Corrigés des exercices - Outils pour le Français CM1

publicité
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 1
Cycle 3
Outils
CM1
Français
POUR LE
NOUVELLE ÉDITION 2008
Guide du maître
Sylvie Bordron
Professeur des Écoles
Documentaliste
www.magnard.fr
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 2
Avant-propos
Cette nouvelle édition d’Outils pour le Français, entièrement revue et
complétée, a été conçue pour faciliter la mise en œuvre de l’étude de la langue,
du CE2 au CM2. Le manuel est organisé en quatre parties (grammaire, conjugaison, orthographe et vocabulaire). La démarche est claire : chaque leçon permet
de manipuler, comprendre et mémoriser les règles de la langue française.
Enfin, de très nombreux exercices d’entraînement, et quand cela est possible,
une activité d’écriture, permettent d’ancrer chaque notion.
Chaque leçon proposée dans le livre de l’élève s’ouvre sur une amorce : un
texte, un document à lire ou à observer collectivement. Les textes appartiennent à la littérature de jeunesse récente ou classique, ou sont extraits d’ouvrages documentaires.
Des activités collectives permettent de réfléchir et de manipuler ensemble.
Ces questions sur le texte d’amorce ne sont bien sûr pas exhaustives, le guide du
maître en propose souvent d’autres, permettant un plus grand approfondissement.
Le mémento, dont nous recommandons une lecture collective en fin de
séquence, avant une mémorisation individuelle, regroupe les différents points
mis en relief par ce questionnement.
Les leçons de la partie « Enrichir son vocabulaire » proposent quant à elles un
répertoire et non un mémento. Ce répertoire constitue une banque de mots
utile à la réalisation des exercices et peut compléter le répertoire individuel de
chaque élève. Les mots y sont classés par classes grammaticales.
Dans le manuel de l’élève, les exercices sont rassemblés par objectif et signalés par un ou deux astérisques indiquant le niveau de difficulté. Des bulles
d’aide, donnant des conseils ou rappelant les pièges possibles, viennent aider
l’élève. Dans le guide du maître, d’autres difficultés liées aux exercices d’application sont mises en relief : quelle autre compétence mobiliser, quel outil
supplémentaire utiliser (tableaux de conjugaison, dictionnaire…).
Au-delà de cette démarche récurrente : texte ou document d’amorce, questionnement, mémento, exercices d’application, le guide du maître propose d’autres
pistes d’activités : jeux, exercices oraux, petits exercices écrits à faire au
brouillon ou sur l’ardoise, constitution de banques de mots ou de verbes répondant aux mêmes règles… Ces activités peuvent être menées en petits groupes
avant d’aborder les exercices d’application plus classiques, ou en remédiation
dans le cadre d’un soutien aux enfants en difficulté.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 3
Dans la partie « Enrichir son vocabulaire », le maître peut en outre sélectionner
des mots du répertoire et demander aux élèves de réinvestir ce mot ou ces mots
dans une phrase ou un texte.
Une activité d’écriture est généralement proposée à la fin des leçons, afin de
réinvestir dans un texte les connaissances abordées, mais aussi de donner à
l’élève un réseau de structures syntaxiques qu’il pourra réutiliser. « L’étude de la
langue française (vocabulaire, grammaire, orthographe) donne lieu à des séances et activités spécifiques. Elle est conduite avec le souci de mettre en évidence
ses liens avec l’expression, la compréhension et la correction rédactionnelle 1. »
Les passerelles affichées dans le guide du maître rappellent les liens avec les
autres leçons étudiées dans le manuel de l’élève, mais aussi les connaissances
nécessaires à l’étude d’une nouvelle leçon.
On peut donc suivre le manuel de l’élève chronologiquement : un chapitre de
chaque domaine (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire) par
semaine (ou sur deux semaines selon la difficulté de la notion) ou rassembler
les chapitres des quatre domaines par groupes de notions selon les périodes de
l’année.
Le guide du maître donne enfin les corrigés de chacun des exercices et quelques propositions de correction collective quand il s’agit de phrases à rédiger.
◗ À la fin de ce guide, un choix de dictées qui peuvent prendre place dans les
groupes de notions cités plus haut est proposé. Il s’agit d’extraits de textes de
littérature de jeunesse ou de littérature classique en lien avec le programme du
CM1. Ces dictées sont accompagnées de suggestions de préparation. Elles
peuvent être préparées collectivement ou individuellement, en classe ou à la
maison ; ou encore être données comme dictées de contrôle sans préparation.
La collection Outils pour le Français, conforme aux nouveaux programmes,
a été conçue pour être à la fois un outil de savoir et d’autonomie pour l’élève et
un soutien rigoureux et ouvert pour l’enseignant.
1. BOEN hors série n° 3 du 19 juin 2008.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 4
Sommaire
Grammaire
Conjugaison
La phrase et le texte
Le verbe
La phrase . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
La ponctuation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Les types de phrases . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
La forme affirmative et la forme négative. . . 14
La phrase simple et la phrase complexe . . . 16
La phrase complexe : juxtaposition
et coordination . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Passé, présent, futur. . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
L’infinitif du verbe : groupe, radical,
terminaison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Conjuguer un verbe: personne, temps, mode . . 60
Les fonctions dans la phrase
Le verbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Le sujet du verbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Le complément d’objet direct (C.O.D.) . . . . 24
Le complément d’objet indirect (C.O.I.) . . . 26
Les compléments circonstanciels . . . . . . . . 28
L’attribut du sujet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Révisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Le présent de l’indicatif
Les verbes avec une terminaison en -e, -es, -e. . 62
Les verbes en -ier, -uer, -ouer, -cer et -ger. . 64
Les verbes avec une terminaison en -s, -s, -t . . 66
Les verbes avec une terminaison
en -ds, -ds, -d . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Les verbes avec une terminaison en -x, -x, -t. . 70
Les verbes être, avoir et aller . . . . . . . . . . . 72
Les verbes faire, venir et voir . . . . . . . . . . . 74
Révisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Le futur de l’indicatif
Le nom et le groupe nominal
Nom commun, nom propre . . . . . . . . . . . . 34
Les déterminants (1) : les articles . . . . . . . . 36
Les déterminants (2) : les déterminants
possessifs et démonstratifs. . . . . . . . . . . . . 38
Le groupe nominal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
L’adjectif qualificatif . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Le complément du nom . . . . . . . . . . . . . . . 44
Les pronoms. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Révisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Classe et fonction des mots . . . . . . . . . . . . 50
Les prépositions, les conjonctions
de coordination, les adverbes . . . . . . . . . . 54
Les verbes en -er et en -ir comme finir. . . . 78
Les verbes être, avoir et aller . . . . . . . . . . . 80
Les verbes venir, faire, voir et prendre . . . . 81
Les temps du passé de l’indicatif
Le passé composé des verbes conjugués
avec l’auxiliaire avoir. . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Le passé composé des verbes conjugués
avec l’auxiliaire être . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
L’imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
L’imparfait des verbes être, avoir et aller . . 88
L’imparfait des verbes venir, faire, voir
et prendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
Le passé simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
L’emploi de l’imparfait et du passé simple. . 92
Révisions : les autres temps
de l’indicatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
Un autre mode
Le présent de l’impératif . . . . . . . . . . . . . . 96
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 5
Orthographe
Vocabulaire
Des sons, des lettres
Le dictionnaire
Les accents et le tréma . . . . . . . . . . . . . . . . 98
La lettre c . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
La lettre g . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
La lettre s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104
Le son [j] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
La lettre h . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
Les lettres finales muettes . . . . . . . . . . . . . 110
m devant m, b, p . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
Les consonnes doubles . . . . . . . . . . . . . . . . 114
Les noms terminés par le son [œr] . . . . . . . 116
Les noms terminés par le son [war] . . . . . . 118
Les noms féminins terminés
par les sons [e] et [te] . . . . . . . . . . . . . . . . 120
Les mots invariables . . . . . . . . . . . . . . . . . 122
Chercher un mot dans le dictionnaire . . . . 160
Lire un article de dictionnaire . . . . . . . . . . 162
Les homonymes grammaticaux
a, à / ont, on . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
et, est / son, sont. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126
ce, se / ces, ses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
ou, où / la, là. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130
Les accords
Le féminin des noms . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
Le pluriel des noms . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
Le pluriel des noms terminés
en -au, -eau, -eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136
Le pluriel des noms terminés en -al, -ail . . 138
Le féminin des adjectifs. . . . . . . . . . . . . . . 140
Le pluriel des adjectifs. . . . . . . . . . . . . . . . 142
Les accords dans le groupe nominal . . . . . 144
L’accord du verbe avec son sujet. . . . . . . . 148
L’accord du participe passé. . . . . . . . . . . . 152
Participe passé en -é ou infinitif en -er ? . . 156
Révisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
La formation des mots
Les mots de la même famille . . . . . . . . . . . 164
Les préfixes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 166
Les suffixes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168
Les noms composés . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170
Le sens des mots
Les noms génériques
et les noms particuliers . . . . . . . . . . . . . . . 172
Les synonymes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
Les contraires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176
Le sens d’un mot d’après son contexte . . . 178
Les homonymes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
Les niveaux de langage . . . . . . . . . . . . . . . 182
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour évoquer la mer. . . . . . . . . . 184
Des mots pour évoquer la montagne . . . . . 186
Des mots pour évoquer la campagne . . . . 188
Des mots pour évoquer la ville . . . . . . . . . 190
Des mots pour évoquer les moyens
de transport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192
Des mots pour décrire des sons . . . . . . . . . 194
Des mots pour faire un portrait . . . . . . . . . 196
Dictées
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 6
Grammaire
La phrase et le texte
La phrase
I Découverte collective de la notion
• Combien y a-t-il de phrases dans ce texte ?
Comment les avez-vous reconnues ?
Il y a 17 phrases. Elles commencent par une majuscule et se terminent par un signe de ponctuation : un
point, un point d’interrogation, un point d’exclamation ou trois points de suspension.
L’échange collectif à partir de ces questions doit permettre d’élaborer en commun une définition de la
phrase : c’est un ensemble de mots qui a un sens et
qui commence par une majuscule et se termine par
un signe de ponctuation. On vérifiera cette définition
en lisant chaque phrase du texte et en relevant les
signes de ponctuation qui les terminent. On insistera
sur le fait que certains signes de ponctuation ne marquent pas la fin d’une phrase : la virgule, le pointvirgule, les deux-points.
On profitera de la lecture du texte pour expliquer la
signification des crochets : […], un symbole que l’on
retrouvera régulièrement dans le manuel.
• Quelle est la particularité des phrases en
rouge ?
Les phrases en rouge n’ont pas de verbe conjugué.
Cette question permet de mettre en évidence deux
constructions de phrases :
– les phrases avec un ou plusieurs verbes conjugués :
les phrases verbales ;
– les phrases sans verbe conjugué : les phrases non
verbales. On les utilise souvent pour écrire des titres
de journaux ou de romans.
Difficultés attendues : les phrases avec un verbe à l’infinitif sont souvent identifiées par les élèves comme des
phrases verbales. Il faut insister sur le fait que l’on prend
en compte les verbes conjugués pour identifier une phrase
verbale.
2
On poursuivra la leçon par un travail de manipulation : transformer les phrases non verbales en phrases verbales et inversement. On pourra reprendre les
phrases du texte en rouge, en chercher d’autres dans
le livre de lecture ou les autres manuels scolaires, ou
en faire inventer par les élèves.
2 On peut aussi proposer aux élèves de découper
des phrases verbales et non verbales dans des journaux, des magazines, des publicités… puis de les coller sur un grand panneau.
6
pp. 6-7 du manuel
2 Autre activité possible : préparer sur des bandes
de papier des phrases verbales et des phrases non
verbales qui ont le même sens. Mélanger ces phrases
et demander aux élèves de reconstituer les associations.
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : Pour s’aider, on peut conseiller aux
élèves de souligner le ou les verbe(s) conjugué(s).
EXERCICES 4 ET 6 : Préciser qu’il faut transformer des
mots et en ajouter pour former une phrase verbale
mais que le sens doit être le même. Pour effectuer ce
travail, les élèves doivent repérer le mot porteur de
l’information afin de le transformer (a. temps pluvieux ➞ il pleut ou la pluie tombe…).
Dans l’exercice 6, les phrases produites doivent former un texte cohérent.
EXERCICE 5 : Pour transformer la phrase en supprimant le verbe conjugué, il faut changer le verbe en
nom noyau de la phrase nominale (stationner ➞ stationnement).
EXERCICE 7 : Précéder l’exercice d’un échange collectif pour définir le rôle d’un titre (résumer très brièvement le contenu du roman et donner envie de le
lire, d’où la nécessité d’un titre original).
........................
........
............
........................
. 7)
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
en....t....
........
................
....uv
........pe
....es
....èv
........................
....s....él
e,....le
xt....
te....
ur........
....
le
....
re
....
ri
de
........
....
s
éc
....
....
r
....
....
pa
....
....
ou
it
....
ag....
s’....
........
................P
7 :....il....ne
e ....
ic....
rc....
........
....xe
de
........l’e
....t....
....
er
en
....
....
ir
m
....
....
sp
am
....
....
in
is
s’
....
....
ff
........
ais....su
................
m....
........
....e,
....ir
isto
........
....e....l’h
....ut
to
Le
........
....
.
er
....
....
re
nt
....
....
tit
co
....
....
ra
....
....
du
........
................
le....se....ns
........
en....ne
pr....
m....
........
....co
l’o
....n
e....
e
....
....
un
....
....
qu
r
....
....
ur
pa
....
....
po
....
....
er
in....
........
....rm
................
........te
t se
........
....en
em
al....
........
....
....ég
ut
....
....
pe
....
....
e
....
....
.
xt
....
....
se
te
....
....
....
sp....en
su....
................
........
....le
....ir
nt....en
m....ai....
........
....
....ur
po
le
....
....
n
....
....
et
tio
....
....
es
sé
....
....
po
qu
....
....
....
....m
................
pa....ss....é....co
........
....t....le
su....rt....ou
ra
....
........
à
se
....
....
an
ili
....
....
m
ut
....
....
ro
....
....
n
O
....
....
un
it ....
ta....
........
................
....en
l’o....n....pr....és
si....
e ....
m....
....
m
....
....
co
....
....
t
....
....
en
....
....
és
....
....
.
pr
....
....
se
........
clas
........
................
de....la
........
....es
es....él....èv
....
tr
au
....
........
x
....
....
uc
....
....
au
od
l
....
....
pr
ra
....
....
l’o
....
....
es
........
elqu
........
................
....e....qu
........lir
....t....de
....an
....ss
re
....
....
té
ité
....
....
in
rs
....
....
ra
....
....
ve
se
....
....
di
Il
....
....
la
........
....es
................
au....x....él....èv
........
....er
....tr
....on
de
....
........m
à
....
....
in
er
....
....
af
....
....
nn
ns
....
....
do
tio
....
....
....
pe....ut
n ....
................
........
....e....l’o
on....s....qu
ta....ti....
....
ré
....
....
rp
....
....
te
....
....
in
....
....
s
....
....
de
....
....
....
................
........................
........................
s.
....
re
....
tit
....
s
....
ce
....
................
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 7
Corrigés des exercices
1
*
6
a. Jade adore lire des bandes dessinées.
b. Les aventures d’Alice au pays des merveilles.
c. Chaque mercredi matin, je vais à la piscine.
d. Souligner la date en rouge.
2
*
phrases non verbales
c. d.
3
*
phrases non verbales
a. d. e.
4
phrases verbales
a. b. e.
phrases verbales
b. c. f.
**
Cette réponse est donnée à titre d’exemple :
Ce matin, l’agitation est grande chez les Romains.
César arrive bientôt. Les sangliers sont effrayés. Une
enquête est nécessaire. Nous avons rendez-vous
sous le chêne après la sieste. Surtout, viens sans
menhir !
7
**
Titres originaux :
a. Sortilège au muséum de Philippe Delerm.
b. Meurtre au salon du livre de Martine Delerm.
c. Le Voleur de clés d’Emmanuel Trédez.
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Le temps est pluvieux au nord de la Loire.
b. Un lionceau est né au cirque Caruso.
c. Les passagers sortent porte B.
d. Le match commencera dans une demi-heure.
e. La période des soldes finira samedi prochain.
5
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Interdiction de stationner entre 8 heures et midi
ou Stationnement interdit entre 8 heures et midi.
b. Attention, chien méchant !
c. Présence d’une école : vitesse réduite ou
Attention école ! Réduction de la vitesse !
d. Ouverture exceptionnelle des boutiques de jouets
dimanche toute la journée.
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : La ponctuation, pp. 8-9
GRAM : Les types de phrases, pp. 10-13
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
CONJ : Conjuguer un verbe : personne, temps, mode,
pp. 60-61
7
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 8
Grammaire
La phrase et le texte
La ponctuation
I Découverte collective de la notion
pp. 8-9 du manuel
EXERCICE 4 : La consigne sous-entend qu’on ne doit
pas se limiter à l’utilisation du point et de la virgule.
• Quel texte est le plus facile à lire ? Pourquoi ?
Le texte 2 est plus facile à lire car il est ponctué.
EXERCICE 6 : Il s’agit ici de montrer que la ponctua-
On définira collectivement le rôle de la ponctuation :
– établir des limites dans et entre les phrases pour
respirer et donc avoir une lecture plus fluide ;
– marquer l’intonation pour rendre le texte plus
vivant.
Grâce à la ponctuation, le texte est plus compréhensible et plus intéressant aussi bien pour le lecteur
que pour celui qui écoute dans le cadre de la lecture
à voix haute.
EXERCICE 7 : Après la réalisation de l’exercice, pré-
• Nommez les éléments que l’on ne voit que
dans le texte 2.
Des points, des virgules, des tirets,
des guillemets, des points d’interrogation
et d’exclamation.
tion est aussi « porteuse de sens ». En effet, dans certaines phrases, selon le signe de ponctuation ou la
place qu’il occupe, le sens peut changer. Avant de
faire l’exercice, il serait préférable d’étudier un ou
deux exemples :
Mustapha dit Jürgen est très gentil.
➞ Mustapha, dit Jürgen, est très gentil.
➞ Mustapha dit : « Jürgen est très gentil. »
voir un temps d’échange au cours duquel les groupes
de deux devront se mettre d’accord sur un texte unique qu’ils justifieront lors de la correction. Il est fort
probable que les élèves ne retrouvent pas complètement le texte original mais la discussion collective
lors de la correction permettra de s’en rapprocher.
On expliquera le rôle de chaque signe de ponctuation
en insistant particulièrement, par des phrases d’entraînement, sur l’emploi de la virgule que les enfants
ne pensent pas souvent à utiliser.
Les élèves auront peut-être remarqué qu’il n’y a pas
de guillemets à la fin : dans le texte de l’auteur, le
dialogue se poursuit entre le géographe et le petit
prince, la dernière phrase du texte d’amorce n’est
pas celle de la fin du dialogue.
2 De par leur lecture, les élèves auront pu noter
qu’il n’y a pas toujours des guillemets au début ou à
la fin d’un dialogue ; dans ce cas, ce sont les tirets qui
font office d’ouverture et de fermeture du dialogue.
Ils sont le plus souvent utilisés pour exprimer une
seule parole et non un dialogue complet.
On cherchera des dialogues dans les romans et on les
observera : présentation, ponctuation, verbes introducteurs de paroles. Puis on rédigera une fiche guide.
Elle pourra s’intituler Comment écrire un dialogue
et récapitulera les points importants à retenir suite aux
observations des différents dialogues : la présentation,
la ponctuation et les verbes introducteurs.
II Mise en application
EXERCICE 3 : Les deux phrases à écrire doivent indiquer une énumération des fruits ou du mobilier de
jardin que l’on voit sur les dessins.
8
............
........................
........................
....
9)
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
la....
....
........
........
da....ns
........
ga....ge....nt
........
........................
s’en
ne........
........
....es
èv
....
él
....
s
....
le
....
e
e....
....
qu
ng
t ....
............
an....
....ha
....éc
........
ps....d’
m....
te....
................Av
........
un
le
....,....
el
du
........
vi
....
di
....
in
....
n
....
....
du
....
tio
....
uc....
an ....
pl....
........
........
....od
lir....le
ab....
ét....
................pr
........
po....ur
r ....
....
oi
....
év
....
pr
....
à
....
t
....
es
....
if
............
....
ct
........
....lle
........................
................co
........................
:
....
re
....
ui
....
od
....
le....
pr
....
à
....
es....t ....
el....
....e....
........
....xt
....r....qu
....ue
....iq
................te
....pl
ex
........
....ur
....n....po
tio
....
uc
....
od
....
a-....
tr
....
m
in
....
....
(i ....
....
........
....e
on
....
....si
oc....ca
le....
................–....un
el....
........
....qu
....à
et
....
si
....
oi
....
ch
....
....
ge
....
na
;
....
....
e ........
....
tr....
....on
........
....rs
....on
la....re....nc
................pe
........
....ue
....ct
....fe
....ef
....s’
r)
....
sû
....
....
en
....
bi
e
....
; ............
....
....ir
....na
hé....ro....s....
n ....
........
................gi
et....so
........
lève
........
e
....l’é
tr
....
en
....
....
ue
....
og
........
....
al
....
rt....du
....
pa....
....di
........
ue....r....le....dé
................–....le
iq....
pl....
ex....
........
ur
....
po
....
....
on
....
si
....
lu
i-....
....
nc
ag
....
....
co
.... ....
........
........im
....de
....on
................–....la
so....n....m
........
....ns
da
........
....ne
ur
....
to
....
re
....
....
i
....
....
qu
....
....
s
....
ro....
........
........................
................hé
........................
....
....
....
....
i....
....
ut
....
....
....
....
....es
....e.
èv
....
....ir
....s....él
, le
........
................na
....ue
....og
....al
ur....di
....
le
....
re
....
ui
....
tr
....
....
la
ns
....
....
....
....
co
de
ur....
........
....ite
........
................Po
ré....di....gé....e....à....la....su
e....
....
id
....
gu
....
....
he
....
fic
....
....
le
la
....
....
t
....
....
et
....
....on
on........
....er
no....ti....
la........
................lis
........
e ....de
iv....
....
ct
lle
........
....
co
....
te
....
....
....
....
er
nc
....
....
uv
po
co....
........
........
er....la
....
....ri
................dé
er....à....va
ill....
ve....
t ....
....
on
....
vr
....
de
....
....
Ils
....
....
.
t
....
....
to
en
....
....
m
en
ue....
........
iq....
....ém
at....
........
................m
ut....ili....se....r....sy....st....ém
....
d’
r
....
....
ite
....
év
....
....
et
....
....
n
....
....
io
....
........
....at
........................
................tu
........................
....
.
....
re
....
di
....
e
....
rb
........
....ve
................le
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 9
Corrigés des exercices
1
*
a. Quelle joie de lire votre lettre !
b. Avez-vous retrouvé tous les signes de ponctuation ?
c. C’est facile de reconnaître les phrases.
(On peut accepter le point d’exclamation.)
d. Penses-tu réussir cet exercice ?
e. Concentrez-vous davantage !
(On peut accepter le point.)
2
*
Autrefois, les fées, les elfes, les magiciens et les
lutins se réunissaient dans cette clairière. Ils décidaient du sort des hommes, des femmes, des enfants
qui avaient pénétré dans la forêt et qui avaient
découvert leurs lieux de réunion, leur présence ou
certains secrets. C’est là, dans ce lieu mystérieux,
que je les ai rencontrés un soir de l’été dernier.
3
*
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
• Une personne porte un panier dans lequel il y a :
des bananes, une poire, deux oranges, une pomme
verte et une pomme rouge.
• Le dessin représente plusieurs objets que l’on peut
trouver dans un jardin : une table ronde, trois chaises, un verre, une carafe et un parasol.
4
**
« Qui est prêt ? » demanda le maître. Il prit les ballons et se dirigea vers le terrain de sport. Nous étions
un peu énervés à l’idée de rencontrer l’équipe des
CM de l’école du centre. C’était sûr, nous allions
gagner : ils ne pouvaient pas nous battre !
5
6
**
a. Mon père pensa : ce garçon est de bonne humeur !
(C’est le garçon qui est de bonne humeur et le
père qui le pense.)
Mon père, pensa ce garçon, est de bonne humeur !
(C’est le père qui est de bonne humeur et le garçon qui le pense.)
b. Il y a du soleil. Depuis ce matin, je suis en forme.
(C’est depuis ce matin que je suis en forme.)
Il y a du soleil depuis ce matin. Je suis en forme.
(C’est depuis ce matin qu’il y a du soleil.)
c. Le lion a failli dévorer le dompteur. Jules, le clown,
l’a sauvé. (Jules, c’est le clown qui sauve le dompteur.)
Le lion a failli dévorer le dompteur Jules. Le clown l’a
sauvé. (Jules, c’est le dompteur qui a failli être
dévoré par le lion.)
On pourra demander aux élèves d’inventer
d’autres phrases dont la ponctuation apporte un
sens différent et de les proposer à l’ensemble de la
classe.
7
**
Texte original :
« Tu as entendu le chien ? » demanda Laurence à
Mickette.
Il fait grand jour, et tout le monde petit-déjeune sur
la terrasse. Mickette lève la tête de son bol de café au
lait et, comme elle a la bouche pleine, elle se
contente de faire « oui » de la tête.
« Ça m’a empêché de dormir, dit papa.
– Et moi donc ! » renchérit Laurence.
Gudule, Le Château des chiens perdus,
Hachette Jeunesse.
**
« Veux-tu venir avec moi ?
– Non, je préfère rester ici.
– Tant pis pour toi ! Je m’en vais. Au revoir !
– Attends ! J’ai changé d’avis : je viens avec toi. »
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : La phrase, pp. 6-7
GRAM : Les types de phrases, pp. 10-13
GRAM : La phrase complexe : juxtaposition et
coordination, pp. 18-19
9
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 10
Grammaire
La phrase et le texte
Les types de phrases
I Découverte collective de la notion
Après la lecture du texte et avant de répondre aux
questions, on demandera aux élèves d’imaginer dans
quelle situation ces phrases pourraient être dites
(une visite guidée, par exemple).
• Que fait la personne qui parle dans la
phrase en bleu ? Dans les phrases en vert ?
Dans la phrase en rouge ? Dans la phrase en
orange ? Quels éléments vous permettent de
répondre ?
Dans la phrase en bleu, la personne qui parle pose
une question. Dans les phrases en vert, elle explique
quelque chose. Dans la phrase en rouge, elle exprime
un sentiment d’admiration. Dans la phrase en
orange, elle donne un ordre.
À l’écrit, ce sont les signes de ponctuation qui nous
permettent de répondre : le point d’interrogation
pour la phrase interrogative (en bleu), le point d’exclamation pour la phrase exclamative (en rouge), le
point pour les phrases déclaratives (en vert). Pour la
phrase injonctive (en orange), le sujet n’est pas
exprimé dans la phrase.
2 Lire le texte à voix haute pour faire entendre les
modulations de la voix. À l’oral, le ton de la voix est
différent : la voix monte dans les phrases interrogative et exclamative, elle baisse dans les phrases
déclarative et injonctive. Si la phrase injonctive se
termine par un point d’exclamation, la voix monte
car elle a une intensité plus forte.
2 Pourquoi doit-on utiliser différents types de
phrases pour s’exprimer ? Les phrases diffèrent
selon l’intention de celui qui s’exprime et la situation
dans laquelle il s’exprime. Pour mettre en œuvre ces
différents types de phrases, on pourra proposer
quelques situations de la vie quotidienne sur lesquelles les élèves improviseront.
II Mise en application
EXERCICES 1 À 7 : Pour reconnaître les différents
types de phrases, les élèves s’appuient sur le sens et
la construction de la phrase ainsi que sur la ponctuation.
pp. 10-13 du manuel
en reprenant certains mots des questions. C’est un
bon entraînement pour les situations de questionnement dans les autres matières. Les réponses ne doivent pas être inventées ; si nécessaire, pour l’exercice 9, les élèves peuvent effectuer une recherche
documentaire.
EXERCICES 11 À 13 : Avant d’effectuer ces exercices,
prévoir une séance pour étudier la façon dont sont
construites les phrases interrogatives. Après en avoir
repéré dans différents textes, les élèves reprennent
celles des exercices précédents et observent leur
construction.
Par exemple :
Elle vient dîner ce soir ? ➞ Phrase employée à
l’oral.
Est-ce qu’elle vient dîner ce soir ? ➞ Phrase relevant du langage familier mais que l’on peut utiliser à
l’écrit.
Vient-elle dîner ce soir ? ➞ Phrase avec inversion
du sujet et du verbe, ce qui est la façon correcte de
poser une question à l’écrit. On notera le trait
d’union obligatoire entre le verbe et le pronom personnel sujet.
Saadia vient-elle dîner ce soir ? ➞ Autre phrase
correcte, le sujet est repris après le verbe par le pronom personnel équivalent.
Quand vient-elle dîner ? ➞ La phrase commence
par un mot interrogatif.
À l’écrit, on insistera pour que les élèves utilisent l’inversion du sujet.
EXERCICES 14 À 16 : La leçon sur le présent du mode
impératif précèdera la réalisation de ces exercices
afin que les élèves ne soient pas gênés par le problème de conjugaison des verbes.
Les consignes données dans l’exercice 14 doivent
être très précises (longueur et largeur du rectangle,
couleurs…). On poursuivra ce type d’exercice dans
le cadre de la géométrie en demandant aux élèves
d’écrire des programmes de construction à partir
d’une figure complexe.
Si dans cet exercice, les verbes vont être écrits uniquement à la 2e personne du singulier, les élèves
doivent bien lire ce qui est demandé dans les exercices 15 et 16 pour trouver la personne de conjugaison.
EXERCICE 17 : On préparera cet exercice avec des
EXERCICES 8 À 10 : Les réponses aux questions doivent être écrites sous la forme de phrases complètes
10
phrases recueillies dans le quotidien de la classe et
retravaillées collectivement.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 11
EXERCICES 19 ET 20 : On peut préparer ces exercices
en faisant jouer la scène par plusieurs élèves.
Pour l’exercice 20, on rappellera les règles pour présenter correctement un dialogue. Il n’est pas nécessaire ici de préciser à chaque fois qui parle puisque
l’on sait qu’il n’y a que deux personnages, chacun
ayant un rôle précis. On peut éventuellement profiter de cet exercice pour travailler les verbes intro-
ducteurs de paroles afin d’éviter la répétition du
verbe dire et enchaîner ensuite sur des activités
d’expression écrite consacrées au dialogue.
Les élèves ne doivent pas recopier les phrases du
texte mais les reformuler tout en conservant le sens.
Le déroulement du dialogue doit être conforme au
récit. On écrira collectivement ce que pourrait dire
monsieur Dupuis à partir de la 1re phrase du texte.
Corrigés des exercices
1
*
a. Notre petit chat s’est enfui.
d. Il ne doit pas être bien loin.
e. Il revient toujours à l’heure des croquettes.
2
3
phrases interrogatives
a. c. d.
*
On recommence ? • Qu’est-ce que tu en penses ? •
On refait une chasse au trésor ? • Avec des cartes ou
avec des indices ?
4
*
a. Savez-vous par qui la grotte de Lascaux a été
découverte ?
b. Quelle splendeur, toutes ces peintures !
c. Voyez-vous deux ou trois bisons sur cette paroi ?
d. Ne touchez pas les peintures, malheureux !
e. Comme les couleurs sont vives !
Lors de la correction, les élèves justifient le choix
de la ponctuation : hormis le sens, on remarquera l’inversion du sujet par rapport au verbe
pour les phrases a. et c., l’absence de sujet pour la
phrase d. et l’utilisation en début de phrase de
mots particuliers pour insister sur le sentiment
exprimé (quelle, comme).
5
6
phrases injonctives
e.
*
phrases interrogatives phrases déclaratives
a. b.
d.
*
phrases déclaratives
b. e.
phrases exclamatives
b.
*
phrases interrogatives phrases déclaratives
c.
a. d.
phrases exclamatives
c. f.
7
phrases injonctives
e. g.
**
Vous ne pourrez quand même pas rester là éternellement, dit l’Oiseau Arc-en-Ciel.
➞ Phrase déclarative.
Pourquoi pas ? ➞ Phrase interrogative.
Alors que faire ? ➞ Phrase interrogative.
Ma femme et moi, nous allons mourir de froid !
➞ Phrase exclamative.
Ne dis pas de bêtises ! ➞ Phrase injonctive.
Les singes ne volent pas. ➞ Phrase déclarative.
8
*
a. Elle a posé son cartable sous le portemanteau.
b. Émilie a dix ans.
c. Au petit déjeuner, les jeunes Anglais prennent des
céréales, des œufs à la coque ou au plat, du jambon,
du lait, du jus de fruits.
d. Les enfants se sont réveillés à 7 heures.
e. Il faut se laver les dents après chaque repas pour
avoir des dents en bonne santé.
f. Le film que nous allons voir dure 1 h 30 min environ.
11
OPF-CM1 /1
18/07/08
9
9:51
Page 12
*
a. Les mammouths ont disparu, ils avaient le poil
plus long et ils étaient plus gros que les éléphants.
b. Non, on ne peut plus la visiter. Mais elle a été
reproduite à l’identique et cette reproduction se
visite.
c. Aux États-Unis, on trouvait encore des troupeaux
de bisons au XIXe siècle.
d. Le daim est plus petit que le cerf.
e. Ils ont aussi représenté des chevaux, des cerfs,
des bisons et des ours.
10
*
Il n’y a pas de corrigé type pour cet exercice.
11
*
a. Où vas-tu ?
b. Quand êtes-vous partis en vacances ?
c. Que mange Jawad pour le goûter ?
d. À quelle heure vos grands-parents arriveront-ils ?
e. Combien pèse un agneau nouveau-né ?
12
**
a. Où Aymeric a-t-il installé le barbecue ?
b. Qui s’occupera du dessert ?
c. Qu’ont-ils oublié ?
d. À quel jeu avez-vous joué ?
e. Quand pars-tu en vacances ?
f. Qui a utilisé l’ordinateur ?
g. Pourquoi l’avez-vous appelé ?
12
13
**
a. Qu’est-ce qu’un carré ?
b. Quel instrument faut-il utiliser pour tracer un
cercle ?
c. Quelle est la longueur de ce segment de droite ?
ou Combien mesure ce segment de droite ?
d. À quoi sert une équerre ?
e. Combien y a-t-il de diagonales dans un rectangle ?
ou Quel est le nombre de diagonales dans un rectangle ?
f. Quel est le nombre de côtés dans un triangle ? ou
Combien le triangle possède-t-il de côtés ?
14
**
Trace un rectangle.
Partage-le en trois bandes verticales égales.
Colorie la première bande en vert, la deuxième en
jaune et la troisième en rouge.
Dessine une étoile verte à cinq branches au milieu de
la bande jaune.
15
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Ne reste pas derrière l’âne et mets-toi à côté de
lui !
b. Ramasse ce papier de bonbon et jette-le à la poubelle.
c. Ne traverse pas tant que le feu est vert pour les
voitures.
d. Appliquez-vous et soignez votre tracé !
e. Rangez-vous et montez en classe tranquillement.
16
9:51
Page 13
**
a. Ne jouez pas dans les douves du château.
b. Cachons-nous dans les oubliettes.
c. Les touristes ne doivent pas traverser le pontlevis.
d. Achetez les billets à la conciergerie pour visiter le
château.
e. Vous devez prendre la troisième rue sur la gauche.
17
**
a. Es-tu déjà allé en Afrique ?
b. Qui est le gagnant ?
c. Où partez-vous cet été ?
d. Quand irons-nous au cinéma ?
18
**
a. Tu réponds au téléphone.
Réponds-tu au téléphone ?
Réponds au téléphone !
b. Nous allons dîner au restaurant ce soir.
Allons-nous dîner au restaurant ce soir ?
Allons dîner au restaurant ce soir !
c. Vous arrosez vos plantes chaque matin.
Arrosez-vous vos plantes chaque matin ?
Arrosez vos plantes chaque matin.
d. Tu ne viens pas me voir demain.
Ne viens-tu pas me voir demain ?
Viens me voir demain.
19
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
Comme il est mignon !
Qu’il a de beaux yeux !
Quel est son prénom ?
Il ressemble beaucoup à son petit frère quand il était
bébé.
Je peux le prendre dans mes bras ?
20
**
Ce texte est donné à titre d’exemple :
« Bonjour madame. Je cherche un jouet pour l’anniversaire de ma fille qui va avoir dix ans. Je voudrais
quelque chose d’original. Pourriez-vous m’aider à
choisir ?
– Mais avec plaisir ! Suivez-moi. Je vais vous montrer
ce que nous avons. Regardez cette jolie poupée qui
parle et qui marche. Nous avons aussi ce petit théâtre de marionnettes. N’est-il pas magnifique ?
– Il est superbe ! C’est une très bonne idée. Je vais le
prendre. Pouvez-vous me faire un paquet cadeau ?
– Bien sûr ! Patientez quelques instants. Ce ne sera
pas long.
– Merci. Je vous remercie beaucoup pour votre aide.
Bonne journée !
– Bonne journée à vous aussi et joyeux anniversaire
à votre fille ! »
se r e l l e s
s
18/07/08
Pa
OPF-CM1 /1
GRAM : La phrase, pp. 6-7
GRAM : La ponctuation, pp. 8-9
GRAM : La forme affirmative et la forme négative,
pp. 14-15
CONJ : Le présent de l’impératif, pp. 100-101
13
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 14
Grammaire
La phrase et le texte
La forme affirmative
et la forme négative
I Découverte collective de la notion
Avant de répondre individuellement aux questions,
on cherchera collectivement à quel type appartient
chaque phrase.
• Voici des phrases utilisées pour des titres
de films ou de pièces de théâtre. Lesquelles
sont à la forme négative ? Lesquelles sont à
la forme affirmative ? Comment faites-vous
la différence entre ces deux formes ?
Les phrases à la forme négative : 1, 3, 5 et 9.
Les phrases à la forme affirmative : 2, 4, 6, 7 et 8.
Dans les phrases négatives, il y a des mots qui expriment la négation : n’… pas (n’étant la forme élidée
de ne) et ne… pas.
2 La correction faite, on listera les mots les plus uti-
Il est rentré de bonne heure. / Il n’est pas rentré
de bonne heure. ➞ Les deux parties de la négation
encadrent l’auxiliaire.
Lors de la lecture du mémento, on demandera aux
élèves de trouver des exemples pour les marques de
la négation non étudiées pendant la phase de recherche collective.
II Mise en application
EXERCICE 3 : Les deux premières phrases sont sûrement connues des élèves mais probablement pas les
suivantes. Les réponses seront données par l’enseignant ou feront l’objet d’une recherche (dans un
recueil des fables de la Fontaine ou sur Internet).
lisés qui marquent la forme négative : ne… plus,
ne… jamais, ne… rien. Ne… guère ou ne… point,
deux formes utilisées dans le langage soutenu, peutêtre connues des élèves, seront mises de côté car
non utilisées dans le langage courant.
On s’interrogera sur le rôle de la négation : le plus
souvent, elle sert à exprimer une idée contraire.
EXERCICE 5 : Selon le niveau de la classe, on pourra
2 Proposer aux élèves de transformer des phrases
plus approfondie sur la distinction entre on a et on
n’a pas qui est souvent source de confusion. Pour
savoir s’il faut écrire on ou on n’, dont la prononciation est identique, il faut rechercher la présence ou
non de la seconde partie de la négation, qui indique
que la phrase est écrite à la forme négative.
affirmatives en phrases négatives, et inversement, en
complétant un tableau à double entrée (voir ci-dessous). Ce travail permet de mettre en évidence que
chaque type de phrase peut s’écrire soit à la forme
affirmative, soit à la forme négative. Cette activité
permet également de bien différencier la notion de
type des phrases de celle de forme des phrases.
On peut également compléter le tableau avec d’autres négations, mais aussi avec des verbes à l’infinitif
ou des verbes conjugués au passé composé pour voir
où se place la négation.
Jouer au ballon. / Ne pas jouer au ballon. ➞ Les
deux parties de la négation sont placées avant le
verbe à l’infinitif.
phrase déclarative
phrase interrogative
phrase exclamative
phrase injonctive
14
pp. 14-15 du manuel
préparer collectivement la réalisation de cet exercice
en demandant aux élèves de formuler oralement les
contraires (jamais / toujours, rien / quelque chose,
quelqu’un / personne, encore / plus, tout / rien).
EXERCICE 6 : Cet exercice sera suivi par une séance
EXERCICE 7 : Il est nécessaire d’insister sur la différence entre la langue orale (plus souple, moins exigeante) et la langue écrite dont on doit respecter les
codes. À l’écrit, la première partie de la négation est
obligatoire mais les élèves ont tendance à l’oublier.
Dans les futures productions écrites, on demandera
aux élèves de bien vérifier qu’ils ont écrit les marques de la négation de façon complète.
forme affirmative
forme négative
La guerre de Troie aura lieu.
Y a-t-il un pilote dans l’avion ?
La vie est belle !
Touchez au grisbi !
La guerre de Troie n’aura pas lieu.
N’y a-t-il pas un pilote dans l’avion ?
La vie n’est pas belle !
Ne touchez pas au grisbi !
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 15
....................
........................
........................
....
....
....
....
....
....................
....)....
. 15
........
........................
............(p
........................
........................
....
t
....
........
....
....en
....
....qu
....
....di
....
....e....in
ro....ug
........
........................
és....de
ur....
........
....to
....s....en
........................
re
ai
....
ul
....
....
le
....
....
rc
ab
ci
....
....
ob
....
....
ux
....
........
nt....pr
....ea
so....
pa....nn
ux........
le....s ....
ea....
........
........
....nn
....us
ce....s....pa
........
................To
de
s
....
u
....
in
....
ea
....
....
ta
bl
....
....
er
C
ta
....
....
au....
tio....n.....
........
ic....
....ra
rd....
....te
........
inte
........no
........
....e
no....n....; on
........
....es
....tr
................un
, d’....au
........
....es
....èv
s
....él
al....es..... ............
....
....
de
in
....
....
m
us
....
....
no
nn
....
....
s
....
....
co
se
ra....
....t....
........
....en
de....ph
....
e
........
rm
................m
....
fo
....
la
....
us
....
so
....
....n....
ca....tio
ifi....
........
sign
........
....ur
................le
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
phrases affirmatives
b. d.
2
6
phrases négatives
a. c. e.
*
phrases affirmatives
b. c. d. f.
phrases négatives
a. e. g.
Lors de la correction, on expliquera bien
pourquoi des phrases qui peuvent avoir un sens
négatif (la phrase d. dans l’exercice 1 ou les
phrases b. et f. dans l’exercice 2) ne sont pas des
phrases à la forme négative.
3
*
a. La fourmi n’est pas prêteuse. (La Cigale et la
Fourmi)
b. Le corbeau honteux et confus jura, mais un peu
tard, qu’on ne l’y prendrait plus. (Le Corbeau et le
Renard)
c. Je ne suis pas de ceux qui disent : ce n’est rien.
(La Femme noyée)
d. Le monde n’a jamais manqué de charlatans.
(Le Charlatan)
4
*
**
a. On n’a pas faim et on n’a pas soif.
b. On n’a pas compris la nouvelle leçon de grammaire.
c. De notre chambre, on n’a pas une belle vue.
d. On n’attend pas le bus depuis longtemps.
e. Hier, on n’est pas rentré très tard.
7
**
a. Tu n’as pas vu ma trousse ?
b. Je ne suis jamais allé au Canada.
c. Il ne faut pas jouer au ballon dans la maison.
d. Il n’y a rien à manger pour ce soir, on doit aller
faire les courses au supermarché.
e. Pourquoi est-ce que vous ne portez plus vos
lunettes ?
8
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
Il est interdit de parler sans demander la permission.
ou Il ne faut pas parler sans demander la permission.
Il est interdit d’emprunter le matériel de vos camarades de classe sans leur accord. ou Vous ne devez pas
emprunter le matériel de vos camarades de classe
sans leur accord.
Il est interdit de sortir de la classe sans en informer
l’enseignant. ou Vous n’avez pas la permission de
sortir de la classe sans en informer l’enseignant.
a. Nous avons le temps.
b. Tournez à gauche !
c. Sommes-nous les meilleurs ?
d. Qui a son livre de grammaire ?
e. Je mangerai les épinards et les endives.
**
se r e l l e s
s
a. Rémi est toujours en retard.
b. Je vois quelque chose.
c. Personne ne m’attend à la gare.
d. Il ne dort plus ?
e. Elles n’ont rien oublié.
f. Lucas ne cherche jamais à se faire remarquer.
Pa
5
GRAM : Les types de phrases, pp. 10-13
VOC : Les contraires, pp. 180-181
15
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 16
Grammaire
La phrase et le texte
La phrase simple
et la phrase complexe
I Découverte collective de la notion
• Combien y a-t-il de phrases dans ce texte ?
Indiquez le nombre de verbes conjugués. Y a-til autant de phrases que de verbes conjugués ?
Il y a sept phrases et treize verbes conjugués : dormais, sentis, ouvris, poussai, avait passé, broutait, regarda, tourna, s’éloigna, émergeai, était,
blessait, était.
Il y a donc plus de verbes conjugués que de phrases.
Difficultés attendues : Pour avait passé, les élèves vont
peut-être compter deux verbes alors qu’il s’agit d’un seul
verbe écrit sous une forme composée et conjugué au plusque-parfait (un temps non étudié en CM1). Pour les aider à
bien comprendre qu’il s’agit d’un seul verbe, leur demander d’écrire la phrase en la commençant par en ce moment
ou maintenant, ce qui induit l’utilisation du présent, puis
faire chercher l’infinitif de chaque verbe.
Attention également au verbe à l’infinitif (mordiller) et au
participe présent (mâchouillant) : ils ne doivent pas être
comptés comme des verbes conjugués.
Certaines phrases ont un seul verbe conjugué : on les
appelle des phrases simples ; d’autres ont plusieurs
verbes conjugués : on les appelle des phrases complexes.
• Relevez une phrase avec un seul verbe
conjugué et une phrase avec plusieurs verbes conjugués.
Phrase avec un seul verbe conjugué : Un instant,
elle me regarda, mâchouillant d’un air stupide.
ou Péniblement, j’émergeai de la tente. ou Quelle
heure était-il donc ?
Phrase avec plusieurs verbes conjugués : toutes les
autres phrases du texte.
2
Pour introduire la notion de proposition, écrire la
première phrase au tableau et placer un trait vertical
entre les deux propositions (entre moitié et lorsque), puis faire réfléchir les élèves sur la place de
cette séparation. L’échange doit permettre d’aboutir
à définir ce qu’est une proposition : un ensemble de
mots organisé autour d’un verbe conjugué comprenant le sujet de ce verbe et les compléments de ce
verbe. Le terme de proposition sera donné à la fin de
cet échange.
Poursuivre en demandant aux élèves de placer un ou
plusieurs traits de séparation dans les autres phrases
16
pp. 16-17 du manuel
complexes pour identifier le nombre de propositions.
Comparer ce nombre de propositions au nombre de
verbes conjugués : ce sont les deux mêmes nombres.
La lecture du mémento récapitulera tout ce qui s’est
dit pendant l’observation.
II Mise en application
EXERCICES 2 ET 3 : Rappeler aux élèves qu’ils doivent
commencer par repérer les verbes conjugués.
EXERCICE 4 : Avant de donner cet exercice à faire,
prévoir un entraînement pour aider les élèves à prendre des repères : repérage du verbe et de son sujet,
des petits mots de liaison que sont les conjonctions
de coordination et les adverbes (sans les nommer
dans le cadre de cette leçon), des signes de ponctuation comme la virgule.
EXERCICE 5 : La transformation d’une phrase complexe en deux phrases simples nécessite l’ajout de
certains mots et la disparition d’autres mots (l’ajout
d’un pronom, la disparition d’une conjonction de
coordination…).
EXERCICE 6 : Les productions des élèves doivent bien
sûr être cohérentes avec la première partie des phrases. Rappeler qu’il faut se relire pour contrôler que la
phrase a bien un sens.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
........
....es
....èv
............
les....él
........
....é,
........................
in....di....qu
....t....
....an
ét
....
n’
e
....
....
ru
....
de
....
m
....
ts....
....
no
........
....en
........
ém
....un
uc
él....
....
................A
pè....re....s....le....s ....
re....
....
e
....
m
....
m
....
co
....
r
....
se
....
ili
....
....
t ut
........
iven
e....re....m....ar....-....
....
........
....ir
Fa
................do
né....m....a)..... ....
ci....
le
........
....
e,
st
....
....
po
....
a
....
(l
....i....
qu
és....
in....
........
, ce
........
in....
....ss
........
....ba
................de
m....ai....llo....t....de
en
........
t
....
es
....
ie
....
ar
....
M
....
r-....
........
....e....
er....qu
e :....la....de
........
in....
sc....
pi....
........
................qu
....la
....à
....jà
dé
....
t
....
es
....
lle
....
’e
....
qu
....
re....
qu....e....
di....
er........
........
ifi....
....ut
........
....éc
it....sp
................ve
........
....e....do
....xt
te
....
....
du
....
....
se
....
ra
........
ph....
....ns
........
........da
....e
....èr
au....ou
........
de....l’e
................ni
........
pr....ès
....
ie
....
ar
....
M
....
....
ve
....
ou
....
tr
.........
re....
........
....y
....m
........................
................Sa
........................
....
....
....
...
....
è-....
él....
s ....
. ........
le....
........
....,....
....au
op....re
pr....
........
................l’e
....e....au
....xt
....te
le
....
er
....
pi
....
co
....
....
re
de....s....
de....
t ....
........
an....
....sé
....ili
........
en....ut
bi....
................Av
on....t ....
s ....
’il....
....
qu
....
r
....
fie
....
ri
....
vé
....
t
....
en
........
....
iv
....es
........
....s....do
co....m....pl....ex
s ....
se....
ra....
................ve
........
....s....ph
de
et
........
....
es
....
pl
....
m
....
si
....
s
se....
ra....
........
ué....s.........................
........
....ug
................ph
....nj
es....co
....
rb
....
ve
....
s
....
le
....
nt
....
....
na
....
so....ul....ig
........
................en
....
....)....................
. 17
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 17
Corrigés des exercices
*
4
a. Au petit matin, la renarde part à la chasse pour
nourrir ses renardeaux. ➞ Phrase simple.
b. Elle renifle le sol pour trouver la piste des lapins
qui sont passés par là. ➞ Phrase complexe.
c. Elle suit alors la piste jusqu’à la cachette des
lapins qui est parfois très éloignée.
➞ Phrase complexe.
d. Enfin, elle trouve un terrier. ➞ Phrase simple.
e. La renarde s’approche tout doucement et attend
patiemment. ➞ Phrase complexe.
Pendant la correction, faire chercher le nombre
de propositions en comptant le nombre de verbes
conjugués. Les séparer par un trait vertical.
*
Les phrases simples sont en gras.
Soudain, Alan aperçoit un petit corps noir et
gluant battant maladroitement des ailes. Il
attend que les vagues déposent l’animal sur le sable
pour se poster entre lui et l’océan. Ça marche.
L’oiseau a peur de l’enfant et s’éloigne en direction
des dunes. Le fioul visqueux qui recouvre son corps
l’empêche de marcher normalement. Il titube et
tombe la tête en avant. Alan s’approche doucement. L’animal n’est plus qu’à un mètre. Il
essaie de se redresser… en vain.
Éric Simard, Je te sauverai !, Magnard Jeunesse.
Pendant la correction, faire chercher le nombre
de propositions dans les phrases complexes en
comptant le nombre de verbes conjugués.
3
5
**
a. Il lit le journal tous les jours. Il est abonné.
b. Le Venezuela est un pays d’Amérique du Sud. Sa
capitale est Caracas.
c. Près de chez moi, il y a une boutique merveilleuse.
On y vend les meilleures farces et attrapes de la ville.
d. Le Rhin est un long fleuve. Il traverse la France et
l’Allemagne.
6
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Les nuits rallongent quand on arrive en janvier.
b. Je n’aime pas les choux-fleurs mais j’en mange
quand même.
c. Je ne suis pas allée au cirque car il n’y avait plus
de places.
d. Zoé a tellement de jouets que sa maman ne sait
plus où les ranger.
**
Les phrases complexes sont en gras.
Dès qu’elle a un moment, Noura court rejoindre Sami qui garde le troupeau sous les palmiers. Ils se sont construit une cabane de branches
contre les arbres. Les enfants du village viennent
souvent les rejoindre dans leur nouawala. Ils s’amusent, ils crient, se poursuivent, se cachent dans
les buissons ou entre les pattes des bêtes. Ils
jouent de la flûte et tapent dans leurs mains.
[…] Quand Sami et Noura sont seuls, Noura
chante des chansons pour distraire son frère.
Ils se racontent d’interminables histoires de génies et
de trésors cachés.
Cécile Roumiguière, L’École du désert, Magnard Jeunesse.
Faire chercher le nombre de propositions en
comptant le nombre de verbes conjugués et
marquer leur séparation par un trait vertical.
se r e l l e s
s
2
**
a. On a entendu un roulement de tonnerre / puis les
premières gouttes se sont mises à crépiter sur le
trottoir.
b. Les rares piétons ont commencé à courir / et ils
essayaient de se couvrir la tête.
c. La pluie rebondissait sur le toit des voitures ; / à
l’intérieur, les passagers se sentaient au sec / et
regardaient l’orage avec plaisir.
d. Mon chien m’ a entraîné vers la maison à toute
vitesse / car il déteste l’eau.
Pa
1
GRAM : La phrase, pp. 6-7
GRAM : La phrase complexe : juxtaposition et
coordination, pp. 18-19
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
CONJ : Conjuguer un verbe : personne, temps, mode,
pp. 60-61
17
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 18
Grammaire
La phrase et le texte
La phrase complexe :
juxtaposition et coordination
I Découverte collective de la notion
Avant de répondre aux questions, on fera référence
à la leçon précédente sur la phrase simple et la
phrase complexe pour rappeler collectivement :
– ce qu’est une phrase complexe ;
– ce qu’est une proposition ;
– la méthode pour trouver le nombre de propositions
dans une phrase complexe.
• Observez les phrases complexes en couleur.
Combien comportent-elles de propositions ?
Après quel mot pouvez-vous mettre une barre
verticale pour séparer ces propositions ?
Elle soupire en regardant la route vers Oum
Jrane, la ville voisine : / il faut marcher jusque
là-bas pour aller à l’école. ➞ Il y a deux propositions car il y a deux verbes conjugués (soupire,
faut). La séparation se fait après voisine.
Mais maintenant, Samir est en vacances / il ne va
pas à l’école. ➞ Il y a deux propositions car il y a
deux verbes conjugués (est, va). La séparation se
fait après vacances.
Elle portera le tablier bleu des écolières / et elle
aura son cartable à elle. ➞ Il y a deux propositions
car il y a deux verbes conjugués (portera, aura). La
séparation se fait après écolières.
• Quels éléments relient ces propositions
entre elles dans les phrases en rouge ? Dans la
phrase en vert ?
Les propositions sont séparées par un signe de ponctuation (deux-points et une virgule) dans les phrases
en rouge et par et dans la phrase en vert.
Et est une conjonction de coordination. Ce terme
sera donné par l’enseignant si la leçon sur les
conjonctions de coordination (pp. 54-55) n’a pas
encore été étudiée ou par les élèves eux-mêmes.
On introduira alors les termes de propositions coordonnées et juxtaposées, puis on demandera aux élèves de regarder à nouveau le texte afin de voir s’il y
a d’autres phrases de ce type.
2 On peut effectuer le même travail que précédem-
ment avec les deux premières phrases qui ont des
propositions juxtaposées, ce qui permettra de voir
que la virgule n’est pas le seul critère pour repérer
des propositions juxtaposées : il faut également la
présence de plusieurs verbes conjugués.
Lors de la lecture du mémento, on ne s’attardera pas
18
pp. 18-19 du manuel
trop sur le terme de proposition indépendante qui
n’a véritablement de sens que dans le cadre d’une
étude complète sur les propositions, incluant les propositions principales et subordonnées, ce qui sera
fait en CM2.
En simplifiant, on peut expliquer que si l’on mettait
un point à la place de la virgule, du point-virgule, des
deux-points ou des conjonctions de coordination, les
phrases seraient correctes grammaticalement.
On insistera aussi sur le fait que des adverbes de liaison peuvent également coordonner des propositions,
et pas uniquement les conjonctions de coordination.
On demandera aux élèves de produire des phrases
dans lesquelles ils introduiront les conjonctions de
coordination autres que et, ainsi que les adverbes de
liaison proposés dans le mémento et complétés par
l’enseignant.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Indiquer aux élèves la procédure à suivre (recopier les phrases, souligner les verbes conjugués, séparer les propositions et entourer ce qui les
relie : le signe de ponctuation ou la conjonction de
coordination).
EXERCICE 2 : Pour faciliter la recherche des élèves,
leur demander de recopier les phrases du texte l’une
sous l’autre en sautant des lignes, de souligner les
verbes conjugués et d’entourer ce qui relie les propositions.
EXERCICES 5 ET 6 : Rappeler aux élèves de bien tenir
compte du texte des bulles et de vérifier que leurs
fins de phrases sont bien cohérentes avec la première partie de la phrase.
....
........................
....
............
....)....................
. 19
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
pa....r....
........
....................
éd....ée
éc....
........
ra....pr
........................
se....
........
tu....re
....
....ri
éc
....
d’
....
té
....
vi
....
ti
de
........
....
ac
e
....
....
ir
....
....
te
....
et....
....cr
....
dé
........
................C
if ....af....in....de
ct....
........
....lle
....co
al
....
or
....
e
....
in....
ng
....
....
ss
ha
....
....
de
....
....
éc
........
su....r....le....
it ....
........
................un
....vo
....n
....e....l’o
qu
........
....ce
ée
....
ill
....
s....
ta
....
....
Le
dé
....
....
.
n
....
....
....
....
....s)
....ço
....on
....ti
s ....ac
................fa
ur....
le....
et........
....s........
....ge
na
....
on
....
t....
rs
....
....
es
s’
....
....
pe
i
....
....
....
....
....es
........qu
i ce
ss....
........
................(l
er....au
in....
........
....ag
....im
nt
....
ro
....
ur
....
....
....
....
po
....
....
es
....
....
s.
....
....èv
ap....rè....
a ....
er....
ss....
................él
........
se....pa
....i....
qu
........
....ce
ou
....
t
....
....
an
ur
....
....
av
....
....
po
é
....
....
to
ss
........
........
....en
ém
m....
........
................pa
au
........
....ra
....er
....nv
le
....s....re
....
.
nt
....
....
na
....
or
....
ig
....
....
co
se
....
....
....
en
....
....
ns....de
io....
ct....
................L’
........
njon
........
....s....co
n....de
...
io
....
at
....
is
....
....
til
....
....
l’u
....
....
....
er
....
ri
n.
........
........
....io
....at
....tu
................va
po....nc
........
es....de
........
....gn
s si
........
n....et....de
........
....tio
....na
................di
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 19
Corrigés des exercices
1
*
a. Aujourd’hui, il fait beau : / nous pouvons déjeuner
sur la terrasse. ➞ Propositions juxtaposées.
b. Tu viens avec moi à la piscine / ou tu préfères rester à la maison ? ➞ Propositions coordonnées.
c. Pedro emprunte le compas de son voisin / car il a
perdu le sien. ➞ Propositions coordonnées.
d. La marée est basse ; / les vacanciers prennent leur
seau et leur épuisette pour faire une pêche à pied.
➞ Propositions juxtaposées.
Lors de la correction, les élèves justifieront leur
réponse à partir de critères de reconnaissance :
soit un signe de ponctuation, soit une conjonction de coordination.
Il se peut que certains élèves marquent une séparation après seau du fait de la présence de la
conjonction de coordination ; si tel est le cas, on
montrera qu’ici, ce sont deux noms qui sont
coordonnés (seau et épuisette) et non deux propositions : et leur épuisette pour faire une pêche à pied
ne comporte pas de verbe conjugué et n’est donc
pas une proposition.
2
**
**
a. Le sauteur prend ses repères puis / et il démarre
sa course d’élan.
b. La voiture de M. Triboula est en panne, donc il
doit prendre l’autobus pour se rendre à son travail.
c. Je suis obligée de faire de la gymnastique mais je
n’aime pas ça.
d. Les enfants se sont installés dans la barque puis /
et l’aîné a pris la barre.
5
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Les coureurs sont prêts à prendre le départ, donc
ils attendent le coup de sifflet.
b. L’alpiniste prépare son matériel et sort du refuge.
c. Tout à l’heure, les joueuses de tennis entreront sur
le court puis commenceront à s’échauffer avant le
début du match.
d. La pluie a interrompu le match mais il reprendra
après l’averse.
e. Les journalistes se précipitent vers le vainqueur
car ils veulent une interview.
6
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Le judoka entre sur le tatami, salue son adversaire,
s’avance vers lui.
b. La victoire de l’équipe est proche : elle a dix points
d’avance sur l’équipe adverse.
c. Les kayaks sont prêts à prendre le départ : ils sont
déjà dans l’eau.
d. La course d’aviron est terminée ; une embarcation
est encore sur l’eau, elle arrive bien après les autres.
e. Les sportifs quittent le terrain, ils ont terminé l’entraînement : ils vont se doucher.
se r e l l e s
3
*
a. Il viendra me voir ou il me téléphonera.
b. Il viendra me voir et nous discuterons de notre
projet.
c. Il doit venir me voir mais j’ai oublié de lui donner
mon adresse.
d. Il doit venir me voir car il a un service à me
demander.
Pa
s
Théophile ferma son livre / et alla poser son bol dans
l’évier (propositions coordonnées). […] La pendule marquait neuf heures vingt-quatre / et on était
mercredi, jour de liberté, jour de bibliothèque (propositions coordonnées) ! Il monta s’habiller en
hâte, / passa rapidement son pantalon de la veille et
un tee-shirt propre à l’effigie de la Fraise Masquée, /
courut à la salle de bains (propositions juxtaposées), / se tira la langue à lui-même dans la glace / et
ébouriffa avec du gel ses cheveux blonds cendrés
(cette dernière proposition est coordonnée à
la précédente).
Même remarque que pour l’exercice précédent
concernant la conjonction de coordination qui
relie son pantalon de la veille et un tee-shirt propre
à l’effigie de la Fraise Masquée.
4
GRAM : La ponctuation, pp. 8-9
GRAM : La phrase simple et la phrase complexe,
pp. 16-17
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, pp. 54-55
ORTH : Les mots invariables, pp. 126-127
ORTH : et, est / son, sont, pp. 130-131
ORTH : ou, où / la, là, pp. 134-135
19
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:51
Page 20
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
Le verbe
pp. 20-21 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Relevez tous les verbes conjugués de ce
texte. Essayez d’expliquer comment vous
faites pour les reconnaître.
EXERCICE 3 : Dans l’exemple, le déterminant placé
Verbes conjugués : souviens, est, connaît,
mène, a fait, a, était, écoute, dira, apprends,
enseignera, est, est venu.
Le verbe peut s’écrire avec un seul mot (forme simple) ou avec deux mots (forme composée avec l’auxiliaire être ou avoir et le participe passé du verbe).
Difficultés attendues : il ne faut pas oublier l’auxiliaire
dans les deux verbes écrits au passé composé (a fait, est
venu).
• Proposez une manière de les classer.
Le classement de ces verbes peut s’effectuer selon :
– l’infinitif (ici, les verbes en -er et les autres) ;
– le temps de conjugaison (ici, l’imparfait, le passé
composé, le présent de l’indicatif, le présent de l’impératif et le futur) ;
– la personne (ici les 2e et 3e personnes du singulier).
devant le mot marche indique qu’il s’agit d’un nom.
EXERCICE 5 : Insister sur le fait que les élèves doivent
relever tous les verbes, qu’ils soient conjugués ou
qu’ils soient à l’infinitif. Pour les verbes conjugués, ils
auront à écrire à côté l’infinitif. Donner comme aide,
pour la recherche de l’infinitif, la manipulation avec
le futur proche :
L’enfant court dans le jardin.
➞ L’enfant va courir dans le jardin.
EXERCICE 7 : Donner comme aide le fait de placer un
indicateur de temps devant le pronom personnel :
maintenant pour le présent, autrefois pour l’imparfait, hier pour le passé composé et demain pour le
futur.
Maintenant, je joue…
Hier, ils sont partis…
EXERCICE 8 : L’enseignant peut indiquer aux élèves
de commencer par compléter les colonnes de l’infinitif et de l’indicatif.
2
Le verbe est le noyau de la phrase verbale, c’est
un élément essentiel. La reconnaissance du verbe
s’appuie sur les modifications qui l’affectent (temps,
personne et nombre) et sur la possibilité de le mettre à l’infinitif. Pour travailler cette reconnaissance,
on peut effectuer des manipulations :
– rechercher l’infinitif des verbes ;
– changer le temps des phrases du texte : on constate que seul le verbe change. On peut poursuivre
cette activité avec d’autres textes ;
– changer la personne de conjugaison : on observe
que la terminaison du verbe est différente.
On s’arrêtera également sur les particularités des
trois verbes suivants : souviens, écoute et apprends.
Ils n’ont pas de sujet exprimé, mais le sens et la terminaison indiquent que le narrateur s’adresse à
quelqu’un qu’il tutoie. Il donne un ordre à une autre
personne : c’est le mode impératif.
Enfin, l’enseignant indiquera les trois modes vus au
cours de cette leçon : ceux utilisés dans les verbes
conjugués du texte (l’indicatif et l’impératif) et celui
vu lors de la recherche de l’infinitif des verbes (l’infinitif).
20
........................
........
............
....)....................
. 21
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
................
llu....st....ra....-....
en....t....l’i....
........
....em
........................
....iv
....ct
cr....ir....e....co....lle
....
dé
....
et
....
ts....
r
....
ve
........
....
er
....
ém
....
....
bs
él
....
s .... ....en
le....
u ....
........
................O
....ea
....bl
au....ta
........
....re
....ri
....éc
t
....d’
....-....
....
an
on
....
....
rs
av
....
....
pe
....
....
on
s
ti
....
....
le
....:....
....e
....xt
................
le....te
........
....ns
er....da
ur....
fig
........
t
....
s....
en
....
....
le
iv
....
....
s,
....
....
do
i
ie
....
....
qu
....
....
bo....ug
....s........
................
........le
au........av....ec
te....
........
....
....gâ
le
....
....
....
....
s,
s.
....
....
ge
ge
....
....
na
....
....
on....na
rs....
........
................
s pe
le....
........
....nt
....e....fo
qu
........
....
....ce
et
r....
....
x
ve
....
....
au
ni
....
....
de
an
....
....
d’
ca
....
....
te....
fê....
la ....
................
........
co....nt....er
ra....
........
de
....t....
an
....
....
t
ét
....
....
t
en
....
....
je
....
....
em
su
....
....
ul
Le
....
....
se
pa....s....
t ....
................
........
iven
........
........do
es....ne
....
èv
....
él
....
....
s
s
....
....
ai
le
....
....
m
....
....
e,
ir
on
....
....
ti
sa
....
....
....
....ra
....st
................
su....r....l’i....llu
e ....
ss....
........
se....pa
....
i
....
....
qu
se
....
....
t
....
....
ce
en
....
....
m
re
....
....
m
di
....
....
....
et....co
................
an....t ....
av....
é ....
ss....
........
t pa
es
........
s’
....
i
....
....
iqu
....
....
ct
....
....
ce
lle
i
....
....
ss
co
....
....
au
....
....
er
or....
ab....
él....
................
........
po....ur....ra
n ....
O....
te..... ....
....
fê
....
....
la
....
....
e
....
....
in
....
....
rm
....
....
te
....
....
........
....n.
................
uc....tio
........
trod
in....
d’....
........
....se
....ra
ph
....
....
la
se
....
....
t
n
....
....
en
....
....
no
m
....
....
ou
ve
....
....
....
....s
....ué
................
co....nj....ug
........
....es
....rb
de....s....ve
ge
........
.....
ir
ra
....
....
vo
....
pé
....
sa
....
....
re
à
....
,
....
Le
....
....
ité
....
....iv
....ct
l’a
................
.......
ale....de
........
....fin
....e
....as
la....ph
n....
........
........
....de
....tio
....rs
....ec
....rr
....it....lo
s....co
....
rè
....
ap
....
................fa
,
....
re
....
op
pr....
........
e ....au
pi....
....
co
....
....
la
....
....
....
....
de
e.
....
....
....
....
rs
ax
lo
....
....
nt
sy....
........
................
ph....e....et....de
ra....
........
....og
....th
d’
....or
s
....
ur
....
re
....
er
....
s
....
de
....
................
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 21
Corrigés des exercices
1
*
a. parler • voir • dire • saluer
b. finir • parier • cuire • aller
c. courir • entendre • revoir • suivre
d. paraître • dormir • changer • cirer
e. jouer • tenir • rugir • écrire
Poirier, parloir, lavoir, cuir et prisonnier sont les
intrus : ce sont des noms communs, on peut mettre un déterminant devant. Les élèves peuvent
construire des phrases avec ces noms.
Dans le texte de découverte, on trouvera un autre
exemple dans la dernière phrase avec le savoir.
4
*
Verbes conjugués : joue, puisse, s’exerce, faut,
paraît, est, boite, veut, traîne, rattrape.
Verbes à l’infinitif : surveiller, jouer, courir.
5
*
compte (compter) • peuvent (pouvoir) • circuler •
s’arrêter • possèdent (posséder) • versent (verser)
• sert (servir) • financer • intervient (intervenir) •
réduire
6
*
je parlerai • tu manges • il, elle, on lisait • nous avons
écouté • vous voulez • ils, elles rougissaient
2
*
a. coudre
b. percevoir
c. associer
Tous les ,autres mots sont des noms communs.
3
*
7
*
joue : présent • sont partis : passé composé • faisions : imparfait • écrirez : futur • écrivez : présent •
jouait : imparfait • avons fait : passé composé • partira : futur • écriviez : imparfait • faisons : présent •
as joué : passé composé • ferai : futur • pars : présent
8
a. nom – verbe
b. nom – verbe
c. verbe – nom
d. verbe – nom
e. nom – verbe
**
indicatif
impératif
infinitif
se lève
voit
se lève
as vu
réalise
trouve
mets
mets
fixe
convaincre
se lever
Lors de la correction de l’exercice, on pourra
faire chercher d’autres exemples.
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Le sujet du verbe, pp. 22-23
CONJ : Passé, présent, futur, pp. 56-57
CONJ : L’infinitif du verbe : groupe, radical,
terminaison, pp. 58-59
CONJ : Conjuguer un verbe : personne, temps, mode,
pp. 60-61
CONJ : Le présent de l’impératif, pp. 100-101
21
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 22
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
Le sujet du verbe
I Découverte collective de la notion
• Repérez tous les verbes conjugués du texte
et leurs sujets. Comment faites-vous pour
identifier les sujets ?
La camionnette cahotait – c’est – la réserve
commence – mon père dit – une vaste plaine
s’étendait – mes yeux étaient – je vis.
Difficultés attendues : le sujet c’ peut ne pas être repéré.
L’enseignant indique alors qu’on peut le remplacer par
cela.
Les élèves peuvent avoir plusieurs façons d’identifier
le sujet :
– en posant les questions « Qui ? » ou « Qu’est-ce qui
+ verbe conjugué ? » ;
– en encadrant ce sujet par l’expression « C’est… qui
+ verbe conjugué ».
Qu’est-ce qui cahotait ? ➞ La camionnette.
C’est la camionnette qui cahotait.
Ils peuvent aussi dire que le sujet est celui qui fait
l’action. On évitera toutefois de retenir cette procédure car tous les verbes n’expriment pas une action :
les verbes d’état, par exemple. Deux phrases du texte
contenant le verbe être peuvent servir d’exemples.
• Observez la phrase en rouge. Que remarquez-vous sur la place du sujet ? Citez une
autre phrase construite de la même façon.
Le sujet se trouve après le verbe.
Autre exemple : C’est ici que commence (verbe) la
réserve (sujet), dit (verbe) mon père (sujet).
Ces deux exemples permettent de montrer aux élèves que le sujet n’est pas toujours le mot ou le groupe
de mots placé devant un verbe. Le sujet placé après
le verbe est appelé sujet inversé. On utilise un sujet
inversé dans les phrases interrogatives écrites, dans
les dialogues pour indiquer qui parle et dans le langage soutenu. On peut aussi l’utiliser en expression
écrite pour créer un effet d’attente ou pour mettre
en relief l’information exprimée par le complément
circonstanciel.
Tout à coup apparurent des éclairs.
Dans ces montagnes vivent toutes sortes d’espèces animales.
22
pp. 22-23 du manuel
• Remplacez le sujet de la première phrase
par les camions : qu’est-ce qui change ?
Les camions cahotaient sur la piste de terre
rouge. ➞ Le verbe s’écrit au pluriel. Il change car le
sujet qui était auparavant au singulier est maintenant
un sujet pluriel.
On pourra multiplier les exemples avec d’autres
phrases en faisant varier les sujets selon la personne
et le nombre. Ces manipulations permettront de
conclure que c’est le sujet qui commande l’accord du
verbe en personne et en nombre.
2 La classe grammaticale du sujet est abordée dans
le mémento. On fera une recherche collective pour
trouver d’autres exemples.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Les questions « Qui est-ce qui ? » ou
« Qu’est-ce qui ? » peuvent également être utilisées.
Rappeler, à partir d’un exemple, que le sujet peut
être composé de plusieurs mots et qu’il faut le souligner en entier.
Le petit chien noir de ma grand-mère aime beaucoup jouer avec une balle.
On peut ensuite chercher le chef de ce groupe sujet
et montrer que c’est ce mot qui commande l’accord
du verbe, mais c’est l’ensemble du groupe qui est le
sujet du verbe aime.
EXERCICE 2 : Rappeler que le sujet peut aussi être
placé après le verbe.
EXERCICE 3 : La remarque indique aux élèves que
chaque verbe conjugué a son sujet.
EXERCICE 4 : On peut préciser aux élèves qu’il n’y a
pas de groupe infinitif comme sujet.
EXERCICE 6 : La remarque peut être lue et expliquée
collectivement pour que les élèves comprennent
bien qu’on leur demande de produire des phrases
correctes grammaticalement mais aussi riches sur le
plan du contenu.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 23
.......................
........................
........................
....
....
....
....
....
.......................
....
........................
........................
........................
........................
...
....
....
)
....x
....
....
au
23
....
....
.
........
....
....
(p
....re
....
....
....
po....nd
ré....
............
a ....
........
....vr
........................
........de
tion
........................
........
....uc
od
....
....tr
........................
in
?
....
....
....
s
te
....
....
....
il
et
....
....
....
tC
....
n
....
....
t.
....
fo
....
....
e
....
u....
....ci
............
un....ré
d’....
........
....n
un....e....ru....e.....)....Q....
....io
....ct
........................
........
....ns
ro....du
da
....
nt
....
........
l’i
....
so
....nt
...
re
....
t,
....
ls
ri
....
....
....
(I
en
....
éc
....
?
....
em
d’
....
....
....
es
i
....
....
....
nn
ic
ag
n....
........
l’é....to....
....it
........
e ....
....ag
....on
........
....rs
pe
....(D
....?
....s....
sa....ge
nt....le
................Il....s’
vi....
so....
r ....
ù
........
u....
O
....
....
le
:
....
r
....
s
....
....
....
te
su
un
....
....
....
s
d’
an
....
....
il
....
iv
....
t....
ut
....
su
....
...
....
on
ha
....
........
........
tio....ns
........
....r....en
....es
pr....es....si....on
ou....ve
tr....
........
....ex
........
....le
................qu
....el
........se
...ut
....u
)Q
ir.....
qu....i ....pe
...
........
e ....
....s
en....l’a
........
t ....
....n....de
....os
....
en
....io
....
rd
ue
....at
........ch
....
lq
ga
....in
....
....
ag
....
....
....
re
ue
m
....
....
....
ls
l’i
(Q
....
....
....
(I
?
de
....
....
....
s
il....
....n....
....t-....
............
nc....tio
....n
fo....
....ie
vo
........
....
en
e
....
....
u
s
...
....
....
Q
té
....
....
....
ili
.)
....
....
....
ib
se
....
....
....
ss
ri
....
....
....
po
rp
s ....
........
........
ur....
....s.
la....su
ie....
........
........
on....na....ge
....us
rs....
........
................de
: il....y....a....pl
....s....pe
el....
e le
....
....
ci
tr
en
le
........
........
e
....
....
....
ns
ue
....
....
nc
....
og
da
....
....
....
re
al
....
....
....
ou
hé
di
....
....
....
e
co
....
bl....
e ....
pe....tit
........
........
........
....eu
....un
....m
re....un
ui....
er....va....nt
ns....
........
....od
................im
........
....tr
en....co
ite....in
........
........
....ut
....su
....to
au...
....n
ut....en
....io
........
....at
éc....ri....t ....
n....pe
....in
O
........
....ag
im
.)
se
....ra
........
....
e
....
....
es
ur
....
le
....
xt
....
èv
....
n
....
....
te
él
....
lo
....
....
....
le
....
se
....
n,
t ....
........
........
ré....ci....
aiso
le....
........
t ....
....ug
....
en
....nj
....
iv
....co
....
....
ts
de
....
su
....
je
....
s
....
ur
....
....
su
té
....
...
....
s
po
ul
....
....
....
de
ic
es
....
....
ff
sé....
....
di....
ili....
....èv
........
le....s ....
....s....él
....ut
....r....
ite
év....
on....t....bi....en
........
................Le
s....
....
Po....ur
qu
.......’il
........
r
....e.
fie
...
........
....xt
te
ri
....
....
....
du
vé
....
....
....
t
t
....
....
....
bu
....
en
....
....
iv
....
....
....
dé
....
....
le....
es....do
........
........
....ec
élèv
s ....
le....
........................
........
................av
....e,
....ur
....ct
....le
........................
....re
la
....
....
de
....
....
.
....
....
rs
ne
....
....
Lo
ig
....
....
t.
....
....ns
........
....en
la....co
....és
........
....ns
da
........
................pr
....dé
de....m....an
’il....es....t ....
........
i qu
ns
........
ai
....
....
és
....
ri
....
va
....
....
........
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
4
a. Une montgolfière multicolore vole au-dessus d’un
champ de coquelicots.
b. Les CD et les cassettes sont rangés à côté de la
chaîne hi-fi.
c. Vous roulez beaucoup trop vite !
d. Es-tu content de ta nouvelle bicyclette ?
e. Chanter est ma passion.
Lors de la correction, on indiquera la classe
grammaticale de chaque sujet. On remarquera le
sujet inversé de la phrase interrogative.
2
*
Il y a longtemps, dans un vieux château, vivait
앖
une ravissante princesse. Un jour, elle vit arriver un
앖
chevalier dont l’armure portait les traces d’un
앖
récent combat. Son cheval, lui aussi, semblait
앖
fourbu. Prise de pitié, la princesse fit abaisser le
앗
앖
*
Thomas : nom propre • le tissu du siège : groupe
nominal • tout : pronom • le tableau de bord : groupe
nominal • le véhicule : groupe nominal
5
*
a. Tous les samedis matins, nous allons à la piscine.
b. Vous êtes de vrais champions aux rollers !
c. Ils ont invité toute la classe à goûter.
d. Nous prenons le même autobus pour aller à
l’école.
e. Elles prennent le même autobus pour aller à
l’école.
6
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. Patrick mange les frites avec ses doigts.
b. Nous rangeons notre chambre chaque samedi.
c. Ma mère a traversé la pièce en courant en entendant la sonnerie du téléphone.
d. Pierre et Paul arrivent toujours en avance.
e. Se promener dans la forêt est une activité
agréable.
pont-levis et accueillit le cheval et le chevalier.
*
se r e l l e s
s
a. Zak : nom propre
b. fabriquer l’armure : groupe infinitif
c. tu : pronom • je : pronom • la maman de Zak :
groupe nominal
d. mon armure : groupe nominal • le jeune chevalier :
groupe nominal
Pa
3
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
ORTH : L’accord du verbe avec son sujet, pp. 152-155
23
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 24
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
Le complément d’objet direct
(C.O.D.)
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Observez le mot et les groupes de mots
écrits en rouge. Quelle est leur place par
rapport au verbe conjugué ?
EXERCICES 1 À 3 : Rappeler la méthode aux élèves afin
Ses dernières œuvres et toute l’herbe sont placés
juste après le verbe, les est placé entre le sujet et le
verbe.
On peut compléter cette observation en demandant
aux élèves d’essayer de déplacer ces mots en tête de
phrase, puis de les supprimer. La manipulation permet de conclure que ces mots sont des compléments
essentiels des verbes conjugués : on ne peut ni les
supprimer, ni les déplacer. Ces compléments sont
appelés compléments d’objet directs ou C.O.D.
• Quelle question peut-on poser pour obtenir ces mots en réponse ?
On peut poser la question « Quoi ? ».
Cette question permet d’aider les élèves à trouver le
C.O.D. dans une phrase. Pour cela, il faut d’abord
trouver le verbe : en tant que noyau de la phrase verbale, tout s’organise autour de lui, puis on cherche le
sujet de ce verbe. Lorsque cette première recherche
a été faite, on reprend le sujet et le verbe et on pose
les questions « Quoi ? » (comme c’est le cas dans le
texte) ou « Qui ? ».
Un peintre présente quoi ? ➞ Ses dernières
œuvres.
Un peintre rencontre qui ? ➞ Le directeur d’une
galerie.
2 On terminera la phase d’observation par la recherche de la classe grammaticale de ces C.O.D. (deux
groupes nominaux et un pronom personnel qui remplace le groupe nominal ses dernières œuvres afin
d’éviter la répétition).
2
Lors de la lecture du mémento, on demandera aux
élèves de trouver d’autres exemples (ou on leur en
proposera) pour illustrer les différentes classes
grammaticales, en particulier pour les deux classes
grammaticales pour lesquelles il n’y a pas d’exemple :
le nom propre et le groupe infinitif.
24
pp. 24-25 du manuel
qu’ils isolent uniquement le C.O.D. et non les compléments circonstanciels qui peuvent le suivre
(phrase a. de l’exercice 1).
Ils peuvent également confondre le C.O.D. avec un
complément circonstanciel lorsque celui-ci est placé
entre le verbe et le C.O.D. (phrase c. de l’exercice 2).
Afin de préparer les exercices suivants, lors de la
correction, on indiquera la classe grammaticale de
chaque C.O.D.
EXERCICE 8 : Sans que cela soit précisé aux élèves,
cet exercice a pour objectif de différencier les verbes
transitifs directs (qui peuvent être complétés par un
complément d’objet direct) et les verbes transitifs
indirects ou les verbes intransitifs.
Pour réaliser cet exercice, les élèves peuvent inventer mentalement une petite phrase et vérifier que le
complément répond à la question « Quoi ? ».
On peut travailler d’abord sur les exemples suivants :
– chanter (verbe transitif direct) une chanson ;
– obéir (verbe transitif indirect) à ses parents ;
– dormir (verbe intransitif) dans un hamac.
EXERCICE 9 : Dans cet exercice, on étudie quatre pronoms personnels ayant la fonction de C.O.D., mais il
en existe d’autres : me, te, nous et vous. Selon le
niveau de la classe, on pourra les repérer dans des
phrases ou des textes.
On mettra également en évidence le rôle de ces pronoms : éviter les répétitions.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 25
Corrigés des exercices
a. Le Petit Prince arrose sa fleur avec soin.
b. Il a aussi ramoné son volcan.
c. Le géologue examine les pierres. Il les pèse, il les
gratte…
d. Le Petit Prince rencontre le renard .
e. Le renard aime chasser les poules .
On relèvera le verbe composé de la phrase b. : il
s’agit du verbe ramoner au passé composé dont les
deux parties sont séparées par un adverbe (elles
peuvent être reliées par une flèche pour montrer
qu’il s’agit d’un seul verbe).
2
*
a. une caravane
b. des timbres • les
c. les desserts au chocolat
d. boire un jus de fruits
e. Farid
f. cette pièce de théâtre
3
**
le feu d’artifice (il est C.O.D. du verbe à l’infinitif
voir) • un vêtement chaud • le début du spectacle •
la première fusée • le bouquet final
4
*
a. certains musées célèbres de la capitale : groupe
nominal
b. les romans de science-fiction : groupe nominal
c. Jawad : nom propre
l’: pronom
d. ces carottes du jardin : groupe nominal
les : pronom
On fera observer la place du pronom personnel
dans la phrase d. : il est placé après le verbe et
non avant car le verbe est conjugué au présent de
l’impératif.
5
**
partir en classe de mer : groupe infinitif, C.O.D. du
verbe « devait »
une forte grippe : groupe nominal, C.O.D. du verbe
« a eu »
l’: pronom, C.O.D. du verbe « oublient »
un message : groupe nominal, C.O.D. du verbe
« envoient »
le : pronom, C.O.D. du verbe « lit »
6
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Vous écoutez la radio.
b. Aujourd’hui, ils attendent la venue de leur cousin.
c. Elles prennent le métro.
d. Sur la place, tu verras Martine.
e. Nous avons acheté le pain.
f. Avez-vous reconnu cette actrice célèbre ?
7
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
Nous attendons avec impatience la première neige.
Hier, j’ai aperçu Éva près de chez moi.
Vous ne devez pas crier.
Les Dupont possèdent la voiture rouge et noire qui
est garée dans la rue.
Jean veut réparer le toit de la maison.
Pour mon anniversaire, on m’a offert un puzzle de
mille pièces.
8
**
Les verbes pouvant se construire avec un C.O.D. :
comprendre, gagner, dessiner, acheter.
9
**
a. L’enfant dessine une belle maison et il la colorie
avec ses feutres.
b. Ta sœur t’explique le fonctionnement de l’ordinateur, tu l’écoutes attentivement.
c. Au retour des vacances, nous défaisons nos valises
et nous les rangeons au grenier.
d. J’achète le journal chaque matin et je le lis avec
attention.
Suite à cet exercice, on travaillera la différence
entre les articles définis (le, la, les et l’) qui accompagnent un nom et les pronoms personnels homonymes placés devant un verbe qui remplacent des
noms. Par exemple :
Nous terminons les exercices puis nous les corrigeons.
앗
앗
article défini + nom
pronom personnel + verbe
se r e l l e s
s
*
Pa
1
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
GRAM : Les déterminants (1) : les articles, pp. 36-37
GRAM : Les pronoms, pp. 46-47
25
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 26
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
Le complément d’objet
indirect (C.O.I.)
I Découverte collective de la notion
• Observez le mot ou les groupes de mots
soulignés. Pouvez-vous les enlever ? Pouvezvous les déplacer ?
Les groupes de mots soulignés ne peuvent être ni
enlevés, ni déplacés au début de la phrase.
Ils sont essentiels pour que les phrases soient correctes grammaticalement et conservent tout leur sens.
• Dans la phrase en rouge, relevez le C.O.D.
puis comparez-le avec le groupe de mots souligné : que remarquez-vous ?
Le C.O.D. est une histoire drôle. Le groupe souligné
commence par une préposition (à), mais pas le
C.O.D.
Difficultés attendues : Le terme de « préposition » n’est
pas forcément connu des élèves, ils utiliseront peut-être
celui de « mot invariable ». On introduira le terme de
« préposition » pendant l’observation et on approfondira
cette notion avec la leçon sur la classe et la fonction des
mots (pp. 50-53).
• Quelle question peut-on poser pour obtenir en réponse chaque groupe de mots souligné ?
On peut poser la question « À quoi ? » (Je continue
à quoi ? ➞ à bien m’amuser) ou « À qui ? » (J’ai
raconté à qui ? ➞ à Mélanie).
On rappellera la procédure déjà employée pour trouver le C.O.D. Pour trouver le C.O.I., il faut d’abord
chercher le verbe et le sujet, puis poser la question à
partir de ces deux éléments.
Les C.O.I. étudiés dans cette leçon sont tous introduits par la préposition à ou par les articles définis
contractés au et aux. Les C.O.I. introduits par d’autres prépositions ou par d’autres articles définis
contractés seront étudiés au CM2. Cependant, on
pourra entraîner les élèves à les repérer dans des
textes.
2 On terminera l’observation des C.O.I. du texte par
une recherche de leur classe grammaticale.
bien m’amuser : groupe infinitif • Mélanie : nom
propre • aux moniteurs : groupe nominal • vous :
pronom personnel • mon lapin blanc : groupe
nominal • ma maîtresse de CE2 : groupe nominal •
moi : pronom personnel
26
pp. 26-27 du manuel
2
Lors de la lecture du mémento, on pourra demander
aux élèves de trouver des verbes autres que ceux du
texte qui introduisent un C.O.I. (par exemple : renoncer, s’initier, résister, répondre, obéir, parler…). On
pourra également chercher d’autres exemples pour
illustrer les différentes classes grammaticales.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On précisera que certaines phrases ne
doivent pas être recopiées car elles n’ont pas de
C.O.I. Il faut bien lire la remarque pour réaliser
l’exercice.
EXERCICE 2 : Avant de donner cet exercice aux élèves, il est nécessaire de les faire travailler sur la
reconnaissance du C.O.D. et du C.O.I., particulièrement dans une même phrase. L’attribut n’ayant pas
encore été étudié, on indiquera aux élèves qu’il n’y a
jamais de C.O.D. ou de C.O.I. après le verbe être.
EXERCICE 3 : On pourra renvoyer les élèves au
mémento. Ils utiliseront ainsi une terminologie correcte et ils pourront comparer les mots en gras de
l’exercice aux exemples donnés dans le mémento
(par exemple, Floriane et Mélanie).
EXERCICE 6 : Il existe d’autres pronoms personnels
C.O.I. : me/moi, te/toi, nous, vous, elles. Selon le
niveau de la classe, on pourra approfondir l’étude de
ces pronoms en les utilisant dans des phrases ou des
textes.
........................
........
) ............................
........
. 27
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
pr....en....-....
................
m....
co....
........
....ut
, il....fa
........................
te....
er....
........
....uv
....co
dé
........
e
....de
xt
....
te
....
an....-....
....
le
s
....
....
s
....
....
le
an
t
....
........ gr....
....an
pe....nd
................D
........
rite
........
....éc
....é
a ét
........
tt
....re
le
....
la
de
........
....
e
....
....
ée
qu
....
....
e
....
....
nn
dr
....
....
l’a
........
........de
................
la....fin
........
....nt
....ra
sé....pa
........
....es
e....
nc
....
....
ca
qu
....
....
va
....
....
ce
s
r
....
....
te
de
....
....
....
ut....lis
pe....
................
n ....
O....
1.....
M....
C....
........
....e....en
.....
....ré
nt
....
....
se
l’e
....
....
es
et
....
....
tr
2
aî
....
....
E
m
C
....
....
ne....
........
cien
................
........
....an
....n
....so
....à
....re
....it....di
....
....ra
ur
e
....
....
po
qu
....
....
re
....
....
éo
tt
....
....
at
le
M
....
....
re....la....
................
éc....ri....
d’....
....t....
ch....oi....si....ss....en
es
....
........
t
èv
....
....
on
él
....
....
vr
s
....
....
le
de
....
....
Si
....
....
ils
....,....
................
vo....yé....e....à....M....at....éo
........
t en
........
s
....
....on
e
nt
....
....
qu
re
....
....
....
....
in
pa
....
....
af
s
t
le
....
....
....
....ri
................
........a....éc
....éo
....at
....M
....e
qu
........
....ce
de
....
....
ur
....
....
er
le
ir
....
....
....
....
sp
de
....
....
in
s’
....
....
it
ag....
s’....
................
qu....’il........
en........
bi....
ne........
........
....
....en
pr
s
....
....
m
le
el
....
....
co
....
....
uv
n
....
....
no
l’o
....
....
s
de....
........
....er
................
nn
do....
: ....
....e....
........pl
....em
....ex
ar
....
....
(p
....
....
an
e
....
....
m
ns
....
....
de
po
....
....
s,
ré
....
....
....
....re
................
de....s....liv
........
....oi
....nv
ue....r....l’e
....
oq
év
....
........
....
....
n,
).
....
....
pi
....
....
e…
la
....
....
ôl
du
....
....
dr
e....
....
....ir
....to
................
....is
er....l’h
nt....
........
....co
de....ra
....
éo
........
ra
....
at
....
fe
M
....
....
à
....
....
se
r
....
....
.I.
de
....
....
....
C.O
s ....
........
................
et....de
.........
.O.....D
....s....C....
de
ge
.
....
........
ra
....
....
re
....
....
pé
op
....
....
re
pr
....
....
Le
....
au
....
....é....
....pi
................
et....re....co
é ....
co....rr....ig....
xt....e....
....
te
....
le
....
is
....
fo
....
e
....
un
....
................
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 27
Corrigés des exercices
1
*
a. Elle ressemble à sa sœur.
b. Je n’ai pas pensé à acheter du pain.
c. J’ai expliqué à Dounia comment venir chez moi
demain.
2
**
Les C.O.D. sont en gras, les C.O.I. sont soulignés.
Comme chaque année, à la rentrée scolaire, ma mère
téléphonait à toute la famille et organisait une
grande réunion. Elle préparait un énorme goûter
et chacun montrait aux autres ses photos de
vacances. Ces photos n’étaient jamais très bonnes
mais elles rappelaient les bons moments de l’été à
tout le monde.
3
*
a. ma grand-mère : groupe nominal
b. Floriane : nom propre
c. elle : pronom
d. ces enfants : groupe nominal
4
*
5
*
a-2 Raconte cette histoire à Violette.
b-1 As-tu goûté à ces chocolats ?
c-5 Vous en avez parlé à vos parents ?
d-3 Explique ce jeu à ton grand-père.
e-4 Qui écrira à l’oncle Jo ?
6
**
a. Vos amis sont partis en Chine et vous pensez souvent à eux.
b. C’est l’anniversaire de ta maman et vous lui offrez
un joli bouquet de fleurs.
c. Je ne peux pas aller chez le dentiste, il faut que je
lui téléphone pour annuler le rendez-vous.
d. Nous aimerions que Dimitri et Morgane viennent à
notre fête, nous leur envoyons une invitation.
On rappellera le rôle des pronoms.
On fera observer que :
– lui peut remplacer un nom féminin ou un nom
masculin (phrases b. et c.) ;
– le pronom leur est invariable même s’il a un
sens de pluriel alors que le déterminant possessif
leur est variable selon le nom qu’il accompagne.
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Tu ne pensais jamais à lui.
b. Réfléchis à ton exercice.
c. Vous intéressez-vous au sport ?
d. Chaque année, nous offrions des fleurs magnifiques à notre professeur.
e. Vous donnez de votre temps aux personnes âgées.
f. Tu ne trouves pas qu’il ressemble beaucoup à
Johnny Deep ?
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
GRAM : Le complément d’objet direct (C.O.D.),
pp. 24-25
GRAM : Les déterminants (1) : les articles, pp. 36-37
GRAM : Les pronoms, pp. 46-47
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, pp. 54-55
ORTH : Les mots invariables, pp. 126-127
27
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 28
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
Les compléments
circonstanciels
I Découverte collective de la notion
• Pouvez-vous supprimer et déplacer les
groupes de mots en couleur ?
Les groupes de mots en couleur peuvent être supprimés et déplacés.
Pour montrer concrètement que ces compléments
peuvent être supprimés, on réécrit le texte en les
supprimant tous : le texte est correct grammaticalement mais il est moins riche au niveau du sens. Cette
transformation permet aussi de montrer l’intérêt des
compléments circonstanciels dans un texte : le rendre riche et précis, et donc intéressant.
À partir de ce texte « minimal », on manipulera
ensuite chaque complément en le plaçant à différents endroits de la phrase. Ainsi, on pourra valider
le critère de déplacement.
Quels genres de renseignements apportentils ?
Ils apportent des renseignements sur les circonstances, les conditions dans lesquelles se déroulent les
actions : le lieu, le temps, la manière.
Difficultés attendues : les élèves formuleront certainement
autrement les réponses (« Ça dit quand l’action se passe. »
ou « Ça dit où l’action se passe. »).
• Quelles questions peut-on poser après le
verbe pour obtenir ces mots en réponse ?
Pour les groupes de mots en rouge : « Quand ? »
Pour les groupes de mots en vert : « Où ? »
Pour les groupes de mots en bleu : « Comment ? »
La fonction des groupes qui répondent :
– à la question « Quand ? » est complément circonstanciel de temps ;
– à la question « Où ? » est complément circonstanciel de lieu ;
– à la question « Comment ? » est complément circonstanciel de manière.
2
En CM1, seules deux classes grammaticales sont
étudiées : le nom ou le G.N. introduit par une préposition et l’adverbe. Pour mettre en évidence ces deux
classes, on recopiera les compléments circonstanciels dans deux colonnes pour pouvoir les comparer.
Dans la colonne des adverbes, il n’y a qu’un mot invariable, tout seul. Dans l’autre colonne, on entourera
28
pp. 28-29 du manuel
la préposition afin de mieux faire apparaître le nom
ou le G.N.
Dans le mémento, on sous-entend que les compléments circonstanciels ne sont pas tous déplaçables
ou supprimables (exemple : Je vais à Paris). Sauf si
la question est posée par un élève ou si un élève
apporte ce type d’exemple, il n’est pas utile en CM1
d’aborder ce point ou de l’approfondir.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Préciser aux élèves qu’il peut y avoir plusieurs compléments circonstanciels dans une même
phrase. Selon l’entraînement préalable, on pourra
demander aux élèves d’indiquer également le type
de complément circonstanciel ou bien d’effectuer
cette recherche pendant la correction.
EXERCICE 2 : Parmi tous les mots qui se terminent par
-ment et se prononcent [mã], tous ne sont pas des
adverbes, certains sont des noms. On introduira
l’exercice par un exemple afin de faire réfléchir les
élèves sur la façon de différencier les noms des
adverbes : il faut mettre un article devant. On pourra
également mettre en évidence l’adjectif qualificatif à
partir duquel est construit l’adverbe.
EXERCICE 3 : Il se peut que les élèves soulignent très
apprivoisé comme étant un complément circonstanciel de manière ; on pourra leur indiquer qu’un
adjectif ne peut jamais être complément circonstanciel. Il a une autre fonction, ici attribut du sujet (la
leçon consacrée à l’attribut sera abordée ultérieurement).
........................
........
) ............................
........
. 29
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
........
....un
................
....e....d’
rm
fo....
........
us....la
........................
so....
t ....
ri....
éc....
........
êt....re
ut
........
pe
....
....-....
....
e
em
....
....
xt
ex
....
....
te
r
....
....
....
....
....l,....pa
ur....na
................Le
jo....
........
........un
....ns
té....da
....
la
....
re
....
rs
....i....
ss
....
ve
....
....
au
di
....
....
ut
....
it
....
....
....
Il....pe
........
................fa
....e....5.
....ic
....rc
l’e....xe
........
....ns
da
....
e
....
m
r-....
....
....
m
pe
....
....
co
....
....
us
e,
....
....
pl
....
ré....ci....t ....
........
................pl
....un
....e....d’
rm
fo....
........
....la
us
....
so
....
y....
t
....
....
ri
en
....
....
éc
....
....
et
re
....
....
s
....
ge....
........
....na
....on
................êt
....rs
s....pe
....
....t....le
m....an
....
m
....
no
....
....
....
....
en
....
....
el
....
....
nn
....
....
....
........
................so
........................
....s.
....ue
al....og
....
s
....di
....
....
de
c....
....
nt
lle
....
....
ta
....
....
co
,
....
....
ou
....
....
....re
....tu
....ri
....éc
................aj
du....el....d’
vi....
di....
in....
l ....
....
ai
....
.
av
....
tr
....
e
....
....
le
rm
....
....
t
fo
....
....
an
la
....
....
....
so....us....
u ....
................Av
........
blea
........
au....ta
........
...ra
....ri
....éc
on
....
....
s
t,
....
....
ce
....
....
en
t
....
....
em
en
....
....
....
....
....nt
ra....co
e ....
................tiv
........
........qu
ré....su....m....é....ce
t ....
........
....ur
........co
........................
....un
....
....
....
....
................d’
....
.....................
....ns
....io
tr
....at
....
us
ill
....
....
ux
....
de
....
................
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 29
Corrigés des exercices
*
a. Tous les matins, monsieur Martinez achète le journal.
b. Cet après-midi, Pierre a rangé soigneusement ses
vieux jouets dans le grenier.
c. L’enfant a écrit son prénom sans se tromper.
d. Le jour de son anniversaire, Roméo a invité tous
ses amis.
e. Aujourd’hui, Ariane visite un nouveau musée avec
beaucoup d’intérêt.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer de quel type de complément il s’agit.
*
a. calmement • furieusement • admirablement
b. cruellement • volontairement • lourdement
c. directement • joyeusement • solidement
d. grossièrement • directement • effrontément
3
**
sur le doigt d’Helen
dans sa main
chaque matin
après le petit déjeuner
à la balançoire de l’oiseau
Même remarque que pour l’exercice 1.
4
*
a. avec plaisir : C.C.M. • en sortant de l’école : C.C.T.
b. jadis : C.C.T. • près de cette rivière : C.C.L.
c. dans son garage : C.C.L. • devant la porte : C.C.L.
d. contre un arbre : C.C.L. • profondément : C.C.M.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer les compléments circonstanciels qui
sont des adverbes.
5
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Chaque soir, tu lis un livre sur ton canapé.
b. Le week-end dernier, nous avons visité Londres au
pas de charge !
c. Du haut du donjon du château, les touristes admirent longuement le panorama.
d. Demain, le plombier réparera sans difficulté le
tuyau de l’évier.
e. Autrefois, la vie était agréable ici.
7
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
Mes amis et moi discutons souvent devant la maison.
Tous les jours, les élèves font du calcul mental.
J’écoute doucement la radio pour ne pas gêner mon
voisin.
Bientôt, les vacances commenceront.
Le marchand d’épices s’est installé sous un palmier.
Grâce à ma sœur, j’ai pu aller voir le match de tennis.
Cette partie du parc est bruyante ; ailleurs, c’est plus
calme.
Paul a rempli son dossier d’inscription avec soin.
Lors de la correction, on pourra demander aux
élèves de classer ces compléments selon leur type.
Dans cette liste, il y a un complément circonstanciel non étudié dans cette leçon : grâce à ma sœur
est un complément circonstanciel de cause. Ce
sera l’occasion de l’aborder en construisant des
phrases avec d’autres compléments circonstanciels de cause.
**
hier : C.C.T.
en fin d’après-midi : C.C.T.
dans le nord de la France : C.C.L.
brutalement : C.C.M.
pendant plusieurs heures : C.C.T.
en cours de soirée : C.C.T.
ce matin : C.C.T.
partout : C.C.L.
avec courage : C.C.M.
Même remarque que pour l’exercice 4.
se r e l l e s
s
2
6
Pa
1
GRAM : Les prépositions, les conjonctions
de coordination, les adverbes, pp. 54-55
ORTH : Les mots invariables, pp. 126-127
VOC : Les suffixes, pp. 172-173
29
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 30
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
L’attribut du sujet
I Découverte collective de la notion
• Les adjectifs qualificatifs en rouge apportent
des informations sur des mots. Lesquels ?
Le voyage, le bâtiment, il.
Par quel verbe ces adjectifs sont-ils séparés
des mots auxquels ils se rapportent ?
Ils sont séparés des mots auxquels ils se rapportent
par le verbe être.
Quelle est la fonction des mots que vous
avez relevés ?
Ces mots sont tous sujets.
On interrogera les élèves sur le type d’informations
que donnent les mots en rouge sur le sujet : ce sont
des informations qui expriment la manière d’être,
l’état du sujet. On pourra ainsi mieux faire comprendre la fonction d’attribut du sujet.
• Dans la deuxième phrase, remplacez le
bâtiment par la maison. Quelle observation
pouvez-vous faire ?
La maison n’est pas très grande mais elle est
belle et majestueuse.
Les adjectifs qualificatifs doivent s’écrire au féminin.
On pourra également réécrire la phrase avec les
maisons, les bâtiments et enchaîner avec des manipulations en remplaçant le voyage par les voyages,
puis par la promenade et, enfin, par les promenades. De ces manipulations, on conclura que l’attribut
s’accorde en genre et en nombre avec le sujet auquel
il se rapporte.
2 Les mots en rouge sont séparés du sujet par un
verbe, le verbe être dans ce texte. On pourra interroger les élèves sur la différence entre le verbe être et
les autres verbes du texte afin de différencier les
verbes d’action des verbes d’état.
Puis on demandera aux élèves s’ils connaissent d’autres verbes qui seraient comme le verbe être. La liste
des principaux verbes d’état sera reprise dans le
mémento, d’autres verbes d’état pourront être repérés ultérieurement dans des textes mais pas travaillés de façon systématique.
Cette phase de découverte se terminera avec l’analyse de la classe grammaticale des groupes en rouge
(adjectif ou groupe adjectif) que l’on complétera par
30
pp. 30-31 du manuel
des exemples avec des noms propres ou communs et
des groupes nominaux.
Si la fonction épithète de l’adjectif qualificatif a déjà
été étudiée, on pourra demander aux élèves de relever un autre adjectif du texte qui n’est pas attribut
du sujet (lourdes) et demander sa fonction.
Lors de la lecture du mémento, on demandera aux
élèves d’utiliser les verbes d’état dans des phrases en
faisant en sorte qu’ils soient conjugués à des temps
différents et pas seulement au présent de l’indicatif,
ce qui facilitera la réalisation de l’exercice 2.
II Mise en application
EXERCICE 1 : À la lecture de la consigne, les élèves
doivent comprendre que certaines phrases ne seront
pas recopiées.
EXERCICE 4 : On rappellera aux élèves que tous les
verbes et tous les sujets ne seront pas soulignés,
seuls ceux qui sont complétés par un attribut du
sujet le seront.
EXERCICE 5 : Le mot presque aurait dû être écrit en
gras. Il faut donc signaler aux enfants qu’ils doivent
considérer que l’attribut du sujet est presque adultes. (Cette erreur sera corrigée lors de la prochaine
réimpression.)
............
........................
........................
)
....
31
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
....
on....-....
rs....
........
........
........pe
....ux
s....de
....
........................
........le
....re
....pa
m
....
co
....
....
on
....
t,
....
en
........
....
....ut
....
....m
n....pe
....le
....ra
.........O....
....ts
................O
vê....te....m....en
s ....
le....
....
t
....
en
....
m
....
m
....
ta
....
....
no
....
vr
s,....
u.... e,.....
........
........
....ge
ts....: ...pa
........
ivan
................na
........
........su
....ifs
....ct
....je
ad
....
s
....
le
....
é-....
....
er
él....
....
os
........
....op
ag....il....e,........
........
....i,
ga
................pr
....,....
....te
....is
....tr
é,
....
éc
....
pi
....
....
ra
....
,
....
le
....
....
.... ........
ér....ab
....is....
........................
................m
........................
....
....
....
....
es....:....
....
........
....
nt…
....rm
....fo
........
de....ux
........
....us
................ga
so
....r....
....te
en
....
és
....
pr
....
se
....
....
ut
....
pe
....
e
....
....
xt
rson....-....
te....
........
........
ue....pe
........
....aq
................Le
........ch
....ur
........po
....he
....ap
gr
....
ra
....
pa
....
....
un
....
....
.................
....it
................–....so
........................
.......................
....
....
....
à....
....
........
....
;
nisé
........
........
....ga
....ge
ra....or
se....
................na
qu....i ....
........
ap....he
....
gr
....
ra
....
pa
....
ul
....
....
se
....
....
na
un
....
....
on -....
....
rs....
....it
........
les....pe
e ....
tr....
................–....so
........
on....en
ra....is....
....
pa
....
m
....
co
....
....
la
........
....
de
....é.
....
....gi
....
....ilé
....ir
....iv
....rt
ra....pr
........
....se
................pa
....if
....at
....ic
....nd
....l’i
de
....
t
....
en
....
és
....
pr
....
....
Le
........
....s.
................ge
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 31
Corrigés des exercices
1
*
6
a. Vous paraissez inquiets aujourd’hui.
d. Tu sembles contente de ton nouvel ordinateur.
e. Vous êtes les plus matinaux ce matin.
2
**
devint (devenir au passé simple)
fut (être au passé simple)
était (être à l’imparfait)
devenait (devenir à l’imparfait)
3
*
Les sujets sont en gras, les verbes d’état sont
soulignés et les attributs du sujet sont encadrés.
a. Mozart était un grand musicien.
b. Léonard de Vinci a été un inventeur de génie.
c. Napoléon devenait trop ambitieux.
d. Charlemagne devint le premier empereur européen du Moyen Âge.
4
**
Tous les matins, Claire apportait une feuille de chou
à Alphonse. Mais ce matin-là, le lapin était immobile
au fond de son clapier. Claire l’appela, agita la feuille
de chou mais Alphonse resta couché et ne tourna
même pas la tête. Claire partit en courant jusqu’à la
cuisine où ses parents prenaient leur café.
– Papa, maman ! Alphonse est tout bizarre !
*
a. Ma cousine est avocate.
b. Ces tartes aux amandes semblent délicieuses.
c. Tes souliers semblent neufs.
d. Ce tissu est très doux.
Afin d’approfondir l’entraînement, on utilisera
ces mêmes phrases en faisant varier en genre ou
en nombre les groupes nominaux (mes cousins,
mes cousines, ce gâteau, cette tarte…). On proposera régulièrement des exercices similaires pour
que les accords deviennent automatiques.
7
*
a. L’océan est immense.
b. Les robes sont blanches.
c. L’air est pur.
d. Les chats sont maigres.
8
**
a. Saïd est assoiffé.
b. Cette petite fille est fiévreuse.
c. Les singes sont très poilus.
d. Contrairement à ce que l’on croit, le loup est très
peureux.
Moka, Histoires de fées, « Folio Cadet »,
© Gallimard Jeunesse.
5
**
directeur d’un institut pour enfants handicapés :
groupe nominal
presque adultes : groupe adjectif
(Le mot adulte peut être également un nom mais
ce n’est pas le cas dans cette phrase. On pourra
faire constater que c’est la même construction
pour ils sont restés petits.)
petits : adjectif qualificatif
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : L’adjectif qualificatif, pp. 42-43
ORTH : Le féminin des adjectifs, pp. 144-145
ORTH : Le pluriel des adjectifs, pp. 146-147
VOC : Des mots pour faire un portrait, pp. 200-201
31
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 32
Grammaire
Les fonctions dans la phrase
Révisions
pp. 32-33 du manuel
Mise en application
Lors de la lecture du mémento, on demandera aux
élèves de rappeler la procédure pour trouver chaque
fonction, puis on la mettra en application à partir des
exemples proposés.
EXERCICE 2 : Demander aux élèves de présenter cet
exercice sous la forme d’un tableau à deux colonnes.
On rappellera qu’un verbe peut être écrit sous une
forme composée. Il est alors composé d’un auxiliaire
et d’un participe passé : il faut les relever tous les
deux. L’infinitif, lui, ne s’écrit qu’avec un seul mot.
EXERCICE 3 : Faire observer qu’on retrouve toujours
le même groupe de mots (téléphone portable), mais
que ces mots ne « jouent » pas le même rôle dans
chaque phrase, ce qui veut dire qu’ils n’ont pas la
même fonction.
EXERCICE 4 : Les mots de football auraient dû être
écrits en gras. Il faut donc signaler aux enfants qu’ils
doivent trouver la fonction du groupe le match de
football. (Cette erreur sera corrigée lors de la prochaine réimpression.)
EXERCICES 8 ET 9 : Expliquer le contenu des poèmes
ainsi que la façon dont les phrases sont construites
pour aider les élèves à trouver les compléments.
........................
........
) ............................
........
. 33
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
on....na....-....
................
rs....
........
en....ts....pe
ér....
........................
ff....
di....
ie....le....s ....
tif....
........
....en
....id
on
....
l,
....
ra
................
....
l’o
....
....
À
....
....
............
................
.........................
....nt
s....fo
’il
qu
........
....
.........
ce
....
e....en
et
ir
....
....
s
....
to
....
ge
is
....
....
....
........l’h
................
....er
....nt
co
....
ra
....
t
....
en
....
uv
....
....
pe
....
........
èv....es...
....lle
él....
on....ne
s ....
rs....
........
........
ce....pe
........
................Le
rien
........
....pé
........ex
leur
r ....
........
....su
nt
r-....
....
....
ci
ya
....
....
pu
....
....
au
....
....
ap
n
....
s’
....
tio
ta....
........
....en
................
e ....re....pr....és
........
....un
....à
st
....é
si
....
....
as
n....
....
t
ve
....
....
on
in
....
....
....
....
ls
en
....
(i
....
ou....
) ....
je....
................
s ....
or....
al....
es....t ....
r ....
eu....
....
at
....
rr
....
.....
na
....
....
en
....
....
le
és
....
....
pr
e,
....
....
re
qu
....
....
...
ste....à....la
................
si....
as....
qu....i ....
........
on....na....ge
rs....
........
........
un....pe
........
es....t ....il....ou
....nt
r ....
....
eu
....
at
....
rr
....
................ta
....
na
....
le
........
....s,
........ca
....s....ce
an
........
....
(d
....
....
....
....
on
ti
....
....
....
....
ta
....
................
........................
........................
....r....
....
ge
....
....
di
....
....
).
ré
....
....
le
....
....
el
de
pa....s....
it ....
................
........
s’ag
ne........
........
....’il
....qu
ra
ne
........
re
ig
........
....
ri
ul
....
....
éc
....
....
so
d’
....
....
n
s
....
....
O
ai
m....
n....
........
................
....tio
....ra
....st
....llu
de....l’i
n ....
io....
....
pt
....
e....
ri
....
....
sc
qu
....
....
gi
de
....
....
lo
e
....
....
no
....
....
un
ro
....
....
....
ch
....t....
............
en
........
....em
ro
....ul
....
dé
....
un
....
....
ec
....
av
. ............
ré....ci....t ....
es....
tr....
........
........
....au
....x
................un
es....au
........
s
....un
le
....
....
es
....
lié
....
ns
....
....
s-....
ac....tio
........
....on
de....s ....
....rc
........
en....ts....ci
........
....ém
................et
....pl
....m
co
....
s
....
le
....
e
....
qu
....
ra
....
le
....
r-....
el
ci....
........
s ....
....pp
le....
........
....n....ra
pr....éc....is....er
................O
........
de
........
rô
....le
....
ur
....
po
....
t
....
....
e....
on
ls ....
....tt....
ie....
........
ss....e....ce
....nc
........
se....pa
ù ....
................ta
O....
: ....
........
....ns
tio
....
ac
....
s
....
de
....
....
s....
es
....
nc....
ta....
....t....le
....n
........
....se
....ns
....is
en....t ....ag
................co
m....
........
om
....C....
?
....
d
....
an
....
u
....
Q
....
?
........
................
....re
....oi
....st
........................
................hi
oi....?…
u....
....
rq
....
....
ou
P
....
?
....
....
es
....
ag
on....n....
rs....
........
................pe
Corrigés des exercices
1
*
a (avoir)
vivait (vivre)
eut (avoir)
apparut (apparaître)
dit (dire)
est (être)
mourra (mourir)
deviendra (devenir)
fera (faire)
demanda (demander)
est (être)
dit (dire)
donnes (donner)
32
2
**
verbes conjugués
verbes à l’infinitif
a commencé • devais • avait •
se mettrait • ferait • ai répondu
• avais • ferais • avais promis •
a semblé • a dit • allait
prévenir • taper • crier
• mettre • taper • être •
faire • jouer
Lors de la correction, on pourra demander aux élèves d’indiquer
l’infinitif des verbes de la première colonne.
OPF-CM1 -1:1re partie
3
10/02/09
11:09
Page 33
*
7
a. vos téléphones portables : C.O.D. du verbe « éteignez »
b. son téléphone portable : sujet du verbe « a sonné »
c. au téléphone portable : C.O.I. du verbe « ont
renoncé »
d. sur ton téléphone portable : C.C.L. du verbe « as
installé »
e. un téléphone portable : attribut du sujet « cet
appareil »
4
8
*
a. le match de football : sujet du verbe « a eu lieu »
b. depuis une demi-heure : C.C.T. du verbe « était fini »
c. ils : sujet du verbe « joueront »
d. très content : attribut du sujet « leur entraîneur »
deux bons joueurs : C.O.D. du verbe « a manqué »
e. timidement : C.C.M. du verbe « ont présenté »
à toute l’équipe : C.O.I. du verbe « ont présenté »
5
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Pendant l’été, les piscines découvertes attirent
beaucoup de personnes qui ne peuvent pas partir en
vacances au bord de la mer.
b. Mourad parle à son petit frère très gentiment.
c. Devant la porte, le facteur a remis une lettre à mes
parents.
d. Dans deux ans, Nine sera collégienne.
**
Les C.C.T. : lorsqu’elle voguait dans le vent • au soleil
levant • le matin
Le C.C.M. : comme des ballons de satin
9
**
Les C.C.L. : sur l’arrière de son bateau • par les
canaux • sur le chemin des eaux
Le C.C.M. : tranquillement
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Un vélo roule moins vite qu’un scooter.
b. Le château fort surplombe le village.
c. Pierre et Nadine se connaissent depuis très longtemps.
d. La vilaine sorcière a fabriqué un philtre empoisonné.
e. La cigale et la fourmi appartiennent à l’espèce des
insectes.
6
*
sujet du verbe
attribut du sujet
C.O.D.
C.O.I.
C.C.
tous
inoffensifs
votre pain
leur
à dormir
tout près de chez vous
doucement
33
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 34
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Nom commun, nom propre
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
Avant de répondre aux questions, on peut demander
aux élèves de citer des noms et d’expliquer comment
ils font pour les reconnaître dans un texte : présence
d’un déterminant devant, mot qui désigne un objet,
une personne, un lieu, un sentiment…
EXERCICE 1 : En cas d’hésitation, recommander aux
élèves de placer un déterminant (un, une) devant le
nom.
• Quels noms désignent des personnes ? Quels
noms désignent des villes et un pays ? Que
remarquez-vous ?
Les noms qui désignent des personnes : passagers,
notables, coupeurs, Européens. Les trois premiers
sont des noms communs, ils commencent par une
minuscule et désignent des personnes en général. Le
dernier est un nom propre, il commence par une
majuscule et il désigne des personnes en particulier.
Les noms qui désignent des villes et un pays : Dakar,
Bamako, Côte-d’Ivoire.
• Quel est le genre du nom passagers ? Quel
est son nombre ?
Le nom passagers est de genre masculin et de nombre pluriel.
EXERCICE 2 : L’enseignant peut conseiller de repérer
d’abord les noms propres en recherchant les noms
qui commencent par une majuscule.
EXERCICES 3 ET 4 : Un dictionnaire peut être utilisé.
Pour l’exercice 3, on s’assurera qu’il contient également les noms propres.
EXERCICE 5 : Avant de faire l’exercice, l’enseignant
rappelle comment reconnaître un nom au pluriel :
– vérifier la présence d’un déterminant au pluriel
placé devant ;
– replacer le mot dans le contexte de la phrase et
voir s’il est question de plusieurs choses ;
– vérifier qu’il porte la marque du pluriel (s ou x).
Un nom peut être de genre masculin ou féminin et de
nombre singulier ou pluriel.
EXERCICE 6 : Le déterminant est choisi en fonction du
sens du groupe nominal qui suit. Ce sont des homonymes qui s’écrivent de la même façon mais qui ne
signifient pas la même chose.
On peut faire précéder l’exercice d’une recherche
orale collective avec les groupes nominaux suivants :
… livre d’aventures
… livre de clémentines
… manche du balai
… manche de chemise.
2
EXERCICE 8 : Les élèves doivent écrire deux phrases
• Relevez deux noms féminins écrits au singulier.
Des noms féminins écrits au singulier : escale, chemisette, face, couleur, brique.
On poursuivra la réflexion avec d’autres exemples :
– l’enseignant donne un nom, les élèves doivent indiquer si c’est un nom commun ou un nom propre, son
genre et son nombre ;
– les élèves doivent trouver un nom en s’aidant des
indices et des indications de genre et de nombre
donnés par l’enseignant.
2
On peut également proposer de classer des noms
relevés dans différents textes dans un tableau à double entrée comme celui-ci :
masc. sing. masc. plur.
nom commun
nom propre
34
pp. 34-35 du manuel
à chaque fois : l’une avec un nom propre, l’autre avec
un nom commun.
EXERCICE 10 : Cet exercice reprend le jeu du baccalauréat bien connu des élèves. Il peut être fait soit
individuellement, comme n’importe quel exercice,
soit sous la forme d’un jeu à plusieurs avec un temps
limité pour trouver les réponses.
fém. sing.
fém. plur.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 35
Corrigés des exercices
1
*
chapeau • Clovis • descente • Brésil • potager •
Pékin • fleur • Nil • Vosges • tranquillité • girafe •
Canada • étoile • jouets • Rhône
Pendant la correction, on précisera s’il s’agit
d’un nom propre ou commun.
2
*
Les noms communs sont en gras, les noms propres sont soulignés.
Il y a bien longtemps, en Suède, dans le village de
Lonneberg, habitait Zozo la Tornade. N’as-tu jamais
entendu parler de ce terrible petit garçon qui faisait
plus de farces qu’il n’y a de jours dans l’année –
sauf, bien entendu, les jours où il était malade ? Les
habitants du village s’étaient cotisés pour envoyer
le garnement en Amérique.
Astrid Lindgren, Les Nouvelles Farces
de Zozo la Tornade, Hachette Jeunesse.
3
*
noms
communs
noms
propres
histoire
géographie
roi
château fort
cathédrale
vallée
baie
pôle
équateur
plaine
île
Alsace
Méditerranée
Pyrénées
Australie
Napoléon
Charles de Gaulle
Vikings
Pendant la correction, on demandera aux élèves
la signification de chaque nom.
4
*
• olives : féminin • vacances : féminin • sacs : masculin • cacahuètes : féminin • amandes : féminin •
noisettes : féminin • épices : féminin • couleurs :
féminin
6
**
le tour de France • la tour du château fort • la poêle
à frire • le poêle à mazout • le voile de la mariée • la
voile du bateau • le page du roi François Ier • la page
du livre
7
*
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
une mer : la Manche • un continent : l’Afrique • un
pays européen : l’Italie • une ville française : Nantes
• un prénom féminin : Louisa • un prénom masculin :
Adam • une femme célèbre : Marie Curie
8
*
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. De la fenêtre de ma chambre, on voit une
église / Notre-Dame.
b. C’est un homme / Manet qui a peint ce magnifique
tableau.
c. Appelle ta cousine / Sarah pour qu’elle rentre
demain.
d. J’aime me promener dans la ville / Paris le matin.
9
**
a. Cette année, une fille vient d’entrer au collège.
b. Le chien a aboyé toute la nuit !
c. Est-ce que le chat ronronne toujours ?
d. La boulangère ouvre sa boutique de bonne heure.
10
**
Il n’y a pas de correction type pour cet exercice.
argent : masculin • atmosphère : féminin • globule :
masculin • pétale : masculin • air : masculin • paroi :
féminin • orage : masculin • impasse : féminin • rail :
masculin • écharde : féminin
5
**
légumes : masculin • fruits : masculin • outils :
masculin • ampoules : féminin • éponges : féminin •
bonbons : masculin • journaux : masculin • rouges :
masculin • lèvres : féminin • maquillages : masculin •
piles : féminin • boîtes : féminin • bocaux : masculin
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Les déterminants (1) : les articles, pp. 36-37
GRAM : Les déterminants (2) : les déterminants
possessifs et démonstratifs, pp. 38-39
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
VOC : Les noms composés, pp. 174-175
35
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 36
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Les déterminants (1) :
les articles
pp. 36-37 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Comment appelle-t-on les mots écrits en
rouge ?
Les mots écrits en rouge sont des articles. Ils appartiennent à la classe grammaticale des déterminants.
EXERCICE 1 : On demandera aux élèves de ne pas
• Quelles informations donnent-ils sur le
nom qui suit ?
Ils indiquent le genre et le nombre du nom qui les suit.
Pour chaque mot en rouge, faire indiquer le nom
auquel il se rapporte, puis le genre et le nombre de
ce groupe ainsi formé.
Ce début d’observation met en évidence la notion de
déterminant : un mot placé devant un nom, se rapportant à ce nom et indiquant notamment le genre et
le nombre du nom auquel il se rapporte.
entourer les articles définis contractés (aux, au,
du).
EXERCICE 2 : Tous les articles doivent être relevés y
compris l’article défini contacté du. En revanche,
deux déterminants (deux, leur) ne doivent pas être
relevés car ce ne sont pas des articles.
Le fait de relever le nom qui suit le déterminant
devrait éviter de prendre en compte le pronom personnel les devant les verbes mette et abandonne.
EXERCICES 3 À 5 : Recommander aux élèves de bien
se relire une fois l’exercice terminé afin de s’assurer
de la cohérence du texte.
2 On demande alors aux élèves de regarder dans le
texte s’il n’y a pas d’autres déterminants, ce qui est
le cas (ce, cette, sa), et d’expliquer pourquoi ils n’ont
pas été écrits en rouge. La réponse permet d’amorcer la leçon suivante en montrant qu’il existe plusieurs sortes de déterminants.
On relèvera également les dans la dernière ligne. Il
n’est pas non plus écrit en rouge car il ne s’agit pas
d’un article mais d’un pronom personnel. Sans anticiper sur la leçon sur les pronoms, on constatera simplement que les n’accompagne pas un nom mais qu’il
remplace un nom (pantoufles) et qu’il est placé
devant un verbe et non devant un nom.
On terminera l’observation en classant les articles en
rouge du texte de découverte.
Lors de la lecture du mémento, il faudra particulièrement insister sur les articles définis contractés : ce
sont des déterminants qui mêlent un article défini et
une préposition. Ils introduisent différents compléments du nom ou du verbe. On observera plusieurs
exemples :
Les élèves sortent de la classe.
Les élèves sortent du gymnase.
Ces deux phrases sont construites de façon identique sauf qu’on ne peut pas dire : Les élèves sortent
de le gymnase. Il faut donc utiliser l’article défini
contracté du. (On peut poursuivre ce travail grâce
aux exercices 6 et 7.)
La différence entre l’article défini et l’article indéfini
est comprise intuitivement et sera approfondie en
CM2 et au collège.
36
........................
........
) ............................
........
. 37
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
e,....
........
....nt
................
ce....co
s ....
........
t pa
........
........................
....en
....ss
....ai
co....nn
........
....i....ne
ux
....r....
........qu
su
....
....
l
ce
....
....
ra
ur
....
....
l’o
Po
....
....
à
....
....
en....t
........
............
....em
....iv
....ct
lle
....
co
....
r
....
lle
....
ai
....
av
....
tr
ve....r....
........
ri....
....ut
pe
........
l ar
........
-i....
va....-t....
e ....
................on
Q....u....
:
....
s
....
ée
....
id
....
s
....
....
de
e
....
....
le....
er....ch
........
ch....
....ab
........
ag....ré
....re
d’....
e ....
os....
........
................la
....ch
....e
qu
....
u
....el
Q
....
?
....
....
lle
....
fi
....
te
nê....tr....e....
pe....ti....
fe....
........
........
s la
er....
........
....av
................à....la
....tr
....à
....ir
....vo
la
....
va
....
....
ne
....
on
....
la....
....
....rs
el....le...., ....
........pe
........
....ne
....ez
er....ch
tr....
................(u
........
e....en
ir
....
fa
....
la
....
....
et
....
n
....
so
....
ai
m....
sa........
dé....ce....m....-....
........
........
........31
....ue
................de
ag....ni....fiq
....
m
un
........
e
....
vr
....
vi
....
....
va
....
le
ui....
fil....
........
e ....
....(q
....e
........
....bl
....tit
sa....gr....éa
........
................pe
de....dé
....
e
....
os
....
ch
....
e
....
....
qu
....
el
....
le....
qu
........
........
ou
da....ns
........
é ....
....e)
nt....
........
....co
................br
....t....ra
....i....es
....qu
ce
....
....
de
....
....
he
....
oc
........
pr....
........
....it
....ra
........................
................se
........................
....
?
....
)
....
al
....
in
....
ig
et....à....
........
e ....
e or
pl....
........
m....
....nt
si....
é ....
ss....
........
................co
au....pa
t ....
....ri....
éc
....
re
....
êt
....
it
....
....
s....
do
....
....e....le
te....xt....e....
êm
........
........
i-m
lu....
................Le
co....rr....ig....e....
t....
....
an
....
gn
....
ei
....
ns
....
l’e
....
....
t,
........
....
....ps
....ai
....m
....rf
....pa
........te
....m
....ux
ce....s....de
................l’i
........
....n....si
....so
ai
....
ug
....
nj
....
co
....
....
de
........
s ....
........
....ur
....re
s. ............................
................er
ié....
........
....ud
é
....ét
ét
....
....
re
....
co
....
en
....
s
sû....r....
........
........
....en
....t....pa
....on
....t....bi
uv....en
........
................n’
....s....pe
....’il
....qu
es
....
èv
....
él
....
x
....
....
au
de....s....
........
iser
........
....e
........
....éc
........qu
....es
....tr
au
................Pr
........
....ts
....an
....in
rm
....
te
....
....
dé
....
s
....
de
....
r
............
........
....se
....ili
........................
................ut
........................
....
....
....
....
........
....
s.
....ole....
au....pr
........
é ....
....tic
pi....
........
....co
................ar
et....re
é ....
ig....
....
rr
....
co
....
e
....
xt
....
te
....
....
le
s....
....
oi
is
........
fo....
........tr
........
ne
....
er....de
........
....ur
....to
................U
en....t ....en
........
....uv
pe
....
es
....
....
èv
....
él
s.
....
....
le ....
le....s
........
....tic
........
....ar
....e,
s d’
........
....pe
s ty
................pr
oi....
tr....
s ....
....
le
....s....
te
....
en
....
ér
....
ff
....
di
....
rs
........
....eu
....ul
................co
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 37
Corrigés des exercices
1
*
6
Les articles définis sont en gras, les articles indéfinis sont soulignés.
Un claquement métallique. Le facteur venait de glisser le courrier dans la boîte aux lettres accrochée au
portillon. Peu après, il y eut un bruit de porte, des
pas sur les marches du perron et sur le gravier de
l’allée. […] Enfin, la voix de maman cria dans la
maison :
« Karine ! Une lettre pour toi ! »
Hélène Kérillis, Le Miroir de l’invisible,
Magnard Jeunesse.
2
**
la légende • la ville • les fils • du dieu • une prêtresse
• un panier • le fleuve • le panier • une colline • les
jumeaux • une louve
3
*
Brun, la mine éveillée, grand pour son âge, Philippe
aimait gambader, se rouler dans l’herbe, pêcher des
écrevisses dans la rivière et se reposer à l’ombre des
arbres.
4
**
a. Le directeur du musée est très accueillant.
b. La maîtresse distribue les cahiers aux élèves.
c. Chaque samedi, Mamadou va au marché.
d. Les spectateurs applaudissent la victoire des footballeurs.
7
**
a. Hélène a téléphoné à la directrice.
b. Pourriez-vous nous parler des films que vous allez
tourner ?
c. Nous pensons aux fêtes que nous allons organiser.
d. La boulangerie de l’avenue Arago est fermée.
e. Dans dix minutes, nous partirons au gymnase.
8
**
a. Pendant l’été, les animaux s’éveillaient très tôt et
se retrouvaient pour boire autour d’une mare.
b. À cette époque de l’année, ils ne craignaient ni les
chasseurs, ni les inondations.
c. Au bord de l’étang, les daims, les cerfs, du plus
jeune au plus vieux, se retrouvaient pour se désaltérer, loin des regards des promeneurs.
**
Le 27 juillet, quel réveil épouvantable ! À quatre heures du matin, Lina fut brusquement tirée de son
sommeil par une souris qui lui sauta au visage. Elle
fit un bond, saisit une bûche, mais la souris était
déjà cachée derrière le tas de bois, près de la cheminée. Après cet événement, on décida d’avoir un chat
dans la cuisine pendant la nuit.
Astrid Lindgren, Les Nouvelles Farces de Zozo
la Tornade, Hachette Jeunesse.
**
se r e l l e s
s
Un jour, alors que je me promenais sur la berge
d’une rivière, j’aperçus une péniche qui semblait
abandonnée. Je m’approchai sans bruit et je jetai un
coup d’œil à l’intérieur. Personne ! Je sautai alors sur
le pont de l’embarcation et m’approchai de la porte
entrouverte.
Pa
5
GRAM : Nom commun, nom propre, pp. 34-35
GRAM : Les déterminants (2) : les déterminants
possessifs et démonstratifs, pp. 38-39
GRAM : Les pronoms, pp. 46-47
ORTH : ou, où / la, là, pp. 134-135
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
37
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 38
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Les déterminants (2) :
les déterminants possessifs
et démonstratifs
I Découverte collective de la notion
• Relevez tous les déterminants et classez-les.
mes, ces, cette, un, vos, cet
Le classement attendu est :
– article indéfini : un ;
– déterminants démonstratifs : ces, cette, cet ;
– déterminants possessifs : mes, vos.
Difficultés attendues : Dans la dernière bulle, ce ne doit
pas être relevé car il n’accompagne pas un nom, c’est un
pronom démonstratif.
pp. 38-39 du manuel
II Mise en application
EXERCICE 3 : L’utilisation du dictionnaire peut être
nécessaire pour trouver le genre des noms proposés.
Avant de faire l’exercice, on travaillera sur quelques
exemples pour savoir quand on doit utiliser ce et cet,
qui sont tous deux des déterminants de genre masculin :
– cet s’emploie devant un nom masculin commençant
par une voyelle ou par un h muet ;
– ce s’emploie devant un nom masculin commençant
par une consonne.
EXERCICE 4 : Pour cet exercice, on rappellera ce
• Expliquez pourquoi vous les avez classés
ainsi.
Le classement repose sur le sens du mot et sur le
contexte.
Dans la première bulle, les fruits appartiennent au
vendeur, d’où l’utilisation du déterminant possessif
mes. Lorsque le vendeur montre les abricots à la
cliente, il utilise le déterminant démonstratif ces.
2
On poursuivra l’étude de ces déterminants en
complétant la liste amorcée lors de la découverte de
la notion, puis en les employant dans des phrases.
Lors de la lecture du mémento, il est nécessaire de
proposer différents exemples pour que les élèves
comprennent bien l’utilité des déterminants démonstratifs : ils ne servent pas seulement à désigner quelque chose ou quelqu’un que l’on montre du doigt ; ils
sont aussi utiles pour reprendre un élément déjà
énoncé.
Par exemple : Jonas habite dans un immeuble
neuf. Cet immeuble comporte 30 étages.
Pour chaque déterminant du mémento, on précisera
le genre et le nombre.
38
qu’est un h muet et on donnera des exemples.
On peut aussi aborder en parallèle la leçon d’orthographe sur la lettre h (pp. 112-113 du manuel) en faisant faire les exercices 1, 2 et 3.
........
........................
) ............................
........
. 39
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
........
....ra
....lle
................
....ai
av
....
........tr
le,....on
........................
el....
........
....du
....vi
....di
ur....e....in
....it....
cr
e....
....
....
pt
l’é
....
....
m
....
....
nt
co
....
....
va
A
....
....
en
en....dr....e....
................
........
à pr
........
....ts
en
........
....ém
....él
....ts
-....
en
....
....
es
ér
....
....
ff
pr
....
....
di
m
....
....
s
l’i
le
....
:
....
....e....
....pl
em
................
........
r ex
........
n,....pa
io....
pt....
ri....
....
sc
....
....
de
ou
....
....
....
....
la
e
....
....
ns
us
....
....
ie
da
....
....
....
sp....ac
................
m....br....e........
ha....
........
........(c
....le
....
....ra
l,
né
....
....
so
gé
....
....
le
....
....
s,
....
....
on
ur
si
....
....
....
....s....m
....le
................
........),
....e…
....br
....m
ou....so
........
ai
....
....re
cl
....
....
,
....
....
ite
....
....
ro
....
....
ét
....
....
................
....................
....n…
ra....tio
co....
........
la....dé
es
....
....,....
tibl
....
....
....
....
l’u
eu
r
....
....
m
....
....
s
ite
le
....
....
év
en....t....
m....
................
m....
co....
t ....
........
....en
ég....al....em
ra
....
........
oie
....
....
op
....
....
ud
....
....
ét
pr
....
....
n
en
O
....
....
....r....
....oi
av
................
........
re....et
êt....
........
ve....rb....es
....
s
....
....
de
....
....
n
....
....
io
....
....
at
....
....
lis
....
....
....
................
....n....: ................
tio
ac....
d’....
........
....es
....rb
ve
........
....
s
.
....
....
de
ge
....
....
u
nt
....
....
ro
sa
....
....
t
....
....
es
e ....
........
............
....br
am
........
....ch
....a
........m
....de
....te
........
....et
....u
....l....de
m....oq
........
vr....e....le....so
....
u
....
co
....
................La
re
....
....
ge
....
u
....
ro
....
te
....
et
....
u
....
oq
....
........
....
ne....m
U....
........
........................
................➞
........................
....
....
....
e.
....
br
....
....
....r.....
fie
am
....
........
....ri
vé
....ch
....a
....t....
vr....on
.......
................m
es....de
èv....
....
él
....
s
....
le
....
é,
....
in
....
....
rm
....
te
(e....n....
........
te....xt....e....
....és
....ri
........
an....ts....va
in....
................Le
........
....rm
....te
dé
....
s
....
de
....
sé
....
ili
....
ut
....
t
........
................
’ils....on
........
.........................
................qu
....e)
........pl
ex
....em
r
....
....
pa
,
....
nt
....
....
na
....
....ig
....ul
so
....s....
................le
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 39
Corrigés des exercices
*
Les déterminants possessifs sont en gras. Les
déterminants démonstratifs sont soulignés.
a. Ce soir, Tom m’emmène voir un film.
b. Aïcha a raté son train. Elle a téléphoné à ses amis
pour leur dire qu’elle n’arriverait que cet après-midi.
c. Nous avons croisé une dame devant notre immeuble ; cette personne ressemblait beaucoup à une
actrice célèbre.
d. Regarde ces belles fleurs ! Tu devrais en acheter
pour les mettre dans ton salon.
e. Les parents de Léa ont repeint leurs volets.
Lors de la correction, on expliquera pourquoi
leur dans la phrase b. n’est pas souligné (c’est un
pronom personnel) alors que celui de la phrase
e. est souligné (c’est un déterminant placé devant
le nom volets).
*
sa maigreur : féminin singulier • ses pieds : masculin
pluriel • ses vêtements : masculin pluriel • ses cordons : masculin pluriel • son caleçon : masculin singulier • sa chemise : féminin singulier • sa ceinture :
féminin singulier
3
*
a. ce coucou
b. ces oiseaux
c. cette alouette
d. cet aigle
e. ces mésanges
f. cette cigogne
g. cet émeu
h. ce hibou
i. ces canards
j. cette hirondelle
4
*
a. Autrefois, monsieur et madame Chen passaient
leurs vacances en Savoie.
b. Pourriez-vous m’indiquer votre numéro de téléphone ?
c. Violaine et moi préparons nos contrôles ensemble : c’est plus facile !
d. As-tu pris ton petit-déjeuner avant de partir à
l’école ?
e. Cela fait longtemps que Florian n’a pas eu de vos
nouvelles.
f. « Ma vie est bien triste ici, dit monsieur Seguin,
mes chèvres ne veulent pas rester chez moi ! »
6
*
cette table • ces dictionnaires • cette histoire • ce
lion • cet hippocampe • cet été • cette pendule • ces
poires • ce vélo • ces manteaux
7
*
a. À cette époque, il n’y avait pas d’ordinateurs.
b. Chaque matin, ce marchand de journaux ouvre
son kiosque à sept heures.
c. Avez-vous vu ces arbres ? Comme ils sont beaux !
d. Nous avons visité une très belle église. Cette
église date du XVe siècle.
8
**
a. Nous aimons beaucoup prendre notre petitdéjeuner sur notre / cette terrasse au soleil.
b. Quel est ce monument que nous apercevons au
loin ? Il n’est pas indiqué sur notre / ma / ta / cette
carte.
c. Il a mis son pull à l’envers.
d. Avez-vous vu sa montre ? Elle l’a perdue ce matin.
e. Léo pense que ce / mon / ton lapin est le sien, il l’a
reconnu à ses oreilles.
*
son histoire • sa baignoire • sa leçon • son autruche
• sa harpe • son imagination • son orange • sa
trousse • son habitation • sa tasse • son habitude
se r e l l e s
s
2
5
Pa
1
GRAM : Nom commun, nom propre, pp. 34-35
GRAM : Les déterminants (1) : les articles, pp. 36-37
GRAM : Les pronoms, pp. 46-47
ORTH : La lettre h, pp. 112-113
ORTH : et, est / son, sont, pp. 130-131
ORTH : ce, se / ces, ses, pp. 132-133
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
39
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 40
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Le groupe nominal
I Découverte collective de la notion
• Lequel de ces deux textes est le plus intéressant ? Pourquoi ?
Le texte 1 est le plus intéressant car il donne davantage de détails.
• Comment appelle-t-on les éléments qui ont
été supprimés dans le texte 2 ?
Les éléments supprimés s’appellent des expansions
du nom.
Difficultés attendues : Les élèves ne diront peut-être pas
« expansions du nom » mais « précisions du nom » ou, s’ils
se rappellent ce qu’ils ont étudié en CE2, « adjectifs qualificatifs » et « compléments du nom ».
Le groupe nominal se compose au minimum d’un
déterminant et d’un nom. Ce « petit » groupe nominal peut être enrichi, complété, agrandi… par des
mots qu’on appelle les expansions du nom.
La comparaison entre les deux textes montre, d’une
part, le rôle des expansions du nom (rendre un texte
plus complet, plus précis, donc plus intéressant pour
le lecteur, par l’enrichissement des groupes nominaux) et, d’autre part, que les expansions du nom
sont des éléments facultatifs du groupe nominal.
Le texte 2 met en évidence le nom « chef » du groupe
nominal (appelé nom principal ou noyau). On habituera les élèves à retrouver le noyau des groupes de
mots afin de faciliter la recherche des classes grammaticales et des fonctions des groupes de mots.
2 L’enseignant peut proposer aux élèves de relever
tous les GN du texte 1 et de souligner toutes les
expansions du nom. Puis les élèves classent ces
expansions du nom dans un tableau à trois colonnes
(les adjectifs qualificatifs, les compléments du nom
et les propositions subordonnées relatives).
La terminologie ne sera donnée qu’à la fin du classement à partir des caractéristiques de chaque expansion :
– adjectif qualificatif (déjà connu des élèves) : un
mot tout seul qui s’accorde avec le nom ;
– complément du nom : il commence par un petit
mot (une préposition ou un article défini contracté)
et il est suivi par un nom ;
– la proposition subordonnée relative : elle commence par un petit mot (un pronom relatif) et ressemble à une phrase avec un verbe conjugué à l’intérieur.
40
pp. 40-41 du manuel
2
On poursuivra le travail de réflexion avec des
groupes nominaux à compléter avec les trois types
d’expansions, puis on classera ces expansions dans
le tableau.
2
On pourra également donner des groupes nominaux et demander aux élèves de retrouver le groupe
nominal « minimal », puis de souligner les expansions
du nom et de les nommer.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Pour savoir où commence le groupe
nominal, il faut prendre comme repère le déterminant. On peut suggérer aux élèves d’entourer le
déterminant puis de mettre une croix sous le nom
auquel il se rapporte et, enfin, de souligner ce qui
sert à enrichir ce nom.
On rappellera qu’il peut y avoir plusieurs expansions
du nom dans un groupe nominal.
EXERCICE 2 : Cet exercice permet de mettre en évidence le « chef » du groupe nominal, appelé nom
principal ou noyau.
EXERCICES 6 À 8 : Avant de donner ces exercices, il
faut entraîner les élèves à ces manipulations (passer
d’un adjectif à un complément du nom ou à une proposition subordonnée relative et vice versa).
En cas d’hésitation sur le sens des mots, on peut utiliser le dictionnaire.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
............
as....e....or....al....e....
........
....e....ph
........................
év....oi....r....un
....
pr
....
n,
....
io
....
ct
....
....
da
....
ré
la....
t ....
an....
........
pl....es....:....................
........
....em
................Av
es....ex
....
tr
....
au
....
d’
....
ir
....
rt
....
pa
....
à
....
e
se.....
iv....
........
ct....
........
....e....ro
....lle
is....u...n
........
....ra
................co
je....se
........
....r,
eu
....
fl
....
e
....
n
....
u
....
s
ai....
ét....
................
j’....
........
................Si
. ................................
....
in
....
rd
....
ja
....
....
on
....
m
....
........
de....
....os
........
....ge
....u
ra....is....u....n....gr
se....
........
................ro
....,....je
....ie
ss
....er
ti
....
....
pâ
....
e
n
....
u
....
........
j’é....ta....is....
........
........................
................Si
.
........................
....
at
....
ol
....
oc
....
ch
....
........
....
au
....s....en
........
....oi
....ir
....in
....la
................éc
po....rt....ra....it....ch
ce
........
t
en
........
....
èt
....
pl
....
m
....
co
....
es
........
................
....èv
s él
........
........................
................Le
....t.
....en
....m
s
....ai
’il
....
....
qu
....
ce
....
....
de
n....
on....t....
........
....tio
qu....’il....s....
....nc
........
....nt
....ro
fie
....
................fo
....ri
vé
....
ils
n,
........
....
tio
....
ec
....
rr
....
co
....
........
....
....ue
de....la
ch....aq
rs....
........
de........
........
....m
no
................Lo
........
du
........
io
....ns
....
ns
....
pa
....
ex
....
s
....
rs....
....
........
si ....de
....eu
oi....
........
s ....co....ul
oi....
tr....
................ch
de........
nt........
....
na
....
ig
....
ul
....
so
....
s
....
le
....
........
........
........en
....pe
........................
................ty
........................
....
....
....
....
s.
....
te
........
ér....en
....
....ff
................di
....
....)....................
. 41
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 41
Corrigés des exercices
Lors de la correction des exercices 1 et 2, on
demandera aux élèves de dire, en s’aidant du
mémento, avec quoi chaque nom a été précisé et
complété.
l’anniversaire de Brahim (nom) • sa maman • un jeu
électronique (adjectif qualificatif) • un vrai (adjectif
qualificatif) ballon de football (nom) • la salle de
jeux (nom) • des guirlandes multicolores (adjectif
qualificatif) • ses meilleurs (adjectif qualificatif)
amis qui devraient bientôt arriver (proposition
subordonnée relative) • un excellent (adjectif qualificatif) gâteau au chocolat (groupe nominal) • la
pelouse du jardin (groupe nominal) • le nouveau
(adjectif qualificatif) ballon de Brahim (nom)
2
**
Un soir, j’entendis frapper trois coups contre la
porte. J’ouvris et me retrouvai face à une créature.
Elle portait des antennes sur la tête et son corps
était recouvert d’écailles. Qui était-elle ?
3
*
vieil : adjectif qualificatif • la ferme : groupe nominal
• petit : adjectif qualificatif • dernier : adjectif qualificatif • pur : adjectif qualificatif • frais : adjectif qualificatif • qui s’étendait à ses pieds : proposition
subordonnée relative • qui s’était levé depuis quelques heures : proposition subordonnée relative
4
**
a. groupe nominal
b. adjectif qualificatif
c. nom
d. adjectif qualificatif
e. adjectif qualificatif
f. proposition subordonnée relative
5
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Un petit homme qui porte un drôle de chapeau
approche.
b. La porte de la maison est fermée.
c. Le gros chien méchant aboie.
d. Tu regardes par la fenêtre de ta chambre.
e. Un bruit d’accident retentit.
f. Une assiette en porcelaine qui contenait de la
soupe est tombée.
6
**
a. C’était l’heure de sa promenade du matin.
b. Je n’avais jamais vu ces papillons de nuit.
c. Vous visiterez un château du Moyen Âge.
d. Verrons-nous les appartements du roi ?
e. Elle est en train de faire une crème à la vanille.
7
**
a. Nous aimons beaucoup les paysages norvégiens.
b. L’équipe gagnante fête sa victoire.
c. Les joueurs débutants sont maladroits.
d. Elle porte une jolie chemise rayée.
e. Les élections présidentielles ont lieu tous les
cinq ans.
8
**
a. Une vache laitière est une vache qui produit du
lait.
b. Une plante fourragère est une plante qui sert d’aliment pour le bétail.
c. Un animal omnivore est un animal qui mange de
tout.
d. Un animal carnivore est un animal qui mange de la
viande.
e. Un animal ovipare est un animal qui se reproduit
en pondant des œufs.
se r e l l e s
s
*
Pa
1
GRAM : L’adjectif qualificatif, pp. 42-43
GRAM : Le complément du nom, pp. 44-45
ORTH : Les accords dans le groupe nominal, pp. 148-151
VOC : Des mots pour faire un portrait, pp. 200-201
41
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 42
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
L’adjectif qualificatif
I Découverte collective de la notion
• Relevez les mots qui apportent une précision sur les noms en gras. Comment appellet-on ces mots ? Où sont-ils placés ?
vastes, immenses, vierges, étranges, préhistoriques, premiers, moderne et longue apportent des
précisions sur les noms en gras. Ce sont des adjectifs
qualificatifs. Ils sont placés avant ou après le nom
auquel ils se rapportent. Ils font partie du groupe
nominal.
• Remplacez le mot histoire par chemin.
Qu’observez-vous ?
un long chemin : l’adjectif est au masculin comme
le nom chemin. L’adjectif qualificatif s’accorde en
genre avec le nom auquel il se rapporte.
• Dans la phrase en rouge, remplacez les
hommes par l’homme. Qu’observez-vous ?
l’homme préhistorique : l’adjectif est au singulier
comme le nom homme. L’adjectif qualificatif s’accorde en nombre avec le nom auquel il se rapporte.
Le verbe est lui aussi modifié parce que le mot
homme est le nom noyau et qu’il est le sujet du verbe.
• Dans la troisième phrase, relevez un adjectif qualificatif qui ne se trouve pas à côté du
nom auquel il se rapporte.
L’adjectif chaude est séparé du nom (eau) auquel il
se rapporte par le verbe était. Il ne fait pas partie du
groupe nominal puisqu’il n’est pas à côté du nom.
À ce stade, on introduit le terme d’adjectifs épithètes
du nom pour ces adjectifs placés à côté du nom et
faisant partie du G.N.
2 Pour approfondir l’observation, on pourra don-
ner :
– des groupes nominaux et demander aux élèves de
les compléter avec des adjectifs ;
– des G.N. avec des adjectifs et demander aux élèves
de les souligner ;
– des G.N. avec des adjectifs que l’on soulignera et
demander aux élèves d’indiquer leur fonction en précisant à chaque fois de quel nom ils sont épithètes.
2 Si la leçon sur l’attribut du sujet a déjà été étudiée
(pp. 30-31), on pourra également proposer des exercices permettant de distinguer ces deux fonctions de
l’adjectif.
42
pp. 42-43 du manuel
Lors de la lecture du mémento, on précisera bien que
le terme qualités est à entendre au sens grammatical, c’est-à-dire qu’il peut s’agir de qualités (au sens
positif) mais aussi de défauts.
II Mise en application
EXERCICE 1 : S’assurer que les élèves connaissent le
sens de tous les mots, les expliquer si nécessaire en
les replaçant dans des phrases ou en donnant leur
définition. On peut préciser que l’intrus est à chaque
fois un nom commun : on peut donc le trouver en
ajoutant un déterminant devant.
EXERCICE 2 : Indiquer aux élèves qu’il faut commencer par repérer les déterminants et les noms pour
pouvoir ensuite regarder avant ou après ce nom s’il y
a un ou plusieurs adjectifs qui vont avec.
EXERCICES 3 À 5 : Ces exercices nécessitent qu’on
travaille en parallèle les accords des adjectifs avec
les noms.
Dans l’exercice 5, les élèves doivent prendre en
compte l’accord entre le nom et les adjectifs proposés mais aussi la cohérence du texte.
EXERCICE 7 : La consigne sous-entend que tous les
adjectifs qualificatifs du texte ne doivent pas être
relevés. Grand, petit et maigre sont des attributs
du sujet.
............
........................
........................
)
....
43
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
....
un....e....
t ....
........
es....
........
....re
....ri
........................
....e....à....éc
....xt
........te
....du
ie
rt
....
....
pa
....
re
....
iè
....
dr....e....
....
........
pr....em
....en
....pr
........
....t....re
uv....en
................La
........
es....pe
........
él
....èv
s
....
....
Le
....
n.
....
io
....
....t.....
pt
ri....
........en
sc....
plem
.......
........
....m
t si
........
....an
................de
....ge
ch....an
........
se
....s....en
ra
....
....
ph
....
es
....
lis
....
....
....é ....-....
m....êm
....t....ét
....s....
........en
blem
la....
................le
........
....éa
ro....nt....pr
....
au
....
i
....
qu
....
....
ifs
ir....
....
ct
je
........
....
....en
....
ad
....nt
i co
....s....
ss....
........
................le
pe....ut....au
........
....te
te....lis
....
et
....
C
....
u.
....
ea
....
bl
de
....
....
ta
....
....
es ....
....
au
....s....
co....nt....ra....ir....
le....s ....
................té
....s....
nt....pa
........
....so
ne
i
....
....
qu
....
ifs
....
ct
........
....
je
....
....
....ad
....s
........................
....s.
................de
ph....ra....se
s ....
le....
........
....ns
da
....
és
....
os
....
op
....
an
....
....
pr
ay ....t....
........
....ux
ré....ci....t ....
........
t un
........
................ce
e es
........
....xt
du....te
....
ie
....
rt
....
pa
....
e
....
....,....
....
nd
....
co
se....
so....rc....iè....re
........
........
....l....la
................La
pr....in....ci....pa
........
ge
....
na
....
....
on
....
rs
....
pe
....
un
e
....
....
....
ve.... ....e....
....m
....m
ar....ri....
........
i il
........
................co
ue...., ....à....qu
iq....
....
th
....
pa
....
m
....
....
sy
........
....
et
....ut
....
ie....pe
lle....
........
pa....rt....
e ....
tt....
........
................be
de....ce
n ....
io....
ct....
da
........
ré
....
....
La
....
e....
.
....
re
ng
....
....
tu
.... ....
....ha
........
....en
un........éc
d’....
................av
ée........
........
....éd
éc
....
pr
........
re
....
êt
....
t
....
....
....
....
en
....
....
....
....
....em
....al
........................
................ég
........................
if.
....
ct
....
lle
....
co
....
s
....
....
....ée
....id
................d’
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 43
Corrigés des exercices
a. bonheur
b. roseau
c. immensité
d. obstination
e. lueur
2
**
fougueux se rapporte à étalons • plein se rapporte
à galop • arrondi se rapporte à dos • jointes se rapporte à pattes • droites se rapporte à oreilles • noir
se rapporte à chat • étrange se rapporte à impression • étrangère se rapporte à force
3
*
un exercice facile
des bijoux originaux
des journées merveilleuses
une lumière vive
des exercices faciles
4
**
a. blanc, blanche
b. catastrophique
c. délicat, délicate
d. délicieux, délicieuse
e. féminin, féminine
f. gentil, gentille
g. lumineux, lumineuse
h. nouveau, nouvelle
i. patient, patiente
j. sec, sèche
5
**
a. Les singes ont un gros cerveau et un niveau d’intelligence élevé.
b. Les chimpanzés utilisent des mimiques expressives.
c. Ils font la moue pour faire savoir qu’ils sont de
mauvaise humeur.
d. Les gorilles vivent en groupes familiaux de dix à
quinze individus.
e. Si vous êtes poursuivi par un gorille qui frappe sa
poitrine velue de ses deux mains puissantes, courez vite vous cacher !
6
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Oh, des lapins noirs et blancs !
b. J’ai visité un musée original et intéressant.
c. Tu as appris une triste nouvelle.
d. Il a lu un livre passionnant.
e. Nous habitons dans un grand immeuble neuf.
7
**
énorme : épithète du nom moustache • noire : épithète du nom moustache • chevalin : épithète du
nom visage • osseuse : épithète du nom silhouette •
grands : épithète du nom yeux • verts : épithète du
nom yeux • étincelants : épithète du nom yeux
se r e l l e s
s
*
Pa
1
GRAM : L’attribut du sujet, pp. 30-31
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
ORTH : Le féminin des adjectifs, pp. 144-145
ORTH : Le pluriel des adjectifs, pp. 146-147
ORTH : Les accords dans le groupe nominal, pp. 148-151
VOC : Des mots pour faire un portrait, pp. 200-201
43
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 44
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Le complément du nom
pp. 44-45 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Relevez les groupes nominaux qui composent ce menu et identifiez le nom principal
de chaque groupe.
Le nom principal est en gras : flan à la courgette,
asperges en vinaigrette, plats du jour, poulet
aux olives, choucroute de la mer, crème au caramel, nougat avec son coulis de fruits rouges.
EXERCICE 1 : On rappelle aux élèves la procédure à
• Trouvez les expansions de ces noms. Que
remarquez-vous ?
Les expansions sont toutes composées d’un nom ou
d’un groupe nominal introduit soit par une préposition (à, en, de, avec), soit par un article défini
contracté (aux, du, au). Elles sont placées à droite
du nom.
Le nom de cette sorte d’expansion du nom est donné
à partir de sa fonction, complément du nom, et non
à partir de sa classe grammaticale, groupe prépositionnel. Elle diffère en cela des deux autres expansions du nom : l’adjectif et la proposition subordonnée relative.
En CM1, on étudiera uniquement les compléments
du nom formés d’un nom ou d’un groupe nominal.
suivre : il faut d’abord repérer le nom noyau situé
après le déterminant, puis regarder à droite de ce
nom ce qui sert à le compléter.
EXERCICES 2 À 6 : Les groupes nominaux doivent,
bien sûr, avoir un sens. Les noms à enrichir sont
connus des élèves et font référence à des situations
plutôt quotidiennes. Un ou deux compléments du
nom « s’imposent » d’eux-mêmes.
EXERCICES 7 À 9 : Travailler collectivement des
exemples avant de donner les exercices à faire individuellement. Ces exercices permettent de montrer
aux élèves que certaines expansions sont équivalentes au niveau du sens, ce qui peut être intéressant
dans un texte pour éviter les répétitions. Cependant,
il ne faut pas conclure que ces transformations sont
systématiques. Certains adjectifs peuvent ne pas
être connus des élèves. En cas d’hésitation, ces derniers peuvent avoir recours au dictionnaire.
2 On peut poursuivre la découverte de la notion en
complétant des noms avec des compléments du nom,
puis en repérant les compléments du nom dans des
groupes nominaux comportant plusieurs expansions
du nom.
La lecture du mémento permet de revenir sur la troisième sorte d’expansion du nom déjà repérée dans la
leçon sur le groupe nominal (pp. 40-41). Les propositions subordonnées sont étudiées en CM2. En CM1,
on travaillera principalement la proposition subordonnée relative introduite par le pronom relatif qui,
couramment utilisée par les élèves.
44
........................
........
) ............................
........
. 45
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
dr....e....
........
................
....en
....pr
re
........
....ut
........................
u....pe
........
....en
du....m
on........
ti....
....
ta
....
en
....
ir....e....
és
....
....
fa
....
....
pr
en
....
....
i
La
....
....
ss
........
ut....au
................
........
....n....pe
.O
........
ge....44
........
....pa
e....
la
....
....
dr
....
....
de
ca
....
....
lle
le
....
....
ce
....
....
ns
da....
........
................
ab....or....ée
él....
........
....us
....pl
....n
tio
....
ta
....
....
en
....
....
és
....
....
pr
....
....
e
....
....
un
....
....
............
....s.
................
tiq....ue
........
....as
....pl
....ts
en
........ar
l
....
....
à
ai
....
....
av
....
....
us
tr
....
....
en
....
....
un
m
d’
....
....
s
........
....r....de
................
ré....di....ge
t ....
........
....en
pe....uv
....
........
es
....
....
èv
....
....
él
....
....
s
....
....
Le
....
....
....
................
........................
....
........................
r....
....
:
ve
....
....
e
ni
....
....
èm
....
....
an
th
....
....
d’
u....
en....
........
................
un....m
: ....
el....
........
....u....ré
en
....
m
....
....
le
ou
....
....
s
....
....
ur
oi
....
....
in
po
....
....
–
....
....
ch
en....u....
m....
................
........
N....oë....l,....un
........
....de
....u
....
....en
m
....
....
un
....
....
....
....
e,
ir
....
....
sa
....
....
....
................
........................
........................
;
un
........
....
....
....
n…
ur
....
....
lie
po
....
....
u
ita
....
....
en
....
....
....
un....m
............
re....: ....
ai....
in....
ag....
........
....im
....u
le....m....en
................
........
....ur
re....st....re....s…
....
er
....
at
....
................–....po
tr
....
ex
....
d’
....
....
ou
s
....
re
....
iè
....
rc
....
....
so
........
s de
........
....pa
................re
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 45
Corrigés des exercices
Le nom principal est souligné, le complément est
en gras.
a. Les parents de Jérémy participent souvent à des
concerts de jazz.
b. Je n’aime pas les bonbons à la menthe.
c. Regardez ce magnifique champ de blé !
d. Pendant les vacances d’été, ils ont visité certains
châteaux de la Loire.
e. À la crêperie du port, on appréciait particulièrement les crêpes au chocolat.
2
*
une tarte au citron
le tunnel sous la Manche
un voyage en avion
un clavier d’ordinateur
3
*
a. un terrain de football
b. une bague en argent
c. une voie sans issue
d. des œufs à la coque
4
*
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. une boîte à chaussures
b. des patins à roulettes
c. un coup de poing
d. une douzaine d’huîtres
e. une paire de chaussettes
f. une piste de ski
g. une équipe de hand-ball
h. une table en bois
5
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Aimez-vous les gâteaux aux carottes ?
b. La cour de l’école a été nettoyée hier.
c. Regardez la maison avec son toit en ardoise !
d. Elle a écouté cette chanson de Lorie.
e. Ce voyage au Portugal m’a beaucoup plu.
6
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
la cabane en bois
des feuilles de dessin
des crayons de couleur
son coffre en osier
une compote aux abricots
un pain au lait
une boisson à la menthe
un livre de science-fiction
7
**
1-b urbain / de la ville
2-c rural / de la campagne
3-a solaire / du soleil
4-d forestier / de la forêt
5-e spatial / de l’espace
8
**
a. un chemin avec des pierres
b. une ambiance de fête
c. une saison d’hiver
d. un thé de Chine
9
**
a. une personne qui se déplace et parle pendant son
sommeil
b. un journal qui paraît chaque jour
c. un animal qui mange de l’herbe
d. une plante qui vit dans l’eau
10
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. J’aime lire des livres qui font peur.
b. Le vase qui est posé sur la cheminée a été rapporté de Chine.
c. Nous avons acheté cette lampe dans une boutique
qui se trouve près du cinéma.
d. Rosa a une amie qui s’appelle Aurore.
se r e l l e s
s
*
Pa
1
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, pp. 54-55
45
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 46
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Les pronoms
pp. 46-47 du manuel
I Découverte collective de la notion
Cette leçon sur les pronoms est à mener en étroite
liaison avec les activités de compréhension de lecture et d’expression écrite dans la classe. Les exercices portent principalement sur le rôle des pronoms
et leur sens pour mieux comprendre un texte et
améliorer l’expression écrite.
• À quoi servent les mots écrits en couleur ?
Les mots en couleur désignent un personnage qui
parle à un autre (je, me, tu) ou remplacent un nom
écrit dans le texte pour éviter de le répéter (lui).
• Quel personnage est désigné par les mots
écrits en rouge ? Et par les mots écrits en
bleu ?
Les mots écrits en rouge désignent le roi et les mots
écrits en bleu désignent le fils du roi.
On observera que les pronoms sont placés devant le
verbe, sauf dans la phrase interrogative où tu est
placé après le verbe et séparé de lui par un tiret.
Cette remarque est valable également pour les phrases injonctives.
2 Quelques pronoms personnels sont présentés
dans le texte de découverte de la notion. Afin de
constituer la liste complète de ces pronoms, on fera
appel aux connaissances des élèves acquises pendant les leçons sur le sujet (pp. 22-23 du manuel), le
C.O.D. (pp. 24-25) et le C.O.I. (pp. 26-27).
2
On introduira l’étude des pronoms démonstratifs
à partir de phrases écrites au tableau : repérage du
pronom et du mot ou des mots qu’ils remplacent. Ces
exemples seront repris lors de la lecture du
mémento.
II Mise en application
EXERCICES 1 À 3 : Ces exercices doivent permettre
une meilleure compréhension du texte à partir de
l’identification des personnages. On poursuivra ce
travail pendant les activités de lecture dans toutes
les matières.
EXERCICE 4 : Avant de faire cet exercice, il est souhaitable de prévoir un entraînement pour distinguer les
pronoms et les déterminants, particulièrement ceux
qui s’écrivent de la même façon (le, la, les, l’, ce).
EXERCICES 5 À 7 : Ces exercices peuvent être donnés
juste avant ou juste après une production écrite pour
entraîner les élèves à éviter les répétitions.
Corrigés des exercices
1
j’
l’
il
m’
te
46
*
➞ Hubert Lane
➞ tonton Paul
➞ tonton Paul
➞ Hubert Lane
➞ William
2
*
« Je (Élise) veux bien aller avec toi (Baptiste) à la piscine, mais
tu (Baptiste) m’accompagneras (Élise) ensuite au cinéma.
– Pas question que je (Baptiste) t’accompagne (Élise), je
(Baptiste) préfère rentrer à la maison. »
Elle (Élise) lui (Baptiste) répondit alors qu’il (Baptiste) était
égoïste, et que s’il (Baptiste) lui (Élise) demandait quelque
chose une prochaine fois, elle (Élise) répondrait non !
Page 47
**
les pronoms qui
désignent la cigale
qui • lui • tu • je • elle
• je • tu • toi
4
11:09
6
les pronoms qui
désignent les fourmis
leur • elles
*
Les pronoms personnels sont en gras, les pronoms démonstratifs sont soulignés.
Mon oncle Jacques préfère qu’on l’appelle Jack, il
dit que ça fait plus moderne. Mais le nom qui lui va
le mieux c’est encore tonton la Bricole, car il adore
bricoler. Aujourd’hui, c’est dimanche, et il vient justement déjeuner. […] La voiture de Jack surgit dans
l’allée. Difficile de ne pas la remarquer : ce n’est ni un
4 ✕ 4, ni une jeep, ni une camionnette, ni un break…
mais un peu tout ça à la fois.
Christian Grenier, Tonton la Bricole, © Éditions Rageot.
5
*
a. Avant de manger des fruits, on doit les laver.
b. Ces abricots ne sont pas encore mûrs, en revanche
ceux-là me semblent parfaits.
c. La chanteuse est entourée par ses admiratrices :
celles-ci se pressent autour d’elle pour lui demander un autographe.
d. Vincent appelle ses parents et leur demande s’il
peut rester dîner chez Zoé.
**
Tu as entendu dire que, chaque jour, nous perdons
des cellules nerveuses. Ce qui est embêtant parce
qu’elles ne se renouvellent pas. Mais ce qu’on oublie
de dire, c’est que celles qui sont en activité créent
sans cesse de nouvelles connexions : c’est pour cela
que nous progressons et que nous nous perfectionnons.
7
**
a. La Terre tourne autour du Soleil. Elle met à peu
près un an pour accomplir un tour.
b. Madame Salvat a visité le nouveau musée du quai
Branly ; elle le trouve passionnant.
c. Les danseuses entrèrent en scène. On aurait dit
des jumelles car elles portaient le même costume.
d. Les planètes peuvent avoir des satellites. Celui de
la Terre s’appelle la Lune.
e. Les cousins préférés de Khady habitent au Maroc.
Il pense souvent à eux.
f. La voiture rouge est à mon père. Celle qui est à
côté est à mon oncle.
se r e l l e s
s
3
10/02/09
Pa
OPF-CM1 -1:1re partie
GRAM : Le sujet du verbe, pp. 22-23
GRAM : Le complément d’objet direct (C.O.D.),
pp. 24-25
GRAM : Le complément d’objet indirect (C.O.I.),
pp. 26-27
GRAM : Les déterminants (1) : les articles, pp. 36-37
GRAM : Les déterminants (2) : les déterminants
possessifs et démonstratifs, pp. 38-39
ORTH : L’accord du verbe avec son sujet, pp. 152-155
47
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 48
Grammaire
Le nom et le groupe nominal
Révisions
Mise en application
EXERCICE 2 : Le groupe nominal commence par un
déterminant. Pour aider les élèves dans leur recherche des groupes nominaux, on peut leur suggérer de
trouver d’abord le déterminant, puis le nom qui va
avec et enfin ce qui précise ce nom et qui est placé à
côté de lui (juste avant ou juste après).
Dans la phrase c., par exemple, un est un déterminant, il va avec le nom écrivain. On dit que c’est un
écrivain célèbre, donc le G.N. est un écrivain célèbre. La est un déterminant, il va avec le nom bibliothèque. On dit que c’est la bibliothèque de notre
quartier, donc le G.N. est la bibliothèque de notre
quartier.
Les déterminants (adjectifs) indéfinis n’étant pas
étudiés en CM1, on précisera pour la phrase b. que
tout est un déterminant afin que les élèves commencent à souligner le groupe nominal à partir de ce mot.
EXERCICE 3 : Avant de souligner les expansions du
nom, il serait préférable que les élèves repèrent le
groupe nominal. On rappellera la méthode utilisée
pour l’exercice 1.
Dans la deuxième phrase, on précisera que de est,
dans ce cas précis, un déterminant. C’est l’article
indéfini des qui se transforme en de lorsqu’il est
placé devant un adjectif qualificatif (voir la remarque
de l’exercice 6 p. 147 du manuel).
EXERCICE 4 : On précisera que l’adjectif qualificatif
peut se placer avant ou après le nom selon les cas.
Par exemple, une grande maison convient mieux
qu’une maison grande, mais un arbre feuillu
convient mieux qu’un feuillu arbre.
On signalera également que toutes les propositions
relatives commencent par le pronom relatif qui.
pp. 48-49 du manuel
EXERCICE 7 : Pour les élèves qui ont des difficultés à
réaliser l’exercice, le repérage des pronoms personnels
peut s’effectuer collectivement à l’oral.
Le pronom qui n’étant pas un pronom personnel, il
ne sera pas pris en compte dans le repérage. Le pronom personnel en (il en ressort) n’étant pas étudié
en CM1, il ne sera pas recopié non plus.
EXERCICES 8 ET 9 : Pour la recherche de la classe
grammaticale, les élèves peuvent utiliser le dictionnaire. On peut aussi noter au tableau la liste des classes grammaticales connues des élèves.
On attirera leur attention sur les derniers mots en
gras de l’exercice 8 : il s’agit d’un groupe nominal, il
faut donc chercher le nom chef de groupe pour identifier la classe grammaticale.
Dans l’exercice 9, c’est le pronom relatif qui et le
verbe conjugué s’était fait qui permettent d’identifier la classe grammaticale de ce groupe (une proposition subordonnée relative).
EXERCICE 10 : Pour l’article défini contracté, si nécessaire, revoir le mémento de la page 36 du manuel.
....
........................
....
) ............................
........
. 49
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
................
re....: ................
êt....
........
pe....ut
........................
........
....es
....èv
....s....él
ér....é....de
....
éf
....
pr
le....
....
al
........
....
im
....
....
an
ca....s,....ils
L’
....
........
....s....ce
................
. D....an
........
....ue
tiq
es....
m....
........
....do
....al
im
al
........
....
an
....
....
im
....
....
ur
an
....
....
le
....
–
....
....
....on
(«....M
................
e ....
xt....
........
ur....te
le....
........
....ns
da
....
t
........
....
en
....
....
;
is
....
....
»)
éc
....
....
.
pr
....
....
oi
m....
........
................
ch....ez
n ....
u....
........
en....ai
J’....
........
t…
....
es
....t....
....
en
é
....
....
uv
ér
....
....
éf
pe
....
....
pr
....
....
ils
........
....s,
................
ce....ca
s ....
........
Dan
. ....
al....
im....
........
e
....an
ur
tr
........
....
....
....
au
po
....
....
e
un
....
....
ir
....
–
....
ta
........
....en
....m
................
do....cu
....e........
er....ch
........
....ch
....re
e
de
........
....
un
t
....
....
....
....
an
e
ir
....
....
av
....
fa
....
....
....us
....ss
de
................
........
....ns
....io
....at
rm
fo....
in....
....
s
de
........
r
........
....
lli
....
....
ei
....
....
cu
....
....
....
re
....
........
................
xt....e.............................
te....
ur
........
s....
le
....
....
de
r
....
....
ge
....
....
er
di
....
....
oy
ré
....
....
pl
........
....em
................
........d’
....es
....èv
au....x....él
........
....ra
de
....
....
an
....
du
....
m
....
....
ns
de
....
....
io
....
....
n
ns
O
....
....
....
....pa
................
is....d’....ex
........
rich
........
....en
....x
....au
....in
....
....m
no
et
....
....
s
....
....
is
pe
....
....
qu
ou
....
....
gr
....
....
ac
s ....
ur....
le....
................
ve....st....ir........
in....
........
........ré
....
....de
in
....
....
if.
af
....
....
at
....
....
ic
m
....
....
nd
no
....
....
l’i
........
de
....t....
................
és....en
pr....
........
te....xt....e....au
ur
........
le
....
....
re
ri
....
....
éc
d’
....
................
Corrigés des exercices
1
*
a. Quand on parle de nombre en grammaire, on veut
dire singulier ou pluriel.
b. Quand on parle de genre en grammaire, on veut
dire masculin ou féminin.
c. Il y a deux sortes de noms : les noms communs et
les noms propres.
48
d. L’adjectif qualificatif, le complément du nom et
la proposition subordonnée relative servent à
enrichir/compléter le nom.
e. Je, ils, nous sont des pronoms personnels.
f. Je, te, eux sont des pronoms personnels.
g. Cela, celles, celui-ci sont pronoms démonstratifs.
OPF-CM1 /1
18/07/08
2
9:52
Page 49
*
7
a. Il sait ses tables de multiplication.
b. Tout le monde a compris ?
c. Nous rencontrerons un écrivain célèbre à la bibliothèque de notre quartier.
d. Apporte-moi ton cahier du jour.
e. Qui connaît l’orthographe de ce mot ?
3
**
Le bureau de mon père était une pièce extraordinaire. Quoique de petites dimensions, il ressemblait
à une véritable caverne d’Ali Baba. Il contenait des
objets qui provenaient de partout. En effet, mon père
avait été, autrefois, un explorateur passionné.
4
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. une maison spacieuse
b. un grand arbre feuillu
c. une belle tarte aux prunes
d. des chaussures qui sont à la mode
5
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. un petit élève du cours préparatoire
b. un billet de train
c. les vacances à la mer
d. un gros livre qui est bien illustré
e. des fleurs rouges qui sentent très bon
6
*
Agnan n’avait pas l’air tellement content de me
(Nicolas) voir, il (Agnan) m’a (Nicolas) tendu la
main et c’était tout mou. « Je (la maman de
Nicolas) vous (la maman d’Agnan) le (Nicolas)
confie, a dit maman, j’espère (la maman de
Nicolas) qu’il (Nicolas) ne fera pas trop de bêtises,
je (la maman de Nicolas) reviendrai le (Nicolas)
chercher à six heures. » La maman d’Agnan a dit
qu’elle (la maman d’Agnan) était sûre qu’on allait
bien s’amuser. Nous (Agnan et Nicolas) avons
goûté. C’était bien, il y avait du chocolat, de la confiture, des gâteaux, des biscottes, et nous (Agnan et
Nicolas) n’avons pas mis les coudes sur la table.
Après, la maman nous (Agnan et Nicolas) a dit
d’aller jouer gentiment dans la chambre d’Agnan.
**
lui : Diogène
l’: Diogène
j’: Diogène
toi : ami ou Quentin
il : Diogène
tu : ami ou Quentin
les : magazines
il : Diogène
l’: paquet
8
*
on : pronom personnel
l’: article défini
ancien : adjectif qualificatif
reptiles : nom commun
leurs : déterminant possessif
des caractéristiques communes : groupe nominal
9
**
Indiens : nom propre
qui s’était fait mordre : proposition subordonnée
relative
colère : nom commun
Ils : pronom personnel
le : article défini
lui : pronom personnel
celui-ci : pronom démonstratif
un : article indéfini
sa : déterminant possessif
le : pronom personnel
mauvais : adjectif qualificatif
10
**
a. au
b. Wolfie, Hilton Walley ou Gussie Godiva
c. petite
d. de poste de Hilton Walley ou de Gussie Godiva
Sempé-Goscinny, Le Petit Nicolas, Denoël.
49
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 50
Grammaire
Classe et fonction des mots
I Découverte collective de la notion
Cette leçon permet de réutiliser l’ensemble
des notions étudiées en grammaire pendant
l’année scolaire, il est donc préférable de la traiter
en dernier. Les termes de classe grammaticale et
de fonction seront expliqués de façon succincte.
Avant de débuter le questionnement à partir du
texte de découverte, on redéfinira précisément la
notion de classe grammaticale. C’est l’identité d’un
mot ou d’un groupe de mots, le nom qu’on lui donne
en grammaire. On peut « illustrer » cette définition
en proposant la métaphore suivante : « Dans la
grande armoire de la grammaire, les mots sont rangés dans des tiroirs sur lesquels figurent des étiquettes (nom, verbe…). Lorsqu’on prend certains éléments dans plusieurs tiroirs, on peut former un
groupe de mots : un déterminant + un nom = un
groupe nominal. »
On redéfinira également précisément la notion de
fonction : c’est le rôle que joue un mot dans une
phrase, sa relation avec les autres mots, son
« métier », à quoi il sert.
Enfin, on récapitulera collectivement les différentes
classes grammaticales et les fonctions étudiées (voir
ci-dessous) sous la forme d’un tableau que l’on illustrera d’exemples.
Les classes grammaticales :
– nom commun ou nom propre ;
– article indéfini, défini, défini contracté ;
– déterminant possessif
– déterminant démonstratif ;
– groupe nominal ;
– proposition subordonnée relative ;
– pronom personnel ;
– pronom démonstratif ;
– verbe ;
– adjectif qualificatif ;
– adverbe ;
– conjonction de coordination ;
– préposition.
Les fonctions grammaticales :
– sujet ;
– complément d’objet direct ;
– complément d’objet indirect ;
– complément circonstanciel ;
– attribut du sujet ;
– complément du nom ;
– épithète.
Il est important de pouvoir reconnaître la classe et la
fonction d’un mot notamment pour accorder correctement (le nom et l’adjectif, le sujet et le verbe…).
50
pp. 50-53 du manuel
Pour répondre aux questions, les élèves peuvent utiliser le tableau construit en classe (voir ci-dessus) et
se reporter aux mémentos des leçons précédentes.
• Quelle est la classe grammaticale du groupe
de mots l’école ?
C’est un groupe nominal composé d’un déterminant
et d’un nom commun.
• Dans la deuxième phrase, quelle question
pouvez-vous poser pour obtenir comme réponse l’école ? Que pouvez-vous en conclure
concernant sa fonction dans la phrase ?
Il faut poser la question « Où ? » après le verbe pour
obtenir l’école comme réponse. C’est un C.C.L. du
verbe « partent ».
• Ce mot a-t-il la même fonction dans la
phrase suivante ? Comment le savez-vous ?
Dans la phrase suivante, l’école est sujet du verbe
« se trouve ». On peut poser la question « Qu’est-ce
qui se trouve à un quart d’heure ? » ou dire « C’est
l’école qui se trouve… ».
• Effectuez le même travail avec Adrien, puis
avec Samuel.
Adrien est un nom propre. Dans la première phrase
il est sujet du verbe « attend ». Dans la sixième
phrase, c’est le C.O.I. du verbe « dit ».
Samuel est également un nom propre. Dans la première phrase, il est C.O.D. du verbe « attend ». Dans
la sixième phrase, il est complément du nom
« maman ». Dans la septième phrase, il est sujet du
verbe « peut ».
Les réponses aux questions permettent de montrer
qu’un mot n’a qu’une seule identité et qu’il conserve
donc toujours la même classe grammaticale, quelle
que soit sa place dans la phrase. En revanche, il peut
avoir différentes fonctions (rôles) selon la place qu’il
occupe dans la phrase et sa relation avec les autres
mots.
Les classes grammaticales indiquées dans le mémento
sont celles utilisées dans les exercices. La dernière
leçon de grammaire en présente trois autres : les
conjonctions de coordination, les prépositions et les
adverbes. On rappellera que l’on peut trouver la
classe grammaticale d’un mot dans le dictionnaire.
Le dernier point du mémento doit être explicité en
proposant aux élèves, à partir d’une phrase donnée,
de rechercher le noyau de chaque groupe de mots et
d’indiquer sa fonction.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 51
Par exemple : Les deux gros chiens noirs de ma
grand-mère aboient à l’arrivée du facteur.
chiens est le sujet du verbe « aboient ».
arrivée est C.C.T. du verbe « aboient ».
deux phrases : dans la première, le groupe nominal
peut être sujet, dans la seconde il peut être complément ou attribut du sujet.
L’enseignant indiquera aux élèves qu’ils peuvent
ajouter un petit mot invariable (une préposition, si le
mot est connu d’eux) devant les groupes nominaux
si nécessaire (chez devant ma tante, par exemple).
II Mise en application
EXERCICE 12 : On procédera à une lecture collective
EXERCICES 2 À 5 : Les élèves peuvent utiliser le
dictionnaire ou les mémentos des leçons précédentes.
Pour l’exercice 5, on expliquera le fonctionnement
du tableau en donnant un exemple.
Pour la lettre t :
– nom : table ;
– déterminant : ton ;
– adjectif qualificatif : tardif ;
– verbe : trouver.
EXERCICES 6 À 14 : Dans tous les exercices où les élèves ont à donner la fonction grammaticale d’un mot,
ils peuvent s’aider de la liste des fonctions étudiées.
L’enseignant rappelle également comment procéder.
Pour un mot ou un groupe de mots donné, en fonction des cas de figure :
– on observe si le mot ou le groupe de mots à analyser est en relation avec un nom. On regarde ensuite
s’il est proche de ce nom et s’il le précise. Il peut
s’agir d’un épithète (donc d’un adjectif qualificatif
uniquement) ou d’un complément du nom ;
– on recherche le verbe conjugué et on pose la question « Qui est-ce qui ? ». La réponse à cette question
permet de trouver le sujet de ce verbe ;
– on recherche le verbe conjugué. Si ce verbe est un
verbe d’état, il s’agit d’un attribut du sujet ;
– on recherche le verbe conjugué et le sujet. En fonction de la question que l’on peut poser après le verbe
pour obtenir le mot ou le groupe de mots à analyser
en réponse, il peut s’agir d’un C.C., d’un C.O.D. ou
d’un C.O.I.
EXERCICE 6 : Dans la phrase b., il faut signaler aux
élèves qu’ils doivent trouver la fonction du groupe de
températures (le groupe de mots aux changements étant en gras par erreur).
EXERCICE 9 : Bien indiquer aux élèves qu’il faut
d’abord identifier à quelle classe grammaticale
appartient chaque mot souligné avant de construire
une nouvelle phrase.
EXERCICE 11 : Cet exercice reprend le travail effectué
pendant la phase de découverte. Néanmoins, il faudra bien expliquer l’exemple. Les groupes nominaux
choisis permettent d’écrire trois phrases. Selon le
niveau de la classe, on pourra limiter l’exercice à
de la consigne :
– d’une part, pour identifier les termes qui correspondent à la classe grammaticale du mot (écrite en
premier) et à la fonction. Par exemple : un pronom
personnel (classe grammaticale) sujet (fonction) ;
– d’autre part, pour expliquer que le mot à relever
répond aux deux indications données. Par exemple,
si on demande de relever un nom propre sujet, il faut
répondre : Alexis.
EXERCICE 13 : Il sera peut-être nécessaire d’expliquer
le texte avant de donner à faire l’exercice. Puis on
détaillera le fonctionnement du tableau à partir de
l’exemple donné (ouïe).
EXERCICE 14 : Il sera peut-être nécessaire d’expliquer
le texte avant de donner à faire l’exercice. Dans cet
exercice, la présentation de l’analyse grammaticale
d’un mot est plus « classique ». On exigera des élèves
que, pour chaque mot étudié, les termes classe
grammaticale et fonction soient systématiquement
copiés avant d’écrire la réponse. Cela permettra de
bien différencier ces deux notions qu’ils ont tendance à confondre.
........
........................
) ............................
........
. 53
........
........
....(p
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
............
........................
....
....
....
....
....
....-....
....la
............
en....re
e ....
tr....
et....
m....
à ....
........................
es....t ....
te
........
ri
....
éc
....
n
....
....
tio
....
uc
....
od
........
no....ta....m....-....
et....te....pr
....
ph....ie...., ....
ra....
........
................C
....og
........gé
....de
ns
....
ço
....
le
....
s
....
le
....
av....ec....
........
on
....
sé..... ............................
ili....
................ti
ut....
e ....
....
ir
....
....la
bu
....
ca
....
vo
....
....
le
....
n....
ur
O....
........
........
....t.
....t....po
....en
pr....és....en
au........
................m
t ....
ri....
....
éc
........
re
....
êt
....
....
it
....
do
....
....
....e
ra....se....s....
....xt
........
s ph
........te
........
....r....de
....se
................Le
....ili
....ut
....d’
es
....
èv
....
él
....
x
....
au
....
....
ra
lle....
ei....
de....m....an....-....
........
........
....ns
....e
....ur
....ct
....ru
................co
la....st
........
te
....nt
....
ec
....
sp
....
re
....
i
....
à....
qu
........
........
....er
....ill
m....pl....es
....
....t....ve
on
vr....
........
................si
Ils....de
. ....
....
ne
....
ig
....
ns
....
....
co
....
la
....
....
da....ns
ou....r ....le....s....
e ....
P....
........
........
................dé
sc....ri....pt....io....n.
....
de
........
ur
....
le
....
r
....
se
....
ni
....
....
....ga
: ............
....t....
........or
....en
su....iv....an
........
....an
................bi
le....pl
........
os
....er
....
op
....
pr
....
ut
....
....
pe
........
rite
........
........
....on
....éc
....r,
....n
....de
uc....tio
........
....od
................ai
....tr
d’in
........
se
....
ra
....
ph
....
....
la
....
e
....
dr
........
en....
........
....pr
........................
................–....re
........................
....
;
....
ne
....
ig
....
ns
....
....-....
....
....ta
la....co
on
........
....ns
is....le....s ....m....
........
................da
....s,....pu
....er
le
....s....m
....
d
....
or
....
ab
....
d’
....
r
ue....
pa....le....s......
........
....oq
pr....in....ci....
lle....s....
................–....év
le....s ...vi....
........
....fin
en
....
et
....
es
....
....
uv
....
fle
en....t....
, le....s....
uv....
........
........
....es
es....pe
èv....
él....
s ....
................gn
le....
...., ....
....ts
en
....
ém
....
él
....
s
....
le
....
....
er
....i....
au....ss
s ....
ur....si....tu....
........
m....ai....
........
....x,
................Po
rd....in....au
ca....
........
....ts
in
....
po
....
s
....
de
....
s,....
....
ir
........
....su
se....rv....
....es
....-d
........
au
e ....
m....
m....
................se
co....
s ....
le....
....
ab
....
ri
....
va
....
in
....
s
....
ot
....
....
m
....
....
....
....es
....tr
....au
........................
................d’
en....tr....e…
de...., ....
........
....té
cô
....
à
,
....
....
de
....
....
ès
te
....
lis.... .
....
....pr
........
....s,
....u
....t....la
em....en
iv....
ct....
................so
........
....lle
....co
er
....
ét
....
pl
....
m
....
co
....
....
r,....
ra
....
te....
...
je....
....ur
se........
....n....po
........
....r,
................O
er...., ....lo....n....ge
rs....
ve
........
....
ra
....
(t
....
es
....
....
....
rb
ve....
s ....
............ ....
........
................de
).................................
....
…
....
er
....
tu
....
si
....
....
se
....
r,
re....
........
....pa
................sé
Écrire
51
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 52
Corrigés des exercices
1
*
6
classe grammaticale
fonction
adjectif qualificatif • pronom
personnel • nom • groupe
nominal • article défini
• déterminant possessif
• article indéfini • pronom
démonstratif
sujet • C.O.D.
• complément
circonstanciel
• C.O.I. • épithète
• attribut du sujet
2
*
a. grimper est l’intrus car c’est un verbe à l’infinitif
alors que les autres mots sont des noms communs.
b. montagne est l’intrus car c’est un nom commun
alors que les autres mots sont des adjectifs qualificatifs.
c. pelletée est l’intrus car c’est un nom commun alors
que les autres mots sont des verbes à l’infinitif.
d. elle est l’intrus car c’est un pronom personnel
alors que les autres mots sont des déterminants.
e. notre est l’intrus car c’est un déterminant possessif alors que les autres mots sont des pronoms
démonstratifs.
3
*
a. carte : nom commun
africain : adjectif qualificatif
b. Japon : nom propre
c. mon : déterminant possessif
d. La : article défini
rêver : verbe à l’infinitif
e. est redevenue : verbe conjugué
4
**
chaud : adjectif qualificatif
Montgolfier : nom propre
cette : déterminant démonstratif
nacelle : nom commun
un : article indéfini
furent : verbe conjugué
leur : déterminant possessif
courageux : adjectif qualificatif
aventure : nom commun
c’: pronom démonstratif
5
**
Il n’y a pas de réponse type pour cet exercice. On
pourra le renouveler avec d’autres lettres et en
modifiant les classes grammaticales.
52
*
a. une montagne : sujet du verbe « est »
imposante : épithète du nom « masse »
b. de températures : complément du nom « changements »
c. au pied des montagnes : C.C.L. du verbe « trouve »
d. la forêt : C.O.D. du verbe « trouve »
e. pendant la saison chaude : C.C.T. du verbe
« pousse »
f. de la montagne : complément du nom « sommet »
7
**
bien au fond de son capuchon : C.C.L. du verbe
« enfonça »
ses bras : C.O.D. du verbe « serra »
à penser : C.O.I. du verbe « se mit »
vivant : attribut du sujet « je »
haut : épithète du nom « plateau »
nous : sujet du verbe « verrons »
de mon grand-oncle : complément du nom « terre »
8
*
a. Chaque dimanche matin, nous allons au marché.
b. Vous arrivez toujours à l’heure à l’école.
c. Ils partent à Londres le week-end prochain.
d. Nous déjeunons tous les jours à la cantine.
e. Elles déjeunent tous les jours à la cantine.
9
**
Les phrases sont données à titre d’exemples.
a. oncle : nom commun
Ce cheval appartient à mon cousin.
b. immense : adjectif qualificatif
Le Sahara est un désert aride.
c. Sénégal : nom propre
Bientôt, nous partirons au Cameroun.
d. sont partis : verbe conjugué
Ils rentrent de bonne heure.
e. je : pronom personnel
Autrefois, vous le rencontriez souvent.
10
**
Les phrases sont données à titre d’exemples.
a. Lucas : nom propre
« J’ai très faim ! » s’exclama Rosalie.
b. horrible : adjectif qualificatif
Marie vit une vilaine araignée sur le mur de sa chambre.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 53
c. maman : nom commun
As-tu demandé l’autorisation à ta grand-mère ?
d. il : pronom personnel
Soudain, ils partirent en courant sans qu’on sache
pourquoi.
11
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
• Ma tante (sujet) a les yeux bleus.
J’écris à ma tante (C.O.I.).
Je mange de bons gâteaux chez ma tante (C.C.L.).
J’ai le visage de ma tante (complément du nom).
• Une maison hantée (sujet) se trouve près de chez
moi.
Nous avons visité une maison hantée (C.O.D.).
Des oiseaux ont installé leur nid dans une maison
hantée (C.C.L.).
Je me suis approché de l’entrée d’une maison hantée
(complément du nom).
Cette construction est une maison hantée (attribut
du sujet).
13
• Les vacances de Noël (sujet) se terminent dans
deux jours.
Pendant les vacances de Noël (C.C.T.), nous irons
voir nos grands-parents.
J’adore les vacances de Noël (C.O.D.).
• Tes affaires de gymnastique (sujet) sont rangées
dans le placard.
N’oublie pas tes affaires de gymnastique (C.O.D.).
Pense à tes affaires de gymnastique (C.O.I.).
J’ai trouvé ton livre de français dans tes affaires de
gymnastique (C.C.L.).
12
**
a. il : pronom personnel, sujet du verbe « vit »
b. forte : adjectif qualificatif, épithète du nom
« stature »
blanche : adjectif qualificatif, épithète du nom
« pivoine »
c. rendez-vous : nom commun, complément du nom
« heure »
d. angle : nom commun, C.O.D. du verbe « gagna »
**
sujet
adjectif qualificatif
nom commun
nom propre
pronom personnel
C.O.D.
C. du nom
épithète
C.C.
de manière
C.C.
de lieu
façon
herbe
petite
monde
ouïe
Helen
elle
On pourra renouveler cet exercice à partir d’autres textes.
14
**
vitre : nom commun, C.C.L. du verbe « regarde »
défiler : verbe à l’infinitif, C.O.D. du verbe « regarde »
vertigineux : adjectif qualificatif, épithète du nom
« paysage »
sapins : nom commun, complément du nom « forêts »
parapet : nom commun, C.C.L. du verbe « a »
éblouissante : adjectif qualificatif, épithète du nom
« blancheur »
Jean-Pierre : nom propre, sujet du verbe « commente »
nuit : nom commun, C.C.T. du verbe « a neigé »
nous : pronom personnel, sujet du verbe « serons »
premiers : nom commun, attribut du sujet « nous »
Même remarque que pour l’exercice 13.
53
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 54
Grammaire
Les prépositions, les conjonctions
de coordination,les adverbes pp. 54-55 du manuel
I Découverte collective de la notion
• Quel est le point commun des mots en couleur ?
Ce sont tous des mots invariables, c’est-à-dire qu’ils
s’écrivent toujours de la même façon.
• Indiquez la fonction des mots ou des groupes de mots qui sont introduits par les mots
en rouge.
à travers les fentes de leur heaume : C.C.L. du verbe
« s’observent ». (On peut poser la question « Où ? ».)
Pendant quelques secondes : C.C.T. du verbe
« entend ». (On peut poser la question « Quand ? ».)
de mort : complément du nom « silence »
avec une violence terrible : C.C.M. du verbe « se
frappent ». (On peut poser la question « Comment ? ».)
à une nouvelle manche : C.O.I. du verbe « se prépare ». (On peut poser la question « À quoi ? ».)
Difficultés attendues : Il est préférable d’effectuer cette
leçon après l’étude des différentes fonctions pour que les
élèves puissent les identifier correctement. Il sera probablement nécessaire de rappeler la liste des fonctions étudiées et la méthode d’analyse.
Les mots en rouge introduisent des compléments : ce
sont des prépositions. Les prépositions peuvent
introduire des compléments circonstanciels, des
C.O.I. et des compléments du nom.
2
Il est préférable d’étudier chaque classe de mots
séparément. Des exercices peuvent être proposés :
– reconnaître chaque classe de mots dans des textes
et compléter au fur à mesure un panneau affiché en
classe, puis repris dans le cahier ;
– donner des prépositions, des conjonctions ou des
adverbes à employer dans des phrases inventées par
les élèves ;
– compléter des phrases ou des textes avec les propositions de l’enseignant.
La lecture du mémento interviendra après ce travail
préalable. Autant la liste « fermée » des conjonctions
de coordination peut être apprise par cœur, autant il
est difficile d’apprendre la liste des prépositions et
des adverbes car ils sont nombreux. Ces listes seront
complétées et apprises « au fil des rencontres ». Elles
doivent être revues régulièrement.
Pour mieux faire comprendre la fonction de l’adverbe, on écrira au tableau les exemples donnés dans
le mémento en supprimant les adverbes afin de montrer la nuance apportée par ceux-ci :
Elle est courageuse.
➞ Elle est vraiment courageuse.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Les groupes nominaux proposés permet-
• À quoi servent les mots en vert ? Et les
mots en bleu ?
tent d’effectuer une révision du complément du nom
que l’on mettra en évidence lors de la correction.
Les mots en vert servent à relier des groupes de
mots entre eux.
EXERCICE 2 : Les prépositions introduisent surtout des
On demandera aux élèves le nom des groupes de
mots reliés par les mots en vert : il s’agit de deux
groupes nominaux (le cliquetis des armes, le martèlement des sabots), deux propositions indépendantes (Émilie chancelle, tient bon). On remarquera ainsi que les groupes de mots reliés appartiennent à la même classe grammaticale. Les mots en
vert sont des conjonctions de coordination.
Les mots en bleu donnent des indications de temps
(soudain, puis) ou de manière (bon). Soudain et
puis servent aussi à organiser la chronologie des
actions dans le texte.
Ces trois mots sont des adverbes.
54
compléments circonstanciels. Afin de préparer l’exercice 3, on fera observer la différence de construction
entre des compléments du nom (en relevant le nom
qui est placé avant la préposition et qui est complété
par ce complément) et les autres compléments.
EXERCICE 4 : La conjonction de coordination or est
difficile à comprendre et à utiliser pour des élèves de
CM1. Elle n’est pas présente dans cet exercice et
sera revue en CM2 et au collège.
EXERCICE 5 : Parallèlement à cette leçon, on pourra
travailler de façon plus approfondie sur la formation
des adverbes en -ment à partir d’un adjectif qualificatif.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 55
Corrigés des exercices
un repas de fête • un gilet sans manche • une malle
en osier • une machine à laver • une journée d’ été •
un panier avec des anses • une vue sur la mer • une
histoire pour rire
Lors de la correction, on soulignera le complément du nom.
2
**
Un sifflement strident venait de déchirer le silence.
Lili traîna vivement la mobylette derrière un arbre
et se dissimula dans l’ombre. Thomas la suivit sans
réfléchir. La camionnette bleue de la gendarmerie
passa devant les deux enfants puis disparut en faisant actionner la sirène de plus belle. […] Le cœur
de Thomas battait à toute allure.
Hélène Montardre, La Nuit du rendez-vous, Magnard.
Lors de la correction, on pourra demander aux
élèves de relever un complément du nom (de la
gendarmerie, de Thomas), un C.C.L. (derrière un
arbre, dans l’ombre, devant les deux enfants), un
C.C.M. (sans réfléchir, en faisant actionner la sirène
de plus belle, à tout allure).
3
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Le matin, je bois un grand bol de lait.
b. Tous les enfants sont partis de bon matin.
c. Nous avons annoncé la bonne nouvelle à Jude.
d. Nous prendrons le train de nuit.
e. Pendant les vacances d’été, nous irons tous en
Grèce.
f. Il descendit les escaliers avec prudence.
4
**
a. Veux-tu regarder la télévision ou jouer à un jeu de
société ?
b. Aymeric aimerait bien rejoindre ses copains mais
il ne sait pas patiner, donc il n’ira pas à la patinoire.
c. Francesca n’a pas pu rentrer chez elle car elle
avait perdu ses clés.
d. Séréna et Aminata sont mes meilleures amies.
e. Dans ce jardin, on ne doit pas cueillir des fleurs ni
pique-niquer sur les pelouses.
5
*
a. Elle avança rapidement (manière) sans se soucier des aboiements des chiens.
b. Soudain (temps), l’orage gronda puis (temps) la
pluie se mit à tomber.
c. Ariane a rangé son bureau avant-hier (temps) et a
posé son nouvel ordinateur dessus (lieu).
d. J’habite ici (lieu) depuis deux ans. Avant (temps),
je vivais à Paris.
e. Il regarda longuement (manière) par la fenêtre
du train ; ensuite (temps), il s’installa confortablement (manière) dans son compartiment.
Lors de la correction, on observera que les trois
adverbes de manière sont formés à partir d’un
adjectif qualificatif.
6
**
Lors de la correction, on fera préciser le mot de la
phrase qui est modifié par l’adverbe.
a. vite précise le sens du verbe « venez ».
b. très précise le sens de l’adverbe « lentement ».
c. assez précise le sens de l’adjectif « contente ».
d. vraiment précise le sens du verbe « aimez ».
e. encore précise le sens de l’adjectif « distrait ».
f. trop précise le sens de l’adverbe « beaucoup ».
7
**
Ces réponses sont données à titre d’exemple :
a. C’était un très petit village.
b. Elle a peu travaillé.
c. Je ne pense vraiment pas que ce soit une bonne idée.
d. J’aime beaucoup le chocolat.
e. Il a répondu facilement et rapidement à toutes
les questions.
se r e l l e s
s
*
Pa
1
GRAM : La phrase complexe : juxtaposition
et coordination, pp. 18-19
GRAM : Le complément d’objet indirect (C.O.I.),
pp. 26-27
GRAM : Les compléments circonstanciels, pp. 28-29
GRAM : Le complément du nom, pp. 44-45
ORTH : Les mots invariables, pp. 126-127
ORTH : a, à / ont, on, pp. 128-129
ORTH : et, est / son, sont, pp. 130-131
ORTH : ou, où / la, là, pp. 134-135
VOC : Les suffixes, pp. 172-173
55
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 56
Conjugaison
Le verbe
Passé, présent, futur
pp. 56-57 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Quelle est la classe grammaticale des mots
en couleur ?
Les mots en couleur sont des verbes conjugués.
EXERCICE 1 : On indiquera aux élèves que certains
• Quel est celui que l’on peut mettre dans
une phrase qui commencerait par hier ? Par
en ce moment ? Par demain ?
As attrapé peut se mettre dans une phrase qui commencerait par hier, ronchonne par en ce moment
et ferai par demain.
Difficultés attendus : On s’arrêtera sur le verbe as attrapé
pour faire observer qu’il s’agit d’un verbe formé de deux
mots et non pas de deux verbes écrits l’un à côté de l’autre.
Après avoir noté les trois phrases du texte dans un
tableau à trois colonnes (passé, présent, futur), on
peut demander aux élèves d’en inventer d’autres en
rapport avec le quotidien de la classe.
On fera observer que la conjugaison permet de situer
des faits ou des actions dans le temps. On peut également utiliser des mots ou des groupes de mots que
l’on appelle des indicateurs de temps.
2 On demandera aux élèves de trouver d’autres
verbes peuvent s’écrire avec deux mots (comme le
verbe as attrapé dans le texte de découverte). Ces
verbes sont conjugués au passé composé : il faut souligner d’un seul trait les deux mots.
EXERCICE 3 : Les élèves peuvent réutiliser les indicateurs de temps relevés lors de la phase d’observation
ou ceux du mémento.
EXERCICE 4 : Il est préférable de procéder collectivement au tracé de l’axe chronologique et de placer le
premier verbe ensemble pour s’assurer que tous les
élèves comprennent comment réaliser l’exercice.
Pour la réalisation, les élèves peuvent s’inventer une
petite phrase en utilisant les indicateurs de temps
(hier, maintenant, demain).
EXERCICES 6 ET 7 : On peut indiquer aux élèves qu’il
faut repérer les verbes conjugués et utiliser un indicateur de temps pour situer chaque action. Une fois
la remise en ordre effectuée, les élèves se relisent
afin de vérifier que le texte produit est cohérent,
c’est-à-dire que le déroulement des actions est bien
chronologique.
indicateurs de temps, de les placer sous un axe du
temps, puis de les utiliser dans des phrases.
On poursuivra la reconnaissance de la chronologie en
prenant uniquement comme repères les verbes
conjugués. Plusieurs activités peuvent être proposées :
– l’enseignant écrit dans le désordre trois phrases
formant un petit texte et demande aux élèves de les
remettre dans l’ordre ;
– sur des étiquettes sont écrits un pronom personnel
sujet et un verbe conjugué à un temps de conjugaison connu (présent, passé composé, imparfait et
futur), un élève tire une étiquette au sort et vient la
placer sous l’axe du temps ;
– les élèves recherchent dans un extrait de texte
(tiré du manuel ou du roman de lecture suivie) les
verbes conjugués et les indicateurs de temps s’il y en
a. Ils doivent ensuite indiquer pour chaque verbe s’il
est conjugué au passé, au présent ou au futur.
56
............
........................
........................
)
....
57
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
....
an....t....
gn....
........
ei....
........
....ns
n,....l’e
io....
........................
ct....
da....
........
....ré
....la
r
....
te
....
bu
....
dé
....
à....
....
de
ts
t ....
............
an....
....an
....rt
........
im....po
........
....ts
................Av
en
........
....ém
le
....s....él
....
u
....
ea
....
bl
....
ta
....
....
le
....
s,.... s....
ge....
....t....au
........
....ri
....na
pe....rs....on
................éc
s ....
le....
: ....
e....
....
xt
....
te
....
le
....
....
ns
....
r,....
da
....
te....
r
........
........
....on
....se
,m
....ili
er....
........
....os
................ut
........(p
tion
........
....ac
....d’
es
....
rb
....
ve
....
s
....
).
de
....
....
,
....
....
....
jets
ch....er....… ....
........
........
....pê
em
e,....
................ob
........
....dr
de....sc....en
...., ....
er
....
ur
....
ss
....
ra
....-....
....
,
....m
....
er
....
....s....si
....ul
....ia
ph....ra....se
six........
................m
po....rt....er........
....
m
co
........
....
ut
....
pe
....
e
........
....
rb
....
....
xt
.... es
te....
........
s,....le....s....ve
........
ière
................Le
........
pr....em
........
ux
de
........
s
....
le
....
....
ns
....
te
....
da
....
.... s.....
:
........
su....iv....an
....es
........
....ux
................pl
ns....le....s....de
.......
....da
é,
....
ss
....
pa
....
....
au
....
ts
........
....
ri
....
éc
....s....au
........
....nt
de....rn....iè....re
ux........
................so
........
....s....de
....le
ns
da
........
....
et
....
t
....
en
....
és
....
....
.... ........
....
pr
........
........................
................au
........................
....
....
....
........
....
....u....
....
........pe
....r.
....es
....tu
....èv
....s....él
................fu
n,....le
io....
ct....
........
....da
....ré
la
....
er
....
lit
....
ci
....
t
fa
....
....
en
in.... ....à....
....r....
ou
ag....
....
........
....s....im
....’il
................P
qu
........
....d....ce
....or
ab
....
d’
....
er
....
nt
....
....
co
............
....
ra
........
....nt
........................
................ve
........................
.
....
in
....
ss
....
de
....
....
du
....
....
....ir
....rt
................pa
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 57
Corrigés des exercices
*
Les verbes conjugués sont en gras et les indicateurs de temps en italique.
a. Maintenant, les élèves font un exercice de grammaire.
b. Nous avons reçu, avant-hier, une carte postale
de nos amis anglais.
c. Dimanche prochain, vous prendrez le train
pour Nantes.
d. L’école n’était pas encore obligatoire au début du
XIXe siècle.
e. Tu as cueilli des abricots ce matin dans ton
verger ; en ce moment, tu prépares des confitures.
Pour chaque phrase, demander aux élèves de
préciser si l’action se situe dans le passé, le
présent ou le futur.
3
*
passé
présent
futur
autrefois
il y a un an
la veille
au siècle
précédent
maintenant
en ce moment
de nos jours
dans trois jours
bientôt
quand j’aurai
dix ans
l’année
prochaine
**
*
hier
maintenant
demain
tu jouais
nous sommes partis
il est revenu
je connaissais
tu joues
tu joueras
nous partons nous partirons
il revient
je connais
elles lisent
elles liront
vous avez compris
vous compreniez
On présentera les verbes qui ont le même infinitif sur la même ligne. Ainsi, on pourra anticiper
*
a. présent
b. futur
c. passé
d. futur
e. présent
6
*
a. Nous avons acheté la farine, les œufs et le sucre.
Nous préparons la pâte. Nous mangerons le gâteau
pour le goûter.
b. Solène s’est présentée pour être déléguée de sa
classe. Tous les élèves de la classe votent. Demain,
Solène participera à son premier conseil d’école.
c. La chenille est sortie de l’œuf. La chenille se transforme en chrysalide. La chrysalide deviendra un
beau papillon.
Pendant la correction, faire relire les phrases avec
un des trois indicateurs de temps (hier, en ce
moment, demain) et rechercher les verbes conjugués.
7
a. Tout indicateur de temps exprimant le futur.
b. Tout indicateur de temps exprimant le passé.
c. Tout indicateur de temps exprimant le passé.
d. Tout indicateur de temps exprimant le présent
d’habitude ou de narration.
e. Tout indicateur de temps exprimant le futur.
4
5
**
c. Pendant longtemps, on a cru que les ressources
naturelles de la Terre étaient inépuisables.
e. De plus, des actions de l’homme ont abîmé la planète.
d. Aujourd’hui, la protection de l’environnement
devient nécessaire.
b. De nombreuses personnes entreprennent des
actions pour lutter contre le gaspillage et la pollution.
a. Avec les efforts de chacun, notre planète continuera de faire vivre les générations futures.
Même remarque que pour l’exercice 6.
se r e l l e s
s
2
sur la leçon de la page 60 (Conjuguer un verbe :
personne, temps, mode) en faisant comparer
l’écriture d’un même verbe selon sa place sur
l’axe du temps : c’est la façon dont le verbe est
conjugué qui nous indique où il se situe.
Pa
1
GRAM : La phrase, pp. 6-7
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
CONJ : Conjuguer un verbe : personne, temps, mode,
pp. 60-61
57
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 58
Conjugaison
Le verbe
L’infinitif du verbe :
groupe, radical, terminaison
I Découverte collective de la notion
• Relevez tous les verbes conjugués de ce
texte.
• Indiquez leur infinitif, puis proposez un
classement de ces infinitifs. Quel classement
avez-vous effectué ? Comment avez-vous
procédé ?
1er groupe : imaginez (imaginer), téléphonais
(téléphoner), regrette (regretter), décroche (décrocher), envoie (envoyer).
2e groupe : jaillit (jaillir), s’évanouit (s’évanouir).
3e groupe : fais (faire), voudrais (vouloir),
répond (répondre).
Les verbes sont classés en trois groupes. Le classement se fait à partir de la terminaison des infinitifs.
Être et avoir n’appartiennent à aucun groupe. Ce
sont des verbes particuliers qui sont aussi utilisés
comme auxiliaires dans la conjugaison des temps
composés.
L’enseignant proposera ensuite un certain nombre de
verbes aux élèves pour compléter la liste et affiner le
classement. Ces propositions incluront :
– des verbes qui se terminent à l’infinitif par -ir et qui
appartiennent au 2e ou au 3e groupe. On demandera
alors aux élèves comment ils font pour déterminer le
groupe de ces infinitifs ;
– le verbe aller. Les élèves devront justifier le classement de ce verbe : « Dans quel groupe le met-on et
pourquoi ? » Il appartient au 3e groupe car c’est un
verbe avec une conjugaison « irrégulière ».
2
On proposera également aux élèves d’autres activités pour compléter cette phase de découverte :
– un élève écrit un verbe à l’infinitif sur une étiquette, un de ses camarades le classe dans l’un des
trois groupes en justifiant son choix ;
– les élèves doivent trouver l’infinitif et classer les
verbes d’un texte pris dans le livre d’histoire, de géographie ou de sciences (les verbes sont généralement écrits au présent ou, en tout cas, à un temps
simple, on verra avec l’exercice 5 le problème posé
par les verbes conjugués au passé composé) ;
– après avoir recherché des verbes conjugués dans
des journaux, des magazines ou des publicités, les
élèves les découpent et les collent sur un panneau
comportant trois colonnes. Celui-ci pourra être
conservé comme affichage de référence.
58
pp. 58-59 du manuel
Lors de la lecture du mémento, on fera réfléchir les
élèves sur l’utilité de savoir trouver l’infinitif et le
groupe d’un verbe : connaître le groupe d’un verbe
permet de le conjuguer correctement.
II Mise en application
EXERCICE 3 : Les élèves peuvent utiliser le dictionnaire ou un autre support de conjugaison pour écrire
correctement le verbe synonyme. Ils doivent vérifier
que les verbes trouvés appartiennent bien au
2e groupe en utilisant la méthode de l’exercice 1.
EXERCICE 4 : Si certains élèves éprouvent des difficultés pour trouver l’infinitif, on leur proposera de
reformuler la phrase en utilisant le verbe aller : nous
allons réfléchir, elle va mettre, vous allez dormir…
EXERCICE 5 : Pour retrouver l’intrus, les élèves doivent d’abord trouver l’infinitif de chaque verbe.
Une difficulté peut surgir pour la série d. car les verbes sont conjugués au passé composé. En effet, les
élèves pensent souvent qu’il s’agit de deux verbes.
On indiquera pour le moment que c’est la seconde
partie du verbe qui permet de trouver l’infinitif.
Avant de donner l’exercice, on fera rechercher l’infinitif de quelques verbes. Par exemple :
Il est sorti ➞ C’est l’action de sortir.
Tu as grandi ➞ C’est l’action de grandir.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
e....
........
....rm
............
us....la....fo
........
........................
en....te....nt....so
........
pr
....és
....
se
....
ts
....
ri
....
éc
....
es
ux....
............
....ut
........
s de
nt....to
........
ça....
........
....en
....m
................Le
....m
....s....co
ne
....
ig
....
ns
....
co
....
....
de
....
....
te
........
....lis
....e
....un
........................
................d’
....f.....................
....iti
in
....
nf
l’i
....
à
....
e
....
rb
....
e
....
ve
........
xe....rc....ic........
l’e....
....r....un
........
da....ns
........
................pa
....oi
....pl
em
....
d’
....
e
....
od
....
m
....
le
....
....
re
i-....
ri
........
ré....al....
ur....éc
........
....es
........
................Po
qu....e....le....s....él....èv
e ....
....
bl
....
ta
....
ai
....
uh
....
so
....
....
it
....
....
les....
se....ra
........
il ....
........
no....te....nt
et........
................8,
l’o....bj....et........
....t........
en
....
m
....
te
....
rè
....
nc
a-....
....
ic....
....
br....
fa....
........co
........
....nt
........la
....de
....e
................se
....ur
....es
....m
à
....
et
....
r
....
fu
....
....
au
....
s
....
ur....s....
ne
le....
ig....
........
....ns
ng....er........
........
....ha
................co
e ....éc
su....it....
........
t
....en
....
en
....
uv
....
pe
....
....
....
....................
.........Ils
on
....n.
....
qu....es....tio
........
................ti
et....en
bj....
l’o
........
r
....
ue
....
iq
....
....
br
fa
....
........
....
et
....us
........
....es
....xt
9 ....so....it....pl
e ....
ic....
rc....
................te
........
....xe
........l’e
e
....de
xt
....
....
te
....
le
....
e
........
....
....es
....
....èv
....r....qu
ou
....x....él
....
au
........
....er
....os
................P
pr....op
........
....ut
pe
....
on
....
,
....
re
....
ri
....
éc
ue
....
............
....
....à
ch....aq
....le
........
....ci
....nt
................fa
ef....fe....ct....ue
....s....
....’il
qu
....
et
....
aj
....
tr
....
le
....
....
er
ur.....
....
in
le....
....
r ....
de....ss
te....
........
........
........no
et....de
................de
........
....se
....as
en
........cl
r
....
ni
....
....
ve
....
ur
....
...
po
................
........
....ur
........................
................jo
....e.
m....es....ur
....à....
et
....
r
....
fu
....
au
....
....
rs
ou....
........
....rc
................pa
) ....................
........
. 59
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 59
Corrigés des exercices
Pour tous les exercices de classement des verbes,
on demandera aux élèves d’expliquer leurs
choix.
1
*
fleurir : nous fleurissons, 2e groupe
avertir : nous avertissons, 2e groupe
cueillir : nous cueillons, 3e groupe
courir : nous courons, 3e groupe
élargir : nous élargissons, 2e groupe
servir : nous servons, 3e groupe
sentir : nous sentons, 3e groupe
bâtir : nous bâtissons, 2e groupe
réunir : nous réunissons, 2e groupe
découvrir : nous découvrons, 3e groupe
2
*
verbes du
1er groupe
verbes du
2e groupe
verbes du
3e groupe
insister
songer
enlever
souhaiter
annuler
donner
vieillir
obéir
agir
grossir
remplir
fleurir
atterrir
vivre
aller
pouvoir
entretenir
croire
connaître
admettre
partir
entreprendre
3
**
a. Le soir, les lions rugissent.
b. Il réussit ses exercices.
c. Les poires mûrissent.
d. Dès qu’on lui adresse la parole, elle rougit, puis
pâlit.
4
5
**
a. L’intrus est boirons, verbe du 3e groupe, alors que
tous les autres verbes appartiennent au 1er groupe.
b. L’intrus est pars, verbe du 3e groupe, alors que
tous les autres verbes appartiennent au 2e groupe.
c. L’intrus est gravissais, verbe du 2e groupe, alors
que tous les autres verbes appartiennent au
3e groupe.
d. L’intrus est ai accueilli, verbe du 3e groupe, alors
que tous les autres verbes appartiennent au
2e groupe.
e. L’intrus est affirmez, verbe du 1er groupe, alors
que tous les autres verbes appartiennent au
3e groupe.
Pour les exercices 5 et 6, on peut demander aux
élèves d’indiquer l’infinitif des verbes.
6
**
voit (3e groupe) • butinent (1er groupe) • récolte
(1er groupe) • servira (3e groupe) • nourrir
(2e groupe) • butine (1er groupe) • est • se couvre
(3e groupe)
Le verbe être n’appartient à aucun groupe (voir
p. 58).
7
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. avancer, briller, caresser, décorer, enlever, freiner,
gagner, hacher, inviter, jouer
b. faiblir, garnir, hennir, investir, jaunir, mincir, noircir, polir, réunir, salir, vieillir
c. lire, moudre, naître, ouvrir, partir, reconnaître,
sortir, traduire, vivre
**
a. réfléchir, 2e groupe
b. mettre, 3e groupe
c. dormir, 3e groupe
d. transpirer, 1er groupe
e. comprendre, 3e groupe
f. nager, 1er groupe
g. grandir, 2e groupe
h. oublier, 1er groupe
Pa
s
se r e l l e
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
59
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 60
Conjugaison
Le verbe
Conjuguer un verbe :
personne, temps, mode
I Découverte collective de la notion
• Relevez un verbe conjugué à la 1re personne du singulier et un autre conjugué à la
3e personne du singulier.
Verbe conjugué à la 1re personne du singulier : ai.
Verbes conjugués à la 3e personne du singulier :
s’approche, prépare, regarde, osait, ajoute, a téléphoné, rentrera.
La reconnaissance de la personne d’un verbe est
essentielle pour bien le conjuguer. On commencera
par classer tous les verbes du texte dans un tableau
identique à celui de l’exercice 1.
2 On pourra compléter le tableau en conjuguant
deux verbes du texte afin de récapituler toutes les
personnes de la conjugaison et de faire constater les
variations que subit le verbe. À cette occasion, on
insistera bien sur l’équivalence en conjugaison des
trois pronoms personnels il, elle et on.
• À quel temps est conjugué le verbe écrit en
vert ? Quelle est la particularité de ce temps
de conjugaison ?
Ce verbe est conjugué au passé composé : il est
formé de deux mots (l’auxiliaire avoir et le participe
passé du verbe téléphoner), mais il s’agit bien d’un
seul verbe.
Afin de bien faire comprendre la particularité de ce
temps de conjugaison, on pourra le comparer aux
prénoms composés qui sont formés de deux prénoms
réunis par un trait d’union mais qui ne forment qu’un
seul prénom.
2
Pour s’entraîner, on pourra :
– mettre dans un panier des étiquettes avec des formes verbales simples ou composées (utiliser tous les
temps même ceux inconnus des élèves), un élève
prend une étiquette et la pose dans l’ensemble
« temps simples » ou « temps composés » ;
– placer dans un panier des étiquettes avec des verbes à l’infinitif et, dans un autre, des étiquettes avec
les mentions « temps simple » et « temps composé ».
Un élève prend une étiquette dans chaque panier et
écrit une forme verbale qui correspond ;
– un élève écrit un verbe conjugué au tableau, un
camarade indique à côté s’il s’agit d’un temps simple
ou d’un temps composé.
60
pp. 60-61 du manuel
• L’action exprimée par le verbe en rouge at-elle lieu au moment où Kevin et Lucie parlent ? Quel est le temps de ce verbe ?
L’action n’a pas lieu au moment où Kévin et Lucie
parlent. Le verbe est conjugué au futur.
On demandera aux élèves d’expliquer ce qui leur a
permis de reconnaître ce temps de conjugaison.
2 Comme précédemment, on pourra compléter un
tableau pour montrer les variations que subit un
verbe selon le temps de conjugaison. On n’y fera figurer que les temps connus à ce moment de l’année
(présent, imparfait, futur et passé composé, par
exemple).
La lecture du mémento permet d’aborder la notion
de mode. En CM1, il ne s’agit pas d’approfondir cette
notion en expliquant le rôle de chaque mode, mais de
l’envisager comme un moyen de regrouper et de
classer les temps de conjugaison.
En se servant de l’exemple, on demandera aux élèves de chercher dans le texte un verbe au mode infinitif (coucher), un verbe au mode impératif
(attends), un verbe au mode indicatif (tous les
autres verbes du texte déjà repérés).
II Mise en application
EXERCICE 1 : Rappeler que lorsque le pronom personnel sujet n’est pas exprimé, il faut penser à remplacer le sujet par le pronom équivalent.
EXERCICE 2 : Pour les élèves, le pronom on est souvent équivalent à nous ou à plusieurs personnes
ensemble, on leur indiquera de faire attention également à la terminaison du verbe pour voir s’il est écrit
au singulier ou au pluriel.
EXERCICE 3 : Si nécessaire, on illustrera la consigne
par un exemple écrit au tableau.
Les élèves peuvent utiliser les tableaux de conjugaison du manuel (pp. 202-208) pour écrire correctement les terminaisons.
EXERCICE 5 : On proposera aux élèves de placer un
indicateur de temps devant le sujet et son verbe
(autrefois pour l’imparfait, hier pour le passé composé, en ce moment ou maintenant pour le présent
et demain pour le futur).
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 61
.......
........................
........................
....
....
....
....
....
.......
....)........
. 61
........
........................
............(p
........................
....
........................
....
....
....
....
e ...
........
la....vi....
........
........................
tu....at....io....n....de
....
....e....si
un
....r....
su
....
........................
se
....
....
po
....
re
....
re
en....t ...
........
ai....
ritu
vr....
éc....
d’....
........
ne....de
av....ai....l ....
........
tr....
....,....ils
........
....es
....èv
s
....él
....
................Le
de
....
ue
....
....
nn
....
co
....r....
........
ns....ei....lle
co....
nn....e....bi....en
........
ie....
id....
ot....
ut....le....ur
........
........
....n....pe
....O
s.
................qu
....
té
....
ul
....
ic
ff
....
di
....
e ...
ru....
de....
........
r la
av....oi....r ....
........
s ....
....se
....er
.......
....av
nc....pa
de....tr
........
n ....
....
ai
....
tr
....
....
................do
en
....
es
....
....
êm
....
m
...........
eu....x-....
........
....er
....in
im....ag
.........................
s’....
....nt
........
....s....fo
....’il
....qu
ns
....
................de
tio
....
....
ac
....
s
le
....
.......
....ner....»....
à l’i
....
d ....
....is
........
....al
....or
....ab
....d’
de....«....vi....su
....ls
....ei
........
co....ns
....
s
....
ur
....
................et
le
....
re
....
ri
....
éc
....
t
re....
ri....
en....
éc....
........
....uv
........
es....pe
tif....ou
ra....
........
....èv
........
s él
....pé
........
....m
à....l’i
,
fin
........
................Le
....
en
,
....
et
....
if
....
at
....
ic
........
....nd
....................
....l’i
....es
....à
m....od
....is
....s....
....oi
fin....iti....f,....pu
....tr
....x
ei
....l....au
ns
....
...................
....
co
....
ue
....
....
aq
....
en....t....ch
m....
ve....
si....
es....
cc....
........
................su
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
4
*
singulier
3e pers.
a. • c.
pluriel
1re pers.
b.
2
2e pers.
d.
3e pers.
f.
*
raconte : 3e personne du singulier
brillait : 3e personne du singulier
ai : 1re personne du singulier
restes : 2e personne du singulier
saisit : 3e personne du singulier
levez : 2e personne du pluriel
3
**
a. Tu partiras après le déjeuner.
b. Vous attendiez le bus.
c. Tu as attrapé un rhume.
d. Vous ne comprenez rien.
e. Tu as oublié d’acheter du sucre.
f. Tu as téléphoné à ta grand-mère.
g. Vous commencez la journée de classe par une
leçon de français.
Lors de la correction des exercices 3 et 4, on
pourra demander aux élèves d’indiquer l’infinitif, la personne et le temps de conjugaison de
chaque verbe, ce qui permettra de poursuivre
l’entraînement concernant ces notions.
a. • d. • e. • f. • i. • j.
• k. • m.
b. • c. • g. • h. • l.
Lors de la correction, on pourra demander aux
élèves d’indiquer l’infinitif des verbes et la
personne. Comme il n’est pas possible pour les
élèves d’indiquer le temps de conjugaison de tous
les verbes, on pourra leur demander de relever
un verbe : au présent, au passé composé, au futur
et à l’imparfait.
5
**
a. présent • b. imparfait • c. futur • d. passé composé • e. présent • f. futur • g. imparfait • h. futur •
i. présent • j. imparfait • k. présent • l. passé composé • m. passé composé • n. futur
6
**
mode
indicatif
mode
impératif
mode
infinitif
a. • b. • e. • f. • h.
d. • g. • i.
c.
se r e l l e s
s
2e pers.
g.
temps composés
Pa
1re pers.
e.
temps simples
GRAM : La phrase, pp. 6-7
GRAM : La phrase simple et la phrase complexe,
pp. 16-17
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
CONJ : Le présent de l’impératif, pp. 100-101
61
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 62
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes avec une terminaison
en -e, -es, -e
pp. 62-63 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• À quel temps sont conjugués les verbes de
ce texte ?
Ils sont conjugués au présent de l’indicatif.
EXERCICE 3 : Chaque fois qu’un exercice se présen-
• Relevez les verbes conjugués dont l’infinitif se termine par -er. Classez-les en fonction
de leur personne de conjugaison.
1re pers.
je dessine
singulier
2e pers.
tu fiches
tu dessines
tu critiques
3e pers.
il demande
il se redresse
il saute
il se penche
il apprécie
On écrira les réponses au tableau en mettant en évidence le radical et la terminaison de chaque verbe,
puis on demandera aux élèves d’indiquer l’infinitif.
Enfin, on fera compléter le tableau avec les personnes du pluriel.
• Observez les trois verbes conjugués à la
1re personne du singulier. Pourquoi n’ont-ils
pas la même terminaison ?
Je me sens (se sentir, 3e groupe), je dessine (dessiner, 1er groupe) et je peux (pouvoir, 3e groupe)
n’ont pas la même terminaison car ils n’appartiennent pas au même groupe.
On demandera ensuite aux élèves s’ils connaissent
des verbes du 3e groupe qui se conjuguent comme
ceux du 1er groupe. Si ce n’est pas le cas, on pourra :
– écrire des phrases au tableau et demander aux élèves de les compléter avec le verbe manquant ;
– demander de mimer une scène pour faire deviner
le verbe qui représente cette action (ouvrir une
porte, cueillir des fleurs…), puis de le conjuguer.
2
Lors de la lecture du mémento, on demandera aux
élèves de trouver d’autres verbes de la même famille
que ouvrir, cueillir et couvrir.
Après la lecture du mémento, les élèves s’entraîneront à conjuguer les verbes de cette leçon au cours de
petits exercices : l’enseignant dit un verbe et une personne de conjugaison, ils écrivent le verbe conjugué
sur leur cahier de brouillon. On insistera particulièrement sur la 2e personne du singulier et la 3e personne
du pluriel afin d’automatiser ces deux terminaisons.
62
tera sous la forme d’une grille de mots croisés, il faudra prévoir un temps pour sa réalisation au crayon à
papier. Si c’est la première fois que les élèves ont à
construire une grille de ce type, il serait souhaitable
de la tracer collectivement en donnant des indications précises pour faciliter le repérage. Une fois le
tracé effectué, on expliquera comment remplir la
grille en tenant compte des définitions.
EXERCICE 4 : On attirera l’attention des élèves sur :
– la présence du pronom personnel pluriel entre le
sujet et le verbe à conjuguer dans la phrase a. ;
– le sujet de la phrase b. : Jérémy et moi = nous ;
– la phrase d. : un seul sujet pour deux verbes à
conjuguer ;
– la phrase e. : c’est une phrase interrogative, le sujet
est inversé.
EXERCICE 5 : Il peut être intéressant de mener parallèlement la leçon de vocabulaire sur les mots de la
même famille (pp. 168-169) ou bien de faire chercher collectivement les deux premières réponses.
EXERCICE 6 : Pour aider les élèves à passer d’un
temps à un autre, on leur conseillera de :
– chercher le verbe conjugué et le sujet dans chaque
phrase ;
– trouver l’infinitif et la personne de conjugaison ;
– recopier le radical du verbe et ajouter la terminaison qui convient en fonction du sujet.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
........
....p............
se....ra
........
....en
po....ur....bi
........................
e ....
xt....
........
le
....te
t
....
en
....
....
lis
....
re
....
........
....
....er
....es
....in
....èv
s él
....ss
........
........de
....de
....n
trai
................Le
en........
....
t
....
es
....
e
....
tt
....
le
....
fil
....
la
....
e
er.....
os....
........
........
....r....qu
....op
....le
ur....pr
le....
........
................pe
pe....ut
n.......
O
....
.
....
tif
....
fic
....
....
ge
....
na
....
........
....
....en
....on
....d’
....rs
pe
....is
pu
........
....,....
na....ge
........
................un
....on
....rs
....pe
ce
....
d
....
or
....
ab
....
d’
....
....
er
........
de....ss....in....
........
........................
................de
........................
n.
....
io
....
pt
....
ri
....
sc
....
s....
....
....
....r....le
e....la....de
....
....ir
en....t....ut....ili....se
................fa
do....iv....
s ....
’il....
qu
........
....
ra
....
le
....
el
....
pp
....
ra
....n....: ....
........
....ur
la....le....ço
....n....le
........
....ns
da
....s....
................O
....ié
ud
ét....
es
........
rb
....
....
ve
....
de
....
s
....
....
....pe
................
........ty
....ux
................de
te....…............................
....
en
....
és
....
....
pr
....
re
....
in
....
ss
........
s…
........
de
rp....
........
........
....co
....on
....n
....t....so
................M
vr....en
....u....
co
....
re
....
s
il
....
....
po
....
x
....
eu
....
br
............
........
om
n....
rr....ir....…
....e....
........
nou
........
................D
....r....se
....u
po
....s....
il
....le
u
....
fe
....
s
....
de
....
....
lle
ei....
........
....cu
................Il
) ....................
........
. 63
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 63
Corrigés des exercices
1
*
5
fabriquer • galoper • recouvrir • transporter •
accueillir • jongler • souffrir
2
*
a. tu recouvres, vous recouvrez
b. tu dorlotes, vous dorlotez
c. tu calmes, vous calmez
d. tu souffres, vous souffrez
e. tu représentes, vous représentez
f. tu recueilles, vous recueillez
g. tu allumes, vous allumez
h. tu supportes, vous supportez
*
2
▼
▼
3
a
▼
1
▼
b
C
O
P
6
3
▼
L
A
N
T
E
L
B
4
▼
E
O
O
U
V
R
O
N
**
a. souffrir : je souffre, tu souffres, il souffre
b. cirer : je cire, tu cires, il cire
c. découvrir : je découvre, tu découvres, il découvre
d. progresser : je progresse, tu progresses, il progresse
e. exposer : j’expose, tu exposes, il expose
f. recueillir : je recueille, tu recueilles, il recueille
g. calculer : je calcule, tu calcules, il calcule
h. siffler : je siffle, tu siffles, il siffle
i. occuper : j’occupe, tu occupes, il occupe
j. glisser : je glisse, tu glisses, il glisse
**
Aujourd’hui, Maria présente un exposé sur Clovis
devant toute la classe. Elle raconte notamment l’histoire du vase de Soissons. Pendant que les élèves
écoutent avec attention ses explications, la maîtresse passe près d’eux pour leur montrer un portrait
de ce roi des Francs. Puis ils posent beaucoup de
questions à Maria.
S
A
R
D
E
C
E
E
S
H
Z
▼
E
c
4
S
A
L
E
N
T
*
a. Pour ne pas abîmer leurs livres, les élèves les
recouvrent avec du plastique transparent.
b. Jérémy et moi aimons beaucoup construire des
maquettes d’avions.
c. Chaque année, pour le 1er mai, j’offre un brin de
muguet à mes parents.
d. La voiture roule trop vite et ne s’arrête pas au
feu rouge.
e. Jouez-vous d’un instrument de musique ?
Dictées
nos 1 à 7,
9 et 11
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Le sujet du verbe, pp. 22-23
ORTH : L’accord du verbe avec son sujet, pp. 152-155
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
63
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 64
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes en -ier, -uer,
-ouer, -cer et -ger
pp. 64-65 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
Les verbes étudiés présentent une difficulté supplémentaire par rapport aux autres verbes du 1er groupe.
On peut se servir de cette leçon pour remédier à des
erreurs récurrentes observées dans les productions
écrites des élèves ou la traiter en prolongement de la
précédente. Dans ce cas, on pourra commencer par
proposer les activités suivantes :
– l’enseignant donne un verbe à un élève qui doit le
faire deviner à ses camarades en le mimant. L’élève
qui trouve la réponse le premier doit conjuguer le
verbe au présent à la personne demandée par celui
qui a mimé ;
– des phrases sont écrites au tableau, les élèves doivent les compléter avec les verbes conjugués qui
conviennent (on choisira des verbes qui mettent
l’accent sur les difficultés étudiées) ;
– l’enseignant écrit des verbes conjugués au tableau
et demande aux élèves de réfléchir aux difficultés
qu’ils présentent.
EXERCICE 3 : On indiquera aux élèves la façon de pro-
À l’issue de ces activités, on demandera aux élèves
de chercher le plus de verbes possibles qui se terminent en -ier, -uer, -ouer, -cer et -ger. Cette liste sera
notée dans le cahier ou sur un panneau affiché dans
la classe. On pourra ainsi utiliser cette « banque de
verbes » lors des entraînements sur l’ardoise.
céder : il faut d’abord écrire le radical du verbe (toutes les lettres sauf le -er final), puis compléter avec
la terminaison qui convient en fonction du pronom
personnel sujet utilisé.
EXERCICES 5 ET 6 : Si nécessaire, les élèves peuvent
utiliser le dictionnaire pour trouver les verbes
demandés et écrire correctement leur radical.
L’indication donnée dans la consigne (des verbes en
-ger ou en -cer) devrait leur permettre de trouver le
verbe correspondant à chaque définition.
EXERCICE 7 : Les élèves recherchent d’abord l’infinitif, écrivent le radical puis ajoutent la terminaison.
On attirera leur attention sur les deux verbes conjugués au passé composé (as colorié, ont avoué) : l’infinitif s’écrit avec un seul mot à partir du participe passé.
........................
........
....ur
....................
in....po
ss....
........
er....le....de
........................
rv....
se....
........
....r....ob
....pa
ra
....
ce
....
en
....
r....
m
....
....
ce
m
....
....
n
....
....
co
la
:
n....
n ....
....
........
....tio
d’ac
........
................O
....es
....rb
ve
....s....
de
....
te
....
lis
....
la
....
....
....
ire
n
fa
....
....
u
r
....
....
r
oi
....
....
su
....
r....
....
....uv
....te
....u
, sa
le....
................po
el....
ar....
m....
........
....à....la
er
....
u
....
jo
,
.
....
....
n
....
....
es
llo
rt
....
....
....
....
ba
ca
n....
....
de....s....
ge....r ....
................u
ha....n....
........
s’éc
........
ou
er
........
u
....
jo
....
r,
....
....
oie
....
....
pr
cr
....
....
,
s
....
....
le
....
....ed
av....ec........
........
....te
................pi
....e....lis
....tt
....a....ce
....er
....ét
pl
....
m
....
....
co
nt
....
....
fo
....
....
on
s
,
....
....
’il
is
........
........
ce....qu
........
................Pu
....ir....de
....rt
es....à....pa
........
él
....èv
s
....
de
....
....
n....
....
ns
ra
....
....
tio
....
....
se
si
........
ch....at...., ....
à ....
................po
ue....r ....
jo....
tio....n....: ....
........
cr
....éa
ré
....
....
....
la
....
....
t
....
....
an
....
....
nd
....
........
................pe
........................
....e…
so....nn
........
....he
oc
....
....cl
la
....
d
....
an
....
qu
....
r
....
....
................ge
Corrigés des exercices
1
*
je balance, nous balançons
j’annonce, nous annonçons
je fonce, nous fonçons
je force, nous forçons
je trace, nous traçons
je perce, nous perçons
j’espace, nous espaçons
j’exauce, nous exauçons
64
........
) ............................
........
. 65
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
2
*
tu mélanges, nous mélangeons
tu éponges, nous épongeons
tu protèges, nous protégeons
tu échanges, nous échangeons
tu juges, nous jugeons
tu envisages, nous envisageons
tu charges, nous chargeons
tu obliges, nous obligeons
18/07/08
3
9:52
Page 65
*
il crie, ils crient
il joue, ils jouent
il oublie, ils oublient
il continue, ils continuent
il avoue, ils avouent
il scie, ils scient
il sue, ils suent
il manie, ils manient
4
*
a. Nous aménageons le grenier pour en faire une
salle de jeux.
b. Depuis quand étudies-tu l’allemand ?
c. Chaque dimanche matin, monsieur Kamandi se
dévoue pour préparer le petit-déjeuner de toute la
famille.
d. Jessica et moi ponçons la commode avant de la
peindre.
e. Au printemps, j’éternue souvent à cause du pollen.
f. Tu joues régulièrement au tennis avec ton frère.
5
**
8
**
a. À quoi joues-tu dans la cour de récréation ?
b. Quand il est content, un chien remue la queue.
c. Tous les ans, ils louent un studio à la montagne.
d. Tu plies tes jambes lentement en gardant le dos
au sol.
e. À la fin du concert, je salue le public qui applaudit et crie : « bravo » !
9
**
a. Nous hébergeons nos cousins le temps qu’ils
emménagent dans un nouvel appartement.
b. Tu corriges ta dictée pendant que nous nous
exerçons en géométrie.
c. Nous encourageons le coureur qui s’élance vers
la ligne d’arrivée.
d. Mathieu et moi renonçons à travailler avec vous
car Raphaël et toi changez trop souvent d’avis.
e. Je me déplace toujours à vélo lorsque j’ai des
courses à faire.
10
**
▼
a. diriger : nous dirigeons, vous dirigez, ils dirigent
b. ranger : nous rangeons, vous rangez, ils rangent
c. interroger : nous interrogeons, vous interrogez, ils
interrogent
d. plonger : nous plongeons, vous plongez, ils plongent
e. bouger : nous bougeons, vous bougez, ils bougent
f. exiger : nous exigeons, vous exigez, ils exigent
▼
4
5
6
D
1
▼
2
▼
3
▼
A
É
E
R
É
**
Ç
O
N
R
H
F
A
O
O
N
O
U
E
E
N
S
T
C
E
E
O
Z
N
6
S
C
I
E
S
Dictées
nos 2,
6 et 7
**
s
se r e l l e s
Pa
nous mangeons • nous remplaçons • tu colories • ils
avouent • nous lançons • je vérifie • elle éternue •
nous rédigeons • on échoue • tu évolues • elle balbutie • tu cloues • nous aspergeons
A
G
a. grincer : nous grinçons, vous grincez, ils grincent
b. commencer : nous commençons, vous commencez, ils commencent
c. effacer : nous effaçons, vous effacez, ils effacent
d. bercer : nous berçons, vous bercez, ils bercent
e. avancer : nous avançons, vous avancez, ils avancent
f. lacer : nous laçons, vous lacez, ils lacent
g. rincer : nous rinçons, vous rincez, ils rincent
7
T
▼
OPF-CM1 /1
ORTH : La lettre c, pp. 104-105
ORTH : La lettre g, pp. 106-107
65
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 66
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes avec une terminaison
en -s, -s, -t
pp. 66-67 du manuel
I Découverte collective de la notion
Le manuel ne proposant pas de texte de découverte,
l’enseignant pourra écrire quelques phrases au
tableau avec les verbes de la leçon et demander aux
élèves de repérer les verbes conjugués, puis de
rechercher leur groupe. Ils devront ensuite les conjuguer aux autres personnes de conjugaison.
On fera lire le mémento en utilisant oralement les
verbes dans des phrases.
EXERCICE 8 : Pour réaliser cet exercice, on proposera
la méthode suivante aux élèves : chercher le verbe
conjugué et le mettre à l’infinitif, puis chercher le
sujet et le remplacer par le pronom personnel correspondant et, enfin, conjuguer le verbe en utilisant le
mémento.
EXERCICE 10 : Avec les élèves, on recherchera quelle
est la particularité de ces verbes : leurs terminaisons
se prononcent de la même façon mais elles s’écrivent
différemment. Il faut donc bien lire la remarque
avant de réaliser l’exercice.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On conseillera aux élèves de déterminer
d’abord à quel groupe appartient chaque verbe : on
élimine ainsi les verbes du 1er et du 3e groupe qui se
conjuguent de la même façon.
Pour les verbes du 3e groupe, on peut conjuguer
chaque verbe à la 1re personne du singulier « dans sa
tête » ou au brouillon pour pouvoir comparer avec les
verbes du mémento.
EXERCICE 2 : Les élèves doivent d’abord chercher l’infinitif de chaque verbe ou le conjuguer à la 1re personne du singulier.
EXERCICES 4 ET 6 : Si la leçon de vocabulaire sur les
mots de la même famille (pp. 168-169 du manuel) n’a
pas encore été étudiée, l’enseignant expliquera la
consigne à partir de quelques exemples :
– verbes de la même famille que battre : abattre,
combattre, débattre ;
– verbe de la famille de lecture : lire.
EXERCICE 5 : Les élèves peuvent s’aider du dictionnaire pour chercher les verbes et écrire correctement leur radical.
La dernière partie de la consigne précise que tous les
verbes doivent appartenir au 2e groupe.
66
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
ts....à....
........
............
....en
ém
él....
le....s ....
....t....
........................
en
........
....em
ct
....iv
....
lle
....
co
....
ra
....
ie
....
r-....
....
........
....tif
....en
....s....pe
: le
....n....id
........
....re
....tu
....er
................O
co....uv
........
e
....la
ir
....
cr
....
....
dé
....
ur
....
........
....
....u....r....po
....s....co
....ni
....te
u,....le
........
................re
s,....le....lie
on
........
ti
ac
........
s
....
....
ur
le
....
....
et
....
....
....
ag....es
........
....nn
.........................
ga....ge
dé....
................so
........
en
....i....s’....
qu
....
on
....
si
....
es
....
pr
....
i....
ss........
....m
........
....l’i
....s,
....ur
rb....es....po
ve....
........
................le
qu....es
el....
....
qu
....
t
....
en
....
....
em
....
al
....
ég
....
....
....ra
ce....tt....e....
....te
........
....ns
....n....lis
....s....da
....ié
................O
ét....ud
........
....ux
à
....ce
r
....
ite
....
....
lim
....
....
se
........
ns....
....usa....
........pe
........
....pe
....es
....ou
................bl
du....1....er....gr
........
....es
rb
....
ve
....
s
....
de
....
:
....
ge
....
....
le....pa
................
ub....
........
........................
................do
....s.
....sé
....ili
....ut
re
....
êt
....
t
....
en
....
....
em
........
ég....al....
........
....nt
de....sc....ri....pt....io....n,....on
........
................ve
....la
n....de
....
io
....
ct
....
da
....
ré
....
la
....
....
s....
de
....
........
....e....le
....ue
qu
....ss
........
....l’i
....ur
on....po
si....
................À
us....
........
di
....sc
e
....
un
....
r
....
se
....
ni
....
....
ga
ce....tt....e....
ra....or....
ur....
........
........
....t....de
ns....en
pe....
................po
s ....
’il....
........
....qu
ce
....
t
....
en
....
im
....
....
pr
....
ex
en....t....
in....
........
........
....es
....ag
....èv
qu....’il....s....im
................él
t ....ce........
....
ou
....
rt
....
su
....
....
et
....
....
re
ue....-....
er....tu....
iq....
........
........
....uv
an....un
m....
........
................co
........ro
....u....du
en
....
nt
....
co
....
....
le
....
nt
....
....
er....na
....................
........
....nc
................co
t.................................
....
an
....
rd
....
ga
....
....
re
....
la
....
....
....t....en
....en
................m
) ....................
........
. 67
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 67
Corrigés des exercices
1
*
agir • éteindre • méconnaître • courir • paraître •
joindre
2
*
a. nous accueillons
b. vous plaisantez
c. elles souffrent
3
*
a. je sors, nous sortons
b. je repeins, nous repeignons
c. je plais, nous plaisons
d. je saisis, nous saisissons
e. je frémis, nous frémissons
f. je lis, nous lisons
g. je choisis, nous choisissons
h. je suis, nous suivons
4
*
apparaître : il apparaît, ils apparaissent
disparaître : il disparaît, ils disparaissent
Il est probable que les élèves proposeront ces deux
verbes mais on peut également leur proposer de
conjuguer : comparaître, réapparaître, recomparaître, reparaître, transparaître.
5
*
a. rougir : tu rougis, vous rougissez
b. rajeunir : tu rajeunis, vous rajeunissez
c. ralentir : tu ralentis, vous ralentissez
d. remplir : tu remplis, vous remplissez
e. guérir : tu guéris, vous guérissez
f. maigrir : tu maigris, vous maigrissez
6
7
**
a. Tu dois partir tout de suite.
b. Elle réfléchit à tout ce qu’elle doit faire demain.
c. Nous mangeons trop de gâteaux et nous grossissons.
d. Les chercheurs poursuivent leurs travaux sur les
vaccins.
8
**
Après la conquête de la Gaule, les Romains construisent des édifices grandioses, élargissent d’anciens
chemins. De nouvelles techniques apparaissent. Le
pays s’enrichit par la vente des produits de son agriculture.
9
**
Un tremblement de terre, ou séisme, se traduit par
des secousses plus ou moins violentes, relativement
brèves mais qui produisent parfois de gros dégâts.
Les sismologues établissent l’importance des
dégâts afin d’évaluer l’intensité du tremblement de
terre. On connaît aussi la force d’un séisme grâce à
un appareil, le sismographe. Aujourd’hui, les scientifiques savent expliquer l’origine des tremblements
de terre.
10
**
a. Tu écris une lettre.
b. Elle dit des mots bizarres.
c. J’étudie ma leçon d’histoire.
d. Tu relies le point A au point B.
e. Je ris de bon cœur.
f. Tu relis ce roman pour la deuxième fois.
**
a. teindre : nous teignons, vous teignez, ils teignent
b. plaindre : nous plaignons, vous plaignez, ils plaignent
c. joindre : nous joignons, vous joignez, ils joignent
d. étreindre : nous étreignons, vous étreignez, ils
étreignent
e. contraindre : nous contraignons, vous contraignez,
ils contraignent
Dictées
nos 1, 4, 6,
7, 9 et 11
Pa
s
se r e l l e
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
67
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 68
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes avec une terminaison
en -ds, -ds, -d
pp. 68-69 du manuel
I Découverte collective de la notion
On peut aborder cette leçon pour remédier à des
erreurs récurrentes des élèves dans leurs productions écrites, mais aussi dans le cadre de la préparation d’une dictée ou dans le prolongement de la leçon
précédente. Dans ce cas, on pourra l’introduire à
partir de l’activité décrite ci-dessous.
L’enseignant écrit des verbes conjugués au tableau,
les terminaisons sont en rouge. Par exemple : je
peins, tu prends, elle répond, il rejoint, tu éteins,
je couds, on craint, on tord, je me plains, tu
vends…
Les élèves doivent chercher leurs points communs. Il
y en a trois :
– ce sont des verbes du 3e groupe ;
– ils se terminent tous par -dre à l’infinitif (on écrira
les infinitifs à côté des verbes conjugués) ;
– ils sont tous conjugués au présent.
Les élèves doivent ensuite trouver ce qui différencie
ces verbes. On peut aussi les faire classer en deux
groupes selon leur terminaison : on obtient le groupe
des verbes qui se terminent par -s, -s, -t et le groupe
des verbes qui se terminent par -ds, -ds, -d. On peut
formuler autrement le classement : le groupe des
verbes dont le radical s’écrit avec -indre et les autres
verbes en -dre.
La lecture du mémento servira de récapitulatif.
2
On poursuivra le travail en conjuguant à toutes les
personnes le verbe prendre et un verbe en -indre
pour étudier l’orthographe de ces verbes dont le
radical change au pluriel (nous prenons, vous prenez, ils prennent ; nous éteignons, vous éteignez,
ils éteignent).
À l’issue de cette étape de découverte, on demandera aux élèves de chercher le plus de verbes possibles qui se terminent en -dre. Cette liste sera notée
dans le cahier ou sur un panneau affiché dans la
classe. On pourra utiliser cette « banque de verbes »
lors des entraînements sur l’ardoise.
II Mise en application
EXERCICE 6 : On reviendra sur la remarque avec les
élèves en leur demandant de préciser quelles personnes peuvent avoir la même terminaison au présent.
EXERCICE 9 : Les élèves vont compléter les phrases
avec des C.O.D. On pourra leur demander de les
enrichir avec des compléments circonstanciels qu’ils
placeront en tête de phrase ou après le C.O.D.
EXERCICE 12 : Il sera peut-être nécessaire d’expliquer
à partir d’exemples ce qu’est une expression au sens
figuré. La recherche de ces deux expressions peut se
faire collectivement à partir de la description des
deux dessins.
La deuxième partie de l’exercice est un travail d’expression écrite : il s’agit d’introduire dans un petit
récit une des expressions choisie par l’élève. Elle
doit être employée à bon escient dans le contexte de
l’histoire qui peut ne pas avoir de lien avec ce qui est
dessiné. Par exemple, à partir de la seconde expression, un élève peut imaginer qu’il longe une maison
quand il entend un chien aboyer : il prend alors ses
jambes à son cou.
Corrigés des exercices
1
*
a. je réponds, il répond • b. je prends, il prend • c. je
couds, il coud • d. j’attends, il attend • e. je fonds, il
fond • f. je perds, il perd • g. je tonds, il tond • h. je
vends, il vend • i. je répands, il répand • j. je tords,
il tord
68
2
*
a. je tords • j’entreprends • je tends • je répands • je
peins ➞ L’intrus est peindre.
b. je plais • je suspends • je rends • je tonds • je
mouds ➞ L’intrus est plaire.
c. je perds • je comprends • je dis • je détends • je
ponds ➞ L’intrus est dire.
OPF-CM1 /1
18/07/08
3
9:52
Page 69
*
8
a. vendre : tu vends • b. descendre : tu descends •
c. attendre : tu attends • d. répondre : tu réponds •
e. entendre : tu entends
4
*
apprendre : nous apprenons, ils apprennent
comprendre : nous comprenons, ils comprennent
entreprendre : nous entreprenons, ils entreprennent
reprendre : nous reprenons, ils reprennent
surprendre : nous surprenons, ils surprennent
5
*
9
détendre : il détend, ils détendent
étendre : il étend, ils étendent
retendre : il retend, ils retendent
distendre : il distend, ils distendent
6
*
a. Il descend les escaliers à toute vitesse.
b. J’ / tu apprends l’espagnol depuis l’année dernière.
c. Je / tu corresponds avec un ami australien.
d. Il répond au téléphone.
e. Je / tu ne prends jamais l’avion.
f. Il me surprend toujours.
verbes se terminant
par -s, -s, -t
mordre
dépendre
correspondre
fendre
vendre
moudre
surprendre
attendre
confondre
prétendre
éteindre
disjoindre
contraindre
dépeindre
se plaindre
rejoindre
geindre
craindre
11
**
a. je rejoins
b. nous craignons
c. elle pond
12
d. vous entendez
e. elles répandent
f. elle fond
d. il déteint
e. tu crains
f. je mords
**
1re dessin : perdre la tête (qui signifie perdre son
sang-froid, s’affoler).
2nd dessin : prendre ses jambes à son cou (qui signifie s’enfuir en courant le plus vite possible).
Dictées
nos 4 et 5
se r e l l e
s
verbes se terminant
par -ds, -ds, -d
**
a. tu corresponds
b. il recoud
c. je suspends
Pa
*
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Je / Tu tonds la pelouse une fois par semaine.
b. Nous / Toi et moi surprenons le chat en train
d’attraper une souris.
c. Vous / Servane et toi répandez des grains sur le sol
pour nourrir les poules.
d. Je / Tu couds des fleurs en tissu sur ton tee-shirt.
e. Ils / Les élèves comprennent bien la nouvelle leçon
de conjugaison ce matin.
f. Il / Le chien des voisins mord le mollet du facteur
quand celui-ci essaie d’entrer dans le jardin.
10
7
**
a. Le fleuriste de ma rue vend de très belles roses.
b. L’alpiniste atteint le sommet après beaucoup
d’efforts.
c. À cause d’un embouteillage, tu crains de ne pas
arriver à temps pour prendre le train.
d. Chaque matin, à cinq heures, tu entends le chant
du coq de la ferme voisine.
e. Je confonds souvent Luc et William car ils se ressemblent beaucoup.
f. Je rejoins mon ami Salomon à son club de volleyball.
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
69
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 70
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes avec une terminaison
en -x, -x, -t
pp. 70-71 du manuel
I Découverte collective de la notion
Le manuel ne proposant pas de texte de découverte,
l’enseignant pourra écrire quelques phrases au
tableau avec les verbes de la leçon et demander aux
élèves de repérer les verbes conjugués, puis de
rechercher leur groupe. Ils devront ensuite les conjuguer aux autres personnes de conjugaison.
EXERCICES 7 ET 8 : L’enseignant conseillera aux élèves de trouver d’abord l’infinitif de chaque verbe
avant de le conjuguer au présent.
EXERCICES 11 À 13 : On rappellera la démarche à suivre pour les exercices de ce type : repérer le sujet et
le verbe, trouver ensuite l’infinitif de chaque verbe
pour pouvoir le conjuguer en tenant compte de la
contrainte imposée par la consigne.
On fera lire le mémento en utilisant oralement les
verbes dans des phrases.
........................
II Mise en application
EXERCICE 1 : À partir de l’exemple, on expliquera
collectivement les éléments à écrire pour analyser
les verbes de la grille de mots croisés : d’abord l’infinitif, puis le temps de conjugaison et, enfin, la personne de conjugaison.
EXERCICE 4 : S’il y a deux possibilités, les élèves doivent les donner.
EXERCICE 6 : Si nécessaire, on expliquera ce qu’est un
proverbe et on demandera aux élèves s’ils en
connaissent.
r-....
........
....xe
................
........l’e
tu....re....de
........................
éc....ri....
d’....
....l....
....ai
le....tr....av
a ....
....
er
....
s....
ar
....
....
be
ép
....
....
er
....
pr
....
ov
....
....
n
O
....
....
pr
........
....es
................
qu....el....qu
........
ua....nt
iq....
pl....
........
....ex
s.....
en
....
....
dé
....
....
14
or
....
....
ab
....
ce
....
ci
....
....
es
....
èm
........
................
....s...th
....le
dr
....e
....
en
....
pr
....
m
....
co
....
....
........
....es
....èv
ur....m....ie....ux
....s....él
........
Si....le
.........
rits
................po
........
nt....éc
so....
........
nt....ils
........
....do
n
e,....
....
....
ço
ur
....
....
fa
it
....
....
la
cr
....
....
l’é
et
....
....
ur....
........
................
....s....po
....té
....ul
....ic
....ff
....di
....s
....t....de
en
....-....
....
tr
lle
....
....
ie
on
....
....
rt
nc
....
....
pa
re
....
....
e
........
....dr
................
pr....en
re....
de........
a ....
........
....er
....os
op
....
pr
........
....
....
....
ur
....
....
le
....
....
on
....
....
6.
....
e
ic....
rc....
................
........
....xe
de....l’e
s ....
be....
........
....er
....ov
la....
....
s
....pr
r
le
....
....
t
ue
....
....
jo
en
....
....
e
m
....
....
ir
....
....
fa
............
po....ur....ra........
........
on
....
,
....
15
....
e
....
ic
....
rc
....
........
....
....ur
....xe
po
ur....l’e
........
....es
........
....èv
....él
....s....d’
................Po
ou....pe
........
....gr
es
....
qu
....
el
....
....
qu
....
r
pa....
Le....s....
e ....
.............
........
....èn
................sc
du........di....al....og....ue
....n........
....io
ct
....
da
....
ré
....
....
la
....
ar....er....
e ....le....s....
........
........
....ép
r ....qu
........
rifie
........
................pr
t....vé
....
on
....
vr
....
de
....
....
»
....
s
....
ur
....
te
ta....
is....le....s....
........
fo....
....ec
e ....
........
ns....un
oi....
................«....sp
m....
........
au
sé
........
ili
....
ut
....
t
....
on
....
....
»
....,....
....ir
....s....
....ur
ou....vo
....te
ac
........
....(p
....n
................«....
la....le....ço
........
....ns
da
....
s
ié
....
....
ud
....
ét
....
es
....
........
....
....rb
ve
....s....
....oi
........................
................tr
........................
....
).
....
ir
....
lo
....
....
va
....,....
....ir
....lo
....u
................vo
Corrigés des exercices
1
*
2
1re
2e
2. Verbe vouloir, présent de l’indicatif,
ou personne du singulier.
3. Verbe pouvoir, présent de l’indicatif, 3e personne du singulier.
4. Verbe vouloir, présent de l’indicatif, 2e personne du pluriel.
5. Verbe valoir, présent de l’indicatif, 1re ou 2e personne du singulier.
6. Verbe pouvoir, présent de l’indicatif, 1re personne du pluriel.
70
........
............
....)....................
. 71
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
....
........................
*
a. il vaut
b. vous pouvez
c. ils veulent
d. nous valons
e. tu peux
f. il veut
OPF-CM1 /1
18/07/08
3
9:52
Page 71
*
peuvent ➞ pouvoir ➞ pluriel
veut ➞ vouloir ➞ singulier
vaux ➞ valoir ➞ singulier
voulons ➞ vouloir ➞ pluriel
valez ➞ valoir ➞ pluriel
peut ➞ pouvoir ➞ singulier
4
*
a. Pour la Chandeleur, vous voulez organiser une
grande soirée « crêpes ».
b. Je / tu ne peux pas le supporter.
c. Il vaut très cher.
d. Nous ne pouvons pas partir car la voiture est en
panne.
e. Veux-tu venir au cinéma avec moi ?
f. À votre avis, combien valent-ils ?
5
*
a. vous voulez
b. ils valent
c. je / tu peux
d. ils veulent
e. nous pouvons
f. il vaut
6
**
a. Mieux vaut tard que jamais.
b. Quand on veut on peut.
c. Vous pouvez conduire un cheval à l’abreuvoir, mais
vous ne pouvez pas l’obliger à boire.
d. Deux avis valent mieux qu’un.
On expliquera le sens de chaque proverbe.
7
**
a. elles valent
b. tu veux
c. vous pouvez
d. nous voulons
e. il veut
f. on peut
g. vous voulez
h. elle vaut
8
**
a. nous pouvons
b. vous valez
c. elles veulent
d. je peux
e. tu peux
f. ils valent
g. je veux
h. tu vaux
9
**
a. Une heure vaut soixante minutes et une minute
vaut soixante secondes.
b. Peux-tu me dire l’heure qu’il est s’il te plaît ?
c. Vous ne voulez plus dormir dans cet hôtel, il est
trop bruyant.
d. Cesse de dire des bêtises, tu vaux mieux que ça !
e. Dans les bibliothèques municipales, les lecteurs
peuvent consulter gratuitement Internet.
f. Je veux vous emmener voir ces ruines antiques
car elles valent le détour.
10
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Je / Tu veux une glace au chocolat.
b. Vous pouvez venir chez moi demain soir.
c. Un euro vaut cent centimes d’euro.
d. Nous valons bien mieux que ce que vous croyez.
e. Ils / Mes parents veulent m’offrir une montre pour
mon anniversaire.
f. Elle / Laurent peut écrire aussi bien de la main
droite que de la main gauche.
11
**
Tu veux assister au concert mais tu ne peux pas car
les réservations sont complètes.
Elles veulent assister au concert mais elles ne peuvent pas car les réservations sont complètes.
12
**
Ces tableaux valent beaucoup d’argent, nous voulons
en obtenir un bon prix lors de la vente aux enchères
de mercredi prochain.
13
**
Je peux reporter mon rendez-vous, ainsi Louise peut
venir déjeuner avec moi.
Dictée
no 5
71
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 72
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes être, avoir et aller
pp. 72-73 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
Les trois verbes étudiés dans cette leçon sont très
fréquemment employés dans la langue française.
Leur conjugaison au présent doit être parfaitement
acquise à l’issue du CM1. Il est indispensable de
connaître la conjugaison des verbes être et avoir au
présent pour conjuguer les verbes au passé composé.
Connaître la conjugaison du verbe aller au présent
est nécessaire pour conjuguer des verbes au futur
proche.
EXERCICES 11 ET 12 : Pour savoir s’il s’agit de l’auxi-
On pourra :
– aborder l’étude de ces verbes dans le cadre d’une
remédiation parallèlement à un travail d’expression
écrite ;
– les introduire lors de la préparation d’une dictée ;
– les repérer dans des textes ;
– lier cette observation à de nombreuses autres
leçons (voir les passerelles en p. 73).
2
Lors de la lecture du mémento, on insistera sur la
présence du participe passé lorsque être ou avoir
sont employés comme auxiliaires. On pourra rechercher ensuite des exemples dans lesquels être et
avoir seront utilisés comme des verbes et d’autres
dans lesquels ils seront des auxiliaires.
liaire et donc du passé composé, on peut proposer
aux élèves de relire chaque phrase en plaçant l’indicateur hier en tête de phrase. S’ils y parviennent,
cela veut dire que la phrase est écrite au passé.
............
........................
........................
)
73
........
.
....
(p
....
....
....
....
....
.... ............
........................
........................
........................
....
....
........
....
....ue
....
....iq
....
ph....ys
n....
io....
pt....
........................
sc....ri....
de....
e ....
........
i à....un
....
ic
....
ra
....
....
ite
........
....
lim
....
....
....
....
se
....
....n....
................O
........................
........................
....
.
....
al
u........
....
m
nj
....
....
ni
co
....
....
l’a
de....
........
s ....
........
....ne
................de
pe....rs....on
s ....
le....
e ....
........
....qu
le
....
ab
....
ob
p........
....
ri
pr
....
....
sc
t
....
....
....
....
....e....de
....tt
ns....ce
................Il....es
........
es....da
sé....
ili....
....
ut
........
us
....
pl
....
s
........
....
le
r
....
....
ie
on
....
....
ul et
....
........
....is
sing
........
du
................ga
ne....s....
es ....rs
........
....on
s
....3........pe
le
....
....
nt
....r....
....
ro
de
....
....
se
an
....
....
n
....
....m
........
de
........
....ut
................tio
........pe
....,....on
....nt
da
....
en
ep
........
C
....
l.
....
s....
ie
....
....
se
....
....
ur
ra
....
....
pl
....
........
ux....ph
de....
........
................du
un....e....ou
........
....re
....ui
od
....
tr
....
in
....
d’
....
....
es
....
....
èv
....
....
él
....
....
....
....x
: ........
................au
ng....ul....ie....r ....
si....
........
ne....du
re....
........
rs
....on
....
pe
....
....
....
1
....
....
la
....
....
....
....ec
…........
le....
................av
c’....es....t ....
....:....
....é
....ér
....éf
....pr
al
....
....
im
....
an
....
n
....
u
....
....
....ai
................J’
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
2
A
A
I
O
N
T
A
V
E
Z
A
V
O
N
V
V
A
S
On ne peut pas écrire la 1re ou la 2e personne du
singulier en fonction de ce que l’on note dans la
deuxième ligne.
72
*
L
A
V
L
O
L
I
E
S
Z
O
N
T
A
S
S
18/07/08
Page 73
*
9
avoir
au présent
de l’indicatif
être
au présent
de l’indicatif
aller
au présent
de l’indicatif
avez
ai
ont
a
sont
es
sommes
suis
êtes
allons
va
vont
allez
vais
4
*
a. ils vont
b. tu es
c. ils ont
d. j’ai
5
e. nous allons
f. je suis
g. vous avez
h. il va
*
a. Nous avons de la chance, le temps est magnifique.
b. Ils ne vont jamais à la montagne.
c. Es-tu sûr de le reconnaître ?
d. Êtes-vous certains de gagner ?
e. Avez-vous l’heure ?
f. Je vais au supermarché, as-tu besoin de quelque
chose ?
6
*
a. J’ai peur. Elles ont peur.
b. Tu vas à la piscine. Nous allons à la piscine.
c. Elle a soif. Elles ont soif.
d. Je suis en vacances. Nous sommes en vacances.
e. Il va en Italie. Vous allez en Italie.
7
*
a. Vous avez très faim ce soir.
b. Nous sommes très en avance cet après-midi.
c. Je vais à la poste.
d. Je ne suis pas content !
e. Elle est très en colère.
f. On va chercher le pain.
8
*
a. Tu es dehors et tu as envie de jouer. • Vous êtes
dehors et vous avez envie de jouer. • Ils sont dehors
et ils ont envie de jouer.
b. Tu as mal aux dents et tu vas chez le dentiste. •
Vous avez mal aux dents et vous allez chez le
dentiste. • Ils ont mal aux dents et ils vont chez le
dentiste.
**
a. Si tu crains le froid, tu es frileux.
b. Les gens qui parlent tout le temps sont bavards.
c. Vous n’aimez pas travailler, vous êtes paresseux.
d. Ils n’abandonnent jamais leurs idées ou leurs projets, ils sont têtus.
e. Nous avons beaucoup travaillé, nous sommes
contents.
10
**
a. Je vais écrire à ma grand-mère.
b. Je crois qu’il va pleuvoir.
c. Nous allons jouer au tennis cet après-midi.
d. Je me demande s’ils vont acheter ce vélo.
e. Qu’est-ce que vous allez faire maintenant ?
On évitera d’utiliser l’expression futur proche
(qui n’est pas un temps de conjugaison en soi)
afin d’éviter la confusion avec le temps du futur.
11
**
a. verbe avoir au présent
b. verbe revenir au passé composé
c. verbe être au présent
d. verbe comprendre au passé composé
e. verbe aller au passé composé
Lors de la correction des exercices 11 et 12, on
demandera aux élèves de justifier leur réponse
en repérant le participe passé et en indiquant
l’infinitif du verbe.
12
**
a. verbe avoir au présent
b. verbe être au présent
c. verbe offrir au passé composé
d. verbe être au présent
e. verbe dormir au passé composé
Dictées
nos 1, 2,
3 et 9
se r e l l e s
s
3
9:52
Pa
OPF-CM1 /1
GRAM : L’attribut du sujet, pp. 30-31
CONJ : Le passé composé des verbes conjugués avec
l’auxiliaire avoir, pp. 84-85
CONJ : Le passé composé des verbes conjugués avec
l’auxiliaire être, pp. 86-87
ORTH : a, à / ont, on, pp. 128-129
ORTH : et, est / son, sont, pp. 130-131
73
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 74
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Les verbes faire, venir et voir
pp. 74-75 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
Les trois verbes étudiés dans cette leçon comportent
des difficultés orthographiques : le radical de certaines formes conjuguées ne s’écrit pas de la même
façon que le radical de l’infinitif. Il faudra donc particulièrement insister sur ces formes-là lors de la lecture du mémento et de sa mémorisation.
EXERCICES 5 ET 6 : La signification de certains verbes
Pour le verbe faire, les difficultés portent sur les
trois personnes du pluriel :
– faisons : on prononce [fE] mais on écrit ai ;
– faites : les élèves disent parfois et surtout écrivent
vous faisez ;
– font : c’est la terminaison de la 3e personne du pluriel qui peut poser problème.
Pour le verbe venir :
– le radical est différent sauf pour la 1re et la 2e personne du pluriel ;
– il ne faut pas oublier les deux n à la 3e personne du
pluriel.
Pour le verbe voir, les difficultés portent sur les trois
personnes du pluriel :
– pour la 1re et la 2e personne du pluriel, le son [j]
s’écrit avec un y ;
– pour la 3e personne du pluriel, les élèves ont tendance à dire [voje] et à écrire voyent.
Lors de la lecture du mémento, on fera le lien entre
l’utilisation du verbe aller pour exprimer le futur
proche et celle du verbe venir pour exprimer un
passé proche. On évitera d’utiliser cette expression
(le passé proche n’est pas un temps de conjugaison
en soi) afin d’éviter des confusions avec les temps du
passé.
(prévoir, convenir, entrevoir, provenir) peut être
inconnue des élèves. Si c’est le cas, on la recherchera
dans le dictionnaire.
EXERCICES 8 À 10 : On conseillera aux élèves de
rechercher d’abord l’infinitif de chaque verbe.
Pour réviser les temps de conjugaison, on pourra
demander aux élèves d’indiquer à quels temps sont
conjugués ces verbes (avant de faire les exercices ou
au moment de les corriger).
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
........
....es
............
qu....el....qu
........
rire
........
....éc
........................
....d’
....it
....ag
il
....s’
,
....
11
....
e
....
ic
....
rc
....
........
....
....nt
....xe
....sa
....ili
....s....l’e
....an
en....ut
........
....te
................D
....e....lis
un
....
d’
....
e
....
rm
....
fo
....
la
....
....
us
....
so
........
s ....
....ut
se....
....fa
ra....
....’il
........
qu....e....qu
di....
in....
................ph
........
ne
....
....ig
ns
....
co
....
....
La
....
e.
....
ir
....
fa
le....s....
e ....
rb....
........
r et
........
ie....
....ve
........
....ul
....ng
................le
........si
....du
ne
re ....
on
........
....
rs
....
pe
....
1
....
n....
la
r ....
........
....se
ur....ie....l.....O....
....ili
pl....
........
du
........
................ut
....r....et
....ie
....ul
ng
si
....
....
du
....
s
....
e
....
ne
....
on
de....s....
rs....
........
pe....
....te
la....lis
t ....
........
....en
................3........
em
iv....
....
ct
lle
........
co
....
....
er
....
or
....
ab
....
........
....
ra....él
ur....
........
........................
................po
........................
....
....
r.
....
....
se
....
ili
....
xe....rc....ic....e....
....s....à....ut
........
....ot
de....l’e
on........
................m
uc....ti....
........
....od
pr
....
la
....
ir
....
....
ch
ri
....
....
en....t....
d’....en
uv....
........
........
fin
....
....s....pe
....’il
qu
........
................A
....es
....èv
....él
x
....
au
....
a
....
er
....
....
qu
....
di
........
....
....ur
........in
....,....on
vo....ir........po
qu....e........
................12
es........
....
rb
ve
........
....
es
....
tr
....
....
au
....
d’
........
r ....
....ur
........
de....le
....se
........
....ili
....es
....tr
................ut
de....s....fe....nê
........
ie
....nt
....
vo
s
....
’il
....
....
qu
....
....
ce
ire........
........
....cr
........................
e…
in....
is....
................dé
........
....cu
....la
de
n,
........
lo
....
....
sa
....
du
....
....
e,
....
.... ....
....
........br
....am
........................
................ch
........................
....
:
....
e
....
pl
....
n....
....
em
is....u....
........
r ex
........
........
je....vo
........
....e,
................Pa
........br
....am
....ch
a
....
m
....
....
de
....
re
....
êt
....
n
....
....
cet....
fe
........
........
....s....de
....e....la
on
ba....lc....
s ....
................D
le....
s ....
u....
........
....To
e.
....
bl
....
eu
....
m
....
....
im
d....
in....iè....-....
rd....
........
........
....an
....ja
....s
ec....de
................gr
........
....s....av
....ri
....u
fle
t
....
n
....
so
....
e
....
bl
....
....
eu
m....
........
. ........................
rs....
u....
........
................im
s fle
........
....lle
be
....
ès
....
tr
....
....
de
....
s
....
ie
....
rn
........
....s....ga
................re
) ....................
........
. 75
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
Corrigés des exercices
1
*
a. nous voyons
b. vous venez
c. elles voient
d. ils font
e. vous faites
74
2
f. nous venons
g. vous voyez
h. nous faisons
i. ils viennent
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Il / mon oncle voit la tour Eiffel de la fenêtre de sa chambre.
b. Il / Théo fait la vaisselle chaque soir après dîner.
c. Julie / Julien vient à l’école avec sa patinette.
d. Ils / Xavier et sa sœur viennent visiter Marseille au mois d’octobre.
e. Nous / Virginie et moi faisons nos devoirs ensemble chaque soir.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 75
f. Elles / certaines personnes âgées voient tout sans
avoir besoin de porter des lunettes.
g. Je / tu viens dans ce parc chaque après-midi.
h. Vous / tes amis et toi faites de la randonnée en
montagne pendant les vacances.
i. Je / tu vois un film au cinéma chaque semaine.
j. Ils / les enfants font des châteaux de sable sur la
plage.
3
*
a. nous faisons
b. tu viens
c. ils voient
d. elle vient
e. vous faites
f. je vois
4
*
2. Verbe venir, présent de l’indicatif, 3e personne du
pluriel.
3. Verbe faire, présent de l’indicatif, 2e personne du
pluriel.
4. Verbe voir, présent de l’indicatif, 3e personne du
pluriel.
5. Verbe voir, présent de l’indicatif, 3e personne du
singulier.
6. Verbe faire, présent de l’indicatif, 3e personne du
pluriel.
5
**
a. Il devient tous les jours plus fort au ping-pong.
b. Tu revois ta poésie avant de partir à l’école.
c. Pourquoi défaites-vous encore ce puzzle ?
d. À quelle heure reviennent-ils du foot ?
e. Nous prévoyons de vous rendre visite pendant
les vacances de la Toussaint.
6
7
**
a. Après ce que tu viens de dire, je préfère me taire.
b. Le train vient de partir, il faudra attendre le suivant.
c. Nous venons de faire les courses et il n’y a déjà
plus de petits gâteaux !
d. Vous partez déjà ? Mais vous venez de rentrer !
e. Noé et Zoé viennent de se réconcilier, espérons
que ça durera plus de dix minutes.
8
**
a. je fais
b. tu viens
c. nous voyons
d. elles font
e. vous voyez
f. ils voient
9
g. elle fait
h. nous venons
i. tu vois
j. vous faites
k. on vient
l. nous faisons
**
a. Je fais du patin à roulettes pour la première fois.
b. On voit beaucoup d’étoiles dans le ciel aujourd’hui.
c. Pourquoi ne venez-vous pas dîner ce soir à la
maison ?
d. Chaque dimanche, nous faisons une promenade
dans la forêt.
10
**
a. Oscar vient rendre visite à sa tante.
b. Tu vois ta cousine mercredi.
c. Vous faites la suite des exercices de conjugaison
après la récréation.
d. Chaque année, mes cousins de Tunisie viennent
passer l’été chez nous en Normandie.
**
a. Ces oranges proviennent d’Espagne.
b. Nous refaisons les peintures de la chambre de
Mélissa.
c. Le gardien du phare entrevoit un bateau dans la
brume.
d. Vous prévenez toujours vos parents quand vous
êtes en retard.
e. Je conviens d’un rendez-vous avec mon amie qui
vient d’Angleterre.
Dictée
no 7
Pa
s
se r e l l e
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
75
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 76
Conjugaison
Le présent de l’indicatif
Révisions
I Découverte collective de la leçon
Cette double page de révisions sur le présent de l’indicatif commencera par une lecture collective du
mémento. Pour chaque point évoqué, on demandera
aux élèves de reprendre les verbes donnés en exemple
ou d’en trouver d’autres et de les conjuguer à toutes
les personnes. On fera entourer les terminaisons.
On reviendra sur les particularités de certains verbes
du 1er groupe :
– les verbes qui se terminent par -cer s’écrivent avec
une cédille à la 1re personne du pluriel ;
– il faut mettre un e entre le g et la terminaison -ons
pour les verbes qui se terminent par -ger ;
– il faut penser à écrire les terminaisons qui ne s’entendent pas pour les verbes qui se terminent par
-ier, -uer et -ouer.
Ce récapitulatif terminé, l’enseignant enchaînera
avec une activité d’entraînement. Dans un panier,
sont placées des étiquettes avec des verbes permettant de revoir les difficultés évoquées précédemment. Dans un second panier, sont placées des
étiquettes avec les six pronoms personnels de conjugaison. Chaque élève interrogé devra prendre une
étiquette dans chaque panier et écrire au tableau le
verbe au présent de l’indicatif. Ses camarades pourront l’aider. La correction se fera également collectivement en s’aidant du mémento si nécessaire.
II Mise en application
EXERCICE 1 : L’exercice propose une grille de mots
mêlés. Il faudra s’assurer que tous les élèves savent
comment faire pour retrouver les verbes qui y sont
cachés.
EXERCICE 3 : Il y a deux verbes pronominaux dans ce
texte. Il se peut que les élèves ne relèvent pas le pronom réfléchi se. Lors de la correction, on pourra
expliquer la particularité de ces verbes, en dresser
une liste qui s’allongera « au fil des rencontres » et
conjuguer un verbe à toutes les personnes pour
modèle.
Les verbes pronominaux les plus fréquents peuvent
être introduits dans les entraînements au brouillon
ou sur l’ardoise pour familiariser les élèves avec ce
type de verbes.
76
pp. 76-77 du manuel
EXERCICE 4 : Avant d’effectuer l’exercice, on peut
demander aux élèves de dire à quelle personne est
conjugué chaque verbe et d’indiquer le pronom personnel qu’ils devront écrire.
EXERCICES 5 ET 7 : Pour aider les élèves, on leur suggérera de chercher d’abord le groupe des verbes à
conjuguer, puis de se référer au mémento de la
page 76.
EXERCICE 6 : La consigne étant un peu longue, il
serait souhaitable de la lire collectivement afin de
bien identifier les deux parties de l’exercice : il faut
d’abord chercher un verbe à l’infinitif de la même
famille que les noms proposés, puis le conjuguer
avec tu et vous. On pourra faire le premier item
collectivement.
EXERCICE 8 : Le texte est écrit au passé composé. La
réécriture au présent commence par la recherche du
verbe conjugué, son infinitif et le pronom personnel
(lorsqu’il n’est pas écrit) correspondant au sujet.
EXERCICE 9 : La découverte de l’Amérique par
Christophe Colomb est au programme d’histoire du
CM1. Si la leçon a déjà été étudiée, les élèves peuvent enrichir leur texte avec d’autres connaissances.
Sinon, ils peuvent utiliser leur manuel d’histoire ou
faire une recherche dans un ouvrage documentaire
ou sur Internet dans le cadre du B2I.
Pour écrire le texte, on conseillera aux élèves de transformer les phrases nominales en phrases verbales :
Christophe Colomb projette d’aller aux Indes par
l’ouest.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
sp....ec....t....
............
l’a....
........
....er
....ét
....pl
....m
........................
de....co
........
....et
rm
....
pe
....
ie
....
ph
....
ra
....
........
....
....c.
ph....ot....og
....n....be
........
et....so
r ....
eu....
ul....
................La
........
sa....co
....:....
al
....
m
....
ni
....
l’a
....
de
....
ts.....
ue....
iq....
éc....ri....
ys....
........
no....m....s....
s ....
de....
................ph
........
....ir
...rv
se
....
se
....
t
....
en
....
uv
....
....
pe
....
........
....
....u....es
....nj
....èv
s él
....s....co
........
....’il
es....qu
rb....
................Le
........
s....ve
le
....
r
....
ve
....
....
ou
tr
....
....
ur
....
....
gr....as....po
: ....................
........
te....xt....e....
........
................en
....ur
ns....le
....
da
....
t
....
en
....
és
....
pr
....
....
au
........
on....t ....
........
....er
........................
................gu
....;....................
re
u
....
....
es
....
m
....
il
....
........
....
....➞
....le
....il
........................
................–....ta
........................
;
....
se
....
pè
....
....
il
....
➞
s ....
.............
id....
........
................–....po
te....; ............................
....
bi
ha
........
il
....
....
➞
....
e
...
vi
....
de....
............
........
eu
....
....;....................
....it
................–....li
ou....rr
n....
se
........
....
il
....
➞
....
....
re
u
....
it
........
....rr
ou
....
. ....................
it....
od....u....
........
................–....n
....pr
se....re
........
....il
➞
....
n
....
io
....
ct
....
u
....
de....s....
od
........
........
....re
....pr
....rd
l’o
....r....
................–....re
sp....ec....te
re....
it ....
........
e
....do
xt
....
te
....
....
du
....
....
re
............
tu....
....
....ri
éc
....
........................
................L’
........................
....
....
....
....
s.
....
....
....ue
....iq
....br
................ru
) ....................
........
. 77
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 77
Corrigés des exercices
1
*
5
F
U
P
L
I
A
V
E
U
R
A
L
A
N
Ç
O
N
S
E
F
O
N
T
B
I
L
A
M
O
N
K
X
I
E
V
V
I
L
G
U
T
V
N
U
E
Z
M
E
T
I
E
T
E
Z
U
N
O
S
N
U
Z
T
W
F
I
N
I
T
X
N
U
E
V
Y
S
U
M
U
P
L
O
C
O
Y
A
L
L
E
Z
N
O
U
P
I
J
Y
R
O
E
I
P
T
W
T
R
D
P
Q
V
A
U
T
B
U
S
I
U
6
8
*
**
À la fin de la préhistoire, la vie des hommes évolue
beaucoup. Environ 5 000 ans avant Jésus-Christ,
dans notre pays, ils commencent à domestiquer certains animaux. Ils découvrent comment cultiver des
céréales. La chasse, la pêche et la cueillette deviennent alors des activités complémentaires.
Histoire, cycle 3, Hatier.
**
a. je salue
b. il comprend
c. tu fais
d. tu veux
**
« Je suis un crayon magique, dit le crayon.
– Parce que tu sais parler ? demande Émilie qui
s’habitue peu à peu à l’idée qu’elle ne rêve pas.
– Oh ! pas seulement, répond le crayon d’un air
important. Les dessins que je fais deviennent vrais.
– Comment ça, vrais ?
– Eh bien, si tu me prends pour dessiner un bonbon
par exemple, le bonbon sort du papier et tu peux le
manger. »
*
savent • peuvent • appartiennent • se trompent •
crois • peux • pense • grandit • se pose
4
*
Henriette Bichonnier, Émilie et le crayon magique,
Hachette Jeunesse.
Horizontalement : lancer, 1re personne du pluriel •
faire, 3e personne du pluriel • finir, 3e personne du
singulier • aller, 2e personne du pluriel • valoir,
3e personne du singulier.
Verticalement : plonger, 1re personne du pluriel •
vouloir, 1re ou 2e personne du singulier • voir, 3e personne du pluriel • perdre, 1re ou 2e personne du singulier • savoir, 2e personne du pluriel.
3
d. je guéris
e. je déplie
a. perdre : tu perds, vous perdez
b. donner : tu donnes, vous donnez
c. chauffer : tu chauffes, vous chauffez
d. refroidir : tu refroidis, vous refroidissez
e. lire : tu lis, vous lisez
f. éternuer : tu éternues, vous éternuez
g. bâiller : tu bâilles, vous bâillez
h. ranger : tu ranges, vous rangez
7
2
*
a. elles revoient
b. tu accueilles
c. nous faisons
e. je vais
f. il revient
g. tu es
h. je prévois
9
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
Christophe Colomb veut aller aux Indes en passant
par l’ouest. Il fait financer son expédition par les rois
d’Espagne. Ses trois caravelles quittent Séville en
1492. Après trente-trois jours de navigation, les
marins aperçoivent enfin des terres et débarquent ;
ils découvrent un nouveau continent : l’Amérique.
77
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 78
Conjugaison
Le futur de l’indicatif
Les verbes en -er
et en -ir comme finir
I Découverte collective de la notion
• La leçon de choses dont parle la maîtresse
a-t-elle déjà eu lieu ?
Non, elle aura lieu le lendemain par rapport au
moment où le narrateur (le petit Nicolas) raconte
l’histoire. Il y a l’indicateur de temps demain.
• Relevez les verbes qui expriment ce que les
enfants et la maîtresse vont faire. À quel
temps sont-ils conjugués ?
Aurons, devra, commenterons, étudierons et
expliquera sont conjugués au futur.
• Indiquez l’infinitif et le groupe des verbes
de la 2e phrase, puis expliquez comment se
forme le futur de ces verbes.
Commenter, étudier, expliquer sont des verbes du
1er groupe.
Pour les conjuguer au futur, il faut d’abord écrire l’infinitif en entier et ajouter la terminaison (-ons pour
la 1re personne du pluriel, -a pour la 3e personne du
singulier).
2 Dans la 2e phrase, on demandera aux élèves de
justifier pourquoi expliquera se termine par -a et
non par -ons comme les deux autres verbes qui sont
placés juste devant. La réponse attendue est que
nous n’est pas le sujet du verbe, il faut donc chercher le sujet de ce verbe : c’est chacun d’entre vous,
le noyau (mot principal) est chacun, on peut le remplacer par le pronom personnel il.
On classera les verbes de la 2e phrase dans un
tableau (voir ci-dessous). On pourra ensuite demander aux élèves de le compléter en utilisant l’indicateur de temps demain.
singulier
1re pers.
2e pers.
3e pers.
expliquera
pluriel
1re pers.
commenterons
étudierons
78
2e pers.
3e pers.
pp. 78-79 du manuel
On s’arrêtera particulièrement sur le verbe étudier
qui est source de difficulté : il s’écrit avec un e muet,
ce e faisant partie du radical. Pour ne pas l’oublier, il
faut vraiment appliquer la « méthode » déjà énoncée : écrire l’infinitif du verbe en entier puis ajouter
la terminaison.
On pourra demander aux élèves de chercher d’autres
verbes qui comportent un e muet. On les rangera par
familles : -ier, -uer, -ouer (on pourra d’ailleurs rappeler que ces verbes avaient fait l’objet d’une attention particulière lors de l’étude du présent), puis on
les conjuguera au futur.
Cette leçon concerne les verbes du 1er et du
2e groupe. Cependant, on peut ajouter quelques verbes du 3e groupe qui se conjuguent de la même
façon : sentir, couvrir, fuir, mentir, offrir, servir.
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : Le repérage du verbe conjugué au
futur repose sur sa construction. On rappellera aux
élèves qu’il faut bien regarder s’il y a l’infinitif
complet et (bien insister sur le et car il faut les deux
éléments) une des terminaisons écrites dans le
mémento.
EXERCICES 5 À 7 : La remarque de l’exercice 5 est
valable pour les deux autres exercices. Pour réussir
ces exercices, il faut suivre rigoureusement la
méthode indiquée.
........................
........
) ............................
........
. 79
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
c-....
........
....lle
................
....e....co
....ir
....fa
ut....se
........................
........
ne....pe
ns....ig....
........
....co
....la
de
....
e
o........
....
ur
pr
....
....
ct
....
....
n
le
....
....
io
....
la....si....tu....at....
................La
r ....
........
....ue
....iq
....pl
d’....ex
....
in
af
........
?....
t
....
....
on
en
....
....
ti
m
....
....
lu
....
....
ve
so
ti
....
....
....
....e....ré
................
bo....nn
........
qu....’u....ne
........
-c
....e
st
....
’e
....
-....
qu
....
....
lu
:
....
....
so
e
....
....
ré
sé
....
....
es
po
....
....
....
bo....nn
s ....
................
........
lis....te....de
........
on....la
........
fa
....
....it....
....
oi
....
....
qu
....
....
ur
....
....
Po
....
....
................
e ?............................
........
mbr
........
....ce
dé
....
....
la
31
....
....
....
....
le
us
....
....
ns
so
....
....
tio
....
....
te
........
....en
....és
................
........pr
re....se
........
ritu
........
....éc
l
....
....d’
ai
ri
....
....
....
....
éc
av
tr
....
....
nt
....
....
ro
Le
....
....
....
qu....i se
s ....
................
se....
ra....
........
de....ph
e ....
sé....ri....
....
e
....
....
un
....
....
d’
....
....
e
....
....
rm
....
....
fo
....
....
. ............
................
........
....es
....tr
....s....au
so....us....le
es
....
........
....
....
in
un
....
....
ré
s
....
....
t
le
s
....
....
es
te
....
....
r
....
....ie
....ul
................
si....ng
........
........du
re ....
....ne
pe....rs....on
....
....
1
es
....
....
la
èv
....
....
e
él
....
....
ul
s
....
....
le
Se
....
....
e
........
ur....qu
................
........
. Po
ce....
ci....
er....
........
t ex
........
....
....ce
ns
ur
....
....
da
le
....
....
ie
....
....
st
on
....
....
ve
....
....
s,
ne....
........
................
pe....rs....on
au....tr....es........
s........
le
....
........
nt
....
....
lu
se
....
....
so
ili
....
....
ré
ut
....
....
s
ré
....
....
ur
le....
........
................
e....de
........
r un
si....
oi....
........
....ch
de
........
ra
s
.....
....
....
de
ne
....
....
an
on
....
....
m
rs
....
....
de
....
pe
....
au....tr....es....
................
le....s ....
........
....ec
ire....av
cr....
........
de....l’é
........
................
ns....et
.......
........................
................tio
....
....
....................
....n.
ai
....so
....
ug
....
nj
....
co
....
de
....
................
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 79
Corrigés des exercices
1
*
élargiront • chanterai • avertirons • parlera • estimeras • fleurirai • réfléchirez
2
*
a. il établira • il dansera • il finira
b. je surgirai • j’accomplirai • je mangerai
c. nous déménagerons • nous agrandirons • nous
visiterons
3
*
a. nous attraperons
b. tu guériras
c. ils définiront
d. vous commencerez
e. je bondirai
f. il pensera
4
*
a. tu joueras
b. je colorierai
c. il évoluera
d. j’attribuerai
e. il dépliera
f. tu noueras
5
**
nous prierons • tu éternueras • vous avouerez • elle
recopiera • elles remueront • nous crierons • je
rejouerai • tu distribueras • vous échouerez • je
manierai
6
**
7
**
Demain, nous profiterons d’une belle matinée. Le
soleil brillera sur toute la France et les températures augmenteront. Le vent faiblira sur la côte
méditerranéenne. Cependant, au cours de la journée, une perturbation arrivera sur la Bretagne et les
nuages envahiront le ciel. Le mauvais temps
gagnera peu à peu tout le nord du pays. Mon conseil
pour mardi : vous vous munirez d’un parapluie au
nord et de crème solaire au sud.
8
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Quand je serai grand, je réunirai mes amis le soir
de la réussite à notre examen.
b. Cette nuit, Célia et moi observerons les étoiles au
télescope.
c. Vous n’oublierez pas vos affaires de sport pour le
cours de jeudi.
d. Bientôt, les élèves choisiront un nouveau livre à la
bibliothèque.
9
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. L’an prochain, vous étudierez la Révolution française.
b. Après-demain, nous décorerons le sapin de Noël.
c. Dans deux ans, tu passeras en sixième.
d. Demain soir, j’applaudirai mon frère qui jouera la
première représentation de sa pièce.
e. Au mois de mai, les ouvriers élargiront les trottoirs
de la rue.
f. L’été prochain, Rudy, toi et moi accomplirons un
voyage en Australie.
a. Tu vérifieras le niveau d’essence avant de partir.
b. Je scierai des bûches pour faire du feu dans la
cheminée.
c. Nous continuerons notre discussion après avoir
regardé le film.
d. Ils loueront un petit appartement au bord de la
mer.
e. Vous plierez le linge avant de le ranger dans
l’armoire.
f. On secouera le prunier afin de faire tomber les
fruits mûrs.
Dictée
no 8
Pa
s
se r e l l e
CONJ : Passé, présent, futur, pp. 56-57
79
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 80
Conjugaison
Le futur de l’indicatif
Les verbes être, avoir et aller
pp. 80-81 du manuel
Corrigés des exercices
1
*
6
avoir ➞ aurez ➞ pers. du pluriel
avoir ➞ auront ➞ 3e pers. du pluriel
avoir ➞ aurai ➞ 1re pers. du singulier
être ➞ serez ➞ 2e pers. du pluriel
être ➞ seras ➞ 2e pers. du singulier
être ➞ serons ➞ 1re pers. du pluriel
aller ➞ irai ➞ 1re pers. du singulier
aller ➞ ira ➞ 3e pers. du singulier
aller ➞ iront ➞ 3e pers. du pluriel
2
2e
7
*
1. aurez • 2. iras • 3. seront • 4. auras • 5. aura •
6. irons • 7. auront • 8. sera
3
*
a. j’irai • b. tu seras • c. elle aura • d. tu auras • e. il
ira • f. je serai • g. j’aurai • h. tu iras • i. elle sera
4
verbe avoir
au futur
verbe aller
au futur
seras
serez
serai
seront
aurai
auront
auras
iront
ira
irez
**
Dimanche, tu iras cueillir des champignons dans les
bois et tu auras ainsi de quoi faire une bonne omelette pour le dîner.
Dimanche, ils iront cueillir des champignons dans les
bois et ils auront ainsi de quoi faire une bonne omelette pour le dîner.
Dictées
nos 8 et 9
80
**
a. Nous irons à la bibliothèque mercredi prochain
pour préparer notre exposé.
b. Ce sera bientôt le printemps.
c. Sans ton bonnet et ton écharpe, tu auras froid.
d. Iront-elles en Grèce cet été ?
e. Grâce aux médicaments, vous ne serez plus malades.
f. Auront-ils encore faim après ce bon couscous ?
8
**
verbe être
au futur
5
**
a. Dans quinze jours, on aura beaucoup de temps
libre car on sera en vacances.
Dans quinze jours, nous aurons beaucoup de temps
libre car nous serons en vacances.
b. Lorsqu’on ira visiter le musée des Invalides, on
aura une conférencière pour nous guider.
Lorsque nous irons visiter le musée des Invalides,
nous aurons une conférencière pour nous guider.
**
Quand tu seras au collège, tu auras plusieurs professeurs. Ils auront, chacun, une matière à enseigner. Un
des ces professeurs sera ton professeur principal. Ton
meilleur ami et toi irez dans le même collège mais
vous ne serez peut-être pas dans la même classe de
sixième. Vous aurez tout de même l’occasion de vous
rencontrer pendant la récréation et à la cantine. Le
matin, nous irons ensemble prendre le bus car j’aurai
les mêmes horaires que toi. Ce sera super, non ?
9
**
Quand je serai grand, je serai comédien de théâtre.
Au début, j’aurai de petits rôles. Avec les autres
comédiens, nous irons présenter nos spectacles de
ville en ville. Nous n’aurons pas beaucoup d’argent
mais nous serons heureux. Mes parents iront souvent me voir dans le théâtre où aura lieu le spectacle. Ils seront fiers de moi.
..
........................
........................
..
........................
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
........
....)............
. 81
........
........................
............(p
......
........................
le
....
....
........................
ou
....
....
s
....
....
té
....
....
en
....
....
....
....és
........
rs....re....pr
ie....
ét....
m....
........................
oi....s ....
....
........tr
n de
ne......
........
........................
’u....
r l’u
si....
........
oi....
l qu
ch
........
........
t
....ra
....
né
en
....
....
gé
....
uv
....
....
....
en
pe
....
....
t
es
....
....
on
èv
....
....
n’
él
....
....
s
....
....
ils
Le
....
....
e,
....
....
âg
....
....
......
....e
....t....
........
À....ce
lle....: ....un
........
....ne
on
ch....oi....x.........
........
es....si....
....ur
of....
........
........le
r
é
....pr
....de
it
ie
....
....
iv
ét
....
....
ct
m
....
....
l’a
....
....
....
....
....
........
..............
gu....e....de
va....
........
....z
....se
.........................
....re
........as
....ai
....ce
an
....ss
....
ce
ss
....
....
ai
né
....
....
nn
er
....
....
co
ér
....
....
....
....
av
s’
....
....
ut....
........
pe....
e ....
ir....
ta....
........
....en
....m
....cu
ch....e....do
er....
........
....ch
................re
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 81
Conjugaison
Le futur de l’indicatif
Les verbes venir, faire,
voir et prendre
pp. 82-83 du manuel
Corrigés des exercices
*
8
2
**
Horizontalement : viendrai, prendrez, ferai, verront
Verticalement : ferons, verras, prendra, viendrons
3
*
a. je verrai
b. tu prendras
c. il fera
d. je viendrai
e. elle prendra
f. tu feras
4
*
a. je verrai
b. vous viendrez
c. elles prendront
d. tu feras
5
*
a. elles déferont
b. j’apprendrai
c. ils préviendront
d. vous reverrez
6
g. je prendrai
h. il viendra
i. tu viendras
j. je ferai
k. tu verras
l. elle verra
e. nous verrons
f. je viendrai
g. elle prendra
h. nous ferons
e. vous entreprendrez
f. elle surviendra
g. tu entreverras
**
Je viendrai à l’aéroport à seize heures et je prendrai
l’avion pour Madrid à dix-huit heures.
Elles viendront à l’aéroport à seize heures et elles
prendront l’avion pour Madrid à dix-huit heures.
7
**
Vous ferez un voyage en Égypte et vous verrez les
fabuleuses pyramides.
On fera un voyage en Égypte et on verra les fabuleuses pyramides.
**
a. De la fenêtre de mon nouvel appartement, je
verrai la tour Eiffel.
b. Viendrez-vous régulièrement dans ce jardin ?
c. Nous ferons de longues randonnées en montagne
cet été.
d. Hafsa et Dylan prendront le RER cette année
pour se rendre dans leur école.
e. Cet après-midi, Nora verra son premier spectacle
de flamenco.
f. Viendras-tu jouer au tennis avec nous […] ?
9
**
a. Je ne pense pas qu’on se reverra avant les vacances de printemps.
b. Grâce à tes efforts et à ta motivation, tu deviendras sûrement un jour champion du monde […].
c. Je surprendrai mes adversaires par ma ténacité.
d. Tu comprendras mon étonnement lorsque je
t’aurai raconté ce que j’ai vu.
e. Nous referons une partie de scrabble […].
10
**
Chère tata et cher tonton,
J’espère que vous allez bien. Je vous écris cette
lettre pour vous dire que je viendrai chez vous
samedi matin. On se verra pendant tout le weekend. Si vous en avez envie, nous ferons une grande
promenade dans la forêt. Mes parents prendront la
route dimanche après-midi. Vous les verrez pour le
dîner. Ils nous préviendront de leur arrivée par
téléphone. J’espère que cela vous conviendra.
Gros bisous
Inès
Dictée
no 8
se r e l l e
s
a. verrez • verra • verront • verrai
b. fera • ferez • ferai • feras
c. viendrai • viendrez • viendront • viendra
d. prendrez • prendrons • prendrai • prendront
Pa
1
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
81
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 82
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
Le passé composé des verbes conjugués
avec l’auxiliaire avoir
pp. 84-85 du manuel
I Découverte collective de la notion
• Relevez les verbes écrits au passé, puis
indiquez leur infinitif et le groupe auquel ils
appartiennent.
1er groupe : a expédié (expédier), a laissé (laisser).
3e groupe : a perdu (perdre), a découvert (découvrir).
Difficultés attendues : Dans la partie de phrase Isabella
n’a pas perdu son temps, les élèves peuvent ne relever
qu’une partie du verbe à cause de la négation qui sépare
l’auxiliaire du participe passé. L’indication de l’infinitif
peut également poser problème : les élèves indiquant deux
infinitifs (avoir et expédier pour a expédié) ou avoir et le
participe passé (avoir expédié pour a expédié).
Pour trouver l’infinitif d’un verbe conjugué à un
temps composé, il faut regarder la seconde partie du
verbe qu’on appelle le participe passé. L’infinitif d’un
verbe s’écrit en un seul mot.
s’accorde pas avec le sujet nous. On pourra confirmer cette règle avec la phrase Isabella n’a pas
perdu son temps.
2
Suite à ce travail d’observation, on pourra proposer les activités suivantes aux élèves :
– repérer les verbes conjugués au passé composé
avec l’auxiliaire avoir dans des textes et indiquer
leur infinitif ;
– rechercher le participe passé de verbes donnés par
l’enseignant. On établira un classement en fonction
des terminaisons, ce tableau s’alimentera au fil des
rencontres et des exercices, et pourra ainsi constituer un tableau de référence pour les élèves ;
– conjuguer des verbes (seuls ou dans une phrase)
donnés par l’enseignant au passé composé avec
l’auxiliaire avoir à différentes personnes pour bien
automatiser le fait que le participe passé ne s’accorde pas ;
– l’enseignant donne des verbes au présent ou au
futur, les élèves les conjuguent au passé composé
pour bien automatiser l’écriture des deux parties du
verbe.
• À quel temps sont-ils conjugués ?
Ces verbes sont conjugués au passé composé.
On demandera aux élèves d’expliquer la composition
de ce temps.
II Mise en application
• Par quelle lettre se termine le participe
passé de chaque verbe ?
Le participe passé de ces verbes se termine par -é,
par -u ou par -t.
EXERCICE 2 : Dans les phrases c. et d., l’auxiliaire et le
participe passé sont séparés (phrase à la forme négative et phrase de type interrogatif). Il faudra prévoir
un « code » avec les élèves pour bien relier les deux
parties.
Comme toutes les terminaisons possibles du participe passé ne sont pas présentes dans le texte, on
demandera aux élèves s’ils connaissent des verbes
dont le participe passé se termine par une autre lettre (par -i comme fini ou par -is comme pris).
• Dans la phrase en vert, remplacez elle par
nous. Comment s’écrit l’auxiliaire avoir ? Le
participe passé change-t-il d’orthographe ?
Nous avons découvert l’identité de l’un des deux
matelots.
L’auxiliaire s’écrit avons. Le participe passé ne
change pas d’orthographe.
EXERCICE 3 : Indiquer aux élèves que tous les verbes
ne sont pas conjugués au passé composé.
EXERCICES 4 ET 5 : Pour trouver le participe passé, les
élèves peuvent conjuguer le verbe à la 1re personne
du singulier en plaçant devant l’indicateur de temps
hier :
Hier, j’ai dansé.
EXERCICES 6 À 9 : Les élèves doivent bien contrôler
qu’ils ont écrit les deux parties du verbe : l’auxiliaire
au présent et le participe passé.
EXERCICES 7 ET 8 : Attention aux phrases à la forme
L’auxiliaire avoir s’accorde avec le sujet nous. En
revanche, le participe passé découvert ne change
pas ; il est conjugué avec l’auxiliaire avoir, donc il ne
82
négative ou interrogative : le passage au passé composé entraîne des modifications quant à la place du
verbe.
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 83
Corrigés des exercices
1
*
6
je parle ➞ j’ai parlé
tu grandis ➞ tu as grandi
nous comprenons ➞ nous avons compris
vous buvez ➞ vous avez bu
ils peignent ➞ ils ont peint
2
7
*
8
*
a. ai tenu • b. ont sonné • c. avez-vous entendu •
d. avons repeint • e. a construit • f. as été
9
**
a tendu : tendre • ai laissé : laisser • ai pris : prendre
• ai eu : avoir • a roulé : rouler • ont fait : faire
Radis est le doudou de la narratrice.
On pourra demander aux élèves à quel temps
sont conjugués les autres verbes.
4
*
a. a mangé • b. ont grignoté • c. vous n’avez pas joué
• d. a joué • e. as-tu donné • f. avons eu
a. Hier soir, nous avons joué au Monopoly et
앖
j’ai gagné la partie.
앖
b. Les enfants ont aperçu un écureuil.
앖
c. Tu n’as pas écrit à tes amis cet été.
앖
d. Avez-vous appris la bonne nouvelle ?
앖
Mehdi a réussi son examen.
앖
3
*
a. a repris • b. avons rencontré • c. a plu • d. as
accroché • e. a sorti • f. ai offert
**
Deux jours avant Noël, mon père a acheté un
énorme sapin. Mes parents ont dû pousser le canapé
pour l’installer. Pendant l’après-midi, ma sœur et moi
avons fabriqué des guirlandes et des boules de toutes les couleurs. Puis, on a mis ces décorations sur
le sapin. À leur retour du travail, mes parents ont
découvert l’arbre décoré et ils ont applaudi. Ils
nous ont dit :
« Vous avez eu de très bonnes idées de décoration.
Ce que vous avez fait est magnifique. Bravo ! »
*
dansé • admis • attendu • couvert • atteint • dû •
écrit • refait
**
gardé
salué
respiré
été
achevé
en -i
choisi
frémi
senti
défini
cueilli
sali
en -is
en -u
en -t
remis
entrepris
surpris
retenu
disparu
reconnu
cru
vendu
eu
parcouru
voulu
recouvert
dépeint
défait
rejoint
craint
Dictées
nos 8,
10 à 13
se r e l l e s
s
en -é
Pa
5
CONJ : L’infinitif du verbe : groupe, radical, terminaison, pp. 58-59
CONJ : Les verbes être, avoir et aller, pp. 72-73
ORTH : L’accord du participe passé, pp. 156-159
ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, pp. 160-161
83
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 84
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
Le passé composé des verbes conjugués
avec l’auxiliaire être
pp. 86-87 du manuel
I Découverte collective de la notion
• Relevez cinq verbes écrits au passé composé. Observez l’auxiliaire : quelle remarque
pouvez-vous faire ?
S’est endormie, est devenue, a grandi, s’est
couverte, ont donné.
Deux verbes sont conjugués avec l’auxiliaire avoir
(a grandi, ont donné), les trois autres sont conjugués avec l’auxiliaire être.
Lors de la lecture du mémento :
– on rappellera les terminaisons possibles des participes passés vues dans la leçon précédente ;
– on expliquera pourquoi e est entre parenthèses ;
– à partir des exemples, on redira que, dans un participe passé, la marque du féminin est toujours e et la
marque du pluriel est toujours s. Quand le participe
passé doit être écrit au féminin pluriel, on ajoute
donc es à la fin.
II Mise en application
• Pourquoi le participe passé en rouge se termine-t-il par un e ?
Pourquoi n’y a-t-il pas de s à la fin du participe passé en vert ?
Le participe passé devenue est employé avec l’auxiliaire être, donc il s’accorde avec le sujet elle (3e
personne du féminin singulier).
Le participe passé donné est employé avec l’auxiliaire avoir, donc il ne s’accorde pas avec le sujet
bourgeons.
Afin de travailler l’accord du participe passé avec le
sujet, on écrira au tableau toutes les phrases concernant la graine et on demandera aux élèves de remplacer ce groupe nominal par les graines, puis par le
grain et, enfin, par les grains.
En comparaison, on fera le même travail avec la
brindille que l’on remplacera par les brindilles,
puis par le brin et, enfin, par les brins.
2
Suite à ce travail d’observation, on pourra proposer les activités suivantes aux élèves :
– rechercher des verbes qui se conjuguent avec
l’auxiliaire être au passé composé : rester, aller,
arriver, entrer, venir et ses dérivés, naître, partir,
mourir, tomber, descendre, sortir (tous les verbes
pronominaux se conjuguent avec être mais leur
conjugaison n’est pas au programme du CM1) ;
– repérer des verbes conjugués au passé composé
dans des textes et donner leur infinitif ;
– conjuguer des verbes (seuls ou dans une phrase)
donnés par l’enseignant au passé composé avec
l’auxiliaire être ou avoir à différentes personnes ;
– l’enseignant donne des verbes au présent ou au
futur, les élèves les conjuguent au passé composé
pour bien automatiser l’écriture des deux parties du
verbe et les accords.
84
EXERCICE 2 : Les élèves peuvent conjuguer les verbes
à la 1re personne du singulier pour réaliser l’exercice.
EXERCICES 3 À 7 : Les élèves doivent d’abord contrôler qu’ils ont bien écrit les deux mots : l’auxiliaire au
présent correctement écrit en fonction du sujet et le
participe passé. Ensuite, ils doivent contrôler si le
participe passé doit ou non s’accorder selon l’auxiliaire utilisé et selon le sujet.
EXERCICE 7 : On demandera aux élèves d’expliquer
l’importance de la remarque : cela signifie que je est
dans ce texte masculin singulier, donc le participe
passé devra lui aussi être écrit au masculin singulier.
On attirera l’attention sur les modifications apportées par le passé composé dans la 1re et la dernière
phrase.
............
........................
........................
)
....
87
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
e-....
....
iv....
nt....
........
........
....te
a at
........
....lir
........................
on....re
ite...., ....
....
su
la
........
r
....
ge
....
di
....
....
ré
....
qu
de
t ....
ts........i....
an....
........
....en
........
ém
él....
s ....
le....
................Av
ve....r ....
le....
re....
........
ur
....
po
....
e
....
xt
....
te
....
qu....e....
le
el....
........
....t........
....qu
....en
....a
....y
....’il
................m
dr....e....qu
........
....en
m
....pr
....
co
....
de
....
....
nt
........
....
te
....îte
....
et
a ....bo
........
....rm
n....(l....
tu....at....io....
................pe
la ....si....
ns........
....
da
....
e
....
rr
....
za
....
bi
....
....
us
de
....
....
po ....-....
e
t ....
........
es....
....os
........
....le
, el
ue....
................ch
........
ou....tiq
-b....
....
re
....
iè
....
rr
....
l’a
....
....
de
........
....
nt
....nt
....
ie
....ro
........
es....fe
....ov
èv....
él....
s ....
........
................pr
. Le
r)....
........
lé
....ge
t
es
........
....
uf
....
l’œ
....
la....
,
....
se
....
....
de
....
....t.... ....
ér....eu
....
im....ag....in....en
s ....
................si
qu....’il....
........
....r....ce
s
....su
....
on
....
iti
....
os
....
op
....
....
....
........ ........
....pr
....s
................de
e. ............................
........
....xt
....te
du
....
le
....
ib
....
ss
....
fie....-....
....
po
vé....ri....
........
........
....ite
....es
èv
....
....s....él
................su
....,....le
....re
pr....op
........
au
....
e
....
is
....
m
........
....
la
....
....
po
t
an....
........
ss....é....co....m.... sé
pa....
........
................Av
sé....le
ili....
ut....
........
en
....
bi
t
....
....
on
....
s
....
’il
ss
....
....
qu
pa ....é....
........
........
....nt
ve....rs....le
....t....
................ro
se....m....en
gl....is....
un
........
:
....
ns
....
....
tio
....
ac
....
s
ur....s....
....
le
co....
ur....
en........
........
t ....
........
uv....en
................po
so....
ès........
t ....tr....
....
ui
....
od
....
pr
....
....
se
....
....
....
e
.... ........
....
....pl
....m
........................
................si
........................
....
....
.
....
re
....
lir....e....
....
tu
........
....
....ra
....ri
....ur
....éc
po
....t....
gn....an
................d’
ei....
........
....ns
, l’e
....
és
....
in
....
....
rm
....
te
....
es
........
....
xt
....
....
te
s ....
........
im....ag....in....é.............
................Le
e ....
........
........êm
....i-m
a
....lu
r
....
eu
....
ut
....
....
l’a
....
e
qu....
........
................ce
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 85
Corrigés des exercices
*
suis parti • êtes venues • est allée
**
naître • partir • aller • tomber • revenir • arriver •
entrer • rester
3
*
a. elle est allée
b. nous sommes arrivés
c. elle est restée
d. je suis venue
e. vous êtes partis
f. vous êtes entrées
Lors de la correction des exercices 3 à 7, on
demandera aux élèves de justifier l’accord du
participe passé.
4
*
a. Jeanne d’Arc est née en 1412 et elle est morte
en 1431.
b. Aïcha et sa sœur sont arrivées en retard.
c. Les pompiers sont intervenus rapidement.
d. Farid est sorti pour promener son chien.
e. Lisa est repartie en Italie ce matin.
5
*
a. tu as marché
b. vous avez lu
c. elle est entrée
d. nous avons rougi
e. elles sont ressorties
f. elles sont parvenues
6
**
Je suis entré, j’ai dit bonjour, il ne m’a pas
répondu. J’ai demandé une douzaine d’œufs, il a
souri et il a disparu dans son arrière-boutique. Il
est revenu un moment plus tard, avec à la main une
boîte poussiéreuse. J’ai payé, je suis rentré chez
moi et ma mère a ouvert la boîte. Elle a mis à fondre un morceau de beurre dans la poêle, elle a pris
le premier œuf, et elle s’est retournée vers nous et
elle nous a dit : « Il est bizarre, cet œuf. Il est
léger… » Elle l’a cassé sur le bord de la poêle, et
alors là…
Éric Boisset, Le Grimoire d’Arkandias,
Magnard Jeunesse.
On s’arrêtera sur les participes passés qui se
terminent par -t et par -s : ces deux lettres finales
ne sont pas dues à un accord avec le sujet, ce sont
des marques d’orthographe lexicale, elles sont
utiles pour écrire le mot au féminin.
elle a mis ➞ la robe mise
ma mère a ouvert ➞ la fenêtre ouverte
8
**
« Si on s’attaquait aux crêpes ? » suggère la
maman de Rémi.
Là, c’est devenu la foire. Les garçons se battaient
pour être les premiers à faire sauter leurs crêpes,
Corentin a fait un vol plané sur une peau de banane,
le chocolat chaud a débordé de la casserole, et Rémi
s’est brûlé en attrapant une poêle à pleines mains.
Béatrice Nicodème, Futékati et l’extraordinaire
Niko Cacao, Hachette Jeunesse.
*
a. La sœur de Guillaume est née avant-hier.
b. La sœur de Guillaume lui a donné son vélo.
c. Jules et Jim ont descendu leurs vieux jouets à
la cave.
d. Jules et Jim sont descendus rapidement en
récréation.
e. Marina et Lola sont devenues les meilleures
amies du monde.
f. Marina et Lola ont écrit un conte.
On s’arrêtera sur le verbe descendre qui peut se
conjuguer aussi bien avec l’auxiliaire être qu’avec
l’auxiliaire avoir selon le sens de la phrase.
Dictées
nos 8, 10,
12 et 13
se r e l l e s
s
2
7
Pa
1
CONJ : L’infinitif du verbe : groupe, radical,
terminaison, pp. 58-59
CONJ : Les verbes être, avoir et aller, pp. 72-73
ORTH : L’accord du participe passé, pp. 156-159
ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?,
pp. 160-161
85
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 86
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
L’imparfait
I Découverte collective de la notion
Après avoir lu le texte collectivement et avant
d’aborder le questionnement, on demandera aux élèves de quel type de texte il s’agit. C’est un texte descriptif qui décrit le comportement de mademoiselle
Legourdin, un des personnages du roman de Roald
Dahl.
• À quel temps sont conjugués les verbes en
couleur ?
Recherchez leur infinitif : quel est leur point
commun ?
Les verbes en couleur sont conjugués à l’imparfait.
Ils appartiennent tous au 1er groupe : fonçait (foncer), marchait (marcher), avançait (avancer), se
trouvait (se trouver), chargeait (charger).
On demandera aux élèves d’indiquer leur personne
de conjugaison et leur terminaison. Puis ils rechercheront dans le texte un autre verbe écrit au même
temps mais n’appartenant pas au même groupe
(entendait). Ce verbe, conjugué lui aussi à la 3e personne du singulier, a la même terminaison que les
autres verbes bien qu’il appartienne au 3e groupe.
• Observez les verbes en vert. Pourquoi ontils une cédille sous la lettre c ?
La cédille est obligatoire pour faire le son [s] car la
lettre c du radical est suivie du a de la terminaison.
• Quelle observation pouvez-vous faire
concernant le verbe en bleu ?
Il y a un e entre le g du radical et le a de la terminaison pour faire le son [^].
On établira un parallèle avec le présent de l’indicatif
(pp. 64-65 du manuel). On fera préciser pour ces
verbes qui se terminent en -cer et en -ger à quelle
personne on doit mettre une cédille ou un e.
2
Dans le texte de découverte, une seule personne
de conjugaison est abordée. On pourra demander
aux élèves de trouver les autres terminaisons en leur
faisant conjuguer à l’imparfait deux verbes du texte :
avancer et entendre.
que les terminaisons sont
2 Après avoir constaté
er
e
identiques pour le 1 et le 3 groupe, on abordera la
conjugaison des verbes du 2e groupe en observant
des formes verbales conjuguées écrites au tableau :
les terminaisons sont identiques à celles des verbes
86
pp. 88-89 du manuel
du 1er et du 3e groupe. On observera également qu’il
y a deux s entre le radical et la terminaison quelle
que soit la personne de conjugaison.
On terminera la phase de découverte par l’étude des
verbes qui se terminent par -ier. Des verbes sont
écrits au tableau : nous crions, vous pliez, nous
appréciions, vous oubliiez, nous criions, nous
apprécions, vous pliiez, vous oubliez, nous
parions, nous pariions. Il faut les classer en deux
ensembles : ceux conjugués au présent, ceux conjugués à l’imparfait. Les élèves devront justifier leur
classement.
On conclura ensemble qu’au présent et à l’imparfait,
les verbes en -ier se prononcent de la même façon
mais s’écrivent différemment. À l’imparfait, il y a
deux i aux deux premières personnes du pluriel : un
i pour le radical et un i pour la terminaison. Dans les
verbes écrits au tableau, on séparera le radical et la
terminaison par un trait vertical pour bien montrer la
nécessité des deux i à l’imparfait.
II Mise en application
EXERCICE 5 : Le dictionnaire peut être utilisé si
nécessaire.
EXERCICES 6 ET 7 : Lorsque le sujet est un groupe
nominal, les élèves doivent trouver le pronom personnel correspondant puis écrire la terminaison qui
convient.
Pour l’exercice 7, l’enseignant pourra leur conseiller
de chercher d’abord l’infinitif des verbes et les sujets
pour faciliter le passage du présent à l’imparfait.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
nc....e....à....
............
re....
fé....
........
fo....nt....ré
........................
........
....es
....sé
po
....
ns
....
....
tio
....
es
....
qu
....
n....
ux....
........
re..... ....O....
s de
oi....
........
st....
hi....
d’....
e ....
................Le
m....
m....
........
....ra
og
....
pr
....
....
du
....
....
ns
ço....
pa....ra....-....
le....
s ....
........
....tit
........
........pe
re....un
....
................de
....ri
....éc
....d’
es
....
èv
....
él
....
x
....
au
....
....
ra
........
de....
....n....po
........
....an
........ré
....m
....ur
s)....po
........
................de
....se
....ra
ph
nq
........
ci
....
....
on
....
ir
....
nv
....
........
....
he....(e
tio....n.....Ils
........
es....
....ap
........
ue....qu
........
................gr
....aq
èt
....e....à....ch
pl
....
m
....
....
co
....
n
....
ço
........
fa....
ires
ta....
........
........
....de
....en
....e
....m
do....cu
........
................dr
....es
er....ch
....
ch
....
re
....
s
....
de
....
e
....
ir
....
fa
........
....ur
en....t....
........le
........
....er
....uv
....ét
....pl
................pe
ur........co....m
........
....po
....
ue
....
èq
....
th
....
io
....
bl
.........
bi....
la........
........................
................à........
........................
....
....
....
...
....
e.....
ns....
........
....po
................ré
) ....................
........
. 89
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 87
Corrigés des exercices
1
*
a. je commençais
b. vous franchissiez
c. elles plongeaient
d. tu lisais
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer l’infinitif et le temps de conjugaison
des autres verbes.
2
**
s’amusaient : s’amuser, 3e personne du pluriel
poussaient : pousser, 3e personne du pluriel
réussissaient : réussir, 3e personne du pluriel
dérangeait : déranger, 3e personne du singulier
entendait : entendre, 3e personne du singulier
3
*
a. Il plongeait dans la piscine.
b. Vous pétrissiez la pâte à pain avant de la faire
cuire.
c. Nous applaudissions les comédiens à la fin du
spectacle.
d. Nous vérifiions tout avant de partir.
e. Ils conduisaient avec prudence en respectant les
limitations de vitesse.
4
6
**
a. Dans l’Antiquité, les Égyptiens bâtissaient d’impressionnantes pyramides.
b. À la fin de la journée, nous effacions le tableau de
la classe chacun à notre tour.
c. Il y a longtemps, une source jaillissait de cette
grotte.
d. Avant, vous ne coloriiez jamais vos dessins, maintenant vous aimez qu’ils soient pleins de couleurs.
e. Chaque jeudi matin, Amir recevait son magazine
de sport.
7
**
La petite fille cheminait avec ses petits pieds nus,
tout rouges et bleus de froid. Les flocons de neige
tombaient sur ses longs cheveux blonds, si gentiment bouclés autour de son cou ; mais pensait-elle
seulement à ses cheveux bouclés ? Les lumières brillaient aux fenêtres, l’odeur des rôtis se propageait
dans la rue ; on fêtait la veille du Jour de l’an : voilà à
quoi elle songeait.
D’après Hans Christian Andersen,
La Petite Fille aux allumettes.
*
a. nous fabriquions
b. tu connaissais
c. vous désobéissiez
d. elles remplaçaient
e. je nageais
f. nous recopiions
5
**
a. crier : je criais, nous criions
b. démolir : je démolissais, nous démolissions
c. agacer : j’agaçais, nous agacions
d. interdire : j’interdisais, nous interdisions
e. ranger : je rangeais, nous rangions
Dictées
nos 14 à 17,
20
Pa
s
se r e l l e s
CONJ : L’emploi de l’imparfait et du passé simple,
pp. 96-97
ORTH : La lettre c, pp. 104-105
ORTH : La lettre g, pp. 106-107
VOC : Des mots pour faire un portrait, pp. 200-201
87
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 88
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
L’imparfait des verbes être,
avoir et aller
pp. 90-91 du manuel
Corrigés des exercices
1
*
8
a. était • b. avions • c. allaient
2
*
Horizontalement : allais, 1re ou 2e personne du singulier • était, 3e personne du singulier • avais : 1re ou
2e personne du singulier
Verticalement : étiez : 2e personne du pluriel •
allions : 1re personne du pluriel • avaient : 3e personne du pluriel
3
*
1re colonne : allaient, allions, allais, allait
2e colonne : avions, avait, avaient, avais, aviez
3e colonne : étiez, était, étaient, étions
4
*
a. Les verbes sont conjugués à l’imparfait.
b. était (2 fois) : 3e personne du singulier
avait : 3e personne du singulier
allaient : 3e personne du pluriel
5
*
a. il allait • b. vous aviez • c. j’ / tu étais • d. ils
étaient • e. nous allions • f. ils avaient • g. j’ / tu
avais • h. il était • i. nous étions • j. ils allaient •
k. nous avions • l. vous alliez
6
*
7
*
2. Verbe être, imparfait, 2e pers. du pluriel.
3. Verbe avoir, imparfait, 1re ou 2e pers. du singulier.
4. Verbe avoir, imparfait, 2e pers. du pluriel.
5. Verbe aller, imparfait, 3e pers. du pluriel.
6. Verbe être, imparfait, 1re ou 2e pers. du singulier.
7. Verbe avoir, imparfait, 3e pers. du singulier.
Dictées
nos 14 à 17
88
9
*
Vous aviez un beau cadeau d’anniversaire, donc vous
étiez très heureux. • Tom avait un beau cadeau d’anniversaire, donc Tom (il) était très heureux.
10
*
Tu étais là et tu avais faim.
Elles étaient là et elles avaient faim.
11
**
C’était l’histoire de deux filles jumelles. Toutes les
deux étaient très jolies. Elles avaient le même
visage. En les regardant, il était difficile de les différencier. Elles allaient régulièrement rendre visite à
leur vieille tante qui avait toujours bien du mal à les
reconnaître. Aussi, chacune y allait avec un signe de
reconnaissance particulier : un collier rouge pour
l’une et un vert pour l’autre.
12
a. ils étaient • b. j’avais • c. vous alliez • d. elle était
• e. vous aviez • f. j’allais
*
a. J’étais absente.
b. Tu allais chez tes cousins tous les mercredis.
c. Nous n’avions pas peur.
d. Ils avaient de la chance.
e. Elle avait les yeux bleus.
f. Vous n’alliez pas souvent à la mer.
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Étais-tu sage quand tu étais petite ?
b. Aviez-vous, tes camarades et toi, des devoirs à
faire à la maison quand vous étiez en CM1 ?
c. Avais-tu peur du noir quand tu étais plus jeune ?
d. Alliez-vous au bord de la mer pendant les vacances d’été, tes parents et toi ?
e. Tes frères étaient-ils de bons élèves ?
.
........................
........................
.
....
....
....
....
....
........................
........
........................
.
....
es
....
....
né
....
....
....
....
an
....
....
es
........
....qu
............
....el
es....qu
........
....èv
s él
........................
le....
e ....
........
m
....èn
ra
.
....
e
é
ir
....
....
fa
os
....
....
t
....
....
op
....
....
en
pr
....
....iv
do
su....je....t ....
........
........
e,....ils
xt....
te....
........
................Le
le....ur
re
........
ri
....
éc
t
.
....
....
....
an
ur
....
....
ss
Po
....
....
si
....
oi
....
e.
....
....
ch
........
ar....ri....èr
....e....en
........
....ir
....cr
dé
........
................en
et....se
....s....
....ir
en
.
....
uv
....
....
so
....
....
s
....
....
ur
....
....
le
....
....
à
l ....
s. ....
el....
pe....
tu....
........
........
us....ac
pl....
................ap
........
....nt
....so
ne
....
i
.
....
qu
....
....
....
....
ils
....
....
ta
....
....
dé
....
....
....
....ns
t. ........
....ai
ai....
....rt
pa....rf....
m....
l’i....
................ce
à ....
t ....
....
....ri
éc
....
re
....
êt
....
it
....
....
do
e
....
....
xt
ur....te....
........
................Le
........
....)....................
. 91
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 89
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
L’imparfait des verbes venir,
faire, voir et prendre
pp. 92-93 du manuel
Corrigés des exercices
1
*
a. voyions, voyais, voyaient
b. faisait, faisiez, faisions
c. veniez, venait, venions, venais
d. prenions, prenais, preniez, prenaient
2
*
a. nous voyions • b. vous veniez • c. elles prenaient
• d. ils faisaient • e. vous preniez • f. nous venions •
g. vous voyiez • h. nous faisions
3
*
1. Verbe venir, imparfait, 3e pers. du pluriel.
2. Verbe voir, imparfait, 3e pers. du pluriel.
3. Verbe faire, imparfait, 2e pers. du pluriel.
5. Verbe prendre, imparfait, 1re ou 2e pers. du singulier.
6. Verbe venir, imparfait, 1re personne du pluriel.
7. Verbe venir, imparfait, 1re ou 2e pers. du singulier.
4
*
a. nous faisions • b. tu venais • c. ils prenaient •
d. elle venait • e. vous voyiez • f. nous prenions •
g. je voyais
7
8
*
a. nous parvenions • b. tu comprenais • c. je
revoyais • d. elles parfaisaient • e. j’entreprenais •
f. il survenait • g. je défaisais
6
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Tous les matins, je / tu voyais Nicolas.
b. Ils prenaient leur déjeuner dans le jardin.
c. Elle / Amélie venait me voir régulièrement.
d. Nous venions chaque été dans le même camping.
e. Je / tu prenais les transports en commun.
f. Mon père faisait un jogging tous les dimanches.
g. En maternelle, vous faisiez de jolis dessins.
h. Elles voyaient leurs cousins pendant les fêtes.
i. Toi et moi faisions de longues parties de scrabble.
j. Au printemps, vous voyiez les cigognes revenir.
**
a. On entrevoyait une oasis au milieu du désert
mais ce n’était peut-être qu’un mirage.
b. Autrefois, les élèves apprenaient par cœur le
nom des départements et de leur préfecture.
c. Vous prévoyiez souvent de faire de grands voyages mais finalement vous ne quittiez jamais votre
région préférée.
d. Je revoyais toujours avec plaisir la maison de
mon enfance.
e. Nous surprenions souvent nos parents lorsque
nous préparions le repas.
f. Alicia ne comprenait pas comment faire fonctionner son nouvel ordinateur […].
9
5
**
a. Le ciel devenait de plus en plus sombre.
b. Ils refaisaient toujours leurs exercices deux fois.
c. Nous prévenions toujours nos parents de nos
retards.
d. À quelle heure reveniez-vous du football l’année
dernière ?
e. Nous défaisions les ourlets de nos jupes pour
qu’elles soient plus longues.
**
a. je venais • b. vous faisiez • c. nous voyions • d. tu
prenais • e. elles faisaient • f. vous preniez • g. je
voyais • h. ils venaient • i. vous voyiez • j. tu venais
10
**
faisiez • faisait • venaient • prenions • voyais
11
**
Chaque année, nous revenions passer nos vacances
dans le même camping. Les propriétaires de ce lieu
nous voyaient arriver avec plaisir. Chacun reprenait vite ses habitudes. Dès notre arrivée, je défaisais rapidement les valises. Yacine et toi, vous
parveniez généralement à monter la tente en un
temps record. Aussitôt, nous entreprenions notre
première promenade dans les environs.
Dictée
no 16
89
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 90
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
Le passé simple
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Les actions exprimées par les verbes en
vert ont-elles déjà eu lieu ?
Les actions ont déjà eu lieu, elles se situent dans le
passé.
EXERCICE 3 : Sans préciser que tous les verbes
On demandera aux élèves de justifier leur réponse en
s’aidant du texte (les dates et le nom des personnages) et, peut-être, du temps de conjugaison que les
élèves identifieront comme celui des contes et des
romans. On introduira ensuite le nom de ce temps, le
passé simple, si celui-ci n’est pas connu des élèves.
EXERCICE 4 : S’il y a deux possibilités, les élèves
2 On pourra également faire réfléchir les élèves sur
la particularité de ce temps de conjugaison qui est
surtout utilisé à l’écrit. À l’oral, il est généralement
remplacé par le passé composé ou le présent de narration.
• Relevez les verbes du 1er groupe. À quelle
personne sont-ils conjugués ? Quelle est leur
terminaison ? Les autres verbes conjugués à
la même personne se terminent-ils de la
même façon ?
Les verbes du 1er groupe sont : pensa (penser),
appela (appeler), décida (décider), contourna
(contourner) et arriva (arriver). Ils sont conjugués
à la 3e personne du singulier et se terminent par -a.
Les autres verbes (atteignit, franchit, fut, partit)
ont une terminaison différente : -it ou -ut.
On demandera aux élèves de relever dans le texte
deux verbes conjugués au passé simple mais à une
autre personne (firent, découvrirent), puis d’indiquer leur infinitif, leur groupe et la personne de
conjugaison.
2
Afin de mettre en évidence les autres terminaisons, on pourra proposer aux élèves de ranger les
verbes du texte dans un tableau à six colonnes récapitulant toutes les personnes de conjugaison, puis de
compléter les personnes manquantes.
Pour les autres terminaisons, les élèves observeront
les tableaux de conjugaison à la fin du manuel.
Le mémento récapitule les terminaisons étudiées en
CM1. Hormis les deux verbes d’un usage courant
(être et avoir), les autres verbes en -us, ainsi que
ceux en -ins (le verbe venir, par exemple) sont au
programme du CM2.
90
pp. 94-95 du manuel
conjugués de ce texte ne sont pas au passé simple,
on conseillera aux élèves de bien regarder les terminaisons.
devront les écrire toutes les deux.
EXERCICE 5 : Afin d’illustrer le contenu de la remarque, on pourra faire précéder la réalisation de l’exercice d’une recherche collective à partir de quelques
exemples :
Tout à coup, il (commencer) à pleuvoir.
Tout à coup, ils (avancer) très vite.
Tout à coup, il (changer) de trottoir.
Tout à coup, ils (s’engager) dans une voie sans
issue.
Puis on demandera à quelles personnes il est nécessaire d’écrire la cédille sous le c du radical ou de mettre un e entre le g et la terminaison.
Un intrus s’est glissé par erreur dans la liste : le verbe
lire. Il sera supprimé lors de la prochaine réimpression.
EXERCICES 5 À 8 : Les élèves doivent chercher le
groupe de chaque verbe et s’aider du mémento en
procédant par élimination :
– s’il s’agit des verbes être ou avoir : ils recopient la
forme verbale qui convient en regardant les paragraphes 4 ou 5 du mémento ;
– s’il s’agit d’un verbe du 1er groupe, ils ajoutent la
terminaison qui convient au radical en regardant le
2e paragraphe du mémento ;
– s’il ne s’agit pas d’un verbe du 1er groupe, ils ajoutent la terminaison qui convient au radical en regardant le 3e paragraphe du mémento.
....
........................
....
) ............................
........
. 95
........
........(p
....re
ri
....
c
É
........................
....
....
....
....
....
........................
........................
........
....ps
....m
................
nc....e....le....te
lle....
........
........................
....ce
ex
....r....
pa
....t....
es
....
e
....
pl
....
m
si
....
is
é
....
....
....
ss
l’h
....
pa
er.... ....-....
........
........
....nt
....co
....t....ra
................Le
uv....en
pe....
es........
....
èv
....
él
....
s
....
Le
....
e.
....
....e.....
nt
....
....tt
....
co
er....s ....ce
........
av....
tr....
................du
en....t....à.......
ss....
ai....
........
....nn
co
....
re
....
s
....
’il
n........
....
qu
ve
....
....
in
....
....
e
....
........
....ir
ou....en
) ....
........
................to
....ge
....ei
....-N
he
nc....
....
la
(B
........
....
on
....
ti
en
........
....
uc
....
....
ué
....
....
od
....
....
....ct
....tr
effe
êt....re........
................in
........
....ut
........pe
cice
........
ex
....er
....
et
....
s....
C
....
....
de
e.
....
....
e
....
....
un
di
........
....r....
ap....pr....of....on
................te
us........
pl....
e ....
........
....ud
....ét
e
....
un
....
....
.
....
....
ec
te
....
....
ri
av
....
....
éc
n
n ....
........
io....
ss....
re....
........
................lie
....xp
l’e
........
....de
....e
....dr
....ca
le
....
ns
....
....
da
....
es
....
....
....nt
................co
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 91
Corrigés des exercices
1
*
6
parlai • jetèrent • sauta • finirent • prîmes • mis •
fûtes • chantâmes • alla • fut • eurent • cueillis •
changeâtes • prirent • mangeai • pris
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer l’infinitif, la personne et le temps de
conjugaison des verbes non recopiés.
2
7
*
Ils remontèrent le boulevard et allèrent s’asseoir un
moment au soleil sur un banc du jardin. Bonaventure
entrouvrit son sac de toile et y prit deux sablés au
chocolat. Il en offrit un à Théophile et dévora l’autre
avec appétit.
Éric Boisset, Le Grimoire d’Arkandias,
Magnard Jeunesse.
3
**
annonça : annoncer, 1er groupe • se placèrent : se
placer, 1er groupe • démarra : démarrer, 1er groupe •
fit : faire, 3e groupe • culbutèrent : culbuter,
1er groupe • se relevèrent : se relever, 1er groupe • se
remirent : se remettre, 3e groupe
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer l’infinitif, la personne et le temps de
conjugaison des verbes non recopiés.
4
*
ils comprirent • ils furent • ils gagnèrent • ils réfléchirent • ils bougèrent • ils eurent • ils dormirent •
ils avancèrent • ils ouvrirent • ils surprirent • ils remplirent • ils pensèrent
Même remarque que pour l’exercice 5.
**
Vers 1440, l’Allemand Gutenberg découvrit et mit
au point l’imprimerie. On imprima alors les livres
avec des caractères mobiles représentant chacun
une lettre de l’alphabet. L’invention de l’imprimerie
fut capitale : elle permit de fabriquer beaucoup de
livres et cela coûta moins cher qu’auparavant. Grâce
à cette invention, les connaissances se diffusèrent
en Europe plus facilement et plus rapidement.
8
**
Mon oncle et ma tante m’invitèrent à passer les
vacances d’hiver dans leur chalet près de Chamonix.
Je n’avais jamais skié et j’étais très content d’y aller.
Le premier matin, nous prîmes un télésiège et nous
arrivâmes sur les pistes de bonne heure. Je me lançai avec confiance. Soudain, je perdis le contrôle de
mes skis. La chute fut violente. J’eus un plâtre. Je
passai le reste des vacances à regarder les autres
skier. Quelle malchance !
*
je / tu répondis • ils marchèrent • nous eûmes • vous
allâtes • je / tu fus • nous sortîmes • j’écoutai • ils
eurent • il rugit • nous essayâmes • ils furent • il jeta
• ils virent • tu allas
5
*
j’eus, il eut • je pris, il prit • j’allai, il alla • je partis, il
partit • je finis, il finit • je mangeai, il mangea • je
trouvai, il trouva • je fus, il fut • je fis, il fit • je rinçai, il rinça • je vis, il vit • je rangeai, il rangea • je
remplaçai, il remplaça • je fleuris, il fleurit
On peut demander aux élèves de conjuguer les
verbes de l’exercice à d’autres personnes.
Dictées
nos 18 à 22
Pa
s
se r e l l e s
CONJ : L’emploi de l’imparfait et du passé simple,
pp. 96-97
ORTH : La lettre c, pp. 104-105
ORTH : La lettre g, pp. 106-107
91
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 92
Conjugaison
Les temps du passé de l’indicatif
L’emploi de l’imparfait
et du passé simple
I Découverte collective de la notion
Cette leçon aborde la notion de la concordance des
temps dans un texte narratif. À l’issue du CM1, l’emploi concomitant de l’imparfait et du passé simple est
en cours d’acquisition et sera poursuivi en CM2 et au
collège. L’intégration de la concordance de ces temps
se fera progressivement grâce aux diverses lectures
à voix haute ou silencieusement et par la pratique
régulière d’écriture de récits.
• Relève les verbes conjugués qui décrivent
la femme et ses enfants. À quel temps sontils conjugués ?
parlait, poussait, avait, semblait sont conjugués à
l’imparfait.
Afin de rappeler les terminaisons de l’imparfait, on
fera conjuguer entièrement au tableau un des verbes
du texte.
• Relève les verbes qui expriment les actions
d’Harry. À quel temps sont-ils conjugués ?
fit, alla, décida et observa sont conjugués au passé
simple.
Afin de rappeler les terminaisons du passé simple, on
fera conjuguer entièrement au tableau les verbes
faire et observer.
À ce stade de la leçon, on amènera les élèves à réfléchir sur l’utilisation de deux temps du passé dans un
même texte. On récapitulera leurs observations (voir
ci-dessous) dans un tableau. Il pourra être complété
tout au long de l’année.
On utilise l’imparfait pour :
– décrire les personnages, les lieux, les objets ;
– exprimer une action qui dure…
On utilise le passé simple pour :
– exprimer ce que font les personnages pour que
l’histoire avance ;
– exprimer une action courte…
2 Avant d’aborder les exercices, certaines activités
peuvent être mises en place dans le cadre d’un
entraînement collectif :
– repérer, dans divers extraits de romans ou de
contes, les verbes à l’imparfait et ceux au passé simple et justifier l’emploi de chacun de ces temps en
référence au tableau récapitulatif (ou pour le compléter) ;
92
pp. 96-97 du manuel
– compléter avec un verbe conjugué au passé simple
une phrase commencée à l’imparfait (Je dormais
depuis une heure lorsque tout à coup…) ;
– poursuivre l’activité de conjugaison systématique :
l’enseignant dit un verbe, une personne et indique
s’il doit être conjugué à l’imparfait ou au passé simple ; les élèves conjuguent le verbe sur l’ardoise ou le
cahier de brouillon.
II Mise en application
EXERCICES 1 À 3 : Pour distinguer ces deux temps, les
élèves doivent prendre appui sur les terminaisons.
On leur conseillera, en cas de doute, de se reporter
aux mémentos des leçons sur l’imparfait (pp. 88, 90
et 92) et le passé simple (p. 94).
EXERCICES 5 À 7 : Pour aider les élèves à choisir entre
le passé simple et l’imparfait, on leur rappellera qu’ils
peuvent :
– s’aider des mots qui indiquent qu’une action soudaine, non prévue, se produit (tout à coup, soudain…) ;
– repérer les phrases dans lesquelles on décrit un
personnage, un lieu ou une action qui dure et dont
on ne sait pas quand elle a commencé.
........
........................
) ............................
97
........
.
....
(p
....
........
....
....
....
....
....
....
....
....
....................
........................
........................
....
s....
....
....
in
....
....
ss
....
....
de
....
....
....
de....ux
s ....
le....
....................
t ....
........
....en
em
ct....iv....
....
lle
co
........
a
....
....
ir
de
....
....
cr
....
....
e
is
dé
....
....
....
....
pr
n
....
co....m....
........
................O
it....bi....en
so....
n ....
io....
at....
tu
........
si
....
....
....
la
....
....
e
....
....
qu
....
....
....
in
....
....
....
................af
........................
........................
....
....
o....
....
tr
....
....
:
in
....
....
d’
us
....
....
....
....
....rt
in....se
ss....
................to
de....
r ....
ie....
........
pr....em
........
....du
u
;
....
....
en
o
....
....
nt
....
....
dé
co
....
vi
....
u
le
....
....
....
un....je
à ....
........
................–....
....nt
....ue
....s....jo
....nt
....fa
en
ux
........
....
....
t
de
:
....
....
en
n
....
....
m
io
....
....
ct
ne
....
....
....
....
................du
re....la....te........l’é....vé
in........
ss....
........
........de
nd
....
....
e
co
....
....
it
se
....
....
su
....
....
ur
le
....
....
....
................–....
et....tr....e....la....po
........
....rm
........pe
i va
........
r
....qu
....
....
eu
o,
....
....
ch
dé
....
....
en
vi
....
....
cl
u
....
....
....
....
....je
du
........
....ge
................dé
on....na
rs....
........
....pe
....t,
....bo
....ro
un
....
....
s
:
....
....
e
nt
....
....
fa
xt
....
....
te
en
....
....
....
....
de....ux
s ....
le....
................du
e ....
........
....èn
....m
em
........
....et
an
....
cr
....
....
l’é
....
....
....
....
de
....
....
rt
....
....
....
........
................so
....l.....................
rt....ue
....
....vi
de
on
........
m
....
....
n
....
n
....
io
....
....
so
at
....
....
in
ns
....
....
ag
....
........
l’im
........
....n
................da
....lo
ra....se
iv....
........
....su
....ur
po
....
....
....
se
....
....
t
ci
....
....
....
....
ré
....
....
....
....
................Le
........................
........................
.
....
....
s
es
....
....
le
èv
....
....
si
él
....
....
s
....
....
er
....
nt....
co....
........
t ra
................de
........
de....vr....on
........
ils
...., ....
on
....
si
....
....
e
lu
....
....
br
nc
....
....
co
am
....
....
....
....
n
ch
E
....
....
....ur
....................
da....ns....le
........
ne....nt
en....
vi....
re....
....
s
nt
....
........
fa
....
....
en
....
....
....
....
l.
ux
....
....
ue
de
....
....
....
virt
........
................
on....de
m....
........
ce
........
....ns
....t....da
st
....en
....
re
....
ils
....
s’
....
ou
....
................
Écrire
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:52
Page 93
Corrigés des exercices
1
2
*
6
passé simple
imparfait
jouai
sortîmes
regardâtes
écoutèrent
mangea
souris
jouais
écoutaient
souriais
regardiez
sortions
mangeait
*
Les verbes à l’imparfait sont soulignés, ceux au
passé simple sont en gras.
Jadis, au fin fond des monts, vivait un aigle qui se
croyait le plus grand des oiseaux. Un jour, il décida
de s’envoler pour aller voir le monde. Il battit de ses
grandes ailes et se dirigea vers l’océan. Il le survola
sans se reposer pendant plusieurs jours.
3
**
fit : passé simple • regarda : passé simple • paraissait : imparfait • s’avança : passé simple • marcha :
passé simple • se hâtaient : imparfait • se mit : passé
simple • se rapprochait : imparfait • était : imparfait
• ferma : passé simple • attendit : passé simple
4
*
Bercée par le bruit de la foule, j’attendais, à moitié
endormie sur le banc. Soudain, un gros chien au
pelage marron surgit d’entre les jambes des visiteurs [du musée]. Il bondit dans la pièce en aboyant.
Ses griffes dérapaient sur le parquet avec des crissements aigus. Visiblement, il était affolé.
Hélène Kerillis, Le Miroir de l’invisible,
Magnard Jeunesse.
7
*
a. C’était une journée d’automne, le vent soufflait ;
soudain, une violente bourrasque se mit à hurler
dans les branches.
b. Alice et Yann marchaient silencieusement dans les
feuilles mortes, lorsqu’ils entendirent du bruit :
devant eux, un cerf s’immobilisa. Il semblait aussi
surpris qu’eux.
8
**
Cet exercice fait appel à l’imagination des élèves.
On demandera à ceux qui le souhaitent de lire
leur production, les autres relèveront les verbes
au passé simple et à l’imparfait.
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Nous étions tranquillement installés sur la plage
quand tout à coup une rafale de vent emporta au loin
notre parasol.
b. J’attendais le bus depuis un quart d’heure. C’est
alors que je vis arriver mon père dans une nouvelle
voiture.
c. Ourédine et Isham jouaient au football dans leur
jardin. Soudain, le ballon atterrit dans le jardin des
voisins.
5
*
Dictée
no 20
Il y avait longtemps, une vieille femme habitait
dans cette cabane. Un matin, elle vit une lumière qui
venait de la forêt. Elle essaya de s’en approcher,
mais la lumière s’évanouit aussitôt.
Pa
s
se r e l l e s
CONJ : L’imparfait, pp. 88-89
CONJ : Le passé simple, pp. 94-95
93
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:53
Page 94
Conjugaison
Les autres temps de l’indicatif
Révisions :
les autres temps de l’indicatif
I Découverte collective de la notion
Cette double page de révisions peut commencer par
une lecture collective du mémento. On demandera
aux élèves de rappeler pour chaque temps simple les
terminaisons des verbes. Ils conjugueront ensuite le
verbe acheter qui est donné en exemple à toutes les
personnes, ainsi qu’un verbe du 2e et du 3e groupe
donné par l’enseignant.
Pour le passé composé, on demandera aux élèves de
rappeler comment ce temps se construit, les terminaisons possibles des participes passés (avec des
exemples), ainsi que la règle d’accord du participe
passé (pas d’accord avec le sujet quand on conjugue
avec l’auxiliaire avoir, accord en genre et en nombre
avec le sujet quand on conjugue avec l’auxiliaire
être).
Le récapitulatif terminé, l’enseignant donne plusieurs verbes en indiquant le temps et la personne de
conjugaison :
manger, imparfait, 1re personne du pluriel
finir, futur, 3e personne du singulier
aller, passé composé, 2e personne du pluriel…
Les élèves les écrivent sur leur cahier de brouillon,
l’ardoise ou le tableau de la classe.
L’enseignant choisira des verbes permettant de
revoir les principales difficultés abordées dans les
leçons précédentes afin de les mémoriser.
pp. 98-99 du manuel
EXERCICE 3 : L’analyse de dit est difficile car il s’écrit
de la même façon au présent de l’indicatif et au passé
simple. On précisera donc aux élèves que cette double page de révisions ne porte pas sur le présent de
l’indicatif : l’objectif est clairement indiqué au-dessus
de l’exercice 1.
EXERCICE 4 : On conseillera aux élèves de chercher
d’abord l’infinitif du verbe conjugué, puis le sujet
avant d’écrire les phrases au futur.
EXERCICE 6 : Là encore, on indiquera aux élèves de
chercher l’infinitif du verbe conjugué puis le sujet et
de le remplacer par le pronom personnel correspondant si c’est un groupe nominal.
Comme le texte est à écrire au passé composé, les
élèves doivent vérifier qu’ils ont bien écrit les deux
mots (l’auxiliaire être ou avoir conjugué au présent
et le participe passé) et qu’ils ont bien fait les
accords lorsque c’est nécessaire.
........................
........
) ............................
........
. 99
........
........(p
....re
ri
....
c
........................
É
....
....
....
....
....
........................
........................
II Mise en application
EXERCICE 1 : On indiquera aux élèves qu’ils peuvent
relire le mémento de la page 56.
On pourra également écrire au tableau les indicateurs de temps à utiliser devant chaque verbe : hier
pour le passé composé, autrefois, chaque jour ou
tous les ans pour l’imparfait, tout à coup ou soudain pour le passé simple et demain ou dans deux
jours pour le futur.
94
la....
en........
................
bi....
en....t ....
........
aiss
........
........................
co....nn
........
....es
èv
....
él
....
s
....
le
....
l,
....
ra
ne
....
né
....
....
.... ........
....
n....gé
x,....ils
....
bé....li....
O....
........
................E
........et
....ix
....ér
....st
....A
ée
....
in
....
ss
....
i-....
....
de
ag....
....
e
........
nd....
........
po....ur....im
s ....
té....
ul....
................ba
ic....
di....ff....
de
........
r
....
oi
....
av
....
s
....
pa
....
....
t
....
....
en
....
....
ai
........
........
....vr
................de
é.................................
....
ss
....
pa
....
t
....
es
....
s’
....
i
....
es
....
....
qu
èv
....
....
....
....
....ce
....s....él
....r
te....xt....e,....le
................ne
........
rt....ie....du
....
pa
re
........
iè
....
....
em
....
e
pr
....
....
tr
la
....
....
en ....
....s....
....an
en....t ........
........
nt....em
................D
ro....
ff....
l’a....
............
....er
nt
....
co
....
ra
....
.........
....
ns
t
....
....
en
iv....
........ai
Rom
........
s ....
et....le....
........
................do
....is
am
ur....s ....
....
le
et
........
....
ix
....
ér
....
st
la....
A
....
,
....
....
us
....
....lix
....bé
en....te....r....so.... ....
és....
........
................O
se....pr
........
....ut
....pe
ie
....
rt
....
pa
....
e
....
et
nd
....
....
....
at
co
se....
so....ld.... ........
........
........
ch....aq....ue
................La
e ....
tr....
........
....en
ue
og
........
al
....
di
....
....
un
........
....
d’
....t.
....
e
és....en
........
pr....
....rm
........
................fo
l’u....til....is....at....io....n....du
........
....ec
av
....
n
ai
....
m
....
....
ro
....
ef
........
....ch
................le
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:53
Page 95
Corrigés des exercices
1
*
Lors de la correction,
on demandera aux
élèves d’indiquer l’infinitif, le groupe et la
personne de chaque
verbe conjugué afin
de les entraîner pour
les exercices suivants.
2
*
passé composé
imparfait
passé simple
futur
ont planté
est repartie
avez eu
as été
avez ri
finissions
bondissiez
allais
faisions
pâlissais
comprit
mangeâmes
allai
racontèrent
appela
fus
prit
feras
songerai
sera
viendrons
vaudra
5
2e pers.
a. irez : verbe aller, futur,
du pluriel
b. entendit : verbe entendre, passé simple, 3e pers.
du singulier
c. attrapaient : verbe attraper, imparfait, 3e pers. du
pluriel
d. aurons : verbe avoir, futur, 1re pers. du pluriel
e. es revenu : verbe revenir, passé composé, 2e pers.
du singulier
3
**
passait : verbe passer, imparfait, 3e pers. du singulier
était : verbe être, imparfait, 3e pers. du singulier
décida : verbe décider, passé simple, 3e pers. du singulier
sonna : verbe sonner, passé simple, 3e pers. du singulier
répondit : verbe répondre, passé simple, 3e pers. du
singulier
sont sortis : verbe sortir, passé composé, 3e pers. du
pluriel
dit : verbe dire, passé simple, 3e pers. du singulier
rentreront : verbe rentrer, futur, 3e pers. du pluriel
reviendrai : verbe revenir, futur, 1re pers. du singulier
4
*
a. je prenais • b. ils firent • c. elles sont revenues •
d. tu as atteint • e. j’eus • f. nous voyions
6
**
Ma mère et ma sœur sont allées faire des courses
dans un grand magasin. À neuf heures, le magasin a
ouvert ses portes. Les vendeuses ont accueilli les
clients avec un grand sourire. Au rayon mode, ma
sœur a choisi plusieurs vêtements. Ma mère a parcouru les allées du magasin et a fini par trouver le
rayon des chaussures. Deux heures plus tard, elles
sont rentrées à la maison bien chargées.
7
**
Le lendemain matin, Théophile n’entendit pas le
radio-réveil. Il ouvrit un œil à neuf heures moins le
quart. […] Tétanisé, il sauta hors du lit et descendit les escaliers quatre à quatre. Il prit une banane
dans le compotier et la fourra dans son sac à dos.
Puis il se colla deux poignées de céréales dans la
bouche. Il fit passer le tout avec un grand verre de
lait froid.
Éric Boisset, Le Grimoire d’Arkandias,
Magnard Jeunesse.
**
a. Tu replieras la carte routière avant de la ranger
soigneusement dans le tiroir.
b. Elles remueront énergiquement la pâte à beignets,
ainsi elle sera bien lisse.
c. Nous n’oublierons pas d’arroser les plantes de
notre voisin.
d. Je secouerai mon mouchoir blanc et ainsi vous me
verrez de loin.
e. Vous manierez cet outil avec beaucoup de prudence.
8
**
Jadis, toutes les bêtes étaient amies. Le roi des animaux les dirigeait toutes et c’est ainsi que chats,
chiens, rats, lions et brebis vivaient en paix. Un jour,
le roi chargea le chat d’aller porter un message au
chien, il lui remit une lettre et lui confia un petit pot
de miel car il savait que le chien en était friand. Le
chat partit aussitôt.
95
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:53
Page 96
Conjugaison
Un autre mode
Le présent de l’impératif
I Découverte collective de la notion
• Quel type de phrase le poète a-t-il employé
dans les cinq premières strophes ? Lisez le
titre du poème puis expliquez pourquoi il a
utilisé ce type de phrase.
Le poète a utilisé des phrases injonctives (ou impératives) car il écrit des conseils que pourrait donner
une sorcière.
Ces questions font appel à des connaissances acquises (ou en cours d’acquisition selon le moment de
l’année où l’on introduit cette leçon). Les élèves ont
appris à reconnaître les phrases injonctives (ou
impératives) grâce à ce qu’elles expriment (donner
un ordre, un conseil ou une consigne de travail en
classe) et à l’absence de sujet exprimé. À ces éléments s’ajoute également la conjugaison du verbe.
L’enseignant introduira alors le nom de ce temps de
conjugaison : le temps présent du mode impératif.
On demandera aux élèves d’indiquer à qui s’adresse
le poète : à vous. Les verbes sont conjugués à la
2e personne du pluriel (présence à plusieurs reprises
de la terminaison -ez).
• Modifiez le poème comme si le poète
s’adressait à une seule personne : quelles
transformations observez-vous ?
Retiens-toi de rire / N’écoute pas les arbres / Ne dis
ton nom / ne tends pas la main / N’ouvre ta fenêtre.
Les verbes sont modifiés ainsi que les pronoms personnels et les déterminants possessifs.
Difficultés attendues : L’orthographe des verbes peut
poser problème aux élèves. Ils peuvent utiliser les tableaux
à la fin du manuel (pp. 202-208).
Par comparaison, on observera que les verbes sont
conjugués cette fois à la 2e personne du singulier. On
demandera aux élèves d’observer les terminaisons et
de dire ce qu’il y a de particulier pour deux d’entre
eux : écoute et ouvre. On constate l’absence du s du
présent de l’indicatif (tu écoutes, tu ouvres).
a mis en évi2 Cette première phase d’observation
e
dence la conjugaison de la 2 personne du singulier
et du pluriel (elles sont notées au tableau). Il manque la 1re personne du pluriel : on demandera aux
élèves de modifier une nouvelle fois les cinq premières strophes du poème comme si le poète était
présent dans la classe et s’adressait à tous y compris
96
pp. 100-101 du manuel
à lui. On récapitulera toutes les personnes de conjugaison de l’impératif dans un tableau.
Pour familiariser les élèves à ce nouveau mode, on
pourra leur proposer plusieurs activités :
– un élève écrit une consigne au tableau, un ou plusieurs camarades l’effectuent ;
– écrire une règle de jeu ou un mode d’emploi pour
l’utilisation ou la fabrication d’un objet ;
– relever des consignes dans les manuels scolaires et
classer les verbes en fonction de leur groupe et de la
personne de conjugaison.
II Mise en application
EXERCICE 2 : L’auxiliaire avez ne doit pas être relevé
car son sujet (vous) est inversé. Bien que très ressemblant dans sa construction, il est différent des
verbes reposez et répétez : le vous qui suit ces deux
verbes est le pronom réfléchi, les verbes se reposer
et se répéter étant des verbes pronominaux.
Pour reconnaître un verbe conjugué au présent de
l’impératif, deux critères sont nécessaires : le sens de
la phrase (donner un ordre, une consigne, un
conseil) et l’absence de sujet exprimé.
EXERCICE 4 : La remarque concerne les deux premières phrases : il faut changer le déterminant
(son devient notre). On rappellera également aux
élèves que les deux parties de la négation encadrent
le verbe conjugué (phrases a. et g.). Quant à la
phrase c., elle est à compléter avec un prénom ou un
groupe nominal.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
........
....ra
....de
............
de....m....an
........
on
....,....
........................
....ce
....ci
....er
ex
t
....
....
ce
....
er
....
nn
....
....
do
........
de....
....ns
t ....
an....
........da
ttes
........
........
....ce
ux....re
................Av
........
....de
er
ch
........
er
....
....
ch
....
de
....
....
es
....-.....
èv....
....io
él....
....bl
........
....bi
....x
........à...la
....ou
....n
................au
....so
....ai
....m
à
....la
e
....
in
....
is
....
....
cu
....
de
........
........
....t....ce
en
liv....re
........
........
....em
....iv
....ct
................un
co....lle
a ....
....
er
rv
........
se
....
....
ob
....
....
on
....
et
........
es....au
ue........
té....
........
........
....èq
....no
se....ro....nt
................th
........
....es
....qu
ar
....
m
....
re
....
s
....
Le
....
t.
....
ri
n....
éc....
........
d’....
....tio
....uc
........
....pe
pr....od
la ....
t ....
an....
................ty
........
....nd
pe
es
........
vé
....
....
er
....
ns
....
co
....
........
....
....et
....u
....ea
....bl
........................
................ta
........................
....
....
....
.
....
le
....
el
........
....du
....vi
....di
................in
........................
....1)
. 10
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /1
18/07/08
9:53
Page 97
Corrigés des exercices
*
a. Viens jouer avec moi.
d. Ne marchons pas sur cette pelouse.
f. Mets ton manteau à cause du froid.
**
allez
dis
reposez
prenez
répétez
3
**
a. bouge
b. souris
c. respire
d. va de l’avant
e. ouvre
f. saute
On peut demander aux élèves de conjuguer ces
verbes aux autres personnes pour travailler la
conjugaison de ce temps.
4
**
Prends un journal.
Prends des ciseaux.
Choisis dans ce journal un article ayant la longueur
que tu comptes donner à ton poème.
Découpe l’article.
Découpe ensuite chacun des mots qui forment
cet article et mets-les dans un sac.
Agite doucement.
Sors ensuite chaque coupure l’une après l’autre.
Copie consciencieusement dans l’ordre
[où elles ont quitté le sac.
Même remarque que pour l’exercice 3.
6
**
a. Tu joues dans le jardin.
b. Joue dans le jardin.
c. Regarde ce joli chapeau.
d. Tu regardes trop la télévision.
e. Que penses-tu de ce roman ?
f. Pense à aller chercher du pain !
**
a. Ne perdons pas notre temps.
b. Finissons rapidement notre exercice.
c. Gardons une part de gâteau pour Émilie.
d. Ne disons rien à personne.
e. Restons calmes.
f. Allons à la piscine.
g. Ne restons pas ici.
h. Patientons un peu.
Même remarque que pour l’exercice 3.
se r e l l e s
s
2
5
Pa
1
GRAM : Les types de phrases, pp. 10-13
CONJ : Les verbes avec une terminaison en -e, -es, -e,
pp. 62-63
97
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 98
Orthographe
Des sons, des lettres
Les accents et le tréma
I Découverte collective de la notion
• Relevez tous les mots qui comportent un
accent.
• Classez-les selon leur prononciation.
Mots dans lesquels on entend le son [e] : réchauffe,
désert, s’étendre, réduit, rejeté, déchet, nécessaire.
Mots dans lesquels on entend le son [ε] : atmosphère, forêt, photosynthèse, oxygène.
Mot dont la prononciation ne change pas avec l’accent : à.
Difficultés attendues : Dans la seconde question, on précisera qu’il s’agit de classer les mots en fonction du son
transcrit par la lettre accentuée. Si le travail demandé est
effectué individuellement, on classera collectivement les
deux premiers mots (atmosphère, réchauffe), ce qui permettra de mettre les deux sons en évidence. Le à ne sera
évoqué qu’au moment de la correction.
On expliquera le contenu du texte qui fait appel à des
connaissances qui ne sont pas forcément acquises par les
élèves.
Suite au classement, on observe que les lettres
accentuées sont deux voyelles : le e et le a. D’autres
lettres peuvent-elles être accentuées ? Les élèves
répondent en donnant des exemples. Si nécessaire,
on proposera sous forme de devinettes des mots
contenant un ô ou un ï.
Les mots appartenant aux deux premières listes sont
ensuite lus à voix haute afin de bien faire entendre la
différence entre les sons. On nomme alors les trois
accents utilisés : l’accent aigu, l’accent grave et
l’accent circonflexe.
On peut faire observer ensuite que, dans certains
mots, l’accent peut ne pas changer la prononciation :
c’est le cas pour à dans la dernière liste. On demandera aux élèves de compléter cette liste. S’ils ne proposent pas de mots avec un tréma, l’enseignant en
écrira quelques-uns au tableau. On indiquera que
l’accent grave ou l’accent circonflexe sert à distinguer certains homonymes (à/a, où/ou, mûr/mur…).
Le tréma indique qu’il faut prononcer séparément
deux voyelles placées côte à côte.
2
On pourra ensuite proposer des mots aux élèves
(effet, serre, nécessaire) et demander d’expliquer
pourquoi la lettre soulignée n’est pas accentuée. On
en conclura que l’on n’accentue jamais un e suivi
98
pp. 102-103 du manuel
d’une double consonne. Les élèves pourront rechercher d’autres exemples qui confirment cette règle.
2
On poursuivra la phase d’observation avec différents exercices :
– écrire au tableau des mots dans lesquels il manque
des accents, les faire lire à voix haute pour que les
élèves se rendent compte de l’importance des
accents, puis faire placer les accents comme il
convient et relire les mots correctement accentués ;
– on peut aussi proposer la même activité en ajoutant
à la liste des mots qui s’écrivent sans accent. Les mots
sont choisis en fonction de leur particularité : des
mots avec un e suivi d’un x (pour préparer l’exercice 2 : exact, extérieur, complexe…), des mots
dans lequel le e est suivi d’une consonne (dernière,
dernier, nez, clef, pied, festival, après…) ;
– écrire au tableau des phrases et un petit texte dans
lesquels il manque des accents (sur toutes les voyelles et en variant les différents types d’accents), les
faire lire à voix haute en prononçant les mots tels
qu’ils devraient être écrits et faire placer les accents.
2
Le mémento sera lu collectivement à voix haute
pour revoir l’écriture phonétique et insister sur le
tracé des accents.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On conseillera aux élèves de lire les mots
à voix basse pour pouvoir distinguer la prononciation
de chaque lettre accentuée.
EXERCICE 4 : Afin de compléter correctement les
mots, les élèves doivent les prononcer à voix basse
pour bien identifier le son produit par la lettre e.
EXERCICE 5 : L’objectif de l’exercice étant de placer
correctement les accents, on peut rechercher les
mots collectivement ou donner des indices (la première lettre, le nombre de lettres).
EXERCICE 6 : On pourra préciser que les accents qui
manquent sont à mettre uniquement sur la lettre e et
que le tréma n’est pas utilisé. On conseillera aux élèves de lire d’abord le texte à voix basse.
EXERCICE 7 : On peut autoriser l’utilisation du dictionnaire pour cet exercice. On rappellera ce que
sont des mots synonymes.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 99
......
........................
........................
....
....
....
....
....
......
....................
....3)
. 10
........................
........
............(p
........................
....
....
....
....
........................
....
la
........, ..
ur....ce
........
....................
ér....at....io....n.....Po
........
........................
....um
én
....
e
....
un
....
n
....
no
....
........................
....
et
a-...
....
e
or....
....
e ....
....xt
cr....ir....
........te
dé....
re....un
t ....
....
....ri
........
isan
fa....
........
ag....it....d’....éc
....en
re
....
tu
....
ri
....
éc
....
d’
................Il....s’....
....
l
...
ai
....
de....s..
av
tr....
........
........
lis....te
........
ép....ar....er....le
.........La
pr....
....in
....ss
........
pe....ut
le....de
....
r
........
pa
........
e
....
té
....
....
................on
en
....
és
....
pr
re....
n....vé....lo....,..
n ....
io....
t :....u....
at....
........
........
situ
....en
........
....t....la
lle....ct....iv....em
....en
........
....m
....co
te
....
ui
tr
....
....
................le
ns
....
co
e,...
....
re
.......
....pé
........
....u
....êt
pe....ut
e,....u....n....e ....po
........
à....ut....ili....se....r....
....on
ph
....
....s....
lé
....
....ot
té
....
n
....
u
....
,
....
................m
u
....
ea
....
bé
ât
bé........,..
........
........
n....ch
un
....
........
....e,
....,....u
ân
........
vi....si....on
un
, ....
lé....
té....
ée....
........
........
....in
em
....
ch
....
e
....
................la
n
....
u
....
,
le....
e...................
........
....rp
rè....gl....e,....u....n....e....ét....oi....
e ....
, u....n....e....éc....ha
n....
ée
........
n
....
ig
....
....
po
e
....
................u....
n
....
u
....
,
........
teau
........
èr....e,....u....n....gâ
m....
e ....
n....
................u....
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
4
[ε] comme dans
frère ou crêpe
[e] comme dans
été
une bêtise • le père
• un modèle • une arête
• la crème • honnête
• la pêche • la bière
• un hêtre • la cuillère
un éléphant • méchant
• une épicerie
• un médaillon
• léger • un tréma
• une fée • un canapé
• hélas • le théâtre
• l’écolier • l’amitié
5
*
a. Les élèves notent leurs devoirs à faire à la maison
dans un cahier de textes.
b. De 1939 à 1945 a eu lieu la Seconde Guerre mondiale.
c. Z est la dernière lettre de l’alphabet.
d. Pierre a annoncé une bonne nouvelle à ses
parents : il a réussi son examen de français.
e. Avant de partir, l’automobiliste vérifie qu’il a de
l’essence dans le réservoir de sa voiture.
*
**
« On a enlevé notre reine ! » Ce cri résonne dans ma
tête comme dans celle de milliers de fourmis et il me
semble qu’il hante encore les galeries de la fourmilière. Notre reine, notre mère à tous, a disparu dans
l’épaisse forêt tropicale qui nous entoure. Autant
chercher une aiguille dans une meule de foin, dira-ton ! Et c’est moi, mandibule de Savon qui suis chargé
de l’enquête.
Fred Bernard, La reine des fourmis a disparu,
Albin Michel Jeunesse.
7
3
**
a. édenté • b. un théâtre • c. la crème • d. un caïman
• e. une héroïne
6
2
*
Noël • une cédille • un dé • le règlement • un rêve •
malgré • la bibliothèque • un arrêt • l’entrée • le
même • une sphère • une corvée • une guêpe • la
fenêtre
**
a-6 • b-3 • c-2 • d-5 • e-1 • f-4
naïf • du maïs • haïr • une mosaïque • une coïncidence • la faïence • égoïste • une héroïne • l’ouïe
Lors de la correction, on lira à voix haute tous les
mots afin de bien faire entendre les différences de
prononciation lorsqu’il y a ou pas un tréma.
Pa
s
se r e l l e
ORTH : Les consonnes doubles, pp. 118-119
99
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 100
Orthographe
Des sons, des lettres
La lettre c
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Relevez tous les mots qui contiennent la
lettre c. Classez-les en deux groupes : ceux où
c se prononce [k], ceux où c se prononce [s].
Les mots dans lesquels c se prononce [k] : classe,
commença, écriture, siècle, particulièrement,
cruel, cages, cage.
Les mots dans lesquels c se prononce [s] : commença, exercice, leçon.
EXERCICES 1 À 4 : On conseillera aux élèves de lire les
Difficultés attendues : Les élèves ne connaissent pas forcément l’alphabet phonétique. On expliquera ce que
signifient les signes [k] et [s]. Ils pourront présenter leur
classement dans un tableau.
• Quand vous entendez le son [k], quelles
lettres suivent le c ? Même question avec le
son [s].
Quand on entend le son [k], le c est suivi par une
consonne : un u, un a ou un o.
Quand on entend le son [s], le c est suivi par un i ou
un e. (On ajoutera le y qui n’est pas dans le texte.)
• Quel signe particulier trouve-t-on dans
commença et leçon ?
C’est une cédille.
On demandera aux élèves de lire à voix haute ces
deux mots sans la cédille et d’expliquer à quoi elle
sert. Puis on recherchera collectivement devant
quelles voyelles il faut placer une cédille pour entendre le son [s] : le a, le o et le u.
2 Pour « automatiser » le placement de la cédille, on
écrira au tableau des mots contenant la lettre c et on
les fera lire tels qu’ils sont écrits (y compris ceux qui
devraient avoir une cédille), puis on fera placer la
cédille là où c’est nécessaire. On pourra également
demander aux élèves de trouver des mots contenant
la lettre c et de les employer dans une phrase.
2
On profitera de cette leçon pour aborder ou pour
revoir les verbes qui se terminent par -cer. Les verbes seront conjugués aux temps connus des élèves à
ce moment de l’année.
2
Lors de la lecture du mémento, on s’attardera sur
la remarque et on cherchera des mots dans lesquels
le c est suivi d’un h (chameau, achat, tache…), ce
qui permettra d’aborder le son [ ʃ].
100
pp. 104-105 du manuel
mots à voix basse afin de bien entendre le son produit par la lettre c.
EXERCICES 5 ET 6 : On rappellera aux élèves de bien
observer la voyelle qui suit la lettre c, puis de se référer au mémento pour choisir entre c et ç.
EXERCICE 7 : Si les élèves ont du mal à trouver les
noms correspondants aux dessins, on peut les chercher collectivement (le nom hameçon est peut-être
le plus difficile à trouver). Une fois les noms identifiés, les élèves vérifient leur orthographe à l’aide du
dictionnaire.
On demandera aux élèves de construire des phrases
« riches » avec un sujet, un verbe et au moins deux
compléments.
EXERCICE 8 : On pourra demander aux élèves de
recopier intégralement le texte. En plus de constituer un bon exercice de copie, cela facilitera le placement correct des mots grâce au contexte.
EXERCICE 9 : Cet exercice constitue une révision des
différentes graphies du son [k]. Avant de le donner à
effectuer aux élèves, on peut revoir, à l’aide d’exemples, ces différentes graphies.
........................
........
........
........................
....5)
. 10
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
....
.... ................
........................
........
gé....un
................
di....
........
ais....ré
m....
ja....
........................
e ....
tr....
-ê....
ut....
........
....t....pe
n’
....on
....
es
nc
........
....
èv
....
....
do
él
....
....
a
s
....
....
er
....
........
....rv
....se
................Le
n ....ob
O....
........
....e.
....m
....lè
ob
....
pr
........
de
c-....
....
....
ra
....
....
cé
ca
....
....
on
s
....
....
le
én
....
....
r
ge....
........
....ga
................
en....dé
........
po....ur
cé....s....
........
én
....on
es
........
....
es
br
....
....
qu
m
....
....
el
....
....
no
qu
....
....
s
de....
....,....
....re
................
....oi
....st
....e....hi
....tit
e....pe
....
un
....
:
s
....
s....
....
....
te
ue
....
....
iq
ur
....
....
st
co
ri
....
....
s
té
....
....
se
ra....
........
....ph
................
....s
ur....e,....de
es....
m....
........
....
....s....de
ité
au
....
....
un
t
....
....
s
ri
....
....
de
éc
....
....
t
et
....
....
....
uv....en
........
................
us....so
pl....
........
....t....le
....e....es
rb
....
....
ve
....
....
le
....
....
....
....
nt
....
....
do
....
....
................
................
....e.
....al
tio....n....fin
es....
........
....
....e....qu
un
le
....
....
,
t,
....
....
ri
en
....
....
io
és
....
....
pr
pr
....
....
a
...., ....
ud....re
................
so....
ré....
........
de
....s....
pa
....t....
an
....
ét
....
....
n’
ès
....
....
if
tr
....
....
ct
je
....
....
cé
....
....
ob
on
L’
....
....
....
un....én
................
re........
....
....ri
....t....éc
uv....en
........
....pe
ils
....
....
e,
....
....
m
m
....
....
co
lè
i
....
....
ob
....
....
qu
s
pr
....
....
....
....ot
....s....m
................
....r....de
....se
....ili
t à....ut
an
........
ill
ve
....
........
t
....
....
an
en
....
....
e
nd
....
....
pl
pe
....
....
m
si
....
....
ce
ra....
........
....ur
................
ç.....O....n....po
........
........un
....
....c....ou
un
cé
....
....
t
....
....
on
en
....
....
én
rt
....
....
ur
po
....
....
....
er....le
ng....
................
........
....ha
es....d’....éc
........
élèv
....
x
au
........
.....
ce
....
....
er
,
....
....
in
os
....
....
is
op
....
....
vo
pr
....
....
....
leur
........
................
ob....lè....m....e....de
pr....
........
re...le
........
....ud
so....n....
....so
e ....
de....ré
........
........
....r....qu
fie
ri
....
....
vé
....
................et
de
....
....
un
........
....ac
a....à....ch
....
....tr
et
........
....
rm
....
....
pe
....
....
i
e.
....
....
bl
qu
....
....
si
........
....en
................
pr....éh
m....
co....
........
nt....et
re....
........
co
....hé
t
....
es
....
e
....
xt
....
te
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 101
Corrigés des exercices
On profitera de la correction collective pour
expliquer le sens de certains mots inconnus des
élèves ainsi que le texte de l’exercice 4.
1
*
avancer • caleçon • malicieux • ceinture • cigogne •
bicyclette • lacet • façade
2
*
mercredi • bec • recommander • acteur • éclore •
documentaire
3
*
Les syllabes sont en gras.
Le corps possède un langage qui exprime silencieusement ce que nous ressentons. Si, par exemple, je
hausse les épaules, cela signifie quelque chose de
précis. Si je fronce les sourcils, j’ai sans doute un
souci.
4
*
conserver • corps • conseillé • consommer • calories
• chacun • caractéristiques • calculer
5
8
**
Les parents posèrent leurs outils contre le mur et,
poussant la porte, s’arrêtèrent au seuil de la cuisine.
Assises l’une à côté de l’autre, en face de leurs
cahiers de brouillon, Delphine et Marinette leur
tournaient le dos. Elles suçaient le bout de leur
porte-plume et leurs jambes se balançaient sous la
table.
– Alors ? demandèrent les parents. Il est fait, ce problème.
Les petites devinrent rouges. Elles ôtèrent les porteplume de leur bouche.
– Pas encore, répondit Delphine avec une pauvre
voix. Il est difficile. La maîtresse nous avait prévenues.
Marcel Aymé, « Le problème »,
in Les Contes du chat perché, © Éditions Gallimard.
9
**
un haricot • un aqueduc • un orchestre • un koala •
le capitaine • le disque • un arc • une locomotive •
le lac • un requin • une quille • un cadre • un képi
• un quai
*
une place de cinéma • un exercice difficile • une sorcière aux yeux perçants • un cygne gracieux • un
garçon agaçant
6
*
un saucisson délicieux • une glace à la cerise • un
billet de cent euros • une chanson douce • un berceau bleu ciel • une sucette au citron
*
Dictée
no 15
se r e l l e s
s
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
Tous les balcons de cet immeuble sont décorés avec
de belles jardinières de fleurs.
Mon père a installé une balançoire dans notre jardin.
La bonne fée a transformé une citrouille en carrosse pour que Cendrillon puisse aller au bal.
L’écureuil est un animal très vif.
Le pêcheur accroche un hameçon au bout du fil de
sa canne à pêche.
L’ascenseur est en panne : nous sommes obligés de
prendre l’escalier pour accéder à notre appartement.
Pa
7
CONJ : Les verbes en -ier, -uer, -ouer, -cer et -ger,
pp. 64-65
CONJ : L’imparfait, pp. 88-89
CONJ : Le passé simple, pp. 94-95
ORTH : Les lettres finales muettes, pp. 114-115
101
OPF-CM1 -2:2e partie
10/02/09
Orthographe
La lettre g
12:27
Page 102
Des sons, des lettres
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Quelle est la lettre commune à ces noms de
métier ? A-t-elle toujours la même prononciation ?
C’est la lettre g. Elle n’a pas toujours la même prononciation.
EXERCICES 1 ET 2 : On conseillera aux élèves de lire à
On lit ensuite à voix haute le nom des métiers pour
identifier les sons produits par la lettre g. On
remarque qu’elle peut se prononcer [g] (garagiste,
photographe, archéologue, guide) ou [] (garagiste, gendarme). On observe alors les lettres qui
suivent la lettre g en fonction du son produit.
• Quelle lettre doit-on mettre entre le g et le
i ou le e pour faire le son [g] ?
C’est la lettre u (guide, archéologue).
Sans le u, la lettre g se prononcerait [].
2 Après avoir reproduit le tableau du mémento vide,
on demandera aux élèves de le compléter. Pour les
aider, on pourra leur proposer des devinettes avec
des mots :
– dans lesquels on doit ajouter un e entre le g et les
voyelles a et o ;
– dont le g est une lettre finale muette ou une lettre
qui se prononce ;
– avec la graphie gy.
Le tableau complété sera recopié dans le cahier ou
sur une affiche.
2 On pourra profiter de cette leçon pour aborder ou
pour revoir les verbes qui se terminent par -ger. Les
verbes seront conjugués aux temps connus des
élèves à ce moment de l’année (présent et imparfait
probablement). On insistera, bien sûr, sur les personnes qui doivent s’écrire avec un e entre le g et la
terminaison (la 1re personne du pluriel au présent,
les trois personnes du singulier et la 3e personne du
pluriel à l’imparfait).
2
La lecture du mémento sera accompagnée d’un
exercice d’entraînement : l’enseignant écrit au
tableau des mots à trous et demande aux élèves de
les compléter si nécessaire avec un e ou un u. Les
élèves justifieront leur réponse en lisant à voix haute
chaque mot ainsi que la partie du mémento qui
correspond.
102
pp. 106-107 du manuel
voix basse chaque mot pour entendre le son produit
par la lettre g, mais aussi de bien regarder la lettre
qui suit et de se reporter au mémento. Lors de la correction, on indiquera le sens de certains mots en les
cherchant dans le dictionnaire.
EXERCICE 3 : L’exemple donné dans la remarque
concerne le présent de l’indicatif du verbe nager. On
pourra faire conjuguer complètement un autre verbe
en -ger au présent et à l’imparfait en entourant les
personnes de conjugaison pour lesquelles il faut
ajouter un e entre le g et la terminaison.
EXERCICE 4 : On rappellera le son produit par le signe
phonétique.
EXERCICE 5 : On précisera que la lettre g peut se prononcer [g] ou [].
EXERCICE 6 : On donnera des exemples de mots de la
même famille :
changer ➞ changement, changeant…
EXERCICE 7 : On précisera que tous les mots à trouver comportent la lettre g qui peut se prononcer [g]
ou [], ou être une lettre finale muette. On leur
demandera d’écrire des phrases enrichies de plusieurs compléments.
........................
............
........
........................
....7)
. 10
(p....
............
....................
....re
....ri
....c
............É
........................
........................
au....x....
....................
....r........
an....de
m....
........
........................
....r....de
r ....pa
ce....
........
....en
....m
....m
co
....
ra
........
....
ien....
....
ur
rt
....
....
po
pa
....
....
n
....
........
....e....ap
....al
....ic
............O
....at
....m
am
gr....
........
....se
....as
....cl
....le
el
s....
....
....
qu
de
....
....
à
s,
....
....
es
m
....
....
èv
no
....
....
....
es....
........
............él
lis....te....(d
........
....ue
ch....aq
........
de
....s....
ot
s....
....
....
le
m
....
....
e
s
le
....
....
qu
....
....
nt
ra
....
....
....
....
elle
........
....pp
............ne
....n....ra
rb....es....).....O
ve....
....
s
....
de
....
....
ifs
....
....
et
ct
....
....
ifs
je
....
....
ct
....
....
ad
je
s
....
....
....
....
et....le
............ad
ué....s ....
........
....ug
....nj
re....co
êt....
....
t
en
.
....
........
iv
....
....
nt
do
....
....
te
....
....
or
es
....
....
pp
rb
....
....
ra
....
........
ils....se
............ve
ls ....
........
....ue
au....xq
m....s ....
....
no
....
x
....
....
r
au
....
....
se
....
....
és
ili
....
....
rd
ut
....
....
s
co
....
....
....
....
fa....ut....pa
............ac
........
’il....ne
........
....a....qu
....er
....is
....
....éc
r
pr
....
si
....
....
oi
....
on
,
....
....
ch
in
....
....
t
nf
....
....
....
....
....en
pe....uv
............E
èv....es........
él....
les........
: ....
....
s
....
ot
....
....
t
m
....
....
an
s
....
....
is
le
....
....
fa
....
....
us
....
....
en
....
te....
........
............to
ue....lis
........
....aq
ch
........
....ns
da
....
s
....
ot
....
....
m
ec
....
....
....
....
av
es
s
....
....
qu
....
ot
....
el
....
m
....
....
....s....
de
........
............qu
....er
....oy
....pl
em
à ....
s ....
oi....
....
ef
....
ut
....
....
r
to
....
....
ce
n
....
....
io
on
....
....
nt
....
én
....
te
....
....
ra
....
........
....ur
............at
n....po
.........O....
op....os....és
........
....pr
ns
....
....
s.
so
....
....
le
....
....
ib
ux
....
....
ss
de
....
....
po
s
....
....
....
....
....ns
....io
....at
............le
....ci
....so
es....as
........
elqu
qu
........
t
en
........
....
em
....
iv
....
ct
....
lle
....
....
............co
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 103
Corrigés des exercices
Lors de la correction des différents exercices, on fera lire les mots ou les phrases à voix haute afin de
bien identifier l’association des sons et des graphies.
1
*
j’entends []
le bourgeois • une nageoire • des bagages
• le danger • la girouette • le bourgeon • le geai
• la giboulée • dérangeant
*
a. villageois • nager • plongeon • allongeait •
rougeole
➞ L’intrus est pingouin.
b. gronder • guirlande • glace • guère • parking
➞ L’intrus est plage.
c. mangeoire • cageot • esturgeon • bougeoir •
bourgeon
➞ L’intrus est magot.
d. agripper • glu • gredin • galet • anguille
➞ L’intrus est longtemps.
e. girafe • genou • sagesse • argile • largeur
➞ L’intrus est longueur.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’expliquer pourquoi le mot non recopié est un
intrus et d’écrire une phrase avec chacun de ces
intrus.
*
a. Le directeur du théâtre a annoncé un changement
de programme.
b. Nous mangeons des figues.
c. Autrefois, on utilisait les pigeons voyageurs pour
envoyer des messages.
d. Il nageait avec vigueur.
e. Le vent agite les vagues.
f. Le magicien est fatigué.
g. L’homme entra dans la boulangerie et acheta trois
baguettes ainsi qu’une galette aux amandes.
4
6
*
rouge ➞ rougeâtre
cage ➞ cageot
diriger ➞ dirigeable
venger ➞ vengeance
bougie ➞ bougeoir
village ➞ villageois
nage ➞ nageoire
plonger ➞ plongeoir
7
**
a. une obligation
b. des guillemets
c. un Strasbourgeois
d. le sang
e. longue
f. bouger ou agiter
*
a. Ils ont partagé une orangeade.
b. Elles mangeaient du gigot.
c. Nous rangeons nos affaires puis nous sortons de la
classe.
d. Arrêtez de vous agiter !
e. C’est le printemps, regardez tous ces bourgeons.
f. Le geai est un oiseau des bois.
g. Cédric étudie la biologie à l’université.
*
a. Elle interrogeait le gardien.
b. Tu connais la conjugaison du verbe rougir.
c. Nous mélangions les légumes.
d. Je déménageais mes bagages.
e. Nous mangeons des escargots.
f. Amélie a oublié son sac de sport dans le gymnase.
se r e l l e s
s
3
5
Pa
2
j’entends [g]
un gant • guérir • une guirlande
• des bagages • goûter • le gag
• grogner • la guerre • la glissade
CONJ : Les verbes en -ier, -uer, -ouer, -cer et -ger,
pp. 64-65
CONJ : L’imparfait, pp. 88-89
CONJ : Le passé simple, pp. 94-95
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
103
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 104
Orthographe
Des sons, des lettres
La lettre s
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Observez les mots en vert. Quel son produit la lettre s ? Quelles lettres sont placées
avant et après le s ?
La lettre s produit le son [z]. Les lettres qui sont placées avant et après le s sont des voyelles (i, e, o, u).
EXERCICES 1 À 3 : On conseillera aux élèves de lire les
Difficultés attendues : Il sera peut-être difficile pour les
élèves qui ne connaissent pas l’alphabet phonétique de
répondre à la première question. L’enseignant écrira au
tableau la transcription du son [z].
pas poser de difficultés. Si l’enseignant le juge nécessaire, ils pourront faire l’objet d’une recherche orale
collective avant la réalisation de l’exercice. On précisera que tous les noms comportent un ou deux s (le
mot jogging ne peut pas être accepté).
Les phrases inventées devront comporter un sujet,
un verbe et plusieurs compléments.
• Observez les mots en orange. La lettre s produit-elle le même son que dans les mots en
vert ? Pourquoi certains mots ont-ils deux s ?
La lettre s produit le son [s] dans les mots en orange.
Les deux s sont nécessaires pour faire le son [s].
On demandera comment se prononceraient les mots
au-dessous, passer et aussitôt s’il n’y avait qu’un
seul s. On pourra prolonger cette observation en faisant lire à voix haute les mots suivants et en demandant aux élèves de les employer dans une phrase afin
de bien en différencier le sens : désert et dessert,
caser et casser, poison et poisson, cousin et coussin, viser et visser…
2 On pourra prolonger l’observation du mémento,
qui aborde le cas du s en lettre finale, en faisant lire
à haute voix les mots suivants : dans, un rhinocéros, un ibis, puis, un sas, un pas, tous, près,
hélas, des fils, des fils, alors, un ours, mais, le
maïs, plus, moins, un virus, un obus…
2
On reproduira sur le cahier ou sur une affiche le
tableau à double entrée du mémento et on demandera aux élèves de le compléter avec d’autres mots
dont ils chercheront l’orthographe dans le dictionnaire.
2 On peut prolonger cette leçon par une révision
des autres graphies des sons [z] (dixième, dizaine)
et [s] (attention, piscine, six, cinéma, hameçon)
que l’on illustrera avec des exemples.
104
pp. 108-109 du manuel
mots à voix basse afin de bien identifier les deux
sons, d’observer les lettres qui encadrent la lettre s
et de se référer au mémento si nécessaire.
EXERCICE 4 : Les noms des vêtements ne devraient
EXERCICE 5 : Les élèves doivent penser à se relire une
fois l’exercice terminé afin de vérifier que le texte
complété est cohérent.
EXERCICE 8 : L’exercice terminé, l’enseignant demandera aux élèves de relire à voix basse les mots complétés et les règles du mémento si nécessaire.
EXERCICE 9 : On rappellera ce que sont des mots de
la même famille et on précédera la réalisation de
l’exercice d’une recherche orale collective à partir
des exemples suivants :
chanter ➞ une chanson
apprendre ➞ l’apprentissage
conjuguer ➞ la conjugaison
EXERCICE 10 : On donnera préalablement des exemples de synonymes :
extraordinaire ➞ fantastique
découragé ➞ désespéré
affection ➞ tendresse
........
........................
........
........................
....9)
. 10
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
....
.... ................
........................
ite....s....
........
................
s su
le....
r ....
ge....
........
visa
........................
........
ut....en
........
on....pe
....
t,
en
........
....
em
....
ra....-....
iv
....
....
st
ct
s
....
....
le
le
....
....
ol
:
....
ri....
pa....
ri....
................C
re....G....
........
....er
de....Pi
xt....e....
te....
au
........
s
re
........
....
le
êt
....
....
ib
d’
....
....
ss
....
....
er
po
....
....
év....it
........
....ur
................
po
........
....es
au....ss....ur
........
....s....ch
de
e.....
....
....
nt
es
....
....
ie
m
....
....
cl
gè
....
....
la
ta
....
....
....
ch....ez
e ....
................
le....vi....
el....
........
....uv
ur....no
le....
........
ou
r-....
....
....
es
pa
....
....
té
m
....
....
l’i
he
....
....
ac
....
....
de
........
....ps
....m
................
s te
le....
ve....r ....
er....
........
....ns
....it....co
s....
do
....
....
e
pa
....
....
xt
a
....
....
n’
te
....
....
Le
ps
....
....
....
....m
ce....te
................
e.....Si........
pl....
m....
ss....é....si....
....
pa
....
....
i....
....
lu
du
....
....
a
et
....
....
er
....
it
....
ig
fa
....
....
rr
co....
an....t ....
................
........
....gn
....ei
....ns
ié,....l’e
........
....ud
....
é
....ét
is
....
....
ét
fo
....
....
re
....
....
ne
co
....
....
U
en
....
....
n.
........
....so
....ai
................
....ug
....nj
co
........
....s....de
re....ur
....
er
....
....
s
nt
....
....
le
ro
....
....
e
....
....
ne
êm
....
....
ig
m
....
....
ul
so....
........
................
é,....le....s ....él....èv....es
........
....pi
....co
....
....re
e
....
....
xt
....
....
te
s.
....
....
....
ur
....
re
tt
le
....
....
....
la....le
....t....
................
po....rt....en
m....
co....
qu....i ....
....
s
....
ot
....
m
....
s
....
le
....
us
....
to
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 105
Corrigés des exercices
Lors de la correction, on lira à voix haute les
mots et les phrases de chaque exercice pour bien
identifier les deux sons et leurs graphies.
1
*
servir • masque • plastique • autobus • stylo •
instant • chanson • os
2
*
**
a. une bassine • un passage • une assemblée • un
carrosse ➞ L’intrus est une plaisanterie.
b. une sieste • un aspirateur • une catastrophe • un
touriste ➞ L’intrus est un rasoir.
c. un tapis • une souris • un cliquetis • un permis
➞ L’intrus est du tennis.
d. une saison • une maison • une combinaison • une
livraison ➞ L’intrus est une chanson.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
de justifier leur choix. L’intrus pourra ensuite
être employé dans une phrase.
On expliquera le sens des phrases c. et e.
*
Ces phrases sont données à titre d’exemples.
Mikaël a oublié son nouveau blouson dans le vestiaire du gymnase.
Le professeur d’éducation physique a un survêtement pour chaque jour de la semaine.
Les élèves doivent enlever leur casquette avant
d’entrer en classe.
Il manquait deux boutons à sa chemise.
Les chaussettes de l’archiduchesse sont sèches,
archisèches.
Marie porte toujours un sac assorti à ses chaussures.
Pour assister au mariage de sa sœur, Olivier s’acheta
une nouvelle veste.
On expliquera le sens de la phrase d.
8
**
Pendant la visite du zoo, ce garçon semblait mal à
l’aise. Il gardait les bras croisés. Son visage montrait
qu’il avait besoin d’être rassuré. Heureusement, son
cousin a su l’amuser.
**
mentir : un mensonge • plaire : le plaisir • obéir :
l’obéissance • guérir : la guérison • connaître : la
connaissance • promettre : la promesse • détruire : la
destruction • faiblir : une faiblesse • surprendre : une
surprise • naître : une naissance • avertir : un avertissement • courir : une course
10
**
tâcher : essayer • drôle : amusant • épier : surveiller
• briser : casser • un partage : une division • la fortune : la richesse • malheureux : triste • sécher :
essuyer • la cause : la raison • malin : rusé • une
interrogation : une question • diminuer : baisser
*
Dictée
no 15
se r e l l e s
s
Il était une fois une paire de chaussures qui étaient
mariées ensemble. […] Elles habitaient une belle
boîte en carton où elles étaient roulées dans du
papier de soie. Elles s’y trouvaient parfaitement
heureuses, et elles espéraient bien que cela durerait toujours. Mais voilà qu’un beau matin une vendeuse les sortit de leur boîte afin de les essayer à
une dame.
Pa
5
**
a. poser une question
b. un assassin en prison
c. Estelle est jalouse.
d. un dessin humoristique
e. une superbe glissade
9
4
**
a. un muscle de la cuisse
b. les roses dans le vase
c. le conseil de classe
d. une brosse à chaussures
e. dans la mesure du possible
7
vase • désert • hasard • cerise • analyse • oser • raisin
3
6
ORTH : Les consonnes doubles, pp. 118-119
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
VOC : Les synonymes, pp. 178-179
Pierre Gripari, « La paire de chaussures »,
in Contes de la rue Broca, La Table ronde.
105
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 106
Orthographe
Des sons, des lettres
Le son [j]
pp. 110-111 du manuel
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Relevez tous les mots dans lesquels vous
entendez le son [j]. Comment ce son peut-il
s’écrire ?
Les mot dans lesquels on entend le son [j] sont :
écureuil, bruyère, lumière, feuille, clairière.
Le son [j] peut s’écrire avec i, y, il ou ille.
EXERCICE 1 : On pourra commencer par une lecture à
Difficultés attendues : On transcrira le signe phonétique
[j] et on pourra reformuler ainsi la question : « Quelles sont
les lettres qui servent à écrire ce son ? »
voix haute des noms proposés et expliquer les noms
inconnus des élèves.
Lors de la correction et afin de préparer l’exercice 4,
on écrira au tableau cerfeuil, orgueil, écueil et
deuil. On demandera aux élèves d’observer la façon
dont s’écrit le son [œj] : -euil dans cerfeuil et deuil,
-ueil dans orgueil et écueil. On conclura ensemble
qu’on doit écrire un u avant le e pour que la lettre c
se prononce [k] et que la lettre g se prononce [g].
EXERCICE 3 : On conseillera aux élèves de lire les
Lors de la mise en commun, on fera lire à voix haute
le poème et on expliquera les mots de vocabulaire
qui peuvent être inconnus des élèves (bruyère,
chêne, clairière). La compréhension globale du
poème ne devrait pas poser de problème. On pourra
le donner à apprendre aux élèves.
tivement pour s’assurer qu’elle est bien comprise de
tous, notamment pour la transcription des sons.
2 Les mots du texte seront classés dans un tableau
EXERCICE 5 : Les élèves se reporteront, si nécessaire,
comme celui du mémento. On se limitera à l’étude
des noms communs. Puis on demandera aux élèves
de le compléter avec d’autres noms dont ils auront
préalablement vérifié l’orthographe dans le dictionnaire.
On observera particulièrement les deux dernières
colonnes pour déterminer quand il faut écrire -il (les
noms masculins) et -ille (les noms féminins). Selon
les propositions des élèves, on apportera des noms
masculins qui se terminent par -ille (un gorille, un
portefeuille, du chèvrefeuille, un millefeuille) : ce
sont des exceptions.
On pourra ensuite reprendre la liste établie collectivement et demander aux élèves de classer les mots
en fonction du son produit par les lettres finales. On
présentera le classement dans un tableau identique à
celui de l’exercice 2 en distinguant les noms féminins
et les noms masculins.
2
Hormis l’observation du genre du nom pour choisir entre -il et -ille, il n’y a pas d’autre règle pour
savoir quelle graphie choisir pour le son [j]. Ce qui
veut dire que les élèves doivent mémoriser les mots
les plus courants. L’enseignant pourra leur donner à
apprendre la liste des noms établie lors de la phase
de recherche. Ces noms peuvent être employés dans
des phrases qui seront écrites au tableau et dictées
les jours suivants.
106
mots de chaque liste à voix basse et d’observer leur
orthographe.
EXERCICE 4 : La lecture de la remarque se fera collec-
à la remarque de l’exercice 2.
EXERCICE 6 : Les élèves peuvent utiliser le dictionnaire pour compléter les mots qu’ils ne connaissent
pas.
EXERCICES 7 ET 8 : Ces deux exercices seront précédés d’une recherche orale collective à partir des
exemples suivants :
patrouiller : une patrouille • accueillir : un
accueil • entailler : une entaille • dérailler : un
rail • appareiller : un appareil • rayonner : un
rayon
On demandera aux élèves d’accompagner chaque
nom d’un déterminant.
EXERCICE 9 : L’objectif de l’exercice étant de savoir
transcrire le son [j] avec la bonne graphie, on peut
aider les élèves à trouver les mots si nécessaire (en
leur donnant la première lettre, le nombre de lettres
ou en les recherchant collectivement).
EXERCICE 10 : On rappellera ce que sont des mots de
la même famille. Par exemple : un travail, travailler, un travailleur.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 107
Corrigés des exercices
1
*
J’entends [aj] : le gouvernail • l’ail • la volaille • le
travail • une bataille • le soupirail
J’entends [εj] : l’abeille • l’oreille • le réveil • la
merveille • le sommeil • l’oseille • l’appareil • le soleil
• une groseille
J’entends [œj] : le cerfeuil • l’orgueil • l’écueil • la
feuille • le portefeuille • le deuil
J’entends [ij] : la brindille • la quille • le gorille • la
myrtille • une chenille
J’entends [uj] : la houille • l’andouille • la douille •
la citrouille • le fenouil
2
*
Noms masculins qui se terminent par -il : le gouvernail • l’ail • le travail • le soupirail • le réveil • le
sommeil • l’appareil • le soleil • le cerfeuil • l’orgueil
• l’écueil • le deuil • le fenouil
Noms masculins qui se terminent par -ille : le
portefeuille • le gorille
Noms féminins qui se terminent par -ille : la
volaille • une bataille • l’abeille • l’oreille • la merveille • l’oseille • une groseille • la feuille • la brindille • la quille • la myrtille • une chenille • la houille
• l’andouille • la douille • la citrouille
3
**
a. fille • vanille • anguille • cédille ➞ L’intrus est
ville qui ne se prononce pas [ij].
b. éveil • conseil • orteil • soleil ➞ L’intrus est bouteille car c’est un nom féminin.
c. effrayant • rayonnage • citoyen • aboyer ➞
L’intrus est sympathique dont le y ne se prononce
pas [j].
d. pierre • varier • passionnant • bientôt ➞ L’intrus
est craie dont le i ne se prononce pas [j].
e. faille • volaille • maille • paille ➞ L’intrus est bail
car c’est un nom masculin.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’expliquer pourquoi le mot non recopié est
l’intrus.
4
5
*
une bille • le vermeil • un vieil homme • une vieille
maison • une bouteille • l’émail • une groseille • un
conseil • la veille • une coquille • une béquille • un
fauteuil • une entaille
6
*
une hyène • la Guyane • une caille • bredouiller •
incroyable • une corbeille • un feuilleton • aboyer •
un cobaye • un poulailler • une genouillère • un
rayonnage • un yaourt • choyer • le loyer
7
**
a. le travail • b. la bataille • c. le réveil • d. les cisailles • e. un conseil • f. une dépouille • g. l’éveil •
h. un recueil
8
**
a. un voyage • b. une rayure • c. le nettoyage • d. un
détail • e. une noyade • f. un crayon • g. une frayeur
• h. une fouille
9
**
a. un écureuil • b. le noyau • c. la coquille • d. une
oreille • e. le brouillard • f. le noyer • g. les abeilles
• h. l’épouvantail • i. des écailles
10
**
un réveil : se réveiller, l’éveil
un balai : balayer, le balayage, une balayette, un
balayeur
un crayon : crayonner, un crayonnage
une feuille : feuilleter, le feuillage, un feuillet, un
feuilleté, un feuilleton, feuillu, effeuiller, un portefeuille, un millefeuille, du chèvrefeuille
*
l’orgueil • le chevreuil • l’accueil • le bouvreuil• le
cerfeuil • le recueil • l’écureuil • un écueil • un
cercueil • le deuil • le seuil • un treuil
Pa
s
se r e l l e s
ORTH : Le pluriel des noms en -al, -ail, pp. 142-143
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
107
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 108
Orthographe
Des sons, des lettres
La lettre h
I Découverte collective de la notion
• Nommez et épelez ces noms d’animaux.
Un cheval, un hérisson, un hibou, un chimpanzé,
une hirondelle, un phoque, un hippopotame, une
hyène, un héron, un chat, un chien, un rhinocéros.
Difficultés attendues : Tous les noms d’animaux contiennent la lettre h (on rappellera le titre de la leçon).
Les élèves peuvent rechercher dans le dictionnaire l’orthographe des noms qui leur posent problème pour pouvoir
les épeler correctement.
La lettre h se situe-t-elle toujours au même
endroit ?
La lettre h peut se situer au début du mot (hibou,
hyène…), au milieu (rhinocéros) ou être associée à
une autre consonne dont elle modifie la prononciation (chien, phoque…).
• Classez les noms en fonction du son produit.
On entend [f] : un phoque.
On entend [ʃ] : un cheval, un chimpanzé, un chat,
un chien.
On n’entend pas la lettre h : un hérisson, une
hirondelle, un hibou, un hippopotame, une
hyène, un héron, un rhinocéros.
2
On peut ensuite demander aux élèves s’ils
connaissent des mots dans lesquels la lettre h associée à d’autres lettres pourrait produire un autre son
(ch qui se prononcent [k]). Si aucune réponse n’est
donnée, on pourra aider les élèves à les trouver en
proposant des devinettes ou en faisant un dessin au
tableau.
2 On poursuivra cette observation avec les mots
commençant par h que l’on écrira au tableau sans
déterminant : les élèves devront écrire le ou la
devant chaque nom. On constatera que devant
hirondelle et hippopotame, par exemple, on ne
peut pas écrire le ou la : il faut écrire l’. Ces deux
noms commencent par un h muet alors que les
autres noms d’animaux commencent par un h aspiré.
On pourra également proposer aux élèves de les
écrire au pluriel avec le déterminant des : lorsque le
h est muet, on fait la liaison (des hirondelles), lorsque le h est aspiré, on ne peut pas faire la liaison (des
hiboux). On terminera cette activité en classant les
mots trouvés en deux groupes : ceux qui commen-
108
pp. 112-113 du manuel
cent par un h muet et ceux qui commencent par un
h aspiré.
2
La lecture du mémento, qui sera faite collectivement, aborde deux particularités non observées
pendant la phase de découverte : le h qui sépare la
prononciation de deux voyelles et le h précédé d’un
s (sh) ou de sc (sch). On fera appel aux connaissances des élèves ou l’on cherchera dans le dictionnaire
d’autres mots pour illustrer ces deux cas.
2
Avant d’aborder les exercices, on terminera la
leçon par de courtes activités d’entraînement :
– écrire des mots au tableau, demander aux élèves
de chercher dans le mémento à quel « cas » ils se
réfèrent ;
– demander aux élèves d’inventer des phrases simples comportant un ou plusieurs mots avec la lettre
h. Ces phrases pourront ensuite être dictées ;
– dicter des mots simples comportant la lettre h ou
les faire deviner par un dessin ou en les mimant.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On peut faire reformuler la consigne
après la lecture de la remarque : il faut recopier les
noms devant lesquels on peut écrire le ou la.
EXERCICE 3 : On autorisera les élèves à utiliser le dictionnaire pour trouver les mots correspondant aux
définitions et les orthographier correctement.
EXERCICE 4 : On lira à voix haute les transcriptions
des deux sons. On conseillera aux élèves de lire les
mots à voix basse afin de bien distinguer les sons.
EXERCICE 5 : On rappellera ce que sont des homonymes et on demandera aux élèves d’en citer.
............
........................
........................
)
....
113
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
........
....
ro
........nt
........
....ur
po
........
....es
....èv
........................
....s....él
xt....e,....le
....
te
....
ur
....
le
....
r
....
ge
....
di
....
tt
....
ce........e....
e ....
ur....ré
........
........
....ss
........pa
................Po
....d....se
qu....an
........
et
....
....
où
....
r
....
de
....
an
........
....
m
........
de
ts ....et....ce
........
........
....en
....m
....te
................se
s....vê
....
....e....le
....ir
....cr
dé
....
de
....
t
....
....
an
........
....
av
....
....
e,
........
....èn
................sc
s.................................
ge....
........
....na
on
....
rs
....
pe
....
s
....
le
n
....
nt
io
....
....
.... ....:....
....
e fo
....pt
....ri
........
....sc
la....de
........
................qu
....ns
....r....da
....se
....ili
....ut
à
s
....
ot
....
m
....
n....
s
....
u....
....
de
........
....e,
....e....
....is
....st
em
........
e....ch
................Li
....n....
....,....u
....at
ch
n
........
u
....
,
....
....
ac
....
....
m
....
....
o. ....
ha
ot....
n........
........
....
pa....re....il....ph
................u
........
,....u....n....ap
u
ea
........
....
ap
....
ch
....
n
....
u
....
t,
........
....or
................sh
Écrire
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 109
Corrigés des exercices
Lors de la correction, on expliquera le sens des
mots inconnus des élèves.
*
haine • hotte • hamac • haricot • hanche • héros •
hasard • houx
*
la haine • l’homme • l’horreur • l’hélicoptère • l’héritage • la hotte • l’histoire • le hamac • le haricot • la
hanche • l’hameçon • l’hôtel • le héros • l’hémisphère • l’humain • l’habillage • le hasard • l’hygiène
• le houx
3
**
a. la hache
b. l’heure
c. l’hôpital
d. le hamster
e. le hiéroglyphe
4
5
7
**
a. C’est une phrase.
b. Il est enrhumé.
c. C’est le chaudron de la sorcière.
d. Les musiciens forment un orchestre.
8
**
a. Notre-Dame de Paris est une magnifique cathédrale gothique.
b. Les mammouths sont des éléphants préhistoriques qui ont disparu il y a 40 000 ans.
c. De la fin du IIIe siècle à la fin du Ve siècle, les
Barbares ont envahi l’Empire romain.
d. Quand il est en vacances, mon père adore pêcher
au bord de la rivière.
e. Le dromadaire possède une bosse alors que le
chameau en a deux.
*
j’entends [ʃ]
j’entends [k]
chenille
cheminée
choisir
chanter
chalut
chou
cheville
achever
loucher
chouette
bûche
blancheur
réchauffement
chaos
écho
archéologie
chœur
chlore
choléra
chorale
chronomètre
chrétien
chrome
orchidée
chrysalide
*
a. En saut en hauteur, je suis le meilleur !
Qui est l’auteur de ce roman ?
b. Il faut être en forme pour nager si longtemps.
Ce hêtre fait de l’ombre à notre maison.
c. Nous avons mis du thym dans le pot-au-feu.
Il avait le teint vif, un peu rouge.
d. Le gardien du phare s’ennuie le soir.
Le far est un gâteau typiquement breton.
se r e l l e
s
2
*
un hélicoptère • l’herbe • un haricot • une histoire •
l’hiver • l’horloge • de l’huile • honnête
Pa
1
6
VOC : Les homonymes, pp. 184-185
109
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 110
Orthographe
Des sons, des lettres
Les lettres finales muettes
I Découverte collective de la notion
• Quel est le point commun des mots en couleur ?
Les mots en couleur se terminent tous par une lettre
finale muette (d, t, g).
Difficultés attendues : Si les élèves ont du mal à trouver la
bonne réponse, on leur proposera de lire les mots à voix
haute et de comparer ce qu’ils entendent avec ce qui est
écrit.
• Relevez un mot du texte qui montre l’utilité de la consonne finale de marchand.
Même chose avec long.
Cette lettre est utile pour construire un mot de la
même famille : marchandises.
La lettre finale muette g de long sert à construire
l’adjectif féminin longues.
– les mots qui n’ont pas de lettre finale muette alors
que des mots de la même famille ont une lettre en
plus (cauchemar ➞ cauchemarder, numéro ➞
numéroter) ;
– les mots de la même famille qui perdent la
consonne muette (plafond ➞ plafonner) ;
– les mots de la même famille qui ont une consonne
différente (verglas ➞ verglacé, pied ➞ piéton) ;
– les adjectifs masculins dont la lettre finale muette
se transforme (doux ➞ douce, faux ➞ fausse,
joyeux ➞ joyeuse).
Cependant, on conseillera aux élèves d’effectuer ces
manipulations qui restent un bon moyen d’éviter certaines erreurs d’orthographe lexicale.
II Mise en application
On demandera aux élèves de chercher des mots de la
même famille que bord pour montrer également
l’utilité du d (bordure, border).
EXERCICE 1 : On conseillera aux élèves de lire à voix
• Trouvez le féminin des adjectifs intelligent
et savant.
Intelligente et savante.
EXERCICES 2 À 4 : Ces exercices automatisent le fait
Difficultés attendues : On précisera que les deux mots à
trouver ne sont pas dans le texte et que les élèves doivent
faire appel à leurs connaissances personnelles.
basse chaque mot afin de trouver celui dont la dernière lettre se prononce.
de passer par le féminin pour trouver la lettre finale
d’un adjectif (exercice 1) ou d’un nom (exercices 2
et 3). Si les leçons sur le féminin des noms et des
adjectifs n’ont pas encore été abordées, on rappellera que le féminin se forme en général en ajoutant
un e à la fin du mot.
Les questions permettent de faire comprendre aux
élèves que les lettres finales muettes servent souvent
à construire d’autres mots de la même famille.
Inversement, pour savoir si un mot se termine par
une lettre finale muette, on peut essayer de trouver
un mot de la même famille dans lequel cette lettre
peut s’entendre ou le mettre au féminin.
EXERCICE 5 : La phase d’observation a permis de tra-
2 Afin que les deux manipulations (chercher un mot
EXERCICE 8 : On demandera aux élèves de rappeler,
de la même famille, chercher le féminin) deviennent
automatiques, l’enseignant écrira des mots au
tableau (hauteur, rondeur, gentille, lente…) et
demandera aux élèves de chercher le mot correspondant qui se termine par une lettre finale muette.
2 La dernière partie du mémento, qu’on lira collecti-
vement à voix haute, montre que les manipulations ne
sont pas toujours possibles. Il existe des exceptions :
– les mots invariables ;
110
pp. 114-115 du manuel
vailler sur des mots de la même famille. On peut
cependant donner d’autres exemples afin que les
élèves se familiarisent avec cette manipulation :
plomberie, plombier, plombage, plomber permettent de trouver plomb dont la lettre finale est b.
par une définition ou par des exemples, ce que sont
des contraires et des homonymes. Les phrases
inventées doivent être composées d’un sujet, d’un
verbe et de plusieurs compléments.
EXERCICE 9 : On cherchera collectivement les noms
représentés par les dessins pour éviter toute erreur
d’interprétation. Selon le niveau de la classe, l’enseignant demandera de chercher deux ou trois mots de
la même famille (sauf pour toit qui n’a qu’un mot de
la même famille).
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 111
Corrigés des exercices
1
*
6
**
a. un os
b. une vis
c. un as
d. un bus
e. un gang
f. mars
un combat • le froid • un abus • le trot • le réconfort • un complot • un accord • un tracas • un accroc
• le galop • un écart • un débat • un support • un
point • le regard • un pas • un plant
Lors de la correction, on demandera aux élèves
de lire à voix haute tous les mots de la liste afin
de bien mettre en évidence la prononciation de
l’intrus.
a. Il a fait un bond de 3 mètres.
b. Ce mur est en ciment.
c. Je suis arrivé en retard.
d. L’arrêt du bus est au coin de la rue.
e. Nous avons installé le camp au bord de l’eau.
f. Il a été tué avec un poignard.
3
*
a. une commerçante
b. la marquise
c. une Chinoise
d. une avocate
e. une montagnarde
f. une cliente
4
*
a. une Française
b. une étudiante
c. une sainte
d. une habitante
e. une Gauloise
f. une Savoyarde
5
**
a. un chanteur
b. une rizière
c. sanguin
d. un lardon
e. désertique
f. universel
➞ un vent fort
➞ un ciel gris
➞ un homme blond
➞ un garçon bavard
➞ un casque vert
➞ un sac blanc
➞ un commerçant
➞ le marquis
➞ un Chinois
➞ un avocat
➞ un montagnard
➞ un client
➞ un Français
➞ un étudiant
➞ un saint
➞ un habitant
➞ un Gaulois
➞ un Savoyard
➞ un chant
➞ le riz
➞ le sang
➞ le lard
➞ le désert
➞ l’univers
**
Lors de la correction, on demandera aux élèves le
verbe correspondant au nom trouvé.
8
**
a. lourd
b. aéroport
c. flanc
d. bruit
e. laid
f. un Portugais
9
**
un tapis : une tapisserie, tapisser, un tapissier
une dent : le dentiste, un dentier, dentaire, édenté,
denté, dentelé, dentifrice, dentition
le dos : un dossier, adossé, un dossard, endosser
un toit : une toiture
se r e l l e s
s
*
a. une voix forte
b. une casquette grise
c. une tête blonde
d. une fille bavarde
e. une voiture verte
f. une écharpe blanche
Pa
2
7
ORTH : Les mots invariables, pp. 126-127
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
ORTH : Le féminin des adjectifs, pp. 144-145
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
111
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 112
Orthographe
Des sons, des lettres
m devant m, b, p
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Donnez le nom de ces fruits. Quel son ontils en commun ? Quelles sont les lettres qui
composent ce son ?
Des framboises, des oranges, des mangues, des
mandarines et des pamplemousses.
qui est composé
Ces noms ont en commun le son [ɑ]
des lettres -an et -am.
On profitera de la correction des exercices pour
expliquer certains mots inconnus des élèves et enrichir leur vocabulaire en leur demandant de recopier
la définition dans leur cahier de mots, s’ils en possèdent un, ou de les utiliser dans des phrases que
l’on recopiera sur le cahier du jour, par exemple.
On pourra s’en servir ultérieurement pour faire une
dictée.
On demandera ensuite aux élèves de chercher des
mots (de différentes classes grammaticales) qui
contiennent ce son. On vérifiera leur orthographe
dans le dictionnaire, ce qui permettra d’observer les
: -en et -em comme dans
autres graphies du son [ɑ]
entente, pente, tempête, assemblée. Les mots trouvés au cours de cette recherche seront notés dans un
tableau identique à celui de l’exercice 6.
• Comment pouvez-vous savoir s’il faut
écrire -an ou -am ?
est suivi par un b ou un p, il faut
Lorsque le son [ɑ]
écrire -am.
On posera la même question pour les mots en -en et
-em. On vérifiera la règle en entourant en couleur le
b et le p dans tous les mots notés dans le tableau.
2
On pourra demander aux élèves de citer des mots
qui doivent
comportant d’autres sons que le son [ɑ]
s’écrirent avec un m. Ils devraient trouver des noms
avec -in ou -im et avec -on ou -om. Si ce n’est pas le
cas, on pourra leur proposer quelques devinettes.
Par exemple :
Je suis un instrument de géométrie utile pour
tracer des cercles.
Je suis le contraire du verbe descendre.
On me colle sur une enveloppe.
2
Lors de la lecture collective du mémento, on insistera sur la remarque qui donne la liste des exceptions à la règle. On recherchera la définition de ces
mots (hormis bonbon) dans le dictionnaire.
2
Avant d’aborder les exercices, on pourra terminer
cette leçon de façon ludique en proposant le jeu
« pigeon vole » : les élèves lèvent la main lorsque le n
se transforme en m dans les mots cités. Les mots utilisés seront choisis parmi ceux proposés lors de la
phase de recherche ainsi que dans les exercices.
112
pp. 116-117 du manuel
EXERCICES 1 À 3 : On conseillera aux élèves de bien
regarder la lettre suivant chaque syllabe et de se
reporter au mémento.
EXERCICE 4 : Pour bien choisir la syllabe qui convient,
les élèves doivent lire la phrase en entier « dans leur
tête » en complétant le mot.
EXERCICE 5 : On précisera que les syllabes -in et -im
sont des préfixes. On les ajoute devant le mot afin de
former un nouveau mot : son contraire.
Si la leçon sur les contraires et celle sur les préfixes
ont déjà été effectuées, on pourra prolonger l’exercice en demandant aux élèves de trouver d’autres
préfixes qui expriment le contraire et d’illustrer leurs
réponses par des exemples. Si ces deux leçons n’ont
pas encore été abordées, cet exercice peut servir
d’introduction.
EXERCICES 6 ET 7 : Les élèves peuvent vérifier l’orthographe des mots à l’aide du dictionnaire.
............
........................
........................
)
....
117
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
....
es....t....
........
....i....s’....
ie....qu
........
....nd
........................
in....ce
........
....un
te
en
........
....
és
....
pr
....
re
....
e,....
in
....
xt
ss
te........
........
de
........
an....s....le....ur........
................Le
e.....D....
bl....
........
....eu
....m
....im
un
....
....
ns
....
da
ue
....
é
....
....
....
ch....aq ........
....ar
it ....
....cl
fa....
e ....
........
................dé
e....ce....qu
....
....ir
....cr
dé
....t....
on
....
vr
....
de
....
....-....
....
es
....ri
....
....éc
él....èv
l d’
ai....
....s....
av....
tr....
........
................le
ar....at....io....n....du
....
ép
....
pr
....
....
La
.
....
....
ge
....
en
na
....
....
m ....t....
....
m....
....on
ta....
....rs
no....
t, ....
........
....en
................pe
em
iv....
ct....
lle....
........
e
....co
ir
....
fa
....
se
....
r-....
....
ut
........
....
pe
s pe
........
........
....re
ns....de
........
....tio
................tu
....x....ac
es....au
........
....rb
s
....ve
le
....
....
er
ci
....
....
....
....
un
so
....
....
t
as
en....
ur....
........
........
....èn
....m
em
................po
....s........
....er
....pi
....m
po
........
ux
....
de
....
.
:
....
r
....
....
es
....
su
....
....
ag
....
........
....pe
....nn
au....tr....e....gr....im
................so
........
un
.......
....e,
....èr
ci
....vi
e
....
....
un
....
....
r
le
....
....
su
....
....
re
....
nd....
....sé
ei....
....es
ét....
et........
........
................bl
ttre
........
....ba
....m
co
........
....ur
po
........
....lle
he
....
es....ca....-....
éc
....
d’....
e
....
....
ge
un
....
....
ca
....
....
....
....
la
....
....
us
....
........
pe....so
m....
....
ra
....
e
....
èm
....
ri
....
at
....
....
qu
em....-....
....
tr
....
e ........
....un
in....
....u,
vo....is....
e ....
........
................fe
, un
at....
........
....ch
un
er
........
....
ap
....
tr
....
at
....
ur
....
e…
....
as................
br....
....r....po
........
....em
....s’
....e
................lie
....tr
....nê
....fe
....e....rt
po
....
e
....
un
....
,
....
ur
....
.........
pe
d’un
....
....
....e....de
an....iè....re........
m....
........
................bl
ré....di....gé....à....la
........
êt
....re
....
ut
....
pe
....
........
e
....
m
....
xt
....
.... ps
e....te...
Le....te
....
........
....l.
....na
....ur
................C
........jo
ns....un
........
....da
té
....
la
....
re
....
rs
....
en
ve
....
....
és
....
........ ....t....
....pr
....it....di
........le
....re
................fa
ut....êt
pe....
ili....sé........
....
ut
....
n
....
so
....
ai
....
ug
....
nj
....
....
co
........
sé..... ........................
........
....po
................de
....m
....é....co
....ss
pa
....
le
....
....
ou
....
n
....
io
....
at
....
rr
na....
........
................de
Écrire
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 113
Corrigés des exercices
1
*
4
les impôts • l’intérieur • une informaticienne • timbrer • l’indifférence • il est impopulaire • un liquide
incolore • l’imprimeur • un intrus • immanquable •
c’est incorrect • un café imbuvable • l’imprudence •
l’inspecteur • une histoire incroyable • un inconnu
2
*
une pompe à vélo • tomber • la montre • une compote • la trompe de l’éléphant • un bonbon • un dindon • les pompiers • la compétition • un concert •
l’embonpoint • un compagnon • une tombe • enfoncer • sombre • une bonbonne • un compteur • un
conteur • le front
3
*
*
a. Au moment de l’embarquement, la foule s’est précipitée.
b. Le dompteur rencontre des difficultés pour dresser ses fauves.
c. Ce liquide limpide est imbuvable !
d. Il est important et intéressant que vous le rencontriez.
e. J’entends l’ambulance qui arrive.
f. Veux-tu du concombre ou du pamplemousse en
entrée ?
5
*
a. immettable
b. impoli
c. injuste
d. impossible
e. imparfait
f. incompris
un candidat • un bambou • camper • ancien • un
ambassadeur • une avalanche • une amande • de
l’ambre • la samba • un championnat • ramper •
étrange • une balançoire • gambader • franche
6
**
an
une antilope
un chat angora
une antenne de télévision
un antiquaire
un antivol
un changement
une angine
une plante
devant
7
am
un tambour
un cambrioleur
une ampoule
l’ambiance
une amphore
un champion
un trampoline
en
un entonnoir
s’envoler
une enveloppe
une entorse
un ventilateur
du dentifrice
une tentation
em
une tempête
un employé
un embarcadère
une empreinte de pas
un emballage
emménager
empêcher
la température
**
a. novembre
b. une lampe
c. une imprimante
d. trempé
Pa
s
se r e l l e s
VOC : Les préfixes, pp. 170-171
VOC : Les contraires, pp. 180-181
113
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 114
Orthographe
Des sons, des lettres
Les consonnes doubles
I Découverte collective de la notion
• Relevez les doubles consonnes dans les
mots en couleur.
tt, mm, pp, ss, nn, rr, ll.
On demandera aux élèves s’ils connaissent des mots
avec d’autres consonnes doubles (effacer, accueillir).
2
Les élèves chercheront ensuite d’autres mots avec
des consonnes doubles que l’on écrira sur une affiche
ou dans le cahier. L’enseignant pourra utiliser cette
banque de mots pour des dictées de mots ou de
phrases.
pp. 118-119 du manuel
2
On lira collectivement chaque point du mémento.
Les exceptions doivent être apprises par cœur. Pour
aider les élèves à éviter certaines erreurs d’orthographe, on leur fera noter sur le cahier que :
– les consonnes j, q, v, w et x ne sont jamais doublées ;
– les consonnes h et k peuvent être doublées mais
dans des mots peu ou pas utilisés dans le langage
courant (drakkar) ;
– les consonnes b, d, g, z ne sont pas souvent doublées (gibbon, addition, agglomération, pizza).
II Mise en application
Où sont-elles situées ?
Elles sont situées entre deux voyelles ou entre une
voyelle et la consonne r (apprendre).
On ajoutera qu’une consonne double peut également
se trouver entre une voyelle et la consonne l (souffler, acclamation).
• Quels mots changeraient de prononciation
s’ils n’avaient pas une double consonne ?
Emmène, Marinette, personne, serrée,
regrettaient.
EXERCICE 1 : La remarque conseille aux élèves de lire
chaque mot à voix basse pour entendre la différence
entre les sons [z] et [s]. On peut aussi les renvoyer au
mémento de la leçon sur la lettre s (voir p. 108).
EXERCICE 2 : On peut commencer l’exercice en lisant
les mots à voix haute. L’enseignant autorisera l’utilisation du dictionnaire pour vérifier l’orthographe du
mot serpent. Pour les autres mots, les élèves tiendront compte de la remarque.
EXERCICE 3 : Les élèves peuvent se référer au
Difficultés attendues : Pour aider les élèves à répondre à la
question, on peut leur demander de supprimer une des
consonnes doubles et de lire à voix basse le mot ainsi écrit.
On peut également leur donner un exemple :
Si j’enlève un l à ballon, le mot se lit toujours de la même
façon. Si j’enlève un l à pelle, le mot se lira [p e l].
2 Afin de préparer l’exercice 2, on observera les
mots Marinette, serrée et regrettaient. Pourquoi
n’y a-t-il pas d’accent sur le e qui produit le son [e]
(serrée) ou le son [ε] (Marinette, regrettaient) ? On
ne met pas d’accent sur un e suivi d’une double
consonne, c’est cette double consonne qui produit le
son [e] ou [ε]. La réciproque de cette règle est que
derrière une voyelle accentuée, il n’y a jamais de
consonnes doubles.
L’enseignant écrira plusieurs mots au tableau et
demandera aux élèves s’il faut doubler la consonne.
2 Certaines consonnes doubles sont utiles pour diffé-
rencier des homonymes (datte/date, canne/cane…).
L’enseignant écrira au tableau des phrases que les
élèves complèteront avec ces homonymes.
114
deuxième point du mémento.
EXERCICE 4 : La remarque sera lue collectivement
afin qu’elle soit comprise de tous.
EXERCICE 5 : Les élèves peuvent avoir l’impression de
savoir comment écrire les mots à compléter. On les
incitera cependant à vérifier leur orthographe à
l’aide du dictionnaire.
EXERCICE 6 : L’objectif de l’exercice est de bien orthographier des mots et non une recherche de vocabulaire. Si des élèves éprouvent des difficultés pour
trouver les mots qui correspondent aux définitions,
on effectuera la recherche collectivement.
EXERCICE 8 : On lira la consigne collectivement en
insistant sur l’exemple. On précisera que tous les
mots à trouver ont une consonne double. On demandera aux élèves d’écrire un déterminant devant chaque nom.
OPF-CM1 -2:2e partie
10/02/09
12:27
Page 115
Corrigés des exercices
1
*
la guérison • passer • une maison • une cassette •
hésiter • ramasser • bienfaisant
2
*
une échelle • un pélican • une bête • une assiette •
sérieux • un serrurier • un ennemi • s’énerver • une
antenne • un pèlerinage • une pelle • la terre
3
*
a. J’affirme que ce poète était africain.
b. Tu as travaillé avec efficacité afin de pouvoir terminer rapidement.
c. Nous étions très affaiblis par les efforts que nous
avions faits.
d. Monsieur Briand est officier de police.
e. Vous avez effectué une belle affaire en achetant
cette voiture d’occasion.
f. Ce chien était affolé et affamé.
4
7
**
Musique. Les projecteurs s’allument. Un magicien
invisible annonce : « Et maintenant, voici
Mme Lenoir, la femme sans corps ! » Le public
applaudit à tout rompre.
Gudule, La sorcière est dans l’école, Hachette Jeunesse.
8
**
a. un accueil
b. l’attente
c. un arrondissement
d. l’allumage
e. un accord
f. une accélération
g. une alliance
h. une annonce
i. une assemblée
j. une association
*
a. Le visage de cette fille est très pâle.
b. Tout s’est passé très naturellement et facilement.
c. Il travaille dans une grande salle.
d. Les feuilles se sont envolées en tourbillonnant.
e. Le ballon est allé droit dans le but.
f. Nous pédalions tranquillement dans les ruelles du
village.
g. Mets ces belles tulipes dans le vase.
5
*
a. J’ai accroché l’arrosoir.
b. L’assassin a été arrêté et mis en accusation.
c. Nous avons pris l’apéritif sous les acacias du
jardin.
d. Le cycliste accélérait pour rattraper le temps
perdu.
e. Le coureur est arrivé sous les applaudissements.
*
-il, -ir et -im sont des préfixes qui servent à écrire
le contraire de chaque adjectif.
se r e l l e s
s
a. illimité
b. irréel
c. illogique
d. illégal
e. immobile
Pa
6
Dictées
nos 1 et 4
ORTH : Les accents et le tréma, pp. 102-103
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
115
OPF-CM1 -2:2e partie
13/02/09
Orthographe
10:31
Page 116
Des sons, des lettres
Les noms terminés
par le son [œr]
I Découverte collective de la notion
• Donnez le nom des objets signalés par une
flèche. Quel est le son final commun de tous
ces noms ?
Des fleurs, un ordinateur, l’heure, un radiateur,
un rapporteur, un aspirateur ont en commun le
son [œr].
Difficultés attendues : On précisera aux élèves qu’il s’agit
de trouver le nom de ce qui est signalé par une flèche.
• Proposez un classement de ces noms. Comment s’écrivent-ils ?
Ordinateur, radiateur, rapporteur et aspirateur
sont masculins. Ils se terminent par -eur.
Fleur et heure sont féminins. Ils se terminent par
-eur ou par -eure.
Difficultés attendues : Le classement attendu repose sur le
genre des noms. On pourra préciser ce critère aux élèves si
nécessaire.
Connaissez-vous des exceptions ?
Le beurre, le cœur, une sœur et le chœur.
Ces mots figurent dans le mémento. On pourra aider
les élèves à les trouver à l’aide de devinettes.
pp. 120-121 du manuel
tifs (laid, blond, coloré, savoureux, large, rigoureux, pâle, rouge, peureux…) et demander aux
élèves de chercher les noms féminins qui correspondent.
2 Lors de la lecture du mémento, on pourra recher-
cher des mots de la même famille que cœur. On
expliquera le sens du mot demeure. Les exceptions
doivent être apprises par cœur ainsi que quelques
noms féminins.
II Mise en application
EXERCICE 2 : On peut demander aux élèves d’expliquer pourquoi le nom recopié est un intrus. On précisera que pour le trouver ils doivent regarder la
syllabe finale de chaque nom ou son genre (ligne d.).
EXERCICES 5 À 7 : L’orthographe des mots sera vérifiée à l’aide du dictionnaire.
Dans l’exercice 5, le mot apiculteur peut ne pas être
connu des élèves. Si c’est le cas, on pourra les aider
en leur donnant le mot apiculture.
EXERCICE 8 : On précisera que le radical des verbes
peut changer. Par exemple :
conduire ➞ conducteur.
EXERCICE 9 : On précisera aux élèves qu’ils seront
Difficultés attendues : L’enseignant peut reformuler la
consigne ainsi : « Connaissez-vous des mots qui se terminent par le son [œr] mais qui ne s’écrivent pas -eur ou
-eure ? »
amenés à modifier des lettres (doux ➞ douceur) ou
à ajouter des lettres (long ➞ longueur).
EXERCICE 10 : On rappellera ce que sont des mots de
la même famille à partir d’exemples si nécessaire.
Tous les noms cités pendant la phase de découverte
seront ensuite notés dans un tableau à quatre
colonnes (les noms qui se terminent par -eur, par eure, par -œur et par -eurre) en distinguant les
noms masculins et les noms féminins.
On demandera aux élèves de le compléter avec suffisamment de noms pour pouvoir mettre en évidence
la règle générale et les exceptions qui seront entourées en couleur. Tous les noms masculins et féminins
qui se terminent par le son [œr] s’écrivent -eur. On
fera remarquer aux élèves que les noms féminins qui
se terminent par le son [œr] ne suivent pas la règle
du féminin. Il faut donc se montrer vigilant avec ces
noms-là.
2 On poursuivra la leçon en privilégiant les noms
féminins. On pourra, par exemple, donner des adjec-
116
........................
........
........
........................
....1)
. 12
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
it....
fa....
....i....
....................
qu
........
i, ce
........
....no
........................
le....to....ur
e....
........
....èm
....th
ur
....
po
....
a
....
e....
e
....
....
m
....
....
èm
m
....
....
po
ra
........
........
....og
........pr
................Le
pe....ct........du
........
........as
un
....
à
....
....
....
e
en
....
....
nc
....
....
oy
re
....
....
M
....
........
....fé
ur....s....au
ne....
................ré
ig....
........
....s....se
e ....de
....
vi
....
la
....
:
....
....
ns
re
....
....
io
oi
....
....
at
st
....
....
....
....
....hi
d’....in....fo....rm
........
................d’
s et
........
....ée
....id
....d’
....e
....ch
er
....
ch
....
....
re
....
un
....
d’
....
....
La
.
....
....
ir
....
....
ge
....rt
....
à....pa
........
................Â
....t....ou
....en
em
iv....
ct....
........
co
....lle
e
....
ir
....
....
fa
....
....
....
....
se
....
....
ut
....
........
................pe
........................
........................
e.
....
ir
....
....
ta
i....
....
en
nt
....
....
m
co
....
....
cu
ur....
........
po....
s ....
........
....té
................do
icul
ff....
di....
s ....
de....
....
t
on
........
....
es
....
....
èv
o....
....
él
....
op
....
s
....
....
pr
le
ur....
........
le....
........
....ut
pe
................Si
....t....
gn....an
ei....
ns....
........
....l’e
e,
....
èm
....
....
e
....
po
....
tr
....
....
le
au
....
....
er
un....
........
r ....
........
....e....su
................nu
èm
........
........po
se....r....un
....
po
....
m
....
....
te
co
....
....
in
....
....
de
ra
....
....
r
....
....
nt
....
co....
........
........la
................se
....nt
....va
ns....er
co....
........
en
s
........
ai
....
....
et
m
....
....
s
....
....
e
....
....
lin
èm
....
....
....
as....cu
........
....s....(m
................th
....m
de....s ....no
r ....
se
........
ili
ut
........
:
....
....
re
....
....
....
....
tu
ri
....
....
....
....
éc
....
........
................d’
r.................................
....
....u
....-e
en
....
s)
....
in
....
in
....
m
....
....
................fé
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 117
Corrigés des exercices
1
*
le moteur • un nageur • la couleur • une odeur • le
masseur • la fraîcheur • un ascenseur • la longueur
• la largeur • la demeure • la pâleur • une heure •
un honneur • un acteur
2
*
a. L’intrus est demeure qui se termine par -eure.
b. L’intrus est chœur qui se termine par -œur.
c. L’intrus est beurre qui se termine par -eurre.
d. L’intrus est cœur car les autres mots sont féminins.
3
*
a. Il y a beaucoup de vapeur dans le sauna.
b. La neige fait 20 cm d’épaisseur.
c. Je l’aime de tout mon cœur.
d. Ce n’était plus de la peur mais de la terreur.
e. Mes grands-parents vivent à la campagne dans
une ancienne demeure datant de la fin du XIXe siècle.
f. Pour mesurer les angles, on utilise un rapporteur.
g. J’aime beaucoup la couleur de ta robe.
4
**
a. Pour le pique-nique, j’ai préparé des sandwichs
avec du jambon et du beurre.
b. Cet homme plonge à une grande profondeur.
c. Je t’attends depuis un quart d’heure : tu es toujours en retard !
d. Une bonne odeur de pain grillé vient de la cuisine.
e. Ma sœur est plus âgée que mon frère et moi.
f. Les joueurs de football pénètrent sur le stade
sous les acclamations des supporters.
5
6
**
a. un empereur
b. un chœur
c. une demeure
d. le malheur
e. une fleur
f. une erreur
g. une heure
7
**
a. le cœur
b. le réfrigérateur
c. la minceur
d. une douleur
e. un photocopieur
8
**
un danseur • un batteur • un menteur • un dormeur
• un jongleur • un coureur • un cultivateur • un
constructeur • un vainqueur • un vendeur
9
**
la froideur • la grandeur • la profondeur • l’épaisseur
• la lourdeur • la noirceur • la raideur • la blancheur
• la longueur • la fraîcheur • la douceur • la grosseur
• la chaleur • la splendeur • la lenteur • la hauteur •
l’odeur • l’aigreur • la minceur • la rondeur • la
tiédeur
10
**
a. un décorateur • b. une douleur • c. la douceur •
d. un explorateur • e. une faveur • f. une horreur •
g. un imitateur • h. la lenteur • i. un masseur
**
a. le facteur
b. un professeur
c. un auteur
d. l’apiculteur
e. un acteur
f. un docteur
On pourra demander aux élèves d’inventer des
définitions pour faire deviner des noms de
métiers qui se terminent en -eur à leurs
camarades.
Pa
s
se r e l l e s
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
117
OPF-CM1 -2:2e partie
10/02/09
Orthographe
12:27
Page 118
Des sons, des lettres
Les noms terminés
par le son [war]
I Découverte collective de la notion
• Donnez le nom des objets signalés par une
flèche. Quel est le son final commun de tous
ces noms ?
Un miroir, une poire, un entonnoir, une
bouilloire, un tiroir, un arrosoir, une passoire
ont en commun le son [war].
Difficultés attendues : On précisera aux élèves qu’il s’agit
de trouver le nom des objets signalés par une flèche.
• Proposez un classement de ces noms.
Comment s’écrivent-ils ?
Un miroir, un arrosoir, un tiroir et un entonnoir
sont des noms masculins.
Une poire, une bouilloire, une passoire sont des
noms féminins.
Les noms masculins se terminent par -oir, les noms
féminins par -oire.
Difficultés attendues : Le classement attendu repose sur le
genre des noms. On pourra préciser ce critère aux élèves si
nécessaire.
Connaissez-vous des exceptions ?
Un laboratoire, l’observatoire, un réfectoire,
le territoire, le conservatoire, un pourboire,
un répertoire, un accessoire.
pp. 122-123 du manuel
chant des mots dans le livre de lecture suivie, les
journaux…, en reconstituant des mots dont les
lettres ont été mélangées, en retrouvant des mots
dans une grille de mots mêlés ou en cherchant des
mots de la même famille. Pour en expliquer le sens,
on les emploiera dans des phrases qui pourront faire
ensuite l’objet d’une dictée. La banque de mots sera
notée sur une affiche ou dans le cahier des élèves.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Même s’ils ne connaissent pas le genre
de tous les mots, les élèves peuvent choisir le bon
déterminant en regardant la syllabe finale et en
appliquant la règle. On leur conseillera cependant de
se reporter au mémento pour les exceptions.
EXERCICE 2 : Le déterminant masculin ou féminin
placé devant chaque nom peut aider les élèves à
choisir entre -oir ou -oire en gardant en mémoire les
exceptions.
EXERCICES 4 ET 5 : Interrogatoire et grimoire ne
figurent pas dans le mémento. L’enseignant précisera
que ces deux noms masculins font partie des exceptions.
EXERCICE 6 : Les noms qui correspondent aux définitions peuvent être trouvés collectivement à l’oral.
EXERCICE 9 : On demandera aux élèves d’accompaDifficultés attendues : L’enseignant peut reformuler la
consigne : « Connaissez-vous des noms masculins qui se
terminent par le son [war] mais qui ne s’écrivent pas -oir ? »
Les exceptions indiquées dans le mémento ne sont
pas des noms utilisés couramment par les élèves de
CM1. Pour les aider à les trouver, on pourra lire la
définition du dictionnaire et demander de trouver le
nom défini, écrire les mots en enlevant certaines
lettres ou proposer des devinettes.
On demandera aux élèves d’expliquer pourquoi ces
mots sont des exceptions. Les noms ivoire, auditoire, interrogatoire et grimoire doivent être ajoutés à la liste du mémento car ils sont utilisés dans les
exercices. Ces exceptions doivent être apprises par
cœur.
2 Collectivement, on pourra constituer une banque
de mots qui se terminent par le son [war] : en cher-
118
gner chaque nom d’un article.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
........
....nt
............
........so
xe....rc....ic....e....ne
........................
........
........l’e
da
....ns
....
és
....
....
nn
....
do
....
........
ve....rs....
....s....de
s ....
....re
........
nt....lib
........
................Le
èv....es....so
él....
s....
....
Le
....
.
....
on
....
iti
....
os
....
op
....
........
....
ut....en
........pr
’une
........
........
....e....to
....in
................qu
co....m....pt
........
ur
....
le
....
de
....
t
....
je
....
....
su
....
....
sir....le
qu....i ....es....t....
oi....
........
........
....re
tu
....
....ri
................ch
te....d’....éc
........
ra
....in
nt
....
....
co
....
la
....
....
nt
........
va....
i se
er....
........
........
....s....qu
....ns
....ot
....s....m
de
................co
........
....ec
av
....
rs
....
ve
....
....
ns
....
ai
....
rt
....
ce
........
................
....ir
fin
........
................de
-o....ir....e.........................
ou
........
....
ir
....
-o
....
r
....
pa
....
t
x....
en....
au....
in....
........
........
su....ite
....rm
e ....
........
re....un
....
................te
....ri
....éc
....t....d’
en
....
ss
si
....
oi
....
....
ch
....
ns
er....a....
ai....
rt....
on....tr....
ce....
m....
........
t ....
........
....an
................Si
ns....ei....gn
....
l’e
....
,
....
és
....
os
....
op
....
....
pr
....
rs
........
....ns
........
er....da
ux....ve
........
........
....ch
....er
ra....ch
................de
fe....
la ....
....
u
(o
........
ir
....
lo
....
....
un
....
d’
....
o
le....
ot....
ns........
........
e ph
........
........
et....da
rn....
te....
........
................un
....r....In
........su
....ou
e
ir
....
ta
....
....
en
....
m
ce
....
cu
....r............
........
an....de
........do
m....
........
se....de
................un
........
....ra
....ur
po
....
n
....
O
....
).
....
2I
....
B
....
....
du
e ....
........
........................
....dr
................ca
........................
....ir.
....lo
ce
....
à
....
r
....
ve
....
ri
....
ar
....
....
i a....pu
........
................qu
........................
....3)
. 12
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 119
Corrigés des exercices
1
*
une foire • un devoir • un réfectoire • une bouilloire
• un abreuvoir • un rasoir • une trajectoire • une
mâchoire • un observatoire • un soir • un réservoir
• un laboratoire • une baignoire • un entonnoir • un
arrosoir
2
*
la gloire • le territoire • le peignoir • la trajectoire
• la passoire • un couloir • un pourboire • la poire
• une histoire • le perchoir • la victoire • le miroir
• la mémoire • le désespoir • un accessoire • le
trottoir • le conservatoire • la mangeoire • le
bavoir
3
*
a. L’intrus est loir car les autres noms sont féminins.
b. L’intrus est armoire car les autres noms sont
masculins.
c. L’intrus est mâchoire qui est un nom féminin.
d. L’intrus est accessoire qui fait partie des exceptions.
4
*
a. Après son accident, il a perdu la mémoire.
b. Les serviettes sont rangées dans l’armoire.
c. Papa ne trouve plus son rasoir.
d. Réunion des parents dans le réfectoire.
e. Aurais-tu un mouchoir ?
f. Après une heure d’interrogatoire, le voleur a tout
avoué.
5
**
6
**
a. le trottoir
b. un pourboire
c. l’ivoire
d. une armoire
e. une poire
f. le réservoir
7
**
miroir • foire • gloire • bougeoir
8
*
conservatoire ➞ conserver
pataugeoire ➞ patauger
lavoir ➞ laver
hachoir ➞ hacher
passoire ➞ passer
balançoire ➞ balancer
9
**
une patinoire • une baignoire • une nageoire • un
tiroir • un plongeoir • une bouilloire • un arrosoir •
un égouttoir • une mâchoire • une mangeoire • un
observatoire • un abreuvoir • le désespoir
10
**
a. un interrogatoire
b. un arrosoir
c. la préhistoire
d. la gloire
e. un isoloir
f. la mémoire
a. Le soir, avant de s’endormir, Naïmara aime que sa
maman lui lise des histoires.
b. La méchante sorcière utilisa son précieux grimoire pour préparer une potion magique.
c. Les footballeurs marseillais ont l’espoir d’obtenir
une victoire contre l’équipe adverse.
d. Longez tout droit le couloir puis tournez à gauche : c’est là que se trouve le laboratoire du professeur Biologrit.
Pa
s
se r e l l e s
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
119
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 120
Orthographe
Des sons, des lettres
Les noms féminins terminés
par les sons [e] et [te]
I Découverte collective de la notion
• Classez les noms féminins en couleur en
deux groupes : ceux qui se terminent par le
son [e] et ceux qui se terminent par le son [te].
les noms qui
se terminent par [e]
journée
randonnée
idée
arrivée
les noms qui
se terminent par [te]
gaieté
montée
beauté
tranquillité
obscurité
Les noms des deux groupes ont-ils la même
terminaison ?
Les noms sont terminés par -ée ou par -é.
Avant que les élèves répondent à la question suivante, on leur demandera d’observer la liste des
noms qui se terminent par le son [te]. Que remarquet-on ? Il n’y a qu’un nom qui porte la marque habituelle du féminin (un e) : le mot montée.
• Trouvez d’autres noms qui se terminent
par le son [te] et qui s’écrivent -té ou -tée.
La beauté, une dictée, la montée, la jetée…
– enrichir la banque des mots qui se terminent par
ces deux sons en cherchant des mots dans le livre de
lecture suivie, les manuels scolaires, les journaux, les
publicités…
– l’enseignant écrit des mots en mélangeant les
lettres, les élèves doivent les reconstituer ;
– retrouver une dizaine de mots dans une grille de
mots mêlés ;
– les élèves peuvent faire deviner des mots à leurs
camarades en les mimant, en les dessinant ou en les
définissant. Celui qui trouve la réponse va écrire le
mot au tableau ;
– faire construire des phrases avec des mots qui se terminent par -té d’un usage courant. Elles pourront
ensuite être utilisées dans une dictée de phrases.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On conseillera aux élèves de ne pas
prendre comme seul critère la terminaison des noms
et de se référer au mémento. On leur rappellera aussi
que l’on peut trouver le genre des noms dans le
dictionnaire. Pour les noms dont ils ne sont pas sûrs,
ils peuvent donc l’utiliser.
On notera les propositions des élèves au fur et à
mesure. Il faut qu’il y ait assez de noms proposés
pour mettre la règle en évidence : il y a plus de noms
féminins qui se terminent par -té que par -tée.
L’enseignant peut aider les élèves à trouver les
exceptions en leur proposant quelques devinettes.
EXERCICE 2 : On recommandera aux élèves d’accompagner chaque nom d’un article afin de déterminer
son genre et de se référer au mémento pour les
exceptions ou d’utiliser le dictionnaire.
2 Cette leçon est difficile car elle propose une règle
EXERCICE 5 : Si un exercice semblable n’a pas été fait
(les mots terminés par le son [e] s’écrivent -ée) avec
une exception (les noms terminés par le son [te]
s’écrivent -té) qui a elle-même des exceptions se rapportant à la règle générale. On expliquera le sens des
exceptions et on demandera aux élèves d’employer
ces noms dans des phrases. Pour le mot portée, on
indiquera les différents sens.
La lecture du mémento doit se faire progressivement
afin qu’il soit bien compris de tous.
2
On peut poursuivre cette phase de découverte par
les activités suivantes :
– l’enseignant donne des adjectifs (généreux, fidèle,
humide, léger, clair, sensible, autoritaire, réel,
atroce, célèbre, solide, honnête, régulier), les élèves doivent écrire les noms qui se terminent par -té
correspondants ;
120
pp. 124-125 du manuel
lors de la phase de découverte, il serait préférable de
commencer par des exemples collectifs. On lira la
remarque à voix haute afin de rappeler ce qu’est le
radical d’un mot et on illustrera ce changement avec
des exemples : cruel ➞ cruauté, clair ➞ clarté.
EXERCICE 6 : Pour aider les élèves à trouver les noms
exprimant un contenu, on cherchera ensemble le
nom de ce qui est dessiné. On leur conseillera
ensuite de relire le point du mémento qui correspond
aux noms exprimant un contenu.
EXERCICE 9 : Les noms à trouver sont constitués de
préfixes (sauf a., f. et h.). Si cette leçon n’a pas
encore été étudiée (voir pp. 170-171), l’enseignant
peut écrire dans le désordre les préfixes à utiliser :
im, mal, in, ir, il.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 121
Corrigés des exercices
1
*
7
la vérité • une publicité • la cheminée • la fermeté •
une rivalité • une clé • une épée • la gravité • la
société • la féminité • une assemblée
2
*
a. sévérité • cité • dictée
b. corvée • intensité • pâtée
c. cavité • simplicité
d. soirée • rangée • jetée
3
*
a. La clé est dans la serrure.
b. Il a eu une idée géniale.
c. Demain, c’est la rentrée des classes.
d. Il y a de la fumée dans la cuisine.
e. L’honnêteté est une grande qualité.
f. Pour être en bonne santé, il faut manger de façon
équilibrée et avoir une activité physique régulière.
g. Je ne peux plus fermer la porte de ma chambre car
la poignée est cassée.
h. La mariée portait une magnifique robe blanche en
dentelle.
4
**
a. une montée
b. une avancée
c. une entrée
d. une jetée
e. une dictée
8
f. une arrivée
g. une levée
h. une portée
i. une volée
j. une tournée
**
a. la pâtée
b. une clé
c. une épée
d. l’obscurité
e. une fée
f. la méchanceté
9
**
a. difficulté
b. malhonnêteté
c. immobilité
d. irrégularité
e. impossibilité
f. infériorité
g. inactivité
h. obscurité
i. illégalité
*
a. Ce coureur est tombé dans la montée.
b. La devise de la France est Liberté, Égalité,
Fraternité.
c. Dans cette belle région, j’ai trouvé la tranquillité.
d. J’ai vu une grosse araignée dans le grenier.
e. Chaque vendredi matin, nous faisons une dictée.
f. Hier, notre chatte a eu une portée de cinq petits
chatons.
g. Voulez-vous une bolée de cidre ?
**
a. la propreté
b. la rapidité
c. la pauvreté
d. la facilité
e. la nouveauté
**
une bolée • une pelletée • une potée • une brassée •
une assiettée
se r e l l e s
s
6
f. la timidité
g. l’immensité
h. la fragilité
i. l’ancienneté
j. la vivacité
Pa
5
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
VOC : Les préfixes, pp. 170-171
121
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 122
Orthographe
Des sons, des lettres
Les mots invariables
I Découverte collective de la notion
Les mots invariables sont très nombreux dans la langue française. Dans cette leçon, il s’agit essentiellement de faire mémoriser l’orthographe d’un certain
nombre de mots invariables regroupés dans le
mémento afin, notamment, d’inciter les élèves à les
utiliser dans leurs productions. Il est important que
les élèves les connaissent car ils servent à introduire
des compléments, à articuler les éléments d’une
phrase ou d’un texte, à situer des faits dans le temps
et l’espace.
Avant d’entrer dans la découverte des mots regroupés dans le mémento, qui appartiennent à des classes grammaticales différentes (des adverbes, des
prépositions et des conjonctions), on demandera aux
élèves ce qu’est un mot invariable. Ces derniers pensent souvent qu’il s’agit d’une classe grammaticale à
part entière. On cherchera à aboutir à une définition
qui ne soit pas qu’une énumération des classes grammaticales, mais qui permette de caractériser ces
mots. Les mots invariables sont des mots qui ne
varient pas, qui ne changent jamais d’orthographe.
Ils ne s’accordent ni en genre ni en nombre avec
aucun élément de la phrase.
Pour montrer concrètement cette « non-variation »,
l’enseignant peut écrire une phrase au tableau et
demander aux élèves de l’écrire en la mettant au
pluriel. Par exemple :
Tu es souvent malade. ➞ Vous êtes souvent
malades.
cahier de brouillon en relevant les difficultés orthographiques auxquelles ils doivent faire attention.
Certains mots ne sont pas connus ou sont peu connus
des élèves (enfin, malgré, mieux, plutôt…). Il
conviendra d’en chercher la définition dans le dictionnaire, puis de les employer dans des phrases.
2 On peut aussi faire chercher des phrases dans les-
quelles seront employés tous les mots de la liste à
raison de deux mots par élève. Certaines de ces
phrases pourront être recopiées sur un panneau ou
dans le cahier. Elles pourront ensuite être utilisées
dans une dictée de phrases.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Tous les mots invariables de cet exercice
sont écrits dans le mémento. On peut donc conseiller aux élèves de s’y référer.
EXERCICE 3 : La consigne sera lue collectivement
pour que les élèves comprennent bien ce qu’ils ont à
faire. On pourra préciser que :
– trois mots ne figurent pas dans le mémento (ici,
pour, avec), mais ils sont connus des élèves ;
– sept mots sont écrits verticalement et sept horizontalement.
EXERCICE 4 : Tous les mots, hormis vite, sont dans le
On lira collectivement la liste du mémento. Les mots
invariables sont classés par ordre alphabétique mais
on peut en rassembler certains pour faciliter
l’apprentissage :
– aussitôt, bientôt, plutôt, tôt ;
– autrefois, parfois, quelquefois ;
– avant, devant, maintenant, pendant, pourtant.
mémento.
On insistera particulièrement sur un certain nombre
de mots qui doivent être mémorisés et revus régulièrement car les élèves ont du mal à bien les orthographier : ailleurs, aujourd’hui, d’abord, longtemps,
malgré, parce que, pendant, toujours.
En fonction des erreurs qu’il aura relevées dans les
productions écrites des élèves, l’enseignant pourra
insister sur d’autres mots.
EXERCICES 8 ET 9 : On rappellera ce que sont des
2
Pour mémoriser ces mots, on peut :
– les faire épeler par un élève qui peut être aidé par
un camarade en cas de difficulté ;
– les dicter : les élèves les écrivent sur l’ardoise ou le
122
pp. 126-127 du manuel
EXERCICES 6 ET 7 : On précisera que chaque mot ne
peut être utilisé qu’une seule fois. Les élèves doivent
bien se relire, une fois l’exercice terminé, pour vérifier que leurs phrases sont cohérentes.
mots contraires et des mots synonymes. Les mots à
trouver ne sont pas tous écrits dans le mémento mais
ils sont en principe connus des élèves.
EXERCICE 11 : Certains élèves ne connaissent peutêtre pas les charades. Si c’est le cas, l’enseignant en
proposera quelques-unes qui seront résolues collectivement. Par exemple :
Mon premier est le chiffre qui suit 1.
Mon second a cinq doigts dont le pouce et l’index.
Mon tout est le jour qui suit aujourd’hui.
(Réponse : demain)
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 123
Corrigés des exercices
1
*
a. dedans • maintenant • pourtant • devant
➞ L’intrus est élégant.
b. plutôt • aussitôt • tôt • bientôt
➞ L’intrus est tricot.
c. demain • combien • soudain • chez
➞ L’intrus est chien.
d. parfois • autrefois • quelquefois • pourquoi
➞ L’intrus est étroit.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
comment ils peuvent reconnaître que le mot non
recopié n’est pas un mot invariable :
– élégant et étroit sont des adjectifs qualificatifs,
on peut les employer dans un groupe nominal
(un homme élégant, une femme élégante, un passage
étroit, une rue étroite) ;
– tricot et chien sont des noms, on peut mettre un
déterminant devant.
2
*
a. comme • b. autour • c. d’abord • d. mieux •
e. assez
On peut demander aux élèves d’indiquer la
classe grammaticale des mots de chaque liste (des
noms communs, des adjectifs qualificatifs et des
verbes conjugués).
3
**
Horizontalement : presque • trop • avant • ici •
entre • très • comme
Verticalement : pour • avec • tôt • souvent • alors •
mieux • tard
Le mot invariable constitué des dix lettres restantes
est maintenant.
4
**
entre • avant • assez • d’abord • vite • malgré •
vraiment
5
**
b. Il n’y avait plus de place dans le train : j’ai fait tout
le voyage debout.
c. Combien y a-t-il de départements en France ?
d. Aujourd’hui, tu n’auras pas cours de dessin
parce que le professeur est souffrant.
e. Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu es
fâché contre moi.
7
8
9
**
parfois : quelquefois • puis : ensuite • lorsque : quand
• car : parce que • tout à coup : soudain • jadis :
autrefois • fréquemment : souvent • là-bas : ailleurs •
finalement : enfin
10
**
a. maintenant
b. longtemps
c. beaucoup
d. presque
e. dehors
f. jamais
11
**
a. vraiment (vrai/ment)
b. devant (deux/vent)
c. enfin (an/fin)
d. beaucoup (beau/cou)
Dictées
nos 5,
8 et 13
s
se r e l l e s
Pa
*
a. Pour le petit-déjeuner, nous mangeons souvent
(quelquefois) des tartines beurrées, mais quelquefois (souvent) nous prenons des céréales avec du
lait.
*
jamais/toujours • avec/sans • lentement/rapidement
• derrière/devant • dedans/dehors • peu/beaucoup •
avant/après • ici/là • près/loin
autrefois • presque • souvent • toujours • autour •
aujourd’hui • quand
6
*
a. Il n’y a rien à voir ici, nous devrions aller ailleurs.
b. Nous irons peut-être en Inde pendant les vacances d’été.
c. Malgré votre blessure à la jambe, vous avez pu
remporter la course.
d. La Terre tourne autour du Soleil.
GRAM : Classe et fonction des mots, pp. 50-53
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, pp. 54-55
123
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 124
Orthographe
Les homonymes grammaticaux
a, à / ont, on
I Découverte collective de la notion
Avant de répondre aux questions, l’enseignant fera
lire le texte à voix haute, puis il s’assurera qu’il est
bien compris de tous en posant quelques questions
sur le contenu global et sur le sens de certains mots.
Cette lecture à voix haute permettra également aux
élèves d’entendre les mots qui ont la même prononciation.
• Relevez des mots qui ont la même prononciation mais qui n’ont pas la même orthographe.
Ont et on, ainsi que à et a ont la même prononciation.
• Proposez un moyen pour les différencier.
Il faut remplacer ont par avaient et a par avait.
On reprendra la lecture du texte pour vérifier que ce
moyen fonctionne bien. On insistera auprès des élèves pour qu’ils adoptent systématiquement cette
façon de procéder, même si les autres propositions
sont intéressantes. En effet, les erreurs peuvent provenir du fait que les élèves n’ont pas assez « automatisé » une seule façon de faire.
2 On demandera aux élèves pourquoi ont peut se
remplacer par avaient et pourquoi a peut se remplacer par avait. La réponse à cette question repose sur
la reconnaissance de la classe grammaticale de ces
deux mots. Ont et a sont deux formes du verbe (ou
de l’auxiliaire) avoir conjugué au présent de l’indicatif. Comme il s’agit d’un verbe, on peut le changer de
temps : avaient et avait sont deux formes du même
verbe conjugué à l’imparfait.
On poursuivra en demandant la classe grammaticale
de on et de à. On est un pronom personnel qui peut
être remplacé par il, elle ou quelqu’un (et non par
nous, ce que proposent généralement les élèves). Ce
pronom est sujet d’un verbe qui est toujours conjugué à la 3e personne du singulier.
À est un mot invariable qui appartient à la classe
grammaticale des prépositions. Il est placé devant des
compléments. Il ne peut être remplacé par aucun mot.
2
On peut prolonger cette observation par deux
activités de conjugaison :
– conjuguer quelques verbes avec nous, puis avec on
au présent et à un autre temps connu des élèves ;
– dicter des verbes conjugués avec on (on parle, on
étudie, on finit, on écrit…).
124
pp. 128-129 du manuel
2 On peut profiter de cette leçon pour travailler ou
retravailler l’utilisation de on dans une phrase à la
forme négative, c’est-à-dire différencier on et on n’
(voir p. 14 de ce guide), en procédant à une dictée
de phrases ou en demandant aux élèves de transformer des phrases à la forme négative.
2 Après avoir lu collectivement le mémento, l’ensei-
gnant peut clore la leçon en demandant aux élèves
d’écrire des phrases avec les quatre mots étudiés.
Certaines de ces phrases peuvent être copiées sur
une affiche de référence ou sur le cahier.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Il s’agit d’entourer les formes du verbe
avoir au singulier et au pluriel quand il est utilisé en
tant que verbe, mais aussi comme auxiliaire. Les élèves doivent utiliser le moyen vu pendant la phase de
découverte pour les différencier : la substitution avec
avaient ou avait.
EXERCICE 3 : On précisera aux élèves qu’ils doivent
utiliser alternativement les trois propositions.
EXERCICE 4 : On précisera que le changement de pronom sujet entraîne un changement dans la terminaison du verbe : on passe du pluriel au singulier.
EXERCICES 5 À 7 : L’enseignant rappellera qu’il faut
utiliser la méthode vue pendant la phase de découverte (remplacer a par avait et ont par avaient).
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
en....t....
........
............
....em
....iv
....ct
lu....co....lle
........................
ra........
....
se
ue
........
....
og
....
al
....
di
....
du
....
i-....
t
ag....
........
........
....bu
dé
’ils....im
........
........
ce....qu
........
................Le
èv....es
....
él
....
x
....
au
....
....
ra
....
de
....
an
....
m
et.....
t ....
........
........
on....de
rlen
.......
........
....i....pa
................et
ge....s ....qu
........
....na
on
....
rs
....
pe
....
....
ux
....
de
....
r.....
....
ue....
....s
in....
nt....de
........
....nt
........
....it....co
................ne
po....ur....ra
n ....
........
sa
....tio
....
er
....
nv
....
co
....
la
....
t
e,
............
........
....èn
....en
....sc
....m
....m
....r....la
de....jo....ue
................co
........
....er
os
....
op
....
pr
....
ut
....
....
pe
....
nt
....
........
....
....ur
....na
....ig
....s....po
....se
en
....
id....ée
....s....
de
........
................L’
....er
....ct
....lle
co
....
de
....
a
....
tr
....
et
....
....
rm
........
pe....
....es
....qu
qu....i ....
....el
qu
........
........
....ra
elle
........
................ce
....pp
n....ra
....
.
....O
re
....
tu
....
ri
....
éc
....
d’
....
l
........
ai....
....e....un
........
trav
....tr
....et
........
:m
........
....ue
og
....
................le
....al
........di
....un
re
ri
....
....
éc
....
ur
....
po
....
r,....
s
eu....
........
........
....pe
....ut
....ci
....oc
....in
....rl
....te
....in
................pr
....t....d’
....en
....m
ge
....
an
....
ch
....
....
ue
....
aq
....
n,
....
io........
at....
tu....
re....t....à....ch
........
....
....nc
la....po
........
................ti
s et
........
....se
....ra
ph
....
de
....
s
....
pe
....
ty
....
s
........
....
le
........
....er
....ri
........................
tio....n…
................va
sa....
........
....er
....nv
co
....
la
....
er
....
ss
....
re
....
....
e....pr....og
....ir....
................fa
........................
....9)
. 12
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 125
Corrigés des exercices
Lors de la correction des exercices, on demandera aux élèves d’effectuer la substitution avec
avait ou avaient afin qu’ils se familiarisent avec ce
procédé.
1
*
a. Elle a une corde à sauter neuve et elle a hâte de
la montrer à sa sœur.
b. On a pris la planche à voile et on a couru vers la
digue.
c. Elles ont posté le courrier à la boîte aux lettres à
côté de chez elles.
d. À cette heure, ils ont sûrement porté la clé à la
concierge.
e. Mon père a terminé de préparer la voiture et on
est prêt à partir.
f. Les vélos ont disparu ! On ne sait pas où ils sont !
2
*
a. Ils ont dit qu’ on doit être prudent.
b. On a lu que certains chats ont six doigts à chaque
patte.
c. On circule plus facilement en vélo depuis que des
pistes cyclables ont été aménagées.
d. On ne devait plus parler ni faire de bruit quand les
comédiens ont commencé à jouer.
e. Les élèves ont compris ce qu’ on leur disait.
3
5
*
a. On part dès qu’on est prêt.
b. On démarre. Les vacances ont commencé.
c. Dans ce magasin, on ne sait jamais où on peut
trouver un vendeur.
d. Où ont été mis les bagages ?
e. Les tortues ont ce qu’on appelle une carapace.
f. On dit qu’ils ont gagné mais on n’en est pas sûr.
6
**
a. À l’école primaire, il a appris à lire et à écrire.
b. Son frère lui a dit : « À demain ! »
c. Il a un drap de bain bleu à carreaux blancs.
d. Elle a l’air fâché. Que lui a-t-il dit ?
e. On a installé le sapin dans le salon mais il est à
décorer.
f. Elle a joué à la balle avec la fille à la queue de
cheval.
7
**
Les éléphants sont de grands mammifères herbivores. On les trouve en Afrique ou en Asie. Ils ont une
trompe, des incisives très longues appelées défenses
et une peau très épaisse. Pendant longtemps, des
braconniers ont chassé les éléphants pour prendre
leurs précieuses défenses en ivoire. Aujourd’hui, une
convention internationale protège les éléphants : on
n’a plus le droit de les chasser. On doit les protéger.
*
a. Quelqu’un nous a dit qu’il allait pleuvoir.
b. Dans la rue, un homme m’a expliqué comment
venir ici.
c. Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un m’a
demandé d’attendre.
d. Tu sais qui est venu parce qu’une femme te l’a dit.
e. Quelqu’un a touché à mes affaires et quelqu’un a
lu mon courrier.
f. Un homme marche à pas de loup dans le couloir.
**
se r e l l e s
s
a. On a construit des centres commerciaux et des
aéroports.
b. On ne sait pas s’il existe des extraterrestres.
c. Le soir, on n’aime pas rester trop longtemps
devant la télévision.
d. En montagne, on ne doit pas skier hors piste.
e. On pense que toute la famille sera réunie pour
Noël.
Pa
4
Dictées
nos 2, 3,
10 et 21
GRAM : Les pronoms, pp. 46-47
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, pp. 54-55
CONJ : Les verbes être, avoir et aller, pp. 72-73
125
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 126
Orthographe
Les homonymes grammaticaux
et, est / son, sont
I Découverte collective de la notion
• À quelle classe grammaticale appartiennent les mots en orange ?
Ils appartiennent à la classe grammaticale des verbes. Il s’agit du verbe être conjugué à la 3e personne
du singulier et du pluriel au présent de l’indicatif.
Difficultés attendues : Si les élèves ne connaissent pas le
terme de classe grammaticale, on pourra formuler la question ainsi : « Comment appelle-t-on, en grammaire, les
mots en orange ? »
Même question pour les mots en violet.
Son est un déterminant possessif placé devant un
nom singulier.
À quoi sert le mot en vert ?
Il sert à relier des mots ou des groupes de mots.
Difficultés attendues : L’enseignant n’insistera pas sur le
terme de conjonction de coordination. Il est préférable de
souligner le rôle de ce petit mot invariable pour relier des
mots, des groupes de mots, mais aussi des propositions.
• Proposez un moyen pour ne pas confondre
est et et.
Il faut remplacer est par était.
Il est probable que les élèves proposent également
de remplacer et par et puis ou et aussi. On privilégiera toutefois la conjugaison du verbe être à l’imparfait pour « automatiser » cette méthode.
2
On pourra ensuite demander aux élèves de proposer un moyen pour ne pas confondre sont et son.
Sont peut être remplacé par étaient et son par un
autre déterminant possessif singulier. Si les élèves
ont déjà vus les déterminants possessifs (voir p. 38
du manuel), ils en rappelleront la liste.
On reprendra la lecture du texte pour vérifier que les
moyens proposés fonctionnent bien. Ainsi, les élèves
constateront que lorsque :
– est peut être remplacé par était, il s’écrit e-s-t ;
– sont peut être remplacé par étaient, il s’écrit
s-o-n-t.
Le mémento étant un peu long, on s’arrêtera sur
chaque point pour qu’il soit bien compris de tous.
126
pp. 130-131 du manuel
2
Avant d’aborder les exercices, l’enseignant peut
proposer plusieurs activités :
– écrire des phrases simples au tableau, les élèves les
complètent avec les quatre mots de la leçon ;
– dicter des phrases simples que les élèves écrivent
sur l’ardoise ou le cahier de brouillon ;
– demander à des élèves volontaires d’inventer des
phrases simples, l’enseignant les écrit au tableau,
d’autres viennent les compléter.
II Mise en application
EXERCICE 3 : On rappellera que le déterminant son
est placé devant un nom singulier.
EXERCICES 4 À 7 : On conseillera aux élèves de se
référer au mémento pour bien appliquer la règle. On
peut également leur demander d’écrire entre parenthèses était ou étaient lorsqu’ils remplacent est ou
sont.
EXERCICES 6 ET 7 : On conseillera aux élèves de bien
relire leurs phrases afin d’en vérifier la cohérence.
........................
........
........
........................
....1)
. 13
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
........
IV....en
....................
X....
s ....
ui....
........
....i....Lo
........................
le....ro
........
....te
és....en
....
pr
....
re
....
it
....
pra
........
....
ri
rt
....
....
sc
....
....
po
....
e....
....
la....de
........
....er
....lit
................C
....ci
ur....fa
........
e.....Po
....
cr
....
sa
....
....
de
........
....
e
le
....
....
um
....
....
ns
st
da.... ur
........
........
....er
................co
ch....er....ch
re....
en....t ....
........
....uv
....pe
es
....
èv
....
él
en
........
....
s
n
....
....
le
....
....
tio
n,
uc....
........
........
....od
................tio
un....e....re....pr
........
....et
....rn
....te
r
....In
....
su
....
ou
........
....
l
....
....
ue
....
....
....
....an
............
................m
. ............................
....
at
........
rm
....
fo
....
d
de
........
....
an
....
....
s
gr
....
....
ot
....
....us
u ....le....s ....m....
........
................pl
....ea
....bl
au....ta
te........
....
no
....
....
nt
....
r-....
na
....
....
ig
po
....
....
se
....
....
n
u
....
....
:
....en
........
....es
....èv
................L’
les....él
r ....
pa....
........
os....és
....
op
....
pr
....
e
....
ir
de
........
....
la
....
....
e
bu
....
....
m
ca
....
....
....
co....st....u
en........
................vo
IV........
X....
........
....is
ou
L....
....
i
....
ro
....
r....
....
....
ie
le
....
....
ll
t,
....
....
co
ai
....
....
....
....
un
................tr
ep....tr....e,........
sc....
........
....n
, u
........
....ée
ép
....
e
....
....
n
s,
....
u
....
ai
....
....
e,
ép
....
....
cr
....
....
....
....
....au
....te
an
m....
................sa
........
....n
oi....x,....u
cr....
....
e
....
n
....
u
....
....
s
ec
....
....
de
....
....
av
....
....
e,
or
....
....
....
....
uqu
........
....rr
................d’
e ....pe
n....
u....
........
....s,
........ly
de
....
....
....
rs
s
....
....
de
eu
....
....
fl
,
....
....
és
s
....
....
rr
....
........
et....ca
........
................de
uts
........
....s....ha
....n
....lo
....ta
à
....
s
....
....
re
e....
....
u
al
....
....
ss
ég
....
....
au
....
....
ut
....
........
nt....pe
........
................ch
....na
....ig
....se
en
....
........L’
s…
....
ge
....
u
....
....
ro
ifs
....
....
ct
....
....
ds
je
....
....
u
....
....
œ
ad
....
de....s ....
................n
ch....er........
er....
........
........ch
....r....de
....de
an
....
....
m
ts
....
....
de
en
....
....
t
....
....
ém
en
....
....
él
....
et....le....s ....
........
................m
na....ge
........
....on
....rs
le....pe
er
........
ifi
....
....
al
....
....
....
....
qu
....
....
ur
....
....
....
....
................po
........................
........................
it.
....
....
s
....
....
ra
le
,
rt
....
....
re
....
....
po
....
....
op
....
pr....
........
................du
te....xt....e....au
........
....ur
er....le
pi....
....
co
....
.
re
....
s
....
....
le
....
de
....
....
t
sé
....
....
an
ili
....
....
ut
....
en.......
bi....
t ....
................Av
........
....s....on
....’il
........qu
....nt
....ro
fie
ri
....
....
le
....
....
vé
....
....
nt
es
....
....
ro
....
....
èv
ue
....
iq....
pl....
........
................él
et....ap
n ....
........
....ço
la....le
........
....s....de
....ot
qu....’il....s....
re....m
r ....
at....
fie....
........
ri....
....
vé
....
....
ur
....
................qu
po
....
on....
bs....ti....tu....ti....
....
su
....
....
de
....
é
............
....
éd
....
....
oc
....
....
pr
....................
........................
iés.
........
....ph
....ra
th....og
or....
........
en
....
bi
t
....
....
on
....
s
le
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 127
Corrigés des exercices
Lors de la correction des exercices, on
demandera systématiquement aux élèves de
justifier leurs réponses en utilisant le procédé de
substitution.
1
*
a. La Terre est l’une des quatre planètes qui sont les
plus proches du Soleil.
b. Les météorites sont des débris interplanétaires et
tombent parfois sur la Terre.
c. Une étoile est une boule de gaz et son énergie
vient de son cœur.
d. Une galaxie est un énorme amas d’étoiles, de gaz
et de poussières.
e. Notre Soleil est une étoile et son âge est d’environ
5 milliards d’années.
2
*
a. Dans son bureau, je cherche toujours où sont mes
affaires.
b. Ils sont allés chercher son fils à la gare.
c. Elles sont fatiguées d’entendre son violon.
d. Ces exercices ne sont pas difficiles pour son
niveau.
e. Ils sont en colère car son travail n’est pas encore
terminé.
3
**
5
*
a. Le château de Vaux-le-Vicomte et son parc sont
des lieux très appréciés des touristes.
b. Son père les attendait quand ils sont arrivés.
c. Ariel a déménagé. Hier, ses parents sont venus
visiter son nouvel appartement.
d. Ce sont ses amis et ils sont heureux de fêter son
anniversaire.
6
**
a. Ludivine est très triste et son petit frère aussi car
leurs parents sont en colère contre eux.
b. Le chat est parti depuis deux jours et les enfants
sont inquiets.
c. Il est tard et ils ne sont pas encore rentrés.
d. Est-ce aujourd’hui que vous partez ? Ils sont incapables de me le dire.
e. Le chien est content quand son maître est à la
maison et joue avec lui.
7
**
Au Moyen Âge, les hommes sont organisés en trois
ordres. Chacun a sa place et son rôle : il y a les gens
d’Église qui prient, les chevaliers qui combattent et
les paysans qui travaillent. Les populations sont isolées car une grande partie du territoire est recouverte par la forêt et de vastes espaces sont encore
inhabités.
a. La cloche de l’église de son village faisait un drôle
de son.
b. Son saxophone a un très beau son.
c. Ils sont en train d’enregistrer un disque avec son
orchestre.
d. Ces musiciens sont étonnés par le son de son
piano.
*
se r e l l e s
s
a. Il est en vacances depuis une semaine et il est
reposé.
b. Elle est partie avec un ami et elle n’est pas
encore revenue.
c. Il est reçu à son examen et son père est très fier.
d. Jour et nuit, ce médecin est disponible.
Pa
4
Dictées
nos 2, 3,
4, 10, 14
et 21
GRAM : Les déterminants (2) : les déterminants
possessifs et démonstratifs, pp. 38-39
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, pp. 54-55
CONJ : Les verbes être, avoir et aller, pp. 72-73
127
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 128
Orthographe
Les homonymes grammaticaux
ce, se / ces, ses
I Découverte collective de la notion
Avant d’aborder cette leçon, il serait préférable
d’avoir étudié celle sur les déterminants possessifs et
démonstratifs (voir p. 38 du manuel).
• Les deux mots en orange ont la même prononciation mais s’écrivent différemment.
Proposez un moyen de les différencier.
On peut les écrire au singulier : ces est un déterminant démonstratif et ses est un déterminant possessif. Ils accompagnent tous les deux des noms.
Difficultés attendues : Pour aider les élèves, on leur
demandera d’observer le mot qui vient juste après et
d’identifier sa classe grammaticale. Puis on leur fera
déduire la classe grammaticale des deux mots en orange.
On pourra aussi leur demander de mettre les deux noms
communs au singulier et d’observer les transformations.
2 Pour mettre en évidence les autres déterminants
démonstratifs au singulier qui peuvent aussi remplacer ces, l’enseignant écrira au tableau des groupes du
nom au pluriel et demandera aux élèves de les
mettre au singulier. On procédera de la même façon
pour mettre en évidence la substitution avec sa.
• Relevez les mots qui suivent le mot écrit en
vert. À quelle classe grammaticale appartiennent-ils ?
Disant, rappelant, mettent et laisse sont des verbes.
L’enseignant expliquera que le se est un pronom qui
fait partie du verbe, puis il fera chercher l’infinitif de
ces quatre verbes (se dire, se rappeler, se mettre,
se laisser).
• Dans la 5e phrase, remplacez Aliénor par je,
puis par tu. Qu’observez-vous ?
Je me laisse glisser dans le trou.
Tu te laisses glisser dans le trou.
On observe que se change : il devient me ou te car le
sujet du verbe a changé.
Cette question permet de mettre en évidence un
type de verbes particuliers : les verbes pronominaux,
des verbes qui sont accompagnés d’un pronom. La
conjugaison des verbes pronominaux n’est pas au
programme du CM1. Cependant, l’enseignant peut
demander aux élèves de conjuguer le verbe se laisser
aux personnes du pluriel et leur faire chercher
d’autres verbes pronominaux.
128
pp. 132-133 du manuel
2
On demandera aux élèves de proposer un moyen
de différencier ce et se. Il faut chercher s’il s’agit d’un
verbe pronominal : le changement du sujet du verbe
(conjugué ou non) par je ou par tu entraîne automatiquement le changement du pronom. Si se devient
me ou te, alors on l’écrit s-e.
II Mise en application
EXERCICE 2 : On demandera aux élèves de rappeler
par quels autres mots peut se remplacer le déterminant possessif pluriel ses.
EXERCICE 3 : On lira collectivement la consigne en
insistant sur l’exemple : il ne s’agit pas d’écrire la
classe grammaticale de ce ou de se, mais celle du mot
placé à côté.
EXERCICES 4 ET 5 : On lira la remarque collectivement
et on donnera ces expressions à apprendre par cœur.
Dans l’exercice 4, on conseillera aux élèves de regarder le mot qui vient après ce ou se (soit un nom, soit
un verbe) et de se référer à la remarque si ce n’est ni
l’un ni l’autre.
Dans l’exercice 5, les élèves peuvent remplacer le
sujet de chaque verbe par je.
............
........................
........................
3)
....
13
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
........
....
te....au
....
........
....ri
éc
....i....
....ss
........................
ra....el....le....au
........
i se
....
qu
....
e,
....
xt
....
te
....
....
du
....
nt
....
su....ite
en....fa........s....
s ....
........
le....
........
....e
................La
........qu
....r....ce
....ue
....iq
pl
....
ex
....
it
....
....
do
t :....
....
t,
........
en....
....an
....is
........
....és
ag....on
up........
lo....
................pr
r ....ce........
........
....de
....ai
ur
....
po
....
....
e
?....
ir
....
es
fa
....
....
.... ....
........
....nt
eu....x-....m....êm
r ....
........
................vo
....ne
....ig
........so
?
....Le
e
....
id
....
l’a
....
....
de
e....
....
r
iv
....
....
le
ct ....
........
........
....lle
....pe
....e....co
....ir
....fa
................ap
ut....se
........
s pe
........
id
....ée
d’
....
e
....
ch
....
....
er
....
................
re....ch
........
........................
................La
........................
....
....
....
s....
....
....
....
....,....le
....
....re
....t.
....en
pr....op
........
................m
te....xt....e....au
........
....ur
....le
er
....
pi
....
co
....
re
....
....
re
....
....
de
at
....
....
t
....
an....
....s....qu
........
sé....le
ut....ili....
................Av
on....t ....
’il....s ....
....
qu
nt
........
....
ro
....
fie
....
....
ri
é....
....
vé
oc
....
....
....
....
....es
....s....pr
....èv
nt....le
ro....
........
................él
....ue
....iq
....pl
....ap
et
n
........
ço
....
le
....
....
....
s
la
....
....
le
de
....
....
s
....s....
qu....’il....
....ot
r ....
........
rifie
........
................m
ur....vé
........
....po
on
....
ti
....
tu
....
ti
....
bs
....
....
su
....
....
....
....
de
....
s ....
........
................dé
s.................................
ié....
........
ra
....ph
....
og
....
th
....
....
or
ur
....
....
le
en
....
....
....
t bi
lir....e....
........
........
....nt
................on
po....ur....ro
....s........
....re
....ai
....nt
lo
....
vo
....
.
....
es
....
i....
....
èv
or
....
....
él
e
........
....es
le....te....xt....
e ....
........
................D
po....ur....ra....lir
t ....
....
an
gn
........
ei
....
....
ns
....
....
l’e
....
....
et
....
....
....
....e...
....xt
........................
................te
........................
l.
........................
....
na
gi
....
....
....
....
....
Écrire
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 129
Corrigés des exercices
1
*
mots avec
un déterminant
démonstratif
ce bain
ces regards
ce dérangement
ce repos
ces renseignements
ce lavage
ce groupement
ces soucis
ce changement
5
mots avec
un pronom
se baigner
se regarder
se déranger
se reposer
se renseigner
se laver
se grouper
se soucier
se changer
Lors de la correction, les élèves justifieront leur
choix en utilisant les procédés de substitution et
en indiquant la classe grammaticale des mots qui
suivent ce et se.
2
**
a. Lisa prépare ses exposés d’histoire grâce à ces
livres documentaires empruntés à la bibliothèque.
b. Ses lettres ont été mises par erreur dans ces
boîtes.
c. Ces orages ont effrayé ses chiens.
d. Ses amis sont ces hommes qui parlent devant la
porte.
e. Ces garçons sont ses enfants.
3
*
Ce mardi-là, Momo avait décidé de se concentrer sur
sa leçon de sciences. Ce travail demandait peu
d’efforts, mais depuis quelque temps, il se plaisait à
n’en fournir aucun. Cette fois, il allait se rattraper, ce
qui ferait plaisir à ses parents.
6
**
a. Regardez comme ces arbres sont hauts !
b. Lis bien ces énoncés avant de commencer ton
travail.
c. Hugues range ses contrôles dans son tiroir.
d. Il ne prête jamais ses affaires.
e. Ces affaires ne m’appartiennent pas. Ce sont ses
cahiers et ses livres.
7
**
a. Rose a des trous à ses chaussettes.
b. Nous voudrions acheter ces vélos.
c. Elle a annulé ses concerts.
d. Il n’a pas réussi ces épreuves.
*
a. Ce véhicule (nom) n’est pas en bon état.
b. Pourtant, le garagiste se donne (verbe) beaucoup
de mal.
c. Il se réunit (verbe) avec ses employés pour trouver la panne.
d. Ce soir (nom), ils auront tout réparé.
e. Et mon père pourra ainsi se déplacer (verbe).
*
se r e l l e
s
a. Je reconnais ce garçon.
b. Elle se prépare pour son examen de ce matin.
c. Qui est-ce qui se dévoue pour aller acheter le
pain ?
d. Il regarde ce film pour se détendre.
e. Ce que tu dis me paraît très intéressant.
Pa
4
Dictées
nos 2, 3,
4, 10, 14
et 21
GRAM : Les déterminants (2) : les déterminants
possessifs et démonstratifs, pp. 38-39
129
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 130
Orthographe
Les homonymes grammaticaux
ou, où / la, là
I Découverte collective de la notion
• Observez les mots en orange. Quel est leur
point commun ? Qu’est-ce qui les différencie ? Par quels mots pourriez-vous les remplacer ?
Ces deux mots se prononcent de la même façon,
mais le premier a un accent grave sur le a alors que
le second n’en a pas. Là évoque un lieu, on peut le
remplacer par ici. La est placé devant un nom (fenêtre), c’est un déterminant. On peut le remplacer par
un autre déterminant comme une.
En répondant à la dernière question, les élèves ont
aussi trouvé le moyen de ne pas confondre ces deux
mots à l’écrit. La substitution par l’adverbe ici sera le
moyen à privilégier.
2
Le texte de découverte ne comporte pas le cas où
la est un pronom personnel. L’enseignant peut attendre la leçon sur les pronoms (voir p. 46 du manuel)
pour l’aborder ou le faire dès cette leçon en proposant des exemples. Dans ce cas, les phrases choisies
devront comporter l’article défini et le pronom personnel afin de faire observer les deux caractéristiques du pronom :
– il est placé devant un verbe ;
– il remplace un nom placé au début de la phrase ou
dans une phrase précédente.
2 On demandera aux élèves de relever dans le texte
de découverte un autre mot qui se prononce de la
même façon que les deux précédents mais qui n’a
pas la même orthographe : l’as. Selon le niveau de la
classe, l’enseignant peut indiquer qu’il s’agit d’un
pronom personnel (qui remplace le mot trésor) associé à l’auxiliaire avoir conjugué à la 2e personne du
singulier et demander aux élèves par quoi on pourrait le remplacer : par l’avais.
Lorsque la distinction entre la et là est bien maîtrisée,
l’enseignant peut aborder la distinction entre l’a et
l’as, puis traiter les quatre ensemble.
• Mêmes questions pour les mots en vert.
Proposez une méthode pour ne pas les
confondre à l’écrit.
Ils se prononcent de la même façon, mais le second a
un accent grave sur le u alors que le premier n’en a
pas. Ou relie deux groupes de mots exprimant deux
choix possibles, on peut le remplacer par ou bien.
Où sert à introduire une question sur un lieu. (On
privilégiera le remplacement par ou bien.)
130
pp. 134-135 du manuel
2 Le mémento étant un peu long, on s’arrêtera sur
chaque point pour qu’il soit bien compris de tous les
élèves. Hormis la mention de la classe grammaticale
de la, il n’est pas utile dans cette leçon d’évoquer la
classe grammaticale des autres mots.
2
Avant d’aborder les exercices, l’enseignant peut
proposer plusieurs activités aux élèves :
– écrire des phrases simples au tableau, les élèves les
complètent avec les quatre mots de la leçon ;
– dicter des phrases simples que les élèves écrivent
sur l’ardoise ou le cahier de brouillon ;
– demander à des élèves volontaires d’inventer des
phrases simples, l’enseignant les écrit au tableau,
d’autres élèves viennent les compléter.
II Mise en application
EXERCICE 1 : L’enseignant peut demander aux élèves
d’écrire ou bien entre parenthèses lorsqu’il s’agit de
la conjonction de coordination.
EXERCICE 2 : On demandera aux élèves d’écrire l’article indéfini une entre parenthèses dans les phrases
recopiées.
EXERCICES 3 À 6 : On conseillera aux élèves de se
référer au mémento et d’appliquer systématiquement les procédés de remplacement.
EXERCICE 7 : On lira la consigne collectivement et on
demandera aux élèves d’écrire des phrases enrichies
de plusieurs compléments.
........
........................
........
........................
....5)
. 13
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
qu....e....
........
....................
po....ur
........
........................
co....ns....ig....ne
........
t la
........
....en
em
....
iv
....
ct
....
lle
....
ts....
co
....
en
a
....
....
....
ér
lir
.... ........
....ff
....n....
....s....di
en....le
................O
bi....
ne....nt........
........
....en
m
....pr
....
co
....
la.....
es
....
....
:
....
èv
....
e
....
él
....
xt
....s....
le....ur.......te....
........
................le
....ns
da
........
....re
....ui
od
....
tr
....
in
....
à
....
r-....
....
ts
....
pa
....
....
en
....
....
re
....
....
....ém
........iè
....em
....pr
....e
................él
ns....un
........
e)....da
....
ch
....
er
....
ch
....
re
....
e....
a
....
....
un
(l
....
....
e
....
....
ns
êt
da....
........
n ....
io....
pt....
ri....
................qu
sc....
........
et....la....de
........
er
....te
....
uv
....
....
co
de
....
....
dé
....
....
ra
la
....
....
,
....
........
an....de
m....
........
................tie
........de
....ur
n....le
O....
....
.
....
ie
....
rt
....
pa
....
....
s
....
....
e
se
....
....
ra
nd
....
....
ph
....
........
....co
ux
de....
........
................se
un....e....ou
r ....
pa....
e ....
....
xt
te
........
....
ur
.
....
le
....
....
....
re
....
....
lu
....
....
nc
........
................co
la....m....ai....so....n.................
à ....
........
...ur
to
....
re
....
le
....
....
t
o....
....
al
an
....
....
di
nt
....
....
....
....
....co
pe....tit
........
re....un
................ra
ui....
........
trod
in....
t ....
........
....en
....uv
pe
........
........
y et
....es
ar....
....èv
G....
s él
....
e
....
........
tr
....
en
....
t)
....
....
................Le
en
pr....és....
........
rit....au
........
....éc
ra
....
se
de
........
....
ui
....
....
e
(q
....
....
xt
e
....
....
....
le ....te
r ....
........
................gu
....e....su
....èl
an....t ....m....od
........
pr
....en
....
re
en
........
....
êt
e
....
....
....
....
or
ra
....
....
id
ur
....
po
........
................Is
ng....ag....e....fa....m....ili....er....
la....
....
n
....
U
....
.
....
te
.....
....
er
....
....
....
uv
....
....
co
....
....
........
................dé
.........................
di....al....og....ue
....
le
........
ns
....
da
....
é
....
pt
....
ce
...
....
................ac
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 131
Corrigés des exercices
*
b. Est-elle dans sa chambre ou dans le jardin ?
c. En ville ou à la campagne ?
e. Voulez-vous une glace au chocolat ou à la vanille ?
2
*
b. Il fait froid car la fenêtre du salon est restée
ouverte toute la journée.
e. Quand devez-vous rapporter vos livres à la bibliothèque ?
3
*
Je ne sais pas où tu m’emmènes : à la campagne ou
à la montagne, mais là où nous allons, j’espère que
nous trouverons un étang ou une piscine. Je voudrais nager la brasse ou le crawl et je demanderai à
un maître-nageur ou à un copain de m’apprendre.
4
**
a. Où est ma voiture ? Je ne sais plus où je l’ai laissée.
b. Là où tu l’as garée : ou dans cette rue, ou sur la
place où tu avais rendez-vous.
c. Au cas où il ferait très froid, prends ton manteau
ou ton anorak.
d. Je ne retrouve plus le livre ou le journal où j’ai lu
cette histoire.
e. Il ira où il voudra : au bord de la mer ou à la montagne.
f. Où va-t-il aller en vacances ? Chez son cousin en
Auvergne ou chez sa tante en Bretagne ?
**
a. As-tu appris la comptine Il est passé par ici, il
repassera par là ?
b. C’est là, à la gare de Marseille, qu’ils ont perdu
leur valise la semaine dernière.
c. Elle est la plus petite, mais aussi la plus sage.
d. Cette magnifique maison qui est là est à vendre.
e. On ne va pas rester là toute la journée, il n’y a rien
à voir !
f. Poste la carte d’anniversaire dans la boîte aux
lettres qui est là, derrière toi.
6
**
a. Félix n’est pas là ! Où peut-il bien être ?
b. Il est là, dans la cuisine.
c. Il cherche la tortue en plastique, il ne sait pas où
elle est cachée.
d. À mon avis, elle est dans le panier ou dans le placard où j’ai rangé la salade !
7
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. La ville où j’habite se trouve près de la mer.
b. Que préfères-tu pour ton dessert : la tarte au
citron ou l’éclair au chocolat ?
c. J’avais rangé la paire de ciseaux dans le tiroir du
placard, mais elle n’est plus là.
d. Nous aimerions revenir en Bretagne, là où nous
avions passé d’agréables vacances.
Dictées
nos 2, 4,
10 et 21
se r e l l e s
s
1
5
Pa
Lors de la correction des exercices, on demandera
systématiquement aux élèves de justifier leurs
réponses en utilisant le procédé de substitution.
GRAM : Les déterminants (1) : les articles, pp. 36-37
GRAM : Les prépositions, les conjonctions de
coordination, les adverbes, p. 54-55
131
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 132
Orthographe
Les accords
Le féminin des noms
pp. 136-137 du manuel
I Découverte collective de la notion
2 Lors de la lecture collective du mémento, on
• Indiquez le métier de chaque personnage.
Il y a un magicien et une magicienne, un boulanger et
une boulangère, un avocat et une avocate, un chanteur et une chanteuse.
Difficultés attendues : Si les élèves ne parviennent pas à
reconnaître les métiers des personnages, on pourra indiquer le métier du personnage masculin.
II Mise en application
Comment se forme le nom féminin à partir
du nom masculin ?
Le féminin se forme de plusieurs façons :
– en ajoutant un e à la fin du nom masculin (avocat / avocate) ;
– en doublant la consonne et en ajoutant un e au nom
masculin (magicien / magicienne) ;
– en modifiant la syllabe finale (chanteur / chanteuse, boulanger / boulangère).
EXERCICE 5 : Il serait préférable d’effectuer une cor-
On présentera les réponses sous la forme d’un
tableau que l’on complétera au fur et à mesure
jusqu’à avoir tous les cas de figure étudiés dans le
mémento.
on fera observer que différents déterminants sont
employés. Il faut écrire le déterminant féminin ou
masculin correspondant. Si nécessaire, on renverra
les élèves aux mémentos des pages 36 et 38.
• Cherchez des exemples de noms masculins
que vous mettrez au féminin (des noms d’animaux, les membres d’une même famille…).
On peut également proposer aux élèves de rechercher d’autres noms de métiers et des noms d’habitants de villes ou de pays.
EXERCICE 9 : Pour préparer cet exercice, on pourra
Pour cette recherche, les élèves peuvent utiliser un
dictionnaire. Leurs propositions doivent aboutir à la
création de nouvelles colonnes dans le tableau
amorcé à la question précédente. Par exemple :
– un nom féminin différent du nom masculin :
frère / sœur ;
– un nom féminin identique au nom masculin :
un / une fleuriste.
Selon les propositions des élèves, l’enseignant peut
proposer des noms (ou les faire deviner sous forme de
devinettes) pour que tous les cas soient représentés.
On observera ensuite le cas des noms féminins formés
en ajoutant un e final : pour certains, le e ajouté
change la prononciation du mot (un lapin / une
lapine) et pour d’autres non (un ami / une amie).
Le tableau pourra être recopié sur un panneau de
référence affiché dans la classe pendant quelque
temps.
132
demandera aux élèves de donner d’autres exemples
pour chaque type de transformation. On leur rappellera que le dictionnaire indique les cas particuliers.
Afin de le vérifier, on écrira au tableau quelques
noms masculins non encore cités dont on fera chercher le féminin à l’aide du dictionnaire.
rection collective des exercices 3 et 4 avant de donner cet exercice. La consigne lue, l’enseignant écrira
quelques exemples au tableau pour qu’elle soit comprise de tous. Par exemple :
– un acteur peut être ajouté à la liste 7 ;
– un invité peut être ajouté à la liste 1.
EXERCICES 6 ET 8 : Suite à la lecture de la remarque,
travailler sur quelques exemples (coiffer, gagner,
éditer, guider…).
........................
........
........
........................
....7)
. 13
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
....
.... ................
........................
........
....ut
................
on....pe
........
....n,
....io
....pt
....ri
........................
....sc
la....de
........
....n....de
....io
....ct
da
....
e....
ré
....
....
tt
la
....
....
t
ce
....
....
an
e
....
....
....
....
....ss
pa
........
................Av
........se
........où
....es
èv
....
....él
x
au
........
r
....
-....
....
....
de
na
....
....
an
on
....
....
rs
m
....
....
....
....
....s....pe
r le
........
................de
er....su
rd....
ta....
at....
s’....
........
t
....de
....
....
an
....
....
av
....
....
e,
....
....
èn
....
....
....
»....
....?....
....s
....-il
................sc
....nt
ue....fo
Q....
? ....
....s....
....-il
nt
....
so
....
....
ui
ec
....
....
Q
....
....
av
«
....
....
:
e
s
....
....
xt
....
te....
........
....ur
................ge
ite....le
........
....su
en
........
....nt
....ve
....ri
....
....éc
e
es
....
....
xt
èv
....
....
te
él
....
....
s
ce
....
....
Le
....
....
....is
ne....fo
U....
................
s. ....
........
....lin
ge....s....m....as....cu
....
na
....
....
le
on
....
....
t
rs
....
....
....
....
pe
on
....
....
s
vr
le
....
....
....
........de
................
t,....ils
........
....an
l’e....ns....ei....gn
....
....r........
pa
le
....
....
:
é
....
....
s
ig
....
....
ge
rr
....
....
na
co
....
....
....
pe....rs....on
................
s ....
le....
an....t ....
........
....ge
ch....an
....
........
en
se
....
....
r
re
....
....
ri
eu
....
....
éc
....
....
rv
ré
....
....
se
le....
re...., ....
................
cu....is....in....iè....
........
t la
........
....en
....
....vi
de
s
r
....
....
nt
ie
....
....
ie
in
....
....
cl
is
....
....
ux
cu
....
....
....
le....s ....de
................
........
se....et
eu....
........
....rv
....se
en
e
....
........
nt
m
....
....
or
so
....
....
sf
....
....
ns
....
....
an
tio
tr
....
....
....
les....ac
e ....
................
........
a qu
........
iser
........
....éc
....pr
O
....n
.
....
....
t
es
....
....
en
nt
....
....
ie
uv
....
....
cl
pe
....
....
en
....
....
ils
dé....ta....
........
................
....ns
....ai
....rt
....e....ce
qu
....s....
m
....ai
,
....
....
es
Ils
....
....
.
....
....
êm
es
....
....
m
m
....
....
s
m
le
....
....
fe
s ....
........
................
nt....de
so....
........
qu....e....ce
it ....
....
fa
....
........
du
ns
....
....
r
ai
....
....
ge
rt
....
....
an
ce
....
....
à
ch
....
....
....
....n
....io
....nt
................
....te
....e....at
....ir
t fa
........
....en
em
....
al
....
....
t
ég
....
....
t
en
....
....
m
on
....
....
m
vr
....
....
ta
de
....
....
....
ue....s,....no
................
iq....
........
....ph
....ra
or....th....og
........
....
....ts
en
....
....
m
....
....
ge
....
....
an
....
....
s.
ch
....
....
....
....m
................
ec....le....s....no
........
ad....je....ct....ifs....av
....
s
....
de
....
d
....
or
....
cc
....
l’a
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 133
Corrigés des exercices
1
*
salon : masculin • tapis : masculin • ailes : féminin •
motif : masculin • trame : féminin • bords : masculin
• poussière : féminin • famille : féminin • nuit : féminin • pays : masculin • Perse : féminin
Lors de la correction, on demandera aux élèves
de préciser si on peut écrire un ou une devant
chaque nom.
2
*
a-5 • b-6 • c-2 • d-3 • e-1 • f-4
3
*
Liste 1 : une apprentie • la marchande • une amie •
une cliente
Liste 2 : une menteuse • une danseuse • une chanteuse • une vendeuse
Liste 3 : une lionne • la championne • la gardienne
• une paysanne
Liste 4 : une veuve • une fugitive • une naïve • une
sportive
Pour les exercices 3 et 4, les élèves expliqueront
ce qui caractérise chaque liste, c’est-à-dire
comment se forme le féminin.
4
*
6
*
a. une présentatrice
b. la coiffeuse
c. notre présidente
d. une accordéoniste
e. une intendante
7
f. la caissière
g. une musicienne
h. cette illustratrice
i. une bibliothécaire
j. cette directrice
**
un lièvre / une hase
une brebis / un bélier
un sanglier / une laie
une louve / un loup
un bouc / une chèvre
8
**
un chameau • un collégien • ce vicomte • son grandpère • le cavalier • un espion • le cycliste • son
époux • un amoureux • ce dieu • un Marocain
9
**
a. un dessinateur, une dessinatrice
b. un jardinier, une jardinière
c. un danseur, une danseuse
d. un traducteur, une traductrice
e. un gérant, une gérante
f. un gardien, une gardienne
Liste 5 : la secrétaire • une acrobate • une camarade
• une concierge
Liste 6 : une romancière • une bouchère • une
bergère • une conseillère
Liste 7 : l’agricultrice • la navigatrice • la conductrice • la factrice
Liste 8 : la princesse• la comtesse • une ânesse •
la tigresse
5
*
un masseur : liste 2 • un oisif : liste 4 • un citoyen :
liste 3 • un infirmier : liste 6 • un électeur : liste 7 •
un libraire : liste 5 • un ogre : liste 8 • un voisin :
liste 1
Lors de la correction, on demandera aux élèves
de justifier leur choix en donnant le féminin de
chaque nom.
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Nom commun, nom propre, pp. 34-35
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
133
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 134
Orthographe
Les accords
Le pluriel des noms
I Découverte collective de la notion
• Observez tous les noms au pluriel. En général, par quelle lettre se terminent-ils ?
Ils se terminent en général par un s (chouettes,
aigrettes, touffes, plumes, serres, rapaces, vertébrés, souris, mulots, lièvres, reptiles, batraciens,
insectes).
2 L’ajout du s peut changer la prononciation de
certains noms. L’enseignant écrira au tableau des
phrases avec les groupes nominaux suivants soulignés : un œuf, un bœuf, un os, puis il demandera
aux élèves de mettre les GN soulignés au pluriel. Les
couples de phrases seront lus à voix haute afin que
les élèves se rendent compte de la différence de
prononciation.
pp. 138-139 du manuel
concours, discours, marais, choix, croix, noix,
prix, bois, bas, silex, rubis, riz, parvis, palais,
repas, creux, époux, chamois). Puis les élèves classeront ces noms en fonction de leur lettre finale. Ils
pourront ainsi observer qu’ils se terminent par s, x
ou z.
2
Après la lecture collective du mémento et avant
d’aborder les exercices, l’enseignant peut faire
rechercher des noms communs au pluriel à mettre
au singulier, ou inversement, dans les lectures de la
classe. Il peut également faire repérer tous les noms
communs, puis demander leur genre et leur nombre
et terminer par une transformation d’un nombre à
l’autre.
II Mise en application
Relevez deux noms qui ont une terminaison
différente.
Yeux et hiboux se terminent par un x et non par
un s.
On demandera aux élèves s’ils connaissent d’autres
noms qui font leur pluriel en -oux. En principe, la
liste des sept noms en -ou qui prennent un x au pluriel est connue des élèves qui les ont vus au CE2.
Peut-être même connaissent-ils la célèbre comptine
de Robert Desnos : « Ce sont les mères des
hiboux… », comptine que les élèves peuvent réciter
s’ils s’en souviennent ou que l’enseignant peut lire à
cette occasion.
• Quel est le singulier du nom yeux ? Que
constatez-vous ?
Le singulier du nom yeux est œil. On constate que
ce nom a un singulier et un pluriel différents.
• Relevez un mot qui s’écrit de façon identique au singulier et au pluriel.
Le nom souris s’écrit de façon identique au singulier
et au pluriel.
Les élèves chercheront d’autres noms qui ont la
même orthographe au singulier et au pluriel. S’ils ne
parviennent pas à en trouver, l’enseignant pourra les
aider en proposant ou en faisant deviner quelques
noms à l’aide de charades, de devinettes, en donnant
les définitions ou en écrivant les noms au tableau
avec des lettres manquantes (brebis, perdrix, voix,
nez, gaz, mois, poids, puits, bras, corps, tapis,
134
EXERCICE 1 : On fera observer les différents déterminants qui pourront être nommés : il y a des articles
définis et indéfinis, des déterminants démonstratifs
et possessifs. Si les élèves ont oublié le pluriel de ces
déterminants, on les renverra aux mémentos des
pages 36 et 38.
EXERCICE 2 : On rappellera que tous les noms qui se
terminent par un s ne sont pas forcément au pluriel :
il faut chercher la présence d’un déterminant pluriel
placé devant et s’aider du sens de la phrase.
EXERCICES 3 ET 4 : Les élèves peuvent utiliser le
dictionnaire pour trouver le genre de certains noms.
Il sera peut-être nécessaire d’expliquer comment
compléter le tableau. Un exemple permettra d’illustrer la remarque.
EXERCICE 7 : L’enseignant demandera aux élèves de
justifier leur choix (par écrit lors de la réalisation de
l’exercice ou à l’oral lors de la correction).
EXERCICE 8 : On lira collectivement la consigne et les
élèves expliqueront quelles transformations il peut y
avoir : changement de déterminant, accord du verbe,
accord de l’adjectif.
EXERCICE 9 : Si certains éprouvent des difficultés
pour trouver les noms qui correspondent aux définitions, l’enseignant peut les aider en donnant la
première lettre. Les élèves peuvent également
rechercher collectivement la réponse au singulier.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 135
Corrigés des exercices
3
2
➞ ses discours
➞ les pays
➞ ces mots
➞ ces fleurs
➞ des os
➞ des fées
*
4
**
5
*
masculin
féminin
singulier
le paon • le hérisson • le tatou
• le guépard • le flamant rose •
le cerf • le lynx • l’ibis
la souris • l’araignée •
l’antilope • la perdrix
pluriel
les crocodiles • les hiboux •
les éléphants • les papillons •
les chevreuils • les lynx • les ibis
les tortues • les girafes
• les abeilles • les souris •
les tigresses • les perdrix
le, l’, un
taxi • choix • jour • gaz •
avion • avis • concours • drap
a. des cailloux
b. les cous
c. des caribous
d. ces hiboux
e. les verrous
f. mes joujoux
6
la, l’, une
amie • journée • étoile •
fleur • croix
g. des choux
h. les sous
i. ses genoux
j. des trous
k. mes bijoux
l. les poux
**
ses chiens • des mois • ces pains • des prix • des
dentistes • tes pieds • nos cousines • les voix • des
nez • mes aïeux
7
**
*
a. Tes frères ont laissé tes livres sur le tapis.
b. Ce roi et ses fils vivent dans un grand palais.
c. En attendant les mariés, les invités se rassemblent
sur le parvis de la cathédrale.
d. Le lapin a mangé le radis et les carottes.
e. Ce cadenas a été cassé par les enfants.
Liste 1 : un avis • un champ • un jus • un poids • un
temps
Liste 2 : un loup • un sport • un panier • un paradis
• un ami
Liste 3 : une noix • une perdrix • un creux • un lieu
• un époux
Liste 4 : un choix • une croix • un roi • un bois • un
chamois
8
les, des
yeux • choix • gaz • avis •
savons • élèves • concours •
feuilles • messieurs • croix
**
a. L’enfant joue tranquillement avec des joujoux.
b. Ces cyclistes ont du mal à grimper les côtes.
c. Les kangourous sont des mammifères d’Australie.
d. J’ai entendu des voix bizarres dans le jardin.
e. Chaque soir, ma grand-mère dépose ses bijoux
dans un petit coffre-fort.
f. Les prix de ces articles ont beaucoup augmenté
depuis l’année dernière.
9
**
a. les yeux
b. des cailloux
c. des mois
d. les nez
e. des clous
f. messieurs
g. les poux
h. les dictionnaires
se r e l l e s
s
a-5
b-4
c-2
d-6
e-1
f-3
*
Pa
1
GRAM : Nom commun, nom propre, pp. 34-35
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
135
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:11
Page 136
Orthographe
Les accords
Le pluriel des noms terminés
en -au, -eau, -eu
I Découverte collective de la notion
• Relevez les noms au pluriel et classez-les
en deux ensembles : ceux qui ont un pluriel
en -s et ceux qui ont un pluriel en -x.
Les noms qui font leur pluriel en -x : Esquimaux,
peaux, traîneaux, lieux, morceaux.
Les noms qui font leur pluriel en -s : régions, tentes,
chiens, motoneiges, déplacements, tempêtes,
igloos.
On demandera aux élèves de rappeler la règle générale du pluriel des noms vue précédemment. On évoquera également le cas des noms qui ne changent
pas d’orthographe et ceux qui se terminent par x.
• Observez l’ensemble des noms qui font leur
pluriel en -x. Par quelles lettres se terminent-ils lorsqu’ils sont au singulier ?
Ils se terminent par -au, -eau ou -eu.
On construira un tableau à trois colonnes que les élèves compléteront avec des noms qui se terminent
par -eu, -eau et -au. On écrira d’abord ces noms au
singulier, puis on demandera aux élèves de chercher,
à l’aide du dictionnaire si nécessaire, leur pluriel que
l’on écrira à côté. Selon les propositions des élèves,
l’enseignant proposera des exceptions (au moyen de
devinettes, de dessins ou en donnant les définitions)
qui seront écrites en couleur dans le tableau. Ces
exceptions doivent être apprises par cœur.
2
On peut poursuivre cette phase de découverte par
les activités suivantes :
– l’enseignant écrit des mots en mettant les lettres
dans le désordre et demande aux élèves de les
reconstituer puis de les écrire au pluriel ;
– les élèves doivent retrouver une dizaine de mots
écrits au singulier dans une grille de mots mêlés
avant de les écrire au pluriel ;
– jouer au jeu « pigeon vole » : les élèves lèvent la
main lorsque le nom énoncé par l’enseignant se termine par un x au pluriel ;
– un élève fait deviner un mot à ses camarades en le
mimant, en dessinant ou en le définissant. L’élève qui
trouve la réponse va écrire le mot au pluriel au
tableau ;
– l’enseignant écrit des phrases avec des mots courants au singulier, les élèves les écrivent au pluriel.
136
pp. 140-141 du manuel
Ces phrases pourront ensuite être utilisées dans une
dictée de phrases ;
– les élèves écrivent un poème, une comptine ou un
récit en utilisant des mots qui se terminent en -au,
-eau et -eu.
2 Lors de la lecture du mémento, on expliquera les
mots bleu, lieu et émeu.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On peut demander aux élèves d’écrire le
pluriel de chaque mot à côté. On leur conseillera de
se référer au mémento.
EXERCICE 2 : Afin de bien mémoriser les pluriels, on
peut demander aux élèves de recopier chaque nom
au singulier, puis d’écrire le pluriel à côté. On leur
conseillera de relire les exceptions du mémento.
EXERCICE 3 : La consigne sera lue collectivement afin
que tous les élèves comprennent bien les deux parties de l’exercice : associer une illustration à un nom
avant de l’écrire au pluriel.
EXERCICE 4 : L’enseignant s’assurera que les noms
des petits figurent dans la définition de chaque
femelle. La recherche peut aussi s’effectuer à l’aide
de documentaires ou sur Internet dans le cadre du
B2I. Le nom du petit doit être écrit au singulier, puis
au pluriel. Lorsque les élèves auront terminé l’exercice, on leur demandera ce qu’ils peuvent observer :
tous les noms se terminent par -eau et font donc leur
pluriel en -eaux.
EXERCICE 5 : On pourra chercher collectivement les
associations possibles pour construire les phrases :
corbeau et oiseau, landau et berceau, château et
drapeau…
EXERCICES 6 ET 7 : Si les élèves ont des difficultés
pour trouver les mots, l’enseignant peut les aider en
donnant les lettres des mots au singulier dans le
désordre, en indiquant la première lettre et le nombre de lettres qui suivent ou en faisant faire la
recherche collectivement.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 137
Corrigés des exercices
1
*
noms qui font
leur pluriel en -x
un dieu • un bateau •
un ruisseau • un tableau
• un cheveu • un tuyau
• un préau • un noyau •
un agneau
2
8
noms qui font
leur pluriel en -s
un landau • un bleu
• un émeu
*
des aveux • des tuyaux • des essieux • des boyaux •
des lieus (le poisson) • des lieux (l’endroit) • des
joyaux • des neveux • des radeaux • des pneus • des
seaux • des milieux • des anneaux
3
*
a-4 ➞ des chameaux
b-1 ➞ des lieus
c-2 ➞ des émeus
d-3 ➞ des corbeaux
4
**
a. On peut fabriquer des cordes d’instruments de
musique avec les boyaux d’animaux.
b. Les élèves de sixième étudient l’histoire des
Hébreux.
c. Deux écriteaux posés devant le portail indiquent
que cette vieille maison est à vendre.
d. Il faut que j’aille chez le garagiste pour changer
mes pneus usés.
e. Les fars bretons sont de bons gâteaux dans
lesquels on met des pruneaux.
9
**
a. Savez-vous dans quel magasin je pourrais trouver
des landaus de bonne qualité pour mon futur bébé ?
b. Les tuyaux d’arrosage sont rangés dans la cabane
au fond du jardin.
c. Zeus et Poséidon étaient des dieux dans
l’Antiquité grecque.
d. Les roseaux sont des plantes qui poussent au
bord des étangs.
e. Le matin de Noël, les enfants se pressent au pied
du sapin pour ouvrir leurs cadeaux.
**
les agneaux • les baleineaux • les louveteaux • les
éléphanteaux • les souriceaux • les pigeonneaux •
les pintadeaux • les chevreaux • les dindonneaux •
les veaux
5
**
Mots à employer dans des phrases : des pneus, des
poireaux, des oiseaux, des gâteaux, des corbeaux,
des berceaux, des châteaux, des drapeaux, des marteaux, des landaus, des manteaux.
6
**
a. des jeux
b. les pinceaux
c. les chameaux
d. les lionceaux
**
se r e l l e
s
a. les bleus
b. les feux
c. les noyaux
d. des pieux
e. ses vœux
Pa
7
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
137
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 138
Orthographe
Les accords
Le pluriel des noms terminés
en -al, -ail
I Découverte collective de la notion
• Relevez les noms communs au pluriel et
classez-les en deux groupes selon leur lettre
finale.
Les noms qui se terminent pas x : animaux, végétaux.
Les noms qui se terminent pas s : savanes, herbivores, gnous, zèbres, antilopes, buffles, girafes,
éléphants.
On demandera aux élèves de rappeler la règle générale du pluriel des noms vue précédemment.
• Quel est le singulier de animaux et végétaux ? Trouvez d’autres noms qui ont un pluriel identique à ces deux noms.
Animal et végétal.
Difficultés attendues : On demandera aux élèves de
chercher des noms qui se terminent par -al. Puis, ils chercheront leur pluriel en utilisant le dictionnaire si nécessaire.
Il est probable que les élèves ne trouvent que des
mots qui correspondent à la règle, c’est-à-dire ceux
qui font leur pluriel en -aux. Si des exceptions sont
proposées, on fera bien remarquer qu’il s’agit d’exceptions à la règle générale de la formation du pluriel
des noms. Si aucune exception n’est proposée, l’enseignant les écrira au singulier au tableau, puis il
demandera aux élèves de chercher le pluriel. Ces
noms seront ensuite employés dans des phrases pour
bien en comprendre le sens.
2 Le texte de découverte ne comporte pas de noms
qui se terminent en -ail. Pour y remédier, l’enseignant pourra proposer plusieurs activités :
– demander aux élèves s’ils connaissent d’autres
noms qui font leur pluriel en -aux mais qui se terminent de façon différente de animal ou végétal ;
– écrire des noms en -ail au tableau, puis faire chercher leur pluriel ;
– écrire des phrases simples au tableau et demander
aux élèves de trouver le mot qui convient pour les
compléter ;
– faire deviner des noms en -ail (devinettes, mimes,
lecture de définitions, lettres mélangées, nom écrit
avec des lettres manquantes…).
On introduira également les exceptions. Lorsque suffisamment de mots seront trouvés et classés dans un
138
pp. 142-143 du manuel
tableau à deux colonnes (les noms qui prennent un s
au pluriel et ceux qui se terminent par -aux), on
demandera aux élèves de formuler clairement la
règle du pluriel des noms en -ail.
2 Avant d’aborder les exercices écrits, d’autres acti-
vités peuvent être proposées :
– jouer au jeu « pigeon vole » : les élèves lèvent la
main lorsque le nom prononcé par l’enseignant se
termine au pluriel par -aux ;
– un élève fait deviner un mot à ses camarades en le
mimant, en le dessinant ou en le définissant. Celui
qui trouve la réponse va écrire le mot au pluriel au
tableau ;
– l’enseignant écrit des phrases avec des mots courants au singulier, les élèves les écrivent au pluriel.
Ces phrases pourront ensuite être utilisées dans une
dictée de phrases ;
– les élèves écrivent un poème, une comptine ou un
récit en utilisant des mots qui se terminent en -al et
en -ail.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Il sera peut-être nécessaire d’expliquer
le fonctionnement d’une grille de mots mêlés. On
précisera qu’il y a cinq noms écrits verticalement et
cinq horizontalement. Les élèves ne doivent pas
oublier d’écrire le pluriel de chaque nom trouvé, en
se référant au mémento si nécessaire.
EXERCICE 2 : Selon le niveau de la classe, l’explication
peut être donnée oralement lors de la correction.
EXERCICE 3 : La consigne sera lue collectivement
pour que tous les élèves comprennent bien qu’il faut
associer une illustration à un nom avant de l’écrire au
pluriel.
EXERCICE 4 : Les élèves écrivent la lettre, suivie du
nom correspondant au singulier, puis le même nom
au pluriel.
EXERCICE 8 : On expliquera collectivement la remarque. Il peut y avoir des changements de déterminants
ou de pronoms personnels sujets. Il faut veiller également à accorder correctement les sujets et les verbes,
ainsi que les déterminants et les noms. On précisera
aussi que certains mots peuvent rester inchangés.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 139
Corrigés des exercices
Lors de la correction des exercices, on expliquera
le sens des mots inconnus des élèves.
1
*
Horizontalement : tribunal (tribunaux) • hôpital
(hôpitaux) • caporal (caporaux) • émail (émaux) •
travail (travaux)
Verticalement : corail (coraux) • total (totaux) •
canal (canaux) • métal (métaux) • vitrail (vitraux)
2
**
Les mots intrus peuvent être employés dans des
phrases.
*
1-d ➞ des portails
2-c ➞ des éventails
3-b ➞ des bals
4-a ➞ des narvals
4
*
a. un récital, des récitals
b. un festival, des festivals
c. le carnaval, les carnavals
d. un gouvernail, des gouvernails
e. un rail, des rails
f. un chandail, des chandails
*
a. un cristal
b. un ventail
c. un chandail
d. un carnaval
e. un vitrail
f. un littoral
7
g. des soupiraux
h. des travaux
i. des étals
j. des baux
k. des totaux
l. des chevaux
g. un oral
h. un terminal
i. un portail
j. un émail
k. un général
l. un rival
**
a. Les plantes et les fleurs sont des végétaux.
b. Les travaux de réparation de votre maison seront
bientôt terminés.
c. Mon grand-père a installé deux épouvantails
dans son champ afin de faire fuir les oiseaux.
d. Les narvals vivent dans les mers arctiques.
e. Les cardinaux élisent le pape à Rome.
f. Aux sorties de métro, il y a souvent un kiosque qui
vend les journaux quotidiens.
8
On peut demander aux élèves d’employer chaque
nom dans une phrase.
*
a. des cardinaux
b. des détails
c. des coraux
d. des régals
e. des bals
f. des animaux
6
a. littoral • oral • végétal • animal
➞ L’intrus est bal.
b. émail • travail • corail • soupirail
➞ L’intrus est chandail.
c. cardinal • rival • général • vitrail
➞ L’intrus est détail.
d. caporal • vassal • bocal • capital
➞ L’intrus est festival.
Tous les intrus prennent un s au pluriel alors que les
autres noms se terminent par -aux.
3
5
**
a. Les chacals sont des animaux carnivores qui
vivent en Afrique et en Asie.
b. Tu n’oublieras pas de mettre tes chandails dans
la valise.
c. Je dois refaire les totaux de ces additions car ils
sont faux.
d. Les soupiraux apportent un peu de lumière et
d’air dans la cave.
e. Les tribunaux sont des lieux où l’on rend la
justice.
f. Ma tante a signé des baux de deux ans.
Les élèves peuvent proposer des définitions à
leurs camarades pour faire deviner d’autres
noms.
s
se r e l l e s
Pa
Dictée
no 6
ORTH : Le son [j], pp. 110-111
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
139
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 140
Orthographe
Les accords
Le féminin des adjectifs
I Découverte collective de la notion
Avant d’aborder cette leçon, il serait préférable d’étudier les leçons de grammaire sur le groupe nominal
(pp. 40-41) et l’adjectif qualificatif (pp. 42-43).
• Quelle est la classe grammaticale des mots
en orange ? Quel est leur genre ?
Ce sont des adjectifs qualificatifs féminins.
pp. 144-145 du manuel
II Mise en application
EXERCICE 2 : On pourra commencer par rechercher
collectivement les noms féminins avant de rechercher les adjectifs et de les recopier au masculin.
EXERCICE 3 : Les adjectifs masculins peuvent être
recherchés collectivement.
EXERCICE 4 : L’enseignant pourra proposer des exemDifficultés attendues : On pourra formuler la question
ainsi : « Comment appelle-t-on, en grammaire, les mots en
orange ? » On rappellera également ce qu’est le genre d’un
mot.
• Remplacez dame par monsieur : quelles
transformations observez-vous ?
Un vieux monsieur très grand et très maigre est
apparu.
Vieille devient vieux, grande devient grand, maigre ne change pas. Les adjectifs sont écrits au masculin comme le nom monsieur auquel ils se rapportent.
• Écrivez les adjectifs en vert au féminin et
observez comment se forme ce féminin.
Grosse : doublement de la consonne et ajout d’un e.
Ronde : ajout d’un e final.
ples à placer dans le tableau avant la réalisation de
l’exercice.
EXERCICE 5 : Collectivement, on pourra chercher des
noms féminins accompagnés de leur déterminant
pouvant convenir avec ces adjectifs.
EXERCICE 6 : On lira collectivement la consigne et la
remarque. La première association peut également
être faite collectivement. Pour chaque nom, il y a
sept adjectifs, les élèves doivent donc écrire 21 groupes nominaux en tout. On peut aussi leur suggérer
d’écrire des groupes nominaux avec deux adjectifs
quand c’est possible (un adjectif avant le nom et un
autre après ou deux adjectifs reliés par et).
EXERCICES 7 ET 8 : On précisera que plusieurs lettres
doivent parfois être ajoutées et pas uniquement un e.
On demandera également aux élèves de trouver le
féminin de l’adjectif mystérieux : le x devient se.
2
Tous les cas n’étant pas présents dans le texte de
découverte, on les mettra en évidence en proposant
les activités suivantes :
– les élèves recherchent des adjectifs qualificatifs
qu’ils connaissent et les écrivent au féminin en s’aidant du dictionnaire ;
– l’enseignant écrit des adjectifs masculins au
tableau et demande aux élèves d’écrire le féminin.
Tous ces adjectifs seront ensuite classés en fonction
de leur transformation comme dans l’exercice 4.
Certains des adjectifs trouvés pourront ensuite être
introduits dans des groupes nominaux masculins ou
dans des phrases avec un sujet masculin et un verbe
d’état avant d’être écrits au féminin. Par exemple :
le chien noir ➞ la chienne noire
Le chien est noir. ➞ La chienne est noire.
2 Le mémento étant un peu long, il sera lu collec-
tivement point par point. Les élèves illustreront
chaque point avec d’autres exemples.
140
........................
........
........
........................
....5)
. 14
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
....
.... ................
........................
le....
el....
........
................
....uv
la....no
........
........................
po....rt....ra....it....de
........
du
....t....
bu
....
dé
....
le
....
és
a
........
....
nt
lir
....
....
....
....
re
ve
....
....
n
in
....
........
....ts
en
........
................O
....ém
....s....él
qu....e....le
........
....in
....af
se
........
....
....
....
es
....
....
tr
aî
....
....
e.
....
m
....
xt
te....
........
du
................
........
....ux
ce
........
....ec
....av
....s
....nt
....re
hé
ifs
........
....
co
ct
....
....
nt
je
....
....
ie
....
....
ad
so
....
....
s
........
re....de
................
ui....
........
....od
....tr
....in
ag....it....d’
....s’....
s....
il
....
....
in
e
....
....
in
m
....
....
m
....
....
om
fé
C
....
....
....
....ts
....en
ém
................
él....
s ....
........
ra....de
te....
........
....lis
on
....
....
us,
....
....
in
....
....
bo
in
....
....
la
,
m
....
....
fé
....
es
....
....
au....ss....ur
................
........
s ch
le....
its....: ....
cr....
........
....dé
re
....
....
êt
....
....
t
....
....
an
....
....
uv
…
....
....
es
po
....
....
....
....tt
....ne
................
....s....lu
, le
........
....be
s,....la....ro
....
lle
....
ei
....
....
t
or
....
....
an
s
....
....
ét
le
....
....
n’
e,
....
....
ch
....
ifs
....
....
....ct
....je
................
de....s....ad
ur....ie....l ....
pl....
........
su
....
....r....le
ou
....
....
n
a
....
....
ço
er
....
....
le
ig
....
....
rr
La
....
....
....
....t....co
................
gn....an
ei....
ns....
........
....l’e
....e,
....té
....ai
....
....tr
re
Le
....
....
co
....
....
s.
en
....
....
ur
s
....
....
re
pa
....
....
er
s ....
ur....
le....
................
........
....er
....ig
....rr
es....à....co
....
èv
....
él
....
....
s
....
....
le
....
....
ra
....
....
....
....
de
ai
....
....
t.
....
....ai
....rf
................
rit....à....l’i....m....pa
........
êt....re....éc
....
it
....
....
rdo
....
....
it
po
....
....
ra
....
....
le
rt
....
....
er
po
....
....
in
ss....
........
................
ite....de
........
....su
nt....en
........
....ro
....ur
po
....
....
es
et
....
....
é
èv
....
....
él
in
....
....
s
....
....
ag
Le
....
....
im
t ....
........
................
....s....on
....’il
........qu
....se
....es
....tr
....aî
....
....m
la
de
....
....
e
....
....
de
....
....
xt
t
....
....
ai
te
tr
....
....
....
ite....du
........
................
lir....e....la....su
........
....ra
....ur
po
....
....t....
an
....
....
gn
....
....
ei
....
....
ns
....
....
l’e
....
....
....
................
........................
..... ....................
te
....
er
....
uv
....
co
....
dé
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 141
Corrigés des exercices
1
*
6
masculin
national
agile
valable
riche
utile
joyeux
2
féminin
agile
naturelle
valable
vraie
riche
froide
utile
blonde
**
longue (long) • grise (gris) • jolie (joli) • principale
(principal) • charmante (charmant) • jeune (jeune)
3
**
hauteur : haut, haute • fraîcheur : frais, fraîche •
beauté : beau, belle • peur : peureux, peureuse •
patience : patient, patiente • courage : courageux,
courageuse • rapidité : rapide, rapide • fierté : fier,
fière
4
*
même terminaison
pauvre • raide • magique
consonne
doublée + e
bonne • mignonne •
cruelle
consonne finale
modifiée + e
joyeuse • neuve •
heureuse • rousse
ajout d’un e
grande • brillante •
absente • dure
5
*
• la jeune fille, la fille sérieuse, la fille pâle, la fille
gaie, la fille blonde, la fille brune, la fille agréable
• la jeune boulangère, la boulangère sérieuse, la boulangère pâle, la boulangère gaie, la boulangère
blonde, la boulangère brune, la boulangère agréable
• la jeune directrice, la directrice sérieuse, la directrice pâle, la directrice gaie, la directrice blonde, la
directrice brune, la directrice agréable
7
**
a. Quelle visite inattendue !
b. À la piscine, nous avons remarqué cette jeune fille
nerveuse.
c. Je cherche une gentille petite chienne rousse qui
a disparu hier.
d. Cette alpiniste très agile et vraiment courageuse
a atteint le sommet du mont Blanc.
e. Cette élève attentive est arrivée la semaine
dernière dans notre classe.
8
**
a. Ma sœur aînée vient la semaine prochaine.
b. Ma sœur cadette est très discrète.
c. Quelle mauvaise nouvelle !
d. J’ai fait une grosse tache d’encre sur mon cahier
de textes.
*
principale • agitée • fidèle • lente • creuse • claire •
sévère • tranquille • franche • grasse • salée •
épaisse • transparente • active • secrète
Dictées
nos 1,
16 et 17
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
GRAM : L’adjectif qualificatif, pp. 42-43
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
141
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 142
Orthographe
Les accords
Le pluriel des adjectifs
I Découverte collective de la notion
Avant d’aborder cette leçon, il serait préférable d’étudier les leçons de grammaire sur le groupe nominal
(pp. 40-41) et l’adjectif qualificatif (pp. 42-43).
Le texte sera lu à voix haute, puis l’enseignant
demandera à quelle classe grammaticale appartiennent les mots en orange.
• Classez les mots en orange en deux ensembles : ceux écrits au singulier et ceux écrits
au pluriel.
Les mots au singulier : climatique, tempérée, océanique, continental, méditerranéen, particulier.
Les mots au pluriel : différents, principaux, montagneux, doux, frais, rudes, chauds.
On observe ensuite les terminaisons des adjectifs
écrits au pluriel : certains se terminent par s, d’autres
par x. On fera alors le rapprochement avec le pluriel
des noms. En général, on ajoute un s pour former le
pluriel d’un adjectif, mais il y a des exceptions.
• Quel est le singulier du groupe nominal les
principaux climats ? Trouvez un autre adjectif dans le texte qui suit la même règle.
Le groupe nominal au singulier : le principal climat.
L’adjectif continental devient continentaux au
pluriel.
On observera que ces deux adjectifs qui se terminent
en -al au singulier font leur pluriel en -aux. Puis on
demandera aux élèves d’en chercher d’autres et de
les mettre au pluriel en s’aidant du dictionnaire si
nécessaire. Si les exceptions à la règle précédemment vue ne sont pas citées, l’enseignant pourra les
écrire au singulier au tableau ou les faire deviner.
• Quel est le singulier des adjectifs montagneux, doux et frais ? Quelle observation
pouvez-vous faire ?
Montagneux, doux, frais : ces adjectifs s’écrivent
de la même façon au pluriel et au singulier.
D’autres adjectifs peuvent ensuite être recherchés
pour compléter ce début de liste.
2 La lecture du mémento sera progressive afin de
bien identifier la règle générale et les cas particuliers. On insistera sur le cas des adjectifs qui se terminent en -eau, cas non abordé pendant la phase de
découverte, et on demandera aux élèves de trouver
142
pp. 146-147 du manuel
un autre exemple. Les exceptions seront apprises
par cœur.
2
Les adjectifs trouvés ou écrits dans le mémento
peuvent être introduits dans des groupes nominaux
singuliers ou dans des phrases avec un sujet singulier
et un verbe d’état avant d’être écrits au pluriel. Par
exemple :
Ce jouet est original. ➞ Ces jouets sont originaux.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On conseillera aux élèves d’identifier
d’abord le genre et le nombre du déterminant et du
nom qui accompagnent chaque adjectif.
EXERCICE 2 : Pour s’aider, les élèves peuvent d’abord
identifier le genre et le nombre de chaque adjectif
avant de choisir un nom dont le sens doit convenir
avec l’adjectif.
EXERCICE 4 : Pour faciliter la réalisation de l’exercice,
on peut chercher collectivement des noms au masculin et au féminin pluriel qui pourraient aller avec
les adjectifs avant de les recopier au pluriel.
EXERCICE 6 : L’enseignant expliquera la remarque
avec un ou deux exemples. Les élèves devront veiller
à accorder les deux adjectifs du groupe nominal.
EXERCICE 7 : On pourra lire à haute voix les premiers
groupes nominaux à écrire (une fille emmitouflée
et pressée, un homme emmitouflé et pressé…).
Pour bien accorder les adjectifs, les élèves doivent
identifier le genre et le nombre de chaque nom.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 143
.....................
........................
........................
....
....
....
....
....
.....................
....
........................
........................
........................
........................
....
....
....
....
ns..... .
....
....
........
....
....
....tio
7)
....
....
....
....
. 14
....s....ac
, le
........
ts....
je....
........
............(p
s ob
........................
le....
........
....s,
....ge
na
....
........................
on
....
........................
rs
....
....
pe
.....
....
....
ns
si
....
....
....
le
....
....
....
,
au
....
....
....
ux
....
rits
........
........
les....lie
nt....éc
ro....
in....: ....
........................
ss....
se....
........
........
ue....de
n.....Ils
io....
....
........
ct
....aq
........................
t
da
........
....ch
ré
....
....
en
,.
....
....
....
la
or
em
....
....
....
à
és
iv
....
....
....
s
tr
ct
....
....
....
re
....
....
....lle
....e....du
....a....co
né....ce....ss....ai....
....ir
ch....er....ch
........
....cr
re....
n....dé
........
....
, la
ad....je....ct....ifs
le....
l’î....
r....
le....s ....
....
....
................O
u
su
....
....
s
ea
....
....
..
te
bl
le
....
....
....
ra
ta
el
....
....
....
pi
....
....
uv
s
au
....
....
....
r
....
no
de
....
........
....e....
un
....ée
ra....lis....te
....iv
........
....rr
........
: l’a
ion....et
....ur
at....
n....po
ns....i ....
in....
....
st....
........
ni....se....r....ai....
....de
....
................O
....le
ga
....
....el
or
uv
.
....
s’
....
i
no
....
....
....
(s
ra
e
....
....
t
....
ur
....
....
ai
un
....
rf
....
....
po
....
rs
t
....
....
ve....
....
rt....
....ci
........
Le....ré
....pa
et....à....l’i....m....pa
r. ....
........
........
et....le....dé
....sé
....lie
....po
........
....m
te....au
é....co
....
ba
....
................gu
ss
....
........
au
pa
....
..
....
ur
....
au
nt
....
....
to
....
....
ro
....
ou
re
....
....
....
fie
n
....
....
le
....
ri
io
,
....
vé....
at
te....
rr....
er....
........
........
.......
....es
....èv
co....uv
de....na
dé....
....s....él
en....t ....
, le
........
és....
........
........
....re
ritu
au....pr
................sa
........
....t....
....éc
l d’
....ri
ai....
re....éc
av....
êt....
tr....
.......
........
ur
.....................
....
....ut
pe
le
....
....
....
e
....
....
....
de
xt
....
....
....
te
....
fin
....
....
....
....
Le
....
la
....
....
....
e.
À
....
....
. ....
s)....
ié....
........
................vi
....ud
é
........................
....ét
ét
....
....
t
....
....
....
....
on
s.
....
....
sé
ps
....
....
....
ut....ili
....m
........
ux....te
....ifs
....ct
........
....je
....s....de
....s....ad
....t....le
....en
................ce
....m
....te
co....rr....ec
é ....
....
rd
co
........
ac
....
t
....
....
on
s
....
’il
....
....
................qu
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
aérien : masculin singulier • simple : féminin singulier • social : masculin singulier • dernières : féminin
pluriel • nouveaux : masculin pluriel • derniers :
masculin pluriel • vif : masculin singulier
2
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
des haricots verts • des résultats égaux • des histoires amusantes • des cartes anciennes • une jolie
fleur • un texte original • des vacances extraordinaires • des élèves sérieuses • des camarades sympathiques • une assiette pleine • des chiens gentils
3
*
a. des loups gris
b. des bâtiments nouveaux
c. des résultats finals
d. des livres spéciaux
e. des chapeaux mous
4
6
*
a. J’ai rencontré de jeunes garçons joyeux.
b. Il a trouvé de belles billes neuves.
c. Le voisin a des gros chiens effrayants.
d. Nous avons cueilli de jolies fleurs sauvages.
e. Elle avait suivi des chemins étroits et déserts.
f. Dans cette maison, il y a des gros chats gris.
7
**
a. une fille emmitouflée et pressée • un homme
emmitouflé et pressé • des femmes emmitouflées et
pressées
b. d’intéressants magazines illustrés et hebdomadaires • une intéressante revue illustrée et hebdomadaire
c. un ancien véhicule polluant et abîmé • d’anciennes
automobiles polluantes et abîmées • d’anciens autocars polluants et abîmés
d. une nouvelle occupation amusante et calme • de
nouveaux jeux amusants et calmes
*
loyaux, loyales • beaux, belles • peureux, peureuses
• bancals, bancales • heureux, heureuses • nationaux, nationales • bleus, bleues • royaux, royales •
navals, navales • brutaux, brutales
*
se r e l l e s
s
a. des journaux quotidiens
b. des sports dangereux
c. des problèmes familiaux
d. les anciens habitants
e. des jours banals
f. des sauveteurs courageux
g. des parcs régionaux
h. des spectateurs étonnés
Pa
5
Dictées
nos 1,
16 et 17
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
GRAM : L’adjectif qualificatif, pp. 42-43
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
143
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 144
Orthographe
Les accords
Les accords
dans le groupe nominal
I Découverte collective de la notion
Avant d’aborder cette leçon, il serait préférable
d’étudier les leçons sur le groupe nominal (pp. 4041), sur l’adjectif qualificatif (pp. 42-43), ainsi que
les leçons consacrées aux accords des noms
(pp. 136-143) et des adjectifs (pp. 144-147).
Avant de débuter la phase de recherche, on demandera aux élèves de rappeler ce qu’est un groupe
nominal et d’indiquer le nom des éléments grammaticaux qui le composent. Ce récapitulatif sera illustré
par des exemples.
• Observez les groupes nominaux en orange.
Quels sont le genre et le nombre des noms
communs soulignés ?
Étrangère, écuyère et fois sont des noms communs
féminins pluriels.
Yeux et croissants sont des noms communs masculins pluriels.
Rêve est un nom commun masculin singulier.
Difficultés attendues : On rappellera ce que sont le genre
et le nombre d’un nom.
Les élèves devront justifier leur réponse en prenant
des « indices » : la syllabe finale des noms féminins, la
lettre finale des noms pluriels.
• Indiquez le genre et le nombre du déterminant et de l’adjectif qui accompagnent chaque nom commun souligné.
Le déterminant et l’adjectif qui accompagnent étrangère et écuyère sont féminins singuliers.
Le déterminant et l’adjectif qui accompagnent yeux
et croissants sont masculins pluriels.
Le déterminant et l’adjectif qui accompagnent rêve
sont masculins singuliers.
Les élèves préciseront à chaque fois quel déterminant et quel adjectif accompagnent chaque nom.
L’enseignant les interrogera sur ce qu’ils observent et
ce qu’ils peuvent en conclure. Les réponses attendues sont :
– les déterminants et les adjectifs qui accompagnent
le nom principal du groupe nominal ont le même
genre et le même nombre que celui-ci ;
– les déterminants et les adjectifs s’accordent en
genre et en nombre avec le nom principal auquel ils
se rapportent.
144
pp. 148-151 du manuel
2 Pour permettre aux élèves de bien « assimiler »
ces liens, l’enseignant leur fera effectuer des manipulations.
Tout d’abord en reprenant les groupes nominaux du
texte de découverte : remplacer étrangère par
étranger et réécrire le nouveau groupe nominal,
même chose avec étrangères puis étrangers. Les
modifications seront mises en évidence et expliquées
par les élèves.
L’enseignant et les élèves pourront ensuite proposer
d’autres groupes nominaux ou en chercher dans le
livre de lecture suivie ou dans d’autres supports.
2
L’enseignant peut aussi proposer des groupes
nominaux avec des adjectifs, ou demander aux élèves d’en inventer, puis faire déterminer leur genre et
leur nombre.
2 On peut également écrire au tableau un ou deux
éléments d’un groupe nominal, puis demander aux
élèves de le compléter afin d’obtenir un groupe
nominal complet.
2 Lors de la lecture collective du mémento, l’ensei-
gnant insistera sur les termes écrits en gras et donnera un autre exemple de groupe nominal masculin
singulier pour que les élèves effectuent les trois
manipulations (féminin singulier, masculin pluriel et
féminin pluriel).
II Mise en application
Pour effectuer les exercices sur les accords, les élèves peuvent se référer aux mémentos des pages 136,
138, 140, 142, 144 et 146 pour écrire les cas particuliers ou alors utiliser un dictionnaire.
EXERCICE 1 : Le travail peut ne pas être présenté sous
la forme d’un tableau. Les élèves recopient alors chaque groupe nominal en écrivant à côté le genre et le
nombre. On pourra leur demander de souligner le
nom principal de chaque groupe nominal.
EXERCICE 3 : Le choix du nom doit être cohérent avec
l’adjectif tant du point de vue de l’orthographe que
du sens.
EXERCICE 4 : Avant de recopier l’adjectif qui convient,
les élèves doivent chercher le genre du nom.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 145
L’observation des lettres finales des adjectifs leur
permettra d’en déterminer le genre.
EXERCICE 5 : On précisera aux élèves que certains
adjectifs doivent être complétés avec plusieurs
lettres et pas seulement avec le e qui est la marque
du féminin.
EXERCICES 18 À 23 : On rappellera la règle générale
pour l’accord au féminin (ajout d’un e) et l’accord au
pluriel (ajout d’un s ou d’un x).
À la fin de chaque exercice, les élèves doivent vérifier qu’ils ont bien fait les accords en fonction du
nom auquel se rapporte chaque adjectif (le féminin
et/ou le pluriel selon les cas).
EXERCICES 6 ET 7 : Les élèves doivent veiller à accorder les adjectifs et les noms.
EXERCICES 12 À 14 : Les élèves doivent modifier les
trois éléments qui composent chaque groupe nominal en fonction des indications données entre parenthèses.
EXERCICES 15 ET 16 : On conseillera aux élèves d’identifier d’abord le genre et le nombre de chaque adjectif, puis de chercher le nom qui a le même genre et
le même nombre et, enfin, de voir si l’association est
possible également au niveau du sens.
À la fin de l’exercice, on conseillera aux élèves de se
relire pour vérifier que le texte est cohérent.
EXERCICE 17 : On expliquera la consigne collectivement afin que tous les élèves comprennent bien qu’il
faut recopier les groupes de mots soulignés, puis
accorder les adjectifs si nécessaire, ce qui veut dire
que certains adjectifs ne seront pas modifiés : on
demandera aux élèves d’expliquer pourquoi.
................
........................
........................
15
....1)
.
....
(p
....
....
....
....
....
....
.... ................
....................
........................
........................
....
us....
....
........
....
....so
....
....r
....
....te
....en
pr....és
........
....................
ut....se
........
tu....re....pe
ri....
....
éc
....
d’
....
l
........
....
ai
....
....
av
....
....
tr
....
....
e
....
................C
........................
........................
:
....
es
....
un.....
rm
....
....
fo
....
....
re
....
....
ri
ux
....
....
....
r ....d’....éc
de....
................de
........
....an
de....m
........
pe....ut
....
t
an
.......
....
gn
du
........
....
ei
....
....
44
ns
....
....
l’e
ge
....
....
....
la....pa
........
i de
................–....
lu....
........
de....ce
an....t....
ir....
....
sp
....
in
....
s’
....s....
....
de
en
....
....
t
u
....
....
en
....
en
....
m
....
ue....
iq....
........
................m
nt....un
sa....
ui....
........
....od
in
....tr
y
........
en
....
ux
et
........
....
l
....
....
de
ue
....
....
ou
....
an
....
....
........
t un
........
....an
................m
....rt
co....m....po
x ....
........
....au
m
....in
....
no
........
....
s
....
....
pe
....
....
ou
....
....
....
....
................gr
........................
........................
....
;
un
........
....
ifs
....
....
re
ct
....
....
ui
je
....
....
od
....
pr....
........
de
....r....
................ad
an....de
m....
........
t de
........
....en
em
....
al
....
ég
ns....
....
....
da
ut
....
....
t
....
....
pe
ui
....
....
il
tr
........
....ns
................–....
ag....e....co
nt....
va....
........
et....da
........
ng
....
lo
....
du
us
........
....
pl
u
....
....
e
....
....
en
xt
....
....
nt
....
co....
........
ue....le
................te
iq....
pl....
ex....
ne........
ly....
....
ve
....
É
....
e
....
la....
nt
....
....
:
ta
n
....
....
el
io
....
....
....
....
pt
qu
ri
....
........
....sc
de
........
................le
leur
........
....s,
....at
....s....pl
....de
m
....
no
....
....
ur
e
....
....
(l
po
....
....
s
....
....
its
pa
....
....
fa
....
........
....en
s bi
le....
................re
........
....t,
....ec
l’a....sp
....,....
....er
is
....in
....
....
cu
....
....
de
....
....
n
....
....
....
....
ço
....
....
................fa
........................
........................
).
....
....
ir
....
....
vo
é…
....
....
l’a
nt
....
....
sa
....
....
ès
....
....
la
en....t.....A....pr
................
........
....és
au....pr
t ....
éc....ri....
........
s
....
....ra
se
le
....
....
e
....
....
xt
us
....
....
te
to
....
....
e
....
....
Le
....
qu
........
................
fie....ro....nt
ri....
vé....
es........
èv....
....
él
....
s
s
....
....
le
....
....
pe
,
....
....
ou
gé
....
....
gr
di
....
....
....
....
ré
s
....
........le
................
da....ns
its........
........
ét....é....fa
....
t
on
....
........
....
....
s
....
....
rd
....
....
co
....
....
....
....
ac
....
................
........................
........................
x.
....
au
....
in
....
m
....
....
no
................
Écrire
Corrigés des exercices
Les groupes nominaux des exercices 1 à 15 peuvent être dictés les jours qui suivent la réalisation des
exercices.
1
*
2
*
masculin singulier
un événement heureux
un gros carton
a. les nouveaux élèves
b. une liste incomplète
c. la sympathique directrice
d. des exercices difficiles
e. un roman palpitant
f. des tables blanches
g. des animaux marins
féminin singulier
une robe neuve
une histoire
intéressante
une rue étroite
masculin pluriel
des meubles anciens
des faux bijoux
des animaux
domestiques
des coussins bleus
3
féminin pluriel
des filles coquettes
des valises pleines
des glaces délicieuses
*
a. une journée pluvieuse
b. une ville inconnue
c. le jardin public
d. une maison inhabitée
e. un animal très agile et joueur
f. un voyage long mais riche en aventures
145
OPF-CM1 /2
18/07/08
4
10:12
Page 146
*
a. un mur peint
b. un maître gentil
c. la marée basse
d. ce livre illustré
e. un danger public
f. la porte ouverte
5
*
a. Notre nouvelle voisine va au cinéma chaque
semaine.
b. Ils ont retrouvé la balle rebondissante.
c. Elle a reçu sa meilleure amie.
d. J’ai une petite et une grande sœur.
e. Sa veste grise a une poche intérieure.
f. La grosse pomme verte est dans la corbeille bleue
ou sur la table noire.
6
*
a. les premiers invités
b. les heureux gagnants
c. des pneus dégonflés
d. des loups affamés
e. les épais coussins multicolores
f. ces jeunes hiboux solitaires
7
*
a. les premières invitées
b. les heureuses gagnantes
c. des aviatrices entraînées
d. des louves affamées
e. les grandes chanteuses
f. ces nouvelles championnes
8
*
a. les voisins aimables
b. des messages secrets
c. des récits intéressants
d. les drapeaux nationaux
e. des films muets
f. les jus de fruits frais
g. des beignets mous
9
*
a. des garçons bavards
b. des gâteaux délicieux
c. les nouveaux tabourets
d. des spectateurs attentifs
e. des hommes roux
f. des pantalons blancs
g. des magiciens furieux
146
10
*
a. des femmes étrangères
b. les forêts régionales
c. des bagues brillantes
d. des élèves polies
e. les tasses fragiles
f. les vieilles cannes à pêche
g. des nageuses essoufflées
11
*
a. des danseuses gracieuses
b. des chansons brésiliennes
c. des rues piétonnières
d. des maisons coquettes
e. des ogresses cruelles
f. des crêpes bretonnes
g. des batailles navales
12
**
les chiennes méchantes • les sportives malchanceuses • des cuisinières inventives • des nouvelles
pharmaciennes • des amies fidèles
13
**
un lion féroce • un élève sérieux • un espion discret
• un chat gris • un sorcier cruel
14
**
a. une duchesse élégante
b. des conductrices prudentes
c. des frères jaloux
d. un lapin noir
e. une ouvrière malheureuse
f. des jars agressifs
g. une jongleuse maladroite
h. des amis loyaux
15
**
Notre nouvelle maîtresse n’avait pas de petits souliers à talons hauts comme les autres. Elle portait de
grosses chaussures de cuir à semelles épaisses.
[…] Nous ouvrions tous des yeux grands comme des
planètes et plusieurs avaient la bouche ouverte.
Dominique Demers, La Nouvelle Maîtresse,
© Gallimard Jeunesse.
Ce texte peut être utilisé ultérieurement pour une
dictée.
Dictées
nos 2, 5, 6,
7, 9, 14
et 17
18/07/08
Page 147
**
21
Corentine plisse les yeux pour distinguer l’intérieur
de la boutique. Un gros chat roux somnole sur un
haut comptoir en bois, perché au sommet d’une pile
de livres branlante. Tout le mur du fond est tapissé
de tiroirs aux poignées de cuivre étincelantes, marquées de petites étiquettes carrées. Et, derrière le
comptoir, le menton fermement calé dans une main,
une vieille dame fait signe à Corentine d’entrer. Elle
est si petite qu’on ne voit dépasser que sa tête et ses
épaules. On dirait un petit oiseau aux yeux pétillants.
Maeve Friel, Corentine petite sorcière.
Leçon de vol, Magnard Jeunesse.
17
**
les bâtiments principaux • la grande cour • le jardin
particulier • un vaste espace couvert d’herbes folles •
le petit bois • un de ces jolis étangs entourés d’arbres
Ce texte peut être utilisé ultérieurement pour une
dictée.
18
Laura Jaffé, Ali Papa, Magnard.
**
C’était un grand et ravissant jardin avec une douce
herbe verte. Çà et là, sur l’herbe, il y avait de belles
fleurs qui ressemblaient à des étoiles, et il y avait
douze pêchers qui, au printemps, s’épanouissaient
en délicates floraisons couleur de rose et de perle,
et, en automne, portaient des fruits magnifiques.
Oscar Wilde, Le Prince heureux et autres contes,
© Mercure de France.
Ce texte peut être utilisé ultérieurement pour une
dictée.
20
Michel Tournier, « Amandine ou les deux jardins »,
in Sept contes, © Éditions Gallimard.
Ce texte peut être utilisé ultérieurement pour une
dictée.
22
**
Sur le seuil se dressait une grande silhouette ténébreuse. J’étouffai un cri. La silhouette s’avança dans
la pièce d’une démarche maladroite et pesante, et
je pus la distinguer un peu mieux.
C’était une momie.
Une momie qui dardait sur moi ses yeux noirs, du
fond de deux cavités découpées dans ses vieilles
bandelettes poussiéreuses. Elle tituba dans ma
direction, les bras tendus comme pour m’attraper.
**
Le travail de papa, c’est bouquiniste. Il vend de vieux
livres aux pages jaunies dans une toute petite boutique à deux pas de la maison. […] Au-dessus de la
porte, il a peint une jolie enseigne aux lettres
multicolores : LA CAVERNE D’ALI BABA. Mon père, il
s’appelle Ali. Dans le quartier, tout le monde le surnomme Ali Papa. En face de la Caverne d’Ali Baba,
mon oncle Cassim a ouvert une grande librairie jolie
et moderne, remplie jusqu’au plafond de larges
rayonnages de livres flambant neufs.
19
**
J’ai des yeux bleus, des lèvres vermeilles, des
grosses joues roses, des cheveux blonds ondulés. Je m’appelle Amandine. Quand je me regarde
dans une glace, je trouve que j’ai l’air d’une petite
fille de dix ans. Ce n’est pas étonnant. Je suis une
petite fille et j’ai dix ans.
**
ses fausses lunettes • ses vraies lunettes • des mains
douteuses • tes mains • des quantités de bonnes
choses excellentes
Robert Laurence Stine, La Malédiction
de la momie, Bayard Poche.
L’enseignant peut demander ultérieurement
d’écrire une suite à ce texte.
23
**
Je découvris Madrid de la façon la plus agréable qui
soit : en flânant. On passa du soleil écrasant à l’ombre
tranchante des arcades sur la Plaza Mayor. On se
promena dans les rues animées autour de la Puerta
del Sol. On dégusta des tapas dans les bars bruyants
de la Calle Cuchilleros. […] On admira, autour des
arènes de las Ventas, les façades décorées d’azulejos, ces superbes carreaux de faïence bleus.
Hélène Kérillis, Le Miroir de l’invisible,
Magnard Jeunesse.
se r e l l e s
s
16
10:12
Pa
OPF-CM1 /2
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
GRAM : L’adjectif qualificatif, pp. 42-43
ORTH : Le féminin des noms, pp. 136-137
ORTH : Le pluriel des noms, pp. 138-139
ORTH : Le pluriel des noms terminés en -au, -eau, -eu,
pp. 140-141
ORTH : Le pluriel des noms terminés en -al, -ail,
pp. 142-143
ORTH : Le féminin des adjectifs, pp. 144-145
ORTH : Le pluriel des adjectifs, pp. 146-147
ORTH : L’accord du participe passé, pp. 156-159
147
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 148
Orthographe
Les accords
L’accord du verbe
avec son sujet
I Découverte collective de la notion
• Observez les verbes en orange. Pourquoi
changent-ils de forme ?
Ils changent de forme car les sujets n’ont pas le
même nombre : récoltent et dépassent se terminent
par -ent, ils sont écrits au pluriel car leur sujet est un
groupe nominal au pluriel ; récolte et dépasse se terminent par -e, ils sont écrits au singulier car leur
sujet est un groupe nominal au singulier.
Difficultés attendues : On pourra reformuler la question
ainsi : « Pourquoi ces deux verbes ne se terminent-ils pas
de la même façon ? »
pp. 152-155 du manuel
– un sujet inversé ;
– un sujet pour plusieurs verbes ;
– plusieurs noms au singulier formant un seul sujet.
2
L’enseignant peut proposer ensuite un exercice
« classique » : les élèves accordent le verbe avec le
sujet préalablement reconnu. Il peut aussi écrire un
verbe conjugué et demander aux élèves de trouver
un sujet qui pourrait convenir ou inversement.
2
Le mémento sera lu collectivement en s’arrêtant
sur chaque cas. D’autres exemples pourront être
trouvés pendant cette lecture pour que chaque point
soit bien compris de tous.
On observera que le verbe est en relation avec son
sujet : il s’accorde avec lui.
II Mise en application
• Avec quel nom le verbe récoltent s’accordet-il ?
Il s’accorde avec le nom abeilles.
Même question pour le verbe récolte.
Il s’accorde avec le nom abeille.
On conclura qu’il est important de trouver le sujet
pour pouvoir accorder le verbe.
• Dans la dernière phrase, remplacez produisent par produit. Quelle observation pouvezvous faire ?
L’abeille produit donc du miel… Le sujet devient
singulier car le verbe est écrit au singulier.
On conclura qu’il y a un lien réciproque entre le sujet
et le verbe : si le sujet est au singulier, le verbe est au
singulier et réciproquement ; si le verbe est au pluriel, le sujet est au pluriel et réciproquement.
2
Pour pouvoir accorder le verbe avec son sujet,
l’élève doit être capable d’identifier celui-ci. La
recherche du sujet a fait l’objet d’une précédente
leçon (voir pp. 22-23 du manuel). On rappellera
d’abord comment procéder pour trouver le sujet.
Puis l’enseignant s’assurera que cette reconnaissance est acquise par tous avec un ou deux exercices
où il faudra souligner ce qui entraîne l’accord du
verbe, puis expliquer la relation de nombre entre les
deux éléments. Plusieurs cas seront proposés :
– un groupe nominal composé de plusieurs mots et
dans lequel il faut rechercher le nom principal ;
148
EXERCICES 1 ET 2 : Le sujet inversé n’est pas évoqué
dans le mémento de cette leçon mais il est mentionné dans celui de la page 22 du manuel. La remarque sera lue collectivement. L’enseignant peut
demander aux élèves de chercher d’autres phrases
construites de la même façon, ou leur en proposer,
puis de souligner le sujet. Les élèves doivent recopier l’ensemble des mots qui forment le sujet et pas
seulement le mot noyau du groupe nominal. Celui-ci
pourra être mis en évidence lors de la correction
collective.
EXERCICE 3 : On rappellera que le verbe s’accorde
avec ce nom noyau, d’où la nécessité de le repérer
lorsque le sujet se compose de plusieurs mots.
EXERCICES 4 ET 5 : Les élèves doivent d’abord identifier si le verbe est au singulier ou au pluriel avant de
choisir le sujet qui pourrait convenir et de vérifier le
sens de la phrase.
EXERCICES 6 ET 7 : On conseillera aux élèves de repérer d’abord le nom noyau (avec une croix ou en le
soulignant), puis d’écrire à côté entre parenthèses
s’il est singulier ou pluriel. Ce repérage leur permettra de choisir plus facilement le verbe qui convient.
On attirera leur attention sur la première phrase de
l’exercice 6 : le nom noyau est foule, c’est un nom
écrit au singulier même s’il signifie qu’il y a plusieurs
personnes (même chose pour le mot classe dans
l’exercice 7).
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 149
EXERCICES 9 ET 10 : Les élèves doivent reconstituer
EXERCICE 15 : Avant de réaliser l’exercice, on deman-
des phrases en associant un sujet et un groupe verbal.
La remarque de l’exercice 9 est valable également
pour d’autres exercices de cette double page (exercices 12, 16, 17 et 18).
dera aux élèves d’observer les phrases. Il y a plusieurs verbes pour un seul sujet : il faut donc accorder tous les verbes en fonction de ce sujet unique.
EXERCICE 11 : L’enseignant peut préciser qu’italien,
dans la phrase b., est un adjectif qui s’accorde avec
le mot garçon. Dans les phrases d. et f., il faut changer le déterminant son.
EXERCICE 18 : La consigne sera lue collectivement
pour que les élèves identifient bien les deux parties
de l’exercice : dans la seconde phrase, il faut remplacer le sujet par un pronom personnel équivalent, puis
conjuguer le verbe à l’imparfait en l’accordant au
pronom personnel.
EXERCICES 12 À 18 : Pour conjuguer les verbes aux
temps demandés, les élèves peuvent se reporter aux
mémentos de la partie conjugaison ainsi qu’aux
tableaux des pages 202-208 du manuel.
EXERCICES 12 À 15 : L’enseignant peut demander aux
élèves de repérer le mot chef du sujet et d’écrire
entre parenthèses le pronom personnel équivalent
au sujet souligné, ce qui les aidera à bien accorder le
verbe. Si nécessaire, il pourra les aider à trouver ce
mot principal.
Il rappellera également que le sujet peut se composer de plusieurs mots au singulier :
Ma sœur, mon frère et moi (nous)…
Il attirera aussi l’attention des élèves sur les sujets
inversés.
........
........................
........
........................
....5)
. 15
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
d....
en....
........
....................
....pr
re....re
........
ritu
........
........................
....éc
l d’
ai....
........
....av
ce....tr
........
de
....
....
e
la
....
....
....
....
èm
de
....
....
th
it
....
....
....
....
s’ag
Il ....
. ....
te....
................Le
er....
........
....uv
....co
dé
........
....e....de
xt
.
....
te
....
....
....
....
du
....
i
....
....
.
lu
....
....
ap....ic....ul....te....ur....
................ce
........
ez....un
........
se....ch
....
as
....
cl
...
e
....
....
s
un
....
....
Le
d’
....
....
e.
....
....
te
iv
....
....
si
ct
....
........
....lle
ra....co
................vi
se....
........
....in
de....ss
........
pt....io....n....du
....
ge....s....
....ri
na....
....sc
de
........
rs
....on
........
....
pe
....
s
....
le
....
................La
u,
....
....
le....lie
........
....nt
....ro
....ie
tif
....
en
....
le....s....
id
....
....
t
es
....
....
en
....
....
èv
....
....
....em
....al
................él
rv....er....a....ég
se....
........
....n....ob
....O
s.
....
on
....
ti
....
ur....-....
ac
....
....
po
s
....
....
le
ui
....
....
....
....
........(q
....ne
....ig
................et
....ns
la....co
........
da....ns
........
....és
os
....
op
....
er....-....
pr
....
....
ch
ts
....
....
je
es
....
....
....
....
....èv
....s....él
................su
.........Le
....u)
ea
....
....bl
........ta
....au
ri
....ts
....
éc
au
........
....
re
....
....
êt
ou
....
....
r
nt
....
....
ie
....
ng....ul....
si....
........
................ro
su....je....ts....au
........
....de
....it
ag
s’
....
il
....
s’
es
........
....
t
....
....
qu
on
....
....
el
er
....
....
qu
....
lis....te....r....
................ch
en....t ....
........
....em
....al
ra....ég
........
....ur
po
....
n
s....
O
....
....
ce
l.
....
....
ie
....
....
ec
....
....
ur
av
....
ut....ili....sé....s....
................pl
........
....re
nt....êt
ie....
ra....
....
ur
po
........
i
....
....
re
....
....
qu
ui
....
....
es
....
....
od
rb
tr
....
....
....
....
r in
........
en....sû
................ve
bi....
....t....
uv....en
........
es....pe
....
èv
....
él
....
....
s
....
....
Le
.
....
....
e.
ts
....
....
xt
je
....
....
te
....
le....ur........
........
................su
....ns
es....da
rb....
........
....ve
....et
ts
....
je
....
....
e
su
....
....
ch
es
....
....
er
tr
....
....
ch
....
....
au
....
....
un....e....re
r ....
................d’
........
....ue
....ct
....fe
i ef
........
....ss
....au
nt
....
....
et
ro
....
....
e
ur
....
....
....
....
xt
po
....
....
te
....
........
....ur
................Ils
ch....ir....le
ri....
........
ur....en
........
....e....po
ta
....
....ir
....
....
en
....
....
m
....
....
cu
....
....
....
do
....
ua....t.....
........
................
....éq
....e....ad
....ir
....la
....bu
vo....ca
le
....
........
ri
....
....
er
....
....
vé
oy
....
....
pl
es
....
....
èv
....
em
....
él
s ....
le....
e,....
................
xt....
........
....te
gé....le....ur
di....
....
ré
....
r
....
....
s
oi
....
....
le
av
....
....
t
....
....
ès
en
....
....
pr
m
....
A
....
te
ec....
rr....
........
................
....é....co
....rd
ac....co
t ....
........
s
....on
’il
....
....
qu
....
....
....
....
nt
....
....
ro
....
....
....
fie
....
....
................
........................
........................
....
.
....
es
....
rb
....
ve
....
................
Corrigés des exercices
1
*
sujet au singulier
sujet au pluriel
chaque ruche
ces abeilles
tu
une abeille et deux mouches
des milliers d’abeilles
toutes les abeilles de la ruche
des ruches
2
*
sujet au singulier
le TGV
il
le calme
un groupe d’enfants
je
sujet au pluriel
des voyageurs
nous
149
OPF-CM1 /2
18/07/08
3
10:12
Page 150
*
a. Les élèves de la classe de CM1 partent en classe
앖
de découverte au mois de mars.
b. Le voisin de mes grands-parents a fait construire
앖
une grande piscine dans son jardin.
c. Le vestiaire des vainqueurs de la Coupe du monde
앗
est envahi par les journalistes.
d. Des scientifiques du monde entier s’inquiètent du
앖
réchauffement climatique de la planète.
e. Les habitants de la ville d’Angoulême s’appellent
앖
les Angoumoisins.
f. La nouvelle voiture que mes parents ont achetée
앗
est rouge.
4
*
a. Les fleurs du jardin attirent de nombreux insectes.
Les parfums de la campagne attirent de nombreux insectes.
b. Le parfum des fleurs attire les abeilles.
Ce bouquet de roses attire les abeilles.
c. Les fleurs du jardin embaument la maison.
Les parfums de la campagne embaument la maison.
d. Ce bouquet de roses embaume la cuisine.
Le parfum des fleurs embaume la cuisine.
5
*
a. Un moineau a attrapé un insecte dans le jardin
puis l’a rapporté à ses petits.
b. Ces merles noirs trouvent les graines et les mangent en quelques minutes.
c. Les mouettes sont parties toutes ensemble et
sont revenues avec le bateau.
d. Par la fenêtre entre parfois et ressort aussitôt un
moineau. Par la fenêtre entre parfois et ressort
aussitôt une chauve-souris.
6
**
a. La foule des touristes observait le déchargement
du chalutier.
b. Les enfants du voisin viendront pique-niquer
avec nous demain midi.
150
c. Les gouttes de pluie brillent sur les feuilles des
arbres.
d. La voiture des pompiers s’arrêta devant l’immeuble.
e. Les élèves de l’école vont en sortie.
7
**
a. La classe des petits prépare un spectacle.
b. Nous les aiderons à fabriquer les décors.
c. Leur maîtresse laisse les enfants choisir leur rôle.
d. Quelques parents d’élèves volontaires cousent les
costumes.
8
*
a. Ces oiseaux migrateurs partent à l’automne et
앖
앗
reviennent au printemps.
b. Ce chien a échappé à son maître et a traversé la
앖
앖
route.
c. Il a téléphoné à son père et lui a demandé de l’aide
앖
앖
pour demain.
d. Dans cette vieille maison, près de chez elle, vit et
앖
travaille un sculpteur .
앖
9
*
a-2 ➞ Je vais à la piscine.
b-4 ➞ Ma sœur et moi allons à la piscine.
c-1 ➞ Mes cousins et mes cousines vont à la piscine.
d-3 ➞ Tes parents et toi allez à la piscine.
10
*
a-2 ➞ Elle arrivera bientôt.
b-4 ➞ Les clients arriveront bientôt.
c-3 ➞ Nous et nos amis arriverons bientôt.
d-1 ➞ Zinedine et toi arriverez bientôt.
e-2 ➞ La foule des visiteurs arrivera bientôt.
f-3 ➞ Toi et moi arriverons bientôt.
11
*
a. Les nouveaux restent dans un coin de la cour et
regardent les autres jouer.
b. Ces garçons sont italiens et ne parlent pas très
bien le français.
c. Ses sœurs téléphonent de Londres, elles viendront bientôt lui rendre visite en France.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 151
d. Les voisins ont invité James à son anniversaire.
e. Le jeudi, toutes les classes ont cours d’anglais.
f. Des élèves veulent écrire à leur(s) correspondant(s).
12
**
a. Ma sœur, mon frère et moi attendons nos parents
à la fin de la séance de cinéma.
b. Son père et ses grands-parents réparent l’abri de
jardin.
c. Cette troupe de comédiens joue chaque soir la
même pièce.
d. Parlent-elles allemand ?
e. Je pense souvent à mes amis qui sont en voyage.
Dans la dernière phrase, on acceptera aussi mes
amis comme sujet du verbe sont.
13
**
a. Là se terminaient toujours nos promenades.
b. Plusieurs de mes amis venaient chaque aprèsmidi.
c. Aucun de nos cousins ne pouvait nous accueillir.
d. Pourquoi étiez-vous en colère hier ?
e. Ici vivaient autrefois des bergers.
14
16
*
a. Il travaille à Dijon.
b. Ils dorment presque toute la journée.
c. Nous partons dès le début de la matinée.
d. Vous venez me voir chez moi.
17
**
a. Il ira à la piscine.
b. Que fera-t-il ?
c. Ils prépareront une sortie au musée.
d. Nous resterons en classe.
e. Vous ferez le compte rendu de la visite.
18
**
a. Ma mère aimait observer les oiseaux. Parfois, elle
les dessinait.
b. Mon frère travaillait à la maison. Il préparait un
examen.
c. Les policiers menaient l’enquête. Ils suivaient une
piste sérieuse.
d. Au printemps, les hirondelles arrivaient. Elles faisaient leurs nids sous le toit.
e. Léa et moi collectionnions les timbres. Nous les
rangions dans des albums.
**
a. La visite de ces grottes débutera dans une heure.
b. Quand commenceront les travaux ?
c. L’année prochaine se réuniront tous les membres
de la famille.
d. Le maire et son adjoint nous accueilleront à
l’arrivée.
e. Le plus petit des enfants prendra cette place.
15
**
a. Les acteurs apprennent leur texte, répètent puis
jouent sans aucune hésitation.
b. Un des rôles est très court mais demande beaucoup d’expérience.
c. Pour ce film, des cascadeurs sautent du haut d’un
toit, s’agrippent à la gouttière, glissent le long et
atterrissent dans la rue.
d. Le metteur en scène n’est pas satisfait et les fait
recommencer.
e. Les machinistes les observent et admirent leurs
prouesses.
Dictées
nos 7 et 9
Pa
s
se r e l l e s
GRAM : Le verbe, pp. 20-21
GRAM : Le sujet du verbe, pp. 22-23
CONJ : Conjuguer un verbe : personne, temps, mode,
pp. 60-61
151
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 152
Orthographe
Les accords
L’accord du participe passé
I Découverte collective de la notion
Cette leçon d’orthographe doit être précédée des
deux leçons de conjugaison sur le passé composé
(pp. 84-87 du manuel).
• Observez les participes passés en orange.
Avec quels auxiliaires sont-ils employés ?
Levés est employé avec l’auxiliaire être (sommes),
disparu et pu sont employés avec l’auxiliaire avoir
(avaient, ont).
Difficultés attendues : Les termes de participe passé et
d’auxiliaire ont été vus lors des leçons sur le passé composé. Cependant, l’enseignant s’assurera que leur signification est acquise par tous.
Comment expliquez-vous que levés ne se termine pas comme les deux autres ?
Avant de répondre à cette question, on demandera
aux élèves de relever les participes passés et leurs
auxiliaires, ainsi que leur sujet :
– sommes levés, sujet : nous ;
– avaient disparu, sujet : les sels de bain (on
pourra faire observer que l’auxiliaire est écrit à l’imparfait et non au présent comme dans le passé composé) ;
– ont pu, sujet : ils.
On demandera aux élèves d’identifier le point commun entre ces trois sujets (ils sont écrits au pluriel)
avant de répondre à la question.
La réponse attendue est que les trois sujets sont au
pluriel, mais qu’un seul participe passé se termine
par s.
Les élèves feront appel à leurs connaissances pour
expliquer l’accord du participe passé :
– avec l’auxiliaire avoir, il n’y a pas d’accord avec le
sujet ;
– avec l’auxiliaire être, il y a accord en genre et en
nombre avec le sujet.
On illustrera cette règle avec les exemples du texte :
– levés se termine par s (la marque du pluriel des
participes passés) parce qu’il est employé avec
l’auxiliaire être, il s’accorde avec le sujet pluriel
nous ;
– les deux autres participes passés n’ont pas la marque du pluriel car ils sont employés avec l’auxiliaire
avoir.
152
pp. 156-159 du manuel
• Observez les deux verbes en vert. Comment
expliquez-vous qu’aperçue se termine par un
e et pas demandé ?
On procédera de la même façon que précédemment
pour amener progressivement les élèves à expliquer
les terminaisons différentes.
2 Cette phase de recherche collective sera récapitulée avec la lecture du mémento au cours de laquelle
on rappellera qu’on doit ajouter un e final au participe passé lorsqu’on l’accorde en genre et un s final
lorsqu’on l’accorde en nombre.
2
L’enseignant demandera aux élèves de chercher
des verbes avec l’auxiliaire être, puis de les employer
dans des phrases écrites au passé composé. Les phrases seront ensuite reprises en faisant varier les sujets.
2
L’enseignant pourra également dicter des phrases
simples dont les verbes seront conjugués au passé
composé avec les deux auxiliaires. Les élèves justifieront la terminaison de chaque participe passé en
procédant ainsi :
– déterminer de quel auxiliaire il s’agit ;
– recherche du sujet ;
– rappel de la règle ;
– mise en couleur des terminaisons du participe
passé s’il y a eu accord.
II Mise en application
EXERCICES 1 À 3 : Ces exercices permettent de revoir
des notions déjà travaillées. Cependant, les élèves en
difficulté peuvent relire le mémento de la page 84 du
manuel.
Dans l’exercice 1, l’enseignant peut également indiquer qu’il y a six participes passés à relever. Il peut
également signaler que paniqué est employé ici
comme adjectif et non comme faisant partie d’un
verbe conjugué au passé composé (absence d’auxiliaire, présence du verbe d’état semblait).
EXERCICES 6 ET 12 : Avant de changer le temps du
verbe, les élèves doivent trouver son infinitif. Ils peuvent s’aider en faisant débuter les phrases par l’indicateur de temps hier.
EXERCICES 7 À 12 : Tous les participes passés sont
employés avec l’auxiliaire être. Les élèves doivent
vérifier qu’ils les ont bien accordés en fonction du
sujet.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 153
EXERCICES 13 À 15 : La remarque de l’exercice 13 sera
EXERCICE 19 : Dans la première phrase, le nom auquel
lue collectivement. Dans ces trois exercices, les participes passés sont employés dans des groupes nominaux comme adjectifs qualificatifs, ils s’accordent
donc en genre et en nombre avec le nom auquel ils
se rapportent.
se rapporte le participe passé ne se trouve pas à
proximité : l’enseignant peut indiquer ce nom ou le
faire chercher collectivement.
EXERCICES 16 À 20 : On conseillera aux élèves de procéder ainsi :
– rechercher l’auxiliaire : on accorde l’auxiliaire en
genre et en nombre uniquement s’il s’agit de l’auxiliaire être ;
– s’il n’y a pas d’auxiliaire, on recherche le nom qui
va avec le participe passé pour pouvoir accorder ce
dernier en genre et en nombre avec le nom auquel il
se rapporte.
EXERCICE 18 : Certains verbes peuvent se conjuguer
soit avec l’auxiliaire être, soit avec l’auxiliaire avoir :
le choix se fait en fonction du sens de la phrase.
EXERCICE 20 : L’enseignant demandera aux élèves
pourquoi la remarque est importante pour faire
l’exercice.
............
........................
........................
9)
....
15
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
........
....
........
te....xt....e....au
........
....ur
nt....le
........................
ve....
ri....
........
....éc
es
....
èv
....
él
....
s
....
le
....
e
....
m
....
....r....qu
ou
t,....à....l’i........-....
en....
........
lem
el....
................P....
........
....tu
év....en
....
,
....
et
....
sé
....
....
po
....
m
le.....
....
co
........
é ....
a ....de
ss....
er....
........
........
....os
pr....op
................pa
........
....ur
....t....le
an
gn
........
ei
....
ns
....
...
l’e
....
tt
t,
....
....
....
rfai
rè....s ....ce ....e....
........
ap....
s ....
........
....ur
................pa
....x....jo
«....D....eu
:
....
i
....
ns
....
ai
....
r
....
ce
....
en
....
Pi....xi....e....
....
........
....m
....vé
....m
................co
dr....ie....n....a....re....tr....ou
....
....A
e,
....
tr
....
on
....
nc
....
re
....
il....
....
re
....t....
....
iè
........
....em
co....m....m....en
e ....
nt....
........
................pr
....co
i ra
lu....
........
tin
....
lu
....
Le
....
.
....
ve
....
....
ca
....
....
....
....
sa
........
........
....ns
................da
. »............................
........
si
....on
is
....
m
....
....
sa
i
....
epl
....
....
iv
m
....
....
ct ....
....
........
....co
....lle
....e....co
....ir
....fa
................a....ac
ut....se
........
s pe
........
id
....ée
d’
....
e
....
ch
....
........
....
er
....es
....
ch
....èv
re....
....s....él
........
....,....le
................La
ie....r ....te....m....ps
........
....em
....pr
....
un
....
s
....
an
ns
....
D
....
....
da
t.
....,.... ........
........
....is
....en
ir....pu
pl....
m....
................m
co....
........
....ac
....à
on
....
si
....
is
....
m
....
la
....
t
....
ét....é....
on
....
a ....
ir
........
........
....le
....cr
nt....el
........
................dé
....n....do
la ....fa....ço
....
,
ps
........
m
....
te
....
....
nd
....
co
....
....
.... ........
....
........se
........................
................un
........................
....
....
.
....
ie
....
pl
....
m
........
....co
................ac
Écrire
Corrigés des exercices
1
*
3
réveillé (réveiller) • aperçu (apercevoir) • bondi
(bondir) • paniqué (paniquer) • dit (dire) • retrouvé
(retrouver)
2
*
regardé
pris
éteint
allé
offert
lu
fini
4
➞ regarder
➞ prendre
➞ éteindre
➞ aller
➞ offrir
➞ lire
➞ finir
*
remué • été • eu • rougi • peint • couvert • connu •
compris • admis • décrit • essuyé • vu • né • mort •
fleuri • devenu • soumis • sorti • appris • joint • reçu
*
a. Tu as terminé ton travail.
b. Elles ont surpris leurs amis par leur courage.
c. Le bébé a dormi toute la nuit.
d. Est-ce qu’ils ont composé cette chanson ?
e. J’ai mangé des pâtes à la sauce tomate.
f. Nous avons construit de beaux châteaux de sable.
153
OPF-CM1 /2
18/07/08
5
10:12
Page 154
**
a. Ils ont commencé leur travail à 8 h.
b. Il a bu trois grands verres d’eau.
c. Ils ont écouté des CD toute la nuit.
d. Vous avez farci la dinde avec des marrons.
e. Nous avons vécu un an dans ce village.
f. Tu as appris une chanson.
g. Je n’ai pas éteint la lumière.
6
**
a. J’ai pris le train de dix-sept heures.
b. Vous avez fait vos courses dès l’ouverture du
supermarché.
c. Ce matin, tu as rangé ton armoire et ton bureau.
d. Nous avons fleuri la maison avec le lilas de notre
jardin.
e. Elle a écrit à ses cousins de Dax pour leur souhaiter une bonne année.
7
*
• aller
Elle est allée au cinéma mercredi.
Mon frère et son ami sont allés au théâtre.
Ma mère et ma grand-mère sont allées au concert.
• retourner
Elle est retournée dans le village où elle est née.
Elles sont retournées à l’école hier.
Ils sont retournés chez leurs parents pour les fêtes.
8
*
a. Nous sommes parti(e)s il y a deux jours.
b. Ces écrivains sont connus dans le monde entier.
c. Elles sont surprises par vos lettres.
d. La colonne vertébrale est composée de 33 vertèbres.
e. Elle est revenue la semaine dernière.
f. Vous êtes rentré(e)s très tard hier.
9
*
a. Elle est repartie très tôt.
b. Des hirondelles sont posées sur la branche de
l’arbre.
c. Ma cousine est passée par la fenêtre de la
chambre !
d. La semaine dernière, la brume est tombée
chaque soir.
e. Les juments sont allées dans le pré au bord du
torrent.
154
10
**
a. Nous sommes parti(e)s depuis plusieurs
minutes.
b. La facture est payée par nos amis.
c. Les tuiles sont tombées du toit pendant la
tempête.
d. Elles sont venues nous voir hier.
e. Les valises sont-elles défaites ?
11
**
a. Ses trois garçons et sa fille sont arrivés par le
dernier train.
b. Ces pommes et ces abricots sont achetés au
marché.
c. La glycine et le lierre sont arrachés du mur.
d. Soraya et Dina sont devenues amies à l’école
maternelle près de chez elles.
e. Le parc et la maison sont vendus aux enchères.
f. Ces problèmes et ces questions sont soumis au
directeur.
12
**
a. Comme tous les dimanches, nous sommes
allé(e)s au marché pour acheter des fruits.
b. Jordan est revenu tout content de son cours de
saxophone.
c. Mes parents sont restés une semaine supplémentaire sur leur lieu de vacances.
d. Soudain, une araignée est apparue.
e. Jade et sa sœur sont sorties se promener avant
le dîner.
13
*
a. une chaise abîmée
b. des volets repeints
c. des fleurs offertes
d. des maisons détruites
e. un exercice compris
f. des lettres envoyées
g. des enfants étonnés
14
*
a. des tabourets cassés
b. une vitrine décorée
c. des feuilles mortes
d. des poulets rôtis
e. des actrices connues
f. des endives cuites
g. des colis envoyés
18/07/08
Page 155
**
a. Son déjeuner terminé, Leïa part à l’école.
b. La récréation terminée, les élèves remontent en
classe.
c. J’adore les pommes cuites au four et caramélisées.
d. Je n’aime pas les steaks hachés trop cuits.
e. La musicienne applaudie par le public est très
heureuse.
f. L’artiste applaudi par ses admirateurs chante une
nouvelle chanson.
16
*
a-3 ➞ Les amies de ma sœur sont accueillies par ma
mère.
b-5 ➞ Tu as peint un beau tableau.
c-6 ➞ Joachim et Hugues se sont trompés de chemin.
d-1 ➞ Cécile et toi êtes sortis dans la cour.
e-2 ➞ J’ai bu un grand verre de limonade.
f-4 ➞ Toi et moi avons eu la grippe.
17
*
a. Il est rentré par la porte de derrière.
b. Les joueurs sont rentrés sur le terrain.
c. Ma mère a rentré tous ses géraniums.
d. Elle est enfin rentrée de l’école.
e. Elles ont rentré leur matériel de plongée.
f. Ils ont rentré le linge qui était sec.
g. Les vaches rentrées dans l’étable, le fermier
commence la traite.
18
19
**
a. Partie en Chine depuis un mois, ma sœur m’envoie régulièrement de belles cartes postales.
b. Dimanche dernier, Arianna et Nelia se sont promenées dans la campagne et ont cueilli des framboises pour faire de la confiture.
c. La maîtresse a photographié les élèves déguisés
pour le carnaval.
d. Avez-vous vu l’exposition de dessins présentée au
musée ?
e. Youssef et Miranda sont venus dîner hier et m’ont
montré les photos de leur dernier voyage en
Argentine.
20
**
Un jeudi soir, j’ai oublié mes lunettes au cours de
danse et comme papa avait du travail, je suis allée
toute seule rue de Maubeuge pour les rechercher.
J’ai frappé à la porte mais personne ne répondait.
J’ai sonné chez la concierge, et elle m’a donné un
double de la clé du studio. Quand je suis entrée, j’ai
appuyé sur l’interrupteur. […] Mes lunettes étaient
posées sur la banquette.
Patrick Modiano, Catherine Certitude, Gallimard.
**
• descendre
Elle a descendu l’escalier sans se retourner.
Elles sont descendues dans les souterrains.
Ils ont descendu les paquets de la voiture.
• passer
Nous sommes passé(e)s à Rennes.
Vous avez passé le pain à votre père.
Ils ont passé leur permis de conduire hier.
• sortir
Nous avons sorti la table et les chaises pour déjeuner dans le jardin.
Nous sommes sorti(e)s du musée juste avant sa
fermeture.
Elle a sorti les vêtements de sa valise pour les ranger dans l’armoire.
Dictées
nos 12, 13
et 15
se r e l l e s
s
15
10:12
Pa
OPF-CM1 /2
CONJ : Le passé composé des verbes conjugués avec
l’auxiliaire avoir, pp. 84-85
CONJ : Le passé composé des verbes conjugués avec
l’auxiliaire être, pp. 86-87
155
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 156
Orthographe
Les accords
Participe passé en -é
ou infinitif en -er ?
I Découverte collective de la notion
• Par quel son se terminent les mots en couleur ? Quelles lettres finales servent à écrire
ce son ?
Ils se terminent par le son [e]. Quitter et glisser se
terminent par -er, oublié, relevé et commencé par -é.
On demandera aux élèves d’indiquer la classe grammaticale des mots en orange (des verbes du
1er groupe écrits à l’infinitif) et des mots en vert (les
participes passés de trois verbes du 1er groupe :
oublier, relever et commencer).
On observera que la terminaison des mots en couleur
est identique à l’oral, mais différente à l’écrit. Il va
donc falloir trouver un moyen pour les distinguer à
l’écrit.
• Proposez une méthode pour ne pas confondre à l’écrit l’infinitif d’un verbe en -er et
son participe passé.
L’enseignant notera au tableau les propositions des
élèves et une discussion pourra s’engager sur leur
efficacité et leur facilité d’utilisation. La seule
méthode qui sera retenue est celle qui consiste à
remplacer le verbe ou le participe passé par un verbe
ou un participe passé dont la terminaison ne se prononce pas [e], c’est-à-dire par un verbe du 2e ou du
3e groupe. Certains élèves connaissent ce procédé,
mais ils ne parviennent pas toujours à l’utiliser efficacement.
On reprendra le texte de découverte et on appliquera ce procédé pour les deux premiers mots en
couleur. Le choix du verbe « remplaçant » doit être,
si possible, proche au niveau du sens, ce qui est assez
difficile pour certains élèves. Les élèves chercheront
donc des verbes « remplaçants » (partir pour remplacer quitter, perdre pour oublier) et effectueront
les substitutions. L’enseignant écrira les phrases au
tableau l’une sous l’autre :
• Le train venait de quitter…
Le train venait de partir (infinitif)… ➞ quitt[e]
peut être remplacé par un verbe à l’infinitif, on doit
écrire -er à la fin.
• J’ai oublié mes affaires…
J’ai perdu mes affaires (participe passé)…
➞ oubli[e] peut être remplacé par le participe passé
du verbe perdre, on doit donc écrire -é à la fin.
156
pp. 160-161 du manuel
2 Pour être bien maîtrisé et devenir automatique, ce
procédé doit être répété plusieurs fois et revu régulièrement. La leçon se poursuivra donc par des exercices d’entraînement collectif ou par petits groupes.
L’enseignant peut s’inspirer des exercices proposés
dans la double page. Les élèves devront justifier leur
réponse en mettant en œuvre systématiquement le
procédé de substitution et énoncer clairement la
conclusion qui en découle.
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : Les élèves doivent choisir entre un
verbe à l’infinitif et le participe passé de ce même
verbe. L’enseignant leur conseillera de lire à voix
basse la phrase en essayant chaque possibilité pour
voir celle qui convient.
EXERCICE 3 : La remarque rappelle le procédé à suivre et doit donc être lue avant de faire l’exercice.
L’enseignant peut demander d’écrire le verbe remplaçant ou son participe passé entre parenthèses à
côté du verbe mettre ou de son participe passé.
EXERCICES 4 À 6 : Pour s’assurer que les élèves utilisent correctement la méthode, l’enseignant peut leur
demander d’écrire les verbes ou les participes passés
des verbes dont ils se sont servis pour effectuer le
choix entre -é ou -er.
........
........................
........
........................
....1)
. 16
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
....-....
....el
pp
....................
ra....
n ....
O....
.........
og....ue
........................
al....
di....
........
....t....un
....es
re
....
ri
....
éc
....
à
de
........
....
e
....
....
xt
pe
....
....
te
ty
........
ce........
........
....s....de
................Le
tiq....ue
is....
ér....
ct....
....
ra
ca
........
s
....
le
....
ts....
....
....
nc
en
....
....
do
m
....
....
....
....
....ra
an....ge
........
................le
po....ur........le....s ....ch
........
ts
....
re
....
ti
....
....
s....
es
....
....
le
(l
....
....
e
ur
....
....
....
....
po
....xt
........
....n
....io
....at
................te
....tu
po....nc
, ....la........
....
rs
....
eu
....
ut
....
-....
....
....
oc
no
rl
....
....
sy
te
....
....
s
....
de....
....in
........
....te
................d’
s,....la....lis
se....
ra....
........
....ph
de
....
s
....
pe
....
ty
....
....
ts
....
....
....
....
en
....
....
ér
....
....ff
............
................di
........................
....).
di....re
....
e
....
rb
....
ve
....
....
é
....
....
it
du
....
....
ar
es
....
....
ili
m
........
fa....m....
........
....ne
....ai
................ny
....rt
e....ce
........
er....un
....
pt
....
ce
....
ac
....
....
s.
....
....
ut
ge
....
....
pe
na
....
....
....
....n....
pe....rs....on
s ....
le....
................O
r ....
pa....
ut....ili....sé........
....
e
....
ag
....
ng
i
....
....
la
....
....
qu
er
....
....
le
pe
....
....
ns
....
........
gr....ou
........1........
................da
ve....rb....es....du
........
....es
qu
....
el
....
qu
....
....
la
ra
....
....
te
....
....
er
....
....
lis
lit
ci....
....n....
fa....
r ....
........
Pou
................O
. ....
........
....és
....oy
........pl
....em
re
....
êt
....
....
....
....
nt
an
....
....
m
ro
....
....
de
ur
....
....
....
....
pe....ut
an....t....
................po
........
eign
........
....ns
ée....s,....l’e
....
id
....
d’
....
....
e
la
....
....
r
ch
....
....
er
ue
....
....
jo
ch
....
....
....
....
................re
vo....lo....nt....ai....re....s....de
........
....es
....èv
....él
es
....
qu
....
....
el
et
....
....
r
qu
....
....
fu
à
....
....
r
....
....
au
....
ta....bl....ea....u....
................de
........
....au
....s
....ée
les....id
........
....ra
te
....
....
no
....
....
il
....
....
e,
....
....
èn
....
....
....
............
................sc
u.................................
....
....je
du
....
e
....
ur
....
....
es
....
m
................à....
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 157
Corrigés des exercices
1
*
a. Le jour du 1er mai, Mathias a acheté des brins de
muguet.
b. Le jour du 1er mai, Mathias va acheter des brins
de muguet.
c. Tu dois réviser ta leçon de géographie.
d. Tu as révisé ta leçon de géographie.
2
*
a. Il est interdit de marcher sur les pelouses du
jardin.
b. Nous n’avons pas marché sur les pelouses du
jardin.
c. Les élèves ont préparé des décorations pour
Noël.
d. Vous aimez préparer des décorations pour Noël.
e. J’aide mon père à fabriquer une cabane dans le
jardin.
f. Avec mon père, j’ai fabriqué une cabane dans le
jardin.
3
**
a. J’ai rangé mon manteau dans l’armoire.
b. Il faut accrocher ce tableau au-dessus de la
cheminée.
c. Pense à coller un timbre sur ta carte postale !
d. Vous avez enfilé votre pull-over à l’envers.
e. Nous avons installé le piano dans un coin du
salon.
4
**
5
Savant très ambitieux, le Pr Phonéticus rêvait de
passer à la postérité en inventant quelque chose que
personne n’aurait encore jamais pensé à inventer.
Après s’être creusé la cervelle pendant des années, il
eut finalement l’idée : géniale, inégalable, absolument originale. Il allait inventer une nouvelle lettre
de l’alphabet. Personne dans toute l’histoire de
l’humanité n’y avait jamais pensé.
Marcello Argilli, « L’invention impossible »,
in Nouvelles d’aujourd’hui, D.R.
**
6
Ce matin, au petit-déjeuner, j’ai essayé de réveiller
Niko qui somnolait encore.
« C’est incroyable ce que le temps passe vite ! J’ai
l’impression que dimanche était hier, et on est déjà
mercredi ! »
Niko a roulé des yeux derrière ses lunettes.
« C’est grâce à un tour de magie que j’ai inventé : j’ai
réussi à supprimer le lundi et le mardi ! »
Maman a ri.
« Si seulement tu pouvais imaginer un tour pour ranger le bazar qui est dans ta chambre… »
J’ai cru que Niko allait une fois de plus se mettre à
crier, mais il était tellement occupé à trier les céréales pour garder seulement celles au chocolat qu’il n’a
même pas répondu.
Béatrice Nicodème, Futékati et la farce de Corentin,
Hachette Jeunesse.
*
Aujourd’hui dimanche, mon mari, ma fille et moi
nous avons profité du grand beau soleil de printemps pour aller nous promener au zoo. Je sentais
qu’Élodie était vraiment très contente que j’accepte
enfin de les accompagner, son père et elle, dans un
endroit où, jusqu’à présent, j’avais toujours obstinément refusé de mettre les pieds.
Dictées
nos 4, 5,
10, 11, 13
et 21
F. Zabaleta, Un alligator pour la vie, D.R.
Pa
s
se r e l l e s
CONJ : L’infinitif du verbe : groupe, radical,
terminaison, pp. 58-59
CONJ : Le passé composé des verbes conjugués avec
l’auxiliaire avoir, pp. 84-85
CONJ : Le passé composé des verbes conjugués avec
l’auxiliaire être, pp. 86-87
ORTH : L’accord du participe passé, pp. 156-159
157
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 158
Orthographe
Les accords
Révisions
pp. 162-163 du manuel
I Découverte collective de la notion
Avant que les élèves ne fassent les exercices écrits
individuellement, on effectuera un récapitulatif à
partir de la lecture collective du mémento.
Chaque point du mémento sera d’abord lu à voix
haute, puis les élèves chercheront des exemples
pour l’illustrer. Certains de ces exemples seront
écrits au tableau et serviront de référence pendant la
durée du travail individuel.
II Mise en application
EXERCICES 1 À 3 : Avant d’écrire l’adjectif, les élèves
doivent identifier le genre et le nombre du déterminant et du nom auquel il se rapporte, l’adjectif ayant
le même genre et le même nombre que ces deux éléments du groupe nominal.
On rappellera les règles générales (l’ajout d’un e final
pour le féminin, d’un s ou d’un x pour le pluriel) et
on attirera l’attention des élèves sur l’existence des
cas particuliers.
EXERCICE 4 : L’enseignant précisera que de a le sens
de des sauf pour le groupe nominal un morceau de
caoutchouc noir dans lequel il a le sens de du.
EXERCICES 5 ET 6 : Les élèves doivent identifier le
sujet de chaque verbe et le remplacer par le pronom
équivalent lorsque c’est nécessaire. L’enseignant
peut leur demander d’écrire ce pronom entre parenthèses à côté du sujet concerné.
EXERCICES 7 À 9 : On conseillera aux élèves de procéder ainsi :
– rechercher l’auxiliaire : on accorde l’auxiliaire en
genre et en nombre uniquement s’il s’agit de l’auxiliaire être ;
– s’il n’y a pas d’auxiliaire, on recherche le nom qui
va avec le participe passé pour pouvoir accorder ce
dernier en genre et en nombre avec le nom auquel il
se rapporte.
On rappellera les terminaisons possibles pour le participe passé : ajout d’un e pour le féminin, d’un s pour
le pluriel, de es pour le féminin pluriel.
EXERCICES 10 ET 11 : Avant de faire ces exercices, l’enseignant écrira au tableau quelques exemples pour
rappeler la méthode. Les élèves doivent bien tenir
compte de la remarque car certains participes passés
sont employés avec l’auxiliaire être ou sous la forme
d’un adjectif. On leur conseillera d’utiliser d’abord la
méthode pour choisir entre -é ou -er. Puis, s’ils ont
écrit -é, ils chercheront l’auxiliaire ou le nom auquel
se rapporte le participe passé et feront l’accord si
nécessaire.
Corrigés des exercices
1
*
a. des élèves sportifs
b. des hôtels complets
c. des projets ambitieux
d. des cheveux roux
e. des échanges amicaux
f. des pantalons blancs
2
*
a. des plantes potagères
b. des températures glaciales
c. des femmes inquiètes
d. des recettes italiennes
e. des louves féroces
f. des réactions vives
3
*
a. Il a préparé de très bonnes crêpes au jambon avec une délicieuse salade.
b. Elle a peint un immense tableau avec de jolies fleurs bleues.
c. J’ai joué avec nos nouveaux voisins et j’ai gagné les trois batailles navales.
158
OPF-CM1 /2
18/07/08
4
10:12
Page 159
**
8
Un matin, le vieux Rat d’Eau mit la tête hors de son
trou. Il avait de petits yeux ronds et brillants
comme des perles, et de raides moustaches grises, et sa queue était comme un morceau de caoutchouc noir. Les petits canards barbotaient dans
l’étang ; ils ressemblaient à une bande de canaris
jaunes, et leur mère, qui était d’un blanc pur avec
des pattes rouges, essayait de leur apprendre comment se tenir dans l’eau sur la tête.
Oscar Wilde, Le Prince heureux et autres contes,
© Mercure de France.
5
**
En rentrant de l’école, Mounia et son frère trouvent
un petit chien abandonné. Comme l’animal a une
patte blessée, les enfants le ramènent chez eux.
Leur maman se fâche mais les enfants la supplient.
Elle propose alors d’aller chez le vétérinaire. Celuici soigne la plaie. Ce chien est si mignon que toute
la famille décide de l’adopter.
6
**
Georges Chaulet, Fantômette chez le roi,
Hachette Jeunesse.
7
*
9
a. La table débarrassée, nous nous sommes installé(e)s sur le canapé.
b. Les élèves ont accueilli leurs correspondants ; ils
sont allés visiter le château de Vincennes.
c. Ne ramasse pas les pêches pourries qui sont tombées au pied des arbres.
d. Vous avez nettoyé le jardin envahi par les mauvaises herbes.
**
Les Grecs ont rasé complètement la ville de Troie.
Ensuite, les chefs grecs et leurs troupes sont rentrés chez eux.
Ulysse a mis plus de dix ans à rejoindre son île
d’Ithaque. En route, toutes sortes d’aventures extraordinaires lui sont arrivées. Pendant ce temps, sa
femme Pénélope l’a attendu et elle lui est restée
fidèle. Mais comme son absence durait, les prétendants ont commencé à faire la cour à Pénélope. Ils
sont venus régulièrement la voir. Elle est parvenue
à les faire attendre car elle leur a promis qu’elle
choisirait un mari parmi eux quand elle aurait fini de
tisser sa tapisserie.
10
Vers vingt heures, la fourgonnette franchit la grille
d’un parc, fait crisser le gravier d’une allée et s’immobilise. Fantômette n’a pas attendu l’arrêt complet pour ouvrir la porte et sauter à terre. À l’instant
où les roues cessent de tourner, elle se glisse à plat
ventre sous le véhicule et retient sa respiration. […]
Les trois hommes sortent de la cabine. L’instant
d’après, Fantômette entend des pas qui descendent le perron, se rapprochent. Puis une voix
s’élève :
« Messieurs, je vous souhaite le bonsoir.
M’apportez-vous toutes les belles choses promises ?
– Oui, cher monsieur », répond le Furet.
*
a. Les bougies soufflées, nous avons mangé le
gâteau d’anniversaire de Léa.
b. Arrivée à destination, Lucie a défait ses valises.
c. Ses leçons apprises et ses devoirs faits, Timothée
peut regarder ses dessins animés préférés.
**
Pendant l’Antiquité, les livres se présentent sous
forme de rouleaux. Des feuilles de papyrus ou de
parchemin sont collées bout à bout et, pour lire le
texte, il faut dérouler le rouleau. Le texte est écrit
sur un côté seulement : le lecteur a les deux mains
encombrées pour tenir le rouleau et il lui est difficile
de se repérer et de se reporter d’une partie à une
autre du texte.
Dominique Brisson, Gutenberg et l’invention de
l’imprimerie, éditions du Sorbier.
11
**
Ce soir-là, j’ai guetté le retour de Sam. Il avait les
traits tirés et les yeux rouges comme s’il avait
pleuré.
– Je vais te faire une tasse de thé, ai-je dit.
Il a paru surpris.
– Je sais faire du très bon thé. Grand-Mamy m’a montré. Et je ferai bien attention à ne pas me brûler avec
la bouilloire.
[…]
J’ai préparé le thé toute seule. Maman est restée
derrière moi pour me surveiller mais j’ai refusé son
aide. J’ai porté sa tasse à Sam sans en renverser une
goutte.
Jacqueline Wilson, Lulu Bouche-Cousue,
© Gallimard Jeunesse.
159
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 160
Le dictionnaire
Chercher un mot
dans le dictionnaire
I Découverte collective de la notion
Pour faciliter le déroulement des deux séances
consacrées à l’étude du dictionnaire, il serait souhaitable que chaque élève dispose d’un dictionnaire (si
possible du même éditeur) ou tout du moins qu’il y
en ait un pour deux élèves. La maîtrise de l’utilisation
du dictionnaire repose sur une pratique régulière. De
nombreuses activités au cours de la journée de
classe fournissent des occasions quotidiennes pour
faire usage de cet outil indispensable.
• Que peut-on chercher dans un dictionnaire ?
Il serait préférable de poser cette question avant
que les élèves observent le document proposé
dans le manuel afin de faire appel à leurs
connaissances personnelles.
Dans un dictionnaire, on peut chercher : l’orthographe
d’un mot, sa définition et des exemples qui illustrent
ses différents sens, sa classe grammaticale et son
genre, d’autres mots de la même famille, des synonymes et des contraires, son origine (étymologie).
Lors de la mise en commun, on vérifiera les réponses
en observant l’extrait de la page de dictionnaire proposé dans le manuel. On précisera toutefois que,
selon les dictionnaires, certaines informations
peuvent ne pas figurer : ici, l’étymologie n’est pas
indiquée.
• Quelles sont les quatre premières lettres
des mots de cette page ?
Comment les mots sont-ils rangés après ces
premières lettres communes ?
Les quatre premières lettres sont : diss. Les mots
sont rangés en suivant l’ordre alphabétique de la
5e lettre : i, o, u.
Avant d’aborder la question suivante, on s’assurera
que les élèves ont bien acquis l’alphabet. Pour ce
faire, on pourra :
– demander aux élèves d’écrire l’alphabet et de le
réciter dans l’ordre ;
– mettre en évidence les voyelles et les consonnes ;
– chercher la lettre qui vient avant ou après une
lettre donnée, les deux lettres qui précèdent ou qui
suivent une lettre donnée ;
– ranger selon l’ordre alphabétique une série de
lettres écrite au tableau ;
160
pp. 164-165 du manuel
– repérer dans une série de lettres celles qui sont mal
rangées, puis les classer au bon endroit.
• Relevez le mot en bleu en haut de la page.
Où est-il de nouveau écrit ? À quoi sert-il ?
C’est le mot dissimulateur. C’est le premier mot
défini sur la page de gauche. Il sert à chercher plus
rapidement les mots dans le dictionnaire.
Difficultés attendues : La réponse à la dernière question
peut ne pas être trouvée car les élèves utilisent peu ces
mots en haut placés en haut des pages.
On introduira, à ce moment-là, le nom que porte ce
mot : c’est un mot repère. En observant une double
page du dictionnaire, les élèves constateront qu’il y a
en fait deux mots repères : l’un en haut de la page
gauche, l’autre en haut de la page droite qui correspond au dernier mot défini sur la double page.
On terminera cette séance en demandant aux élèves
de chercher, le plus rapidement possible, des mots
faciles donnés par l’enseignant : la recherche s’effectuera d’abord grâce aux mots repères puis se poursuivra en « balayant » les mots en gras de la page
jusqu’à ce que le mot donné soit trouvé.
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : Tous les mots commençant par la
même lettre, à l’exception du premier item de l’exercice 1, on rappellera aux élèves qu’il faut comparer
les lettres qui suivent pour pouvoir ranger les mots
dans l’ordre alphabétique.
EXERCICES 9 ET 10 : On expliquera collectivement la
remarque de l’exercice 9 en s’appuyant sur l’extrait
de dictionnaire proposé en page 164.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 161
Corrigés des exercices
1
*
a. baobab • bouleau • charme • châtaignier • chêne
• érable • hêtre
b. banane • bête • bizarre • bleu • bon • brute •
buffle
c. aquarelle • arriver • article • ascendant • astuce •
attente • avalanche
d. cap • capable • cape • capillaire • capitale • capot
• capter • captivant
e. instinct • instinctivement • instituer • institut •
instruction • instrumentiste
2
*
a. lama • lapin • lézard • lièvre • lion • livraison •
loutre
b. pointure • poire • poireau • poirier • pois • poison • poisseux • poisson
c. fautif • fauve • fauvette • faux • faveur • favorable • favoriser • favoritisme
d. chamois • champ • champagne • champêtre •
champignon • champion • championnat • chance
3
*
dessert • dessein • desseller • cube
4
*
menu • outil • martinet • massage
5
*
7
**
venue • verbe • ver • vermoulu • verdâtre • vermillon • verger • véreux • vermisseau
8
**
crabe : sur une autre page avant
aigle : sur une autre page avant
crêperie : sur la page des mots repères
crocodile : sur une autre page plus loin
cygne : sur une autre page plus loin
donner : sur une autre page plus loin
crin : sur la page des mots repères
créer : sur la page des mots repères
cran : sur une autre page avant
cri : sur la page des mots repères
9
*
c. petit
e. palais
f. grignoter
g. lettre
j. caissière
10
*
chevaux : cheval • gagnons : gagner • principaux :
principal • polie : poli • institutrice : instituteur •
boulangère : boulanger • attendrai : attendre •
chanté : chanter • noms : nom • capricieuses : capricieux • cailloux : caillou
a. dictée • dicter • diction • dictionnaire • dicton
➞ L’intrus est dictateur.
b. signalement • signaler • signalisation • signataire
• signature ➞ L’intrus est siège.
c. barbecue • barboter • barboteuse • barbouillage
• barbouiller ➞ L’intrus est barbecue.
d. moquerie • moquette • moraine • moral • morale
➞ L’intrus est monument.
*
se r e l l e
s
Ces mots repères ont été pris dans le Dictionnaire
Larousse Super Major (édition 2006). Les réponses
différeront en fonction du dictionnaire utilisé
par les élèves.
a. gélatine se trouve entre gaufre et gêner.
b. carnet se trouve entre carillon et carte.
c. réveillon se trouve entre rétribuer et revenir.
d. xylophone se trouve entre western et zoo.
Pa
6
VOC : Lire un article de dictionnaire, pp. 166-167
161
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 162
Le dictionnaire
Lire un article de dictionnaire
I Découverte collective de la notion
L’article de dictionnaire est un type d’écrit particulier
car il recèle quelques codes (différentes typographies, des abréviations, une numérotation pour les
différents sens) que les élèves doivent connaître
pour effectuer une recherche efficace.
• À quelles classes grammaticales appartient
le mot adhésif ?
Le mot adhésif peut être soit un adjectif, soit un
nom.
Difficultés attendues : Cette leçon étant prévue pour être
faite en début d’année scolaire, les élèves auront probablement besoin qu’on leur explique, à partir d’exemples,
ce qu’est la classe grammaticale d’un mot.
• Que signifie l’abréviation n. m. ?
Cette abréviation signifie nom masculin.
• Quelle est la classe grammaticale du mot
adhérer ? Relevez un synonyme et un
contraire de ce mot.
adhérer est un verbe. Ses synonymes sont : coller,
tenir, se rallier, se ranger, s’affilier, s’inscrire et
son contraire : rejeter.
On expliquera également les abréviations REM. et
CONJUG. 9 (dernière ligne du premier article) en
signalant qu’on ne les trouve pas forcément dans
tous les dictionnaires. La première signifie remarque et la seconde conjugaison, elle renvoie aux
tableaux de conjugaison situés à la fin du dictionnaire utilisé dans cette leçon.
On pourra ensuite demander aux élèves s’ils se souviennent avoir vu d’autres abréviations de ce type,
puis on les renverra à la liste complète des abréviations utilisées dans leur dictionnaire (située généralement au début).
• Que signifient les numéros 1, 2 et 3 ?
Ils indiquent les différents sens du mot adhérer.
Les différents sens d’un mot selon le contexte faisant
l’objet d’une leçon (pp. 182-183), on ne développera
pas cette notion ici. En revanche, on pourra montrer
aux élèves, à partir de leur dictionnaire, que certains
mots ont un seul sens et d’autres plusieurs.
162
pp. 166-167 du manuel
Pourquoi certaines phrases sont-elles écrites en italique ?
Les phrases en italique sont des exemples qui permettent de mieux comprendre les différents sens du
mot.
Les différentes typographies utilisées dans un article
de dictionnaire permettent de distinguer la définition et l’exemple qui l’illustre. Il est important que les
élèves comprennent bien ce qu’est définir un mot. Ils
ont en effet tendance à donner un exemple, démarche plus « concrète », plutôt que la définition d’un
mot, qui repose sur une formulation plus abstraite.
2 Si d’autres dictionnaires (dictionnaire des synony-
mes et des contraires, d’étymologie, de rimes…)
sont présents dans la classe et que les élèves sont
amenés à les utiliser, il peut être intéressant de les
comparer.
II Mise en application
EXERCICE 4 : On s’assurera avant de faire l’exercice
que les élèves connaissent le nom des objets dessinés. On rappellera qu’un son peut avoir différentes
graphies (ici, le son [k] peut s’écrire k ou qu).
EXERCICE 6 : On précisera qu’il ne faut pas recopier
les exemples du dictionnaire mais inventer une
phrase pour chaque sens.
EXERCICE 7 : Certains mots du texte peuvent avoir
plusieurs sens : les élèves devront donc recopier uniquement la définition (pas la phrase exemple écrite
en italique) qui correspond au sens du mot employé
dans la phrase. On rappellera que la phrase exemple
peut les aider à trouver la définition qui convient.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
........
....un
............
ut....s’....ag....ir....d’
........
........................
. Il....pe
re....
........
t
....lib
es
....
....
ot
....
m
....
....
du
en..... ....
....x....
bi....
....oi
ch
en....t ....
........
ss....
ai....
........
....nn
................Le
es....co
........
él
....èv
s
....
le
....
e
....
qu
....
e
....
....
en....-....
....pl
pr....
sim
........
........
....ot
t,....ils
éc....ri....
t ....
................m
ce....
........
de
........
on
ti
....
ta
....
....
en
....
és
....
pr
os....é....
........
........
....op
....r....la
ou
....pr
....
....r
....re
ad....hé
................P
........
....le
....ic
l’a
....rt
r
....
su
....
e
....
pl
....
....
em
........
....ur
........
t ex
s.....Po
........
de....
....on
........
es....co
........
................dr
....êm
....s....m
....le
nt
....
sa
....
ili
....
ut
....
en
....
........
....r.
....6....
16
....ne
....ig
........
....ul
....ge
le....so
........
................pa
en....ir....de
....
nv
co
........
....
ut
....
pe
....
....
on
....
e,
pl....
m....
........
....xe
................l’e
........................
....7)
. 16
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 163
Corrigés des exercices
*
6
a. nom féminin • b. nom masculin • c. préposition •
d. synonyme • e. contraire • f. conjugaison •
g. adjectif • h. pronom • i. invariable • j. pluriel
*
froid : nom, adjectif • orner : verbe • crinoline : nom
• sourire : nom, verbe • vinicole : adjectif • noir :
nom, adjectif • prêt : nom, adjectif • lever : verbe,
nom • baryton : nom • pêcher : verbe, nom
Lors de la correction, on peut demander aux
élèves d’employer chaque mot dans une phrase
exemple. Lorsque le mot a deux classes grammaticales, ils devront inventer deux phrases
exemples.
3
**
noms de genre
masculin
noms de genre
féminin
obélisque
porte-monnaie
livre
cartouche
hémisphère
mode
pendule
livre
arabesque
moustiquaire
cartouche
atmosphère
mode
pendule
Même remarque que pour l’exercice 2.
4
*
des cymbales • un yo-yo • des haltères • des quilles
• un kimono • un harmonica
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’expliquer leur stratégie de recherche. L’objectif
de cet exercice est de leur montrer que lorsqu’on
cherche un mot dans le dictionnaire sans en
connaître l’orthographe, on doit réfléchir aux
différentes possibilités d’écrire un son et penser
aux lettres muettes et aux consonnes doubles.
5
7
Les définitions peuvent être formulées différemment selon le dictionnaire utilisé dans la classe.
Longer : naviguer le long des côtes.
Côte : partie de terre qui borde la mer.
Coque : la carcasse, la partie extérieure d’un navire.
Tenter : faire un essai.
Assaillir : attaquer violemment (au sens figuré ici).
Violent : qui est très puissant.
Charrier : emporter, amener, transporter.
Bâtiment : grand navire.
*
a. adjectif
b. Il a trois sens.
c. Qui manque de raffinement.
d. L’hiver a été rude cette année.
C’est un métier très rude.
e. rêche, rugueux
f. doux, clément
**
se r e l l e s
s
2
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. libre 1 Pas occupé. Nous pouvons déjeuner
ensemble demain car je suis libre. 2 Qui n’appartient pas à un maître. Les esclaves ne sont pas des
hommes libres.
b. défendre 1 Se battre pour une cause. Reporters
sans frontières est une association qui défend les
droits des journalistes. 2 Interdire. Il est défendu
de marcher sur les pelouses.
c. figure 1 Le visage. Sa figure devint rouge
comme une tomate. 2 Forme dessinée. Le losange
est une figure géométrique qui a quatre côtés
égaux.
d. compter 1 Dire les nombres dans l’ordre. Ma
petite sœur sait compter jusqu’à cent. 2 Faire des
projets. Je compte bien partir en Argentine pendant les vacances.
e. colonne 1 Un pilier. Les temples grecs comportaient de nombreuses colonnes en marbre.
2 Partage vertical. Tracez un tableau avec six
colonnes égales.
f. mauvais 1 Qui n’a pas une bonne odeur. Cette
pièce sent mauvais, il faut l’aérer. 2 Qui n’a pas de
talent. Ce garçon est un mauvais comédien.
Pa
1
VOC : Chercher un mot dans le dictionnaire,
pp. 164-165
VOC : Le sens d’un mot d’après son contexte,
pp. 182-183
163
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 164
Vocabulaire
La formation des mots
Les mots de la même famille
I Découverte collective de la notion
Connaître des mots de la même famille est utile pour
trouver plus facilement l’orthographe et le sens d’un
mot appartenant à cette famille.
• Relevez la partie commune (le radical) des
mots en violet. Trouvez d’autres mots appartenant à la même famille.
Le radical des mots en violet est tein. Teint, teinte,
teinter, teinturerie appartiennent à cette famille.
Difficultés attendues : Il se peut que les élèves cherchent
des synonymes ou des mots appartenant au même champ
lexical plutôt que des mots de la même famille. Si c’est le
cas, on écrira au tableau une famille de mots (par exemple : écrire, écrit, écriture, écrivain, écritoire, écriteau) et
on fera remarquer que ces mots ont des lettres communes
et qu’ils se rapportent à une même idée.
• Quel est le radical du mot en orange ? Citez
un autre mot ayant le même radical.
Le radical est rapide. Rapidité a le même radical.
2 La recherche effectuée à partir du texte présente
des mots de la même famille dans lesquels on
retrouve un radical identique. Afin de bien faire comprendre le mémento qui aborde, d’une part, des
familles de mots dans lesquelles le radical est différent et, d’autre part, un classement des mots de la
même famille selon leur classe grammaticale, on
pourra prolonger l’activité de découverte :
– écrire au tableau les mots suivants : fleuriste, goûter, floraison, fleurir, déguster, dégoûtant, flore,
fleuri, dégustation, effleurer, floral, dégoûter,
gustatif ;
– demander aux élèves de classer ces mots en deux
ensembles et d’indiquer le mot qui pourrait être le
« chef de famille » (fleur et goût). Selon le niveau de
la classe, on peut également tracer les ensembles au
tableau avec leur étiquette. On remarquera que le
radical peut être modifié.
On terminera l’activité en classant les mots en fonction de leur classe grammaticale (voir ci-dessous).
164
pp. 168-169 du manuel
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : On rappellera que le radical est
constitué en général des lettres communes à tous les
mots et que les mots ont un lien entre eux au niveau
du sens.
EXERCICES 3 ET 4 : On demandera aux élèves de présenter les trois familles de mots en colonnes.
EXERCICES 5 ET 6 : Le dictionnaire peut être utilisé
pour trouver les réponses et surtout pour vérifier
l’orthographe de chaque mot.
........
........................
........
........................
....9)
. 16
........
........(p
................
ri....re
....
....c
........................
................É
....
....
........................
....e....: ....
....xt
................
........te
itu....re....du
........
........................
....cr
t l’é
........
....en
em
al....
or....
....
a
....
er
....
ar
....
ill....e....
ép
....
....
m
....
....
pr
fa
....
....
n
la
O
....
....
....
de
....s....
....ot
................
....s....m
de
........
....er
ch....er....ch
....
t
....
r,....
an
....
....
is
re
....
....
fa
bé
....
....
li
en
....
....
t,
–
....
....
....
........en
....em
................
....br
, li
ré....
........
libé
er....té...., ....
....
ib
....
-....
(l
....
....
ri
e
....
....
(p
br
....
....
li
....
....
on
de
....
....
is
pr....
de........
................
........
....)....et
on
ra....ti....
bé
........
li
r,
........
-....
u
....
....
te
em
....
....
,
ra
....
....
er
....
....
bé
n
li
....
....
....
....on
....is
pr
................
........
é,....em
n....
........
....on
....is
em
....
........pr
....
....
r,
....
....
ie
n
....
....
n
....
....
so
....
....
........
................
t)....; ............................
........
....
....en
e
em
....
....
n
(D
....
....
on
....
....
ns
is
....
....
tio
pr
....
....
....
....es
qu
........
................
te....de
lis....
e ....
........
nt....un
........
lis
....
....sa
il
....
....
ab
t....
....
ét
es
....
....
d
en
....
....
an
–
....
....
....
qu
........
uis
................
........
....ep
-i....l ?....D
....
....it
ag
....
........s’....
au
t
....
....
se
en
....
....
oi
m
....
....
el
....
....
om
qu
....
....
C
is....?....
m....
................
........
l’y....a
i ....
u....
? ....Q....
........
....
l
....ge
ca
-i
....
....
la
-t
....
....
s
....
....
va
n
....
....
da
....
....
ù
................
er....?........O....
........
....pp
ha
éc....
s’....
r........
....
....u....
po
ur
....
....
....
....
l
po
-i
....
)
....
it
....
....
us
fa
....
....
so
es....
-d....
ci....
................
r ....
(v....oi....
........
....an
........pl
....un
et
....
....
?)
....
....
e
.
....
....
it
re
....
....
oi
su
....
....
st
en
....
....
hi
........
....ur
................
ns....tr....ui....re....le
co....
à ....
........
èv....es
....
él
........
....
s
le
....
....
r
....
....
....
....
de
ai
....
....
....
....
............
le....: ............
ib....
ss....
........
pl....an....po
........
....t....
....ci
....e....de
....pl
u,....ré
....m
xe
ea....
....
is....
l’o....
........
................E
n....de
io....
....
pt
....
ri
....
sc
....
de
....
:
....
n
....
tio
....
....
ge....;....
....uc
ca....
....od
........
....tr
ns....la
da....
e ....
vi....
................–....in
........
....sa
de
et
........
....
ge
....
ca
....
....
en
....
e
é-....
....
........
....is
sa....m
sa....lib
........
........
....s....de
an....ce
................de
st....
on....
rc
........
ci
....
s
....
le
....
:
t
....
....
en
....
em
........
ul....
........
....ro
........................
................–....dé
........................
....
....
....
....
....
. ....
re....
; ....
n ....
........
........
....tio
un....e....fo....is....lib
e ....
................ra
le....vi....
....
el
uv
........
....
no
....
sa
....
:
....
on
....
si
lu....
........
....nc
................–....co
noms
adjectifs
verbes
mots de la famille
de fleur
fleuriste, floraison, flore
fleuri, floral
fleurir, effleurer
mots de la famille
de goût
dégustation
dégoûtant, gustatif
goûter, déguster,
dégoûter
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 165
Corrigés des exercices
1
*
a. jour
b. util
c. blanch
d. fil
e. lav
f. règl
2
*
a. inhabitable • habitation • habitant • habiter
➞ L’intrus est habiller.
b. agrandir • grandeur • grandement • grandiose
➞ L’intrus est engranger.
c. ventilation • ventilateur • éventé • ventiler
➞ L’intrus est vente.
d. comptoir • compteur • décompter • comptabilité
➞ L’intrus est comte.
e. survol • envoler • volière • volée
➞ L’intrus est volonté.
f. bain • baignade • baigner • baigneur • baignoire
➞ L’intrus est bail.
3
6
7
**
montagnard • montée • monter • amonceler • montagne • monticule • montagneux • monture
8
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
**
Mots de la famille de acte : action • acteur • activement • réactif • désactiver
Mots de la famille de nom : nominalement • renommée • surnom • nommer • nomination
Mots de la famille de voir : viser • apercevoir • vue
• prévision • voyant
4
*
a. Les vaches qu’on élève pour leur lait sont des
vaches laitières.
b. La crème fraîche et le fromage sont des produits
laitiers.
c. Le yaourt et le fromage blanc sont des laitages.
d. Tous les mammifères allaitent leurs petits.
e. Une laiterie est une usine dans laquelle on traite
le lait pour le conserver.
f. La nuit, dans le ciel, on voit une grande traînée
blanche faite d’une multitude d’étoiles, c’est la Voie
lactée.
nom
adjectif
verbe
largeur
nourriture
lourdeur
lenteur
fin
liberté
chaleur
globe
froideur
large
nourrissant
lourd
lent
final
libre
chaleureux
global
froid
élargir
nourrir
alourdir
ralentir
finaliser
libérer
chauffer
englober
refroidir
**
Mots de la famille de bâton : bâton • bâtonnier •
bâtonner • bâtonnet
Mots de la famille de battre : débattre • battement
• combat • abattage • batterie • battre
Mots de la famille de bâtir : bâtiment • bâtisseur •
bâtisse • bâtir
*
se r e l l e s
s
a. enterrer
b. un terrien
c. se terrer
d. atterrir
e. une terrasse
f. un terrier
g. déterrer
Pa
5
ORTH : Les accents et le tréma, pp. 102-103
ORTH : Les lettres finales muettes, pp. 114-115
ORTH : Les consonnes doubles, pp. 118-119
VOC : Les préfixes, pp. 170-171
VOC : Les suffixes, pp. 172-173
165
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 166
La formation des mots
Les préfixes
I Découverte collective de la notion
• Identifiez le radical des mots en violet.
Quelles syllabes n’appartiennent pas à ce
radical ? Où sont-elles situées dans les
mots ?
Le radical des mots en violet est joindre, trouver et
ouverte. Les syllabes re- et entr- n’appartiennent
pas au radical. Elles sont placées devant le radical de
chaque mot.
On demandera aux élèves s’ils connaissent le nom
donné à ces syllabes ajoutées au début d’un mot pour
former un nouveau mot. Si ce n’est pas le cas, on
introduira le terme préfixe et on expliquera que ces
mots nouveaux sont des mots dérivés du mot auquel
on a ajouté le préfixe. Ensemble, ils forment une
famille de mots.
documentaires, leçons…) des mots formés d’un préfixe et d’un radical. On les notera dans un tableau de
référence et/ou dans le cahier en prenant soin de
bien entourer le préfixe et de souligner le radical.
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : On rappellera que le mot à trouver
ne peut pas se décomposer en une syllabe qui sert de
préfixe et un radical. Dans la série a., par exemple, la
syllabe commune est im-, si on la supprime dans le
mot intrus de la série, les lettres restantes ne forment pas un mot connu.
EXERCICE 3 : On peut éventuellement indiquer qu’il y
a six mots formés d’un radical et d’un préfixe.
• Quel sens a le préfixe re- dans les deux
verbes à l’infinitif ?
Il signifie qu’une action se répète, se renouvelle.
EXERCICES 4 ET 5 : On demandera aux élèves de mar-
On établira collectivement une liste de mots qui commencent par ce préfixe en variant la classe grammaticale (des verbes, des noms et des adjectifs).
EXERCICE 6 : Une fois que les élèves ont choisi le préfixe qui convient pour chaque liste, ils doivent recopier les mots nouveaux ainsi formés.
Difficultés attendues : Tous les mots qui commencent par
la syllabe re- ne sont pas formés d’un préfixe. Afin de le
mettre en évidence, on décomposera repérer et renaître,
par exemple. Il n’est pas possible de séparer en deux repérer alors que ça l’est pour renaître (re/naître : naître une
nouvelle fois).
EXERCICES 9 À 11 : On rappellera ce qu’est un mot
• À quoi sert le préfixe dés- dans désordre ?
Trouvez un autre préfixe dans le texte qui a
permis d’écrire le contraire d’un mot.
Il exprime le contraire du mot ordre. Dans le mot
indescriptible, le préfixe in- sert à exprimer le
contraire du mot descriptible.
Afin de mettre en évidence d’autres préfixes utilisés
pour former des contraires, on demandera aux élèves d’indiquer le contraire des mots suivants : possibilité, content, coudre, heureux, respirable,
entente, gracieux.
Lors de la lecture du mémento, on fera chercher
d’autres exemples pour chaque préfixe présenté.
2 Avant d’aborder les exercices individuels, ou en
parallèle, on pourra demander aux élèves de chercher dans les lectures du moment (romans, textes
166
pp. 170-171 du manuel
quer avec un tiret bien net la séparation entre le préfixe et le radical.
dérivé. Puis on expliquera, si nécessaire, que les verbes à trouver sont fabriqués avec dire, mettre ou
porter auquel on ajoute un préfixe, ce préfixe
n’étant pas toujours le même.
Selon le niveau de la classe, certains verbes peuvent
ne pas être connus des élèves. Si nécessaire, on peut
écrire au tableau, dans le désordre, les préfixes à utiliser (voir les exercices corrigés) ou donner une liste
de préfixes possibles.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 167
Corrigés des exercices
*
7
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer le préfixe utilisé dans chaque liste.
2
*
verbes
avec un préfixe
verbes
sans préfixe
revenir
endormir
détacher
détenir
arranger
refuser
engloutir
détruire
développer
arrêter
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer le préfixe utilisé pour chaque verbe de
la 1re colonne.
3
**
revinrent • déposa • retourna • recoin • étendit •
s’allongea
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer le préfixe utilisé à chaque fois.
4
*
le dés-espoir • dé-placer • anti-vol • in-habituel • un
tri-dent • un télé-ski • extra-ordinaire • mal-adroit
5
*
sou-peser • ex-poser • dés-accorder • dis-paraître •
re-prendre • pré-voir • trans-porter • ren-verser •
at-tirer
6
*
*
disparaître • dérégler • déconseiller • désobéir •
décoller • désorganiser • disqualifier • déboucher •
déshabiller
a. paravent • parasol • parachute • paratonnerre
• parapluie
b. multimédia • multiplier • multicoque • multimillionnaire • multinational
c. télécommande • télécabine • télévision • téléspectateur • téléski
d. irresponsable • irremplaçable • irrationnel • irrégulier • irréel
8
**
a. Il est désobéissant, impoli et désagréable !
b. Ils ont démonté mes meubles maladroitement.
c. Il est très intolérant.
d. Il est impossible qu’il soit malhonnête !
e. Je t’avais déconseillé cette région inconnue, car
l’air y est irrespirable.
9
**
a. médire
b. prédire
c. redire
d. contredire
10
**
a. Tu espères que le facteur va te remettre une
lettre de ta grand-mère.
b. On a oublié de me transmettre votre message.
c. Il faudra lui soumettre votre proposition.
d. J’ai fait promettre à mes parents qu’un jour nous
irions à Eurodisney.
e. Il a dû se démettre l’épaule gauche en sautant
par-dessus la barrière.
11
**
a. Pourrais-tu me rapporter le livre que j’ai oublié
chez toi ?
b. Dans ce restaurant, on peut soit déjeuner sur
place, soit apporter son repas.
c. Elle s’est cassé la jambe, il a fallu la transporter
à l’hôpital.
d. Je dois annuler notre rendez-vous, pourriez-vous
le reporter à lundi ?
se r e l l e s
s
a. importance
b. progresser
c. individuel
d. sureau
Pa
1
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
VOC : Les contraires, pp. 180-181
167
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 168
La formation des mots
Les suffixes
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Indiquez le préfixe et le radical des mots
soulignés. Que reste-t-il ?
Le préfixe (dé-) et le radical (ménag) sont identiques dans les deux mots. Il reste -ment et -eur.
EXERCICES 1 ET 2 : On fera observer aux élèves que,
• Changez la fin des mots en couleur pour
obtenir d’autres mots de la même famille.
Mots de la famille de réfrigérateur : la réfrigération, réfrigérer, réfrigérant.
Mots de la famille de cuisinière : la cuisine, cuisiner, le cuisinier.
Mots de la famille de recommandations : un recommandé, recommander, recommandable.
Difficultés attendues : Certains mots peuvent ne pas être
connus des élèves. Le dictionnaire peut être utilisé dans
cette phase de recherche.
Dans cette leçon, on aborde une autre façon de
produire des mots nouveaux en leur ajoutant une
syllabe finale : un suffixe. On indiquera qu’il s’agit,
comme avec les préfixes, de mots dérivés formant
avec le mot d’« origine » une famille de mots.
2 On peut poursuivre la recherche avec d’autres
activités :
• chercher d’autres mots qui se terminent par les
suffixes rencontrés dans le texte (-ment, -eur, -ière,
-ation) ;
• rechercher dans un texte (lecture en cours ou
autres supports) des mots qui ont un suffixe, les
relever et isoler le suffixe ;
• transformer un mot grâce à un suffixe. Par exemple :
– un verbe en un nom : laver ➞ le lavage,
– un adjectif en un adverbe : calme ➞ calmement,
– un adjectif en un nom : triste ➞ la tristesse,
– un nom en un verbe : l’admiration ➞ admirer… ;
• décomposer des mots en mettant en évidence les
éléments qui les constituent (ensoleillement :
en/soleil/lement ; déformation : dé/form/ation).
168
pp. 172-173 du manuel
dans chaque série de mots, les lettres finales sont
identiques. Pour trouver les intrus, ils doivent enlever ces lettres finales et voir si les lettres restantes
forment un radical (complet ou non) permettant de
créer d’autres mots de la même famille :
accélér/ation ➞ accélérer
condi/tion : aucun mot ne se rapporte à la même
idée avec le radical
EXERCICE 4 : On peut également préciser que le nom
d’origine peut être de genre différent :
la muraille ➞ le mur
EXERCICE 5 : Bien préciser que les mots doivent obligatoirement se terminer par un des suffixes proposés, même s’il est possible de trouver des noms qui se
terminent par un autre préfixe.
EXERCICE 8 : Il s’agit de construire des adverbes de
manière terminés par -ment à partir des adjectifs.
Certains peuvent s’écrire à partir de l’adjectif masculin (calme, calmement). Dans l’exercice, il faut
d’abord écrire le féminin des adjectifs avant de
construire l’adverbe. On fera une lecture collective
de l’exemple afin de mettre en évidence le procédé
de transformation.
........................
........
........
........................
....3)
. 17
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
de....s....
........
....................
....te
en....t....la....lis
........
........................
....em
....iv
....ct
co....lle
........
....lir
ab
....
ét
....
ra
....,....
....
ur
is
....
....
....
....
po
an
pi.... te
....n....
e ....
n....
u....
....:....
................O
....e
....xt
le....te
........
....ns
r
....da
se
....
ili
....
te
....,....
....
ut
is
....
....
à
s
....
....
ar
....
....ot
gu....it....
........
....n
................m
eu....r,....u
tt....
........
....ba
....n
....u
r,
....
u
....
te
n....
....
....
u
an
....
....
,
ch
....
....
ie
n....
er....
....
ba....tt....
ne........
................u
u....
en....ts...., ....
........
em
....
ss
....
di
....
....
-....
au
....
....
pl
an
....
....
ch
ap
....
....
....e....
....s....
un
........
....s,
en
................le
ci....
si....
le....s ....m....u....
....
r,
....
....
eu
....
....
at
de
....
....
ic
s
....
....
if
ot
....
....
pl
....
........
au....tr....es....m
d’....
................am
....t....
en
........
....em
....al
....ég
ra
....
te
....
ou
....
....
n
aj
....
....
u
n
:
....
....
O
n
....
....
.
io
....
........
....n
ript
........
....sc
................so
re....s....à....la....de
....
....ai
....ss
ce
....
né
....
e
....
....
ir
....
....
la
....
....
bu
....
....
ca
........
. ............
........
....ce
................vo
m....bi....an
........
, l’a
ic....
....
bl
....
pu
....
....
....
le
re
,
....
....
rt
....
....
itu
ce
....
....
cr
n
l’é....
........
........
....és
....in
................co
te....rm
........
....nt
....ro
....au
es
èv
........
él
....
s
....
....
le
de
....
....
e
r
....
....
qu
....
....
de
rs
an....
........
m....
........
ur....de
................Lo
le....
........
....ra
....ur
po
........
....on
e,
....
xt
....
....
te
....
....
un
....
d’
....
ur
....
....
le
s
....
....
sé
....
........
....po
....m
................de
s ....co
ot....
m....
....s........
........le
....us
to
....
....
s
r
....
....
ce
ne
....
....
ig
er
....
....
ul
....
....
ur
....
en....to....
d’....
........
................so
....e....et
ffix
........
un
........su
d’
u
........
/o
....
....
et
....
....
e
....
....
ix
....
....
éf
....
....
....
....
................pr
........................
........................
....
....
s.
....
be
....
lla
....
....
................sy
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 169
Corrigés des exercices
1
*
6
a. accélération • déclaration • soustraction
➞ L’intrus est condition.
b. acceptable • définissable • enviable
➞ L’intrus est cartable.
c. délicatesse • gentillesse • tristesse
➞ L’intrus est paresse.
d. affichage • abordage • arrosage
➞ L’intrus est nuage.
2
*
mots avec un suffixe
mots sans suffixe
gardien
comédien
alsacien
terrien
mathématicien
australien
rien
ancien
combien
chien
bien
quotidien
3
*
Le suffixe est en gras.
opération • exactement • furtivement • agitation
• parfaitement • battement • nageoires
Pour les adverbes, on peut accepter le suffixe
-ement, l’adverbe étant formé à partir d’un
adjectif masculin.
4
**
le collège • le mur • la glace • la dent • le chant • le
bord • le travail • la rose • le courage • la crème • la
plume • le commerce • la charge • le marchand •
l’ami
5
*
a. un caneton
b. un chiot
c. un ânon
d. un lapereau
e. un oison
f. un louveteau
7
*
les Suédois • les Algériens • les Italiens • les
Sénégalais • les Hongrois • les Cubains • les Irlandais
• les Norvégiens • les Marocains • les Français • les
Mexicains • les Danois • les Japonais • les Péruviens
Lors de la correction, on demandera aux élèves
d’indiquer les suffixes utilisés pour désigner le
nom des habitants. On pourra prolonger ce
travail avec une recherche sur le nom des
habitants de quelques grandes villes de France.
8
*
a. entièrement
b. follement
c. doucement
d. fraîchement
e. longuement
f. naïvement
Lors de la correction, on pourra demander aux
élèves de chercher d’autres exemples. Selon les
propositions, on pourra faire remarquer que
lorsque l’adjectif se termine par un e, il est
inutile de chercher le féminin (large ➞ largement ;
sévère ➞ sévèrement).
*
réparation • mâchoire • lavage • rayure • déclaration
• bouilloire • dépannage • coiffure • vaccination •
mangeoire • parachutage • plantation • déchirure •
balançoire • affichage • brûlure • armure • administration • chauffage • aération • capitulation
Pa
s
se r e l l e
VOC : Les mots de la même famille, pp. 168-169
169
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 170
La formation des mots
Les noms composés
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Associez chaque animal à son nom.
EXERCICE 1 : Les élèves peuvent reproduire le tableau
A-3, B-5, C-4, D-1, E-2.
proposé et le compléter ou recopier chaque nom
composé en indiquant entre parenthèses la classe
grammaticale de chaque mot qui le compose
(comme dans l’exercice 5).
• Quel est le point commun de ces noms d’animaux ? Comment sont-ils formés ? Trouvez
d’autres exemples de noms formés ainsi.
Ce sont tous des noms composés de deux mots séparés par un trait d’union.
Difficultés attendues : Trouver d’autres noms d’animaux
peut être difficile. On précisera donc aux élèves de chercher des noms composés appartenant à d’autres catégories (fleurs, vêtements, objets, aliments…) : un perceneige, un porte-monnaie, un timbre-poste…
On rappellera également qu’on cherche des noms communs et non des noms propres.
2 On fera observer aux élèves que les noms d’ani-
maux écrits dans le « Cherchons » ne sont pas tous
composés avec des mots appartenant à la même
classe grammaticale. On proposera donc d’effectuer
un classement de ces noms et de ceux qu’ils auront
trouvés en fonction des mots qui les composent dans
un tableau (voir la liste ci-dessous).
Les exercices de cette double page proposent des
noms composés avec des verbes, des adjectifs et des
noms communs séparés par un trait d’union. En
fonction des propositions des élèves, on pourra éventuellement prendre en compte les noms composés
avec des prépositions.
Exemple de classement :
– nom + nom : un chien-loup…
– adjectif + nom : un rouge-gorge…
– verbe + nom : un perce-oreille…
– préposition + nom : un sous-verre…
Liste de mots à classer : un chauffe-eau, un cachepot, un presse-papier, un compte-gouttes, un nouveau-né (composé de deux adjectifs), un coupevent, un lance-flamme, une pause-café, un sous-sol,
un avant-poste, une station-service, un chat-huant,
un après-midi, un sans-abri, un chêne-liège, un
court-circuit, une course-poursuite, un sapeur-pompier, un couvre-lit, un poisson-scie.
170
pp. 174-175 du manuel
EXERCICE 2 : On pourra demander aux élèves d’indiquer pourquoi le mot non recopié est un intrus. On
pourra aussi proposer cette activité à l’oral lors de la
correction.
EXERCICE 3 : On s’assurera que les élèves ont bien
compris qu’il s’agit de trouver un seul verbe à associer aux noms de la liste.
EXERCICES 3 ET 4 : Les élèves doivent accompagner
chaque nom composé d’un déterminant.
EXERCICE 7 : Selon le niveau de la classe, l’enseignant
proposera quelques exemples à effectuer collectivement :
un sèche-pain • un grille-serviette • un portecheveux ➞ un sèche-cheveux, un grille-pain,
un porte-serviette
EXERCICE 8 : On précisera que chaque adjectif peut
être utilisé plusieurs fois.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 171
Corrigés des exercices
1
*
nom + nom : un oiseau-mouche • un camion-citerne
• un point-virgule • un balai-brosse
adjectif + nom : un libre-service • un haut-parleur
• une basse-cour • une longue-vue
verbe + nom : un chasse-neige • un lave-linge • un
croque-madame • un allume-gaz • un presse-citron
2
*
a. un cache-pot • un brise-glace • un épluche-légumes ➞ L’intrus est un chou-fleur car il est composé
de deux noms alors que les autres noms sont composés d’un verbe et d’un nom.
b. une jupe-culotte • une reine-marguerite • un
bateau-mouche ➞ L’intrus est un chauffe-biberon
car il est composé d’un verbe et d’un nom alors que
les autres noms sont composés de deux noms.
c. une belle-fille • une plate-bande • un rond-point
➞ L’intrus est un centre-ville car il est composé de
deux noms alors que les autres noms sont composés
d’un adjectif et d’un nom.
3
*
un garde-chasse • un garde-manger • un garde-côte
• un garde-malade • une garde-robe • un garde-boue
• un garde-meuble • un garde-barrière • un gardefou
4
7
**
un pèse-personne • un chausse-pied • un cache-col
• une longue-vue • un ouvre-boîtes • un cure-dent •
un lance-pierres • un remonte-pente • un perceneige
8
**
une belle-mère • un beau-père • un grand-père • un
petit-fils • une belle-fille • une belle-sœur • un beaufils • un beau-frère
9
**
a. Mamie a acheté un nouvel abat-jour pour la
lampe du salon.
b. Monsieur Chevalier pense que son pur-sang va
gagner la course.
c. Cette bande-annonce nous a donné envie d’aller
voir ce film demain.
d. J’aime grignoter des petits-beurre pour mon
goûter.
e. Quel est votre passe-temps préféré ?
f. Colombine a une garde-robe très fournie.
g. Les hommes-grenouilles fouillent le fleuve à la
recherche d’une épave de voiture.
h. Nous avons reçu un très joli faire-part nous
annonçant le mariage de Zoé et Alessandro.
*
un porte-bonheur • un porte-parole • un porteavions • un porte-savon • un porte-bagages
un passe-temps • un passe-droit • un passe-montagne • un passe-plat
5
*
a. le petit-déjeuner (adjectif + nom)
b. un coffre-fort (nom + adjectif)
c. un essuie-glace (verbe + nom)
d. un croque-monsieur (verbe + nom)
e. un pare-brise (verbe + nom)
**
se r e l l e
s
a. un tire-bouchon
b. un casse-noix ou un casse-noisettes
c. un allume-gaz
d. un grille-pain
e. un lave-vaisselle
Pa
6
GRAM : Classe et fonction des mots, pp. 50-53
171
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 172
Le sens des mots
Les noms génériques
et les noms particuliers
I Découverte collective de la notion
• Relevez le nom commun générique qui
regroupe les noms particuliers en violet.
Complétez cette liste avec d’autres noms.
Le nom générique est légumes. On peut ajouter à
cette liste : carotte, chou-fleur, asperge…
Difficultés attendues : Le terme générique peut ne pas être
compris et « bloquer » les élèves alors que la question
posée n’est pas difficile. Si c’est le cas, on proposera de
mettre ces noms dans un ensemble et on demandera de
chercher le nom-étiquette pour nommer cet ensemble.
• Remplacez le nom générique en vert par
des noms particuliers.
Fleurs peut être remplacé par : rose, tulipe, iris,
jonquille…
On écrira au tableau les deux ensembles avec les
propositions des élèves, puis on cherchera collectivement comment définir les deux termes : nom
générique et nom particulier.
2
Un des objectifs de cette leçon est d’apprendre à
nommer et à classer des noms. On pourra proposer
ces activités en entraînement :
– l’enseignant ou un élève donne un nom générique,
il faut trouver les noms particuliers que l’on peut
regrouper sous ce terme (les sports, les figures géométriques, les insectes…) ;
– écrire au tableau une liste de noms (elle peut être
proposée par un élève) et demander le nom générique qui les englobe ;
– donner un nom particulier et demander aux élèves
de le définir au moyen d’un nom générique (Qu’estce qu’un pommier ? Un arbre fruitier, un arbre
ou un végétal). Cette activité permet de mettre en
évidence le procédé d’emboîtement (les arbres fruitiers étant inclus dans l’ensemble des arbres, qui
appartient à celui des végétaux) ;
– écrire une définition dans laquelle il y a un nom
générique et demander de la compléter avec un nom
particulier (… est un oiseau).
2
On utilise aussi les noms génériques et les noms
particuliers dans les textes de fiction comme procédé de reprise afin d’éviter les répétitions, ce que
l’on peut observer dans le texte de découverte. On
utilise plus souvent ce procédé de reprise dans le
sens « inverse » : remplacer un nom particulier par
172
pp. 176-177 du manuel
un nom générique (Autrefois, nous possédions un
perroquet. Cet oiseau avait des plumes magnifiques et savait parler).
On pourra exercer les élèves à éviter les répétitions
en utilisant ce procédé dans des phrases :
La tour Eiffel attire de nombreux visiteurs. … est
l’un des symboles de Paris.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On demandera aux élèves de bien aligner chaque nom générique avec le ou les nom(s)
particulier(s) correspondant(s).
EXERCICE 2 : Dans le premier texte, il se peut que les
élèves considèrent le nom techniques comme étant
le nom générique. On leur expliquera que c’est aussi
un nom générique mais que ce n’est pas le bon terme
pour regrouper les noms particuliers de ce texte. On
pourra expliquer la différence entre techniques et
outils en donnant des exemples contemporains.
EXERCICE 3 : Avant de commencer, on demandera
aux élèves si ces noms leur évoquent quelque chose,
ce qui devrait être le cas puisque l’exercice fait appel
à leurs connaissances acquises en géographie. On
leur demandera à quelle matière scolaire ils se réfèrent. En fonction des réponses données, on autorisera ou non le dictionnaire.
EXERCICES 5 ET 6 : On pourra lire collectivement chaque petit texte et chercher le ou les mot(s) utile(s)
pour trouver le nom générique :
– dans l’exercice 5 : le mot anniversaire et les noms
des différents vêtements ;
– dans l’exercice 6 : la mention d’un temps de conjugaison (a.), la liste des animaux (b.) et les mots
régné et royaume (c.).
EXERCICE 7 : Le dictionnaire peut être utilisé ainsi
que d’autres supports (manuels scolaires, documentaires…).
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 173
Corrigés des exercices
1
*
6
noms génériques
noms particuliers
céréales
légumes
plantes
animaux
blé, orge, millet, avoine
lentilles
chanvre, lin
volaille, vaches, bœufs,
porcs, chevaux
laine, cuir, cornes, os
matières premières
Lors de la correction, on demandera aux élèves
ce que signifie matières premières. Si nécessaire,
on apportera des précisions et d’autres exemples.
2
**
a. Le nom générique : les outils.
Les noms particuliers : la charrue, le collier
d’épaule, le moulin à eau, le moulin à vent.
b. Le nom générique : les sources de lumière.
Les noms particuliers : le soleil, les étoiles, les flammes, les ampoules.
c. Le nom générique : les voies de communication.
Les noms particuliers : les chemins, les routes, les
voies de chemin de fer, les fleuves.
Lors de la correction, on expliquera ce qu’est le
collier d’épaule. Pour justifier que le nom outils
est bien le nom générique, on fera observer la
présence de tels que.
3
*
a. fleuves (français)
b. montagnes (françaises)
c. villes (françaises)
d. pays (européens)
Ce qui est écrit entre parenthèses n’est pas obligatoire pour la réponse mais peut être formulé lors
de la correction.
4
**
a. Finir, grandir et bondir se terminent par un t à
la 3e personne du singulier au présent de l’indicatif
car ces verbes appartiennent au 2e groupe.
b. Ma grand-mère possède un chat, un chien et un
lapin. Ses animaux cohabitent très bien ensemble.
c. Henri IV, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI
appartiennent à la dynastie des Bourbons. Ces rois
ont régné sur le royaume de France pendant deux
cents ans.
Lors de la correction, on en profitera pour expliquer ou rappeler la différence entre ces et ses.
7
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Jeanne d’Arc • Vercingétorix • Louis XIII • Clovis
b. un boulanger • une paysagiste • un professeur •
une libraire
c. Angola • Algérie • Maroc • Kenya
d. un canapé • une armoire • un buffet • une table
e. bleu • rouge • vert • jaune
f. un autobus • un cargo • une péniche • un Airbus
8
**
a. Un adulte peut avoir au maximum 32 dents. Il y a
les canines, les incisives, les prémolaires et les
molaires.
b. Le système solaire compte huit planètes :
Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter,
Saturne, Uranus, Neptune.
c. Dans les régions tempérées, on distingue quatre
saisons : l’été, l’automne, l’hiver et le printemps.
d. Chacune de nos mains comprend cinq doigts : le
pouce, l’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire.
*
a. des couverts
b. des gâteaux
5
**
a. cadeaux
b. vêtements
173
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 174
Le sens des mots
Les synonymes
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Relevez les mots qui ont changé entre les
deux textes. Ces mots modifient-ils complètement le sens du texte 1 ?
Les mots magnifique, soir, rassemblée, parcourait, mettre, observa, lorgnons, blottie, siège et
tissu ne changent pas le sens du premier texte.
EXERCICE 1 : Le dictionnaire peut être utilisé si certains adjectifs ne sont pas connus des élèves.
• Trouvez d’autres adjectifs qui ont un sens
voisin de belle et d’autres verbes qui ont un
sens voisin de regarder.
Des adjectifs de sens voisin de belle : jolie, superbe,
splendide, merveilleuse, agréable…
Des verbes de sens voisin de regarder : voir,
contempler, fixer, dévisager, noter, observer…
En principe, les élèves connaissent tous le terme de
synonyme qu’ils ont vu au CE2. On insistera particulièrement sur le fait que chaque mot a un sens
propre. Des synonymes peuvent donc avoir le même
sens mais, dans la plupart des cas, ils ont plutôt un
sens voisin. Lorsqu’on choisit un synonyme, on doit
donc tenir compte du sens de la phrase dans laquelle
il va être employé et plus globalement du contexte.
Pour reprendre un exemple bien connu des élèves :
ami, camarade et copain peuvent être considérés
comme des synonymes. Cependant, ces trois mots
comportent des nuances tant au niveau de l’intensité
des sentiments éprouvés qu’au niveau de langage.
2 La recherche de synonymes est particulièrement
pertinente dans le cadre de l’expression écrite. En
effet, les synonymes apportent des nuances dans un
texte et permettent d’éviter des répétitions. On
pourra travailler cette double nécessité à partir d’un
texte (plus particulièrement un récit) proposé par
l’enseignant ou par un élève qui le souhaite. On cherchera collectivement comment améliorer l’expression en remplaçant les mots qui se répètent par des
synonymes.
2
On pourra entraîner les élèves à la recherche du
« bon » synonyme en écrivant des phrases au tableau
dans lesquelles on retrouve le même mot et une liste
de synonymes possibles. Ils devront remplacer le
mot qui se répète par le synonyme qui convient en
fonction de la phrase. Ils pourront s’aider du dictionnaire. L’enseignant pourra également mettre à leur
disposition un dictionnaire des synonymes.
174
pp. 178-179 du manuel
EXERCICE 6 : On rappellera aux élèves qu’ils doivent
s’appuyer sur le sens global de la phrase pour trouver le synonyme qui convient.
On insistera sur la remarque : il faut conjuguer le
verbe synonyme au même temps.
EXERCICE 7 : Il peut être nécessaire d’expliquer la
consigne. Par exemple, dans la phrase d., il vaut
mieux écrire tu as réussi un parcours correct que
tu as réussi un correct parcours.
................
........................
........................
17
....9)
.
....
(p
....
....
....
....
....................
........................
........................
........................
....
....
........
....
....
........de
....
....e
....m
....m
....ra
pr....og
........................
le........
............
....re
....ri
....éc
ré
....
....
de
es
........
....
....
èv
....
él
....
....
nt
....
va
....x....
....
de....r....au
........
................A
....an
....m
ut....de
........
....pe
on
....
....
n,
....
tio
ils
....
uc
,
....
....
si
tr
....
....
in ........
....
A....
....ns
........
....e.
................co
ét....ri....qu
........
....om
e....gé
....
ur
fig
........
....
la
....
er
....
....
ac
en....te....s....
....
tr
ér....
ff....
........
di....
s ....
........
....de
................de
....e
....pt
....m
........co
....re
....nd
re
....
se
....
....-....
....
nt
....le
....
ro
fa
....
....
ur
us.... ci
........
........
r pl
........
....ve
................po
tr....ou
........
....et
....ir
....pl
....m
co
....
ac
....
s....
à
....
....
ce
s
....
....
re
....
....
on
....
....
....ui
....ti
....ad
ur....tr
........
................ac
....po
....nt
....ie
co....nv
i ....
....
qu
....
e
....
rb
....
....
ve
....
....
le
....
....
t
....
....
....
....
....en
................m
........................
........................
....
....
....
t
....
....
.
en
....
....
m
ns
....
....
m
....
........
....tio
....ue
................ac
ve....rb....e....fr....éq
........
es....t ....un
....
e
....
ir
....
fa
....
....
re
....
....
ve
rb
....
....
....
....
ve
es
........
au....tr....
d’....
e ....
........
................Le
s qu
........
alor
es........
....
èv
....
él
....
s
....
le
....
....
r
nc
....
....
pa
....
....
do
sé
....
....
ra
....
........
....ili
....ur
................ut
ap....té....s.....O....n....po
........
....ad
ux
....
ie
....
m
....
nt
....
....
ie
o....
....
ra
....
....
op
se
....
....
pr
s
........
........
tu....re....en
................be
éc....ri....
d’....
........
....ité
tiv
....
ac
....
e
....
tt
....
ce
....
....
r
e....
....
ge
ss
....
....
on
pa
....
....
«
ol
........
........
....e
....rb
ce....ve
................pr
........
av....ec
se....s ....
ra....
........
....ph
es
....
....
tr
....
....
un
au
,
....
....
d’
....
....
lle
nt
....
....
se
....
va....is....
................sa
t,....la........
or....
........
........sp
....un
re
....
ai
....
(f
....
....
»
....
....
t
....
....
ou
....
....
rt
....
....
....
........
....).
ne....…
................pa
........
....ba
....e....ca
ie....r,....un
....
ét
....
m
....
....
un
,
....
in
....
ss
....
....
................de
Écrire
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 175
Corrigés des exercices
1
2
*
6
synonymes
de courageux
synonymes
d’extraordinaire
brave
hardi
vaillant
héroïque
téméraire
exceptionnel
fantastique
merveilleux
étonnant
fabuleux
formidable
*
a. facile • simple • aisé • commode
➞ L’intrus est gentil.
b. méchant • mauvais • cruel • malintentionné
➞ L’intrus est sensible.
c. laid • horrible • hideux • affreux
➞ L’intrus est beau.
d. calme • tranquille • posé • paisible
➞ L’intrus est agité.
e. gros • énorme • ventru • corpulent
➞ L’intrus est filiforme.
3
*
finir • terminer
emballer • envelopper
remuer • bouger
se lever • se dresser
marcher • se déplacer
4
*
essuyer • éponger
gêner • déranger
pleurer • sangloter
examiner • étudier
geindre • gémir
gouverner • diriger
5
*
a. Mes parents m’ont accordé la permission d’aller
au cinéma.
b. Chaque matin, la maîtresse distribue les cahiers
du jour aux élèves.
c. Le guide vous communiquera toutes les informations utiles.
d. Dans le bus, nous cédons toujours notre place
aux personnes âgées.
e. Autrefois, tu envoyais de tes nouvelles plus régulièrement.
7
*
a. Notre chienne est très tranquille.
b. Vous avez vu ce superbe temps ?
c. Quel remarquable succès !
d. Tu as réussi un parcours correct.
8
*
Le couloir était désert, avec seulement un gardien
qui sommeillait sur une chaise devant la porte de la
suite royale. L’aventure débutait plutôt bien. Je
m’approchais sur la pointe des pieds pour ne pas lui
donner l’alerte, quand…
9
**
Emma revint à la cuisine ; elle avala quatre autres
tartines et deux énormes pommes, tout en rêvant à
un perroquet. Elle avait entendu dire que les perroquets savent rire et parler. Rire et bavarder !
Personne n’avait donc envie de rire et bavarder avec
elle, dans cette demeure ? Eh bien, puisque c’était
comme ça, elle n’avait plus qu’à partir, voilà.
**
profession • métier • besogne • corvée • job • labeur
• boulot • emploi • fonction • gagne-pain • activité
Pa
s
se r e l l e s
VOC : Lire un article de dictionnaire pp. 166-167
VOC : Le sens d’un mot d’après son contexte,
pp. 182-183
VOC : Les niveaux de langage, pp. 186-187
175
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 176
Le sens des mots
Les contraires
I Découverte collective de la notion
Avant d’aborder cette leçon, il serait souhaitable
d’étudier la leçon sur les préfixes (pp. 170-171).
• Quel rapport existe-t-il entre les deux
mots en couleur ?
Comment appelle-t-on ces mots ?
Ces deux mots expriment deux caractéristiques totalement opposées : ce sont deux mots contraires.
Le terme contraire devrait être connu des élèves qui
l’ont étudié en CE2. On indiquera que des mots
contraires sont appelés également des antonymes (à
mettre en parallèle avec les termes d’homonyme et
de synonyme). On rappellera que le dictionnaire
permet de trouver le ou les contraire(s) d’un mot.
• Relevez deux verbes de sens contraire.
Sortit et entrons sont de sens contraire.
On fera remarquer aux élèves que les contraires
qu’ils viennent de trouver dans les deux premières
questions appartiennent à chaque fois à la même
classe grammaticale. On leur demandera de chercher
d’autres exemples (des noms et des verbes, mais
aussi des adjectifs, des adverbes et des prépositions)
que l’on classera dans un tableau.
• Trouvez le contraire de l’adjectif prudents.
Comment est-il formé ?
Le contraire de l’adjectif prudents est imprudents.
Il est formé avec le préfixe im-.
Difficultés attendues : Le terme préfixe peut ne pas être
donné par les élèves. Si la leçon sur les préfixes n’a pas
encore été étudiée (voir pp. 170-171), cette leçon peut
servir d’introduction.
Les contraires peuvent également être construits à
l’aide des préfixes suivants : dé-, dés-, mé-, més-,
mal-, dis-, in-, im-, il-, dis-. On pourra demander
aux élèves de trouver d’autres exemples de contraires formés avec des préfixes. Ils seront écrits au
tableau en entourant le préfixe. Si nécessaire, on
complétera les propositions des élèves afin que toutes les possibilités soient énoncées.
2 Avant d’aborder les exercices, on fera travailler les
élèves sur la recherche de contraires en mélangeant
les deux sortes : des mots différents et des mots
formés à l’aide d’un préfixe.
176
pp. 180-181 du manuel
2
Comme pour les synonymes, certains mots peuvent avoir plusieurs contraires. Pour choisir celui qui
convient, il faut se référer au contexte. Ainsi, l’adjectif frais a plusieurs contraires qui ne sont pas
équivalents au niveau du sens (du pain frais / rassis, des nouvelles fraîches / anciennes, un vent
frais / tiède…). Pour entraîner les élèves à la recherche du contraire adapté au contexte de la phrase, on
pourra :
– chercher dans le dictionnaire des mots qui ont plusieurs contraires, lire chaque sens défini et observer
les exemples donnés pour chacun ;
– proposer des phrases dans lesquelles est utilisé le
même mot et demander aux élèves de chercher dans
le dictionnaire ou dans une liste donnée par l’enseignant le contraire qui convient.
II Mise en application
EXERCICES 1 ET 2 : Les élèves doivent recopier les
couples en séparant chaque mot par une barre verticale.
EXERCICE 4 : Si la leçon sur les synonymes n’a pas
encore été effectuée (voir pp. 178-179), on rappellera ce que sont les synonymes en les définissant et
en donnant des exemples.
EXERCICE 6 : Pour aider les élèves, on leur dira que
chaque préfixe n’est utilisé qu’une seule fois.
EXERCICE 10 : Il serait souhaitable d’expliquer la première partie du texte : les problèmes de compréhension peuvent être un frein à la réalisation de l’exercice.
............
........................
........................
1)
....
18
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
....-....
....
....le
....el
........
du
in....di....vi....
........
....nt
........................
ve
....
....ri
éc
........
....es
èv
él
....
....
s
le
....
....
e
....
qu
em
............-....
........
....ss
....nt
va
....
po....ur....ra....ra
........
................A
»,....on
....t....
....ai
....tr
....or
tip
....
an
....
«
....
u.....
....
ur
le
........
....
....ea
....bl
....t....
....en
au....ta
........
....re
....ri
................m
....s....éc
et....le
....
s
....
ée
....
id
....
es
....
....
qu
....
el
en
....
....
m ....t....
qu
ue....
........
iq....
....er
........
....ys
....e....ph
................bl
....ir
....cr
dé
se
........
t
en
........
iv
....
....
do
....
es
........
....
èv
....ur
....
....
de....le
s él
........
er........
....
....rl
pa
........
................Le
....)....et
t…
ti....
pe
........
/
....
d
....
an
....
....
gr
....
is
....
....
....
........ ........
....s.
....e....su
....ût
....s....go
ur
....
................(j
....,....le
....es
ud
....
tit
....
at
....
s
....
ur
....
le
....
e,
........
....
èr
....
....
....ct
....ra
po....rt....ra....it....»....ne
an....ti....
................ca
« ....
t ....
ce....
de........
....
s
....
ct
....
pe
....
as
....
s
........
....
m
....
in
....
....
........ ot
er....ta
....
....r....un
pa
........
................C
im....és
........
....pr
........ex
êt
....re
....
s
....
pa
....
....
ga
nt
....
....
ro
né ....-....
e ....
ur....
........
........
....rm
................po
ra....al....or....s....la....fo
ui....
od
........
tr
....
in
....
n
....
O
....
e.
........
....
ir
....ée
....
ra
e ....id
........
........
....nt
........un
....er
im
................co
pr....
........
....ex
....d’
n
ço
........
fa
....
....
e
....
tr
....
s)
au
....
....
eu
bl.... .........
....,....
ve
x ....
....
ye....u....
s ....
le....
................ti
pa....s ....
i ....
’a....
....
n
....
je
....
/
i
....
’a
....
(j
....
e
....
ir
....
ra
........
....nt
................co
Écrire
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 177
Corrigés des exercices
le bonheur / le malheur
le bien / le mal
la fin / le début
un nain / un géant
le départ / l’arrivée
la joie / la tristesse
2
*
commencer / terminer
se taire / parler
s’amuser / s’ennuyer
pleurer / rire
se réveiller / s’endormir
aimer / détester
3
*
a. finir / débuter
b. bouger / s’immobiliser
c. autoriser / interdire
d. construire / détruire
e. réussir / échouer
4
**
Les contraires sont en gras.
a. lourd ➞ pesant • léger • écrasant
b. avancer ➞ reculer • progresser • approcher
c. victoire ➞ triomphe • succès • défaite
d. lentement ➞ doucement • rapidement • tranquillement
5
**
a. une chaleur insupportable
b. des ressources illimitées
c. un caractère instable
d. une écriture irrégulière
e. une consigne incompréhensible
f. un nombre impair
6
**
l’impatience • la désobéissance • l’irrespect • le
déplacement • l’injustice • l’illégalité
7
*
a. L’argent ne fait pas le bonheur.
b. La nuit porte conseil.
c. Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de
l’avoir tué.
d. Il faut que jeunesse se passe.
Lors de la correction, on expliquera chacune de
ces phrases.
8
*
a. Je sais où il est allé.
b. Il économise tout son argent de poche.
c. Il a accéléré et il est allé dans le mur.
d. J’ai rendu / prêté le dictionnaire à Zoé.
e. Tout le monde se tait.
Dans la phrase a., le verbe connaître, autre
contraire possible du verbe ignorer, ne convient
pas.
9
**
Il était une fois un roi qui avait trois fils. Deux étaient
intelligents mais le troisième paraissait idiot. Le
roi, en vieillissant, voyait ses forces diminuer.
Quand il sentit sa fin proche, il fit appeler ses fils…
10
**
– l’expiration est le mouvement qui fait sortir une
partie de l’air contenu dans les poumons. Le diaphragme se relâche et remonte. Les côtes s’abaissent. Cela entraîne une diminution du volume de la
cage thoracique et donc des poumons : l’air sort
alors des poumons.
se r e l l e s
s
*
Pa
1
GRAM : La forme affirmative et la forme négative,
pp. 14-15
VOC : Lire un article de dictionnaire, pp. 166-167
VOC : Les préfixes, pp. 170-171
177
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 178
Le sens des mots
Le sens d’un mot
d’après son contexte
I Découverte collective de la notion
• Lorsque votre professeur note votre travail, fait-il la même action que Mamie
Maguie ? En quoi est-ce différent ?
Quand le professeur note le travail d’un élève, il écrit
un chiffre sur 10 ou sur 20 sur sa copie. Dans le
texte, Mamie Maguie écrit sur une feuille de papier la
liste des produits qu’elle doit acheter dans un supermarché, par exemple.
On demandera aux élèves d’expliquer comment ils
ont fait pour trouver la réponse à cette question, le
but étant d’introduire le mot contexte et d’expliquer
la signification de ce terme, celle-ci étant reprise
dans le mémento. La maîtrise de la lecture repose en
partie sur cette relation entre le sens d’un mot et son
contexte.
On fera chercher un autre sens du verbe noter
(remarquer quelque chose, y faire attention)
qu’on illustrera d’un exemple en s’aidant du dictionnaire si nécessaire.
2
Afin d’approfondir la relation entre le sens d’un
mot et son contexte, on pourra proposer les activités
suivantes en entraînement :
– chercher des mots dans le dictionnaire, lire la définition de chaque sens et l’exemple illustratif ;
– écrire des phrases au tableau dans lesquelles se
trouve le même mot, puis faire chercher ce mot dans
le dictionnaire et indiquer pour chaque phrase à quel
sens il correspond ;
– demander aux élèves d’expliquer le sens de mots
repérés dans des textes (lecture suivie en cours,
textes de leçons d’histoire ou de géographie) et de
trouver les autres sens possibles de ces mots.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On rappellera que le choix du verbe ne
se fait pas au hasard mais qu’il faut prendre appui sur
le sens global de la phrase. On pourra relever dans
chaque phrase les mots qui ont permis de choisir le
bon synonyme.
• Par quel synonyme pourriez-vous remplacer le mot courses ?
On pourrait le remplacer par commissions ou
achats.
EXERCICES 2 ET 3 : On rappellera aux élèves qu’ils
Difficultés attendues : Il ne s’agit pas ici de trouver n’importe quel synonyme du mot courses mais bien celui qui
pourrait le remplacer dans le texte. Selon les propositions
des élèves, il sera peut-être nécessaire d’apporter cette
précision.
EXERCICE 5 : Cet exercice peut nécessiter l’utilisation
du dictionnaire.
On fera chercher deux autres sens du mot courses
(action de courir, compétition sportive), ainsi
qu’un exemple pour les illustrer, à l’aide du dictionnaire si nécessaire.
• Dans le texte, le mot cuisine représente-til une pièce de la maison ou la préparation
d’un plat ?
Dans le texte, le mot cuisine représente une pièce
de la maison.
Afin d’illustrer le second sens du mot cuisine (la
préparation d’un plat), on demandera aux élèves
de l’employer dans des phrases permettant d’en
comprendre le sens grâce au contexte.
178
pp. 182-183 du manuel
n’ont qu’un seul mot à chercher dans chaque exercice. On leur fera recopier les phrases complétées
afin de voir concrètement les différents sens du mot
employé dans des contextes variés.
EXERCICE 7 : La consigne étant un peu longue, il
serait préférable d’en faire une lecture collective afin
que les élèves comprennent les différentes étapes du
travail à effectuer.
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 179
Corrigés des exercices
Lors de la correction des exercices 1 à 4, on
demandera aux élèves de justifier leurs réponses
en prélevant les mots qui les ont aidés à trouver
les mots recherchés.
1
*
a. L’équipe de France a réussi à vaincre celle du
Portugal deux buts à un.
b. Il faut mélanger les cartes à jouer avant de les
distribuer.
c. Jordan a été puni car on l’a vu taper un de ses
camarades.
d. La baguette du chef d’orchestre lui sert à indiquer la mesure.
On pourra proposer d’autres exercices de ce type
avec des verbes tels que donner, mettre, faire,
voir…
2
*
Le mot à trouver est glace.
3
*
Le mot à trouver est côté.
On pourra demander aux élèves d’inventer un
exercice du même type à l’aide du dictionnaire,
leurs camarades devront deviner le mot recherché.
4
6
**
a. chaîne : ensemble de montagnes.
b. plateau : terrain plat élevé.
c. crêtes : sommets des montagnes.
7
**
Les mots qui permettent de choisir le bon mot
sont en italique.
a. Un jour, un homme et une femme décidèrent
d’aller au marché pour acheter une vache. Au bout
de trois heures de marche, ils se sentirent fatigués
et s’assirent sous un grand arbre.
b. En ce temps-là, les loups se combattaient férocement. Au cours d’un de ces combats, deux loups
s’affrontèrent.
c. Jadis vivait une jeune fille courageuse qui ne
craignait pas d’aller seule dans la forêt.
d. Le calendrier mongol comprend un cycle de
douze ans. Chaque année porte le nom d’un animal.
Le nom des onze premières fut facile à trouver, mais
pour la douzième, une dispute éclata entre le chameau et le rat.
e. Dans un petit village de l’Inde noyé sous la chaleur
et la poussière, vivait un homme très riche qui avait
tout ce qu’il voulait.
**
a. le temps
b. des lentilles
c. une bulle
d. une étoile
5
**
a. une situation confuse
b. une couleur foncée
c. une petite voix
d. Ce chat est trop maigre.
e. Il fait un temps humide.
f. Le linge est mouillé.
Pa
s
se r e l l e s
VOC : Lire un article de dictionnaire, pp. 166-167
VOC : Les synonymes, pp. 178-179
VOC : Les homonymes, pp. 184-185
VOC : Les niveaux de langage, pp. 186-187
179
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 180
Le sens des mots
Les homonymes
I Découverte collective de la notion
• Quel est le point commun des noms en couleur ? Qu’est-ce qui les différencie ? Relevez
deux autres mots qui se prononcent pareil.
Les noms en couleur se prononcent de la même
façon mais ils s’écrivent différemment. Les mots
verre et vair se prononcent pareil que les mots en
couleur.
• Comment pouvez-vous faire pour bien les
distinguer ?
Pour les distinguer, il faut bien comprendre le sens
de la phrase dans laquelle ils sont employés : c’est ce
qu’on appelle le contexte.
Difficultés attendues : S’ils ont déjà étudié les différentes
leçons sur les homonymes grammaticaux, les élèves auront
peut-être la tentation d’utiliser le procédé de substitution
(remplacer est par était, par exemple), ce qui n’est pas
possible dans le cas des homonymes lexicaux.
On écrira au tableau les mots dont la prononciation
est identique, puis on demandera aux élèves de nommer cet ensemble de mots : ce sont des homonymes.
On essaiera d’aboutir à une première définition, qui
sera revue lors de la lecture du mémento.
On expliquera ensuite collectivement le poème, ce
qui permettra d’indiquer le sens de chaque homonyme à partir du contexte. Pour le mot verre, par
exemple, la présence du mot eau qui le complète permet d’affirmer qu’il s’agit du récipient servant à boire.
On rappellera également que le dictionnaire permet
de connaître les homonymes d’un mot et de vérifier
leur orthographe.
2
Les exercices proposés sur cette double page ne
permettent de travailler qu’un certain nombre d’homonymes. Avant la mise en application et dans le cadre
d’un entraînement, on pourra :
– proposer un mot et chercher le ou les homonyme(s) de ce mot ;
– écrire une phrase au tableau contenant le mauvais
homonyme (que l’on soulignera) et demander de
trouver le mot qui convient :
Erwan a acheté un pin à la boulangerie.
– trouver des couples de phrases contenant des homonymes :
L’avocat défend son client au tribunal. J’aime
manger un avocat avec de la mayonnaise.
– faire compléter la comptine Il était une fois, dans
180
pp. 184-185 du manuel
la ville de Foix… et en inventer d’autres (il faut des
séries comprenant au moins trois ou quatre homonymes) ;
– inventer des devinettes en précisant qu’il faut trouver des homonymes :
C’est le résultat de l’opération 10 ⫻ 10, mais
c’est aussi un liquide rouge.
II Mise en application
Selon le niveau de la classe et le cadre dans lequel
sont effectués les exercices (un entraînement ou une
évaluation), on pourra ou non autoriser l’utilisation
du dictionnaire pour vérifier l’orthographe des mots
à trouver.
EXERCICE 1 : Indiquer que la lettre à ajouter peut se
trouver au milieu ou à la fin des mots en gras.
EXERCICES 2 À 4 : On pourra préciser que ces homonymes n’ont pas la même orthographe.
Pour trouver l’orthographe des villes dans l’exercice 4, les élèves peuvent utiliser un atlas des villes
de France ou faire une recherche sur Internet dans
le cadre du B2I.
EXERCICE 5 : Si la leçon sur les synonymes n’a pas
encore été effectuée (voir pp. 178-179), on fera
appel aux souvenirs des élèves (les acquis du CE2)
pour expliquer (définition et exemples) ce que sont
des synonymes.
EXERCICE 7 : Dire aux élèves de bien lire successivement les deux phrases et de se rappeler qu’il s’agit de
trouver deux mots par série qui se prononcent de la
même façon mais qui s’écrivent différemment.
........
........................
........
........................
....5)
. 18
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
........
....re
....at
....................
e ....qu
........
er....qu
rt....
........................
........
....po
....m
........co
....ne
ut
....
pe
....
....
e
n........
....
èm
....
....
do
....
....
po
ut
........
........
n pe
O....
............
................Le
....a…
....y
r Il
........
r pa
........
en
....ce
m
....
m
....
.....
ec
....
co
....
av
....
....
et
....
....
rs
....
ve....
....rs
........
....ux
de
.......
................ve
rire
........
....éc
ne....d’
....
ig
....
ns
....
co
....
e
....
....
rs
m
....
....
m
ve
....
....
co
....
....
es
....
tr....
....r
........
........au
....ux
................ne
et....le....s....de
es........
........
ym
....
on
....
....
m
es
....
....
ho
....
....
èv
....
....
él
ux
........
Le....s....
es..... ....
........
................de
on....ym
m....
........
....ho
es
....
tr
....
au
....
....
....
ux
es
....
....
....
de
....
ym
....
....
....
....
....on
....ec
....m
....s....ho
................av
....r....le
en....t....ut....ili....se
........
em
al
....
....
....
ég
en
....
....
t
....
....
en
ut
....
....
to
uv
é ....
........
gr....
al....
m....
........
................pe
so....nt
........
....ns
....ai
....rt
....ce
Si
....
n.
....
....
u
ço
....
....
ea
le
....
....
bl
....
....
la
ta
........
au........
........
....ra
....ri
................de
........éc
at....io....n,....on
....ir....
sp
....
in
,
....
....
d’
....
....
re
e
....
....
pè
qu
....
....
e
....
....an
sé....ri....
a ....
(l....
........
................m
....es
ym
on....
m....
........
....ho
....d’
es
....
ri
....
....
sé
....
....
).
es
....
....
tr
....
....
s…
....
n....
....au
sa....
e ....
ri....
sé....
................d’
........
, la
ce....rf....
e ....
sé....ri....
....
la
....
t,
....
so
....
e
....
ri
....
sé
....
....
................la
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 181
Corrigés des exercices
1
*
a. la pâtée du chien
b. la canne à pêche
c. le cours d’anglais
d. la cape du magicien
e. la salle de bains
2
*
a. C’est la fin du film.
b. Il y a des canots de sauvetage sur tous les gros
bateaux.
c. C’est un vrai pot de colle.
d. La file d’attente est encore longue.
e. Marcus a fait une grosse tache d’encre sur son
cahier.
3
**
a. haut • l’eau
b. une tante • une tente
c. des roues • roux
d. le sel • une selle
e. le pouce • pousse
4
**
Caen • Lyon • Rennes • Troyes • Meaux • Lourdes •
Sète • Foix
Lors de la correction, on situera chacune de ces
villes.
5
6
*
a. Tous les matins, à cinq heures, j’entends le cocorico du coq.
b. La virgule et les guillemets sont des signes de
ponctuation.
c. Tu as tort de partir sans ton parapluie car il va
sûrement pleuvoir.
d. La chaîne des Pyrénées se situe entre la France
et l’Espagne.
e. Qui est l’auteur du roman Sacrées Sorcières ?
f. Margaux s’est fait mal en tombant de vélo hier.
7
**
a. J’adore manger les pâtes avec de la sauce tomate
et du parmesan.
Les pattes de l’ornithorynque sont palmées.
b. Selon les années, le mois de février a 28 ou
29 jours.
Mon amie Léa habite juste en face de chez moi.
c. Avez-vous déjà lu des contes des frères Grimm ?
L’épicier vérifie que ses comptes sont justes.
d. Les déménageurs ne savent pas où mettre le
piano de madame Arpège.
L’unité principale des mesures de longueur est le
mètre.
e. Ce chanteur d’opéra a vraiment une très belle
voix.
f. Le trafic des trains a été interrompu sur la voie
de chemin de fer entre Paris et Versailles à cause de
travaux.
**
bond ➞ saut
bon ➞ gentil
chant ➞ chanson
champ ➞ pré
coup ➞ choc
coût ➞ prix
cours ➞ leçon
court ➞ bref
Pa
s
se r e l l e s
ORTH : a, à / ont, on, pp. 128-129
ORTH : et, est / son, sont, pp. 130-131
ORTH : ce, se / ces, ses, pp. 132-133
ORTH : ou, où / la, là, pp. 134-135
VOC : Le sens d’un mot d’après son contexte,
pp. 182-183
181
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 182
Le sens des mots
Les niveaux de langage
I Découverte collective de la notion
• Donne des synonymes de rigolant, pétoche
et gaga. Quelle différence vois-tu entre les
synonymes que tu as trouvés et ces trois
mots ?
rigolant / riant, pétoche / peur, gaga / gâteuse.
Les mots du texte appartiennent au langage familier,
que l’on utilise à l’oral.
• Quel mot manque dans la phrase en couleur ? À ton avis, pourquoi ?
Il manque ne qui est la première partie de la négation. Dans le texte, cette phrase est dite par un personnage : à l’oral, on oublie régulièrement de dire la
première partie de la négation. On retrouve cette
même construction dans la dernière phrase du texte.
On demandera aux élèves de réécrire (collectivement ou en petits groupes) le dialogue dans un langage courant.
En comparant les deux dialogues, on pourra lister ce
qui caractérise le langage familier par rapport au langage courant :
– le vocabulaire est différent (c’est celui de la vie
quotidienne, avec des termes familiers, voire argotiques) ;
– la syntaxe ne respecte pas complètement les règles
de grammaire (absence de ne, présence d’abréviations, sujet supprimé ou redoublé…) ;
– il s’utilise à l’oral ou dans un dialogue rapporté
comme dans le texte de découverte ;
– c’est le langage pratiqué en famille ou entre
copains.
On montrera aux élèves que le dictionnaire signale
généralement ce genre de mot par les abréviations
fam. ou pop. On en profitera également pour montrer que, selon le contexte, un mot peut appartenir
au langage courant ou au langage familier (bahut,
pot, chouette…).
2
Le troisième type de langage est le langage soutenu. Il se rencontre principalement à l’écrit ou
lorsqu’on s’adresse à quelqu’un envers qui l’on se
doit d’être très poli (parce qu’on ne le connaît pas ou
peu et qu’on le considère comme important). Le
vocabulaire est recherché et précis, la syntaxe des
phrases est élaborée, on utilise des formules de politesse.
182
pp. 186-187 du manuel
Pour aborder ce type de langage avec les élèves, on
pourra :
– écrire dans le désordre une liste de mots ayant le
même sens mais appartenant aux différents types de
langage, puis les classer en trois colonnes sans rien
indiquer pour la dernière colonne. Les élèves
devront faire des propositions pour la nommer. On
introduira l’expression langage soutenu si celle-ci
n’est pas proposée ;
– faire improviser les élèves à partir d’une situation
identique mais avec des interlocuteurs différents.
Par exemple, un élève a frappé l’un de ses camarades
lors d’un jeu qui a mal tourné. L’élève raconte
d’abord à son meilleur ami ce qui s’est passé, puis il
fait le même récit au directeur de l’école qui l’a
convoqué.
Après la lecture du mémento, on ajoutera que, dans
une production écrite, on doit s’exprimer dans un
langage courant. On peut utiliser le langage familier
dans des dialogues rapportés à condition d’être en
accord avec le contexte.
II Mise en application
EXERCICE 1 : Demander aux élèves d’écrire sur la
même ligne les mots de sens équivalent.
EXERCICES 2 ET 3 : On expliquera aux élèves qu’il
s’agit de retrouver des couples de verbes ou de noms
et de souligner dans le couple le mot familier (exercice 2) ou le mot appartenant au langage courant
(exercice 3).
EXERCICE 4 : On peut indiquer qu’il n’y a que deux
mots écrits verticalement.
EXERCICE 6 : On rappellera que le passage du langage
familier au langage courant apporte des modifications de vocabulaire, mais qu’il faut aussi changer la
construction des phrases (le sujet est incomplet
dans les phrases c. et d.).
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 183
..........
........................
........................
....
....
....
....
....
..........
................
........................
........................
18
....7)
.
(p
........................
........
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
tu....at....io....n..
................
la....si....
........................
en....tif....ie....r....
id....
........
....en
....bi
........................
de
....
....
in
....
....
af
....
....
s
....
....
in
....
....
........
ss
........
ux....de
re....ut....ili....sé
................
êt....
........
s de
........
le....
....it
en....t ....
....i....do
........
em
....
....e....qu
ag
....al
or
....
ng
....
a
....
la
ir
....
....
cr
....
....
de
....
dé
....
au
....
n
....
......
O
....
ve
....
....
ns....un
le....ni
........
................
........
....nc
ne....nt....da
dî....
et....do
e ....
m....
m....
eu....rs...., ....
fe....
ut....
....
e
........
rl
un
........
...oc
te
....
....
et
in
....
....
e
s
....
....
m
le
....
....
m
ux
....
et
....
ho
..........
de
........
........
n,....un
................
io....
........de
at....
tr....
....e....ou
us....
....m
ill....
....m
........
sa....fe
....re
........
....iè
de
em
....
....
et
pr
....
....
i
....
....
la
ar
s
....
....
m
....
....
an
......
....
....
D
du
se
ir ....
....e........ra
........
s’ag
................
ng....ag
........
la....
pe....ut
........
Il ....
........de
........
....au
....».
....ve
....ic
ch
Le
........ni
....«....
nt
.
....
....
ra
en
....
....
bi
....
au
....
st
....
....
ns
....
....
re
oi
....
....
....
m
.... ......
t ....
........
............
....en
....ss
....ai
........................
co....nn
........
....i....se
........................
....s....qu
ne
....
....
on
....
....
rs
....
....
Il..
....
....
pe
d.....
....
....
........
....oo
....-f
............
fast
un........
........................
........
....u.
....en
da....ns
........
e....so....ut
....nt
ge
....
....ir....
vo
an
....
....
t,
m
....
....
an
....
....
le
ur
....
....
fil
n....
....
co
e
....
la
....
....
un
........ ...
........
au....de
............
........et
........
....on
....ve
....rç
Le....ni
........ga
..... ....
ur
....,....un
........
....sœ
co....nd
....
....e
se
....
....un
d’
le
....
....
et
s
....
....
e
....
an
....
èr
....
D
....
fr
....
....
....
....un
......................
............
ou....d’
........
....is
am
........
....ux
de
........
re..... ............................
....
ai
....de
....
...ir
lg
ag
....
....
s’
vu
....
....
ni
ut
....
....
....-..
....
....
pe
er
....
....
si
és....en
....
pr....
........
............
re....gr....os
es....de
êt....
gl....
........
rè....
sa....ns
s ....
le....
........
........
....er
le
m
....ra
....ili
el
fa
........
........
pp
ra
....
....
ra
se
....
....
on
ge
....
....
...
,
....
....
ga
....
ue
....
....
....
....
e).....
....og
id....
....al
............
gu....
....di
un
........
ce
........
rire
........
........
....éc
p.....8....de
....d’
....it
....r....
s’
....ag
....oi
il
....
t
....(v
e
ri
....
....
m
....
éc
....
....
d’
....
om
....
C
....
pe
....
....
ty
........
............
de....ce
n ....
io....
at....
........
....tu
....nc
po
........
n ...et....de
........
....tio
................ta
Écrire
Corrigés des exercices
4
familier
courant
soutenu
la baraque
se fringuer
se marrer
rigolo
la maison
s’habiller
rire
amusant
la demeure
se vêtir
*
se grouiller • se dépêcher
dormir • roupiller
casser • bousiller
bouffer • manger
piger • comprendre
dérober • piquer
3
*
un prof • un professeur
une balade • une promenade
des pommes de terre • des patates
des chaussures • des godasses
une dégringolade • une chute
un mensonge • un bobard
le cinoche • le cinéma
distrayant
*
Horizontalement : gamin • loupiot • mioche • progéniture • descendant • héritier • bambin.
Verticalement : poupon • môme.
Langage familier : loupiot, mioche, môme, bambin.
Langage courant : poupon, gamin.
Langage soutenu : héritier, descendant, progéniture.
5
*
a-3 • b-2 • c-1
6
**
a. Cet homme est complètement fou.
b. Je suis fatigué.
c. As-tu vu comment il est habillé ?
d. Tu es mon meilleur ami.
7
**
mes camarades / mes amis • en retard • tu as de la
chance • à attendre • ce gêneur
se r e l l e s
s
2
*
Pa
1
VOC : Les synonymes, pp. 178-179
VOC : Le sens d’un mot d’après son contexte,
pp. 182-183
183
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 184
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour évoquer
la mer
I Découverte collective de la notion
Cette leçon peut être étudiée parallèlement à celle
de géographie sur les littoraux français (étude des
paysages, activités économiques) ou à l’occasion
d’un séjour en classe de découverte au bord de la
mer.
– chercher un homonyme des mots port, mer, voix,
eau et les employer chacun dans une phrase ;
– chercher dans le dictionnaire deux autres sens du
verbe pousser et les illustrer chacun avec une
phrase.
II Mise en application
• Relevez les mots qui évoquent le thème de
la mer. Parmi ces mots, citez un élément de
la flore et deux éléments de la faune.
Les mots qui évoquent le thème de la mer : port,
bateaux, pêche, mouettes, poissons, algues et eau
de mer.
Les algues font partie de la flore. Les mouettes et les
poissons appartiennent à la faune.
EXERCICE 2 : On lira la consigne collectivement. Pour
s’assurer de sa bonne compréhension, on classera à
l’oral quelques mots. Les réponses peuvent être
notées dans un tableau à trois colonnes.
Difficultés attendues : Les élèves ne connaissent peut-être
pas le sens des mots flore et faune. Dans ce cas, on en donnera une définition.
expressions comportant le mot mer se trouvent bien
dans les dictionnaires utilisés en classe soit au mot
mer, soit au mot qui le complète. Si ce n’est pas le
cas, on donnera quelques indications pour faciliter la
compréhension.
• De quel métier est-il question dans le texte ?
Le métier évoqué est celui de marin pêcheur.
EXERCICE 8 : On s’assurera que ces trois expressions
Certains mots de vocabulaire doivent être expliqués :
des cris perçants, s’interpellaient, leurs rudes
manières, l’odeur âcre.
2 Demander aux élèves (en groupes de trois ou qua-
tre) de chercher d’autres mots se rapportant au
thème général de la mer et concernant la flore, la
faune, le port et la plage. Les mots seront mis en
commun et classés par catégories, puis par classes
grammaticales.
2 À partir de certains mots du texte, on pourra
réutiliser des acquisitions antérieures :
– chercher des mots de la même famille que pêche,
poissons, mer et les employer chacun dans une
phrase ;
– chercher des noms particuliers que l’on peut
regrouper sous les noms génériques poisson et
bateau ;
– dans le mot déchargeant : souligner le radical,
entourer le préfixe en rouge et le suffixe en bleu ;
– trouver le contraire des mots fortes, loin, dégoût
et les employer chacun dans une phrase ;
– trouver un synonyme des mots habitaient, perçants, pleines et les employer chacun dans une
phrase ;
184
pp. 188-189 du manuel
EXERCICE 4 : Au préalable, on s’assurera que les
figurent bien dans les dictionnaires utilisés en classe.
Sinon, on proposera de faire une recherche sur
Internet, par exemple. On expliquera également ce
qu’est une expression de sens figuré en proposant
des exemples (être une poule mouillée, donner sa
langue au chat, foncer tête baissée…).
............
........................
........................
9)
....
18
....
.
....
(p
....
....
............
........
........................
........................
........................
....
....
....
....
........
....
....es
....èv
........
....s....él
, le
ie....
........
....ph
........................
....ra
ot....og
....
ph
e
........
tt
....
ce
....
e
....
ir
....
cr
....
ié
....
ud........s....
ét....
ur....dé
e ....
........
ir....
la....
........
....bu
................Po
....ca
vo
........
....s....de
ot
....
m
....
s
....
le
....
nt
........
....
ro
........
....se
....ili
....r....:................
....te
................ut
ur....ra....lis
........
n
....po
O
....
....
n.
....
ço
....
le
....
e
de
tt
....
t
....
ce
................
....ta
........
....ns
....,....l’é
....on
....is
................da
ire....:....la....sa
....
cr
dé
........
à
....
....
ts
....
en
....
....
ém
on....-....
....
rs....
pe....
....s....él
s ....
le....
........
....e,
....ag
................–....le
pa....ys
........
....du
ts
....
en
....
....
ém
....
él
....
s
....
le
,
....
....
....
....er
............ ........
....m
................la
nt....; ........................
....
fo
....
s
....
lle
....
’e
....
qu
....
....,....
....
ce
....ie
....
....
la....ba
....et
........
....s
....e,
....is
....la
................ne
r :....la....fa
........
ilise
ut
........
à
....
e
....
ir
....
la
....
bu
....
....
ca
....
.... .....
....
....…
fin
....vo
e ....
.......
....bl
................–....le
e,....le....sa
il....
........
....hu
....d’
er
....
m
....
e
....
n
u
....
........
....
e,
....
n
ag
pl....
at....io........de
....
........
....is
rg....an
l’o....
................la
ire........
........
....cr
....dé
ur
....
....
po
....
e
....
qu
n,....
....
xi
la
....
....
le
.... ....
....-p
........
....re
....iè
....rr
................–....le
....,....à....l’a
pl....an
....r....
em
........ie
pr
....
....
au
....
:
....
té
e
....
....
cô
ac
à.... ....,....
........
....,....
....sp
uc....he
........
................l’e
, à....ga
te....
oi....
dr....
....
à
....
,
....
re
....
iè
....
rr
....
de
....
,
............
....
nt
........
....va
........................
................de
........................
…
....
ut
....
ha
....
....
en
....
,
....,.....
....
....
rv
de
........
ob....se.... er
....ès
ir....: ....
........
................pr
....e....vo
....rb
ve
........
....du
es
....
m
...
....
ny
....
no
........
....
sy
,
....
....
s
.... on
........
da....nt
en....
........
................–....de
…....C....ep
........
....ir
ce....vo
....
er
....
ap
....
,
....
....
er
....
ux
gu
....
....
de
....
........ ........
....in
....st
........à
....es
....rb
................di
s ....ve
........
........ce
....de
oi
....
pl
....
m
....
l’e
....
........
....
a
....
er
it....
........
........................
................lim
........................
t.
en
........
....
em
....
ul
....
se
....
s
....
se
ra....
........
................ph
Écrire
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 185
Corrigés des exercices
1
*
6
a-4 • b-7 • c-3 • d-5 • e-1 • f-2 • g-6
Lors de la correction des exercices 1 et 2, on
demandera la définition de chaque terme. Si
celle-ci n’est pas assez précise, on la cherchera de
nouveau dans le dictionnaire. Ces définitions
peuvent éventuellement être recopiées (cahier de
géographie, répertoire de mots de vocabulaire,
cahier du jour…).
2
*
l’eau
large
vagues
marée
flots
3
l’air
ouragan
vent
bise
la terre
lande
herbe
tamaris
falaise
plage
sable
rochers
*
un rivage • une jetée • une crique • une dune • une
anse • un récif • une côte • un galet
Lors de la correction, on demandera aux élèves
quels types de paysages (montagne et campagne)
sont décrits par les autres mots.
4
*
une mer calme : une mer plate, une mer d’huile, des
vaguelettes
une mer agitée : une mer démontée, un raz de
marée, une tempête, une forte houle
5
*
a. un ostréiculteur
b. un océanographe
c. un architecte naval
d. un maître nageur
7
**
a. Pendant l’été, les touristes déferlent sur les plages
des stations balnéaires.
b. Le pétrolier qui a fait naufrage près des côtes bretonnes a provoqué une marée noire.
c. Le littoral a été aménagé pour favoriser les activités de pêche, de commerce et de tourisme.
d. À marée basse, les vacanciers partent à la pêche
à pied pour ramasser des crustacés et des coquillages.
8
**
Les phrases sont données à titre d’exemples.
a. Avoir le pied marin signifie se sentir à l’aise sur
un bateau.
Juan n’a pas du tout le pied marin : il a été malade
pendant toute la traversée.
b. Être un vieux loup de mer, c’est être un marin
expérimenté.
Sur le port, j’ai fait la connaissance d’un vieux loup
de mer qui m’a raconté des histoires de marins.
c. Ce n’est pas la mer à boire : ce n’est pas très
difficile.
Madame Dunois dit à son fils : « Je te demande de
ranger ta chambre régulièrement, ce n’est tout de
même pas la mer à boire ! »
*
a. Les passagers ont embarqué sur le paquebot
puis celui-ci a largué les amarres et a quitté le port.
b. Un bateau s’est échoué au large des côtes italiennes.
c. Un magnifique yacht a accosté dans le port.
d. Les marins ont débarqué une importante cargaison de fruits exotiques sur les quais du port.
185
OPF-CM1 -2:2e partie
13/02/09
Vocabulaire
11:01
Page 186
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour évoquer
la montagne
I Découverte collective de la notion
Cette leçon peut être étudiée parallèlement à celle
de géographie sur le relief de la France (étude des
paysages, activités économiques) ou à l’occasion
d’un séjour en classe de découverte à la montagne.
pp. 190-191 du manuel
2 À partir du texte de découverte, on pourra réin-
vestir des acquisitions antérieures en cherchant le
contraire de montée, le radical de clairière, un
synonyme de sentier, un adjectif de la famille de torrent. On pourra également chercher un autre sens
du mot sommet et l’employer dans une phrase.
• Relevez tous les mots qui donnent des
informations sur le paysage.
Crête, sapins, montagne, sommets, vallée,
clairière, gentianes, herbe, pont, torrent, sentier, montée.
Les élèves pourront utiliser le dictionnaire tout au
long de cette leçon.
• Les noms en violet font-ils partie de la
faune ou de la flore ?
Ils font partie de la flore. Les sapins sont des arbres,
les gentianes sont des fleurs.
Difficultés attendues : Les mots flore et faune peuvent
être inconnus des élèves. Dans ce cas, on les définira.
• Trouvez trois mots de la famille de montagne
dans le texte.
Monte (verbe monter, 3e personne du singulier au
présent de l’indicatif), montagnards et montée
appartiennent à la famille de montagne.
2 On pourra demander aux élèves de compléter
cette liste avec d’autres mots de la même famille : un
mont, montagneux, un monticule, une monture.
• Cherchez un synonyme pour chaque mot en
vert.
Un synonyme de crête : sommet.
Un synonyme de montée : ascension.
Difficultés attendues : Si les leçons sur les mots de la
même famille (pp. 168-169) et les synonymes (pp. 178-179)
n’ont pas été étudiées, il sera nécessaire d’expliquer ces
termes à partir d’exemples.
2 On demandera aux élèves de chercher d’autres
mots se rapportant au thème général de la montagne
et concernant la flore, la faune, les métiers ou les
sports (en été et en hiver). Les mots seront mis en
commun et classés. On piochera dans ce lexique
pour compléter ou pour produire des phrases.
186
II Mise en application
EXERCICE 1 : On pourra effectuer cet exercice à partir
d’une photographie ou le faire suivre d’un dessin que
l’on légendera avec les quatre mots proposés.
EXERCICE 2 : Enneigés et neigeuses sont synonymes. L’orthographe grammaticale de chaque
adjectif permet de le placer correctement.
EXERCICE 3 : Les mots abrupte, escarpée et accessible nécessitent une recherche dans le dictionnaire.
EXERCICE 5 : On demandera aux élèves de rédiger
une phrase complète pour chaque réponse. On précisera que certaines réponses ne se trouvent pas
dans le texte : les élèves doivent faire appel à leurs
connaissances personnelles.
EXERCICE 7 : Les phrases a. et d. sont plus difficiles à
compléter. On cherchera les mots dans le dictionnaire et on fera attention au contexte.
........................
........
........
........................
....1)
. 19
........
........(p
ri....re
....................
....
....c
................É
........................
........................
........
....ux
de
....................
........
te....xt....e....en
........
........................
re....un
ri....
éc....
t ....
en
........
iv
....
do
....
....
es
........
....
èv
....
....
él
....
....
s
....
........
................Le
........................
........................
....
....
on
........
....
:
si
s
....
....
ie
....
....
en
....
....rt
l’a....sc....
........
....er
....nt
................pa
do....it....ra....co
ie ....
....
rt
pa
........
....
re
....
iè
....t....
....
en
em
....
....
uv
pr
....
....
....
....
Ils....pe
. ....
nt....
ie....
................–....la
vo....
s ....
’il....
........
....qu
ce
....
,
....
is
....
am
....
rt....
....
....
ux
pa
....
....
de
e
....
....
....
....
....ir
....s
ur....fa
po....
................de
ue........
og....
al....
di....
tit........
....
pe
....
....
un
....
r
........
....
se
....
....
po
....
....
....
....m
................
................co
....;....................
....n
tio
....
sa
....
er
....
nv
....
co
....-....
....
on
....
....
rs
ur
....
....
le
pe
s ....
........
le....
e ....
........
................de
ce....qu
........
late
re....
........
....ie
....rt
pa
....
e
....
nd
Ils
........
....
co
....
....
e.
se
....
....
èr
....
....ri....
....ai
à....la....cl
................–....la
........
....nt
....va
....ri
....ar
en
........
nt
....
ve
....
a-....
ou
....
....
tr
im
....
....
s
i
....
....
ss
ge
........
........
....s....au
....ai
................na
èr....e,....m
....ri....
....ai
e....la....cl
....
....ir
cr
....
s....
dé
....
....
t
ur
....
....
ie
en
....
....
us
uv
....
....
pl
....
ou........
........
un
................pe
........
e ....av....ec
tr....
........
....on
....nc
re
....
....
e
....
....
un
....
....
r
....
....
....
....
ne
....
....
................gi
........................
s.
........................
....
....
ge
....
ux
....
na
....
....
ce
on
....
....
à
rs
....
....
s
....
ue....
........
....tiq
................pe
nt....id....en
........
....ro
....s....se
....sé
....ili
ut
....
....
ps
....
....
ou
m
....
....
aj
te
....
....
ra
s
....
....
....
....
....ur
po
........
....on
................Le
....ls
xq....ue
........
pa....rt....au
....
dé
....
....
....
de
s.
....
....
e
ue
....
....
xt
....
....
og
te
al
....
....
....
....
....s....di
....el
....tu
................du
év....en
s ....
le....
........
....ur
po
....t....
en
....
....
e
és
....
....
qu
pr
....
....
i
....
....
le
ns
r
....
....
ai
....
........
....vé
................te
co....ns....er
........
....re
do....it....êt
........
r
....je
....
....
eu
....
....
at
....
....
rr
....
....
na
....
....
....
................Le
ne..... ........................
oi....
nt....
A....
d’....
ge
........
....
na
....
on
....
rs
....
pe
....
....
................le
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 187
Corrigés des exercices
1
*
5
a. sommet
b. col
c. versant
d. vallée
2
6
*
a. La météo a annoncé qu’il allait neiger.
b. Les skieurs sont mécontents car l’enneigement
des pistes n’est pas très important.
c. Il va falloir déneiger les routes pour que les automobilistes circulent plus facilement.
d. Plusieurs cols enneigés ont été fermés à la circulation.
e. Avec leur luge, les enfants glissent sur les pentes
neigeuses.
Lors de la correction, on écrira les mots au
tableau, puis on soulignera de trois couleurs
différentes le radical, le préfixe et le suffixe.
3
*
facile à monter : une pente douce, une pente faible,
une pente accessible
difficile à monter : une pente raide, une pente
abrupte, une pente forte, une pente escarpée
4
**
a. un terrier
b. hibernation, hiberner
c. Dormir longtemps et beaucoup.
**
a. un piolet
b. un chalet
c. les guides
7
**
a. Quand l’hiver se termine, les éleveurs emmènent
leurs troupeaux dans les alpages, de vastes prairies situées près des sommets.
b. Dans les stations de ski, on peut voir des drapeaux
à carreaux noirs et jaunes qui annoncent une possible avalanche.
c. Lors de la fonte des neiges, l’eau vive des torrents
se déverse dans les barrages construits pour produire de l’énergie hydroélectrique.
d. Dans les parcs nationaux, les activités humaines
sont très réglementées afin de préserver la faune et
la flore.
**
noms
de fleurs
véronique
gentiane
arnica
edelweiss
noms
d’arbres
sapin
épicéa
hêtre
bouleau
mélèze
noms
d’animaux
ours brun
vautour
marmotte
aigle royal
chamois
mouflon
bouquetin
187
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 188
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour évoquer
la campagne
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
Cette leçon peut être effectuée à l’occasion d’une
classe verte, d’un salon de l’agriculture ou en parallèle avec une leçon de géographie sur les paysages et
les activités économiques en France.
EXERCICE 1 : L’enseignant lira le poème à voix haute et
en expliquera rapidement le sens.
• Relevez trois noms dans le texte qui évoquent la campagne.
Ferme, chemins et champs évoquent la campagne.
2 Cette liste pourra être complétée par les élèves.
À partir de leurs propositions, on pourra probablement établir un classement entre les éléments du
paysage et les activités. On proposera une autre
catégorie à compléter : les sensations, l’atmosphère.
• Parmi les végétaux écrits en violet, lesquels sont cultivés par l’homme ? Lesquels
poussent naturellement ?
Le maïs et le tabac sont cultivés par l’homme. Les
mûres et la menthe poussent naturellement.
Difficultés attendues : Pour des petits citadins, ces questions ne sont pas forcément évidentes. Les mots ferme et
champs devraient les aider à répondre.
2
On proposera aux élèves de compléter ces deux
listes à partir de leurs connaissances personnelles ou
en effectuant des recherches. L’enseignant peut également fournir une liste de végétaux et demander
aux élèves de continuer le classement en utilisant le
dictionnaire si nécessaire.
• Relevez un mot de la famille de vert.
Verdoyante est un mot de la famille de vert.
On demandera aux élèves comment ils ont trouvé la
réponse (ce qui permettra de revoir ou d’aborder les
notions de radical et de suffixe). Puis ils chercheront
la définition de ce mot dans le dictionnaire afin d’expliquer l’expression écrite dans le texte.
2 À partir du texte de découverte, on pourra réin-
vestir des acquisitions antérieures en cherchant
d’autres mots de la famille de vert, des synonymes
de arrimé, chemins, serpentaient ou progressait ;
trouver le contraire de avançaient, départ et
douce ; chercher un adjectif de la même famille que
champs et forêt.
188
pp. 192-193 du manuel
EXERCICE 3 : On peut éventuellement préciser aux
élèves que trois adjectifs n’évoquent pas un paysage
de campagne.
EXERCICE 6 : Avant de faire l’exercice, les élèves
rechercheront la définition du mot basse-cour.
EXERCICE 7 : Les noms doivent être accompagnés
d’un déterminant.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
de
................
............
....re
....tu
....in
e ....pe
........
........................
re....:....un
....
uv
........
l’œ
....
ra
....
....
te
....
en
........
....
és
....89
........
tre........18
....n....pr
........
........en
....ée
................O
....is
....al
........ré
....h,
og
....
G
....
n
....
Va
....
ou
....
....
....e............
....nt
nn
in....ce
ie....
....
........
....id
....ér
................V
........M
tit....re....La
ur
........
....
po
....
a
i
....
....
qu
........
....
,
....
....s....de
18....90
........
................et
su....it....e....le....s....m....ot
........
....en
ra
....
te
....
lis
....
n
....
O
....
.
....
te
........
....
....o....
....pr
....es
a....Si
....e....re
....
....tt
....e....ce
....ir
................L
....cr
dé
........
....ur
po
....
s
....
ile
....
ut
....
e
....
ir
....
la
............
bu....
........
....ca
........................
................vo
........................
....
....
....
....
le....
....
n.
io....
on...., ....
is....
ct....
sa....
........
a ....
(l....
e ....
........
................du
....èn
a....la....sc
....
er
....
tu
....
si
....
n
....
tio
....
r-....
uc
....
........
....
s pe
le....
in....tr....od
........
....
....ra
....te
és....en
................L’
pr....
........
e)....et
....
né
....
ur
....
jo
....
la
....
....
de
ce
....
....
t
en....
....e.... ....
....it
........
....su
....om
en
on....t ....
ir....
................m
cr....
........
....dé
es
èv
........
él
....
s
....
....
Le
.
....
....
es
on....-....
rs....
ag....
pe....
........
........
....nn
an....(l....es
pl....
................so
ie....r ....
........
....em
....pr
au
....
t
....
en
....
rv
....
se
....
de
....
on............s....
’ils....ob
........
po....si....ti....
........
................qu
et....la
en....ts........
....
m
....
te
....
vê
....
s
....
ur
....
e,....
le
....
m....
s,....
........
ge....
l’h....om
........
........
de
........
....té
................na
sé....s....à....cô
....
po
....
....
ts
je
....
....
ob
....
s
....
(l
le
n ........a....
s, ....
la....
........
-p....
....rp
........
....re
....iè
....rr
................co
à....l’a
........
....is
pu
....
),
....
....
…
....
té
....
vi
le....
ti
....
, ....
....
in....
fo....
........ac
....ur
de........
........
....le
................le
m....eu
........
....s,....la
uf
....
bœ
....
....
s
....
le
....
e,
er
....
tt
............
re....
do....nn
ar....
........
ro....nt........
ur....
........
................ch
........po
, ils
........
si
....on
lu
....
....
nc
....
co
....
....
n
....
E
........
....).
....el
........................
................ci
........................
....u.
....ea
ta
....bl
....
le
r
....
....
....
su
n
....
....
O
is
....
....
t.
av
en....
........
........
....ur
....és
au....pr
................le
ire........
fa....
........
....se
ut
pe
........
n
....
io
....
....
pt
s
ri
....
....
le
sc
....
....
se ....
....
de
........
....ra
........
........ph
....ue
................La
ch....aq
........
....t....de
....je
....su
e
....
m
....
m
....
co
........
....
a
....
dr
....e....de
....pl
........
....u
....en
(u....n....co
e ....
................pr
dé....cr....ir....
à ....
........
....ts
en
....
ém
....
él
....
je....
ts
....
....
....
en
de
ér....
....
....ff
pé....tit....io....n.... ....
ré....
........
................di
r la
........
....ite
év
....
ur
po
........
)
....
rt
....
....
do
s
........
....
....
....
an
ys....
........
................pa
er..... ............................
rv....
........
....se
t
....ob
u
....
pe
....
....
on
....
....
ou
........
....is
................vo
........................
....3)
. 19
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 189
Corrigés des exercices
1
*
5
a. un noyer
b. un pré ou un champ
c. un vallon
d. paisible
e. du trèfle et de la luzerne
f. une colline
g. un ruisseau
h. un verger
2
**
Selon le calendrier, le printemps commence le
20 mars. À cette date, le jour et la nuit auront la
même durée. Après le long sommeil hivernal, la
nature se réveille. La sève recommence à monter
dans les branches des arbres et des arbustes ; elle
fait gonfler les bourgeons. Les premières fleurs
apparaissent sur les haies et dans les prés. Les
champs cultivés reverdissent : les plants du blé et
du colza d’hiver ont repris leur croissance.
René Mettler, La Nature au fil des mois,
Gallimard Jeunesse.
3
*
a-3 • b-4 • c-1 • d-5 • e-2
6
*
poule • dindon • coq • pintade • poussin • oie • jars
• dinde • canard
7
**
a. l’élevage du bétail
b. la moisson du blé
c. la traite de vaches
d. la culture du maïs
8
**
De nos jours, de nombreux agriculteurs accueillent
des vacanciers qui veulent séjourner dans leur
ferme ; cela s’appelle le tourisme vert. Dans certains villages, des travaux de restauration des maisons anciennes ou des châteaux ont été entrepris.
Dans d’autres lieux, des musées ont été créés pour
faire connaître la vie paysanne d’autrefois.
**
rural • champêtre • agricole • bucolique
4
*
a. les hameaux
b. les ruraux
c. les villages
d. les fermes
189
OPF-CM1 -2:2e partie
10/02/09
Vocabulaire
12:27
Page 190
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour évoquer
la ville
I Découverte collective de la notion
• Relevez le nom signifiant habitants des
villes.
Il s’agit de citadins.
• Cherchez dans le dictionnaire trois mots de
la même famille que le mot en violet. Quel
est le radical de ces mots ?
Urban est le radical de urbanisées. Un urbain, un
urbaniste, l’urbanisme, l’urbanisation et urbaniser sont de la même famille.
Lors de la mise en commun, on expliquera chaque
mot trouvé.
Difficultés attendues : Les élèves ne trouveront pas le
radical du mot dans le dictionnaire. On peut inverser les
deux questions en faisant chercher d’abord les mots de la
même famille.
pp. 194-195 du manuel
atteindre et se trouvaient, un adjectif dérivé de
métropole et de région, un nom dérivé de dépasser.
On pourra également chercher la définition de majorité qui correspond au sens employé dans le texte,
puis construire une phrase dans laquelle ce mot aura
un autre sens.
II Mise en application
EXERCICE 1 : On peut indiquer qu’il y a trois mots
écrits horizontalement.
EXERCICE 2 : Le dictionnaire peut être utilisé si les
élèves n’arrivent pas à compléter les phrases. On leur
demandera d’être vigilants à l’orthographe (certains
mots sont au pluriel).
EXERCICE 4 : Pour la phrase c., on pourra préciser
qu’il s’agit de circulation automobile.
• Cherchez la définition du mot en vert.
Quelle est son origine ?
Dans le texte, le mot métropole signifie une très
grande ville. Il vient du grec mêtêr qui signifie mère
et de polis qui signifie ville.
Difficultés attendues : Selon les dictionnaires, l’origine du
mot n’est pas toujours indiquée. On s’assurera qu’au
moins un des dictionnaires de la classe permet de faire
cette recherche.
• À quel mot du texte pourrait-on associer la
ville de Paris ?
On pourrait l’associer au mot capitale.
2 Le texte de découverte évoque le thème de la ville
de façon générale mais n’aborde pas ce qui caractérise une ville. Comme pour les thèmes précédents,
on fera appel aux connaissances des élèves pour alimenter une banque de mots liée à ce thème (objets,
lieux, odeurs, activités humaines…).
2 À partir du texte de découverte, on pourra réin-
vestir des acquisitions antérieures en cherchant le
contraire de citadins, un synonyme de vivent,
190
EXERCICE 6 : On indiquera que le nombre de tirets
correspond au nombre de lettres à trouver.
........................
........
........
........................
....5)
. 19
........
........(p
................
ri....re
....
....c
........................
................É
....
........................
n....
........
....tio
....................
....uc
....tr
la....co....ns
........................
ue....r ....
iq....
pl....
........
....ex
....d
....or
ab
....
d’
....
....
ut
ur
....
....
to
....
....
po
ut
....
....
u
fa
....
....
ea
bl....
ta....
........
................Il....
ra....au
te....
........
l’o....n....no
........
....ue
(q
....
....
e
....
....
èm
....
....
....
....
po
....
....
:
du
....
....
r)
........
....re
....fé
................
s’y....ré
........
....nt
....se
....is
pu
........
èv
....
....es
él
....
....
en
s
....
....
le
nc
....
....
e
co
....
....
qu
....
....
s
ce....rc....le....
................
........
e ....en
........
....ué
év....oq
t ....
....
es
....
....
la
....
....
lle
r,
....
....
vi
....
....
tie
la
....
....
ar
–
....
....
qu
........
................
pu....is....le
, ....
lle....
vi....
........
....d....la
....or
ab
....
....
d’
....
....
:
s
....
....
....
....
ue
....
....
iq
tr
....
....
................
........................
....;....................
....
....le
e
co
....
....
l’é
un
....
....
d’
et
....
....
e
e
....
....
ru
....
rm
....
....
la....fo
........
................
....us
dé....cr....it....so
t ....
es....
....
u
lie
....
........
s
....
....
le
ue
....
....
aq
nt
....
....
....
ch
....
ua
–
....
....
oq
........
................
au....x....év
in....
m....
........
....s....no
pe
....
ou
gr
....
........
....
....
de
....
....
e
....
....
ri
....
....
....
sé
....
................
....;....................
....ir
ut....y....vo
........
....pe
’o
....
....n
e
....
....
qu
ph
....
....
es
ro
....
....
st
os
....
....
....
ch
....
ue
aq....
........
................
de....ch
rs....ve....rs........
ie....
........
....rn
....
....de
ux
....
....
....
....
de
....
....
s
le
....
....
....
–
....
........
................
s.................................
........
....
....ue
tiq
lle
....
....
en
vi
....
....
id
e
....
....
nt
....
....
un
....
so
....
re
êt....
................
pe....ut........
........
....es
èv
....
....s....él
de
....
le
éa
....
........
id
Le
....
....
....
....
lle
t…
....
....
vi
ui
....
....
....
La
....
br
ns....
sa....
........
................
....s,
....re
vo....itu
........
....ns
n,....sa
tio
....
........
s
....
....
llu
an
....
....
po
D
....
....
:
ns
....
....
r
....
sa
....
pa
ce....r ....
........
................
....en
....m
....m
....s....co
....or
....al
ra
....
ur
....
....
....
po
....
....
....
e
....
....
èm
....
....
....
po
....
............
................
pa....s…
a ....
........
....’y
, il....n
le....
........
....éa
id
....
lle
....
vi
....
a
....
m
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 191
Corrigés des exercices
1
*
3
*
a-2 • b-3 • c-1
Q
U
A
R
T
I
E
R
U
J
G
I
W
P
O
I
I
O
G
V
A
E
M
M
P
Y
L
I
H
R
G
M
A
E
O
E
C
I
T
E
4
**
a. un rond-point
b. des tours
c. les boulevards, les avenues et les rues
d. le béton
5
*
autobus • métro • tramway
V
U
M
R
H
P
R
U
I
S
E
A
E
H
A
B
L
E
R
B
V
E
C
L
L
P
A
L
A
R
L
E
O
G
T
E
L
I
Y
N
N
Z
I
P
I
E
T
D
X
K
O
U
V
R
I
R
B
A
N
L
I
E
U
E
2
*
a. Des bureaux ont été aménagés dans les immeubles au cœur des villes.
b. Les villes sont divisées en plusieurs quartiers.
c. Les loyers des appartements sont souvent moins
élevés à la périphérie des grandes villes.
d. L’agglomération parisienne compte plus de dix
millions d’habitants.
e. Un ensemble d’immeubles forme une cité.
f. Les villes proches de Marseille composent la banlieue marseillaise.
g. De nombreux habitants des villes aimeraient
posséder un pavillon avec un jardin.
6
**
a. un citadin
b. le centre-ville
c. un hôtel de ville
d. un boulevard périphérique
e. le bitume
7
**
a. Dans les grandes villes, des pistes cyclables ont
été aménagées pour les cyclistes.
b. Les voitures circulent sur la chaussée tandis que
les piétons marchent sur les trottoirs.
c. Pendant les fêtes de Noël, les rues grouillent de
monde et les passants s’attardent devant les vitrines décorées des magasins.
d. Aux heures de pointe, c’est-à-dire au moment
où les gens quittent leur travail et rentrent chez eux,
les rues sont très embouteillées.
e. Le bruit, la pollution de l’air due notamment aux
gaz d’échappement des voitures provoquent des
nuisances pour la population urbaine.
191
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 192
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour évoquer
les moyens de transport
I Découverte collective de la notion
• De quel moyen de transport parle-t-on
dans ce texte ? S’agit-il d’un moyen de transport terrestre, maritime ou aérien ? Relevez
des mots qui justifient votre réponse.
Dans ce texte on parle d’avions. C’est un moyen de
transport aérien (aéroport, vols, les avions tournaient désespérément au-dessus des nuages,
atterrir).
Difficultés attendues : Les mots maritime et aérien peuvent ne pas être connus des élèves. Ils peuvent essayer
d’en déduire le sens à partir de terrestre qui signifie transport sur la terre.
• Que représentent les mots en violet ? En
vert ? En orange ?
Les mots en violet représentent des noms d’avions,
ceux en vert des noms de villes et celui en orange
une compagnie aérienne française.
pp. 196-197 du manuel
2
On cherchera dans des documentaires ou sur
Internet (dans le cadre du B2I) des moyens de transport anciens ou contemporains que l’on pourra
ensuite afficher sur un panneau accompagnés de
leur légende.
2
Des moyens de transport sont écrits sur des étiquettes. Chaque élève en tire une et doit effectuer
des recherches pour décrire son moyen de transport
avant de le faire deviner à ses camarades.
II Mise en application
EXERCICES 2 ET 3 : Les mots inconnus sont à chercher
dans le dictionnaire ou dans un ouvrage documentaire. Dans le cadre du B2I, on peut également
demander aux élèves de chercher sur Internet une
image de chaque moyen de transport inconnu.
2 À partir du texte de découverte, on pourra réin-
vestir des acquisitions antérieures en cherchant le
préfixe et le radical de aéroport, transformée et
atterrir, un verbe de la même famille que pluie, vol,
autorisation et provenance, un nom de la même
famille que fermer, englouti, transformée, annulée
et atterrir. On pourra également chercher le
contraire de tôt, soir, fermer, au-dessus, atterrir et
autorisation, et un synonyme de autorisation.
Enfin, on remplacera qu’on n’oublie pas par un
adjectif qualificatif que l’on décomposera (préfixe,
radical et suffixe).
2
On pourra également partir du vécu et des
connaissances des élèves pour lister les moyens de
transport et les classer : moyens de transport aérien,
maritime, terrien et fluvial (après explication du mot
bien sûr). On proposera ensuite de choisir un moyen
de transport dans chaque catégorie et de trouver des
noms, des verbes et des adjectifs (quand c’est possible) permettant de le décrire (forme, utilisation,
métiers qui s’y rapportent…).
Pour l’avion :
– des noms : atterrissage, décollage, survol, passager, commandant de bord, passerelle…
– des verbes : atterrir, décoller, voler, survoler…
192
........................
........
........
........................
....7)
. 19
........
........(p
................
ri....re
....
....c
........................
................É
....
....
........................
........
....ée
................
éc....éd
pr....
........
....re
ut....êt
........................
........
re....pe
tu....
éc....ri....
d’....
........
ité
....
tiv
........
....
ac
....
....
....
....
te
....
....
et
....
....
C
e.........
................
en....ta....ir....
m....
........
....cu
ch....e....do
....
er
....
le....
ch
....
....
re
....
....
er
e
....
....
ifi
....
....
un
éc
....
....
d’
sp
it....
........
e do
................
........
....xt
du....te
........
....se
....ra
ph
re
........
iè
........
....
ou
....
é
....
em
....
....
ér
pr
....
....
éf
....
....
La
pr
....t....
................
an....sp....or
tr....
........
de
........
....en
....oy
(m
si
........
le....
oi
....
....
e
....
....
ch
t
....
....
qu
je
i
....
....
....
su
....
ns
....
....,....ai
....t)
................
uv....en
........
us....so
pl....
........
sé
........le
ili
........
....
ut
....
....
i
....
....
lu
....
....
....
ce
....
................
sp....or....t.........
........
tran
........
de
........
....en
oy
....
m
....
s-....
ce
....
....
an
....
....
de
tr
....
....
m
....
....
de
....
no
....
....
....pe
................
er....le....ty
........
....qu
....di
....t....in
....en
....iv
do
....
es
en
........
....
,
èv
....
....
e)
él
....
....
tr
s
....
....
es
....
Le
....
rr
........
, te
................
flu....vi....al....
........
....e,
....m
....iti
....ar
....m
n,
....
ie
........
....
un
ér
d’
....
....
(a
....
....
it
rt
....
....
ag
....
po
....
s’
re....s’....il....
................
di....
n....et........
pt....io....
sc....ri....
....
de
if.
e
........
........
ct
....
....
un
....
....
lle
e
....
....
ir
co
....
fa
....
....
....
ou
el....
........
............
....du
....vi
in
....di
t
....
or
....
sp
....
....
an
....
tr
....
y....
....
........s’....
........de
iers
....en
........
....oy
....ét
....s....m
................m
....r....le
ue
....
oq
év
........
i
....
ss
....
....
au
....
t
....
en
........
........
....uv
........pe
........................
................Ils
........................
....
....
....
....
.
....
nt
........
ta....
....nt
or....
....ro
........
....pp
ex....pl....iq....ue
........
, ils
................ra
si....
oi....
ch
........
t
....
je
....
su
....
....
du
....
n
....
........
....
....tio
en....de
........
n....fo....nc
....oy
....
ce....m
en....t ....
................E
m....
ai....
........
....ils
oi
....
qu
....
ur
....
....
po
t
....
....
en
en....t....
lis....
........
ti....
....em
........
....al
ils....l’u
e ....
........
................ég
....dr
el....ca
qu
........
....
ns
....
da
....
....
et
....
t
or....
an....ds....-....
........
........
....sp
....an
le....s....gr
........
....ir
................tr
, ....vo
....
le
co
........
....
l’é
....
à
....
r
....
le
....
........
....
r ....al
........
....ou
........................
................(p
........................
....
....
....
....
).
....
....
s…
nt....
........
....re
................pa
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 193
Corrigés des exercices
1
*
5
a. Je me déplace sur ou sous la terre : je suis
moyen de transport terrestre.
b. Je me déplace sur ou sous la mer : je suis
moyen de transport maritime.
c. Je me déplace sur un fleuve, une rivière ou
canal : je suis un moyen de transport fluvial.
d. Je me déplace dans l’air : je suis un moyen
transport aérien.
un
un
un
de
On précisera qu’un ferry peut aussi stationner
dans un débarcadère et une voiture dans un parc
de stationnement. On insistera sur la différence
entre une gare de triage, une gare routière et une
gare de voyageurs.
6
2
*
a. une montgolfière • un hélicoptère • un planeur
➞ L’intrus est un porte-avions car c’est un moyen
de transport maritime alors que les autres sont des
moyens de transport aériens.
b. un cargo • un pétrolier • un voilier
➞ L’intrus est un cyclomoteur car c’est un moyen
de transport terrestre alors que les autres sont des
moyens de transport maritimes.
c. une moto • un taxi • un TGV
➞ L’intrus est une barque car c’est un moyen de
transport fluvial alors que les autres sont des moyens
de transport terrestres.
Lors de la correction, on demandera aux élèves
pourquoi le mot non recopié est un intrus.
3
**
transport
maritime
et fluvial
canot
vaisseau
yacht
corvette
hydroglisseur
4
*
transport
terrestre
transport
aérien
pousse-pousse
scooter
poids lourd
patinette
bicyclette
aéroplane
hydravion
chasseur
Canadair
• transporteur, transport, transporter
• pilotage, piloter, pilote
• naviguer, navigation, navigateur
• conducteur, conduire, conduite
*
a-4 • b-6 • c-5 • d-2 • e-3 • f-1
*
a. poinçonne
b. le contrôleur
c. un ticket
La lecture expliquée du poème permettra de
mettre en évidence l’humour qui s’en dégage.
7
**
a. Peu après son décollage de l’aéroport, l’avion
survole la mer Méditerranée en direction de la
Corse.
b. Arrivé sur la zone de pêche avec un chalutier,
le marin pêcheur jette l’ancre et lance les filets à
l’eau.
c. Au moment des vacances d’hiver, le trafic ferroviaire est intense en direction des stations de ski.
d. Un agent de police règle la circulation automobile près du carrefour.
On indiquera que le mot trafic peut également
s’employer avec les termes routier et aérien.
8
**
a. D’immenses navires de marchandises sillonnent
les mers et les océans.
b. Pour se rendre au travail, de nombreuses personnes utilisent l’autobus, le métro, le tramway ou le
train régional. Ces transports en commun facilitent les déplacements et contribuent à diminuer la
pollution atmosphérique.
c. Suite au déraillement d’un train, des ouvriers
réparent les rails sur la voie de chemin de fer.
193
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 194
Vocabulaire
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour décrire
des sons
I Découverte collective de la notion
II Mise en application
• Quel est le point commun aux trois verbes
en violet ?
Les trois verbes en violet expriment un bruit.
EXERCICE 1 : On peut compléter la consigne de l’exer-
• Relevez un verbe qui exprime un son produit par une voix.
Soufflant (participe présent du verbe souffler)
exprime un son produit par une voix.
• Trouvez un contraire du mot en vert. Citez
deux bruits qui vous sont familiers.
On peut citer comme contraires étrangers ou inconnus.
Après avoir défini le terme familiers qui peut poser
problème, on relèvera les propositions des élèves,
puis on associera, lorsque c’est possible, le nom et le
verbe servant à exprimer ce bruit (voir le tableau cidessous).
verbes
l’eau qui coule
de la douche
le chat qui miaule
les volets qui grincent
noms
l’écoulement de l’eau
de la douche
le miaulement du chat
le grincement des volets
2 À partir du texte de découverte, on pourra réin-
vestir des acquisitions antérieures en cherchant des
noms de la famille de aboyer, cliqueter, réveiller et
souffler ; deux noms, un adjectif et un adverbe de la
même famille que bruit ; le contraire de proche ; un
synonyme de soufflant. On pourra également chercher la définition de doux qui correspond au sens
employé dans le texte, puis l’employer dans une
phrase dans laquelle il aura un autre sens. Enfin, on
proposera aux élèves d’employer les homonymes de
son dans une phrase.
2
On pourra proposer aux élèves d’associer un premier lot d’étiquettes où sont notés des bruits (sous la
forme d’un nom ou d’un verbe) avec une seconde
série d’étiquettes sur laquelle est écrit le nom de
ceux qui produisent ces bruits (animaux, objets, personnes).
2 En petits groupes, on proposera aux élèves de faire
la liste des bruits que l’on peut entendre en forêt, en
ville, dans une ferme, à l’école, à la mer l’été…
194
pp. 198-199 du manuel
cice en demandant aux élèves de prélever dans la
définition du dictionnaire un exemple de ce qui peut
produire chaque bruit et de l’écrire entre parenthèses à côté du nom : gazouillement (eau ou bébé).
EXERCICE 3 : L’exercice réalisé, on demandera aux
élèves d’indiquer le point commun entre tous ces
noms : ils se terminent tous par -ment.
EXERCICE 6 : On s’assurera auparavant que les élèves
connaissent bien le sens du mot synonyme.
EXERCICE 7 : On rappellera ce qu’est une expression
de sens figuré. On vérifiera que le dictionnaire utilisé
par les élèves comporte bien ces expressions. Sinon,
on écrira au tableau des phrases comportant ces
expressions afin d’en dégager le sens :
Jules confia un secret à voix basse à son ami.
On peut également écrire les définitions au tableau
et demander aux élèves de recopier celle qui
convient pour chaque expression.
EXERCICE 10 : On précisera qu’un verbe peut correspondre au cri ou au bruit de plusieurs animaux.
Lorsque c’est le cas, les élèves n’en écrivent qu’un
seul.
................
........................
........
........................
........
........................
....
....
....
....
....
ie....
rt....
........
............
en....pa
é ....
ét....
........
....jà
........................
ra....dé
........
....au
re
....
tu
....
ri
....
éc
....
d’
....
l
........
....te
....er
e....tr....av....ai....
co....uv
....
........
........dé
................C
as....e....de
....
ph
........
la
....
....
de
....
....
rs
....
lo
........
ar....é....
qu....’il....ne
........
....ép
èv....es........
él....
x ....
................pr
........
....a....au
is
....er
éc
....
....
pr
....
n
....
O
....
e.
iv....
no....m....s....
ct....
........
........
....lle
ér....at....io....n....de
................co
........
....um
én
....e....
un
....
re
....
ri
....
éc
....
d’
....
s
se....s....
........
ra....
........
....it....pa
ag
....
....s....ph
ge....r ....de
................s’
di....
ré
........
t
en
........
iv
....
....
do
....
....
Ils
.
....
le....
....
....ts
....ui
br
........
po....ss....ib....le........
us........
pl....
................de
........
....le
nt
sa
........
ili
....
ut
....
....
en
....
....
es
èt....
ce....tt....e....
........
....pl
de........
....m
s ....
........
....ur
................co
........co
é....au
....
tr
....
on
....
nc
....
....
re
....
e
....
ir
........
bu....la....
........
....ca
........................
................vo
........................
....
....
....
....
....
........
....es
....m
............
....n.
no....ny
....ço
sy....
de....s ....
................le
en....t ....
........
em
....
....iv
ct
....
lle
....
co
....
a
....
er
....
ch
........
........
....er
ch
....n....
........................
................O
........................
e.
....
dr
....
n
....
te
....
en
....
e
....
....
ve....rb
........
................du
........................
....9)
. 19
........
........(p
ri....re
....
....c
........É
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 195
Corrigés des exercices
1
*
6
bruits forts
vacarme
fracas
vrombissement
détonation
tintamarre
tapage
tohu-bohu
pétarade
2
bruits faibles
murmure
frémissement
gémissement
cliquetis
gazouillement
froissement
*
Un bruit fort : assourdissant • sonore • bruyant •
retentissant.
Un bruit faible : étouffé • sourd • amorti • atténué.
3
*
a. un bourdonnement • b. un claquement • c. un
grondement • d. un craquement • e. un pétillement
• f. un ronflement
4
**
le clapotis des vagues • le souffle du vent • le grincement d’une porte • le bruissement des feuilles • le
roulement du tambour • le crépitement du feu • le
tintement d’une cloche • la sonnerie du réveil • le
klaxon d’une voiture
5
*
à voix forte
s’écrier
clamer
hurler
s’égosiller
vociférer
crier
tempêter
claironner
s’époumoner
à voix faible
chuchoter
marmonner
souffler
soupirer
susurrer
grommeler
maugréer
bougonner
*
a. puissante • éclatante • tonitruante
➞ L’intrus est enrouée.
b. stridente • perçante • criarde
➞ L’intrus est grave.
c. caverneuse • basse • profonde
➞ L’intrus est flûtée.
7
**
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Être tellement surpris par quelque chose qu’on ne
peut plus parler. Mustapha était tellement surpris
par ce qu’il voyait qu’il resta sans voix.
b. Dire quelque chose à quelqu’un directement, face
à lui. Je préfère lui annoncer la nouvelle de vive
voix plutôt qu’en lui envoyant un SMS.
c. Parler doucement pour ne pas être entendu. Elle
me raconta son histoire à mi-voix.
d. Même signification que parler à mi-voix. Lisez
ce texte à voix basse.
8
*
a. une grenouille coasse • b. une souris chicote •
c. un cheval hennit • d. un loup hurle • e. un cerf
brame • f. un éléphant barrit • g. un chameau
blatère
9
*
a. l’aboiement du chien • b. le croassement du
corbeau • c. le bêlement du mouton • d. le roucoulement du pigeon • e. le glapissement du renard
10
**
ronronne, miaule : le chat, le tigre • babille : la corneille, la grive, la fauvette • jacasse : la pie • stridule :
la cigale, le criquet, la sauterelle • siffle : le merle, le
serpent, le pinson, la marmotte • bourdonne, vrombit : la mouche, l’abeille, la guêpe • couine : le
cochon, la souris, le lièvre, le lapin • rugit : le lion, la
panthère, le phoque, l’otarie • beugle, mugit : la
vache, le bœuf, le taureau • gazouille : l’hirondelle •
jase : le perroquet, l’étourneau, le geai
195
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Vocabulaire
Page 196
Enrichir son vocabulaire
Des mots pour faire
un portrait
I Découverte collective de la notion
• De quel personnage fait-on le portrait dans
ce texte ?
Dans ce texte, on fait le portrait de la tante Mélina.
• Que pouvez-vous dire de son physique ?
Relevez les mots du texte pour justifier
votre réponse.
La tante Mélina a un physique désagréable à regarder : elle est très vieille, elle a une bouche sans
dents et un menton plein de barbe.
• Que pouvez-vous dire de son caractère ?
Relevez les mots du texte pour justifier
votre réponse.
La tante Mélina n’a pas un bon caractère : c’est une
très méchante femme, qui pince et tire les cheveux
de ses petites-nièces et qui les oblige à manger du
pain et du fromage moisis.
pp. 200-201 du manuel
caractère (étourdi, rusé, gourmand…). On peut aussi
multiplier les catégories et faire l’exercice inverse :
chercher des mots pour chaque catégorie. Ce vocabulaire sera répertorié sur un panneau affiché en classe
ou dans le cahier de vocabulaire.
II Mise en application
Un certain nombre de mots de cette leçon sont probablement inconnus des élèves : on recommandera
l’utilisation systématique du dictionnaire.
EXERCICE 1 : On indiquera que le terme silhouette
renvoie à l’aspect physique général.
EXERCICE 2 : Il s’agit dans cet exercice de comprendre le sens de chaque caractéristique afin de la
représenter au mieux de ses possibilités.
EXERCICE 3 : Les élèves peuvent prendre exemple sur
l’exercice 2 pour rédiger chaque portrait.
• Ce portrait est-il sympathique ?
Ce portrait n’est pas du tout sympathique.
EXERCICE 4 : Il serait souhaitable de donner des
On demandera aux élèves de compléter le portrait de
la tante Mélina en classant les propositions selon
qu’elles décrivent son physique ou un trait de caractère.
EXERCICE 5 : On précisera aux élèves que la colonne
2 On pourra proposer aux élèves des textes (voir la
signe distinctif ne concerne que le personnage
d’Harry.
bibliographie ci-dessous) dans lesquels ils devront
relever les éléments servant à décrire les personnages (aussi bien des caractéristiques que des actions).
À titre indicatif, on peut citer :
– Roald Dahl, James et la grosse pêche : les portraits
de tante Éponge et de tante Piquette ;
– Marcel Pagnol, Jean de Florette (le portrait
d’Ugolin) et La Gloire de mon père (le portrait de
mademoiselle Guimard) ;
– Honoré de Balzac, Eugénie Grandet : le portrait
du père Grandet.
2
Après avoir écrit au tableau des mots de vocabulaire, on demandera aux élèves de les classer en fonction de ce qu’ils peuvent décrire : l’aspect physique
général (vieux, jeune, élégant, trapu…), le visage
(joufflu, ridé, rond…), les cheveux (frisés, bruns,
avec des épis, hirsutes…), les yeux (en amande, vifs,
pétillants de malice…), le nez (retroussé, aquilin,
droit…) et la bouche (grande, étroite, fine…) ou le
196
exemples d’accessoires et de sous-vêtements afin
que les élèves se représentent clairement de quoi il
s’agit.
EXERCICE 7 : La consigne fait référence à une notion
grammaticale, la proposition subordonnée relative.
Si la leçon sur le groupe nominal a été effectuée, on
renverra les élèves aux pages 40 et 44 de leur
manuel. Si ce n’est pas le cas, on écrira quelques
exemples au tableau.
On indiquera également que les inventions doivent
être cohérentes avec le reste de la phrase.
........................
........
1) ............................
........
. 20
........
........(p
ri....re
....
........................
....c
................É
........................
........................
so....rt....e....
................
e ....
........
........un
rire
........
........................
........à....éc
....te
....is
....ns
co
........
ce
....
ci
it....
....
er
ra....
....
ex
....
....
po
....
....
et
....
a :....le.... rt....
in....
él....
................C
M....
e ....
nt....
ta....
........
de....la
t ....
....
ai
....
s....
tr
....
....
or
Le
....
....
.
tip
....
....
ue
....
....
an
iq
d’
....
....
th
........
....pa
....m
................
re....sy
êt....
........
....it
ul....e....do
....
rs
....
....
U
t,
....
....
e
en
....
....
nt
m
....
....
ta
....
....
ue
de
....
....
ys....iq
........
................
....e....ph
....ir
dé....cr
t ....la........
....
en
....
iv
.
....
....
do
....
....
ns
....
....
tio
es
....
....
ac
....
èv
....
s
él
....
....
....
....se
................
ne....s....de
ai....
ce....rt....
au....ss....i ....
........
nt
....
....er
er
....
....
co
in
....
....
ra
ss
....
....
s
ai
....
....
de
t
m
....
....
....
pe....uv....en
................
........
da....ct....io....n,....ils
ré....
........
....
....la
de
....
....
ue
....
....
....
ss
....
l’i
....
....
À
....
....
........
................
e.............................
ul....
....
rs
....
U
....
e
....
nt
....
ta
....
....
ur
le
....
................
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 197
Corrigés des exercices
*
Une silhouette fine : mince • gracile • filiforme •
malingre • frêle • svelte • chétif • fluet.
Une silhouette forte : potelé • grassouillet •
robuste • trapu • massif • corpulent • rondouillard.
**
Ces descriptions sont données à titre d’exemples.
a. Ce jeune garçon a des cheveux roux et en bataille.
Ses yeux sont malicieux, ses joues rebondies et un
large sourire éclaire son visage.
b. Cette jeune femme à l’air sévère a des cheveux
châtains qu’elle a coiffés en une queue-de-cheval.
Son visage ovale se termine par des lèvres fines et un
menton pointu.
c. Des cheveux blonds retenus par des tresses encadrent le visage de cette adolescente. Ses yeux sont
5
**
silhouette
petit et maigre
Harry
Dudley
Vernon
Pétunia
6
gras comme un porc
grand
une silhouette osseuse
**
Les sous-vêtements : des socquettes • un caleçon
• des bas.
Les accessoires : des mitaines • un chapeau melon
• un haut-de-forme • un châle.
Les vêtements : un chandail • un corsage • un
boléro • un bermuda • un kilt • un cardigan • un
smoking • un tailleur.
visage/yeux/cheveux
de grands yeux verts étincelants
des cheveux d’un noir de jais qu’il n’arrivait
jamais à coiffer
des lunettes rondes
une mince cicatrice en forme d’éclair sur son front
blond
rose
une énorme moustache noire
pas de cou
un visage chevalin
signe distinctif
Il ne ressemblait
en rien au reste
de la famille.
*
sympathique
enjoué • jovial • rayonnant • affable • souriant
• radieux • chaleureux • franc • hilare
7
4
antipathique
maussade • morose • revêche • grognon
• renfrogné • sournois • hypocrite
*
Ces réponses sont données à titre d’exemples.
a. Joffrey était un garçon svelte qui marchait de
façon énergique.
b. Miranda, qui était âgée de dix ans, avait une
figure osseuse et renfrognée.
c. Oncle Joe, qui continue à jouer au tennis chaque dimanche, est pourtant très âgé.
d. Edwin porte toujours une écharpe et une casquette qu’il ne retire jamais, même pour dormir.
e. Grand-mère Catherine, que je n’aime pas beaucoup, semble toujours maussade.
se r e l l e s
s
3
cachés par une paire de lunettes. Sa bouche triste
dessine un trait horizontal au-dessus de son menton
proéminent.
d. Cette dame âgée a un visage très doux. Ses cheveux gris sont tirés en arrière en un chignon très
serré. Elle porte des boucles d’oreilles rouges. Ses
petits yeux ronds, sa bouche souriante et sa fossette
au menton contribuent à rendre son visage très
agréable à regarder.
Pa
1
GRAM : Le groupe nominal, pp. 40-41
GRAM : L’adjectif qualificatif, pp. 42-43
GRAM : Le complément du nom, p. 44-45
ORTH : Les accords dans le groupe nominal,
pp. 148-151
197
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 198
Dictées
Préparer les dictées permet d’éviter les fautes les plus usuelles et de mémoriser le vocabulaire difficile.
Plusieurs dispositifs peuvent être envisagés :
– les dictées peuvent être distribuées à l’avance aux élèves, travaillées collectivement ou à la maison, avant
d’être effectuées sur le cahier de classe ;
– elles peuvent être apprises par cœur à la maison et proposées en classe sous forme d’exercice à trous
(tous les verbes ou tous les groupes nominaux peuvent être retirés) ;
– elles peuvent encore être simplement préparées sans connaître le texte à l’avance.
Chaque dictée peut être divisée selon le niveau des élèves : deux phrases pour les élèves en difficulté, une
phrase de plus pour les élèves moyens, la totalité pour les autres.
Conjugaison
Dictées
Orthographe
Dictées
Le présent de l’indicatif
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 9, 11
La lettre c
15
Le futur
8, 9
La lettre s
15
Le passé composé
8, 10, 11, 12, 13
Les consonnes doubles
1, 4
L’imparfait
14, 15, 16, 17, 20
Les mots invariables
5, 8, 13
Le passé simple
18, 19, 20, 21, 22
2, 3, 4, 10, 14, 21
L’emploi de l’imparfait
et du passé simple
20
Les homonymes
grammaticaux
Le pluriel des noms terminés
en -al, -ail
6
L’accord des adjectifs
1, 16, 17
Les accords dans le groupe
nominal
2, 5, 6, 7, 9, 14, 17
L’accord du verbe avec
son sujet
7, 9
L’accord du participe passé
12, 13, 15
Participe passé en -é
ou infinitif en -er ?
4, 5, 10, 11, 13, 21
◗ Dictée n° 1*
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 66 et 72
• ORTH : Les consonnes doubles, p. 114
• ORTH : L’accord des adjectifs, pp. 140 et 142
L’histoire se passe dans un cabinet médical
La dame qui a sonné me dit bonjour avec un drôle d’accent. Elle est blonde avec de grands yeux bleus,
et elle tient par la main une petite fille qui lui ressemble beaucoup. Avant de refermer la porte de la
salle d’attente, je leur souhaite une bonne journée. Mais elles me regardent en fronçant les sourcils.
Elles ne doivent pas comprendre le français…
Béatrice Nicodème, Futékati et le fantôme, Hachette Jeunesse.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : drôle, accent, les yeux, beaucoup, la salle d’attente, leur, fronçant, les sourcils.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : sonner (passé composé, 3e PS), être (présent, 3e PS), tenir
(présent, 3e PS), ressembler (présent, 3e PS), souhaiter (présent, 1re PS), regarder (présent, 3e PP), devoir
(présent, 3e PP).
• Accorder les adjectifs qualificatifs : blond (FS), grand (MP), bleu (MP), petit (FS), bon (FS).
198
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 199
◗ Dictée n° 2*
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 64 et 72
• ORTH : Les homonymes grammaticaux, pp. 124, 126, 128 et 130
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
Sur la Terre, on trouve trois grandes zones climatiques : la zone tropicale, la zone polaire et la zone
tempérée. Chaque zone climatique a ses propres caractères. Ici, la chaleur qui règne toute l’année
entraîne une abondante végétation. Là, le froid est trop intense pour permettre aux arbres de pousser. Les milieux naturels sur la Terre varient selon les zones climatiques.
Géographie, Une Terre des hommes, cycle 3, Magnard.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : la Terre, une zone, polaire, un caractère, la chaleur, entraîner, la végétation,
trop, intense, un milieu.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : trouver (présent, 3e PS), avoir (présent, 3e PS), régner
(présent, 3e PS), être (présent, 3e PS), varier (présent, 3e PP).
• Accorder les groupes nominaux : trois (grand) (zone) (climatique), la zone (tropical), la zone (tempéré),
ses (propre) (caractère), une (abondant) végétation, les (milieu) (naturel).
◗ Dictée n° 3*
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62 et 72
• ORTH : Les homonymes grammaticaux, pp. 124, 126 et 128
Houlà, ça a l’air immense, ici ! Le fond de la grotte semble continuer très loin dans l’obscurité. […]
L’endroit ressemble à une grande salle ronde, qui se prolonge par un large couloir. Des stalactites tombent du plafond, des stalagmites montent du sol, et en se rejoignant forment des sortes de colonnes.
L’ambiance est très étrange. On se croirait dans un château creusé à même la roche…
Gudule, L’Abominable Petite Fille des neiges, Hachette Jeunesse.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : ça, immense, le fond, l’obscurité, l’endroit, un couloir, une stalactite, le plafond,
une stalagmite, se rejoignant, une colonne, l’ambiance, creusé, à même.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : sembler (présent, 3e PS), tomber (présent, 3e PP), monter
(présent, 3e PP).
• Effectuer les accords nécessaires : Des (stalactite) (tomber) du plafond, des stalagmites (monter) du sol, et en
se rejoignant, (former) des (sorte) de (colonne).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Houlà, se croirait.
◗ Dictée n° 4**
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 66 et 68
• ORTH : Les consonnes doubles, p. 114
• ORTH : Les homonymes grammaticaux, pp. 126, 128 et 130
• ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, p. 156
Édouard retient son souffle et écoute : pas le moindre signe de vie. Il sort de sa poche la clé plate
et l’introduit doucement dans la serrure. Il se glisse à l’intérieur, referme la porte, tend la main vers
l’interrupteur. La lumière envahit brutalement la petite pièce. Le cœur d’Édouard cesse de battre,
ses cheveux de pousser et ses cellules de vieillir ; le jeune homme arrête de respirer. La pièce n’est
pas vide…
Florence Aubry, La Soixantième Mygale, Magnard Jeunesse.
199
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 200
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : moindre, un signe de vie, la clé, l’interrupteur, envahir, le cœur, un cheveu, une
cellule, vieillir.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : retenir (présent, 3e PS), écouter (présent, 3e PS), introduire
(présent, 3e PS), tendre (présent, 3e PS), envahir (présent, 3e PS), être (présent, 3e PS).
• Compléter les mots avec une ou deux consonnes : le sou…le (f ou ff), écou…er (t ou tt), ba…re (t ou tt), la
se…u…e (r ou rr), l’inté…ieur (r ou rr), gli…er (s ou ss), re…pirer (s ou ss).
• Compléter avec -é ou -er : Ses cheveux cessent de pouss… . Ses cheveux ont pouss… . Il a respir… . Il arrête
de respir… .
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Édouard.
◗ Dictée n° 5**
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 68 et 70
• ORTH : Les mots invariables, p. 122
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
• ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, p. 156
Le samedi, on n’a pas le temps de se disputer à la sortie de l’école parce que papa nous attend. Il est
passé chercher Jean-D. à la maternelle, il veut toujours porter nos cartables et nous acheter une bricole sur le chemin du retour, juste parce que c’est samedi et qu’il ne travaille pas. Alors on passe par
les Magasins Réunis, on fouine au rayon jouets devant les étalages de soldats et de petites voitures.
Jean-Philippe Arrou-Vignod, L’Omelette au sucre, Gallimard Jeunesse.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : le temps, parce que, la maternelle, une bricole, un chemin, le retour, c’est,
fouiner, un rayon, alors.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : attendre (présent, 3e PS), passer (passé composé, 3e PS),
vouloir (présent, 3e PS), travailler (présent, 3e PS), passer (présent, 3e PS).
• Accorder les groupes nominaux : nos (cartable), le rayon (jouet), les (étalage) de (soldat) et de (petit) (voiture).
• Écrire à la forme négative : On a le temps. Il travaille.
• Compléter avec -é ou -er : Il est pass… cherch… Jean-D. Il veut toujours port… nos cartables et nous achet…
une bricole.
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Jean-D, les Magasins Réunis.
◗ Dictée n° 6**
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 64 et 66
• ORTH : Le pluriel des noms terminés en -al, -ail, p. 138
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
Les hommes préhistoriques les plus anciens sont des nomades. Ils montent des campements ou se
protègent dans les abris des grottes. Ils vivent de la pêche, de la chasse et de la cueillette. Ils fabriquent leurs outils et leurs armes avec des pierres, des os et des bois d’animaux. Les hommes préhistoriques dessinent sur les parois des grottes. Ces peintures rupestres représentent surtout des animaux (mammouths, chevaux, rennes, bisons, etc.).
Histoire, cycle 3, Magnard.
200
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 201
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : préhistorique, ancien, un nomade, un campement, un abri, une grotte, la cueillette, un outil, des os, une paroi, rupestre, surtout, un mammouth, un renne, un bison.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : monter (présent, 3e PP), protéger (présent, 3e PP), vivre
(présent, 3e PP), fabriquer (présent, 3e PP), dessiner (présent, 3e PP), représenter (présent, 3e PP).
• Accorder les groupes nominaux : les (homme) (préhistorique), les plus (ancien), des (campement), les (abri)
des (grotte), leurs (outil), des bois d’(animal), ces (peinture) (rupestre), des (cheval).
◗ Dictée n° 7**
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 64, 66 et 74
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
• ORTH : L’accord du verbe avec son sujet, p. 148
Martin sort par la rue des Quatre-Vents et flâne jusqu’à la place Saint-Sulpice. Il fait très beau ; il
oublie ses soucis et sifflote, heureux de cette promenade imprévue. C’est la Foire de printemps et,
comme chaque année, les nombreux antiquaires du quartier ont installé des boutiques de fortune
autour de la grande fontaine blanche. […] Les vendeurs proposent de vieilles boîtes de biscuits et des
statuettes d’ivoire, des médailles militaires ou des livres illustrés de Jules Verne.
Paul Thiès, Un printemps vert panique, Rageot.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : jusqu’à, flâner, un souci, siffloter, imprévu, c’est, le printemps, chaque année,
un antiquaire, le quartier, une fontaine, un biscuit, une statuette, une médaille.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : sortir (présent, 3e PS), flâner (présent, 3e PS), faire
(présent, 3e PS), oublier (présent, 3e PS), installer (passé composé, 3e PP), proposer (présent, 3e PP).
• Accorder les adjectifs : une promenade (imprévu), la (grand) fontaine (blanc), des (vieux) boîtes, des
médailles (militaire), des livres (illustré).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Martin, des Quatre-Vents, Saint-Sulpice, la Foire, de fortune, d’ivoire,
de Jules Verne.
◗ Dictée n° 8*
• CONJ : Le futur, pp. 78, 80 et 81
• CONJ : Le passé composé, pp. 82 et 84
• ORTH : Les mots invariables, p. 122
Quand je suis arrivé à la maison, maman m’a grondé parce que j’étais en retard pour le dîner.
Puisque c’est comme ça, c’est promis : demain je quitterai la maison. Papa et maman auront beaucoup
de peine et je ne reviendrai que dans des tas d’années, je serai riche et j’aurai une voiture et un avion !
Sempé, Goscinny, Le Petit Nicolas, Denoël.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : parce que, en retard, le dîner, puisque, c’est, ça, promis, la peine, des tas
d’années.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : arriver (passé composé, 1re PS), gronder (passé composé,
3e PS), être (imparfait, 1re PS), quitter (futur, 1re PS), avoir (futur, 3e PP), revenir (futur, 1re PS), être (futur, 1re PS),
avoir (futur, 1re PS).
201
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 202
◗ Dictée n° 9**
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62, 66 et 72
• CONJ : Le futur, p. 80
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
• ORTH : L’accord du verbe avec son sujet, p. 148
Demain soir, nous serons à Paris. Je connais déjà, mais pas en hiver. Je me demande comment sont
les illuminations de Noël. Ma mère dit que c’est féerique, qu’il y a de la musique dans les rues, des
marrons chauds et des crêpes, des théâtres et des librairies uniquement pour les enfants. Nous irons.
Et si nous avons de la chance, il y aura de la neige le long des quais de la Seine et nous l’entendrons
crisser sous nos pas telles des cigales en été à l’heure de la sieste.
Eglal Errera, Les Premiers Jours, Actes Sud Junior.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : déjà, comment, une illumination, c’est, féerique, un marron, un théâtre, une
librairie, uniquement, un quai, crisser, une cigale, l’heure, la sieste.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : être (futur, 1re PP), connaître (présent, 1re PS), se demander
(présent, 1re PS), dire (présent, 3e PS), aller (futur, 1re PP), avoir (présent, 1re PP), avoir (futur, 3e PS), entendre
(futur, 1re PP).
• Accorder les groupes nominaux : les (illumination), les (rue), des (marron) (chaud), des (crêpe), des (théâtre), des (librairie), les (enfant), le long des (quai), des (cigale).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Paris, Noël, la Seine, telles.
◗ Dictée n° 10*
• CONJ : Le passé composé, pp. 82 et 84
• ORTH : Les homonymes grammaticaux, pp. 124, 126, 128 et 130
• ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, p. 156
Sami est arrivé en France quand il avait sept ans. Il garde un très mauvais souvenir de sa première
année ici. […] Les premières semaines, il s’est senti très seul, passant ses récréations à observer jouer
les enfants autour de lui. Et puis au fil des mois, les autres ont appris à le connaître et à l’apprécier.
Il a compris qu’il était vraiment adopté le jour où un garçon de sa classe l’a invité chez lui pour fêter
son anniversaire.
Véronique Petit, Une sorcière à la maison, Rageot.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : très, mauvais, ici, autour, puis, au fil des mois, connaître, vraiment, chez, un
anniversaire.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : arriver (passé composé, 3e PS), garder (présent, 3e PS),
se sentir (passé composé, 3e PS), apprendre (passé composé, 3e PP), comprendre (passé composé, 3e PS),
être (imparfait, 3e PS), inviter (passé composé, 3e PS).
• Compléter avec -é ou -er : Il a pass… ses journées à observ… jou… les enfants. Les autres ont appris à
l’appréci… . Il était adopt… . Un garçon de sa classe l’a invit… chez lui pour fêt… son anniversaire.
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Sami.
202
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 203
◗ Dictée n° 11*
• CONJ : Le présent de l’indicatif, pp. 62 et 66
• CONJ : Le passé composé, p. 82
• ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, p. 156
À la fin des vacances, j’ai changé la décoration de ma chambre. D’abord, j’ai mis des affiches des Pink
Sisters et Willy Prins au mur. J’ai collé des planètes phosphorescentes au plafond pour faire comme
un univers au-dessus de la lampe en papier. Ensuite, mammy m’a offert un couvre-lit blanc. […] Pour
entrer dans cette cabane, je soulève le couvre-lit puis je le laisse retomber. À l’intérieur, ça sent le
bois et c’est la nuit.
Cécile Roumiguière, Le Journal d’une crevette, Magnard.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : la décoration, d’abord, une affiche, phosphorescentes, un univers, au-dessus,
ensuite, un couvre-lit, l’intérieur, ça, c’est.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : changer (passé composé, 1re PS), offrir (passé composé,
3e PS), soulever (présent, 1re PS), sentir (présent, 3e PS).
• Compléter avec -é ou -er : Pour entr… dans cette cabane, je soulève le couvre-lit. J’ai chang… la décoration.
Je le laisse retomb… . J’ai coll… des planètes phosphorescentes.
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Pink Sisters, Willy Prins, mammy.
◗ Dictée n° 12**
• CONJ : Le passé composé, pp. 82 et 84
• ORTH : L’accord du participe passé, p. 152
Le narrateur est un garçon
Je suis entré dans la chambre rose en poussant doucement la porte et je me suis penché au-dessus
du berceau. Aussitôt un sourire est apparu sur le visage de ma sœur et ses petits bras se sont tendus
vers moi. […] Je me suis confortablement installé dans le canapé et, dès que j’ai approché le biberon
de sa petite bouche, Angelina s’en est emparée et la gloutonne a commencé à tirer sur la tétine avec
la ferveur d’un rescapé du désert saharien.
Jean-Luc Luciani, La sœur qui rend jaloux, Rageot.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : en poussant, doucement, au-dessus, un berceau, aussitôt, vers, confortablement, s’en, la gloutonne, la tétine, la ferveur, un rescapé, saharien.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : entrer (passé composé, 1re PS), se pencher (passé composé,
1re PS), apparaître (passé composé, 3e PS), se tendre (passé composé, 3e PP), s’installer (passé composé, 1re PS),
approcher (passé composé, 1re PS), s’en emparer (passé composé, 3e PS), commencer (passé composé, 3e PS).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Angelina.
203
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 204
◗ Dictée n° 13**
• CONJ : Le passé composé, pp. 82 et 84
• ORTH : Les mots invariables, p. 122
• ORTH : L’accord du participe passé, p. 152
• ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, p. 156
Le narrateur est une fille
Chaque fois que je suis invitée à une fête costumée, maman me propose de me déguiser en japonaise.
Je commence à en avoir vraiment assez de porter toujours le même kimono ! Pour l’anniversaire
d’Élisabeth, j’ai décidé d’être une marquise du XVIIIe siècle. Bien sûr, quand j’ai annoncé ça à maman,
Niko n’a pas pu s’empêcher de se moquer de moi. […] Je me suis redressée de toute ma taille, en le
regardant de haut.
Béatrice Nicodème, Futékati et le drôle de Père Noël, Hachette Jeunesse.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : chaque fois, une Japonaise, vraiment, assez, toujours, un kimono, l’anniversaire,
une marquise, bien sûr, ça, la taille, regardant, haut.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : proposer (présent, 3e PS), commencer (présent, 1re PS),
décider (passé composé, 1re PS), pouvoir (passé composé, 3e PS), se redresser (passé composé, 1re PS).
• Compléter avec -ée ou -er : Je suis invit… à une fête costum… . Maman me propose de me déguis… . Je
commence à en avoir assez de port… le même kimono. Niko n’a pas pu s’empêch… de se moqu… de moi. Je me
suis redress… de toute ma taille.
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Élisabeth, XVIIIe siècle, Niko.
◗ Dictée n° 14*
• CONJ : L’imparfait, pp. 86 et 88
• ORTH : Les homonymes grammaticaux, pp. 126 et 128
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
La plupart des grand-mères sont d’adorables vieilles dames, gentilles et serviables, mais pas celle-là.
Elle passait sa journée, toutes ses journées, assise dans son fauteuil, près de la fenêtre et elle était
tout le temps en train de se plaindre, de bougonner, de ronchonner, de râler et de pester sur tout et
sur rien. […] Elle ne s’intéressait qu’à elle. C’était une affreuse vieille mégère.
Roald Dahl, La Potion magique de Georges Bouillon, trad. M.-R. Farré,
© Roald Dahl Nominee Ltd, © Gallimard.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : la plupart, des grand-mères, celle-là, un fauteuil, tout le temps, en train,
se plaindre, bougonner, ronchonner, râler, pester, c’était, une mégère.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : être (présent, 3e PP), passer (imparfait, 3e PS), être (imparfait, 3e PS), s’intéresser (imparfait, 3e PS).
• Accorder les groupes nominaux : Elles sont d’(adorable) (vieux) (dame) (gentil) et (serviable). Elle passait
(tout) ses (journée) (assis). C’était une (affreux) (vieux) mégère.
204
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 205
◗ Dictée n° 15*
• CONJ : L’imparfait, pp. 86 et 88
• ORTH : La lettre c, p. 100
• ORTH : La lettre s, p. 104
• ORTH : L’accord du participe passé, p. 152
Nous avions quitté la ville de Clermont pour la campagne deux ans auparavant. Mes parents avaient
choisi d’habiter dans une très grande maison, avec un immense terrain où ils se passionnaient pour
le jardinage. […]
Je m’installais à la table de la cuisine pour apprendre mes leçons. C’était un bon poste d’observation.
Une large baie vitrée donnait sur la route qui serpentait et on apercevait les voitures de loin quand
elles commençaient leur montée.
Yves Grevet, C’était mon oncle !, Syros Jeunesse.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : la campagne, auparavant, habiter, un terrain, c’était, une observation, une
baie, serpenter, quand, leur montée.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : avoir (imparfait, 1re et 3e PP), se passionner (imparfait,
3e PP), s’installer (imparfait, 1re PS), apercevoir (imparfait, 3e PS), commencer (imparfait, 3e PP).
• Compléter avec s ou ss : choi…ir, une mai…on, immen…e, pa…ionner, in…taller, la cui…ine, un po…te, une
ob…ervation.
• Accorder les participes passés : nous avions quitt…, ils avaient chois…, une baie vitr… .
◗ Dictée n° 16**
• CONJ : L’imparfait, pp. 86, 88 et 89
• ORTH : L’accord des adjectifs, pp. 140 et 142
Un bûcheron et sa femme vivaient dans une grande pauvreté. Ils mangeaient rarement à leur faim et
quelquefois même, ils n’avaient rien à manger. Cet homme et sa femme avaient deux enfants, un garçon et une fille, prénommés Hansel et Gretel. Hansel était un garçon astucieux, toujours souriant et
de bonne humeur, même dans les moments difficiles. Sa sœur Gretel était douce et gentille. Elle faisait la joie de ses pauvres parents.
Jacob et Wilhelm Grimm, Hansel et Gretel.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : un bûcheron, la pauvreté, leur faim, quelquefois, même, prénommés, astucieux,
toujours, souriant, l’humeur, la joie.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : vivre (imparfait, 3e PP), manger (imparfait, 3e PP), avoir
(imparfait, 3e PP), être (imparfait, 3e PS), faire (imparfait, 3e PS).
• Accorder les adjectifs qualificatifs : une (grand) pauvreté, la (bon) humeur, les (moment) (difficile), elle est
(doux) et (gentil), ses (pauvre) (parent).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Hansel, Gretel.
205
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 206
◗ Dictée n° 17**
• CONJ : L’imparfait, pp. 86 et 88
• ORTH : L’accord des adjectifs, pp. 140 et 142
• ORTH : Les accords dans le groupe nominal, p. 144
Au milieu d’une sombre forêt, dans une caverne humide et grise, vivait un monstre poilu. Il était laid ;
il avait une tête énorme, directement posée sur deux petits pieds ridicules, ce qui l’empêchait de courir. Il ne pouvait donc pas quitter sa caverne.
Il avait aussi une grande bouche, deux petits yeux glauques, et de longs bras minces qui partaient de
ses oreilles et qui lui permettaient d’attraper les souris.
Henriette Bichonnier, Pef, Le Monstre poilu, © Gallimard.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : au milieu, une forêt, une caverne humide, poilu, laid, un pied, ce qui, courir,
donc, glauque, un bras, une oreille.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : vivre (imparfait, 3e PS), être (imparfait, 3e PS), avoir (imparfait, 3e PS), empêcher (imparfait, 3e PS), pouvoir (imparfait, 3e PS), partir (imparfait, 3e PP), permettre (imparfait, 3e PP).
• Effectuer les accords nécessaires : Il (avoir, imparfait) une tête énorme directement (posé) sur deux (petit)
(pied) (ridicule).
Il (avoir, imparfait) une (grand) bouche, deux (petit) (œil) (glauque), et de (long) bras (mince) qui (partir,
imparfait) de ses oreilles et qui lui (permettre, imparfait) d’attraper les souris.
◗ Dictée n° 18*
• CONJ : Le passé simple, p. 90
Sophie passa sa main dans la cage : l’écureuil, effrayé, se sauva dans un coin. Sophie allongea la main
pour le saisir : au moment où elle allait le prendre, l’écureuil lui mordit le doigt. Sophie se mit à crier
et retira promptement sa main pleine de sang. La porte restant ouverte, l’écureuil se précipita hors
de sa cage et se mit à courir dans la chambre.
La Comtesse de Ségur, Les Malheurs de Sophie.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : l’écureuil, effrayé, un coin, saisir, au moment où, le doigt, promptement, le
sang, hors, courir.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : passer (passé simple, 3e PS), se sauver (passé simple, 3e PS),
allonger (passé simple, 3e PS), aller (imparfait, 3e PS), mordre (passé simple, 3e PS), se mettre (passé simple,
3e PS).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Sophie.
◗ Dictée n° 19*
• CONJ : Le passé simple, p. 90
Lena s’assit devant le guéridon, sur la chaise libre, face à la fée, et l’observa avec curiosité. En fait,
elle avait l’air d’une femme plutôt banale – comme celle qu’on voit dans la rue – mais avec un petit
quelque chose que Lena ne repéra pas tout de suite. La fillette finit pourtant par s’en apercevoir : la
fée avait six doigts à chaque main !
Michael Ende, Des parents sur mesure, Hachette Jeunesse.
206
OPF-CM1 /2
18/07/08
10:12
Page 207
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : le guéridon, face, la curiosité, en fait, l’air, plutôt, celle, quelque chose, tout de
suite, pourtant, s’en apercevoir.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : s’asseoir (passé simple, 3e PS), observer (passé simple,
3e PS), avoir (imparfait, 3e PS), finir (passé simple, 3e PS).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Lena, banale.
◗ Dictée n° 20**
• CONJ : L’imparfait, p. 86
• CONJ : Le passé simple, p. 90
• CONJ : L’emploi de l’imparfait et du passé simple, p. 92
Phil s’endormit aussitôt, mais pour peu de temps. Il se réveilla à moitié. Furieux, il mit sa tête sous le
traversin pour essayer de poursuivre un rêve agréable, mais sombra immédiatement dans le cauchemar qu’il redoutait. Phil tombait, tombait, tombait… C’est alors qu’il sentit une patte fraîche sur son
épaule. Il ouvrit instantanément les yeux.
– C’est vous ?
– Je suis arrivé au bon moment, n’est-ce pas ?
Claude Morand, Phil et le crocodile, Nathan.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : aussitôt, peu de temps, la moitié, furieux, le traversin, immédiatement, le cauchemar, c’est alors qu’il, une patte fraîche, une épaule, instantanément, n’est-ce pas.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : s’endormir (passé simple, 3e PS), se réveiller (passé simple,
3e PS), mettre (passé simple, 3e PS), redouter (imparfait, 3e PS), tomber (imparfait, 3e PS), sentir (passé simple,
3e PS), ouvrir (passé simple, 3e PS), arriver (passé composé, 1re PS).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Phil.
◗ Dictée n° 21**
• CONJ : Le passé simple, p. 90
• ORTH : Les homonymes grammaticaux, pp. 124, 126, 128 et 130
• ORTH : Participe passé en -é ou infinitif en -er ?, p. 156
Maître Renard grimpa le tunnel obscur jusqu’à l’entrée de son terrier. Son beau museau pointu surgit
dans la nuit sombre et il se mit à flairer. Il avança d’un centimètre ou deux et s’arrêta. […] Au moment
même où il allait filer droit au trot dans le bois, il entendit ou crut entendre un petit bruit, comme si
quelqu’un avait bougé le pied, très, très doucement sur un tapis de feuilles mortes. Maître Renard
s’aplatit par terre et s’immobilisa, oreilles dressées.
Roald Dahl, Fantastique Maître Renard, trad. M. Saint-Dizier et R. Farré,
© Roald Dahl Nominee Ltd, © Gallimard.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : le tunnel obscur, jusqu’à, un terrier, un museau, flairer, s’arrêter, au moment
même, au trot, le bois, quelqu’un, le pied, un tapis de feuilles mortes, par terre, s’immobiliser, une oreille.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : grimper (passé simple, 3e PS), surgir (passé simple, 3e PS),
se mettre (passé simple, 3e PS), avancer (passé simple, 3e PS), entendre (passé simple, 3e PS), avoir (imparfait,
3e PS), s’aplatir (passé simple, 3e PS).
• Compléter avec -é, -ées ou -er : Il se mit à flair… . Il allait fil… . Quelqu’un avait boug… . les oreilles dress… .
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : Maître Renard, crut.
207
OPF-CM1 /2
23/09/08
7:51
Page 208
◗ Dictée n° 22**
• CONJ : Le passé simple, p. 90
La 4L venait de s’arrêter sur le quai, le long du parapet. Le conducteur et le passager descendirent
dans un ensemble parfait. […] Le conducteur ouvrit le coffre, et les deux étranges personnages sortirent à grand-peine un énorme sac avant de le balancer à l’eau. Ils refermèrent le coffre précipitamment, remontèrent dans la voiture et claquèrent les portières. La 4L s’ébranla. En quelques secondes,
elle avait disparu au bout du quai.
Hélène Montardre, La Nuit du rendez-vous, Magnard.
PRÉPARATION
• Mémoriser les mots suivants : le quai, le long du parapet, le coffre, précipitamment, claquer, une portière,
quelques secondes, au bout.
• Conjuguer au temps et à la personne demandés : venir (imparfait, 3e PS), descendre (passé simple, 3e PP),
ouvrir (passé simple, 3e PS), sortir (passé simple, 3e PP), refermer (passé simple, 3e PP), s’ébranler (passé simple,
3e PS).
• Le jour de la dictée, écrire au tableau : la 4L, à grand-peine, disparu.
CONCEPTION DE COUVERTURE : Delphine d’Inguimbert
CONCEPTION INTÉRIEURE ET MISE EN PAGE : Nicole Hinsinger / Cicero
RELECTURE : Lucie Martinet
DROITS TEXTES : Sophie Delauney
ÉDITION : Virginie Chartrel
Aux termes du Code de la propriété intellectuelle, toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle de la présente publication, faite par quelque
procédé que ce soit (reprographie, microfilmage, scannérisation, numérisation...) sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants
cause est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
L’autorisation d’effectuer des reproductions par reprographie doit être obtenue auprès du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC) - 20, rue
des Grands-Augustins - 75006 Paris - Tél. : 01 44 07 47 70 – Fax : 01 46 34 67 19.
© Éditions Magnard, 2008 - 5, allée de la 2e DB, 75015 Paris
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire