Madame Monsieur, Au nom des administrateurs de la Star, au nom

advertisement
Madame
Monsieur,
Au nom des administrateurs de la Star, au nom du comité de direction que j’ai l’honneur de diriger, je
vous remercie d’avoir en très grand nombre répondu à notre invitation. Votre présence est très
probablement la marque, le signe - pour des raisons multiples - de votre intérêt à l’endroit de notre
société, le Groupe Star et sachez que cela nous touche profondément.
Je vous remercie plus particulièrement, Monsieur le Ministre de l’économie, d’honorer de votre
présence, cette cérémonie de la remise de notre certification ISO 9001 et de la célébration - bien que
tardive - de nos 60 ans.
Mes remerciements vont également à la présidente du GEM et au président du SIM qui ont à cœur de
promouvoir la cause de notre industrie nationale qui - disons-le dans un esprit constructif - en a
grandement besoin.
Il est aussi vrai qu’assez rare que notre Groupe - composé désormais des Brasseries Star, de Sema Eau
vive, de Malto et depuis peu, de NBM - se dévoile autant, vous l’aurez constaté, que ces derniers mois
et plus particulièrement aujourd’hui.
Je vois donc aussi par votre présence, la manifestation d’une saine curiosité à propos de notre société
qui - jusqu’à présent - n’a seulement communiqué qu’au travers de ses marques historiques que sont
THB, Bonbon anglais, Caprice et Coca Cola et qui donc - très rarement - a communiqué sur elle-même
au point d’omettre de célébrer ses 60 ans, il y a de cela 2 ans.
Cette discrétion est surement issue d’une culture insulaire dans un pays qui n’ose - lui aussi - que très
rarement démontrer à l’extérieur toute l’envergure de son territoire, plus vaste que la France, la
générosité des hommes et des femmes qui le compose, la 5eme plus grande communauté
francophone au monde, sans oublier la richesse de son patrimoine et de son histoire.
Mesdames, messieurs,
Très chers partenaires
Très chers confrères de l'industrie,
Très chers amis
A l’heure de la mondialisation, lorsque souffle - parfois violement - le vent du changement, certains
commettent l’erreur de construire des murs, d’autres - au contraire - en profitent pour construire des
éoliennes.
Même si nous l’estimons parfois trop modéré, ce vent souffle à Madagascar et il était donc grand
temps pour la Star de révéler tout ce que nous avons construit comme « éoliennes » sur les fondations
de la Rochefortaise puis du groupe Fraise et aujourd’hui du Groupe Castel car nous sommes bien les
héritiers d’une longue tradition d’hommes et de femmes entrepreneurs, de bâtisseurs formidables.
Notre certification ISO 9001 qui nous est remise aujourd’hui, est la consécration, la consolidation de
cet esprit d’entreprise et de cette démarche constante de progrès entreprise il y a de cela 62 ans.
Je voudrais saluer le travail formidable de Jean François Pfau, de Beatrice Ralijerson, de François
Schmitt et des 48 pilotes et copilotes de processus qui ont - au cours de 30.000 heures d’analyse/de
réflexion/de partage, de 226 actions déployées, de 32 audits interne menés et après 15 mois de travail
intensif - ont permis d’obtenir cette certification sous le label AFNOR représenté par mr Dimitri Schaub
que je remercie pour son mot. Cette certification est la garantie pour vous tous ici présents,
consommateurs ou non de nos produits malgaches – mais nous préférerions que vous le soyez - que
nous mettons désormais, au centre de notre stratégie et au cœur de nos préoccupations, la satisfaction
de nos clients dans la cadre des exigences réglementaires et au travers d’un processus d’amélioration
continue.
Elle vient compléter la certification FSCC 22.000 que nous avions déjà obtenue pour nos usines
majeures et nous pouvons affirmer aujourd’hui que nous sommes la seule société de cette dimension
et en océan indien à avoir cette double certification.
Je voudrais également remercier les 1857 collaborateurs de la Star, les 650 fournisseurs, 350
partenaires distributeurs et nos 20.000 points de vente et sans oublier nos 15 millions de
consommateurs qui quotidiennement font confiance à notre Groupe, à ses produits et à ses services.
Ils font la renommée de notre société.
Je dois féliciter nos divisions industrielle, commerciale, logistique, informatique, financière, des
ressources humaines et juridique pour leur performance au quotidien remarquable.
Grace à eux, à vous et à des actionnaires - dont l’état - confiants dans notre développement et dans
nos projets, nous avons bâti un réseau de 6 usines, 17 agences, et qui représente un patrimoine
industriel d’une valeur totale de 1.2 milliards d’euros desservi par 800 véhicules et relié par des
systèmes d’informations à la pointe des technologies actuelles
C’est deux millions de bouteille produites tous les jours et deux millions qui circulent ainsi tous les jours
sur les routes de Madagascar parcourant 13 millions de kilomètres annuellement soit 325 fois le tour
de la terre.
C’est 71 références de produits de qualité sur 5 segments de bière, d’eau minérale, de boissons
gazeuses et énergisantes, de jus plats magistralement gérés par notre dept marketing et nos
partenaires que sont Novocom, Facto, ATW et Capsule.
C’est aussi 15.000 paysans qui produisent annuellement 4.500 tonnes d’orge, 7.000 tonnes de Maïs et
1.000 tonnes de sucre et je salue ici le travail formidable de notre filiale Malto
Notre société est en quelque sorte la démonstration avec bien d’autres ici à Madagascar que pour
éviter de disparaitre il faut sans cesse évoluer, se remettre en question. C’est, en ce qui nous concerne,
à cette seule condition que nous entendons conserver notre position de leader dans l’industrie des
boissons alimentaires en Océan indien, loin devant nos concurrents Mauriciens ou Réunionnais qui ont
tenté à plusieurs reprises de nous ravir cette place, mais à ce jour sans succès.
Alors, là ou certains peuvent y voir la manifestation d’une volonté monopolistique, nous y voyons notre
capacité à rester les meilleurs, les plus compétitifs dans notre activité et sur un marché ouvert et ultra
concurrentiel ou produits importés, cartes téléphoniques, cigarettes, rhum, biscuits, jeux se livrent une
bataille sans merci pour la conquête des mêmes consommateurs dont le pouvoir d’achat - et nous ne
pouvons que le constater et le regretter - est parmi le plus faible au monde.
Mesdames, messieurs,
Très chers partenaires
Très chers confrères de l'industrie,
Très chers amis
Quel est finalement le sens de notre combat, de notre existence ?
Il est avant tout celui de la promotion de l’industrie et du savoir-faire agro industriel malgache.
Que ce soit Ambatovy, Holcim, Imperial Tobacco, Taloumis, Basan, Cotona, Codal, Socolait, Vitalo,
Sainto, Food and Beverages, Vidzar, Guanomad, Niag, Graphoprint, Joker, SMTP, SFOI, Chocolaterie
Robert, Savonnerie tropicale, Nivo et bien d’autres encore, nous sommes tous les fers de lance
industriels, la vitrine économique de l’industrie Malgache.
Là où certains nous voient divisés, je vois pour ma part des industries solidaires dans une vision
industrielle du développement économique de Madagascar, convaincus que seuls on va peut-être plus
vite mais ensemble on va surement plus loin.
Monsieur le Ministre,
A chaque fois qu’un produit Vita Malagasy est acheté, c’est un peu plus d’économie formelle qui
progresse.
Donnez-nous un cadre fiscal stable, favorable aux investissements et au réinvestissement, qui tienne
compte de l’utilisation des matières premières agricoles de Madagascar, donnez-nous un peu plus
d’énergie le jour, imposez des contrôles rigoureux de qualité, rendez l’étiquetage obligatoire et je peux
vous assurer qu’à chaque produit que nous vendrons, ce seront des routes, des ponts qui se rénovent,
des hôpitaux et des écoles qui se construisent, des paysans qui cultivent, des filières qui se consolident
et une industrie qui recrute, forme et réinvesti.
Monsieur le Ministre,
Si les bailleurs de fonds sont un appui précieux et montrent le chemin, nous sommes, nous les
industriels, le véhicule, l’outil, le moyen, le bras armé de la formalisation de l’économie et du
développement pérenne de Madagascar.
Faites-nous confiance et nous ne vous décevrons pas.
Je remercie toute l’équipe de la Star sous la direction Karine Razafindrakoto et la Ste Prodcom
représenté ici par Christophe Ducasse pour l‘organisation de cette soirée que nous avons voulu courte
mais efficace.
Voici venu le temps que je remette ce certificat au comité de pilotage ISO 9001 car toute société doit
reposer sur une organisation et non sur des individualités.
Je vous remercie pour votre attention et votre présence.
Téléchargement