Contrôle SES 1ere ES
I - Doc.1 : Trois questions économiques fondamentales
Toute société doit résoudre trois problèmes économiques fondamentaux et interdépendants, à savoir :
1. Quels biens faut-il produire et en quelles quantités ? En d’autres termes, lesquels des multiples biens et
services doit-on choisir de produire et dans quelles proportions ? Aliments ou vêtements ? Beaucoup
d’aliments et peu de vêtements, ou vice versa ? Du pain et du beurre aujourd’hui, ou du pain et des
plantations de vignoble aujourd’hui, du pain, du beurre et du vin étant disponibles l’an prochain ?
2. Comment ces biens doivent-ils être produits ? En d’autres termes, par qui, avec quelles ressources et
selon quels procédés techniques ? Qui sera chasseur, qui sera pêcheur ? L’électricité proviendra-t-elle d’une
centrale thermique, d’une centrale hydro-électrique ou d’une centrale atomique ?
3. Pour qui ces biens doivent-ils être produits ? […] Comment le produit national doit-il être réparti entre
les différents individus et familles ? Quelques riches et beaucoup de pauvres ? Ou un confort modeste pour
la plupart des gens ? Les paresseux mangeront-ils convenablement ?
Bien que ces trois problèmes soient essentiels et communs à toutes les économies, des systèmes
économiques différents essaient de les résoudre par des procédés différents. Les questions : Quoi ?
Comment ? Pour qui ? Peuvent être résolues en se référant aux modalités d’action traditionnelle héritées du
passé. […] Dans une économie dite de « libre entreprise capitaliste » un système de prix, de marché, de
profits et de pertes détermine principalement ce qui sera produit, comment et pour qui. Les pays
démocratiques ne se contentent pas des réponses données aux trois questions Quoi ? Comment ? Pour qui ?
par un système de marché complètement affranchi de toute restriction. Un tel système pourrait, en effet,
prescrire que certains individus seraient affamés faute de revenus, tandis que d’autres individus recevraient
des revenus soit inadéquats, soit excessifs. C’est pourquoi l’État intervient.
P.A. Samuelson, L’Économique, Ed. A. Colin, 1982.
Question : D’après ce texte, quels sont les problèmes économiques que toute société doit
résoudre ? Vous veillerez à reformuler les questions et à illustrer chacune d’elle par des exemples
autres que ceux du texte.
II – Construire une contrainte budgétaire
Un étudiant a gagné 1000 € avec un job d’été. Il aime voir les matchs de rugby et aller au cinéma. Le
pris d’une place de cinéma est de 10 € auquel il faut ajouter le coût de déplacement (5€) et un
verre avec ses amis (5€). La place au stade revient à 20€ mais il y a 10€ de transport et 10€
pour se restaurer.
1) Sur un axe orthonormé, placez le nombre de place de cinéma en ordonnée et le nombre de
soirée rugby en abscisse. Tracez la contrainte budgétaire.
2) S’il choisit de sacrifier le rugby pour le cinéma, combien de film peut-il voir ? inversement,
combien de match de rugby ? Placez sur le graphique les deux points correspondant aux deux
situations : R (rugby) et C (cinéma).
3) L’étudiant décide de limiter à 15 matchs sa consommation de rugby. Combien de séances de
cinéma peut-il alors consommer ? Placez ce point sur le graphique (A comme arbitrage).
4) L’étudiant reçoit 200 euros de ses parents. Sur le même repère, construisez la nouvelle
contrainte budgétaire.
5) Le prix d’une place au stade passe à 30 €. Tracez la nouvelle contrainte budgétaire et
déduisez-en la manière dont se déplace la contrainte budgétaire lorsque le prix augmente.
1
III - Doc 1 : David Bekham doit-il tondre lui-même sa pelouse ?
David Beckham passe beaucoup de temps sur la pelouse. Il fait partie des joueurs les plus talentueux
du monde (du football). (…) Très probablement est-il aussi doué dans d’autres activités. Par exemple,
imaginez que Beckham puisse tondre son gazon plus vite que n’importe qui au monde. S’il le peut
effectivement, cela signifie-t-il qu’il devrait le faire ?
Afin de répondre à cette question, nous pouvons utiliser les concepts de coût d’opportunité et
d’avantage comparatif. Disons que David Bekham peut tondre sa pelouse en deux heures. Durant ces
deux heures, il pourrait tourner une publicité pour Adidas et gagner, disons, 10 000 euros.
Alternativement, Alejandro, son voisin peut tondre la pelouse de David en 4 heures. Durant ces 4
heures, il pourrait travailler dans le bar à tapas du coin et gagner 20 euros. Dans cet exemple, le coût
d’opportunité de David est de 10 000 euros pour la tonte de la pelouse, il est de 20 euros pour
Alejandro. David a un avantage absolu dans la tonte de la pelouse car il a besoin de moins de temps.
Cependant, Alejandro a un avantage comparatif dans cette activité car il a le coût d’opportunité le plus
faible. Les gains à l’échange dans cet exemple sont énormes. Plutôt que tondre sa pelouse, David
devrait tourner la publicité et employer Alejandro pour tondre le gazon. Tant que David paye
Alejandro plus de 20 euros et moins de 10 000 euros, les deux y gagnent.
G.N.Mankiw et M.P. Taylor, Principes de l’économie, 2010.
1)
2)
3)
4)
5)
Définissez les expressions soulignées.
Qui a un avantage absolu dans : le football ? Le tournage d’une publicité ? La tonte de la pelouse ?
Pourquoi Alejandro a-t-il un avantage comparatif dans la tonte de la pelouse ?
Si David rémunère Alejandro 15 euros pour la tonte de sa pelouse, pourquoi ce dernier est-il perdant ?
D’après cet exemple, que doit donc faire chaque individu dans une société ?
II -Exercices
1) Le prix relatif du bien A vaut 10 €, celui du bien B 5 €, a combien s’établit le prix relatif du bien B par
rapport au bien A ?
2) Retrouvez la notion à laquelle s’apparentent les propos suivants :
a) Elle délimite les choix possibles des consommateurs, selon les prix des différents biens et services ;
elle correspond donc au revenu maximum qu’un consommateur peut dépenser.
b) C’est la valeur réelle d’un bien, c’est-à-dire sa valeur non pas dans l’absolu, mais comparée à celle des
autres.
c) D’après l’INSEE, il permet aux ménages de consommer et d’épargner.
3) Recopier le texte suivant en plaçant correctement les mots suivants : marchande, administrations, biens,
inférieur, services, entreprises, gratuitement (deux fois), non marchande, marché.
La production………………correspond aux……………. .. et aux………………..destinés à être vendus
sur un………………….Pour l’essentiel, elle résulte de l’activité des………………. La production
………………est fournie ………………ou quasi……………..(dans ce cas, le prix est très…………….au
coût de production). Elle résulte pour la plus grande part des activités des………………….
4) Placer correctement les termes suivants dans l’équation d’équilibre ressources- emplois.
Consommation finale, Exportations, importations, PIB, Formation Brute de Capital Fixe, Variation de
stocks.
………………+……………… = ……………….+……………..+………………….. +………………
2