Guide pratique

publicité
Guide
pratique
plantes
invasives
plantes
invasives
Solidage Glabre
origine :
Amérique du Nord
Comment la
reconnaître
Précautions
à prendre
Le Solidage colonise une grande gamme de milieux
rudéralisés (bords de route, friches, cultures
abandonnées) mais aussi les zones humides
(berges de cours d’eau, lisières, prairies fraîches
mégaphorbiaies) ainsi que les pelouses calcaires.
Plantes vivaces à rhizomes - Hauteur de 0,50m à 1m
Panicule pyramidale composée de petits capitules de couleur
jaune. Tige glabre mais parfois pubescente. Feuilles au dos
glabre ou légèrement ciliées sur les bords. Majorité des capitules
longueur de moins de 3,5 mm.
Mode de
propagation
Petite distance : allongement des rhizomes entraînant la formation de massifs denses et très étendus.
Les racines sécrètent des substances qui empêchent
l’implantation et la croissance d’autres espèces.
tige glabre
Grande distance : production d’un grand nombre de
fruits ( jusqu’à 19 000 graines/individu/an) qui sont
disséminées par le vent.
Comment
l’éliminer
de restreindre le développement de l’espèce.
aPlus un foyer de colonisation
est traité rapidement, moins il
faudra mobiliser de ressources
pour le gérer.
aLes méthodes de gestion sont
d’autant plus efficaces à moyen
et long terme qu’elles seront
accompagnées de travaux de
renaturation des sites affectés à
l’aide d’essences locales.
aMaintenir une veille sur les
secteurs gérés afin de prévenir
les repousses.
Aucun impact sur la santé
Floraison
JFMAMJJASOND
(viabilité des graines = quelques années).
feuille ciliée
capitule de fleur
aL’intervention rapide permet
panicule de fleur
aUn fauchage deux fois par an (fin mai et
mi août) permet d’aboutir à une régression
et épuisement de la plante.
aPossibilité de couvrir le sol par un
géotextile pour des zones peu étendues,
perturbées ou à faible enjeux patrimonial.
aOpération à réaliser plusieurs années de
suite pour éliminer les massifs de Solidages
du milieu et épuiser les stocks de graines
aEn
bordure de rivière, le fauchage peut
être couplé avec la plantation de ligneux (ex :
saules, aulnes,...) pour être plus efficace.
plantes
invasives
Renouée du Japon
origine : Asie
Comment la
reconnaître
Précautions
à prendre
aPlante
herbacée vivace, buissonnante, dense
reconnaissable à leur grande taille (2 à 3 m de
hauteur).
aTiges vertes robustes piquetées de tâches
rougeâtres.
aFeuilles triangulaires pointues.
aFleurs de couleur blanche verdâtre ou rougeâtre
disposées en grappes à l’aisselle des feuilles.
Expansion à partir de fragments de rhizomes et de
boutures de tiges, ainsi chaque fragment de la plante
peut redonner naissance à un nouvel individu.
aAffaiblir la plante par des fauches
répétitives (6 à 8 fois par an de mai à
octobre).
aCouvrir le sol par un géotextile pour
empêcher la plante d’accéder à la lumière
et aux jeunes pousses de se développer.
des opérations de fauche :
- ne pas laisser les débris
de renouée piégés dans les
outils, les roues des véhicules
et les bottes,
- stocker les résidus de fauche
hors zone inondable et
recouvrir le tas pour éviter
toute dispersion par le vent.
aExtraction des rhizomes
fastidieuse et illusoire, pouvant
atteindre 3 m de profondeur et
10 m de longueur
Mode de
propagation
Comment
l’éliminer
aRisque de dispersion lors
Aucun impact sur la santé
Floraison
JFMAMJJASOND
aPlanter des espèces ligneuses locales
à croissance rapide (ex : Saule, Aulne) afin
d’apporter un ombrage pour limiter le
développement des Renouées.
aDétruire les nouveaux pieds de Renouée
en les déterrant et en les brûlant (transport
en sacs fermés).
Un plan d’action DIRN sera envisagé.
plantes
invasives
Séneçon du Cap
origine :
Afrique du Sud
Comment la
reconnaître
Précautions
à prendre
aPlante herbacée formant des touffes arrondies,
d’une hauteur de 30 à 150 cm.
aTiges glabres et grêles, nombreuses, très
ramifiées dès la base et légèrement ligneuses.
aFeuilles
persistantes, alternes, simples,
linéaires, parfois irrégulièrement dentées, à
nervure centrale saillante.
aFleurs
jaunes groupées en corymbes de
capitules. Les capitules ont en moyenne 2 cm de
diamètre.
Mode de
propagation
aL’arrachage manuel des pieds avant la
fin de la floraison est envisageable sur les
zones faiblement envahies.
aLe fauchage avant la fin de floraison
aide à limiter son expansion.
Ces opérations devront être répétées
récolter et d’éliminer (brûler)
les plants arrachés ou fauchés
car les fleurs en bouton d’un
plant arraché peuvent fructifier
en 2 ou 3 jours.
aLa fauche ne permet pas de
le supprimer mais favorise une
concurrence des autres plantes.
aLes autoroutes sont des
corridors qui permettent sa
colonisation.
aPlante se développant très
rapidement sur sol brulé.
Sa production de graines est très importante
(10 000 à 30 000 par an) et dure toute l’année.
Elles volent au vent, flottent sur l’eau, s’accrochent
facilement aux fourrures des animaux ou aux habits
des promeneurs.
Comment
l’éliminer
aIl est indispensable de
Toxique pour les animaux
Floraison
JFMAMJJASOND
pendant plusieurs années et chaque fois
que de nouveaux pieds apparaîtront.
aLe puceron Aphis jacobaeae s’installe
maintenant sur le Séneçon du Cap et l’affaiblit.
Cet insecte représente une potentialité pour
la lutte biologique.
aLe sursemis d’espèces à fort taux de
recouvrement du sol, comme le trèfle ou
la luzerne, limiterait le développement du
Séneçon du Cap.
plantes
invasives
Robinier faux-acacia
origine :
Amérique du Nord
Comment la
reconnaître
Précautions
à prendre
aArbre portant des rameaux épineux et pouvant
atteindre 30 m de hauteur.
aÉcorce, de couleur gris-brun, profondément
crevassée.
aFeuilles composées, imparipennées (nombre
impair de folioles), 3-10 paires de folioles mesurant de
2 à 5 cm.
aFleurs blanches, regroupées en longues grappes
pendantes de 10-20 cm.
aFruits (gousses plates) de 5-10 cm de long.
Mode de
propagation
Par les graines mais avec un taux de
germination faible. Nécessité d’une certaine
quantité de lumière. Se reproduit de façon
végétative et s’étend rapidement par rejet
de souche et drageonnement. Colonise les
milieux pauvres ou récemment perturbés.
aMaintenir une veille sur les
secteurs gérés de manière à
prévenir d’éventuelles repousses.
aÉliminer les déchets par
incinération ou les laisser sécher
hors de toute zone inondable.
aucun impact sur la santé
Floraison
JFMAMJJASOND
- Il croit en pleine lumière et résiste à la
sécheresse.
- S’établit sur les sols bien drainés.
Comment
l’éliminer
aLes
semis et les jeunes individus
peuvent être arrachés manuellement.
aArbres adultes, une coupe de l’arbre
suivie d’un dessouchage est nécessaire
ainsi que l’arrachage systématique des
rejets.
aAfin d’éviter toute dissémination des
graines, cette opération doit être réalisée
durant la floraison, avant la fructification.
aUne fauche annuelle permet de limiter
la propagation des jeunes semis dont le
système racinaire n’est pas encore très
développé.
plantes
invasives
Arbre aux papillons
Buddleia de David
origine : Chine
Comment la
reconnaître
Précautions
à prendre
aArbuste de 2 à 5 m de hauteur
aTiges quadrangulaires veloutées assez souple
aFeuilles opposées, vertes ou grisâtres, de 10 à
30 cm de long, dentées à revers duveteux
aFleurs en grappes denses, de couleur violette
parfois blanche.
aAprès la coupe, éliminer
les individus arrachés qui
risquent de bouturer et les
débris de l’arbuste : la tige
et les fragments de racine se
régénérant facilement.
aL’élimination des plantes
Mode de
propagation
doit se faire par incinération et
non par compostage.
aucun impact sur la santé
Libère de nombreuses graines de septembre
à décembre (3 millions de graines par an et par
plant) qui sont transportées par le vent, l’eau ou les
véhicules automobiles.
Émet de nombreux rejets depuis la souche si on le
coupe.
Floraison
JFMAMJJASOND
Peut se propager par bouturage des tiges le long
des cours d’eau.
Comment
l’éliminer
a
croissance rapide ou mise en place d’un
géotextile,
aMoyens de lutte :
lutte indirecte par plantations d’arbres à
croissance rapide (saule) afin d’apporter
un ombrage pour faire dépérir l’espèce.
Actions préventives : arrachage
manuel des jeunes plants avant la fin de
la floraison.
tronçonnage et dessouchage suivi
de plantations d’espèces indigènes à
?
plantes
invasives
Lexique
Capitule : regroupement de petites fleurs sans tige sur un
réceptacle dont l’ensemble est souvent assimilé à une
seule fleur (ex : marguerite).
Ciliée : feuilles rangées comme des cils.
Corymbe :
disposition des fleurs de façon à ce que les tiges de
longueur inégales soient dans le même plan.
Foliole :
petite feuilles.
Glabre : dépourvue de poils.
Panicule : regroupement de petites fleurs inflorescence) en grappes.
Pubescente : recouverte d’un léger duvet de poils fins et courts.
Rhizomes : tiges souterraines vivaces, généralement à peu près
horizontales, émettant chaque année des racines et
des tiges aériennes.
Conception / réalisation : DIR Nord
Mégaphorbiais : prairie d’herbes hautes posée sur sol frais et humides.
Téléchargement
Explore flashcards