cahier_activités_ Corrige_th_4

publicité
Cahier d’activités inspiré du Manuel Connexion A
Éditions Grand Duc ■ HRW
Préparé par Suzanne Legault
Collaboration spéciale de Mélissa Boucher
2
VOCABULAIRE
1. ADN :
Constituant essentiel des chromosomes (acronyme de l’Acide
DésoxyriboNucléique). L’ADN est présent dans les cellules
de tous les êtres vivants.
2. Bactérie :
Organisme unicellulaire complet qui est capable de se reproduire
de façon autonome.
3. Bactériologie :
4.
5.
Caractéristiques du
vivant :
Cellule :
Domaine de la microbiologie qui s’intéresse aux bactéries.
Traits particuliers permettant de reconnaître la présence de la vie.
En biologie, la plus petite unité de base de la vie.
6.
Cellule animale :
Unité de base microscopique des animaux.
7.
Cellule végétale :
Unité de base microscopique des plantes.
3
8.
Chloroplaste:
Structure de la cellule végétale servant à
la production de la chlorophylle, qui joue un rôle essentiel dans la
photosynthèse.
9. Chromosome :
Élément du noyau de la cellule constitué par les gènes, ayant la
forme d’un bâtonnet.
10. Clonage :
Mode de reproduction permettant la copie génétiquement
identique d'une cellule ou d'un individu (son clone) à partir de son
ADN.
11.
Constituants
cellulaires :
12. Cytoplasme
Ensemble des éléments microscopiques formant la cellule.
Matière gélatineuse dans laquelle se trouvent tous les constituants de la cellule
13. Épidémie:
Propagation rapide d'une maladie infectieuse à un grand nombre
de personnes dans une zone géographique bien délimitée.
14. Fonction de guidage :
Fonction mécanique permettant à une pièce d’un objet technique
de diriger ou de guider une autre pièce selon une trajectoire
précise.
15. Fonction de liaison :
Fonction mécanique permettant d’assembler des pièces d’un
objet technique ou de les lier les unes aux autres.
16. Fonction mécanique:
Rôle précis, incluant la liaison et le guidage, joué par une pièce
d’une machine ou d’un objet technique.
17. Gène :
Séquence codante du chromosome constitué d’un segment
d’ADN et qui contient l’hérédité.
4
18. Hérédité :
Ensemble des caractères reçus par les descendants. Ces
caractères, qui sont inscrits dans les gènes, sont transmis par les
parents.
19. Membrane cellulaire :
Mince pellicule de lipides (graisse) souple qui entoure et délimite
la cellule. Elle est également appelée membrane plasmique.
20. Miasme :
Odeur désagréable provenant des matières en décomposition.
21. Micro-organisme :
Organisme, plus petit que 0.5 mm, dont les détails sont
observables au microscope.
22. Microscope :
Instrument permettant d'obtenir une image agrandie d'un objet
de petites dimensions de manière à observer des détails
invisibles à l'œil nu.
23. Noyau (cellule) :
Plus importante structure de la cellule qui contient les caractères
héréditaires de l’être vivant et dirige toutes les activités de la
cellule, dont sa capacité à se diviser.
24.
Pandémie :
Épidémie qui s'étend à la quasi-totalité d'une population d'un
continent ou de plusieurs continents, voire dans certains cas de la
planète.
25.
Parasite:
Organisme vivant au dépend d’un autre.
26.
Protéine :
Macromolécule présente chez tous les êtres vivants et
indispensables à la vie de la cellule et de l'organisme tout entier.
27.
Spermatozoïde :
Cellule reproductrice mâle.
28.
Vaccin :
Substance destinée à être injectée dans le corps et permettant de
l'immuniser contre une maladie.
5
29. Vacuole :
Cavité dans la cellule qui sert à entreposer les sels minéraux
et les protéines à l’intérieur du cytoplasme. Elle contient les
pigments responsables de la couleur des fleurs, des fruits et des
tiges.
30.
Virologie :
Domaine de la microbiologie qui s’intéresse aux virus.
31.
Virus:
Particule infectieuse incomplète qui n’a pas la capacité de se
répliquer de façon autonome.
6
CONTACT
Un parcours éPOUstouflant!
(p.130-131 du manuel)
Après une journée d’école, tu reviens à la maison et tu te rends compte que tu te grattes souvent
la tête parce que ça pique. En fait, plus tu y penses, plus ça pique! Est-ce que ça pourrait être…
des poux?
Mets tes connaissances à l’épreuve en déterminant si les affirmations suivantes sont vraies ou
fausses.
a) Les poux préfèrent les cheveux sales.
Faux
b) La chevelure d’une personne infestée héberge généralement une dizaine de
Vrai
poux vivants.
c) Les poux ne peuvent survivre hors du cuir chevelu.
Vrai
d) Si une personne de la classe a des poux, toute la classe doit utiliser un
Faux
shampoing spécial.
e) Les poux sautent d’une chevelure à l’autre.
Faux
f) On peut faire disparaître les poux en se lavant les cheveux avec du vinaigre ou Faux
de l’huile d’olive.
g) Si une personne de la classe a des poux, il faut vérifier la chevelure de toute la Vrai
classe.
h) Il existe un peigne spécialement conçu pour le dépistage des poux.
Vrai
i) Les poux sont des organismes microscopiques.
Faux
Dessine un virus ou une bactérie selon ce que tu connais de ces microorganismes.
Attention à l’échelle!
7
Jeu d’association sur les virus et bactéries
Inscrivez sur la ligne, dans chaque case de définition, le microorganisme correspondant!
1.
Staphylococcus
aureus
2.
Peptostreptococci
3. Papillomavirus
humain
4. Influenza
5. Rotavirus
6. Candida albicans
7. Streptococcus
pyogènes
8. Virus de
l’herpès
9. Eschericha
coli
10.
Streptococcus
pneumoniae
11. VIH
5. Je peux causer une gastro-entérite en
infectant les cellules de l’intestin.
2. Nous sommes des bactéries
naturellement trouvées dans l’appareil
urinaire.
11. Je suis un virus qui s’attaque au
système immunitaire et se transmet par
le sang
13. Nous sommes un groupe de virus qui
provoque des infections du système respiratoire
comme le rhume et le SRAS.
4. Je suis un virus qui provoque la grippe en
s’attaquant aux cellules du système
respiratoire.
9. Je suis une bactérie qui peut être
nuisible ou utile. On me retrouve
normalement dans ma forme nuisible dans
le système digestif de l’humain.
7. Nous pouvons être des bactéries
mangeuses de chair.
1. Je suis une bactérie qui loge
normalement sur la peau sans créer de
problème.
6. On me retrouve dans la flore normale de
l’appareil génito-urinaire.
8. Je cause les
feux
sauvages.
10. Je suis une bactérie qui cause la
pneumonie.
3. Je suis un virus que l’on attrape
souvent dans les piscines publiques et
qui provoquent des verrues plantaires.
12. Paramyxovirus
13. Coronavirus
12. Je suis le virus qui cause la rougeole
Surligné en jaune : microorganisme utile
8
Surligné en bleu : microorganisme nuisible
Caractéristiques du vivant
Caractéristique
1. La respiration
Description
Exemple
La respiration se manifeste par un échange
Un poisson respirant dans l’eau
de gaz entre un être vivant et son milieu.
grâce à ses branchies.
Les nutriments entrent dans l’organisme, les
transforment en énergie par la digestion et
rejettent ses déchets par excrétion.
Un lapin mange une carotte.
2. La nutrition
Chaque espèce animale a son régime alimentaire
qui peut être ou non très spécifique.
La croissance résulte de la transformation et
de l'accumulation de la nourriture ingérée et
3. La croissance
absorbée.
L’organisme doit augmenter sa taille
Un enfant grandit pour devenir
un adulte.
(croissance) et ses capacités
(développement) lors de sa vie.
9
4. Le mouvement
autonome
Grâce à ses déplacements, l’organisme
peut se nourrir, se reproduire, fuir les
dangers.
Un cheval au galop.
Le vivant est capable de réagir à des
stimuli, des excitations de son milieu. Il
5. La réaction aux
changements du
milieu (stimuli)
est capable de se déplacer, de se
mouvoir, même lentement.
Une plante change d’orientation
en fonction de la direction de la
lumière
(phototropisme)
La lumière, la température, l’odeur sont des stimuli
que les vivants sont souvent sensibles.
Le vivant est capable de s’adapter et
d’évoluer sur une longue période de
temps.
6. L’adaptation
Les organismes actuels sont tous apparus par
Hibernation de la marmotte
(adaptation aux variations du
climat)
évolution, c'est-à-dire qu'ils sont les descendants
modifiés de formes de vie plus anciennes.
7. La reproduction
10
L’organisme produit d’autres vivants de
son espèce, pas nécessairement de
manière sexuée.
La mère et ses petits
Thème 1 : La cellule et ses constituants
A. Les caractéristiques des vivants
L’environnement est composé de divers
éléments
qui peuvent être séparés en 2
catégories :
Les vivants, aussi appelés
facteurs
biotiques
,
comme
les
animaux, les végétaux, les protistes, les monères et les mycètes.
Les ___non-vivants_____, aussi appelés _____facteurs______ _____abiotiques_____,
comme ______le sol, la lumière, l’eau, l’air, le feu, etc________.
Plusieurs ___raisons_______ peuvent indiquer qu’un animal est vivant il boit, il respire, il
mange, il digère, il se reproduit, il grandit, il réagit, etc.
Quant à une plante, on constate qu’elle est ______vivante______ en observant les signes
suivants :_____elle se nourrit, elle respire, elle grandit, elle réagit à la lumière, elle se
reproduit, etc.___________.
Il est parfois difficile de vérifier les ____caractéristiques___ d’un vivant. Par exemple,
comment faire pour savoir si une ___plante___ bouge sans aide _____extérieure_____
comme le vent (mouvement ___autonome____). Il s’agit de filmer la plante sur une longue
période de temps et projeter le film en accéléré_____________________.
Dans le même ordre d’idée, comment savoir si un champignon respire. Pour démontrer que le
champignon respire, on pourrait mettre le champignon dans un ___contenant___ sous vide
durant _____quelques_____ jours. On devrait noter un dépérissement causé par un manque
d’oxygène. Une analyse de l’air permettrait de constater la présence de dioxyde de carbone.
Les 7 caractéristiques qui nous permettent de reconnaître les signes qu’un être est vivant
sont : la respiration, la nutrition, la croissance, le mouvement autonome, la réaction au
changement du milieu (stimuli), l’adaptation et la reproduction.
11
B. Le microscope
À quoi sert un microscope et qui est son ancêtre?
Un microscope sert à obtenir des images ___agrandies__ d’objets minuscules dont les détails
échappent à __l’oeil___ nu.
Son ancêtre est la ___loupe____.
On sait, à cette époque, qu’une boule de ___verre___ remplie ___d’eau__ a un pouvoir
grossissant.
C’est en ____1591____ qu’a été inventé le microscope ____optique___ qui utilise la
___lumière____ et des _____lentilles____ pour grossir des objets.
Van ____Leeuwenhoek_____, marchand et chercheur hollandais, a conçu le premier
microscope performant en 1673.
Il en a conçu plus de _400 , dont certains pouvaient grossir jusqu’à __300__ fois.
Il est le premier à décrire les ___bactéries___.
Ses dessins d’observations sont très ___précis___ et il les publie dans un __recueil__.
Il explique que le __spermatozoïde__ contient
___l’âme_____ d’un homme. Certains scientifiques
de l’époque pensaient qu’un être humain se trouvait
dans la __tête___ du ___spermatozoïde___.
Le savant a inventé un microscope qui lui permettait
d’observer, avec précision, les ____images___
d’échantillons qu’il _désirait observer_.
On peut observer les différentes parties de son
microscope sur l’image à gauche :
A. Lentille
B. Porte-objet
C. Support
D. Vis de mise au point
E. Vis de positionnement de l’objet
12
Les microscopes sont maintenant très performants (comme les microscopes électroniques). Le
microscope optique, illustré ci-dessous, est également puissant et est encore très utilisé. Chacune
des pièces jouent un rôle essentiel. Identifie chacune des parties et sa fonction.
1.
Tube oculaire
Supporter l’oculaire
2.
Tourelle ou revolver
Changer les objectifs
3.
Objectifs 4X, 10X, 40X
Grossir l’objet à observer
4.
Valets
Maintenir la préparation en place
5.
Diaphragme
Régler la quantité de lumière entrant dans l’appareil
6.
Lampe
Produire la quantité de lumière suffisante pour l’observation
7.
Interrupteur
Mettre l’appareil sous tension ou interrompre le courant
8.
Pied
Supporte et stabilise le microscope
9.
Vis micrométrique
Permettre un ajustement fin de la platine
10. Vis macrométrique
Permettre un déplacement rapide de la platine
11. Platine
Recevoir la préparation (lame et lamelle)
12. Potence
Transporter le microscope
13. Oculaire
Lentille grossissante (10X) où repose l’œil
13
Expérience
Manuel Connexion p.311
Protocole d’utilisation du microscope
En dyade, suivre le protocole d’utilisation du microscope et observer la lame sur laquelle est
tracée la lettre « e ».
Faire l’observation d’un autre objet de votre choix, en accord avec l’enseignant(e) ou la
technicienne.
Dessiner la lettre et l’objet dans le champ de vision.
Vos dessins doivent être très précis et en couleur.
Observation de la lettre « e »
Titre de l’observation :
Grossissement :
14
Observation d’un objet au choix
Titre de l’observation :
Grossissement :
15
B. La cellule animale et la cellule végétale
Une cellule est ______la plus petite unité de base de la vie de tous les vivants ________.
Sans cellule, il n’y a pas de ___vie___. Le corps humain est composé de plus de __200__
types de cellules et chacune a des ___fonctions__ variées.
Dessine les cellules représentées à la page 142 de ton manuel « Connexion » .
Globules blancs
Globules rouges
Cellules buccales
Cellule du foie
Cellule de graisse
Cellule nerveuse
Ovule humain
On peut constater que les cellules humaines sont de formes ____irrégulières ___ et
____variées_________.
Elles ont cependant certains points en commun le noyau, le cytoplasme et la membrane
cellulaire______.
16
C. Les constituants cellulaires
Les constituants cellulaires sont des __structures__ visibles au __microscope__.
Identifie les composantes des cellules animale et végétale et complète le tableau.
Constituant
cellulaire
1- Vacuoles
Description
Cavité remplie de liquide
2- Membranes
cellulaires
3- Noyau
Mince pellicule souple qui
entoure et délimite la cellule
Contient les caractères
héréditaires c-à-d les
chromosomes porteurs de
gènes.
4- Cytoplasme
Matière gélatineuse où se
trouvent les constituants de
la cellule
5- Chloroplastes Corpuscule de la cellule
végétale coloré par la
chlorophylle
6- Grande
Cavité remplie de liquide
vacuole d’eau
7- Membrane
cellulosique
rigide
Paroi formée de matière
rigide qui entoure et délimite
la cellule
Rôle
Entrepose la nourriture (sels minéraux et
protéines) à l’intérieur du cytoplasme
Protection, contrôle sur les intrants et
extrants.
Contrôle toutes les activités de la cellule.
Structure la plus importante de la cellule.
Facilite les réactions chimiques et favorise le
transport de l’oxygène et de la nourriture.
Produit la chlorophylle
Contient les pigments responsables de la
couleur des fleurs, des fruits et des tiges.
Occupe 80% du volume de la cellule
végétale.
Sert de support à la cellule
17
D. La hiérarchie de l’organisation cellulaire
L’une des caractéristiques des êtres vivants est leur très grande organisation structurale, que ce
soit au niveau macroscopique (visible à l’œil nu) ou microscopique. On observe en effet plusieurs
niveaux d’organisation, en passant du plus simple au plus
niveau étant une
combinaison__
, chaque
des éléments du niveau précédent. Ainsi, la complexité
apparente des êtres vivants repose sur un
Niveaux
Atome
complexe
ordre très précis.
Exemple
Description
Atome de carbone
Molécule
Molécule d’eau
Cellule
Cellule nerveuse
Tissus
Tissus musculaire
18
Organe
estomac
Système
système digestif
Organisme
homme
Organismes unicellulaires et pluricellulaires
Type d’organisme
Description
Organismes
Unicellulaire
Organisme composé d’une
seule cellule
Bactérie
Protozoaire (cellule
animale unicellulaire),
Levure
Moisissure
Algue unicellulaire
Pluricellulaire
Organisme composé de
plusieurs cellules dont la forme
et les fonctions sont
différentes.
Champignon
Plante
Animal
Être humain
19
Thème 2 : L’être humain et les épidémies
A. Virus et Bactéries
Apprentissage
(P.146-147 du manuel)
1) Trouvez la définition du mot microbe dans vos notes.
Microbe : microorganisme responsable d’une maladie.
2) La bactérie et le virus sont-ils des microbes? Pourquoi?
Oui, car ils sont microscopiques et causent des maladies la majorité du temps.
3) Le virus est-il un organisme complet ou incomplet? Pourquoi?
Le virus est une particule infectieuse incomplète, car il n’a pas la capacité de se répliquer
par lui-même. Il nécessite l’aide d’une cellule-hôte, qu’il finira par détruire.
4) La bactérie est-elle un organisme complet ou incomplet? Pourquoi?
La bactérie est un organisme complet, car elle possède la caractéristique de se reproduire par
elle-même, sans l’aide d’une autre cellule.
20
5) La bactérie a-t-elle besoin d’une cellule pour se multiplier ?
Non, la bactérie se reproduit par elle-même.
6) Quel type de microscope (optique ou électronique) faut-il utiliser pour observer les éléments
suivants?
1. Virus :
microscope électronique
2. Cellule animale : microscope optique
3. Bactérie : microscope optique (grossissement max) et le microscope électronique
7) Classez la bactérie, le virus et la cellule animale dans l’ordre croissant de leur taille.
1.
Virus
2.
Bactérie
3. Cellule animale
8) Lisez l’article sur le virus du Nil occidental à la page 147 de votre manuel et répondez aux
questions suivantes :
a. Relevé deux erreurs scientifiques qu’on trouve dans le texte
Le virus du Nil occidental (VNO) est un moustique qui a été identifié dans une région du
centre de l’Afrique, il y a plus de 60 ans. On peut observer ce virus en laboratoire grâce au
microscope optique.
b. Proposez des corrections pour rendre cet article scientifiquement exact.
Le virus du Nil occidental (VNO) a été identifié dans une région du
centre de l’Afrique, il y a plus de 60 ans. On peut observer ce virus en laboratoire grâce au
microscope électronique.
c. À la maison, faites une recherche (à la bibliothèque, dans internet, etc.) et trouvez au moins
cinq symptômes associés au virus du Nil occidental
fièvre, maux de tête, douleurs physiques, éruption cutanée bénigne, enflure des glandes
lymphatiques.
21
Bactéries
Les bactéries sont des organismes unicellulaires (10 fois plus
petite qu’une cellule animale) dépourvus de noyau, mais elles
possèdent une membrane qui les entoure et les protège. Elles
sont présentes dans tous les milieux : l'air, les sols, le corps
humain, l'eau, les sources d'eau chaude, jusque dans les
cheminées hydrothermales des fonds océaniques! Elles sont utiles dans la décomposition de
la matière organique (ex : compostage), dans l’équilibre des plantes et des animaux et dans
certaines productions alimentaires (ex : préparation du yogourt) et industrielles (ex :
conservation des aliments, dépolluent le sol, pharmacie etc.). Elles se reproduisent de façon
autonome et asexuée.
Les bactéries sont classées selon de nombreux critères tels que le type de membrane, leur
comportement en présence d’oxygène, leur type de nourriture, leur couleur, leur odeur et leur
forme :
Classification de certaines bactéries
Forme de la bactérie
Nom donné à la bactérie
Exemple
La bactérie se termine par le
Streptocoque du groupe A
suffixe «coque»
Parfois responsable de la
Scarlatine, pneumonie, bactérie
mangeuse de chair…
Méningocoque, responsable de la
méningite bactérienne
Arrondie ou en forme de grain
La bactérie se
Bacille de Koch, responsable
de la tuberculose
nomme «bacille»
En forme de bâtonnet
Bacille du charbon,
responsable de la maladie du
Charbon
22
La bactérie porte le
Sphirocète
En forme spiralée
Nom de «spirille»
Virus
Les virus se situent à la frontière du vivant et du non-vivant car ils n’ont pas besoin de se
nourrir ni d’éliminer des déchets et ils ne peuvent pas se multiplier (répliquer) par eux-mêmes.
Pour se reproduire, un virus doit entrer dans une cellule vivante et envahir une partie de celleci afin de pouvoir se multiplier. On peut donc dire que le virus se multiplie par l’entremise d’un
hôte (un organisme vivant), qui devient alors contagieux et contribue à la propagation. Pour
ces raisons, on considère le virus comme une particule «incomplète». Leur taille et aspect
sont très variés. Ils ne peuvent pas être observés au
microscope optique (seulement au microscope électronique).
Mode de contamination des virus chez l’homme et les
animaux
- Voies respiratoires (ex. grippe)
- Rapport s sexuels (ex. Sida)
- De la mère à l’embryon.
- Morsures (ex. rage)
- Piqûres d’insectes (ex. virus du Nil)
*** Par contact, très rare, uniquement pour le virus du papillome humain (VPH)
23
Traitements contre les virus et les bactéries
Microbes visés
Fonctionnement
Vaccination
Sérum ou antisérum
Antibiotique
Virus et bactéries
On injecte à une
personne en santé un
microbe ou un
fragment sous une
forme ne causant pas
Bactéries
Bactéries
la maladie. Le corps
développe des
anticorps
spécifiques pour se
défendre lorsque le
On injecte le microbe
dans le corps d’un
animal ou d’une
personne à l’aide
d’une seringue.
Ensuite, on extrait les
anticorps produits par
l’animal pour les
injecter à la personne
malade.
microbe se manifeste.
Avantage
- prévention de la
maladie
Substance chimique
fabriquée de façon
naturelle par des
micro-organismes
comme
des champignons ou
de façon synthétique.
On utilise les
antibiotiques soit pour
tuer la bactérie, soit
pour arrêter son
développement.
- traitement de la
maladie, à action
rapide
- traitement de la
maladie, à action
rapide.
- Action de courte
durée
- À long terme,
favorise la formation
de souches plus
résistantes et plus
virulentes.
- Action de longue
durée
Désavantage
24
- Attente de plusieurs
jours avant la
protection
- Réaction négative
chez certaines
personnes
Apprentissage
Est-ce que c’est contagieux?
(P.154-155 et 282 du manuel)
Certaines maladies sont extrêmement contagieuses et peuvent laisser d’importantes
séquelles ou même entraîner la mort. C’est pourquoi le Canada a adopté une politique de
vaccination de tous les enfants dès l’âge de deux mois.
1) En quoi consiste la vaccination?
L’injection d’un microbe sous une forme ne causant pas la maladie afin que le corps
développe des anticorps spécifiques pour se défendre lorsque le microbe se manifeste.
2) Nomme cinq maladies contre lesquelles on vaccine généralement les enfants.
1. coqueluche
4. rougeole
2. diphtérie
5. hépatite B
3. oreillons
3) As-tu toi-même reçu des vaccins contre certaines maladies? Lesquelles?
Feuillète ton carnet de vaccination pour en apprendre plus.
4) En 2004, l’Organisation mondiale de la santé a mis sur pied une campagne de
vaccination contre quelle maladie? Quel est l’effet de cette maladie?
Poliomyélite : Maladie qui provoque de graves paralysies.
25
Synthèse
Trace un tableau-résumé qui t’aidera à mémoriser les caractéristiques des virus et des bactéries.
26
B. Les gènes et les chromosomes
Les gènes et les chromosomes sont à la base de la vie et de la reproduction.
Les chromosomes sont logés dans le noyau de chaque cellule et ressemble à des bâtonnets
formés d’ADN enroulés sur des protéines. Leur fonction consiste principalement à porter les
gènes. Les cellules de chaque espèce vivante possèdent un nombre précis de chromosomes.
Les gènes sont un segment d’ADN et ils détiennent la recette qui permet aux dizaines de
milliards de cellules de ton corps de produire les protéines essentielles à ta survie. En fait, ce
sont eux qui donnent à la cellule les instructions nécessaires pour fabriquer les substances
dont elle a besoin. L’être humain possède environ 30 000 gènes. Chaque gène existe en un
endroit fixe et précis sur les chromosomes. Les gènes sont responsables de notre apparence
et nous ont été transmis par nos parents.
L’ADN est formé de deux brins enroulés liés par des éléments appelés bases. L’agencement
de ces bases forme le bagage génétique qui te donne ton identité. Si l’on déroulait les 46
spirales des chromosomes humains d’une seule cellule et qu’on les mettait bout à bout, on
obtiendrait une chaîne de presque deux mètres de longueur! Ton ADN est encore plus précis
que tes empreintes digitales ou l’iris de ton œil. Ton ADN est comme une carte d’identité sur
laquelle sont inscrits tous les renseignements à ton sujet.
27
Apprentissage
Réponds aux questions suivantes sur les gènes et les chromosomes en cherchant les
informations dans ton manuel et dans ton cahier Info-science +.
1) Nomme des caractéristiques physiques qui sont attribuables à tes chromosomes et à tes
gènes?
Longueur des doigts, forme des lèvres, couleur de ta peau, appartenance à l’espèce humaine.
2) Complète le tableau suivant :
Espèce :
Nombre de chromosomes
Le chien
78
L’homme
46
Le poulet
78
Le chat
38
Le chou-fleur
18
3) Décris les chromosomes chez l’homme et chez la femme
Homme : 22 paires de chromosomes semblables et une paire dissemblable (longueur
différente). Cette dernière paire est composé d’un chromosome X (+ grand) et Y (+ petit)
Femme : 23 paires de chromosomes semblables (même longueur, même aspect).
4) Que signifie le sigle ADN?
AcideDésoxyriboNucléique
28
Manuel, pages 150 à 153, 283
1. Place par ordre croissant de grandeur les structures suivantes : cellule, gène, ADN,
chromosome, noyau et estomac.
ADN, gène, chromosome, noyau, cellule et estomac
2. Dessine un gène et un chromosome.
Source http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/07/Gene.png
3. Détermine si les énoncés suivants sont vrais (V) ou faux (F).
a) Il y a 30 000 cellules dans un gène. F
b) Une cellule humaine possède 23 chromosomes. _ F_(paires)
c) Un chromosome est en forme de bâtonnet. __V___
d) Les gènes transportent l’hérédité. _V ____
e) Le virus du sida se nourrit des cellules humaines. __ F ___
f) Le gène est une section du brin d’ADN. _ V ____
g) Les plantes ne possèdent pas de chromosomes. ___ F __
h) Les humains ont tous le même code génétique. __ F ___
29
Le VIH
(P.150 du manuel)
1) Qu’est-ce que le système immunitaire?
Ensemble de tissus, de cellules et d’organes assurant la défense de l’organisme contre
les agents extérieurs.
2) Que signifient les lettres dans VIH?
Virus de l’Immunodéficience Humaine
3) Connais-tu le nom de la maladie causée par le VIH?
Le sida.
4) Quand tu vois ce nom, quels sont les trois premiers mots qui te viennent à l’esprit?
Maladie transmise sexuellement, épidémie, Afrique
5) D’après ce que tu en sais, quel sont les principaux symptômes de cette maladie?
Fièvre persistante, sueurs nocturnes, enflure des ganglions, lésions cutanées, fatigue
extrême, perte de poids, diarrhée, douleurs abdominales, troubles respiratoires,
troubles neurologiques, infections vaginales chroniques, immunodépression.
30
Cycle viral du VIH
(P.152 du manuel)
Le VIH s’attaque au bagage génétique d’un être humain en prenant le contrôle de la cellule.
Observe l’illustration de la page 152 de ton manuel et résume les étapes de transmission du
VIH, afin de comprendre comment le virus s’attaque à une cellule.
1. Le VIH se fixe sur une cellule du sang, un globule blanc (qui assure la défense du corps)
2. La paroi du virus s’ouvre et il laisse échapper son propre bagage génétique dans le globule
blanc.
3. Le virus devient actif et transforme son propre bagage génétique en ADN
4. Le bagage génétique du VIH entre dans le noyau de la cellule sous la forme d’ADN et
arrive ainsi à prendre le contrôle de la cellule.
5. Le virus oblige le noyau de la cellule à fabriquer des répliques de lui-même.
6. La cellule infectée libère les nouveaux virus qui vont infecter d’autres globules blancs.
La quantité de globules blancs infectés est telle que le système immunitaire ne fonctionne plus
adéquatement.
Un virus pas comme les autres
Lis la page 153 de ton manuel connexion et réponds ensuite aux questions suivantes.
a) Cherche de l’information générale sur le sida.
1) Trouve trois mots clés qui te permettrons de faire une recherche sur le sida
Sida, VIH, épidémie
31
2) Trouve deux pages Internet qui te fourniront des renseignements sur cette maladie.
1. www.hiv-sida.com.liens.shtml
2. www.doctissimo.fr/html/dossiers/sida.htm
3) Donne deux raisons qui expliquent pourquoi ces deux pages te semblent crédibles.
1. Banque de renseignements à caractère médical
2. Magazine scientifique
b) Poursuis ta recherche dans le monde artistique.
1) Trouve le nom de deux artistes engagés dans la lutte contre le sida.
Bono, Elton John, Francis Cabrel, Margie Gilis, etc.
2) Indique ce qu’ils ou qu’elles font pour lutter contre le sida.
Bono : engagé politiquement contre la pauvreté et le sida.
Elton John : a créé la fondation «Elton John Aids foundation» pour aider les personnes
atteintes du sida.
c) Fais une recherche dans le monde de la publicité.
1) Trouve deux slogans publicitaires portant sur la lutte contre le sida.
a) 1er décembre 2001. « Ça me concerne... et toi? »
b) En la 20ième journée (1er décembre 2008) : « Mener, responsabiliser, s’activer. »
2) Indique le public ciblé par chacun des slogans et le but visé par la publicité.
a) Les jeunes, les informer et les conscientiser au fait que ça n’arrive pas qu’aux autres et non
seulement en Afrique.
b) Les instances gouvernementales, il faut prendre des mesures pour aider les populations
défavorisées, rendre les médicaments accessibles pour éviter la propagation de la pandémie.
32
C. Les épidémies du monde
Grosse-Île
(P.159 du manuel)
Grosse-Île est une île du fleuve du Saint-Laurent située à la hauteur de Montmagny, dans la
région de Québec. Dès 1932, cette île devient un endroit où les gens sont mis en quarantaine.
a) Lis le texte dans la section Info-science aux pages 280-281 pour connaître l’histoire de
Grosse-Île
b) Réponds aux questions suivantes :
1) Quelle est la définition de «quarantaine»?
Isolement de durée variable imposé aux personnes contagieuse
2) Le pou est-il un parasite, un virus ou une bactérie?
Un parasite
3) Quelle est la cause du typhus?
Le bacille Rickettsia prowazecki
4) Quelle différence y a-t-il sur le plan des effets entre les poux qui se promènent dans la
chevelure et les poux porteurs de typhus?
Dans les deux cas, ils vont piquer la tête, mais pour les poux porteurs de Rickettsia
prowazecki, le typhus peut se développer.
5) Selon vous, quel est le principal facteur qui explique pourquoi le typhus s’est vite propagé
sur les bateaux en provenance d’Irlande?
La très grande proximité des personnes à bord des bateaux a favorisé la propagation
des poux d’une personne à l’autre.
33
6) Il y avait des hôpitaux dans les grandes villes. Pensez-vous que c’était une bonne idée
d’installer une station de quarantaine sur l’île?
Oui c’était une bonne façon de contrôler les épidémies, car les gens malades
n’entraient pas en contact avec les populations des villes.
7) On aurait peut-être pu sauver des milliers de vies si l’on avait utilisé la pénicilline pour
traiter les immigrant(e)s atteints du typhus en 1847. À votre avis, pourquoi ne l’a-t-on pas
fait?
La pénicilline a été découverte par sir Alexander Flemming en 1928 (voir p. 157).
La pénicilline n’était donc pas connue et disponible en 1847.
8) Si vous pouviez faire un retour dans le temps, quels conseils donneriez-vous aux médecins
de Grosse-Île pour les aider à lutter contre l’épidémie du typhus? Donnez deux conseils.
Séparer les malades des personnes en santé
Insister sur la qualité de l’hygiène
Les fonctions mécaniques
Fonction de liaison :
La fonction de liaison permet d’assembler des pièces ou de les lier les unes aux autres.
o La liaison directe
Description :
Caractérisé par l’absence d’organes de liaison entre les pièces à assembler.
Exemple :
La lame de verre du microscope est posée directement sur la platine
Blocs Lego, un couvercle d’un pot de confiture et le pot lui-même
o La liaison indirecte
Description :
Caractérisé par l’utilisation d’un organe d’assemblage (clous, vis, soudure, etc.) qui retient
deux ou plusieurs pièces ensemble.
34
Exemple :
Les valets du microscope sont liés à la platine par des vis
Une plaque murale et un interrupteur lié par des vis
o La liaison démontable :
Description :
Permet de séparer deux pièces sans les détériorer.
Exemple :
Les vis et l’interrupteur peuvent être enlevés ou changés sans endommager le microscope
La roue avant d’une bicyclette et la fourche de la roue.
o La liaison indémontable :
Description :
Ne permet pas de séparer des pièces sans les détériorer.
(Soudure, clou, colle)
Exemple :
Le pied et la potence sont des parties fixes du microscope.
L’anse d’une tasse et la tasse elle-même
Fonction de guidage :
La fonction de guidage permet à une pièce de diriger ou de guider une autre pièce selon une
trajectoire précise.
o Le guidage en rotation
Description :
L’organe de guidage permet seulement la rotation (partielle ou complète) de la pièce
mobile.
Exemple :
Faire tourner la tourelle sur elle-même pour choisir un objectif.
35
o Le guidage en translation.
Description :
L’organe de guidage permet seulement le changement de place de la pièce mobile
Exemple :
Faire monter ou descendre la platine à l’aide de la vis micrométrique ou macrométrique.
36
Un petit objet qui pique la curiosité : La seringue!
(p. 169 du manuel)
Même si certaine personne ne peuvent en supporter la vue, la seringue est l’un des
instruments les plus utiles en milieu hospitalier. On l’utilise pour les prises de sang, l’injection
de sérum ou d’antibiotique et la vaccination.
a. Observe les parties d’une seringue afin de comprendre leur utilité et la façon dont elles
s’ajustent les unes aux autres.
b. Analyse les différentes parties d’une seringue et complète le tableau ci-dessous.
Pièce
Nom de la
Pièce en
Directe ou
pièce
liaison
indirecte
Piston
Corps de
pompe
Embout
Pavillon de
l’aiguille
Type de
Matériau
guidage
utilisé
Démontable
Aucun
Métal
ou
Translation
Verre
indémontable
Rotation
Plastique
Démontable
Translation
Plastique
Aucun
Plastique
Type de liaison
Corps de
pompe
Directe
Indémontable
Embout
Directe
Pavillon
Directe
Démontable
Aucun
Plastique
Aiguille
Directe
Indémontable
Aucun
Plastique
Indémontable
Aucun
Métal
(moulage)
Directe ou
Aiguille
Pavillon
Indirecte
(colle)
37
HORIZONTALEMENT
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
Organisme végétal ou animal microscopique.
Il contient les caractères héréditaires de l’être vivant.
Cellule reproductrice mâle.
On s’en sert pour immuniser un individu ou un animal contre une maladie microbienne.
Augmentation et propagation exceptionnellement rapides, dans une collectivité ou un territoire régional donné et
pendant une période de temps limitée, du nombre de cas d'une maladie transmissible.
Microorganisme infectieux qui utilise les matériaux de la cellule qu'il parasite, et qui se reproduit à partir de son
seul matériel génétique.
Plus petite unité de base de la vie.
Traits particuliers permettant de reconnaître la présence de la vie. (3 mots)
Instrument d’optique composé de plusieurs lentilles, qui sert à observer des objets très petits.
Microorganisme unicellulaire de forme allongée, sphérique ou spiralée.
Épidémie qui s'étend au-delà des frontières internationales, soit à un continent, à un hémisphère ou au monde
entier, et qui peut toucher un très grand nombre de personnes.
Partie du chromosome constituée d’un segment d’ADN et qui contient l’hérédité.
Unité de base microscopique des plantes. (2 mots)
Fonction mécanique permettant à une pièce d’un objet technique de diriger une autre pièce selon une trajectoire
précise. (2 mots)
Nom de famille de l’époux de Lucille Teasdale.
Microbes, virus ou bactéries qui peuvent causer des maladies.
Partie de la microbiologie qui étudie les virus.
Sigle de l’Organisation mondiale de la santé.
Ensemble des éléments microscopiques formant la cellule. (2 mots)
Bacille responsable de la tuberculose ou nom de famille du médecin qui a découvert la bacille.
Rôle précis joué par une pièce d’une machine ou d’un objet technique. (2 mots)
VERTICALEMENT
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
38
Médecin romain qui a établi une classification rationnelle des maladies selon leurs symptômes.
Physicien anglais qui a découvert les cellules.
Unité de base microscopique des animaux. (2 mots)
Macromolécule, présente chez tous les êtres vivants, indispensable à la vie de la cellule et de l’organisme tout
entier.
Parasite qui vit aux dépens de l’être humain en lui causant du tort.
Épidémie qui signifie syndrome respiratoire aigu sévère.
Virus qui se propage lorsque les moustiques infectés piquent les êtres humains et les animaux.
Odeur désagréable provenant des matières en décomposition.
Virus responsable du sida.
Organisme vivant aux dépens d’un autre.
Mode de reproduction permettant la copie génétiquement identique d'une cellule ou d'un individu (son clone) à
partir de son ADN.
Ensemble des caractères reçus par les descendants. Ces caractères, qui sont inscrits dans les gènes, sont
transmis par les parents.
Fonction mécanique permettant d’assembler des pièces d’un objet technique ou de les lier les unes aux autres.
(2 mots)
Constituant essentiel des chromosomes. Il est présent dans les cellules de tous les êtres vivants.
Élément du noyau de la cellule constitué par les gènes, ayant la forme d’un bâtonnet.
Domaine de la microbiologie qui s’intéresse aux bactéries.
Dernière étape de l’infection par le VIH.
22
1
C
E
24
L
3
S
M
I
E
E
R M A
C E
L
P
V
F
35
N O Y
A
N
D
T
O Z
O
I
C
A
5
E
P
I
D E M
I
M
I
P
A
C
E
C
L
U
L
E
R
A C
T
É R
I
S
T
4
L
33
T
O
H
N
E
O
B
29
A
R
N
A
M
G
E
L
C
I
Q U
E
C O P
E
S
I
E
E
I
10
B
A C T
L
U
L
E
V
É G É
T
E
R
31
12
A
L
I
I
R U S
V
F
O N C
T
I
O N G U
I
D
27
23
16
G E R M E
H
19
C O N
I
20
T
I
T
U A
O
26
K O C H
P
E
17
S
V
21
F
15
R O
L
O G
I
N
T
S
T
S C
O
O
L
U
L
A
C
O
H
G
E
I
O
E
M
38
O M S
28
O
D
N
M
A
I
R E
T
I
O N M E C A N
I
L
C O R
18
L
36
S
I
E
R
I
E
E
T
S
G E N E
T
O N C
U
I
N
E
S
R
S
A G
A
37
E
R
14
N
A
E
P
L
V
S D U V
M
N D E M
6
I
U
A C C
A
C R O S
2
V
L
13
32
N
M
11
H
E
N
9
S M E
D E
E
8
I
E
U
7
34
O
L
L
30
C R O O R G A N
C
P
25
Q U E
L
39
Téléchargement
Explore flashcards