Comment préparer son troc plantes

publicité
Comment préparer son troc plantes
Le troc plantes permet d’échanger tous types de végétaux sous forme de graines
récoltées la saison précédente, boutures racinées, jeunes plants, plantes en
godets, en pots, en mottes.
Mais le grand intérêt du troc plantes est de pouvoir proposer et trouver des
plantes originales, inhabituelles, voire rares (annuelles ou vivaces, légumes
oubliés, palmiers peu connus…)
Tout au long de l’année, ayez les bons réflexes :
-
Préparez vos richesses dans un petit coin de jardin et étiquetez-les.
-
Conservez les excédents de plantules issus d’un semis, les bulbilles, éclats
de rhizomes, pieds venus de divisions de touffe, boutures issues de vos
tailles, les plants obtenus des stolons, rejets, drageons et marcottes.
-
Gardez au sec, dans des cornets de papier ou des enveloppes, les graines
récoltées, sans oublier de les identifier.
-
Préparez les grosses potées des plantes dont vous ne voulez plus (plantes
d’intérieur, plantes vivaces, jeunes arbres et arbustes).
Même s’il ne vous reste que quelques semaines avant le troc plantes vous pouvez
préparer rapidement un complément de jeunes plants :

Parmi les plantes vertes, mettez quelques tiges d’impatiens, de misères, de
pothos ou de syngoniums dans un verre d’eau, la reprise est rapide

Divisez vos campanules de murailles, vos touffes de joubarbes ou de
sédums, vos pieds de menthe, de ciboulette ou de mélisse. Repiquez les
plants dans des pots.

Inspectez vos planches de fraisiers pour prélever les stolons bien
enracinés.

Faites le tour du jardin pour repérer les éventuels semis spontanés.

Certaines graines germent rapidement au début de printemps (sous abri au
chaud) comme les semis de salades à couper ou de laitues pommées qui
poussent très vite. Les plants de tomates sont toujours très appréciés.
Pour les fleurs, les semis de balsamines, de belles-de-nuit, de capucines,
d’ipomées et de cosmos germent aussi très vite.
Il faut veiller à bien étiqueter tous les godets, un par un ; sur chaque étiquette,
indiquez le nom de la plante et mentionnez aussi la couleur de la floraison (ce
détail est très souvent demandé).
Attention : les plantes en pot doivent être racinées.
Pour un échange encore plus économique et écologique
Le but de l’échange étant aussi de réaliser des économies, utilisez pots et
étiquettes que vous penserez à récupérer tout au long de l’année. C’est aussi le
moyen de recycler des objets conçus pour un usage unique :

Les bouteilles de lait ou les pots à fromage blanc, découpés en lanières,
font d’excellentes étiquettes.

Les culs de bouteilles en plastique et les pots de yaourts, percés de trous,
font de bons godets pour les plantes.

Les boites à œufs en carton et les barquettes en plastique à fruits rouges
sont parfaites pour les petites boutures et les semis.

Les cagettes permettent de faciliter le transport
Téléchargement
Explore flashcards