CNTS
CNTS/FC
CSA
UDTS
UNSAS
Collectif des Jeunes de la Coalition de Centrales Syndicales du Sénégal
Affiliées à la CSI (CJ/CCSS)
Dakar, 11 septembre 2014
NOTE D’ORIENTATION JMTD- Edition 2014
Célébration de la Journée Mondiale pour le Travail Décent (JMTD)
Contexte et justification
Au niveau international
Le monde a emprunté une voie qui n’est pas soutenable. De très nombreux travailleurs font
face à une insécurité dans leur emploi et l’on observe les plus hauts niveaux d’inégalité de
mémoire d’homme. Depuis deux ans, la moitié des ménages connaît soit le chômage soit une
réduction du temps de travail et 1,2 milliard de personnes continue de vivre dans la pauvreté
extrême. Les droits fondamentaux à une représentation syndicale et à la négociation collective
sont menacés dans de nombreux pays, voire, dans d’autres, ouvertement attaqués. Les
employeurs tentent même de porter atteinte au droit de grève, s’opposant à ce droit des plus
fondamentaux pour l’OIT qui le reconnaît depuis des décennies.
De trop nombreux gouvernements ne parviennent plus aujourd’hui à assurer la protection des
travailleurs ni à garantir un avenir durable pour les générations à venir. Des phénomènes
météorologiques désastreux provoqués par le changement climatique sont déjà en train de
briser des vies et de détruire des moyens de subsistance et pourtant les dirigeants politiques
n’ont toujours pas trouvé le courage d’adopter un accord mondial relatif au climat. Il n’y aura
aucun emploi sur une planète morte, alors que si les gouvernements agissaient réellement en
vue de réduire les émissions de carbone et d’équiper les communautés et les industries afin
qu’elles puissent relever le défi climatique actuel, de très nombreux nouveaux emplois
pourraient être créés.
Le modèle économique mondial dominant détruit les emplois en même temps que notre
planète. Ce système affaiblit la démocratie et fragilise la justice pour tous. Les syndicats du
monde entier constituent la force la plus puissante capable de défendre la démocratie et de
lutter durablement pour la justice. Le 7 octobre, journée mondiale pour le travail décent, les
syndicats des quatre coins du monde tiendront des rassemblements, organiseront des activités
sur le lieu de travail, des actions publiques et une multitude d’autres événements en soutien à
la justice pour les travailleurs et à la justice climatique. Ensemble, nous pouvons renforcer le
pouvoir des travailleurs, nous organiser et nous mobiliser afin d’exiger des milieux politiques
et des entreprises qu’ils s’acquittent de leurs responsabilités, et transformer le système
économique actuel défaillant par un système susceptible de générer la prospérité pour tous
dans une planète durable.
Au niveau National
1
CNTS
CNTS/FC
CSA
UDTS
UNSAS
La République du Sénégal, se situe à l’extrême ouest du continent africain, dans la zone
soudano sahélienne, dont la population globale est de 12 855 153 habitants sur une superficie
196 712 km2 , dans une densité de 65,3 d’habitants au km2 , soit une population totale de
6 504 486 femmes et 6 350 667 hommes source l’ANSD (l’Agence Nationale de Statistique et
de la Démographie «projection 2011). Elle est limitée au Nord par la République Islamique de
Mauritanie, à l’Est, par la République du Mali, au Sud, par les Républiques de Guinée et de
Guinée Bissau et à l’Ouest, par la République de Gambie et l’Océan Atlantique sur une façade
de 500 Km.
La réduction de moitié du taux de pauvreté d’ici 2015, conformément aux Objectifs du
Millénaire pour le Développement (OMD), passe nécessairement par la réalisation d’une
croissance plus forte, soutenue et durable et la création d’emploi, en particulier pour les
jeunes. Pour y parvenir, le Gouvernement du Sénégal vient de se doter d’une Stratégie de
Croissance Accélérée dont la vocation est de permettre une complète opérationnalisation du
volet « Création de richesse » de la Stratégie Nationale de Développement Economique et
Social (SNDES 2013-2017) de quatrième génération qui a succédé le Document de Politiques
Economique et Sociale (DPES), qui a été élaboré par le Sénégal et pour lequel la création de
l’emploi notamment des jeunes est considéré comme mesure d’accompagnement pour
l’atteinte des objectifs fixés.
Cependant, le contexte particulièrement morose que traversent les économies mondiales ces
derniers temps pose quelques soucis et ne joue pas en faveur du travail décent. Au Sénégal, le
manque criard d’informations en termes de statistiques sur l’emploi constitue également un
véritable frein pour une meilleure prise en charge des besoins spécifiques du travail décent.
Ainsi, l'insertion des jeunes dans le marché de l’emploi et du travail reste très difficile, mais
d’innombrables efforts sont entrain d’être fournis par les autorités gouvernementales depuis
un certain temps dans le développement des petites et moyennes entreprises, notamment avec
l’appui de l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises
(ADEME) pour lutter efficacement contre les difficultés liées au chômage. Le Sénégal a pris
l’option de définir un nouveau cadre d’orientation et d’actions dans l’optique d’améliorer
l’environnement des affaires et d’accroître les opportunités d’accès, dans sa politique en
matière d’emploi et de travail décent.
Objectif :
Contribuer à la promotion du Travail Décent et le renforcement de la Justice pour les
travailleuses et travailleurs et Justice climatique.
Activité : Organiser au titre de la mobilisation sociale, ce 07 octobre 2014 une grande activité
d’information, de sensibilisation et d’animation sociale rassemblant l’Etat, le patronat, la
Coalition des Centrales Syndicales du Sénégal (CCSS) affiliée à la CSI, les Collectivités
locales, les Autorités locales et les jeunes autour du thème général de la Journée mondiale
pour le travail Décent: «: Justice pour les travailleurs - Justice climatique ».
L’activité prévue au titre de la célébration de la Journée Mondiale pour le Travail Décent
édition 2014 sera coordonnée par le Collectif des Jeunes de la Coalition des Centrales
Syndicales du Sénégal (CJ/CCSS) affiliée à la CSI et exécutée avec la collaboration effective
du Collectif des Femmes de la Coalition des Centrales Syndicales du Sénégal
(CJ/CCSS) affiliée à la CSI. Les acteurs nationaux seront représentés par les Ministères
2
CNTS
CNTS/FC
CSA
UDTS
UNSAS
techniques notamment: le Ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations
professionnelles et des Relations avec les institutions; le Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi
et de la construction citoyenne; le Ministère de l’Environnement et du développement
durable; le Ministère de la femme, de la Famille et de l’Enfance et également par la Fondation
Friedrich Ebert Sénégal.
Résultat attendu: La Coalition des Centrales Syndicales du Sénégal (CCSS) affiliée à la CSI,
Les organisations d’employeurs, les autorités, les jeunes et la communauté sont sensibilisés
sur la Justice pour les travailleuses et travailleurs et la Justice climatique et l’importance
d’accorder une place centrale au travail Décent plus particulièrement à la création de l’emploi
des jeunes au Sénégal.
Date et Lieu :
 07 octobre 2014
 Place de l’Obélisque
3
CNTS
Désignation
CNTS/FC
CSA
UDTS
Prix Unitaire
UNSAS
Quantité
Montant
CFA
Activité : Organiser au titre de la mobilisation sociale, ce 07 octobre 2014 une grande activité d’information, de sensibilisation et d’animation sociale
rassemblant l’Etat, le patronat, la Coalition des Centrales Syndicales du Sénégal (CCSS) affiliée à la CSI, les Collectivités locales, les Autorités locales et les
jeunes autour du thème général de la Journée mondiale pour le travail Décent: «: Justice pour les travailleurs - Justice climatique ».
Location de tentes
20 000 F par tente pour 10 tentes
10
200 000
Location de podium
175 000 F
1
175 000
Location de chaises
100 F par chaise pour 500 chaises
500
50 000
Location matériel sonorisation (plein air)
175 000 F
1
175 000
Confection T-shirts
1500 F par T-shirt pour 500 T-shirt
500
750 000
Location de cars pour le transport des jeunes de leurs 35000 F par car pour le transport aller retour 10
350 000
quartiers vers le lieu de la cérémonie
pour 10 cars
2
Frais de transport du matériel (chaises, tentes, 20000 F par voyage pour 2 voyages
40 000
sonorisation…)
(aller/retour)
Prise en charge de la restauration des membres du 5000 F par personne pour 10 personnes 10
50 000
comité d'organisation
pendant 1 jour
Frais de déplacement des organes de presse (2 10 000 F par journaliste pour 10 journalistes
10
100 000
TV+preneurs de sons, 2 presse écrite et 2 radios)
Frais de déplacement et de communication de l’équipe 10 000 F par personne pour 10 jeunes (CNTS 10
100 000
de coordination des activités de préparation et de 2, CNTS/FC 2, CSA 2, UDTS 2 et UNSAS 2)
célébration de la journée : Forfait
TOTAL en FCFA
1 990 000
4