Informations Complémentaires –ATER CNU 66 – Faculté des Sciences
Job profile :
The blood-brain barrier (BBB) laboratory is located in the Faculty Jean Perrin in Lens and recruits a candidate for
studying the role of specific glycan residues in the interaction between breast cancer cells and the endothelial cells of the
blood-brain barrier (BBB) during the formation of brain metastases. The candidate should possess skills in modeling in
vitro the BBB, in transmigration processes across the BBB, in inflammatory mechanisms and in glycobiology. The
candidate will teach the animal and vegetal biology. Candidature must be sent to the director Dr. Fabien Gosselet
(fabien.gosselet@univ-artois.fr).
Research field :
Biological Sciences/Biology
Enseignement :
Département d’enseignement : Biologie
Lieu(x) d’exercice : Faculté des Sciences Jean Perrin de Lens
Equipe pédagogique : Biologie, physiologies animale et végétale
Nom du directeur : Jean-François Hénninot
Téléphone du directeur : 03 21 79 17 02
Email Directeur : jfrancois.henninot@univ-artois.fr
Recherche :
Profil recherche :
Lieu(x) d’exercice : Laboratoire de la barrière hémato-encéphalique (LBHE), Faculté des Sciences
de Lens
Nom directeur labo : Dr. Fabien GOSSELET
Tel directeur labo : 03 21 79 17 51
Email directeur labo : fabien.gosselet@univ-artois.fr
Descriptif labo : Le LBHE est un laboratoire spécialisé dans la modélisation in vitro de la barrière
hémato-encéphalique (BHE). Ce laboratoire dispose ainsi de modèles animaux (bovins, murins)
mais aussi d’un modèle humain permettant non seulement de travailler en étroite collaboration
avec l’industrie pharmaceutique mais aussi avec de nombreux partenaires académiques.
Descriptif projet : Le ou la candidat(e) aura pour objectifs d’étudier le rôle de cette barrière dans
les processus de formation de métastases cérébrales issues en particulier des tumeurs du cancer
du sein.
Compétences particulières requises : le ou la candidat(e) doit être autonome, maitriser la
culture de cellules primaires et de cellules cancéreuses de sein et avoir de solides
connaissances dans la modélisation de la BHE, des cancers cérébraux et mammaires et
des processus métastatiques. Posséder des connaissances en glycobiologie serait un plus.
Concernant l’enseignement, des expériences et connaissances en enseignement de
travaux dirigés et pratiques de physiologies animale et végétale sont requises.
Téléchargement

api10s66 - Université d`Artois