ACADEMIE DE ROUEN
EXAMEN : BAC
PROFESSIONNEL
BAC BLANC
SESSION 2016
EPREUVE DE PREVENTION SANTE
ENVIRONNEMENT
CLASSE
NOM du candidat :
Prénom du candidat :
DUREE : 2 heures
NOTE :
Sujet comportant 11 pages
/20
 Ce sujet est présenté sous la forme d’un cahier réponse.
Il vous appartient de le compléter et de le rendre
Consignes
 La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction
interviendront dans l’appréciation des copies
 Les calculatrices sont interdites
Sujets
1. Santé équilibre de vie
Alimentation et santé
2. Prévention des risques
3. Gérer des situations d’urgence
4. Cadre réglementaire de la
prévention en entreprise
5. Effets physiopathologiques des
risques professionnels et
prévention
TOTAL
Barème
Notes
23
11.5
5.5
8
12
60
TOTAL (en points entiers ou demi-points)
1
1. Santé équilibre de vie /Alimentation et santé
Situation 1 :
Léa est nouvellement embauchée dans une entreprise sur la ville de Caen. Elle travaille dans un service où elle
doit assurer trois matinées (7h à 13h) et trois après midi (13h à 19h) par semaine.
Pour assurer ce travail, Léa a dû trouver un logement sur Caen. Cela lui permet de prendre le bus pour aller au
travail et de pouvoir continuer son activité favorite : la natation. Elle s’entraine trois fois par semaine le soir.
Le travail lui plait, mais elle a du mal à s’habituer aux horaires : elle est souvent fatiguée le matin et le midi elle
doit souvent se contenter d’un sandwich pour être à l’heure au travail ce qui l’oblige à grignoter souvent.
Elle espère s’habituer au rythme rapidement.
1.1.Analyser la situation 1 en mettant en œuvre la démarche de résolution de problèmes :
/2 pts
Identifier les éléments de la situation en utilisant l’outil QQOQCP :
Qui est concerné ? Léa
Quel est le problème ? Elle est fatiguée et ne mange pas suffisamment le midi
Quand le problème se pose ? Depuis qu’elle a commencé son travail
Pourquoi le problème a lieu ? Parcequ’elle doit s’habituer à ses nouveaux horaires
1.2.Le sommeil
1.2.1. A partir de vos connaissances et de la définition des rythmes sociaux, définir le rythme
biologique
/5 pts
Les rythmes biologiques sont des variations répétitives (cycliques) du fonctionnement du corps. Celui-ci est influencé
directement par des facteurs internes (vieillissement) ou externes (rythmes sociaux).
1 / bpr
Les rythmes sociaux
Les rythmes sociaux sont les rythmes établis par notre vie sociale et professionnelle (emploi du temps scolaire,
horaires de travail, horaires de repas, alternance activité - repos…). La périodicité de ces rythmes est
principalement journalière et hebdomadaire et influence directement le rythme biologique de chaque individu.
Source : PSE seconde professionnelle Ed. Casteilla
2
1.2.2. Expliquer en quoi le sommeil est un « biorythme circadien »
Le sommeil correspond à un rythme journalier (=environ 24h) que l’on appelle rythme circadien
1 pt
1.2.3. Indiquer les deux principaux rôles du sommeil
-
Récupération physique
-
Récupération mentale
2 pts
1.3.L’activité physique
/4 pts
Léa pratique une activité physique régulière
1.3.1. A partir de vos connaissances et du schéma suivant, préciser dans le tableau les organes numérotés
et les bienfaits apportés par une activité physique régulière.
N°
1
Nom de l’organe
Effet bénéfique du sport
Diminue le stress
cerveau
2
Poumons
Augmente la capacité respiratoire
Coeur
Diminue les risques d’infarctus
3
4
Intestin
Facilite la digestion
Source : PSE Delagrave
3
/12 pts
1.4.L’équilibre alimentaire
Le midi, Léa mange très souvent un repas rapide :
-
sandwich composé de pain, beurre, jambon, une feuille de salade;
un coca
un yaourt ;
un café.
3 pts
1.4.1. Compléter le tableau suivant en y inscrivant soit les éléments de son repas, soit la famille d’aliments
auxquels ils correspondent.
Famille
Exemples
d’aliments
Fruits, légumes frais
Feuille de salade
Produits laitiers
yaourt
Féculents
pain
Produit gras
Beurre
Produit sucré
Coca
Boisson
Café
Viande poisson oeuf
Jambon
1.4.2. Citer la famille d’aliment négligée dans son menu
Fruits et légumes frais
2 pt
1.4.3. Expliquer en quoi cette famille d’aliment joue un rôle important d’un point de vue nutritionnel
Elle apporte des fibres à l’organisme, ce qui facilite la digestion.
2 pts
1.4.4. Quelles conséquences peuvent entraîner ce genre de menu s’il est répété tous les jours de la semaine.
Celui-ci peut entrainer des problèmes de digestion (constipation) et pourra entrainer de l’obésité à long terme.
2 pts
1.4.5. Modifier son menu afin de l’équilibrer ( 3 modifications attendues)
Modifications :
Remplacer le coca par de l’eau,
3 pts
ajouter une salade de crudité,
ajouter un fruit
4
/11,5 pts
2. Prévention des risques
Situation 2 :
Depuis 5 ans Axel est embauché dans une société dont les locaux sont anciens. Les chaines de production qui s’y
trouve sont très bruyantes. En effet, le niveau sonore atteint 95 dB (A).
Il lui faudrait porter des protections auditives, mais il trouve ça inconfortable. La société étudie des moyens
possibles pour diminuer le son des machines.
2.1.Identifier le problème :
2 pts
Axel a des problèmes de santé dus à une exposition prolongée à du bruit
4 pts
2.2.Approche par le risque
 A l’aide le la situation et de l’annexe 1, compléter le schéma d’apparition du dommage.
Axel travaille à proximité de
machines dont le niveau sonore
dépasse 95 dB
Axel est exposé tous les jours et
ne porte pas de protection
auditive
Le bruit des
machines
Axel
Surdité de perception
 Estimer et Evaluer le risque à l’aide de l’annexe 2
3
3
La réduction du risque est nécessaire
5
2.3.Le Bruit
3 ,5 pts
 Compléter le schéma de l’appareil auditif ci-dessous
Osselets
Nerf auditif
Cochlée
Pavillon
Source : PSE Foucher
Conduit
auditif
Tympan
Trompe
d’Eustache
 Préciser à l’aide de vos connaissances et de l’annexe 2, quelle partie de l’oreille peut être atteinte
chez Axel.
2 pts
Axel peut souffrir d’une surdité de perception. Cela amènera à des dommages au sein de la cochlée (oreille interne)
/5.5 pts
6
3. Gérer des situations d’urgence
Situation 3 :
Dans les bureaux de l’entreprise, un employé entreprend
de réparer une photocopieuse qui ne marche plus. Il n’a
aucune habilitation pour faire cette manœuvre et
soudainement, sa main touche une partie de la machine
sous tension. Il perd alors connaissance et tombe au sol.
Axel est SST, il intervient.
Source : icône graphic
4 pts
3.1.Le secourisme
 Citer dans l’ordre chronologique, les quatre actions qu’Axel doit mettre en œuvre et préciser
chaqu’une d’elle.
Pictogrammes
Actions
Précisions
Protéger
Il faut débrancher afin de supprimer le danger
Examiner
Vérifier sans perdre de temps si la victime répond, saigne et respire
Secourir
Mettre la victime en position latérale de sécurité
Alerter
Appeler le 15/18/112 et donner les informations nécessaires pour
permettre les secours.
 Proposer 3 moyens de prévention /protection qui auraient pu éviter l’accident
1.5 pts
-Remplacer cette photocopieuse par une machine moins dangereuse
-Mettre un affichage interdisant l’intervention par du personnel non habilité
-Prévoir du personnel de maintenance habilité
7
4. Cadre réglementaire de la prévention en entreprise
/8 pts
Situation 4
Pour respecter ses obligations de sécurité et de santé au travail, Madeleine, chef d’entreprise se fait aider par un
ingénieur-conseil de l’ANACT (agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) de Rouen afin
d’évaluer les risques et mettre en place des mesures de prévention adaptées.
Son entreprise compte 35 salariés et plusieurs postes (essentiellement de manutention) méritent un
aménagement, car certains d’entre eux sont responsables
de maladies professionnelles telles que des
lombalgies.
L’ensemble de ces anomalies est retranscrit dans le document unique qui est actualisé chaque année.
A l’aide le la situation 4 et de vos connaissances, répondre aux questions suivantes :
4.1.Indiquer deux exemples d’obligations de sécurité de l’employeur imposées par le code du travail dans
son entreprise
2 pts
-
Doit avoir un SST pour 20 salariés (ou pour tous travaux dangereux)
-
Doit évaluer les risques dans son entreprise et les retranscrire dans un document unique
4.2.Après avoir défini le sigle CHSCT, expliquez pourquoi celui-ci n’est pas une obligation dans cette
2 pts
entreprise
COMITE D’HYGIENE DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL
Celui-ci n’est obligatoire que dans les
entreprises de plus de 50 employés.
4.3. Citer quatre acteurs de prévention au sein de l’entreprise
L’employeur
Les salariés
Le chargé de prévention
le SST
4.4.Expliquer en quoi consiste le document unique
2 pts
Le médecin du travail L’infirmier
2 pts
Il s’agit d’un document à la charge de l’employeur, comportant les résultats de l’évaluation des risques pour la santé
et la sécurité des travailleurs. Celui-ci est mis à jour tous les ans.
/12 pts
8
5. Effets physiopathologiques des risques professionnels et prévention
Poste de travail à modifier afin de diminuer le risque de lombalgie :
5.1.Définir ce qu’est une maladie professionnelle
2 pts
Une maladie professionnelle correspond à une atteinte à la santé suite à une exposition prolongée à un danger
5.2.Compléter le schéma suivant en y ajoutant les termes suivants : Disque intervertébral, noyau gélatineux,
anneau fibreux, ligament, nerfs sensitifs, vertèbre.
5.3.Citer trois exemples de lombalgies
-
Lumbago
3 pts
3 pts
-Sciatique
-Hernie Discale
4 pts
5.4.Proposer un moyen de prévention pour chacun de ces postes permettant d’éviter ces lombalgies
Moyens de prévention
Poste 1
Le poste de travail doit être à hauteur d’homme de manière à ne pas avoir à se courber
Poste 2
La charge peut être en hauteur (transpalette) afin d’éviter à l’employé de se baisser pour
prendre la charge
Annexe 1 : SURDITE DE PERCEPTION OU DE TRANSMISSION
9
La surdité de transmission
La surdité de transmission résulte d'une déficience au niveau de l'oreille externe ou de l'oreille
moyenne.
Il s'agit donc d'un blocage de l'information sonore, majoritairement lié à un obstacle, soit au niveau de
l'oreille externe (conduit auditif externe), soit au niveau de l'oreille moyenne, c'est à dire le tympan ou les
trois osselets.
Diverses causes peuvent ainsi empêcher la progression du signal sonore jusqu'à l'oreille interne : bouchon de
cérumen, corps étranger, otites chroniques, otospongiose (calcification qui réduit le mouvement de l'étrier).
Ce type de surdité est toujours partiel et n'entraîne jamais de surdité très importante. Cela suffit pourtant à
gêner considérablement la vie sociale ou professionnelle de la personne atteinte de perte auditive.
La surdité de transmission peut le plus souvent bénéficier d'un traitement médical ou chirurgical
(dans le cas d'une otospongiose par exemple). Il est également possible, en cas d'échec de ces
traitements, de remédier à la perte auditive par l'utilisation de prothèses auditives destinées à
amplifier les sons.
La surdité de perception
La surdité de perception résulte d'une déficience au niveau de l'oreille interne ou des voies nerveuses.
Dans les deux cas, la transmission de l'information sonore par le tympan et les osselets jusqu'à l'oreille
interne est parfaite. Selon le site de dysfonctionnement, on parle d'une surdité de perception
cochléaire ou rétro-cochléaire :
• Surdité de perception cochléaire (ou neurosensorielle) lorsqu'une partie des cellules sensorielles de
l'oreille interne (cellules ciliées) est déficiente. La cochlée ne peut donc plus transformer l'information
sonore qu'elle reçoit de l'oreille moyenne en impulsions nerveuses véhiculées par le nerf auditif jusqu'au
cerveau. Dans certains cas de surdité neurosensorielle, dite surdité partielle, la perte auditive est localisée
dans les fréquences aigues. Seules les cellules ciliées situées à la base de la cochlée sont alors endommagées
et une stimulation combinée électrique et acoustique s’avère être une solution.
• Surdité de perception rétro-cochléaire lorsque le nerf auditif est atteint. Le traitement de l'information
est effectué correctement par l'oreille interne mais le nerf auditif est incapable de transmettre les impulsions
nerveuses jusqu'au cerveau.
Diverses causes peuvent être à l'origine d'une surdité de perception, telles que la presbyacousie
(vieillissement normal de l'oreille interne), les traumatismes sonores ou crâniens ou certaines maladies
(méningite),...
Source :http://www.neurelec.com
Annexe 2 : ESTIMATION ET EVALUATION DES RISQUES
10
Estimation du risque
Evaluation du risque
x
11
Téléchargement

Source : PSE Delagrave - SBSSA