Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
Экономический факультет
Унанян Д., гр. Е-403
1. Quelques aspects économiques de la migration
La migration, c’est le déplacement du lieu de vie des individus. C'est un phénomène
probablement aussi ancien que l’humanité. Les statistiques officielles évaluent entre 185 et 192
millions le nombre de migrants internationaux pour les années 2000. Ce processus continu est
devenu actuellement massif.
Les causes fondamentales de la migration aujourd’hui c’est la migration des forces de
travail, une situation de guerre (les gens fuyant leur propre pays) ou encore, une situation
économique précaire, la famine ou d'influence politique.
Sans parler de cause politique, je voudrais me concentrer sur la migration dans le context
du DD. L’Union Europeenne a adopté la strategie DD en 2010 à Bruxelles. Tous les programmes
du DD sont prévus pour la durée de 15-20 ans. Mais, ils ne considèrent pas les changements, qui
sont causés par la migration actuelle. Il faut reviser les programmes et les adapter à la nouvelle
realité.
La migration actuelle represente la situation de force majeur, qui n’a pas été attendue
dans les programmes et dans les précisions du DD, élaborées par les specialistes européens.
Donc, la conception de DD est mise un question.
Les majeures implications de la migration actuelle sur l’expansion économique des pays
européens.
1. La migration actuelle c’est la charge sur le système de finance de chaque pays, parce
que les pays européens ont beacoup de bénéfices pour les réfugiés:
 La gite pour migrants gratuit. Donc, il faut organiser les camps.
 Il y a une prestation en argent assez grande pour chaque réfugié.
 L’assistance medicale gratuite
 Les cours de langue étrangère gratuits
 La scolarisation gratuite pour les enfants de réfugiés.
2. Actuellement, il n’y a pas tellement de postes de travail. Donc, Il faut construire des
positions additionnelles.
3. Encore, il y a beacoup de dépenses juridiques pour enregistrer tellement de réfugiés.
4. En plus, la migration est susceptible d’être à l’origine de collision culturelle. Parce
que tous les réfugiés viennent des pays musulmans.
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
2.Мирошниченко Валентина, гр.305
.L’engagement des individus pour le développement durable: une étude quantitative des
achats et des usages durables
Classiquement, on observe le flux et le reflux des préoccupations éthiques des citoyens
en fonction des évènements de l’actualité, mais de récentes études statistiques montrent un
ancrage des principes du développement durable aux côtés des préoccupations économiques et
de santé des individus. En 2008 et contre toute attente la crise économique crée une croissante
de protection de l’environnement, la connaissance du DD et sa mise en pratique dans le
quotidien progresse.
Parmi ces pratiques, les achats de produits biologiques apparaissent comme une porte
d’entrée dans les pratiques écologiques. Mais peut-on pour autant dire que les comportements
des individus sont totalement cohérents dans tous les domaines de leurs vies? Les acheteurs de
produits durables ont-ils aussi des usages durables dans leurs loisirs, leurs déplacements, au
travail, à leur foyer?
La consommation durable ne repose pas uniquement sur un choix de produits «éthiques »
ou un progrès technologique, mais aussi sur un questionnement plus profond de notre niveau de
consommation, de nos besoins, de nos modes de vie pour aller vers un changement plus concret
des pratiques quotidiennes, vers une réduction de notre consommation et des choix de non-achat.
C’est important de noter que aujourd'hui le choix d’un produit n’est alors plus seulement
envisagé comme la réponse à un besoin personnel.Mais comme un vote pour une société et un
marché plus justes, notamment d’un point de vue environnemental et social.
Nous proposons d’étudier l’engagement des individus pour le développement durable (DD) sous
l’angle de l’achat de produits durables mais aussi par le biais des usages quotidiens et
ordinaires.1
La notion de développement durable et la communication engagée sur ce sujet sont très
différemment perçues selon ces classes d’individus et pourraient être une des causes de la
complexité et de la multiplicité des formes d’engagement des individus. Il est donc nécessaire de
penser des outils de communication adaptés à chaque type d’engagement.
. L’article s’appuie par ailleurs sur les travaux de thèse en sciences de gestion de l’auteur, «
1
L’engagement des individus pour le développement durable: Achats, Usages et Transmission »,
Montpellier SupAgro, 2012). Management & Avenir 2013/6 (N° 64)
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
3.Тимофеева Анастасия, э407
3.Le concept de développement durable dans la sphère socio-économique sur la période de
2008 à 2020 élaboré par la Fédération de Russie
Le Gouvernement de la Fédération de Russie a approuvé le concept de développement durable
socio-économique élaboré par la Fédération de la Russie conformément au message du
Président du Gouvernement en 2008 (deux mille huit).
On peut distinguer quatre principaux axes de ce développement.
La première direction, c’est le développement humain: l'amélioration des conditions de vie des
citoyens russes et de la qualité de l'environnement social.
La deuxième direction, c'est de la stimulation de l'activité des entreprises et de la promotion des
investissements dans l'économie.
La troisième direction, c’est la fixation et l'extension de l'avantage concurrentiel de la Russie
dans les domaines classiques (l'énergie, le transport, le secteur agricole) dans le monde.
Et la quatrième direction, c’est l'extension et le renforcement des positions extérieures de la
Russie.
La stratégie 2020 a été développée, mais elle est restée en projet: elle ne fonctionne pas car (elle
a été prise à 20-30%,).
On développe actuellement un nouveau concept de développement durable socio-économique de
la Fédération de Russie jusqu'en 2030 (deux mille trente).
Майорова Е.
elizaveta.mayorova@gmail.com
8-903-281-70-72
4.La culture : clé du développement durable
D’habitude quand on parle du développement du pays, on y comprend le d. économique,
politique, social – mais presque jamais culturel.
Placer la culture au cœur du développement est un investissement capital dans l’avenir du
monde, la condition du succès d’une mondialisation bien comprise qui prenne en compte les
principes de la diversité culturelle :
Il s’agit d’ancrer la culture dans toutes les politiques de développement, qu’elles
concernent l’éducation, les sciences, la communication, la santé, l’environnement, le tourisme et
de soutenir le développement du secteur culturel par le biais des industries créatives : ainsi, en
contribuant à l’atténuation de la pauvreté, la culture est-elle un atout pour la cohésion sociale.
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
Voici les clés points de ce problème :
▶ Intégrer la culture dans toutes les politiques et tous les programmes de développement
▶ Mobiliser la culture et la compréhension mutuelle pour favoriser la paix et la
réconciliation
▶ Garantir à tous les droits culturels pour promouvoir le développement social inclusif
▶ Se servir de la culture pour réduire la pauvreté et assurer un développementéconomique
inclusif
▶ S’appuyer sur la culture pour promouvoir la durabilité environnementale
▶ Renforcer la résilience face aux catastrophes et lutter contre le changement climatique
par la culture
▶ Valoriser, sauvegarder et transmettre la culture aux générations futures
▶ Se servir de la culture comme ressource pour réaliser un développement et une gestion
durables des zones urbaines
▶ S’appuyer sur la culture pour favoriser des modèles de coopération innovants et durables.
Иванов А. +7-916-962-73-14
alexeyivanov10@mail.ru
5. Quels scénarios réalistes pour préserver la biodiversité d'ici à 2030?
Il y a exactement trente ans que le terme de biodiversité a été créé. Quand les chercheurs
l'ont créé, ils ont voulu rappeler que si nous continuons à utiliser la nature comme nous le
faisons en ce moment, les conséquences seraient désastreuses.
« Biodiversité, c'est quoi? ». Biodiversité est la variété des écosystèmes, des espèces
et des gènes dans l'espace et dans le temps. Les chercheurs mesurent le niveau de la
biodiversité dans les différentes régions de la Terre. À ce jour le plupart des résultats sont
négatifs.
Jusqu'en 2030 l’humanité va rencontrer des problèmes sérieux liésà l'aggravation écologique
tels que: le changement dans l'utilisation du sol (déforestation, urbanisation, infrastructures);
la surexploitation des ressources;les pollutions locales et diffuses; l'expansion d'espèces
exotiques; le changement climatique.
Touts ces paramètres influencent négativement l'environnement et la biodiversité.
Cependant, il y a des méthodes qui peuvent aider à ralentir
Moscou 2015
l'influence négative sur
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
l'écologie. Voici les 6 objectifs scientifiques fixés jusqu'en 2030 :
1. « L'arche de Noé » c’est la collection des méthodes de la conservation du patrimoine
génétique mondial. Il faut conserver l'opportunité de la régénération des espèces différents
avant leurs disparition.
2. La priorité des points chauds de la biodiversité ou « hotspots ». Existent presque 35
régions du monde qui sont caractérisées du grand nombre exceptionnel d'espèces
endémiques et la menace sérieuse de leurs disparition.
3. Le réseau d'aires protégées. Il faut garantir la sécurité écologique dans chaque pays,
région par région.
4. La transition vers une bio-économie. C'est nécessaire de retourner l'économie mondiale et
la faire dépendre de la nature. Il faut développer les secteurs connectés à la nature :
agriculture, pèche, pharmacie, biocarburants, bio-énergie et d'autres.
5. La planète jardin. Le principe est de créer des nouveaux aires verts en maîtrisant
l'application des technologies modernes.
6. Le développement durable des territoires. Autrement dit, l'utilisation raisonnable du
capital naturel pour assurer le niveau de vie acceptable pour la future génération.
Наумкина О. naumkinaon@mail.ru
+7 (916) 078-95-18
6. L'énergie renouvelable et la croissance économique
L'augmentation du nombre d'activités qui consomment l'énergie dans les pays
développés et dans les pays du tiers monde, et le gaspillage d'énergie dans les pays
riches ont conduit à deux problèmes principaux: premièrement, l'épuisement des
ressources énergétiques les plus disponibles (par exemple, pétrole, gaz, charbon) et
deuxièmement, le problème du réchauffement de la planète provoquée par la croissance
rapide des émissions du gaz de serre. Ces défis globaux exigent que l'énergie
renouvelable soit correctement utilisée et exploitée. L’énergie renouvelable est
comprise comme l'énergie dérivée du soleil, du vent, de ressourses géothermales, de
marémotrices et de houlomotrices, du bois, de déchets et de la biomasse. Malgré
l'énergétique traditionnelle, l'énergie renouvelable est propre, sûr et inépuisable. Ainsi,
la consommation d'énergies renouvelables augmente dans le monde entier, et selon les
prévisions, cette énergie remplacera plusieurs ressources traditionnelles de l'énergie et
prendra la pluspart dans la consommation totale d'énergie.
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
Une offre insuffisante d'énergie affecte tous les aspects du développement, en
particulier le développement social, économique, environnemental, et même la qualité
de vie. L’amélioration du niveau de vie se traduit dans la croissance de l'agriculture et
des l'industries, le transport et le logement disponibles à tous, le niveau de la sante
publique et d'autres services humanitaires. Tout cela exige une plus grande
consommation de l’énergie. Ainsi, l'énergie est considérée comme une condition
nécessaire pour la croissance économique et elle est un facteur limitant pour le
développement économique et social.
Les études économétriques ont montré que, d'une part, la consommation de l'énergie
renouvelable a un effet positif sur la croissance du PIB dans différents pays à travers le
monde, notamment en Europe occidentale, et d'autre part, il y a une rétroaction, ce qui
veut dire que la croissance économique contribue à une plus grande consommation des
énergies renouvelables.
Батюк Е., э402, Холодова В., э402
7. L'économie circulaire
Il existe un problème de l’épuisement d’un certain nombre de ressources naturelles et
d’énergies fossiles. Le concept d’«économie circulaire» (EC) décrit une économie industrielle
dans laquelle les flux de matériaux continuent à circuler avec une qualité élevée (en ce qui
concerne les propriétés, les fonctions et les diverses utilisations) sans que ces matériaux entrent
dans la biosphère, sauf s’il s’agit des substances nutritives biologiques.
L'économie circulaire dépend d’un certain nombre de facteurs de réussite. Les plus
essentiels ont une structure gouvernementale non restrictive, de nouveaux modèles pour les
affaires, des experts à la formation spécialisée (compétences), un ensemble d’indicateurs
comparables, un système de suivi fiable et des standards internationaux.
L'économie circulaire a quelques bénéfices écologiques et économiques qui permet
d'optimiser la consommation des ressources, améliorer l'efficacité de l'économie et préserver
l'environnement.
Il y a quelque principes du fonctionnement de l'économie circulaire: l'éco-conception,
l'écologie industrielle et territoriale, le réemploi, la réutilisation, la réparation, le recyclage.
Pour créer une économie circulaire mondiale, il faut entreprendre certaines mesures
politiques, économiques et éducatives.
Il est important de faire la transition à l’économie circulaire, car elle permet de limiter le
gaspillage des ressources et augmenter l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits.
1.
2.
3.
4.
5.
Les sources:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Économie_circulaire
http://www.institut-economie-circulaire.fr/Qu-est-ce-que-l-economie-circulaire_a361.html
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-enjeux-de-l-economie.html
http://www.satw.ch/publikationen/schriften/kreislaufwirtschaft/a__Kreislaufwirtschaft_mit_
Literatur_FR.pdf
http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
Пронькин А. mio.alexey@gmail.com
Телефон: +79032926593.
8. La distribution des droits de propriété sur les ressourcesnaturelles.
En septembre 2015 l’Organisation des nations unies (ONU) a changé « les buts de
dévéloppement millénaire » contre « Les objectifs du dévemoppement durable ».
Le directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner a déclaré : "Aujourd'hui nous sommes les
témoins d'un moment historique. 193 nations se sont engagées sur la voie du développement
durable pour la planète et ses peuples à travers l'adoption des Objectifs de développement
durable."
Selon la conception du développement durable, il est important de répondre à la question: qui va
être engagé dans l'utilisation des ressources naturelles pour la production de biens?
1.l’Etat devrait créer des monopoles et faire l’extraction des ressources naturelles. Cette
approche pourrait être justifié si l’Etat pouvait obtenir l’efficacité de production.
L’exemple de l’efficacité. Les forêts du Canada : Le Canada a réussi à conserver les forêts car
elles se trouvent pour la plupart dans la propriété de l’Etat et chaque province élabore sa
politique forestière, les lois et les systèmesd’exploitation des forêts. C’est aussi au niveau de
chaque province qu’est organisé la réalisation et le contrôle de cette activité.
L’exemple de l’inefficacité – la mer d’Aral : Les plans de courte vision en URSS qui
concernaient la production de coton se sont soldés par le desséchement de la merd’Aral. Pourtant
cette région avait d’autres possibilités. Selon M.V. Palt, professeur-adjoint de la
facultéd’économie (département « L'économie de l'environnement », cette région était connue
grâce à son industrie de pêche. Ilest possible que l’effet soit plus efficace si la terre était la
propriété des gens qui y vivaient. [1]
2. Le second point de vue est basé sur la propriété privée des ressources naturelles. Il est prouvé
par théorème de Coase. Dans la formulation de A.A. Auzan [2] il est ainsi formulé: Lorsque on a
zéro des coûts de transaction, et les droits de propriété sont entièrement spécifiés (fixes), la
production sera efficace.
3.Le gaz de schiste aux Etats-Unis. Les entreprises de gaz aux États-Unis dans leur recherche du
profit violent l'équilibre naturel de sorte que le gaz commence à pénétrer dans l'eau potable.
4.Les réserves privées en Russie : D'autre part, si vous donnez la propriété de la forêt à
l’unindividu, il va utiliser ces ressources le plus efficacement possible, notamment faire la
réserve.
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
En conclusion, je voudrais dire que chaque théorie doit être appliquée raisonnablement. Il faut
éviter des extrèmes en soutenant l’unique point de vue. Pour créer le développement durable il
faut utiliser des différents paradigmes de l’expérience des aures pays.
Список литературы:
1. Экономика природопользования: учебник/ под ред. К.В. Папенова / К. Папенов, М.
Палт, С. Бобылев и др. — Проспект, ТЕИС Москва, 2015. — С. 56.
2. Институциональная экономика. Новая институциональная экономическая теория.
Издание 2-е, дополненное и переработанное / А. Аузан, М. Дорошенко, А. Елисеев
и др. — ИНФРА-М Москва, 2011. — С. 109.
Kulikova Е., e402
9. Le développement des relations Franco-Russes
Des relations franco-russe ont une histoire très longue. Au milieu de XI siècle la fille de
Yaroslav le Sage, Anna est devenue reine de France en épousant Henri I. La première
ambassade de Russie en France est apparue en 1717 après le décret de Pierre I. Ce fut le
point de départ pour l'établissement de relations diplomatiques entre les deux pays.
L’époque de Catherine II était marquée par l’intérêt particulier envers la culture et la vie
intellectuelle de la France. En même temps on observe l’augmentation de l’intérêt des
Français envers la Russie.
Paul Ier interdit tout ce qui était français ; personne ne pouvait se rendre en France mais par
contre on accueillait avec amitié les aristocrates émigrés de la France révolutionnaire.
Dès son avènement en 1855 Alexandre II se mit à préparer la réconciliation avec la France.
Après la rencontre entre les deux empereurs, Alexandre II et Napoléon III, à Stuttgart en
1857 les relations diplomatiques entre les deux pays furent reprises. L’empereur russe prend
part à l’exposition universelle de Paris en 1878.
Le point culminant de la coopération a été la création de l'alliance militaire et politique de la
fin du XIXe siècle. Un symbole des relations amicales est devenu le Pont Alexandre III,
construit à Paris et Pont de la Trinité conçue par Eiffel à Saint-Pétersbourg.
Après la révolution de 1917, la société française se trouva divisée en deux parties – ceux qui
acceptaient le nouveau régime et ceux qui étaient contre. De tous les pays c’est la France qui
accueillait une majorité pléthorique des exilés russes. On constatait que le niveau culturel de
la colonie russe à Paris était plus élevé que dans d’autres pays européens : un tiers étaient des
universitaires, trois quarts ont fait des études secondaires.
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
En octobre 1924, la France reconnut l’URSS par un télégramme adressé au président du
Conseil des Commissaires du Peuple. Le 7 Février 1992, la France a reconnu la Fédération
de Russie en tant que pays-successeur de l'URSS.
Avant la crise, en 2013, la France était le 3ème fournisseur européen de la Russie (après
l’Allemagne et l’Italie), avec 4,1% de parts de marchés, et la Russie représentait le 3ème
marché de la France, hors Union Européenne et Suisse
En matière d’investissements directs, la France avait, depuis 2006, substantiellement
amélioré sa position. Le stock d’investissements directs français en Russie arrive, avec
quelque 14 Mds € en 2013, en 12ème position. Les investissements français sont très
diversifiés : agroalimentaire, automobile, transports (SAFRAN…, secteur financier (où la
France est le premier investisseur étranger en Russie avec notamment la Société générale et
BNP Paribas), assurances (AXA) distribution (Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin), BTP
(Vinci) et énergie (Total, GDF-Suez, EDF…).
K. Timerbulatova,
é308
10. Les problèmes et les perspectives de développementdurable(les pays de l’Asie).
1. Les particularités de la position de l’Asie dans le monde moderne. La digression
historique dans le développement économique et politique.
2. Le Sud-Ouest de l’Asie: la haute différenciation et les conflits ethniques.
Les Etats de la région sont en fait divisés en 2 groupes:
1) Les pays exportateurs de pétrole et de gaz, qui peuvent fournir un niveau élevé de la vie
des populations: l’Arabie Saoudite, le Koweït, le Bahreïn et Les Émirats Arabes Unis.
2) Les pays les plus pauvres et les plus arriérées avec un faible niveau de vie, comme le
Yémen, la Jordanie.
Les Etats d'Israël et de la Turquie se démarquent.
3. L’Asie Centrale: la croissance de l’influence occidentale et le refroidissement des
relations avec la Russie. L’Ouest démontre clairement sa volonté d'utiliser tous les outils
à sa disposition pour assurer la position dominante des entreprises occidentaux dans des
projets visant à développer les ressources naturelles.
4. Le Sud-Est asiatique: le présent et l’avenir du centre de l’activité d’affaires.
Le dirigeant incontestable dans le développement économique du continent asiatique, est la
Chine. À l'heure actuelle, l'économie chinoise est en déclin. Même ce qui se passe ne prive pas la
Chine du titre de l'un des joueurs les plus forts sur le marché mondial.
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
L'économie du Japon est aussi l'une des économies les plus développées. Il a développé des
industries de haute technologie.Actuellement, le Japon souffre de déflation. Abenomics est
dirigée à lutter contre la déflation, mais les dernières données montrent que la baisse des prix,
notamment d'alimentation. Donc, il était incapable de gagner.
Singapour unit tous les pays de l'Asie du Sud-Est. Il utilise une grande rentabilité de sa situation
géographique.
5. L’integration financier et commercial est une clé de la réussite du développement. Les
perspectives d’avenir dans le contexte de la mondalisation.
Гущина, Стаханова
11.La consommation: grands et petit Angus Diton : le bien-être et la pauvreté
La consommation de biens et services est un élément fondamental du bien-être des gens.
Le lauréat, Angus Deaton, approfondit notre compréhension des différents aspects de la
consommation. Angus Stewart Deaton est un économiste britannico-américain,
spécialiste de microéconomie. Il a obtenu le prix de la Banque de Suède en sciences
économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 2015.
Aujourd’hui il devient évidant qu’il y a des liens entre les décisions et les résultats
individuels de consommation pour la microéconomie moderne, la macroéconomie et
l'économie du développement. Angus Diton a fait les premières grandes recherches dans
les liens entre l’économie aux niveaux micro at macro. La recherche d’ Angus Deaton
couvre un champ très large, touchant aux différents aspects de la consommation.Il montre
également une ampleur impressionnante dans ses approches : théorie de base ; méthodes
statistiques pour tester des théories; une connaissance approfondie de la qualité des
données existantes; et d'importants travaux sur la production de nouveaux types de
données.Ce rapport serait intéressant pour les étudiants d’économie de toutes les
spécialisations.
ТЮРИНА МАРИЯ ГР. Э301
12.La migration et le développement: impact sur les pays d’origine
1. Les nouvelles tendances de migrations :
-Le développement de la migration circulaire qui fait accroître la mobilité des migrants
mais pas forcément leur sédentarisation
Les migrations qualifiées et très qualifiées sont devenues une composante familière des
migrations
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
Les migrations sont de plus en plus féminisées. Les femmes représentent désormais 49%
des 214 millions de migrants du monde entier.
2. Le rôle des transferts financiers dans le développement économique: les effets des
transferts financiers sur les performances macroéconomiques nationales restent sujets à
débattre
3. La migration circulaire:
-Triple avantage (au pays d’accueil, aux migrants et au pays d’origine)
-Les migrants temporaires transfèrent plus que ceux qui se sont installés de façon
permanente
-Les examples des projets sur les migrations circulaires
ЗАХАРОВА А.
ГР. М 304
13. Le développement de l’économie des résidences privées pour personnes âgées en Russie
1. La nécessité d'une maison privée pour personnes âgées en Russie.
2. Le classification des maisons privées pour personnes âgées.
3. Les modèles de développement de résidences privées.
Горбунова М.
14. La miugration, le DD et la politique de la France
Au cours des dernières décennies, le développement de la société procède en conformité
avec le processus de l'intégration globale, dans laquelle il y a un mélange intense de
différents groupes ethniques et cultures. Voilà pourquoi l'homme doit être ouvert au
dialogue et respecter l'identité culturelle des autres.
La France dans le passé avait le statut d'une puissance coloniale avec le flux des migrants
des anciennes provinces. Contrairement à d'autres pays européens, la France est devenue
un pays d'immigration depuis la deuxième moitié du XIXe siècle, en raison de l'absence de
main-d'œuvre. Cela est dû à la situation démographique complexe en raison de la faible
fécondité et de la guerre. Le 2 novembre 1945 la France a adopté une loi sur les conditions
d'entrée et de séjour des étrangers. Il est un symbole du début d'une véritable intervention
du gouvernement dans la régulation des flux migratoires.
En 1993, le ministre de l'Intérieur Charles Pasqua a formulé l'objectif principal de la
politique migratoire comme «la réalisation d'une croissance nulle de la migration".
Moscou 2015
Ounanyan David
E-403
+79261402330
david94@list.ru
Aujourd'hui la politique migratoire du gouvernement français est réalisée dans trois
directions:



La gestion des flux migratoires;
la lute contre l'immigration illegale;
intégration des immigrés vivant en France.
Moscou 2015
Téléchargement

Quels scénarios réalistes pour préserver la biodiversité d`ici à 2030?