Liste des corrections effectuées pour l’article La réflexion éthique
chez des enseignants de l’ordre collégial : ce que la recherche nous
apprend sur les types de normativité en jeu dans la dynamique
réflexive.
C. Gohier, F. Jutras, L. Desautels, P. Chaubet
Liste des corrections demandées par les évaluateurs et effectuées et
justifications si non effectuées.
Évaluateur A:
================================== ================
1. Contenu et portée
Au Québec, l'étude des types de normativité dans l'enseignement
collégial est tout à fait inédite, en plus de posséder une pertinence
scientifique et sociale certaine. On le voit bien dans les
recommandations finales concernant la formation à l'éthique des
enseignants de niveau collégial.
Toutefois, les pages 2 et 3 ne jouent pas le rôle d'une introduction
qui doit se conformer à une structure simple et classique : sujet amené
-posé - divisé. Une section « Contexte » permettrait de présenter les
résultats des recherches antérieures.
Non effectuée parce que cette introduction correspond à un modèle
d’introduction acceptable et adoptée par plusieurs auteurs y inclus
dans la revue d’éducation de McGill. À titre d’exemple, article de
Rajotte, Giroux et Voyer dans le vol 49, no1, 2014. Cette remarque n’a
d’ailleurs pas été faite par l’évaluateur 2.
En lien avec les objectifs de la page 7, l'on peut se poser la question
suivante : la recherche est-elle de nature suffisamment longitudinale
pour pouvoir réellement étudier et décrire un processus développemental
?Les résultats ne semblent pas s'intéresser au « développement de... »,
à l'« apprentissage de... », à l'« acquisition de... », etc. Dans ces
conditions, il faut sans doute reformuler les objectifs. De plus,
toujours à la page 7, l'A. mentionne : « Les résultats dont on rend
compte ici concernent plus spécifiquement les objectifs 1 et 3. Comme
on l¹amentionné, nous avons décrit ailleurs le développement du
processus de réflexion éthique, la dynamique des échanges et les
conditions favorisant celle-ci ». Mais si cela a été décrit ailleurs,
pourquoi les« résultats dont on rend compte ici concernent[-ils] plus
spécifiquement les objectifs 1 et 3 » ? Pour le lecteur, ce n'est pas
très limpide. A clarifier.
Correction effectuée : le paragraphe concernant les objectifs remplacé
par : OBJECTIF DE RECHERCHE
Tel que mentionné, l’objet principal de la recherche est le développement de la réflexion éthique
chez des enseignants de l’ordre collégial. Un des objectifs de cette recherche consiste à mettre au
jour les préoccupations éthiques qui émergent en situation de réflexion éthique.
En lien avec cet objectif, nous nous intéresserons ici aux dimensions de la pratique
professionnelle évoquées par les participants qui deviennent des objets de discussion ou référents,
notamment à des types de normativité.
Le cadre conceptuel est bien construit, très approprié et suffisamment
sourcé, s¹appuyant sur plusieurs références théoriques et convergentes.
A la page 6, l'A. écrit : « C¹est le cas également de Habermas (1992),
dans une autre perspective, qui prône une éthique de la discussion, une
éthique procédurale, visant à assurer le droit de tous à participer à
la discussion en vue d¹établir des règles et des normes consensuelles.
Il ne s¹agit pas, selon lui, de nier l¹importance de la norme, mais
d¹établir les conditions dans lesquelles une norme peut être dite
valide ». Cette interprétation de la théorie habermassienne du discours
(ou de la discussion) est juste, mais il faut noter que Habermas
distingue les normes morales (plus universelles) des normes éthiques ou
éthico-politiques (plus contextuelles). Ses définitions de l'éthique et
de la morale dans Droit et démocratie. Entre faits et normes (1997),
notamment, sont très différentes de Ricoeur.
Ajout effectué à la fin du paragraphe :
Cette éthique procédurale concerne par ailleurs plus spécifiquement les jugements moraux
qui « se distinguent des jugements éthiques (toujours enchâssés dans un contexte) par leur
degré de dépendance contextuelle » (Habermas, 1992, p.193). Les normes morales
touchent aux intérêts d’autrui et doivent être acceptées sans contrainte par toutes les
personnes concernées, alors que les normes éthiques concernent les choix axiologiques
préférentiels de chacun.
2. Discussion / Méthodologie
Sans hésiter, l'on peut dire que la méthodologie de la recherche semble
appropriée, que l'exécution de l'étude est systématique et que
l'interprétation parait non-biaisée.
Cependant, à partir de la page 14, les énumérations ne permettent pas
toujours de comprendre ce que l'A. entend montrer exactement. Est-il
utile de tout énumérer ? La lecture de cette partie est un peu lourde.
L'A. pourrait-il approfondir quelques éléments d'analyse, au lieu de
dresser une liste ?
Correction non effectuée parce qu’ici il s’agit de rapporter des
résultats de recherche, nommément ce que les participants ont identifié
comme des normes auxquelles ils se réfèrent. Ils ont été classés sous
des types de normes pour faciliter la lecture. Il ne s’agit donc pas
de choisir une ou des normes mais de mettre au jour les résultats de la
recherche. Cette remarque n’a d’ailleurs pas été faite par
l’évaluateur 2.
3. Présentation et écriture
Sur le plan formel, c'est également de haut niveau.
Trois détails à souligner :
(1) Dans le texte et les références, le mot « et » doit être ajouté,
lorsqu'il y a plusieurs auteurs, par exemple : Desgagné, Bednarz,
Couture,Poirier ET Lebuis, 2001 ; Morrissette ET Desgagné, 2009 ; Khan,
Hersant ETOrange Ravachol, 2010.
Corrections effectuées
(2) Il faut respecter cette politique typographique en matière
d'espacement :
<http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2039>.
Corrections effectuées
(3) Il ne faut pas souligner les sous-titres. C'est obsolète, à mon
avis.
Corrections non effectuées. Nous nous sommes conformés aux normes de
rédaction de la revue.
4. Commentaires et recommandations globales
Somme toute, il s'agit d'un texte tout à fait publiable. Son intérêt
est également indéniable. J'attire cependant l'attention sur les
suggestions de modifications précédentes devant être intégrées dans
l'article final.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------Évaluateur B:
================================== ================
1. Contenu et portée
Le texte soumis rend compte d'une recherche se situant dans le
Prolongement d'enquêtes antérieures sur l'éthique de l'enseignement
telle que la voient et la vivent des enseignant.e.s de cégeps. Un
apport riche et pertinent pour (re)penser la formation des
enseignant.e.s
2. Discussion / Méthodologie
Excellent ‹ quant à tout ce qui est écrit ci-dessus : méthodologie,
contexte, résultats... Tout est clair et clairement exposé.
3. Présentation et écriture
Excellent, de nouveau.
À une vétille près!
Page 6, un objet qui porte sur...
L¹objet principal de la recherche porte sur le développement de
réflexion éthique chez des enseignants de l¹ordre collégial.
la
L'objet de la recherche EST le développement... Et c'est la recherche
qui PORTE SUR...
Correction effectuée
4. Commentaires et recommandations globales
À publier. Pertinence scientifique et pratique ou professionnelle
(pour la formation des enseignant.e.s). Qualité de la
recherche. Clarté de la présentation des résultats.
-----------------------------------------------------__________________________________________