5- Chaine d_energie et chaine d_information CORRECTION

advertisement
Nom :
Prénom :
Classe :
Groupe :
Chaîne d’énergie et chaîne d’information CORRECTION
Nous avons besoin d'énergie pour construire et [1] un bâtiment. Afin de stabiliser ou réduire les atteintes à [2] ainsi que pour
ménager les [3] énergétiques disponibles, il semble nécessaire d'utiliser rationnellement l'énergie. Il faut connaître les flux d'énergie
dans un bâtiment. A l'aide des [4] énergétiques, on peut évaluer les flux d'énergie et mettre en évidence les économies possibles.
Le bilan énergétique global d'un projet de construction tient compte de tous les flux énergétiques qui se présentent dans la
construction et l'exploitation d'un ouvrage. Le flux énergétique global comprend tous les éléments avec l'énergie, de la production à
la [5] utile dans le bâtiment. On inclut dans le bilan les flux énergétiques de l'exploitation et l'énergie grise. Pour le bilan thermique,
seuls les flux énergétiques d'exploitation sont pris en compte. Le type de construction et la qualité de la construction, le mode
d'utilisation et la façon dont la chaleur est produite déterminent l'énergie finale nécessaire à la couverture des besoins thermique du
bâtiment. * Cinq cases à cocher.

[1] exploiter

[1] alimenter

[1] construire

[2] l'industrie

[2] l'environnement

[2] la consommation

[3] ressources

[3] sources

[3] productions

[4] calculs

[4] traitements

[4] bilans

[5] production

[5] transport

[5] consommation
Flux d'énergie pour le chauffage - Energie [6] : Extraction du pétrole ou du gaz par des tours de forage dans des gisements
naturels. [7] : Raffinage du pétrole brut en mazout. Energie secondaire : Le mazout transformé prêt au transport dans des citernes.
[8] : Mazout transporté par oléoducs, pétroliers ou camion citernes. [9] : Combustible stocké chez le consommateur dans des cuves
ou citernes en attente d'être consommé. Production de chaleur : Combustion du mazout au moyen d'un brûleur et conversion en
énergie thermique. Distribution de la chaleur par un caloporteur comme l'eau dans un chauffage central. [10] : Emission de la
chaleur par un chauffage au sol ou un corps de chauffe. * Cinq cases à cocher.

[6] secondaire

[6] primaire

[6] tertiaire

[7] Transformation

[7] Transport

[7] Production

[8] Modification

[8] Déperdition

[8] Transport

[9] Energie primaire

[9] Energie secondaire

[9] Energie finale

[10] Energie finale

[10] Energie utile

[10] Transformation
Flux d'énergie pour l'alimentation électrique - Energie primaire : [11] du minerai d'uranium naturel dans les mines. Enrichissement
de l'uranium et conversion en oxyde d'uranium. [12] : Production d'énergie thermique sous forme de vapeur dans le réacteur au
moyen de la fission nucléaire dans les barres de combustible. Entraînement des turbines et [13] de l'énergie cinétique au
générateur. Energie secondaire : Préparation de l'énergie électrique au transport, par élévation de la [14] à l'aide de
transformateurs. Transport : Transport de l'énergie électrique vers les clients par des lignes à haute et moyenne tension. Energie
finale : Abaissement de la tension dans les sous-stations et alimentation en courant à basse tension jusqu'aux consommateurs.
Production de la chaleur : Production de la chaleur par des appareils électriques à résistance ou à radiation. Distribution de la
chaleur par un caloporteur (eau ou air). Energie utile : Emission de la chaleur amenée par le caloporteur, via un accumulateur
(matière solide) ou un corps de chauffe. La transformation de l'énergie primaire en énergie utile génère des pertes d'énergie. Ces
pertes peuvent atteindre [15] % du minerai d'uranium à l'énergie utile. L'énergie électrique devrait être utilisée pour d'autres
consommations. * Cinq cases à cocher.

[11] Enrichissement

[11] Consommation

[11] Extraction

[12] Flux

[12] Transformation

[12] Consommation

[13] production

[13] transmission

[13] émission

[14] l'électricité

[14] l'intensité

[14] tension

[15] 50

[15] 90

[15] 70
Les bilans énergétiques d'un bâtiment : Les besoins pour le chauffage et l'eau chaude. Les besoins d'énergie finale : - les besoins
de [16] pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire ; - la fraction utile thermique qui décrit l'efficacité de la production de la chaleur ;
- les [17] totales de l'enveloppe du bâtiment ; - les apports d'énergie. Les déperditions : - déperditions par transmission à travers les
éléments de la construction ; - déperditions par renouvellement d'air ; - pertes de chaleur du système à la production, au stockage
et à la distribution. Les [18] internes et solaires : - apport solaire par [19] au travers des fenêtres ; - apport interne par les personnes
qui dégagent de la chaleur ; - apport interne des installations ou [20] électriques. * Cinq cases à cocher.

[16] énergie

[16] combustible

[16] chaleur

[17] fuites

[17] déperditions

[17] gains

[18] bilans

[18] résultats

[18] apports

[19] rayonnement

[19] perte

[19] transmission

[20] appareils

[20] installations

[20] réseaux
Amélioration du bilan énergétique : - améliorer [21] thermique des éléments de construction ; - poser une installation de
renouvellement de l'air avec [22] de la chaleur ; - ajouter sur les côtés du bâtiment des "locaux tampons" vitrés et non chauffés ; utiliser plus intensément l'énergie solaire ; - installer des équipements de production de chaleur de [23] élevé ; - réduire les pertes
de chaleur au stockage en [24] les composants impliqués ; - veiller à avoir des conduites de distribution aussi [25] que possible et
bien isolées. * Cinq cases à cocher.

[21] le confort

[21] le résultat

[21] l'isolation

[22] l'isolation

[22] le fonctionnement

[22] récupération

[23] rendement

[23] traitement

[23] accélération

[24] récupérant

[24] bouchant

[24] isolant

[25] longues

[25] courtes

[25] étroites
La maison passive : C'est un bâtiment dans lequel un climat intérieur confortable peut être réalisé sans aucun système [26] de
chauffage ni de climatisation. Pour y parvenir, il faut que les besoins annuels de chaleur pour le chauffage ne dépassent pas les
[27] kWh/m²a. Cette condition doit être remplie sans l'aide d'agent énergétique. Principes d'étude et de réalisation d'une maison
passive : - bonne protection thermique, forme [28] ; - orientation sud et absence d'ombrage ; - vitrages et cadres de fenêtre superisolant ; - [29] à l'air du bâtiment ; - préchauffage passif de l'air frais ; - récupération efficace de la chaleur de l'air extrait ; production de l'eau chaude sanitaire à l'aide d'énergie [30] ; - appareils électroménagers économes en énergie. * Cinq cases à
cocher.

[26] passif

[26] moyen

[26] actif

[27] 5

[27] 10

[27] 15

[28] éclatée

[28] haute

[28] compacte

[29] fluidité

[29] élasticité

[29] étanchéité

[30] fossile

[30] renouvelable

[30] secondaire
Chaîne d'information : La [31] est une spécialité du bâtiment regroupant les techniques permettant de contrôler, d'automatiser et de
[32] l'habitat. C'est une discipline récente issue de l'application à l'habitat de la programmation informatique. Le mot "domotique"
est utilisé depuis peu dans le langage et est une contraction des mots [33] (domicile en latin) et du suffixe "tique" associé à la
technique. Les tâches associées à la domotique dans la maison concernent des appareils techniques [34] électriquement : - la
programmation des appareils électriques (éclairage, chauffage, audio-visuel, électroménager...) - le [35] (alarme, contrôle d'accès,
température, éclairage, incendie...) Les principes Le principe de la domotique est de programmer et contrôler à distance ou
localement le comportement d'appareils que l'on aura intégrés dans un réseau. Le [36] qui peut être câblé ou sans fil est destiné à
recevoir et émettre des informations entre les unités de commande et les appareils commandés. L'information circule dans les
deux sens sur le réseau : Une unité de commande envoie des informations aux récepteurs chargés de faire effectuer une tâche
précise à des appareils qui, eux-mêmes, envoient vers la ou les unités de commande des informations concernant leur état. Les
informations échangées entre les différents appareils sur un réseau domotique communiquent en respectant un langage appelé
protocole. Certains réseaux domotiques nécessitent des interfaces appelées passerelles chargées de faire communiquer des
appareils qui communiquent via des [37] différents (ce sont en quelque sorte des traducteurs). * Sept cases à cocher.

[31] mercatique

[31] créatique

[31] domotique

[32] programmer

[32] numériser

[32] installer

[33] maison

[33] domicile

[33] domus

[34] générés

[34] alimentés

[34] financés

[35] surveillance

[35] vérification

[35] contrôle

[36] câble

[36] circuit

[36] réseau

[37] programmes

[37] protocoles

[37] règlements
Téléchargement