Comment utiliser ce temps ? Quelles sont les
valeurs du présent de l'indicatif ?
Le présent de l'indicatif a plusieurs valeurs.
Cela signifie que ce temps de conjugaison peut exprimer différentes intentions, selon le
contexte.
Le présent d'énonciation
Le présent est valable au moment où on parle. L'action ou l'état correspond à un moment
donné, celui de l'énonciation. On dit qu'il s'agit d'un "présent d'énonciation" ou bien que le
présent a "une valeur énonciative".
Exemple : Je vous informe des nouveaux horaires de la piscine. (= Là, en ce moment, je vous
parle et je vous informe des nouveaux horaires de la piscine).
Le présent d'habitude
Le présent est lié à une action ou à un état qui sont habituels.
Exemple : Tous les matins, je prends le bus de 7 h 30.
Le présent de vérité générale
Le présent indique une vérité toujours valable. On trouve cette valeur du présent dans les
proverbes, les dictionnaires, les formules scientifiques et les règles mathématiques.
Exemple : L'eau bout à cent degrés.
Le présent de narration
Le présent sert alors à raconter. Tout un récit peut être effectué au présent de narration mais
ce présent de narration peut se trouver aussi à l'intérieur d'un récit au passé. Le présent rend
alors le récit plus vivant et met en valeur l'action concernée. Pour savoir si le présent de
l'indicatif a bien cette valeur de "narration" dans le texte, on vérifie s'il peut être remplacé par
du passé simple ou du passé composé. Si c'est le cas, c'est bien un présent de narration.
Exemple : Le plongeur se concentrait. Tout à coup il s'élance ! (=> C'est bien un présent de
narration car on peut dire "Tout à coup il s'élança.")
Le présent à valeur de futur proche
Le présent permet de mieux se projeter dans l'avenir, considéré comme tout proche. Les
grammariens appellent aussi ce présent un "présent de frange".
Exemple : Demain, je suis en vacances.
Le présent à valeur de passé proche
Le présent permet de faire revivre un passé considéré comme très proche, car effectivement
proche dans le temps ou ressenti comme proche de manière affective. Cet emploi est toutefois
plus rare que le futur proche.
Exemple : Ce matin, tu me téléphones et tu me dis que la séance de cinéma est à 20 h. (Et
maintenant, tu m'annonces qu'elle est à 20 h 30. Il faudrait savoir !)
Le présent d'hypothèse
Le présent permet de poser une hypothèse envisagée pour ses conséquences éventuelles dans
l'avenir. Le présent fonctionne alors comme un présent à valeur de futur proche mais est
introduit par « si ».
Exemple : Si tu ne mets pas tes gants, tu vas avoir froid.
Le présent à valeur d'impératif
Le "présent à valeur d'impératif" a souvent une valeur de futur proche mais ce présent, en plus
de se projeter dans l'avenir, donne un ordre comme au mode impératif. On parle aussi de «
présent jussif ».
Exemple : Tu finis ton assiette et tu vas te coucher !
Téléchargement

7