Service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent
Association Brestoise d’Etude et de Recherche sur l’Enfance (ABERE)
HÔPITAL DE BOHARS - 29820 BOHARS
Tél. : 02-98-01-50-46 - Fax : 02-98-01-52-98
Formation Permanente : 53 29 08823 29
DPC (En cours)
REGARDS CROISÉS
Anorexie et Familles
Irène KAGANSKI & Sophie CRIQUILLON
Mercredi 07 et Jeudi 08 Décembre 2016
Centre de Kéraudren
110 Ernestine de Trémaudan 29200 BREST
JOURNEE N° 1
JOURNEE N°2
Matin
Matin
9 :00 – 9 :15 Introduction : Pr Michel BOTBOL
(Service Universitaire de Psychiatrie Infanto Juvénile
du CHU de Brest
9 :15-11 :00 Les pratiques avec les Familles
d’Anorexique dans le Service Spécialisé de l’Institut
Mutualiste Montsouris
Dr Irène KAGANSKI (Psychiatre, Responsable du
programme Anorexie et Famille, Service du Pr
CORCOS, IMM, Paris)
9:00 – 11:00 Les Thérapies Multifamiliales
Dr Sophie CRIQUILLON et Mme Guénolé HUON de
PENANSTER (Service du Pr Gorwood, CMME, Centre
Hospitalier Sainte Anne, Paris)
11 :00 – 11 :30 Pause
11 :30 – 12 :45 Illustration Clinique
Dr Sophie CRIQUILLON et Mme Guneole HUON de
PENANSTER
11 :00-11 :30 Pause
11 :30-12 :45 Un exemple clinique
Mme Zorica JEREMIC (Psychologue, Service du Pr
CORCOS)
Dr Irène KAGANSKI
12:45 – 14 :00 Déjeuner libre
12:30 – 14:00 Déjeuner libre
Après-midi
Après-midi
Discutante : Dr Irène KAGANSKI
14 :00 – 15 :30 Présentation d’une prise en charge
familiale dans le Dispositif TCA Enfants et
Adolescents du Finistère
Dr Anne-Sophie LANCIEN-DEREINE (Pédopsychiatre,
Service Hospitalo Universitaire de Psychiatrie Infanto
Juvénile, CHU de Brest), Dr Sylviane PEUDENIER
(Pédiatre, Service de Pédiatrie CHU de Brest), Dr
Cécile AUBERT-MONOT (Pédiatre, Centre de
Perharidy, Fondation Ildys)
15 :30-16 :15 : -Prise en charge des familles sur la
filière TCA à Nantes
Dr Sylvain LAMBERT (Psychiatre, Unité Salomé,
Service Hospitalo Universitaire d’Addictologie du CHU
de Nantes)
16 :15-17 :30 : Nourritures terrestres ou jeûne
anorexique : quelques tranches de vie dans le service
d’endocrinologie du CHBS
Dr Myriam LECOLLE (Pédopsychiatre, MDA de Lorient,
CH de Lorient)
Discutante : Dr. Adeline GOURBIL (Centre de Soins
pour Enfants et Adolescents, Service Universitaire de
Psychiatrie Infanto Juvénile du CHU de Brest)
14 :00 – 15 :00 : Les Repas Familiaux Thérapeutiques
Dr Marc Antoine PODLIPSKI (Pédopsychiatre, Service
Hospitalo Universitaire du CHU de Rouen)
15 :00 – 16 :00 : Le point de vue des familles
M. Christian SCHIPPERS, Président de l’Association
Anorexie Bretagne
16 : 00–17 :00 : Le suivi familial en Soins Etude
Dr Ioana ATGER (Pédopsychiatre, Directeur Médical
du CMPP de Massy, ancien Médecin Chef de service à
la Clinique Dupré de Sceaux)
17 :00–18 :00 : Synthèse et Conclusion
Dr LANCIEN-DEREINE, Dr PEUDENIER, Dr AUBERT
MONOT
17 :30- 18 :00 Discussion Générale
Dr KAGANSKI, Mme JEREMIC, Pr BOTBOL
ANOREXIE et FAMILLES
Pathologie psychiatrique dont Le pronostic est d’autant plus mauvais que la durée de la
maladie est importante, l ‘anorexie est une maladie potentiellement grave dont le diagnostic est
souvent posé tardivement
Sensibiliser les professionnels de santé et les familles pour que les jeunes concernés soient
rapidement repérés et pris en charge est l’une des conditions pour leur éviter - ainsi qu'à leurs
parents - un "parcours d'errance" très traumatisant pour tous. C’est donc le premier enjeu pour les
spécialistes de cette pathologie et notamment les médecins de famille, les pédiatres et les
psychiatres de l’enfant et de l’adolescent qui, dans l’organisation de nos soins, sont en première ligne
pour mener ce travail.
S’ouvre alors une période toujours longue qui malmène fortement les familles en mettant
constamment à l’épreuve tous leurs liens (couple, fratrie, filiation).
L’anorexie peut alors paralyser la dynamique familiale et la trajectoire individuelles de ses membres.
Les risques de cercles vicieux relationnels et de découragement sont alors majeurs tout autant pour
le patient que pour son entourage. Ainsi, quelle que soit la qualité de vie familiale avant l'anorexie, il
est impossible pour une famille de vivre l'anorexie au quotidien sans en être perturbée.
En même temps, il est maintenant amplement démontré que, dans cette pathologie plus
encore que dans d’autres, l’engagement des familles et la qualité de l’alliance entre familles et
professionnels est un facteur déterminant dans le traitement de ces patients et que la manière dont
la famille fait face à l'anorexie après qu’elle ait été reconnue, influence beaucoup l'évolution de la
maladie
Si, dans le passé les mères, puis les pères, puis les familles entières ont pu être mis en cause
dans la survenue des troubles du comportement alimentaire (TCA), l’entourage est donc désormais
considéré comme une ressource essentielle pour la prise en charge, y compris dans les traitements
qui, d’une façon ou d’une autre, recourent à des périodes de séparation dans les cas, minoritaires, où
tous les autres modalités de traitement sont en échec.
L'accompagnement familial est dans tous les cas un élément essentiel du traitement que ce
soit sous la forme d’entretiens familiaux, de thérapies familiales classiques ou multifamiliales, en
milieu associatif ou hospitalier, de psychoéducation parentale dans le cadre de prises en charge en
réseaux impliquant à la fois professionnels et familles.
Ces considérations sont d’une particulière actualité dans le Finistère puisque la récente mise
en place d’un dispositif pédiatrique et pédopsychiatrique novateur pour le diagnostic l’évaluation
et le traitement des Troubles des Conduites Alimentaires des Enfants et les Adolescents, met cette
question au centre des préoccupations actuelles des professionnels et des familles de notre
département. Associant les Service Hospitalo Universitaires de Psychiatrie Infanto Juvénile et de
Pédiatrie du CHU avec le Centre de Perharidy (fondation Ilydis), ce dispositif coordonné propose les
différentes modalités de prise en charge hospitalière et extra hospitalière des enfants et adolescents
TCA de moins de 18 ans, depuis la consultation ambulatoire à Morvan, jusqu’à des hospitalisation
Soins Etudes à Perharidy, en passant par des hospitalisations temps plein ou des Accueil
Thérapeutique à Temps Partiel en Pédiatrie à Morvan ou en Psychiatrie Infanto Juvénile à Bohars
A un moment important pour le développement de ce dispositif, ce colloque sera l’occasion
de réfléchir à ces questions essentielles en s’appuyant en particulier sur l’expérience du Dr Irène
Kagansky qui, depuis plusieurs années, est au centre de la prise en charge des Familles dans les
unités spécialisées TCA du Service Hospitalo Universitaire de L’Institut Mutualiste Montsouris.
Comme chacun le sait, ce service pédopsychiatrique (dirigé par le Pr Corcos après l’avoir été par le Pr
Jeammet) est internationalement reconnu pour ses pratiques en matière de TCA.
Ce colloque permettra également de nous présenter un certain nombre d’expériences
novatrice dans un domaine en évolution constante ; parmi ces expériences développées dans
différents contextes (à Rouen et à Nantes par exemple), le point de vue particulier d’un représentant
d’une association de familles de la Région et de celui de collègues parisiens qui se sont spécialisées
dans une méthode de prise en charge particulièrement valorisée actuellement : les Thérapies
Multifamiliales.
FICHE D’INSCRIPTION
Nom :
Prénom :
Profession :
Adresse :
Email :
Téléphone :
Nom et adresse de l’institution d’appartenance :
AVANT
APRES
FRAIS D’INSCRIPTION
Sans prise en charge par la Formation continue
(chèque à l'ordre de "ABERE")
Étudiant (à l'ordre de "ABERE")
Formation Professionnelle
Ø Hors DPC : numéro de déclaration d’activité formateur : n° de
déclaration 53 29 08823 29 (avec prise en charge de l’employeur
pour les salariés ou le FAF-PM pour les libéraux) - (chèque à l'ordre
de "Association ABERE")
Ø Personnel du Service Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie de
l’Enfant et de l’Adolescent
Ø DPC : (en cours)
Libéraux : Frais de DPC pris en charge par l’OGDPC et
indemnisation du participant 351 euros la journée si médecin)
-
Salariés : Ces frais de formation seront pris en charge dans le
cadre de la formation professionnelle. Une convention sera
établie entre l’organisme DPC et votre employeur
le 1er décembre 2016
130 euros
150 euros
60 euros
70 euros
200 euros
220 euros
gratuit
gratuit
0 euro
0 euro
400 euros
400 euros
Bulletin d’inscription à renvoyer avant le 25 novembre 2016 à :
Anorexie et Familles- Secrétariat du Professeur BOTBOL
Hôpital de Bohars - BP 17 - 29820 BOHARS
Tél. : 02.98.01.50.46 ou par email à : [email protected]
Remboursement possible pour les désistements parvenus avant le 2 décembre 2016.
Téléchargement

Programme et inscription