Une présentation sur les discussions de l`équipe de la biodiversité

publicité
Une présentation sur les
discussions de l’équipe de la
biodiversité de l’eau douce
«Beaucoup mieux une réponse approximative à la bonne
question, qui est souvent vague, qu’une réponse précise
à la mauvaise question, qui peut toujours être faite plus
précise.»
"Far better an approximate answer to the right question,
which is often vague, than an exact answer to the wrong
question, which can always be made precise."
John W. Tukey
le 12 mars 2014
Dr. Alyre Chiasson
Nous cherchons des mécanismes qui permettent à
maintenir la fonction, la structure et la composition des
écosystèmes de l’eau douce
Exemples de fonctions :
Fécondité, mortalité,
croissance, les réseaux
trophiques et d’autres
associations alimentaires
Nous utilisons des indicateurs à la
place des mesures directes
Exemples: les rapports
d’abondance, des
changements dans la
distribution des tailles, des
espèces clés et
parapluies.
Définition et questions
• La biodiversité dulcicole inclut toute
espèce où le cycle de vie dépend des
milieux lentiques, lentiques ou les deux.
• Point de départ:
– quel est l’état de la biodiversité dulcicole
actuelle ou le long de l’échelle de l’état
< naturel -------- à dégradé>
• La question
– quel est l’impact des activités humaines sur la
biodiversité locale et régionale .
Facteurs de stress, seuils et
cibles
• Facteurs de stress
– souvent des activités humaines, mais pas
dans tous les cas.
• changements climatiques, tempêtes, pollution,
utilisations des ressources naturelles
• Seuil
– le point où il y a un changement dans l’état
de l’écosystème
• des changements dans les niveaux ou les réseaux
trophiques
• bien de savoir, mais mieux d’éviter
Noyau 1 d’espèces
Noyau 2 d’espèces
Puits
énergétiques
Succession
Dégradation
Complexité
Énergie potentielle
Perturbation de seuil
Cibles
• Les cibles relatives à la biodiversité
correspondent à des énoncés des
résultats souhaités par rapport à des
valeurs particulières
• Exemple de cible: La cible de la
Biodiversité 2010 de l’UE (déclarée en
2001). La cible était de mettre fin en 2010
au déclin mondial de la biodiversité.
Indicateurs
• Ils nous renseignent sur l’état de
l’écosystème plutôt que les besoins
spécifiques d’une espèce.
– Exemple: les guildes alimentaires nous
informent sur l’état des réseaux trophiques
– Les indicateurs devraient nous avertir avant
qu’il y ait un changement dans l’état d’un
écosystème.
Biodiversité
• La biodiversité existe à différentes
échelles de l’espace et de temps
• Les unités de gestion doivent être assez
larges pour capter l’information au sujet de
l’état de l’écosystème qui est peu possible
au niveau local. (filtre grossier au filtre
fin)
Niveau régional
Facteurs naturels
Immigration, émigration,
climat, géologie,
végétation
Qualité d’eau
Ombrage,
Prédateurs
Composition du gravier,
interactions
communautaires, oxygène,
débit
Niveau I – Bassin versant
Filtre grossier
Niveau II - Segment
Niveau III - Tronçon
Niveau IV –
radiers,
fosses,
courants
Impacts humains
Réchauffement, pluie
acide, couche d’ozone
Utilisation des terres
- augmentation de
turbidité
Chemins, chalets
Sédimentation,
pertes des bandes
riveraines
NiveauFiltre
localfin
des espèces
L’importance de l’échelle dans la détermination de l’intégrité écologique.
Malmqvist (2002).
Outils
• le radar thermique à balayage frontal
(FLIR)
• la topographique aéroporté (LiDAR)
• SIG
– peut être utilisé pour fournir des attributs de
classification d’habitat
• des protocoles de risques (Ecological Risk
Index, Limberly 2007)
Modèles de prédiction de la
distribution des espèces
• Rodríguez-Castañeda G, Hof AR, Jansson R, Harding LE (2012)
Predicting the Fate of Biodiversity Using Species’ Distribution
Models: Enhancing Model Comparability and Repeatability. PLoS
ONE 7(9): e44402.
• Gusian et al. 2013. Predicting species distributions for conservation
decisions. Ecological letters. 16(12): 1424-1435.
Outils gratuits R
Proposition écrite
Projet pilote pour la Miramichi
• la collecte de l’information physique et
biologique avec une attention particulaire aux
espèces en péril
• l’établissement d’échelle de filtre grossier au
filtre fin
• l’intégration de l’information dans une base de
données
• le choix des indicateurs/seuils
• l'établissement d'un cadre décisionnel ou d’une
piste de développement.
«En fin de compte, nous conserverons
seulement ce que nous aimons, nous
aimerons ce que nous comprenons, nous
comprendrons seulement ce qu'on nous a
enseigné»
“In the end, we will conserve only what we
love. We will love only what we understand.
We will understand only what we are
taught”.
Baba Dioum (IUCN, 1968)
• http://www.gap.uidaho.edu/Bulletins/12/Ov
erview_MissouriAquatic.htm
Téléchargement
Explore flashcards