UE 5 – Appareil Locomoteur
Dr BALLAS
Date : 16/11/2016
Plage horaire : 9h30-12h45
Promo : 2016/2017
Enseignant : Dr BALLAS
Ronéistes :
ANELLI Alizée
BOYER Marie
Anatomie du membre inférieur : myologie
I.
Muscles autour du genou
1)
2)
3)
4)
Loge médiale
Loge antérieure
Loge postérieure
Amplitudes
II. Muscles de la jambe, de la cheville et du pied
1)
2)
3)
Loge antérieure
Loge externe
Loge postérieure
III. Annales
Note des ronéistes : Le professeur ne s’est pas attardé sur ses diapos. On vous met quand même
quelques schémas, mais sachez qu’il ne les a pas vraiment décrits.
1 sur 9
I. Muscles autour du genou
La hanche et le genou servent tous les deux à la locomotion. Quand l’un bouge, l’autre aussi. Pour
passer le pas il faut flancher le genou et fléchir la hanche. Quand il y a une douleur, on a une triple
rétraction : flexion de hanche, de genou et de pied.
Les muscles sont donc liés, et en fonction de la statibilisation par d’autres muscles de la hanche ou du
genou, il y a un effet prépondérant sur la hanche ou sur le genou de ces muscles bi-articulaires.
Attention il y a une faute sur la diapo : il
n’existe pas de loge latérale dans la cuisse.
Le Dr Ballas a donc placé le tenseur du
fascia lata dans la loge antérieure.
1.
Loge médiale
➤Muscle gracile :
C’est un muscle de la patte d’oie. Il s’insère sur le pubis et fait partie du groupe des
adducteurs. Il se termine donc sur la patte d’oie, c’est-à-dire sur la face antéromédiale du tibia. Sa fonction sur le genou est la flexion et la rotation interne. Il est
aussi adducteur de hanche et assure la rotation médiale de hanche.
Attention : si on a des mouvements d’abduction/adduction sur le genou, c’est
pathologique !
2.
Loge antérieure
➤Muscle tenseur du fascia lata :
Dans la partie latérale du genou on a cette bandelette fibreuse qui fait le galbe externe de la cuisse, la partie
plate de la cuisse pour que le muscle se contracte : c’est le tenseur fascia lata (TFL). C’est une lame
aponévrotique, ou bandelette de Maissiat ou tractus ilio-tibial.
Sur cette bandelette aponévrotique s’insèrent plusieurs muscles à la partie proximale dont le muscle tenseur
du fascia lata. Par abus de langage on l’appelle le tendon du fascia lata.
2 sur 9
Il s’insère en proximal par la réunion des aponévroses du muscle grand fessier et du fascia lata.
Il se termine sur la face antéro-latérale du tibia (le tubercule de
Gerdy).
Sa fonction sur le genou est : flexion et extension selon le niveau de
flexion du genou. Une fois que le centre de rotation est passé en
arrière, il devient fléchisseur. Lorsque le centre de rotation repasse en
avant, il redevient extenseur. Il fait aussi la rotation externe du genou.
Sa fonction sur la hanche est : flexion, rotation externe, mais surtout
abducteur.
Les fonctions rotatoires sur la hanche ou sur le genou restent
néanmoins modestes.
➤Muscle sartorius :
Il s’insère sur l’épine iliaque antéro-supérieure. Il se termine sur la face antéromédiale du tibia, car c’est un muscle de la patte d’oie.
Si le genou est en extension, il va conforter l’extension. Si le genou est en flexion,
alors le sartorius devient fléchisseur. On dira plutôt que c’est un muscle
fléchisseur du genou.
En termes de rotation sur le genou : c’est un rotateur externe.
Sur la hanche : rotateur externe, flexion, abduction.
➤Muscle quadriceps :
Il est composé de 4 chefs : droit fémoral, vaste intermédiaire, vaste
latéral, vaste médial.
Le droit fémoral s’insère sur l’épine iliaque antéro-inférieure. Les
autres s’insèrent sur la diaphyse du fémur. Ils se terminent tous par
un tendon commun situé sur la rotule, par le ligament quadricipital.
Puis ils sont transmis par le ligament patellaire sur la tubérosité
antérieure du tibia.
La fonction essentielle du quadriceps est l’extension du genou. Il est
aussi fléchisseur de hanche.
S’il y a une rupture sur le quadriceps (rupture du tendon, rupture du
ligament rotulien, …), on n’a plus d’extension du genou et donc on
ne peut plus marcher.
3 sur 9
Quelle stratégie adapter chez ceux qui n’ont plus de quadriceps (séquelles d’une polio, …) pour arriver à se
déplacer ?
Deux impératifs : jeter la jambe en avant et verrouiller le genou. Souvent, ces personnes-là tiennent la jambe
avec la main. En fait, ils lancent la hanche devant pour lancer le genou. Pour ne pas que le genou fléchisse et
tombe, ils vont se déformer progressivement en hyperextension pour bloquer le genou en recurvatum. Par le
poids du corps, ça ne va plus fléchir.
Sinon, on peut mettre une attèle. On maintient le genou en extension.
Les chirurgies sont difficiles pour pallier au quadriceps car c’est un muscle très puissant, et souvent ce n’est
pas suffisant.
NB : Spontanément, on n’a pas d’extension. C’est bloqué par les coques condyliennes en arrière.
3.
Loge postérieure
➤Muscle ischiojambiers :
Ils sont composés du semi-tendineux (qui fait partie de la patte d’oie) en avant, du semi-membraneux en
arrière et en dedans et du biceps fémoral en arrière et en dehors.
Ils s’insèrent sur la tubérosité ischiatique, croisent le genou par l’arrière. Ils sont bi-articulaires.
Leur fonction est la flexion du genou, et l’extension de hanche.
Remarque : On n’en a pas forcément besoin pour le genou, car quand on lève le genou en passif il se plie
spontanément.
4 sur 9
➤Muscle poplité :
C’est un petit muscle, plutôt transversal. Sa conformation est plutôt atypique
comparé aux autres muscles.
Le corps musculaire s’insère de manière spécifique sur le tibia, avec un trajet
rétrograde pour se terminer sur l’épicondyle latéral du genou.
Il a pour fonctions : flexion du genou, rotation médiale.
Loge postérieure de cuisse : muscles ischiojambiers.
Loge postérieure de jambe : muscle poplité, triceps
Ici on a un recurvatum de genou. Elle est probablement hyperlaxe (les filles sont plus laxes que les garçons)
et doit travailler aussi à cela.
➤Muscle triceps sural :
Dans la partie postérieure du genou, on a également deux autres muscles fléchisseurs et qui appartiennent au
triceps : le muscle soléaire et les deux muscles gastrocnémiens.
Les gastrocnémiens s’insèrent sur les coques condyliennes postérieures du fémur et à la partie postérieure du
fémur. Ils sont bi-articulaires avec la cheville.
5 sur 9
Parenthèse sur le creux poplité :
La réunion de plusieurs muscles permet de délimiter le creux poplité :
- biceps fémoral (insertion sur la tête du péroné)
- semi-membraneux (terminaison sur la partie postéro-médiale)
- semi-tendineux
- 2 gastrocnémiens.
Ces 4 muscles forment un espace en forme de losange et délimitent le creux poplité. Dans ce creux passent
l’artère poplitée, le nerf sciatique.
4.
Amplitudes
Les amplitudes n’ont pas été traitées. Il a juste
dit ce qui suit.
Spontanément on n’a pas de recurvatum, on en
aura chez les personnes laxes.
Quand on est dans ce schéma de marche, le
poids du corps va spontanément faire une
extension du genou et donc on n’aura pas besoin
de quadriceps.
Petit rappel
rotateurs :
6 sur 9
sur les muscles
II. Muscles de la jambe, de la cheville et du pied
Le prof n’avait pas de diapos pour cette partie.
Coupe transversale du tibia et du péroné (orientée vers le
haut et le dedans). On décrit 3 loges séparées par des
cloisons :
- loge antérieure
- loge latérale = loge externe
- loge postérieure : divisée en une partie profonde et une
partie superficielle.
Une membrane interosseuse unit les deux os.
En vert : le fascia superficiel.
1.
Loge antérieure
Ces muscles s’insèrent entre le tibia, la membrane interosseuse et la fibula. Ils traversent la cheville par
l’avant, sous le rétinaculum des extenseurs (au niveau de la cheville). Ils se terminent sur le pied.
Leur fonction au niveau de la cheville : flexion dorsale. L’innervation se fait par le nerf fibulaire profond.
➤Muscle tibial antérieur :
C’est le plus volumineux des muscles de la loge antérieure. Il se termine sur l’os naviculaire.
Sa fonction est : supinateur de la cheville c’est à dire inversion, et il fait aussi l’adduction.
C’est le fléchisseur dorsal principal de la cheville.
➤Muscle long extenseur de l’hallux :
Il se termine sur l’hallux. Sa fonction est l’extension du gros orteil.
7 sur 9
➤Muscle long extenseur des orteils :
Il se termine sur les orteils. Sa fonction est l’extension des orteils.
➤Muscle troisième fibulaire :
C’est un muscle inconstant, accessoire.
2.
Loge externe
➤Muscle long fibulaire (long péronier) :
Il s’insère sur la fibula et passe en arrière de la malléole externe. Il se termine sur le pied sur la base du 5e
métatarsien.
➤Muscle court fibulaire (court péronier) :
Il s’insère sur la fibula et passe en arrière de la malléole externe. Il se termine sur le pied sur la base du 1er
métatarsien.
Leur raccourcissement entraine une éversion, une abduction et une pronation. Ce sont des muscles
importants car ils sont les seuls muscles à faire cela. Tous les muscles des pieds vont à peu près s’opposer à
ces deux fibulaires.
Ils sont innervés par le nerf fibulaire superficiel. Ce nerf a la particularité de contourner le col du péroné. Il
est facilement coupé, comprimé.
3.
Loge postérieure
L’innervation se fait par le nerf tibial.
A) Partie superficielle
➤Muscle triceps sural :
→Gastrocnémiens (jumeaux) : les plus superficiels. Ils s’insèrent sur le fémur et sur les coques
postérieures de la partie articulaire (les coques condyliennes).
→Muscle soléaire : large et puissant. Il s’insère sur la face postérieure tibia.
Le triceps se termine par un tendon commun : le tendon d’Achille (ou achilléen, calcanéen), sur la grosse
tubérosité du calcanéum. Ce tendon est facilement comprimé, lésé.
C’est le muscle essentiel de la flexion plantaire (extension de la cheville) et de la propulsion.
Les gastrocnémiens vont agir aussi en tant que fléchisseurs du genou. Les solaires, s’insérant sur le tibia,
n’ont pas d’action sur le genou.
➤Muscle plantaire : c’est un muscle inconstant. C’est un petit muscle grêle qui s’insère avec les
gastrocnémiens. C’est une corde tendineuse qui rejoint le tendon calcanéen. Il « court » à côté du triceps.
Question étudiant : Peut-on dire que les muscles gastrocnémiens sont bi-articulaires ?
Réponse prof : Oui, bien-sûr ils se sont.
8 sur 9
Question étudiant : Lorsqu’on porte des talons orthopédiques, quelle est la conséquence sur l’activité du
triceps ? Cela allège son activité ou au contraire l’augmente-elle ?
Réponse prof : En fait les talons vont détendre le triceps.
Question étudiant : Du coup les talons ne donnent pas de gros mollets ? Cela ne muscle pas ?
Réponse prof : Je vois ce que tu veux dire … Pourquoi ça détend le muscle mais en même temps …? Eh bien
je ne sais pas.
B) Partie profonde
Tous les muscles de cette loge passent en arrière de la malléole médiale.
➤Muscle long fléchisseur de l’hallux :
Il s’insère sur le tibia, la membrane interosseuse et le péroné. Il passe en arrière de la malléole médiale (en
opposé avec les fibulaires). Il se termine sur la face plantaire de l’hallux.
C’est donc un fléchisseur de l’hallux. Comme c’est un muscle qui passe en arrière, il participe aussi à la
flexion plantaire de la cheville, des articulations inter-tarsiennes.
➤Muscle long fléchisseur des orteils :
Il s’insère sur le tibia, la membrane interosseuse et le péroné. Il passe en arrière de la malléole médiale. Il se
termine sur les orteils, sur la phalange distale.
Sa fonction est la flexion des orteils.
➤Muscle tibial postérieur :
C’est un muscle important. Il répond au muscle tibial antérieur. Il s’insère également sur le tibia, la
membrane interosseuse et le péroné. Il passe aussi en arrière de la malléole interne. Il se termine sur l’os
naviculaire.
Sa fonction est : supination, inversion, adduction. Il est fléchisseur plantaire de la cheville.
Rq : En venant s’insérer sur l’os naviculaire et en prenant appui autour de la malléole médiale, il conserve
cette arche du pied. Donc si on n’a plus ce tendon, si on a une paralysie ou une faiblesse, on va avoir un pied
plat. L’arche va s’effondrer. Souvent, le pied plat est associé au valgus, notamment par l’insuffisance de ce
muscle adducteur qui donnera un pied en abduction/valgus.
➤Muscle poplité :
C’est un petit muscle tout en haut de la jambe.
Question étudiant : C’est un tendon commun qu’on a pour l’ilio-psoas ou ce sont deux tendons distincts ?
Réponse prof : Il y a deux cordes musculaire distinctes à son origine mais c’est un tendon commun à sa
terminaison. C’est un muscle puissant qui se termine sur une petite surface.
III. Annales
Session 1 2016 :
45. Les muscles composant la patte d’oie sont :
A. - le muscle gracile.
B. -le muscle sartorius.
C. - le muscle semi-membraneux.
D. - le muscle poplité.
E. -le muscle demi-tendineux.
9 sur 9
Téléchargement

d1-ue5-ballas-anatomie_du_membre_infe_rieure_myologie-16