Questions ECD 3. 47-4 (993)
Module de formation continue de Pharmactuel
1. Vrai ou Faux. L’utilisation des inhibiteurs du transporteur sodium-glucose 2 (SGLT2)
constitue le traitement pharmacologique de première intention du diabète de type 2.
a) Vrai
b) Faux
Réponse : Faux. La metformine demeure l’option de première intention pour le traitement du
diabète de type 2.
2. Parmi les énoncés suivants, lequel est faux?
a) La canagliflozine augmente l’excrétion urinaire du glucose en diminuant son seuil de
réabsorption rénale grâce à l’inhibition du transporteur sodium-glucose 2 (SGLT2).
b) La canagliflozine peut être utilisée chez les patients présentant une insuffisance rénale
chronique sévère.
c) La perte de poids et le faible risque d’hypoglycémie sont des avantages liés à l’utilisation de la
canagliflozine comme agent hypoglycémiant.
d) La survenue d’infection génitales fongiques, la pollakiurie et la polyurie sont des effets
indésirables possibles de la canagliflozine.
Réponse : b) Les patients présentant un débit de filtration glomérulaires estimé (DFGe) inférieur à
55 mL/min/1,73m2 ou une créatinine sérique supérieure ou égale à 124 µmol/L pour les hommes
et 115 µmol/L pour les femmes étaient exclus de l’étude CANTATA-SU. Selon la monographie de
la canagliflozine (InvokanaMD), elle est contre-indiquée chez les patients présentant un DFGe
inférieur à 45 mL/min/1,73 m2.
1
Téléchargement

Questions ECD 3. 47-4 (993) Module de formation continue de