COMMUNIQUÉ DE PRESSE
BEI/14/143
Luxembourg, le 19 juin 2014
Forte mobilisation de la BEI en faveur des jeunes et de l’emploi en Tunisie :
170 M€ de financements nouveaux dont 70 M€ pour le seul secteur de
l’éducation
L’éducation des jeunes et le soutien à l’emploi sont plus que jamais au cœur de l’action de la
Banque européenne d’investissement (BEI) qui a décidé d’y consacrer 170 millions d’euros de
financements nouveaux (383 M TND) dont 100 millions d’euros (225,39 M TND) en soutien aux
entreprises tunisiennes et à leurs projets de développement. Une enveloppe de 70 millions
d’euros (157,77 M TND) sera également entièrement dédiée à l’éducation des jeunes : il
s’agit du premier prêt de la BEI dans ce domaine en Tunisie.
« Ces financements nouveaux en faveur de l’éducation et des entreprises sont clefs pour la
Tunisie. Car décisifs en termes de formation, d’emploi et de soutien à l’économie réelle. C’est un
cercle vertueux que nous finançons. La qualité de l’éducation est le meilleur garant d’une
insertion professionnelle et sociale réussie. De même, le soutien aux entreprises est une source
d’emplois nouveaux, notamment pour la jeune génération a déclaré Philippe de Fontaine Vive,
Vice-Président de la BEI, lors de la signature des contrats de financement. Et de conclure : « En
agissant ainsi, nous donnons à chaque jeune tunisien de meilleurs conditions de formation. C’est
également lui ouvrir la voie professionnelle.»
Premier financement de la BEI en faveur de l’éducation des jeunes tunisiens
D’un montant de 70 millions d’euros (157,77 M TND), ce premier financement de la BEI en
matière éducative permettra concrètement de moderniser les établissements scolaires publics de
l’ensemble du territoire tunisien. Il concernera donc les écoles publiques primaires et
secondaires, mais également les internats avec à la clef la construction de 59 nouvelles
infrastructures, ainsi que la rénovation et l’extension de 310 établissements scolaires.
Il s’agit d’un projet d’envergure financé également par la KfW et la Commission européenne. Audelà de modernisation des infrastructures, il sera axé sur la qualité de l’enseignement dispensé
aux élèves dans l’objectif de donner aux jeunes tunisiens de meilleures conditions de formation,
d’apprentissage et de vie scolaire. Une attention particulière sera portée aux établissements
défavorisés afin d’accroître leur attractivité.
Ce projet bénéficiera de surcroît de toute l’expertise de la BEI en matière de financement de
structures éducatives grâce à un accompagnement de la Banque via la Facilité d'investissement
pour le voisinage (FIV) pour un montant de 7,5 M€. Cette action de conseil et de suivi du projet
sera axée sur la qualité de l’enseignement, l’engagement des professeurs et des familles dans
les centres scolaires, l’accès aux handicapés, l’efficacité énergétique des bâtiments ou encore la
qualité des lieux de vie des élèves au sein des établissements.
Ligne de crédit de 100 M€ en faveur des entreprises tunisiennes
Consciente du rôle clef joué par le secteur privé en termes de croissance et d’emploi, la BEI a
également signé une ligne de crédit de 100 millions d’euros (225,39 M TND) en faveur des
entreprises tunisiennes et plus spécifiquement des PME. L’objectif étant de soutenir les projets
de développement de ces entreprises via des instruments financiers adaptés au marché local et
aux conditions particulièrement attractives. La ligne de crédit a d’ores et déjà été signée à ce jour
avec les banques privées Arab Tunisian Bank, Arab Tunisian lease, Amen Bank,Tunisie leasing,
Banque de Tunisie, Banque Tuniso-Koweitienne et Arab International Lease. A l'instar de la ligne
précédente, cette ligne de crédit est également ouverte aux banques publiques.
Les résultats concrets de ce financement devraient atteindre si ce n’est surpasser ceux de la
ligne de crédit précédente signée en décembre 2012 par la BEI, également d’un montant de 100
millions d’euros (225,39 M TND). En seulement quelques mois - avec le soutien du secteur
bancaire tunisien (banques et sociétés de leasing) – cette ligne de crédit a permis de financer
plus de 500 projets, contribuant ainsi à créer ou à sauvegarder plus de 2800 emplois sur
l’ensemble du territoire tunisien.
Dans le contexte actuel de crise de liquidité, ce soutien de la BEI au secteur privé contribue à la
consolidation du secteur bancaire tunisien grâce à la diversification des sources de financement
et aux longues maturités des lignes de crédit proposées par la BEI et de plus en plus rares sur le
marché.
__
Ces nouveaux financements témoignent du partenariat de qualité et de confiance qui s’est noué
entre la Tunisie et la BEI, son premier financeur international du développement. Ils reflètent plus
encore la forte mobilisation de la BEI pour apporter des financements concrets et adaptés aux
défis économiques et sociaux auxquels doit faire face la Tunisie. La BEI a ainsi signé depuis le
soulèvement démocratique de janvier 2011, 733 millions d’euros (1,652 milliard DT) de
financements pour la mise en œuvre de projets nouveaux dans les secteurs clefs de l’économie
tunisienne tels que l’énergie, les PME, les infrastructures, l’éducation et le logement social.
Informations générales
La Banque européenne d’investissement est le principal investisseur financier dans le bassin
méditerranéen via la FEMIP, la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat
qui a été créée en octobre 2002. La BEI apporte un soutien concret au développement
économique et social du bassin méditerranéen dans le but d’améliorer les conditions de vie dans
les pays partenaires. À la fin de 2013, cet engagement représentait un investissement total de
plus de 15 milliards d’euros. http://www.bei.org/femip
Contacts pour la presse
Anne-Cécile Auguin, +352 621 36 19 48, [email protected]
Site web : www.bei.org/press - Bureau de presse : +352 4379 21000 – [email protected]