).
Six thèmes principaux seront abordés (dépense énergétique, utilisation des substrats énergétiques, le comportement
alimentaire, le pool protéique et son maintien chez l’adulte, la composition corporelle, nutrition et efficience des
systèmes d’adaptation)
Principaux Items :
- Vue d’ensemble du métabolisme en pré-requis (complément de L1) et développement de 6 thèmes : (1) dépense
énergétique en abordant les facteurs de variation inter-individuelle (génétique, composition corporelle) et intra-individuelle
(alimentation, activité) (2) substrats énergétiques et besoins en fonction des apports et des réserves (3) comportement
alimentaire avec les mécanismes d’ajustement de l’apport alimentaire aux besoins énergétiques (4) le métabolisme
protéique avec les conditions de maintien du pool protéique chez l’adulte et chez l’enfant (5) les différents compartiments
corporels avec ses variations en fonction de l’âge et de facteurs nutritionnels (6) nutrition et système neuro-immunoendocrinien.
-Principaux moyens d’étude : la séméiologie clinique et biologique
-Premières indications des moyens de traitement devant une conduite nutritionnelle inadaptée ou devant la survenue de
déséquilibres (aspects physiopathologiques et pharmacologie spécialisée). A titre d’exemple : pharmacologie des
normolipémiants.
57
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE MICROBIOLOGIE (1) (8 ECTS)
Disciplines :
-Bactériologie – Virologie – Hygiène hospitalière
-Parasitologie et Mycologie
-Maladies infectieuses, maladies tropicales
-Épidémiologie, économie de la Santé et Prévention
-Immunologie – Hématologie – Oncologie
-Anatomie et Cytologie pathologiques
Objectifs généraux :
-Décrire les principales modalités d’interactions Hôte-micro-organismes
-Développer les différents aspects épidémiologiques, sémiologiques (en privilégiant l’atteinte par organe, appareil ou
système), diagnostiques et thérapeutiques des maladies infectieuses des zones tempérée et tropicale en privilégiant les
objectifs pédagogiques des items retenus pour le Master (ECN)
58
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE MICROBIOLOGIE(2)
Principaux Items :
-Interactions hôte-micro-organismes (complément de L1) (1) les agents infectieux, physiologie, caractéristiques communes
et différentielles (structure, classification, spécificité, développement, multiplication, transmission, épidémiologie, mutation,
phylogénie (2) le pouvoir pathogène des agents infectieux (toxines, multiplication intra/extracellulaire, effet cytopathogène.
Destruction tissulaire, oncogenèse virale, réaction inflammatoire, immunopathologie (3) les moyens de défense de
l’organisme, le déficit des moyens de défense (immunité naturelle et acquise, opportunisme) (4) les moyens de défense des
agents infectieux (variation antigénique, polymorphisme, enkystement… déviation de la réponse immune)
-Principaux moyens d’étude : la mise en évidence des agents infectieux (moyens de diagnostic clinique et paraclinique)
-Savoir reconnaître et interpréter les signes associés à un processus infectieux (fièvre, diarrhée, syndrome méningé, lésions
cutanées) ; Connaître les manifestations touchant différents appareils et systèmes à titre d’exemple : (1) appareil respiratoire
(virus : adénovirus, paramyxovirus, grippe, VRS, virus émergents, bactéries responsables d’affections respiratoires,
mycoses : ABPA, pneumocystoses) (2) appareil digestif (virus des diarrhées, virus des hépatites, bactéries des infections
digestives, protozooses, nématodoses, cestodoses adultes et larvaires, trémadoses) (3) appareils génito-urinaires et MST
(bactéries responsables d’infections urinaires, de MST, trichonomoses, VIH…) (4) appareil cutanéomuqueux (bactéries
responsables d’infections cutanéomuqueuses ; viroses cutanéomuqueuses, dermatophytes, malassezia, ectoparasites) (5)
système nerveux (infections bactériennes du système nerveux, enterovirus et méningites virales, encéphalites virales) (6)
infections systémiques et autres processus infectieux (herpès simplex, varicelle, zona, EBV, cytomegalovirus, rubéole et
parvovirus B19, arbovirus et fièvres hémorragiques, toxoplasmose, paludisme, leishmaniose et trypanosomoses, filarioses,
trichinoses, impasses parasitaires, zooanthroponoses, cryptococcoses et candidoses)
-Principaux moyens de lutte anti-infectieuse : les bases de la thérapeutique (structure et mode d’action des antibiotiques,
des antiviraux, des antiparasitaires, des antifongiques, mécanismes de résistance et effets indésirables), les systèmes de
surveillance et d’alerte nationaux et internationaux
-Le devenir des maladies infectieuses – Les moyens de prévention – Les prises en charge individuelles et collectives
(attitudes comportementales, environnement géophysique et socio-culturel : hygiène, éducation, vaccination, facteurs
climatiques, humains, environnements nosocomiaux, disponibilités de moyens, les risques avérés et potentiels.
59
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE REVETEMENT CUTANE (6 ECTS)
Disciplines :
-Dermato-Vénéréologie
-Chirurgie Plastique, reconstructrice et esthétique
-Cytologie et Histologie, Anatomie et Cytologie Pathologiques, Physiologie, Immunologie, Pharmacologie fondamentale
et clinique
Objectifs généraux :
-Présentation générale de la structure et des fonctions de la peau et de ses annexes en développant les notions
fondamentales utiles à la compréhension des signes cliniques et anatomopathologiques
-Décrire ses principales méthodes d’étude.
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus démonstratifs
(physiopathologie et moyens de traitement)
Principaux Items :
-Structure et fonctions du revêtement cutané (complément de L1) (1) structure de la peau normale (épiderme derme
hypoderme) et de ses annexes; système de jonction interkératinocytaire, jonction dermo-épidermique, les mélanocytes, les
cellules de Langerhans, la vascularisation cutanée (2) propriétés du revêtement cutané (peau et thermorégulation, notion de
barrière cutanée et immunité innée, renouvellement de l’épiderme, desquamation cutanée, effets des UV sur la peau,
pigmentation cutanée
-Principaux moyens d’étude : la séméiologie clinique (1) examen dermatologique (interrogatoire, examen, signes
fonctionnels) (2) biopsie cutanée et interprétation
-Savoir reconnaître et interpréter (1) les signes associés aux lésions dermatologiques (papules, nodules, macules…,
érythème, angio-œdème, bulles cutanées…) (2) savoir évaluer la gravité d’une brûlure (3) aspects physiopathologiques et
moyens de traitement : à titre d’exemple (a) mécanismes de formation de bulles cutanées, cellules de l’immunité impliquées
dans la réponse inflammatoire, dans la réponse allergique, progression tumorale (cas des tumeurs d’origine épithéliale) (b)
rayonnements non ionisants, laser en dermatologie, pharmacologie des médicaments topiques
60
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE SYSTEME CARDIOVASCULAIRE (1) (8 ECTS)
Disciplines :
-Cardiologie
-Chirurgie thoracique et cardiovasculaire
-Chirurgie vasculaire, médecine vasculaire
-Radiologie et Imagerie médicale
-Anatomie, Anatomie et Cytologie pathologiques Biophysique, Physiologie, Biochimie, Pharmacologie
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle du cœur et des vaisseaux
en développant les bases utiles à la compréhension des signes cliniques et paracliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou
les plus démonstratifs (physiopathologie et moyens de traitement)
61
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
UE SYSTEME CARDIOVASCULAIRE (2)
Principaux Items :
-Aspects morphologiques, fonctionnels et bases biophysiques (ECG, Doppler, Scintigraphie, IRM
(complément de L1) : (1) grandeurs physiques et lois de l’hémodynamique – le cycle cardiaque (2)
activité mécanique cardiaque et énergétique cardiaque
(3) activité électrique de la cellule cardiaque – couplage excitation/contraction myocardique –
électrogenèse et bases de l’ECG – évaluation échocardiographique de la fonction cardiaque
(4) circulation artérielle, capillaire et veineuse et sa régulation – spécificités locorégionales
-Principaux moyens d’étude : la séméiologie clinique et paraclinique : examen du cœur et des
vaisseaux (signes fonctionnels, inspection, palpation, percussion, auscultation : cycle cardiaque,
caractéristiques et classification des bruits et des souffles ; mesure de la pression artérielle
-Savoir reconnaître et interpréter (1) une douleur thoracique d’origine cardiaque (2) des signes
d’insuffisance cardiaque (3) les principales anomalies de l’ECG, de la radiographie thoracique
en cardiologie, de l’échocardiogramme, connaître les techniques Doppler et principaux examens utiles
en cardiologie (les marqueurs biologiques tels que CPK-MB, troponines, myoglobines, pro-BNP…) (4)
les troubles trophiques d’origine vasculaire ainsi que les signes associés à une atteinte veineuse ou
artérielle (5) aspects physiopathologiques et moyens de traitement : à titre d’exemple (a) expliquer les
mécanismes induisant l’athérosclérose et l’infarctus du myocarde avec les conséquences
fonctionnelles
(b) pharmacologie des tonicardiaques, des anti-angineux, des anti-hypertenseurs, des anti-arythmiques
et des médicaments de l’insuffisance cardiaque .
62
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
NEUROSCIENCES (1) (8 ECTS)
Disciplines :
-Neurologie, Neurochirurgie
-Psychiatrie d’adultes – Addictologie – Pédopsychiatrie
-Oto-rhino-laryngologie (ORL), Ophtalmologie
-Médecine Physique et de Réadaptation
-Radiologie et Imagerie Médicale
-Anatomie, Anatomie et Cytologie Pathologiques, Histologie et Cytologie - Biophysique et Médecine Nucléaire - Physiologie
Immunologie - Biochimie et Biologie Moléculaire - Biologie Cellulaire, Pharmacologie fondamentale et clinique, Addictologie
Objectifs généraux :
-Présentation générale de l’organisation morphologique et fonctionnelle du système nerveux central (SNC) périphérique
(SNP) végétatif (SNV). Développer les notions de base utiles à la compréhension des signes cliniques et paracliniques
-Décrire ses principales méthodes d’étude.
-Introduire des notions de dysfonctions en privilégiant le choix d’exemples les plus fréquents et/ou les plus démonstratifs
(aspects physiopathologiques et moyens de traitement)
63
L2-L3 : ENSEIGNEMENTS INTEGRES
NEUROSCIENCES (2)
Principaux Items :
-Aspects morphologique et fonctionnel (complément de L1) (1) bases fondamentales (le neurone et la glie, les canaux
ioniques et les récepteurs, l’électrophysiologie neuronale, la neurotransmission, la barrière hémato-encéphalique, le liquide
cérébrospinal et la pression intracrânienne, le débit sanguin cérébral et sa régulation) (2) anatomie fonctionnelle du SNC (3)
les systèmes sensitifs et sensoriels (somesthésie, nociception, audition vision) (4) système moteur et mouvement (régulation
du tonus, de l’équilibre, des mouvements) (5) Biophysique sensorielle (audition, vision) : bases biophysiques nécessaire à la
compréhension des méthodes d’explorations fonctionnelles et d’imagerie médicale : optique géométrique et explorations
visuelles; Ondes acoustiques et explorations auditives et Imagerie ultra sonore (échographie et Doppler).
-Principaux moyens d’étude : la sémiologie clinique et paraclinique (1) examens en Neurologie et en Psychiatrie : les signes
fonctionnels, l’entretien et l’écoute, l’examen clinique (étude du tonus musculaire, des réflexes, de la sensibilité, de
l’équilibre, de la coordination des mouvements. Etude des fonctions supérieures, des fonctions psychiques et affectives, des
fonctions végétatives…)
-Savoir reconnaître et interpréter (1) les principaux syndromes neurologiques (syndromes méningé, médullaire, neurogène
périphérique, pyramidal, cérébelleux et vestibulaire, myogène, confusionnel, démentiel). Sémiologie des nerfs crâniens, des
mouvements anormaux involontaires, des hémiplégies (2) les principales explorations en Neurologie (imagerie et autre…)
(3) les principales manifestations neuropathologiques (épilepsie, Parkinson, ischémie cérébrale, AVC hémorragiques,
sclérose en plaques, tumeurs cérébrales. Démence, céphalées et migraines, troubles du sommeil et de l’éveil, troubles de
l’humeur, troubles affectifs, psychose, les conduites addictives, les atteintes sensorielles d’origine génétique, le retard
mental) (4) examens en ophtalmologie (acuité visuelle, champ visuel, vision des couleurs, mobilité oculaire, examen à la
lampe à fente, mesure de la tension oculaire, examen du fond de l’œil) (5) examens en ORL (signes cliniques, examen de
l’oreille, des voies aérodigestives supérieures, examens complémentaires en ORL (6) aspects physiopathologiques et
moyens de traitement : à titre d’exemple (a) ischémie cérébrale, AVC hémorragiques et/ou SEP (b) pharmacologie des antiparkinsoniens, anti-épileptiques, anti-migraineux, anti-psychotiques, les stimulants de la cognition, les médicaments de la
SEP, les régulateurs de l’humeur, du sommeil, les anxiolytiques. Pharmacologie des médicaments de la dépendance.
64
Pour exemple
Annexe
Objectifs Pédagogiques
Contributions de l’Anatomie (Professeur Marc Braun)
1.
2.
3.
Les enseignements intégrés en L2-L3
Les enseignements dirigés (ED et les travaux pratiques)
La recherche
65
1. Les enseignements intégrés
66
UE Appareil digestif
Anatomie chez l’adulte et l’enfant (15h)
•
•
•
•
•
•
•
•
Bases anatomiques des syndromes oesophagien, gastrique, grêle et colique
Bases anatomiques des syndromes pancréatiques endocriniens et obstructifs
Bases anatomiques des syndromes hépatiques biliaire, vasculaire et traumatique
Bases anatomiques des syndromes spléniques (i.e. splénomégalie et
traumatiques…)
Bases anatomiques des syndromes vasculaires digestifs
Bases anatomiques des épanchements abdominaux
Bases anatomiques des syndromes occlusifs
Bases anatomiques des pathologies de la paroi abdominale (dont orifices heriniaires)
67
UE Neurosciences
(20h)
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Bases anatomiques des syndromes moteurs centraux et périphériques
Bases anatomiques des principaux syndromes sensitifs et de la douleur
Bases anatomiques de l’hypertension intracrânienne et des espaces péricérébraux et spinaux
Bases anatomiques des lésions spinales et des syndromes rachidiens et radiculaires des
membres
Bases anatomiques des atteintes du tronc cérébral et des nerfs crâniens « périphériques »
Bases anatomiques des syndromes cérébelleux et des troubles de l’équilibre
Bases anatomiques des troubles de la vigilance et du sommeil
Bases anatomiques de l’atteinte du diencéphale dont le syndrome thalamique
Bases anatomiques des mouvements anormaux
Bases anatomiques des Accidents Vasculaires Cérébraux
Bases anatomiques des troubles du langage
Bases anatomiques des troubles de la mémoire
Bases anatomiques des atteintes de la vision et de l’audition
Bases anatomiques des troubles de l’olfaction
Bases anatomique des principales fonctions végétatives
68
UE Appareil respiratoire
(10h) Anatomie chez l’adulte et l’enfant
•
•
•
•
Bases anatomiques des syndromes vasculaires du poumon
Bases anatomiques des syndromes bronchiques et alvéolaires
Bases anatomiques de la pathologie pleurale
Bases anatomiques des troubles ventilatoires centraux et périphériques
69
UE Appareil Urinaire
Anatomie chez l’adulte et l’enfant (10h)
•
•
•
•
•
Anatomie du rein et vascularisation
Bases anatomiques des lésions des voies excrétrices urinaires de l’adulte et de
l’enfant
Bases anatomiques des masses rétro péritonéales de l’adulte et de l’enfant
Bases anatomiques des syndromes obstructifs vésicaux de l’adulte et de l’enfant
Bases anatomiques des troubles vésico-sphinctériens d’origine neurologique
périphérique et centrale
70
UE Hormonologie – Reproduction
Anatomie chez l’adulte et l’enfant (pas d’enseignement spécifique 0h)
•
•
•
•
Bases anatomiques des troubles centraux (système hypothalamo-hypophysaire) (cf
UE Neuro)
Anatomie du corps thyroïde (cf UF Odonto-Cou)
Anatomie des glandes surrénales (cf App. Urinaire)
Anatomie des glandes génitales (cf App Reproducteur et UE commune Maïeutique
en L1)
Anatomie chez l’adulte et l’enfant (4h)
• Anatomie du petit bassin chez la femme (prérequis UE commun Maieutique) (ne sera
donc plus re-enseigné)
• Anatomie des organes génitaux internes et externes chez l’homme
• Anatomie de la région mammaire
71
UE Appareil locomoteur (5h)
•
•
•
•
Anatomie des membres et de la colonne vertébrale (pré-requis UE Médecine L1)
Anatomie topographique de la colonne vertébrale et des membres (loges, syndromes
nerveux canalaires : carpien, ulnaire, plantaire, fibulaire, pudendal…)
Bases anatomiques des troubles de la marche
Anatomie de surface (palpatoire pour les reliefs osseux)
72
UE Système cardio-vasculaire (10h)
•
•
•
•
•
Bases anatomiques des syndromes coronariens et valvulaires
Bases anatomiques des troubles du rythme cardiaque
Bases anatomiques des péricardiques
Bases anatomiques des syndromes aortiques et caves
Bases anatomiques des syndromes vasculaires artériels et veineux des membres
73
2. Les ED et les T.P
74
• ED : en L1 (?) séances de questions/réponses avec les étudiants
• ED : en L2-L3 : Anatomie en coupes et en 3D appliquée à l’imagerie
• TP : en L2-L3 : Anatomie en 3D «réelle» : TP avec séances de
dissection ou de présentation de pièces anatomiques réelles et
virtuelles
75
3. UE RECHERCHE
76
• « Anatomie, anthropo-biométrie normale et variabilités humaines »
• Initiation à la démarche expérimentale anatomique appliquée par
ED-TP en relation avec les structures de recherche (Biomécanique,
modélisation du corps humain, imagerie expérimentale,
neurosciences…)
77