4.04 Perception de l`environnement et commande du mouvement

publicité
Leçon n°4 – Perception de l’environnement et commande du mouvement
Introduction
Dans notre vie quotidienne nous réagissons à des éléments de notre environnement tels
que la sonnerie du collège, des signes, etc. Comment notre organisme perçoit-il
l’environnement? Comment expliquer les réactions de notre organisme face aux
stimulations de l’environnement?
I. Perception de notre environnement
Analyse de quelques réactions à des évènements.
Une stimulation est une modification physique (ex. pression sur la peau) ou chimique (ex.
odeur) permettant de déclencher une réponse de notre organisme.
La stimulation est reçue par un organe sensoriel aussi nommé récepteur (ex oreille,
œil).
Comment le récepteur communique-t-il vers les organes qui vont effectuer le mouvement
de réaction ?
II. Relation entre les récepteurs et les muscles
Tâche complexe : Expliquer comment le récepteur communique vers les organes qui
effectuent le mouvement de réaction.
Observation d'une dissection d’un animal...
On constate qu’il y a un nerf reliant le récepteur aux centres nerveux (cerveau, moelle
épinière). D’autres nerfs relient ces centres nerveux aux muscles.
Remarque : Les muscles étant les organes qui effectuent le mouvement final on les
nomme organes effecteurs.
Comment intervient chacun des organes intermédiaires entre les récepteurs et les
muscles ?
Recherche d'informations sur le rôle d'organes.
Après réception de la stimulation le récepteur élabore (=crée) un message nerveux
sensitif. Ce message nerveux sera transmis aux centres nerveux par un nerf sensitif.
Le cerveau est un centre nerveux qui analyse les messages nerveux sensitifs et élabore,
en réponse, des messages nerveux moteurs.
Les messages nerveux moteurs sont élaborés par les centres nerveux (cerveau, moelle
épinière). Ces messages sont transmis par des centres nerveux (moelle épinière) et par
les nerfs moteurs jusqu’aux muscles.
Le système nerveux est l’ensemble formé par les centres nerveux et les nerfs. Il met en
relation les organes sensoriels et les muscles.
Lec404.odt
1/3
Schématisation de la relation entre les récepteurs et les organes effecteurs.
Observation microscopique d'un nerf et de neurones.
Annotation d’un croquis de neurone.
L’observation microscopique du cerveau permet de découvrir les cellules nerveuses
aussi nommées neurones. Un neurone est constitué d’un corps cellulaire muni de
prolongements cytoplasmiques (voir croquis).
La perception de l’environnement et la commande du mouvement supposent l’existence
de communications au travers d’un réseau de neurones.
Comment le message nerveux passe-t-il d’un neurone à un autre ?
Observation d'une photographie d'une synapse vue au microscope.
Exploitation d'un schéma.
La cellule nerveuse ou neurone transmet les messages nerveux aux autres cellules en
produisant des messagers chimiques au niveau des synapses. La synapse est donc une
zone de contact et de communication chimique entre deux neurones (voir pages 108 et
109).
Schématisation du fonctionnement d’une synapse.
Comment expliquer que dans certaines situations le système nerveux semble perturbé ?
III. Perturbations du système nerveux
Recherche autonome d'informations sur les perturbations du système nerveux.
ou
Exploitation de données sur les effets du bruit, de la fatigue et de l’alcool.
Lec404.odt
2/3
Le fonctionnement du système nerveux peut être perturbé dans certaines situations
(ex. écoute d’un baladeur) et par la consommation de certaines substances (ex. alcool,
médicaments).
Les récepteurs sensoriels peuvent être gravement altérés (=abîmés) par des agressions
de l’environnement (ex. bruit trop fort).
Les relations entre organes récepteurs et effecteurs peuvent être perturbées par la
fatigue ou par la consommation ou l’abus de certaines substances. Ces substances
modifient l’action de messagers chimiques au niveau des synapses.
Conclusion
Notre organisme perçoit l’environnement grâce au fonctionnement des récepteurs. Grâce
au système nerveux, la stimulation perçue entraînera une réaction appropriée (adaptée)
de notre organisme. Ce fonctionnement peut être perturbé dans certaines situations ou
par certaines substances.
Lec404.odt
3/3
Téléchargement
Explore flashcards