TP1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.
Activité 1 : SYMPTOMES ET ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE
Objectif : Déterminer les acteurs de cette réaction de défense et ses étapes.
Matériel :
- Préparations microscopiques d’une personne saine : peau et frottis sanguin
- Microscope
- Analyse sanguine de Léonor
Activités et déroulement des activités
Comprendre ou proposer une démarche de résolution
Vingt-quatre heures après sa blessure à la main, Léonor présente une plaie cutanée douloureuse, gonflée, rouge et chaude.
On cherche à expliquer l'origine de ces symptômes et à comprendre comment son organisme se défend.
1) Proposer une démarche expérimentale visant à répondre aux interrogations de Léonor concernant ses symptômes.
Utiliser des techniques et gérer le poste de travail
2) Observer au microscope la lame de frottis sanguin afin de mettre en évidence au moins une cellule immunitaire
impliquée dans la réaction inflammatoire.
Exigences
- Mise en relation des informations et des
connaissances pour proposer une démarche.
- Utilisation correcte du microscope : éclairage
et grossissement adaptés, mise au point correcte.
- Repérer un des leucocytes présents dans le sang
et participant à l’immunité innée
3) Observer au microscope la coupe de peau saine afin d’identifier sa structure et les éléments la constituant.
- Repérer les différentes « couches » de la peau,
les vaisseaux sanguins, et le tissu conjonctif
(fibres de collagène)
Communiquer à l'aide de modes de représentation
4) Comparer l’observation microscopique de coupe de peau lors de la réaction inflammatoire de Léonor avec la
coupe de peau saine afin d’identifier les caractères de la réaction inflammatoire. Compléter alors le document 1
avec vos observations.
5) L’analyse sanguine de Léonor permet elle de préciser quelques caractéristiques de l’inflammation ?
6) Mettre l’ensemble de ces observations en relation avec les symptômes identifiés lors de la réaction inflammatoire
de Léonor. Choisir la forme la plus adaptée pour présenter votre réponse.
- Légendes correctes des coupes de peau
- Identification du type de cellules envahissant le
derme lors d’une infection.
- Comparaison de la densité des fibres de
collagène et du diamètre des vaisseaux sanguins.
- Saisie correcte des données.
- Mise en relation correcte des informations et
choix pertinent de la forme de la réponse.
Appliquer une démarche explicative
7) Suivre le lien suivant : http://musibiol.net/biologie/animat/inflammat/inflamm0.swf
8) Donner un titre au document 2 fourni et à chaque étape représentée et légender chaque schéma afin d’expliquer à
Léonor les étapes de la réaction inflammatoire à l’origine de ses symptômes.
- Saisie correcte des données.
- Titres et légendes complètes
Activité 2 : CELLULES PHAGOCYTAIRES ET IMMUNITE INNEE
Objectif :
Montrer que certains mécanismes immunitaires non spécifiques, telle la phagocytose, des Vertébrés ont été conservés au cours de
l’évolution.
Matériel : 2 organismes vivants : moule, lombric
- Aiguille montée
- Microscope, lames, lamelle
- Film phagocytose chez les Vertébrés
- Solution de levures à 3 g/l considérées comme éléments étrangers quand elles sont mises en présence de cellules immunitaires.
Activités et déroulement des activités
Comprendre ou proposer une démarche de résolution
Les vertébrés possèdent une immunité innée ne nécessitant aucun apprentissage préalable. Parmi les effecteurs de cette immunité,
certaines cellules sont capables de réaliser la phagocytose, c'est-à-dire la reconnaissance, l’ingestion puis l’élimination des
éléments étrangers à l’organisme.
1) Sachant que l’hémolymphe de certains invertébrés est un liquide du milieu intérieur qui joue le même rôle que le sang et la
lymphe des Vertébrés, proposer une démarche d’investigation permettant de montrer que certains mécanismes
immunitaires (ex : phagocytose) ont été conservés au cours de l’évolution.
Utiliser des techniques et gérer le poste de travail
2) Observer le frottis sanguin pour repérer à l’aide de la fiche d’identification une cellule immunitaire capable de réaliser la
phagocytose. Mettre au point sur ce type de cellule.
Appeler l’examinateur pour vérification
Exigences
- Mise en relation des informations et
des connaissances pour proposer une
démarche.
- Identification correcte d’une cellule
capable de phagocytose (phagocyte)
3) Observer le film de la phagocytose chez les Vertébrés et repérer les caractéristiques de cette cellule immunitaire lui
permettant de réaliser la phagocytose.
- Mise en évidence des structures
facilitant la phagocytose (pseudopodes)
4) Chez un des deux invertébrés proposés, réaliser un prélèvement d’hémolymphe (suivre le protocole de la fiche technique)
- Respect des étapes du protocole
- Bonne utilisation du matériel
- Résultats de qualité
- Paillasse bien organisée et rangée en
fin de manipulation
5) Réaliser une préparation microscopique visant à mettre en évidence le phénomène de phagocytose (suivre les indications de la
fiche technique)
6) Observer au microscope optique. Centrer sur une zone pertinente. Filmer vos observations microscopiques à l’aide de la
caméra.
Appeler l’examinateur pour vérifier les résultats.
Communiquer à l'aide de modes de représentation
7) Présenter les données obtenues sous la forme de votre choix.
- Utilisation correcte du microscope
et de la caméra : éclairage et
grossissement adaptés, mise au point
correcte.
- Forme de la réponse adaptée à
l’observation
Appliquer une démarche explicative
8) Exploiter les résultats obtenus pour répondre à la problématique.
- Mise en relation correcte des
informations
Cellules sanguines
Individu sain
(par mm3)
5 000 000
6 935
Léonor
(par mm3)
5 000 000
13 541
Granulocytes
4 500
11 786
Lymphocytes
Monocytes
2 200
360
1 704
710
Hématies
Total des Leucocytes,
dont :
DOC annexe : Résultats d’analyses sanguines d’un individu sain et de Léonor
Réaliser un schéma bilan permettant d'expliquer d’une part l'origine des symptômes présentés par Léonor, d'autre part les moyens mis en œuvre par son
organisme pour se défendre.- Le schéma bilan est complété dans son intégralité et de manière exacte :
→ tous les « acteurs » cellulaires et moléculaires de la réaction inflammatoire sont représentés
→ une chronologie des événements cellulaires et moléculaires ayant lieu est précisée
→ l'origine des symptômes présentés par Léonor est mise en évidence
→ les différents moyens mis en œuvre par l'organisme pour se défendre sont représentés
- Les termes scientifiques employés sont exacts et adaptés
 vidéo sur la phagocytose : http://www.youtube.com/watch?v=xU8sG3qx9Wk
 animation sur la phagocytose : http://musibiol.net/biologie/animat/phago/phago.swf
Prof :


Animation détails de la diapédèse : :http://www.unifr.ch/anatomy/elearningfree/francais/bindegewebe/zelle/popup_zelle/f-diapedese.php
Animations détails de la phagocytose : http://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=bio-0064-2
http://monde.ccdmd.qc.ca/ressource/?demande=desc&id=51585
joli animations en 3D : http://filmfestivalinformation.com/index.php?id=&page=3&post=&category=&youtubevideos_id=CEOV-SFTlpY

observations de cellules sanguines : http://www.svt.ac-versailles.fr/spip.php?article403

*photos de coupe de peau sine et inf :
http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/immunite-et-vaccination/enseigner/ressources-logicielles/nouveau-programme-immunologie-2012/la-reactioninflammatoire-aigue-mecanime-essentiel-de-limmunite-innee/ressources/scientifique/coupe-histologique-de-peau-avant-et-lors-dune-reaction-inflammatoireaigue-1
Fiche technique : Observation d’hémocytes d’invertébrés
1. Obtention d’une culture d’hémocytes
2. Réalisation d’une préparation microscopique
(hémocytes + levures) pour mettre en évidence le
phénomène de phagocytose.
Face
dorsale
a. Déposer sur la lame porte objet, deux
lamelles de part et d’autre de la goutte
d’hémolymphe (voir schéma ci-dessus)
b. Ajouter une goutte d’une solution de
levures à 3g/l à la goutte d‘hémolymphe
c. Recouvrir d’une 3eme lamelle par-dessus
le liquide (cette 3eme lamelle doit reposer sur
les deux lamelles latérales).
Moule entrouverte
retournée
cylindre
Lame porte objet
hémolymphe
Hémolymphe
Solution NaCl à 0,7%
Lame porte
objet
Levures
Hémocyte de
lombric
3. Exemple de résultat (observation au
microscope optique, X 400)
Téléchargement

TP1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.