Sujet de type II2 : 12 points.
Document 1 : Les Pinsons des Galápagos .(d’après « Le guide critique de l’évolution, G. Lecointre, Ed.Belin)
L’archipel des Galápagos se situe dans l’océan Pacifique, à 960 km des côtes d’Amérique du Sud. Il se compose
de 13 îles principales et de nombreux îlots. Toutes ces îles sont entièrement volcaniques et se sont formées il y a 4
à 5 millions d’années. Lors de son voyage autour du monde entre 1831 et 1836, Darwin débarque dans ces îles et
découvre les « pinsons » : « Lorsque je vois ces îles si proches, et dont la population animale est infime (= peu
d’espèces), occupées par ces oiseaux, de structure légèrement différente alors qu’ils occupent la même place dans
la nature, je dois soupçonner que ce ne sont que des variétés…. ». Ses nombreuses observations de voyage
seront à l’origine de l’ouvrage révolutionnaire qui modifiera totalement la vision qu’avaient jusqu’ici les hommes du
monde vivant : « L’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle » publié en 1856. Aujourd’hui, on sait
que malgré leurs grandes ressemblances, toutes ces « variétés », quand elles coexistent, ont un fort isolement
reproducteur et un très faible taux d’hybridation.
Document 2a : Expression du gène homéotique Bmp4 lors de la différenciation du bec chez 2 espèces de pinsons
Expression du gène Bmp4
après 25h
après 29h
de développement
Expression du gène homéotique
Bmp4 lors de la différenciation du
bec chez 2 espèces de pinsons :
à bec moyen en haut, à gros bec
en bas.
On met en évidence la présence
de l’ARNm du gène dans la région
de l’embryon à l’origine du bec.
L’ARNm est détecté à l’aide
d’une technique de marquage
produisant une coloration noire
sur des coupes observées au
microscope optique.
(D’après SVT TS Belin 2012)
Document 2b : Etude des conséquences d’une modification de l’expression du gène Bmp4
Des chercheurs ont produit des embryons
exprimant anormalement le gène Bmp4 :
de gauche à droite : expression normale,
surexpression, sous-expression.
La tête des embryons a été photographiée
au 10ème jours après la fécondation. Les
flèches blanches représentent la largeur
du bec, les autres flèches l’épaisseur et la
largeur de la pointe du bec.
(D’après SVT TS Belin 2012)
Document 3 a : diversité phénotypique de quelques espèces de pinsons des Galápagos issues d’un ancêtre
commun, et leurs régimes alimentaires.(d’après « Le guide critique de l’évolution, G. Lecointre, Ed.Belin)
Se nourrit de grosses Spécialisé
dans Se nourrit surtout de Se nourrit de larves et
graines dures qu’il écrase. l’ouverture des fruits de petites graines.
d’insectes du bois mort où
cactus dont il extrait les
de fentes à l’aide de son
graines.
long bec, en utilisant des
outils comme des épines
de cactus
Document 3b : espèce continentale (Amérique du Sud) considérée la plus proche de l’ancêtre commun des
pinsons des Galápagos .(d’après « Le guide critique de l’évolution, G. Lecointre, Ed.Belin)
Vous travaillez dans un laboratoire de recherche sur l’évolution.
On vous propose de faire une conférence sur le thème des « Pinsons de Darwin », vous décidez de
présenter le mécanisme scientifique qui donne, grâce aux connaissances actuelles, une explication à la
supposition de Darwin : « …, je dois soupçonner que ce ne sont que des variétés ».
Aucune étude exhaustive des documents n’est attendue.
Téléchargement

Sujet de type II2 : 12 points. Document 1 : Les Pinsons des