UE7 Gyneco-Endocrinologie
Pr Vacher
Le 26/09/12 à 8h30 à 10h30
Ronéotypeur : Daniel Garcia
Ronéolecteur : Aurélie Abatuci
COURS N°1 : ANATOMIE DU PETIT BASSIN :
SQUELETTE ET ORGANES
Page 1 sur 34
Ronéo N°1
Introduction
I La paroi osseuse du bassin
A. Schéma 1: Vue supérieur du bassin
B. Schéma 2: Coupe sagittale du bassin
C. Schéma 3: Vue antérieur du bassin
II Les organes du petit bassin
A.
B.
C.
D.
E.
F.
G.
H.
I.
J.
Schéma 4 : L’utérus
Schéma 5 : Vue de profil de l’utérus
Schéma 6 : Vue antérieure du petit bassin avec l’utérus
Schéma 7 : Vue postérieure de l’utérus
Schéma 8 : Coupe latérale du ligament large
a) Au niveau de l’ovaire
b) Au niveau du ligament propre
Schéma 9 : Coupe sagittale du petit bassin (vascularisation )
Schéma 10 : Vue supérieur du petit bassin
Schéma 11 : Vascularisation de l’utérus (vue antérieure )
Schéma 13 : Drainage lymphatique du petit bassin
Schéma 13 : Innervation du petit bassin (vue en oblique )
III Schéma récapitulatifs légendés
IV BONUS : Questions rédactionnelles « tombables » à l’examen
Salut tout le monde ! pour ce cours d’anat’ le prof a fait exactement comme
en p1, en gros il a dessiner ses schémas au tableaux tout en les
commentant ^^
ne paniquez pas en voyant le nombres de pages ! (je sais une trentaine de
pages ça fait peur x) ) le cours en soit ne constitue que des 13 premières
pages , pour l’autre moitié du cours, j’ai redessiné les schéma du prof (j’ai fait
du mieux que j’ai pu ^^’) et les ais légender pour que vous puissiez faire des
« allez-retour » entre le cours et les schéma afin de mieux comprendre 
allez bon courage a tous !
Page 2 sur 34
Ronéo N°1
INTRODUCTION
Les parois ont un rôle important durant la grossesse, particulièrement pour un
examen radiologique : la pelvimétrie. Elle est effectuée en fin de grossesse et
permet de savoir si la tête du fœtus pourra passer par le bassin.
Ainsi en indiquant le passage possible du fœtus par le bassin, l’accouchement se
fera par voie basse, dans le cas contraire, la césarienne sera envisagée.
I-PAROI OSSEUSE DU BASSIN
A. Schéma 1 : Vue supérieure du bassin.
NB : Le bassin féminin en
forme de cœur est différent
du bassin masculin qui a
plutôt une forme triangulaire
Sur ce schéma, est représenté une ligne importante (en gras) appelé le
détroit supérieur : c’est l’espace dans lequel s’engage la tête du fœtus lors de
l’accouchement.
Lorsque le plus grand périmètre de la tête du fœtus passe ce détroit, on dit que la
présentation (tête) est passée, cela implique qu’on ne peut plus faire marche arrière (
on ne peut pas faire reculer l’enfant pour le faire sortir de ce détroit) et que
l’accouchement se fait alors par voie basse, la césarienne n’étant alors plus possible.
Il est donc important de se décider avant l’accouchement s’il est nécessaire de
réaliser une césarienne ou non.
Page 3 sur 34
Ronéo N°1
B. Schéma 2 Coupe sagittale du bassin
Détroit
Supérieur
Détroit
moyen
Détroit inférieur
• Le sacrum est formé par la fusion de cinq vertèbres sacrées (trois premières dans
la moitié supérieure du sacrum et deux .autres dans sa partie inférieure). Chez la
femme, l’axe du sacrum est placé à 60° par rapport à l’horizontal.
• L’os coxal est « percé » par un foramen dit «obturé».
• On peut observer sur cette coupe, trois étages, correspondant aux trois
détroits supérieur, moyen et inférieur :
- Détroit supérieur ou promonto-rétropubien (trait épais sur le schéma) :
[on part du promontoire en arrière pour arriver au pubis]. Il est franchi en
premier. Il est normalement de 10-11 cm chez la femme (quand il est plus petit
cela peut poser un problème lors de l’accouchement).
Il est limité :



En arrière par une partie particulière du sacrum : le promontoire
Latéralement par la ligne arquée
En avant par la face postérieur du pubis.
- Détroit moyen (trait --- sur le schéma) : il passe par les épines ischiatiques,
et est d’environ 11,5 cm dans le sens antéro-postérieur.
NB : Latéralement il est plus petit, ce qui en fait le point de passage le plus étroit. La
pelvimétrie sert à savoir si ce diamètre est suffisant pour faire passer la tête du
fœtus ou non.
- Détroit inférieur (trait === sur le schéma) :il est situé entre le pubis et le
coccyx, et est d’environ 11 cm dans le sens antéro-postérieur.
Page 4 sur 34
Ronéo N°1
C. Schéma 3 : Vue antérieure du bassin.
Diamètre transversemedian
Diamètre bi-épineux
Diamètre bi-ischiatique
On peut voir sur cette vue de face quelques éléments musculaires:
- le muscle obturateur interne
- le muscle élévateur de l’anus (s’attachant sur l’obturateur interne) ;il soutient les
organes du petit bassin.
Derrière cette cloison musculaire, se distingue le relief des épines ischiatiques.
La pelvimétrie permet de déterminer le diamètre des détroits :
- Le diamètre transverse médian ou détroit supérieur mesure 12,5 cm.
- Le diamètre bi-épineux ou détroit moyen fait 10 cm (la mesure de ce
détroit est indispensable pour savoir si la tête du fœtus passe ou non car c’est le
détroit le plus étroit).
- Le diamètre bi-ischiatique ou détroit inférieur quant à lui mesure 12cm.
Remarque : pour que tous soit un peu plus clair (enfin j’espère ^^’) , je vais bien
mettre en évidence le fait qu’il y a 2 diamètre , sur le schéma 2 on voit les diamètre
qui partent de l’avant (pubis) et finissent a l’arrière (sacrum) et dans le schéma 3 on
voit les autres diamètres important qui sont transversaux ( de la gauche vers la droite
)Ce ne sont pas les même, au niveau longueur !! Car le bassin n’est pas un cercle !
Page 5 sur 34
Ronéo N°1
II-ORGANES DU PETIT BASSIN
A. Schéma 4 : L’utérus.
NB : L’utérus étant
complètement couché sur la
vessie, pour le voir il faut le
relever avec des pinces comme
sur le schéma
Il s’agit d’un organe constitué de plusieurs parties :



La partie la plus haute est appelée région du corps de l’utérus (elle fait
envions 4 cm de longueur dans la majorité des cas, mais bien sûr, cela
dépend des femmes).
La région étroite est appelée isthme.
La région inférieure est appelée col de l’utérus (2,5 cm).
Il est décomposé en deux :
 une partie inférieure dite « endovaginal »; l’endocol
 une partie supérieure dite en dehors du vagin ; l’exocol
B. Schéma 5 : Vue de profil de l’utérus.
Courbure
d’anteflexion
Courbure
d’anteversion
Page 6 sur 34
Ronéo N°1
On distingue deux courbures :
 La courbure d’antéversion: correspondant à l’axe du col sur l’axe du vagin.
Elle est d’environ 90°.
 La courbure d’anteflexion : situé à peu près au niveau de l’isthme utérin.
Elle est environ 110-120°.
On note qu’en absence de grossesse la cavité utérine est virtuelle, et que l’utérus est
dit antéversé et antéflechis.
C. Schéma 6 Vue antérieure du petit bassin avec l’utérus.
NB : Sur cette
coupe l’ovaire
n’est pas visible
car il est situé
en arrière
• On observe en avant, un des éléments de fixation de l’utérus : le ligament rond.
• En réalité, les organes du petit bassin ne sont pas directement visibles car
recouvert d’un voile constitué de péritoine pariétal. Lorsque le péritoine ne recouvre
plus l’utérus ; il se nomme : ligament large.
Il a pour rôle de relier l’utérus à la paroi pelvienne et se décompose en 2 régions :
 la région supérieur ; le méso (accolement de deux feuillets postérieur et
antérieur de l’utérus se rejoignant latéralement)
Exemple : le meso au niveau de la paroi latérale du corps de l’utérus est
appelé mesomètre , celui au niveau de l’ovaire est appelé mesovarium
 la région inférieur ; le paramètre, qui est le lieu de passage des vaisseaux,
des nerfs, et de l’uretère.
Page 7 sur 34
Ronéo N°1
Les limites du ligament large sont :





Médiale ou interne : l’utérus
Latérale : la paroi pelvienne (du petit bassin)
Supérieur : les trompes utérines
Inferieure : le paramètre
D. Schéma 7 Vue postérieure de l’utérus.
NB : Cette vue
postérieure permet de
mieux observer le
ligament large
(descendant plus bas
qu’au niveau antérieur),
l’ovaire et sa position par
rapport a l’utérus
• L’ovaire est sous-péritonéal et à la fois intra-péritonéal, et donc non recouvert
de péritoine contrairement à tous les organes du petit bassin sous péritonéaux.
NB : La connaissance de sa localisation est importante en clinique car l’hémorragie
d’un kyste de l’ovaire peut donner une hémorragie intra-péritonéale. Ainsi réaliser
une coelioscopie (en passant par l’ombilic) permet d’observer la partie intra
péritonéale de l’ovaire, en regardant directement dans la cavité péritonéale.
Il est attaché par divers ligaments :


Le ligament propre de l’ovaire (qui le relie au corps de l’utérus)
Le ligament infundibulo-ovarien (qui le relie a l’infundibulum).
Page 8 sur 34
Ronéo N°1
E. Schéma 8 Coupe latérale du ligament large.
Pour bien observer les deux régions du ligament large (méso, et le paramètre), il faut
réaliser deux coupes : une qui passe par l’ovaire et une autre passant par le ligament
propre.
a)
b)
a) Au niveau de l’ovaire
On retrouve l’ovaire en arrière, la trompe dans la partie supérieure et en avant,
le ligament rond ; le ligament large va envelopper tous ces éléments puis va se
décomposer en 3 mésos :



mésovarium (au niveau de l’ovaire)
mésofuniculaire (au niveau du ligament rond)
mésosalpinx (au niveau de la trompe utérine).
Dans la zone inférieure ; le paramètre, passent entre les deux feuillets un ensemble
de vaisseaux (artères, veines, nerfs etc.).
b) Au niveau du ligament propre
On retrouve alors en avant le ligament rond, en haut la trompe utérine, mais à
ce niveau, dans la partie postérieure on a le ligament propre de l’ovaire.
Page 9 sur 34
Ronéo N°1
F. Schéma 9 Coupe sagittale du petit bassin (vascularisation).
• On observe sur cette coupe les éléments majeurs de l’os coxal : le foramen obturé,
la petite et la grande épine ischiatique etc.
• On retrouve également les organes du petit bassin qui sont, dans l’ordre (de l’avant
vers l’arrière), la vessie qui se poursuit par l’urètre, l’utérus avec le vagin qui
s’attache au niveau du col de l’utérus puis en dernier on retrouve le rectum.
• Divers vaisseaux pénètrent cette région du petit bassin ; l’artère iliaque commune
se divisant en l’artère iliaque externe destinée au membre inférieur et en une
artère iliaque interne destinée au petit bassin.
• L’uretère va passer au dessus de l’artère iliaque externe et va rejoindre la vessie.
• L’ensemble de ces éléments est recouvert de péritoine ; s’engageant entre la
vessie et l’utérus ainsi qu’entre l’utérus et le rectum pour former la partie la plus
inférieure de la cavité péritonéale.
• On note la présence au sein de cette cavité de deux éléments :
 une excavation rétro-vésicale (entre l’utérus et la vessie)
 une excavation recto-utérine appellé également « cul de sac de Douglas »
(entre l’utérus et le rectum).
NB : l’excavation recto-utérine est essentielle pour l’examen clinique car c’est celle
qui est accessible par toucher rectal et qui permet de déterminer la présence d’un
épanchement intra-péritonéal.
Page 10 sur 34
Ronéo N°1
• L’ovaire est situé au niveau de la « fosse ovarique », celle-ci est limitée par un
certain nombre d’éléments :




En avant : la trompe utérine (qui correspond à l’insertion du ligament
large)
En arrière : l’artère iliaque interne
En haut : l’artère iliaque externe
En bas : l’artère utérine (qui est une branche de l’artère iliaque interne).
Ces limites sont vraies surtout pour la femme dite « nullipares » c'est-à-dire
qui n’a pas encore eu de grossesse alors que chez une femme qui a eu une
grossesse, ces limites sont modifiées.
NB : Compte tenu du fait que l’ovaire soit situé un peu au dessus du péritoine, il est
accessible à la cœlioscopie, ce qui permet de l’observer et de détecter d’éventuels
kystes de l’ovaire.
G. Schéma 10 Vue supérieure du petit bassin.
NB : On distingue sur
cette vue, la vessie
(en avant), l’utérus
qui vient se
« coucher » sur la
vessie et en arrière,
le rectum et enfin, le
sacrum.
• On observer les éléments de fixation de l’utérus :




le ligament rond
les trompes utérines
le ligament large
le ligament utéro-sacral (qui fixe l’utérus par sa partie postérieure au
sacrum
Page 11 sur 34
Ronéo N°1
Ces éléments sont d’autant plus importants après plusieurs grossesses car il est
possible qu’ils distendent ; ce qui entrainerait une descente de l’utérus (ainsi que de
la vessie et du rectum) dans le périnée.
NB : On repère également sur cette coupe l’artère iliaque externe qui est destinée au
membre inférieur, l’artère iliaque interne qui est quant à elle destinée au petit bassin
et l’uretère.
• Le péritoine recouvre l’ensemble des ces éléments à l’exception de l’ovaire, ce qui
permet d’observer une zone d’insertion du péritoine au dessus de laquelle l’ovaire
est intra-péritonéal et en dessous de laquelle il est sous péritonéal, on appelle cette
ligne d’insertion : la ligne de Farre.
H. Schéma 11 Vascularisation de l’utérus (vue antérieure).
NB : Bien que ce soit une vue antérieure, on va quand même dessiner
l’ovaire pour faire plus simple, même si en réalité on ne le voit pas en
vue antérieure.
• De l’artère iliaque interne, nait l’artère utérine, qui se décompose en plusieurs
segments :
- le segment pariétal (ne donnant pas de branches)
- le segment parametrial (boucle au niveau du paramètre) qui donnes plusieurs
branches : un rameau vaginal, un rameau cervical (au niveau du col de l’utérus), et
Page 12 sur 34
Ronéo N°1
des rameaux corporéaux (vers les corps de l’utérus) situés le long du segment
myometrial
- le segment myometrial (qui remonte le long du muscle de l’utérus : le
myomètre) vers le fond de l’utérus ; il se divise en quatre :




Un rameau du fond de l’utérus (qui rejoint l’utérus)
Un rameau tubaire (destiné à la trompe)
Un rameau ovarique (pour l’ovaire)
Un rameau sous ovarique.
NB : La zone où l’artère utérine croise l’uretère est très importante en chirurgie,
lorsqu’on doit enlever l’utérus lors de fibro ou lorsqu’il y a un cancer de l’utérus
(retirer une tumeur maligne donc) le chirurgien doit « lier » le segment paramétrial en
faisant attention de ne pas lier l’uretère aussi par erreur (c’est une erreur classique)
sinon cela entraînerait une micro nécrose puisque du liquide sera bloqué dans le
rein.
• L’ovaire est un organe qui reçoit une double vascularisation.
→En effet, de l’artère abdominale naît l’artère ovarique qui va vasculariser
latéralement l’ovaire (et non pas médialement comme le fait l’autre artère ovarique)
Elle se divise en deux branches : une « tubaire » et une « sous ovarique » qui vont
s’anastomoser avec les deux autres.
NB : C’est utile en chirurgie, car si on doit enlever l’utérus et qu’on lie donc l’artère
utérine, il reste toujours l’artère ovarique (latérale) pour vasculariser l’ovaire. Et
inversement, si on doit pour une quelconque raison on doit lier l’artère ovarique
(latérale), l’ovaire est toujours vascularisé par l’artère utérine
Page 13 sur 34
Ronéo N°1
I. Schéma 12: Drainage lymphatique du petit bassin (vue antérieure).
NB : En arrière est placé le rectum
puis plus en avant l’utérus (que l’on a
basculé vers l’avant ce qui nous
permet de voir les vaisseaux
lymphatiques et l’ovaire).
On peut voir sur cette vue antérieure,
l’aorte qui va se diviser en artère
iliaque commune puis en artère
iliaque externe et interne, ainsi que la
veine cave inferieure formée par la
réunion des deux veines iliaques
communes.

Le corps de l’utérus va se drainer par une voie principale, vers les nœuds
lymphatiques iliaques externes ensuite.

le drainage lymphatique du col de l’utérus quant à lui va suivre le trajet de
l’uretère et ce vers les nœuds lymphatiques iliaques internes. Le col
possède un autre territoire de drainage lymphatique qui est sacral et qui arrive
au niveau des nœuds lymphatiques sacraux (en arrière du rectum).

Le dernier élément de drainage qui se trouve au niveau des trompes et au
fond de l’utérus, suit le trajet de l’artère ovarique pour finir au niveau des
nœuds lymphatiques lombaux (qui sont à peu près situés au niveau de L4).
NB : Ce drainage lymphatique est très important surtout lors des cancers
Page 14 sur 34
Ronéo N°1
J. Schéma 13: Innervation du petit bassin (vue en oblique).
NB : On retrouve la division de l’aorte en deux artères iliaque commune (gauche et
droite) ainsi que la veine iliaque commune gauche.
L’innervation du petit bassin est assurée par le plexus hypogastrique
inférieur, qui est « latéro-rectale ». Il donne des filets nerveux en direction du
rectum, (responsable de la continence), l’utérus, et de la vessie ( responsable de la
continence et de l’évacuation vésicale ), et ainsi un plexus rectal, un utéro-vaginal
et un vésical.
Le plexus hypogastrique inférieur est formé d’un mélange de fibres :
- les fibres parasympathiques provenant pour l’essentiel des nerfs sacrés
(surtout au niveau de S2, S3, S4).
- les fibres sympathiques provenant d’une chaîne « sympathique »
descendant le long de la colonne vertébrale.
- des fibres blanches provenant du plexus hypogastrique supérieur :
c’est la réunion de fibres sympathiques et parasympahiques mélangées (plus haut)
Page 15 sur 34
Ronéo N°1
III Schémas récapitulatifs légendés
Page 16 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 1 : vue supérieure du petit bassin
12345-
aileron sacré
promontoire
sacrum
ligne arquée
pubis
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Schéma 2 : Schéma 2: Coupe sagittale du bassin
1234-
détroit supérieur
détroit moyen
détroit inférieur
foramen obturé
Page 17 sur 34
Ronéo N°1
Page 18 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 3: Vue antérieur du bassin
1-Os coxal
2-détroit supérieur
3-détroit moyen (diamètre bi-épineux)
4-épine ischiatique
5-muscle obturateur interne
6-muscle élévateur de l’anus
7-détroit inférieur ( diamètre bi-ischiatique )
-------------------------------------------------------------------------------------------
Schéma 4 : l’utérus
1-trompe utérine
2-corps de l’utérus
3-isthme
4-col de l’utérus (exocol)
5-col de l’utérus (endocol)
6-vagin
Page 19 sur 34
Ronéo N°1
Page 20 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 5 : vue de profil de l’utérus
1-utérus (corps)
2-cavité utérine
3-angle d’anteflexion (110-120°)
4-angle d’anteversion (90°)
5-vagin
6-vessie
Schéma 6 : vue antérieure du petit bassin
1-os coxal
2-trompe utérine
3-ligament large
4-péritoine pariétal
5-mésométre
6-ligament rond
7-isthme
8-muscle élévateur de l’anus
9-muscle obturateur interne
Page 21 sur 34
Ronéo N°1
Page 22 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 7 :vue postérieure de l’utérus
1-infundibulum
2-ligament infundibulo-ovarien
3-ligament propre de l’ovaire
4-ovaire
5-ligament large
6-artère utérine
7-uretère
Schéma 8 : coupe para-sagittale du ligament large
(A) coupe au niveau de l’ovaire
1-trompe utérine
2-mesosalpinx
3-mesofuniculaire
4-ovaire
5-mesovarium
6-ligament rond
7-élément vasculaire et nerveux passant au niveau du paramètre
8-paramètre
(B) coupe au niveau du ligament propre
1-trompe utérine
2-ligament rond
3-ligament propre de l’ovaire
Page 23 sur 34
Ronéo N°1
Page 24 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 9 : coupe sagittale du petit bassin
1-disque lombo-sacral
2-artère illiaque externe
3-artère illiaque interne
4-uretère
5-artère utérine
6-rectum
7-excavation recto-utérine (cul-de-sac de Douglas)
8-péritoine
9-ovaire
10-excavation retro-vésicale
11-vessie
12-urètre
Page 25 sur 34
Ronéo N°1
Page 26 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 10 : vue supérieure du petit bassin
1-ligament rond
2-vessie
3-utérus
4-ligne de Farre
5-Ovaire
6-artère iliaque externe
7-artère iliaque interne
8-uretère
9-ligament utéro-sacral
10-rectum
11-artère iliaque commune
Page 27 sur 34
Ronéo N°1
Page 28 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 11 : vascularisation de l’utérus (vue antérieure)
1-rameau tubaire (médial)
2-rameau du fond de l’utérus
3-rameau ovarique (médial)
4-rameau sous-ovarique (médial)
5-segment myometrial de l’artère utérine
6-rameaux corporéaux
7-rameau cervical
8-segment paramétrial de l’artère utérine
9-rameau vaginal
10-uretère
11-artère ovarique
12-artère iliaque externe
13-artère iliaque interne
14-rameau tubaire (latéral)
15-rameau ovarique (latéral)
16-rameau sous-ovarique (latéral)
17-Ovaire
18-segment pariétal de l’artère utérine
Page 29 sur 34
Ronéo N°1
Page 30 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 12 : Drainage Lymphatique du petit bassin (vue antérieure)
1-Nœud lymphatique lombal
2-artère iliaque commune gauche
3-veine iliaque commune gauche
4-artère ovarique
5-nœud lymphatique iliaque interne
6-nœud lymphatique sacral
7-rectum
8-utérus
9-Ovaire
10-aorte abdominale
11-veine cave inférieure
12-veine iliaque commune droite
13-nœud lymphatique iliaque externe
14-uretère
Page 31 sur 34
Ronéo N°1
Page 32 sur 34
Ronéo N°1
Schéma 13 : Innervation du petit bassin (vue en oblique)
1-racine du nerfs sacral (ici S3)
2-Chaine « sympathique »
3-fibres parasympathique
4-fibres sympathique
5-plexus hypogastrique inférieur
6-plexus rectal
7-aorte abdominale
8-artère iliaque commune gauche
9-artère iliaque commune droite
10-fibre blanche
11-uretère
12-plexus utero-vaginal
13-plexus vesical
IV BONUS :Questions rédactionnelles « tombable » a l’examen
1)
2)
3)
4)
5)
Vascularisation et drainage lymphatique de l’utérus.
L’Ovaire : situation, moyen de fixité, vascularisation.
L’utérus : description et rapports.
Bases anatomique de la radio-pelvimétrie.
Ligament large de l’utérus : définition, configuration, situation, rapports.
Page 33 sur 34
Ronéo N°1
Allez petite dédicace pour finir et deux petites blagues pour la route !!! 
merci à aurélie pour avoir relu et corriger ce ronéo !
et j’en profite pour remercier tous ceux qui m’on soutenu pendant la p1 et sans
lesquels je serais sans doute pas en p2 ^^
- mon amour <3 avec qui j’ai passez ces 2 année de galères et qu’on va tres vite
rattraper :3
- ma super marraine (popop pauline :p) qui m’a soutenu et remonté le moral quand
ça allait vraiment pas :p
-mes potes qui m’on permit de me vider la tête de temps en temps et garder en peu
de vie sociale ;) (roro, sami, gouna, cyril, omid, steve )
Et un petit (grand) salut a mes camarades d’amphi :p ( et de glandouille surtout ;))
Aurélie, Rosa, Roumi( quand il vient en cours :p ) et Maïlys 
Une femme revient au cabinet du médecin qu'elle vient à peine de quitter.
- Docteur, vous m'avez dit poisson?...Capricorne ?... Verseau ?...Je ne me souviens plus de
ce que j'ai...
- CANCER, Madame, CANCER ......
Une brave dame chope le ver solitaire ; elle va chez son médecin :
- Docteur que dois-je faire donc?
- J'ai un nouveau traitement belge. Revenez me voir demain avec une boite de
petits pois et un Mars.
Le lendemain madame est au rendez-vous :
- Très bien madame déshabillez-vous et penchez vous en avant.
Le médecin bourre le cul de la pauvre femme (un peu surprise, m'enfin bon
Schwarzenberg fait bien de la TV) avec les petit pois et lui enfonce pour finir
le Mars.
- C'est terminé pour aujourd'hui, revenez me voir demain avec la même chose.
La femme, encore sous le choc rentre chez elle et revient le lendemain avec sa
boite de petits pois et son Mars. Et là, même topo : les petits pois dans le cul
et le Mars pour enfoncer le tout. Tout ça pendant un mois.
Au bout d'un mois et de 2 tubes de Préparation H, le médecin dit à la femme.
- Le traitement se termine demain. Revenez avec une boite de petits pois et un
marteau.
La femme revient le lendemain et le médecin entreprend une dernière fois la
manœuvre dite du 'Petit pois'. Ayant fini de vider la boite dans le cul de la femme, il lui dit.
- Surtout ne bougez pas et passez moi le marteau.
Et au bout de quelques instants, le ver solitaire sort du cul de la femme en
criant :
- ET MON MARS ?????
Et sprotch le ver.
Page 34 sur 34
Ronéo N°1
Téléchargement

File - L2 Bichat 2012-2013