15.02.2011
UE.2.7.S4
Défaillances auditives
1. Anatomie et physiologie de l’oreille
Oreille externe
Le pavillon auriculaire
En avant:
-
Articulation temporo-mandibulaire et glande parotidienne
En arrière:
-
Mastoïde : Fixé au squelette par son 1/3 antérieur
Hélix, Anthélix, Tragus, Antitragus
Structure fibro-cartilagineuse et 3 muscles auriculaires (antérieur, postérieur et supérieur)
1
15.02.2011
UE.2.7.S4
Le conduit auditif externe
-
Canal ostéo-cartilagineux allant du fond de la conque au tympan
Longueur 2,5cm
Tapissé d’un tissu épidermique
Rôle de l’oreille externe
-
Capteur : Pavillon
Amplificateur : Conduit auditif externe
Protection contre les traumatismes externes
Oreille moyenne : la caisse du tympan
-
Ressemble à un petit tambour
Paroi externe = le tympan
 membrane fibro-élastique de trois couches (épidermique, fibro-élastique, muqueuse).
 Le manche du marteau, l’apophyse externe du marteau,
 les ligaments tympano-malléaires antérieurs et postérieurs
 Pars tensa,
 Pars flacida
2
15.02.2011
UE.2.7.S4
Paroi interne
-
Promontoire , fenêtre ovale et fenêtre ronde
Aqueduc de Fallope où chemine le nerf facial
Paroi inférieure = Golfe de la veine jugulaire interne
Paroi postérieure = mastoïde
Paroi supérieure = attique  osselets
Oreille moyenne : la chaine des osselets
3 osselets relient le tympan à la fenêtre ovale:
-
Le marteau, le manche est inclus dans la membrane tympanique
L’enclume, situé dans l’attique,articulé avec le marteau et l’étrier
L’étrier, constitué de 2 branches et d’une platine qui obture la fenêtre ovale
Rôle de l’oreille moyenne
L’oreille moyenne transmet l'énergie acoustique du tympan à l’oreille interne, en réalisant
une adaptation d’impédance entre un milieu aérien et un milieu liquidien.
La trompe d’Eustache
Canal ostéo-cartilagineux, tapissé par une muqueuse respiratoire, 35mm à 45mm de long
2 orifices:
-
pharyngien, la fossette de Rosenmüller
tympanique, dans la caisse du tympan
La trompe d’Eustache : manœuvre de Valsalva (équipression)
3
15.02.2011
UE.2.7.S4
Rôle de la trompe d’Eustache
2 fonctions :
Équilibration des pressions entre la caisse du tympan et le milieu extérieur (assurée par les
mouvements de déglutition).
Drainage des sécrétions de la muqueuse en direction du rhinopharynx grâce aux cils vibratiles.
En cas d’obstruction de la trompe :

dépression dans la caisse du tympan,
rétraction de la membrane,
rétention de sécrétions
Diminution d’audition et otite
Oreille interne
-
Située dans le rocher
2 parties : la cochlée et le vestibule
Le limaçon : Rampe vestibulaire, Rampe tympanique
Les canaux semi-circulaires
4
15.02.2011
UE.2.7.S4
La cochlée
Comporte 3 secteurs
-
L’organe de corti(1)
La rampe vestibulaire (2)
La rampe tympanique(3)
La colchée : l’organe de Corti
Séparés des rampes
-
Tympanique : par la lame spirale (3) et la membrane basilaire (5)
Vestibulaire : par la membrane de Reissner (4)
Comporte
-
les cellules ciliées internes et externes
La membrane tectoriale (6)
Rôle de l’oreille interne
1 : la colchée : audition
2 : le vestibule : l’équilibre
Rôle de la cochlée





Transmission des sons par la fenêtre ovale
Propagation de l’onde dans la périlymphe
Excitation des cellules sensorielles
Les fréquences basses sont à la base
Les fréquences aigues à l’apex
5
15.02.2011
UE.2.7.S4
Le nerf cochléo-vestibulaire : VIII
Issu de la réunion des 2 contingents :
-
Le contingent vestibulaire se constitue de la réunion des nerfs ampulaires (externes,
supérieurs et postérieurs) avec les nerfs utriculaires et sacculaires
Le contingent cochléaire
Les voies centrales auditives
Transport et analyse de l’information
-
Nerf cochléaire => Tronc cérébral => Cortex auditif (temporal).
Diffusion bilatérale : localisation des sons dans l’espace.
Le rôle du vestibule
Le vestibule est un récepteur sensible aux positions et aux mouvements de la tête :
-
Transmet des informations sur la position de la tête
Transmet des informations sur les mouvements
 Résumé rôle de l’oreille
Oreille externe capte les sons
-
pavillon,
conduit auditif externe
Oreille moyenne amplifie les sons
-
tympan,
osselets,
caisse du tympan et la trompe d’Eustache
Oreille interne décode
-
Cochlée: audition musique bruit parole…
vestibule : équilibre et posture
6
15.02.2011
UE.2.7.S4
2. Sémiologie de l’oreille
La surdité
-
Antécédents:otites, traumatismes, médicaments…
Latéralité:unilatérale, bilatérale
Date de début:récente, ancienne…
Mode de début:brutal, progressif
Evolution:fluctuation, aggravation…
Importance:voile, cophose…
Retentissement:social, professionnel…
Symptômes associés
-
Otorrhée
Otalgie
Acouphènes
Paralysie faciale périphérique
Troubles de l’équilibre
Vertiges
Signes généraux: fièvre, céphalées…
Examen clinique otologique
-
L’otoscopie comporte l’examen :
 Du pavillon,
 Du conduit auditif externe,
 De la membrane tympanique
7
15.02.2011
UE.2.7.S4
Le reste de l’examen ORL
-
Examen périauriculaire
Examen rhinologique +++
Examen cavité buccale et oropharynx+++
Examen facial
Examen cervical
Examen orthophonique (enfant)
3. Explorations fonctionnelles de l’audition
Le but :
-
Localiser la perte auditive : unilatérale ou bilatérale, symétrique ou asymétrique
Evaluer la perte auditive : légère, moyenne, sévère, profonde, cophose
Le type de la surdité: transmission, perception, mixte
Les moyens :
Tests subjectifs : acoumétrie
-
-
ACOUMETRIE VOCALE :
 voix chuchotée à 5 mètres, Tic tac montre
ACOUMETRIE INSTRUMENTALE : (diapason)
 Épreuve de WEBER : Recherche une latéralisation en conduction osseuse (CO)
 Épreuve de RINNE : Teste la conduction aérienne (CA) sur chaque oreille
o Audition normale ou de perception CA>CO
o Surdité de transmission CO>CA
ACOUMETRIE au diapason : compare la conduction aérienne et la conduction osseuse
8
15.02.2011
UE.2.7.S4
Epreuve de Weber
Recherche une latéralisation en conduction osseuse (CO)
Epreuve du Rinne
Teste la conduction aérienne (CA) sur chaque oreille.


Audition normale ou de pression => CA > CO
Surdité de transmission => CO > CA
9
15.02.2011
UE.2.7.S4
Tests subjectifs : audiométrie
-
Audiométrie
Casque aérien
Vibrateur
Tests subjectifs : audiométrie vocale
Teste la compréhension de la parole (intelligibilité). Pourcentage d’erreur = distorsion
Tests objectifs : acoumétrie
Mesure de la compliance :
Analyse l’élasticité du système tympano-ossiculaire et de son intégrité, la pression de l’oreille
moyenne et la fonction tubaire.
 Courbes pathologiques si : épanchement dans la caisse de l’oreille, osselet bloqué…
Etude du reflexe stapédien  fonction neurosensorielle (surdité endo ou rétrocochléaire par la
recherche de recrutement) et exploration du nerf facial
Tests objectifs : PEA
Potentiels évoqués auditifs :
-
Principe : détecter les potentiels électriques dans les voies nerveuses de l’audition,
provoqués par une stimulation sonore.
Résultat : tracé avec différentes ondes qui correspondent aux différents relais nerveux.
Intérêt : bilan des surdités profondes de l’enfant, différenciation des surdités endo et
rétrocochléaires, recherche de signes neurologiques ( ex : SEP).
Tests objectifs : OEA
-
Le principe des oto-émissions acoustiques :
Sons émis par la cochlée en réponse à une stimulation auditive
Mécanisme actif, contraction des cellules ciliées externes
Disparaît si hypo-acousie
10
15.02.2011
UE.2.7.S4
Principe de l’OEA
-
Reproductibilité >50% => OEA PRESENTES. Seuil auditif < 30dB sur l’oreille testée
Reproductibilité <50% => OEA ABSENTES
4. Examens complémentaires de l’oreille
Les examens radiologiques : scanner
Parfois scanner en urgence : neurinome
Les examens radiologiques : IRM
Au total :
Surdité
Tympan
normal
Tympan
pathologique
Surdité
transmission
Surdité
perception
Lésion oreille
externe
Otospongiose
Endocochléaire
Cerumen
Infection
Tumeurs
Malformations
Rétrocochléaire
Lésion oreille
moyenne
Tympan
fermé
Tympan
ouvert
Otites : aigue,
Otites : aigue,
chronique
chroniques
Traumatismes
Tumeurs
Traumatismes
Tumeurs
11
15.02.2011
UE.2.7.S4
5. Pathologies de l’oreille
Pathologie de l’oreille externe
-
Pathologie obstructive
Pathologie infectieuse
Pathologie inflammatoire
Pathologie traumatique
Pathologie tumorale
Pathologie malformative
Pathologie malformative
-
Enchondromes
Simple malformations du pavillon :
 Des oreilles « décollées » aux aplasies de type 1 (microtie)
Aplasies complètes avec absence de conduit
Les fistules pré-auriculaires
Enchodrome
Aplasie complète
Fistules pré-auriculaire
12
15.02.2011
UE.2.7.S4
Pathologie traumatique
-
-
Plaies diverses :
 suture soigneuse pour l'auricule
 Soins attentifs pour les plaies du conduit (risque de sténose)
Corps étrangers : risques d'infection +++
Hématomes : drainage obligatoire
Brûlures
Othématome
Pathologie tumorale
-
-
Bénignes :
 Ex : nodule douloureux
 Toutes les lésions cutanées sont possibles
 ostéomes
Malignes :
 Basocellulaires
 Spinocellulaires
 Mélanomes
 Etc ...
Spinocellulaire oreille
13
15.02.2011
UE.2.7.S4
Pathologie obstructive
-
Bouchons de cérumen
Bouchons épidermiques
Corps étrangers divers :
 Minéraux : caillous, sable
 Fragments de jouets
 Coton
 Organiques : graines, animaux, sang
Le nettoyage du conduit
-
Soit par lavage
-
Soit par nettoyage mécanique :
 Aspiration
 Micro-pince ou anse
-
Méthode fumeuse : la bougie hopi
Pathologie infectieuse
-
-
-
De l’auricule :
 Bactérienne
o érysipèle
o Chondrites
 Virales : zona
Du conduit :
o Otite externe bactérienne
o Otite externe mycosique
À part, l'otite externe maligne : terrain de déficit immunitaire : âge, diabète, etc,,,
14
15.02.2011
UE.2.7.S4
Otites externes
Otite externe maligne
-
-
Cas particulier d’otite externe grave +++
Sur terrain de déficit immunitaire
Classiquement diabétique âgé
Clinique :
 otite externe traînante
 Apparition de complications comme des atteintes des nerfs crâniens en particulier le nerf
facial
Le pronostic vital est engagé si le diagnostic tarde.
Traitement long et difficile+++
Ostéite visible au scanner
Pathologie inflammatoire
-
Eczéma
Psoriasis
Allergies
15
15.02.2011
UE.2.7.S4
Pathologie de l’oreille moyenne
Le tympan en est la vitrine
-
Les otites moyennes aigues et leurs complications
Les otites chroniques
Les traumatismes
Les tumeurs
Otite moyenne aigue
•
Définition : l'OMA est l’inflammation aiguë de la muqueuse de l’oreille moyenne (caisse du
tympan, trompe d’Eustache, mastoïde éventuellement).
Maladie fréquente +++, surtout chez l’enfant
•
Il semble exister une réduction de la fréquence des OMA depuis la vaccination antipneumococcique (Prévenar)
Epidémiologie
Germes responsables d’atteinte locale :


Virus
Bactéries
o Hémophilus influenzae
o Pneumocoque
o Moxarella catarhalis
o streptocoque hémolytique A
o staphylocoque
Causes favorisantes des otites moyennes :






La pathologie tubaire :
o Obstruction (VA, atteinte muqueuse de la trompe)
o Ou au contraire, trompe large courte et béante chez le petit enfant,
Saison,
Promiscuité,
Epidémies virales,
Terrain immunitaire
Tabac, le RGO
Les origines extra-tubaire : Maladie générale telles que :
-
rougeole,
grippe,
scarlatine,
varicelle
16
15.02.2011
UE.2.7.S4
Diagnostic OMA
-
-
Otalgie
Rhinopharyngite
Rhinite, toux, diarrhée, fièvre
Beaucoup de virus
Bactéries venant du nez le + souvent :
 pneumocoques,
 hémophilus
 Streptocoques ..
Otoscopie : otite moyenne aigue purulente
Otite aigue
Indication de la paracentèse
-
Systématique chez le nourrisson
Complication
Otite hyperalgique
Immuno Déprimé
Résistance au traitement
Permet prélevement bactériologique
OMA : les complications
-
-
Mastoïdite aigue +++
 Simple : ATB, paracentèse
 Extériorisée : ATB, mastoïdectomie de drainage
Paralysie faciale
Vertiges
Méningite, abcès intra cérébral
17
15.02.2011
UE.2.7.S4
Otite moyenne chronique
-
-
À tympan fermé :
 Les otites séro-muqueuses
 L’otite atélectasique
 La tympanosclérose
 L’otite fibro-adhésive
A tympan ouvert
 OMC simple
 OMC cholestéatomateuse
Otite séro-muqueuse
-
Surtout enfants de 3 à 8 ans
Adulte - - > rechercher cancer du cavum
Surdité de transmission
Développement du langage
TTT chez l’enfant :
 Patience …
 Adénoïdectomie, paracentèse +/- ATT
18
15.02.2011
UE.2.7.S4
Otite muqueuse à tympan ouvert
-
Ecoulement muqueux
Bénin
Risque de perforation résiduelle
Les cholestéatomes
Otite dangereuse : Le cholestéatome
Définition : présence de tissu normal (épithélium malpighien) en situation anormale. Evolution
redoutable.
Tableau clinique insidieux : hypoaccousie, otorrhée.
Svt révélé par une complication : PF, vertige, labyrinthite
Etiologies :
-
-
complication d’une poche de rétraction :
 De la membrane de Schrapnell ou
 sous ligamentaire antérieure ou postérieure
complication d’une otite chronique : épidermisation à partir des bords de la perforation
Complication d’une chirurgie
Origine congénitale possible
19
15.02.2011
UE.2.7.S4
20
15.02.2011
UE.2.7.S4
Traumatismes oreilles
-
-
-
Par pénétration d'un objet dans le conduit :
 Alumette, branche
 Coton tige +++
Par blast
 Gifle
 Explosion
Par traumatisme crânien : les fractures du rocher
21
15.02.2011
UE.2.7.S4
Tumeurs de l’oreille
-
Tumeur glomique
Carcinomes ou autres tumeurs
22
15.02.2011
UE.2.7.S4
Les autres surdités de transmission
-
Otospongiose
Séquelles d’otites
Aplasies d’oreille (génétique ou embryopathique).
Otospongiose : ttt
Séquelles : cicatrice de myryngoplastie
23
15.02.2011
UE.2.7.S4
Pathologie de l’oreille interne
Surdité de perception
Mêmes causes que l’enfant :





Génétiques
Toxiques
Traumatiques
Labyrinthiques
Séquelles de méningites
Surdité de perception de l’adulte :





Plus
Âge : presbyacousie
Surdités brusques
Traumatisme sonore chronique
Post chirurgicales (ex neurinome)
Presbyacousie
24
15.02.2011
UE.2.7.S4
6. Différentes formes d’aides auditives
Les prothèses implantées dans l’oreille moyenne
Implants cochléaires
25
15.02.2011
UE.2.7.S4
Appareillage auditif
-
appareillage précoce quelque soit l’âge
sinon le cortex auditif du cerveau disparaît ou ne se développe pas.
prix d’un appareillage auditif : 600 à 1500 Euros pièce !
chacun possède un capital auditif à la naissance, il convient de l’épargner au mieux pour le
faire durer.
7. Le dépistage auditif de l’enfant
26
15.02.2011
UE.2.7.S4
27
15.02.2011
UE.2.7.S4
Diagnostic auditif de l’E :
-
Expertiser la surdité: méthodes subjectives
Expertiser la surdité: méthodes objectives
Lésions associées
Bilan étiologique
28
15.02.2011
UE.2.7.S4
La PEC des surdités de l’E
29
15.02.2011
UE.2.7.S4
30
15.02.2011
UE.2.7.S4
31