3ème GENESE DU VIVANT : PLURICELLULARITE
5 phylums sur 22 sont passés à la forme pluricellulaire:
- Rhodophytes.
- Chlorophytes.
- Straménopiles.
- Eumycètes.
- Métazoaires.
I/ Unicellulaire eucaryotes : la vie coloniale.
Amas de cellules regroupés sans forme spécifique, leur formation se fit sur un sol aquatique (faible
taux d’O2) de faible profondeur : ils subflottent.
Ainsi, les cellules s'associent plutôt en colonies de cellules identiques.
Les cellules ne pouvaient pas :
- grossir (car alors leur surface πr2 devient trop petite par rapport à leur volume 4/3πr3).
- se diviser et rester coller : une trop grande surface est perdue, empêchant le
développement de la pluricellularité.
Formation de la sédentarisation.
Ces colonies sont spécifique par leur :
- humus qui les lient ensemble.
- Indépendance, elles peuvent survivre hors de la colonie.
Plusieurs exemples témoignent d’une communication entre les cellules des colonies :
Volvox : grosse sphère qui regroupe plusieurs unicellulaires, a flagelles, qui arrivent à se
déplacer toutes dans le même sens, témoin d'une communication.
- Champignons unicellulaires : En colonie, certaines cellules sont voues a mourir pour
permettre aux autres de survivre.
II/ Les eucaryotes pluricellulaires.
1) Formation des pluricellulaires.
1
Deux scénarios dans la formation pluricellulaire:
- La cellule se divise en de nombreuses cellules filles filament pluricellulaire.
- Les noyaux se divisent mais pas la cellule organisme unicellulaire.
Les pluricellulaires avec différenciation cellulaire sont des civilisations de cellules organisées.
L’apparition tardive des pluricellulaires s’explique par manque d’O2 :
- Eosphéra : 2Ga.
- Fossile de 20cm : 2.1Ga.
- 1er rhodophytes : 1.2Ga.
- Eumycètes : 900Ma.
Les 5 phylums sont les descendants de cellules ayant intégré le gène de la pluricellularité des
cyanobactéries par endosymbiose.
2) L'évolution est le fruit de succession de hasard (feuille dessin).
Fortuit : Englobe les trois autres termes
Hasard : Non identifié, mais statistiquement prévisible.
Aléa : Evènement que l'on peut identifier, mais on ne sait pas quand il va arriver.
Contingence : Non identifié et imprévisible statistiquement (mutation, reproduction sexué, cataclysme).
2
Téléchargement

3ème génèse du vivant474.26 KB