Clef des Caryophyllacées d`Auvergne / Limousin

publicité
Caryophyllacées
Clef des Caryophyllacées d'Auvergne / Limousin
(images Henri Maleysson, Pascal Duboc, Liliane Pessotto – dessins extraits de Costes)
1- Fleurs à pétales nuls ou quasi nuls
A
B
C
1-1 sépales soudés sur environ un tiers à la moitié du calice
 sépales à pointe fine nettement courbée (A), finement marginés de blanc................................
….................................................................... Scléranthe à crochets – Scleranthus uncinatus
 sépales à pointe non nettement courbée
 sépales aigus peu ou pas marginés de blancs (B)
 sépales sans marge blanche, plante naine, calice <3mm ….........................................
…....…................................................... Scléranthe polycarpe – Scleranthus polycarpos
 sépales finement marginés de blanc, plante <15cm, calice 4-5mm ….........................
…...….............................................................. Scléranthe annuel – Scleranthus annuus
 sépales obtus largement marginés de blanc (C) …......................…....................................
….....….................................................................. Scléranthe vivace – Scleranthus perennis
1-2 sépales nettement séparés
 sépales herbacés verts, plante +/- dressées
 5 sépales, plante couchée ascendante, vert jaunâtre, fournie, à feuilles ovales en pointe,
2-3 étamines ….................................................................... Stellaire pâle – Stellaria pallida
 4 sépales, petite plante dressée en touffe, feuilles linéaires, 4 étamines …..........................
.......…..................................................................................... Sagine apétale – Sagina apetala
 sépales à marge +/- scarieuses, brillante, plante couchées radicantes
 fleurs regroupées en petites têtes (<1Omm) insérées à la base des feuilles, sépales à marge
brièvement scarieuse, bractées scarieuses < feuilles florales glabres …...................................
….....................................…..… Paronique à feuilles de renouée – Paronychia polygonifolia
 fleurs regroupées en têtes de 10-15mm, sépales largement scarieuses, bractées scarieuses
cachant les feuilles florales sub-glabres …........... Paronique argentée – Paronychia argentea
174
Caryophyllacées
2- Fleurs à pétales blancs au moins sur la face supérieure, parfois colorés sur la face externe, plus
ou moins développés et découpés
1
2
3
2-1 calice à sépales soudés sur au moins la moitié de leur longueur (1) ; plante >20-30 cm
 Pétales profondément bifides (2 - 3)
 plante produisant à maturité des baies noires (d'abord vertes)
 port mou, non dressé, baie bien visible à maturité sur calice s'ouvrant (vert peu
veiné – 2) ......................................................... Cucubale à baies – Cucubalus baccifer
 port dressé, fleurs en grappe unilatérale longue et penchée, baie cachée au fond du
calice globuleux fortement veiné (3) …........................... Silène enflé – Silene vulgaris
4
5
 plante toujours à port dressé, ne produisant pas de baie noire
 pétales à divisions larges blanches sur les 2 faces (4), calice à nervures vertes............
…..................................................................... Compagnon blanc – Silene latifolia
 pétales à divisions fines, étroites, face externe des pétales souvent plus ou moins
teintée veinée de couleur rosâtre, violacée, bleuâtre (5)
 fleurs isolées regroupées en 1 ou 2 grappes spiciformes, +/- unilatérales
nombreuses fleurs entièrement blanches, calice fusiforme veiné de
vert, très longs styles dépassant largement les fleurs, plante ornementale ….....
…............................….................................... Silène bifurqué – Silène bifurqué
fleurs nettement pédonculées, écartées de la tige, avec pétales à face
externe bleu violacé pâle (5), calice fusiforme veiné vert pourpré, 2-3 fleurs
par tige (très rare en altitude) .............................…. Silène cilié – Silene ciliata
fleurs sub-sessiles, dressées, avec pétales à face externe bleuâtre, calice
fusiforme veiné de vert, au moins 6-8 fleurs par tige …....................................
…................................................................... Silène nocturne – Silene nocturna
175
Caryophyllacées
 fleurs regroupées par 2-4 en plusieurs grappes penchées unilatérales, pétales
verdâtres sur la face externe, longs styles …............Silène penché – Silene nutans
 fleurs isolées, non en grappes unilatérales et/ou penchées
fleurs blanches dressées en panicule ramifié, lâche, calice hirsute nervuré de
vert rouge, en massue allongée, atténué vers la base ….......................................
…........................................................................ Silène d'Italie – Silene italica
fleurs à face externe verdâtre ou rougeâtre, dressées, solitaires, longuement
pédonculées, calice court un peu renflé, glabre, peu veiné …............................
…....…........................................................ Silène saxifrage – Silene saxifraga
 Pétales non profondément bifides, denticulés ou à peine échancrés
6
7
 fleurs sub-sessiles (6) en grappe dressée, pétales denticulés, calice hirsute, veiné …........
…........................................................................................ Silène de France – Silene gallica
 fleurs longuement pédonculées en panicule lâche et ramifié, pétales échancrés (7), calice
glabre …......................................................................... Silène des rochers – Silene rupestris
2-2 calice à sépales nettement séparés sur quasiment toute leur longueur
 feuilles linéaires, en fascicules, verticilles, plante peu élevée : petites touffes < 25cm
 graine sombre sans aile périphérique (A), feuilles avec un nervure ....................................
…............................................................................ Spergule des champs – Spergula arvensis
A
B
 graine sombre nettement ailée sur la périphérie (B), feuille sans nervure
 aile sombre, fleur en général à 10 étamines …..........................................................
….................................................................. Spergule de Morison – Spergula morisonii
 aile claire, fleur à 5 étamines................. Spergule à 5 étamines – Spergula pentendra
176
Caryophyllacées
 feuilles simples, opposées, linéaires ou ovales
 fleur à pétales entiers
 4 sépales et pétales
 sépales lancéolés en pointe aiguë (C), plante +/- dressée
 pétales < sépales
2 styles, base de la plante ligneuse, plusieurs tiges partant de la souche,
feuilles très étroites …................ Buffonie paniculée – Bufonia paniculata
 4 styles, plante entièrement herbacée, tige isolée droite, feuilles ovales
lancéolées …......................................... Sabline dressée – Moenchia erecta
 pétales > sépales, feuilles longuement linéaires étroites, plante couchée en
touffe …..................................... Sabline des mousses - Moehringia muscosa
C
D
E
 sépales ovales obtus (D), pétales < sépales, plante couchée ascendante …..........
…................................................................... Sagine couchée – Sagina procumbens
 5 sépales et pétales
 pétales denticulés > sépales ovales en pointe, fleurs en petite ombelle à
pédicelles de taille différente, certains complètement réfractés vers le bas (E) ….....
…..................................................... Holostée en ombelle – Holosteum umbellatum
 pétales entiers
3 styles (F) , plante insignifiante en général <15cm
 pétales < sépales
╠ feuilles fines lancéolées
 sépales verts, herbacés pas ou à peine scarieux, lancéolés
F
en pointe, pétales lancéolés, larges à la base, plante en
général +/- poilue glanduleuse (distinction difficile entre les
3 espèces longtemps regroupées sous Minuartia hybrida!!!)
 8-10 étamines, plante glabre ou poilue glanduleuse,
fleur de 3- 4 mm, pétales bien visibles de 2-3 mm (A)
....................Minuartie intermédiaire – Minuartia hybrida
 3-5 étamines, plante toujours glanduleuse, fleur
<3mm, pétales < 2mm
 poils glanduleux dans toute l'inflorescence
(pédicelles, bractées, sépales) ….............................
..................Minuartie visqueuse – Minuartia viscosa
A
 poils glanduleux localisés sur les sépales et
sommet des pédicelles, pétales minuscules, sépales
étroits .................…...................................................
Minuartie méditerranéenne – Minuartita mediterranea
177
Caryophyllacées
 sépales quasi entièrement scarieux avec nervure
médiane verte, pétales très courts 2 fois moins longs que
sépales, plante très grêle, ramifiée dés la base,
entièrement glabre …........................................................
........... Spergulaire des moissons – Spergularia segetalis
╠ feuilles oblongues spatulées, les médianes verticillées par
4, fleurs blanches verdâtres à pétales très courtes, regroupées
en petites cymes fournies, feuilles …................................
….............. Polycarpe à 4 feuilles – Polycarpon tetraphyllum
 pétales bien développés = ou > sépales
B
C
 sépales lancéolés acuminés à marge largement blanche (B)
scarieuse, pétales = sépales............................................................
…..................................... Minuartie à rostre – Minuartia rostrata
 sépales ovales lancéolés à bord à peine scarieux, pétales en
général > sépales (C)
 feuilles linaires étroites, pointues, dressées, bractée 4-5
fois plus courte que le pédicelle floral, sépales à 3 nervures
................................ Minuartie printanière – Minuartia verna
 feuilles linéaires étroites, obtuses, recourbées incurvées,
bractée 2 fois plus courte que le pédicelle floral, sépales à 5-7
nervures .............… Minuartie recourbée – Minuartia recurva
5 styles , feuilles linéaires ou ovales, pétales = ou < sépales
 feuilles linéaires, fines, sépales ovales obtus
 plante pubescente glanduleuse, densément gazonnante, capsule
dépassant peu le calice ................... Sagine subulée – Sagina subulata
 plante glabre, gazonnante, capsule environ 2 fois plus longue que le
calice ….................................... Sagine de Linnée – Sagina saginoïdes
178
Caryophyllacées
 feuilles ovales en pointe, sépales ovales pointus
 feuilles sessiles, pédicelle floral environ égal à la fleur, capsule (à
dents dressées) dépassant le calice .....................................................
…................... Sabline à feuilles de serpolet – Arenaria serpyllifolia
 feuilles brièvement pétiolées, pédicelle floral 3-4 plus long que la
fleur, capsule (à dents recourbées) inférieure au calice …....................
….................................. Sabline à 3 nervures – Moehringia trinervia
 fleur à pétales profondément bifides ou nettement échancrés
 pétales profondément bifides (donnent l'impression de 10 pétales)
 feuilles ovales en cœur, acuminées, tige ronde
 pétales fins dépassant largement les sépales
 3 styles, plante de sous bois de montagne à port dressé …....................
….................................................... Stellaire des bois – Stellaria nemorum
 5 styles, plante des lieux frais et humides à port mou s'appuyant sur la
végétation voisine ….............. Céraiste aquatique – Myosoton aquaticum
 pétales elliptiques < sépales, 3 styles
 8-10 étamines …........................ Stellaire négligée – Stellaria neglecta
 3-5 étamines …....................... Stellaire intermédiaire – Stellaria media
 feuilles linéaires, tige à 4 angles
 pétales fins < sépales à bord nettement blanc scarieux, plante gracile des
lieux humides ….................................... Stellaire des sources – Stellaria alsine
 pétales > sépales
 feuilles lancéolées, plante non inféodée aux lieux humides
 fleurs < 2,5 cm à pétales assez larges fendus sur environ la moitié
…..................…......................... Stellaire holostée – Stellaria holostea
 fleurs < 1,5cm à pétales fins largement fendus au delà de la
moitié …................................. Stellaire graminée – Stellaria graminea
 feuilles lancéolées linéaires, étroites, plante inféodée aux zones
humides, fleur < 2cm à pétales longuement fendus, plante vert glauque
….................…............................ Stellaire des marais – Stellaria palustris
179
Caryophyllacées
 pétales échancrés au plus sur la moitié du pétale, 5 styles
 pétales nettement plus longs que les sépales, fleurs >10mm
 fleurs grandes >15mm, sépales à bord non scarieux
 feuilles linéaires 3 à 4 plus longues que larges
 plante entièrement cotonneuse vert cendré, poils assez longs, fleurs
>2cm, pétales à divisons larges, plante ornementale ...........................
..................................... Céraiste tomenteux – Cerastium tomentosum
 plante verte velue à poils courts, fleurs <2cm, pétales à divisons
étroites …..................…... Céraiste des champs – Cerastium arvense
 feuilles ovales environ 2 fois plus longues que larges, plante laineuse
verte, plante d'altitude …............. Céraiste des Alpes – Cerastium alpinum
 fleurs petites <15mm, sépales à marge scarieuse, plante verte à pilosité
courte, feuilles 2-3 fois plus longues que larges ….............................................
…...................................................... Céraiste commun – Cerastium fontanum
 pétales égaux ou dépassant à peine les sépales, fleurs < 10mm
 sépales sans marge scarieuse, à poils longs dépassant la pointe des sépales
 pédicelle floral = au calice, fleurs regroupées en glomérules serrés
….....…..................…........... Céraiste aggloméré – Cerastium glomeratum
 pédicelle floral à maturité 2-3 fois plus long que le calice, fleurs en
court panicule ….. Céraiste à pétales courts – Cerastium brachypetalum
A
B
 sépales à marge +/- scarieuse, à pilosité ne dépassant pas ou à peine la
pointe des sépales
 pétales légèrement > sépales, sépales à poils simples et glanduleux
 sépale à peine scarieux en pointe (A), capsule 1 fois plus longue
que le calice …................…....... Céraiste nain – Cerastium pumilum
 sépale largement scarieux (B), capsule 1 fois plus longue que
le calice, certains pédicelles floraux réfractés vers le bas ....................
…............................. Céraiste des sables – Cerastium semidecandrum
 pétales < sépales, sépales seulement à poils glanduleux, à peine scarieux
en pointe, capsule presque 2 fois plus longue que le calice …......................
….......…................................. Céraiste ramifié – Cerastium ramosissimum
180
Caryophyllacées
3- Fleurs à pétales colorés +/- vivement sur les 2 faces de rose pâle, lilas, mauve, rouge
3-1 Pétales entiers ou échancrés
 fleurs regroupées en corymbe +/- dense au sommet de la tige florale
C
D
 corymbe de fleurs entouré par des écailles (C), petites fleurs mauve pâle, tige droite à peu
de feuilles linéaires étroites …................................... Œillet prolifère – Petrorhagia prolifera
 corymbe de fleurs non entouré par des écailles (D)
 calice velu
 5 styles, grandes fleurs rose vif, pétales échancrés, plante velue, cotonneuse vert
glauque, feuilles oblongues lancéolées (plante importée) ….....................................
…....................................…........................ Silène fleur de Jupiter – Silene flos-jovi
 2 styles, fleurs rose vif à pétales entiers, plante velue glanduleuse surtout
au sommet de la tige, petites feuilles elliptiques........................................................
…................................................. Saponaire de Montpellier – Saponaria ocymoides
 calice glabre
 calice en massue à nervures saillantes, 3 styles, plante visqueuse collante au
sommet des tiges, fleurs rose vif à pétales un peu échancrés …...............................
…..…...................................................................... Silène arméria – Silene armeria
 calice oblong à très fines nervures, 2 styles, plante non collante, fleurs rose pâle
à pétales entiers …............................... Saponaire officinale – Saponaria officinalis
 fleurs regroupées en panicule +/- allongé
 grappe florale étagée en plusieurs verticilles de fleurs (1), espacés, fleurs rose rouge,
calice rouge glabre, tige rouge fortement visqueuse collante.............................................
…......................................................................................... Silène visqueux – Silene viscaria
1
2
3
 grappe florale +/- allongée sans verticille
 calice fortement renflé (2) à nombreuses nervures vertes (>20), fleurs rose vif à
pétales échancrés, très localisée et indigénat douteux ...Silène conique – Silene conica
 calice un peu renflé à la base (3) à peu de larges nervures (10) vertes
interconnectées, fleurs à court pédicelle, pétales bifides roses, feuilles obovales
spatulées …................................................................... Silène de nuit – Silene noctiflora
181
Caryophyllacées
4
5
 calice à peine renflé, grandes fleurs rose rouge à pétales bifides (4), feuilles ovales
en pointe …................................................................ Compagnon rouge – Silene dioica
 calice allongé, hirsute, petites fleurs sessiles en grappe étirée, pétales entiers blancs
et rouges ou roses(4)................var. quinquevulnera de Silène de France – Silene gallica
 fleurs isolées ou en cyme lâche ou courte
 plante grêle, +/- couchée ascendante à petites feuilles linéaires, fleurs <10mm
 calice à sépales soudés
 fleurs rose veiné, pétales ovales... Gypsohile des murailles – Gypsophila muralis
 fleurs rosulées, pétales émarginés …..Gypsophile rampante – Gypsophila repens
 calice à sépales séparés
 10 étamines, feuilles linéaires fines
 fleurs rose pâle à pétales dépassant un peu les sépales, en cyme courte sans
feuille, graine ailée......................... Spergulaire marginée – Spergularia media
 fleurs rose vif à pétales = ou < aux sépales, en cyme courte feuillées, graines
sans ailes …............................................ Spergulaire rouge – Spergularia rubra
 5 étamines, feuilles linéaires un peu épaisses, fleurs rosées, pétales < sépales,
plante rare inféodée aux sources salées ….. Spergulaire du sel – Spergularia marina
182
Caryophyllacées
 plante +/- élevée, dressée, fleurs > 10 mm de diamètre
A
B
C
 présence d'un calicule sous le calice glabre (A), plante peu élevée (<20cm),
feuilles linéaires, glabres, petites fleurs solitaires en cyme très lâche, pétales
blancs dessus et roses fortement veinés de rouge dessous..................................
…....................….............................. Oeillet saxifrage – Petrorhagia saxifraga
 pas de calicule, plante dépassant largement les 30cm
 grandes pétales mauves dépassés par des sépales lancéolés linaires
(B), velus, soudés dans leur moitié inférieure ............................................
......................................................... Nielle des blés – Agrostemma githago
 pétales rose pâle veinés de rose foncé, calice glabre à courts
sépales soudés (C) …............... Saponaire des vaches – Vaccaria hispanica
 pétales rouge (parfois rosulés) veinés de pourpre, calice court
velu, plante vert glauque cotonneuse, origine ornementale ….....................
….......................................................... Silène coronaire – Silene coronaria
3-2 Pétales à marge denticulée à profondément laciniée
D
E
 pas de calicule (D), calice à sépales soudés, nervures rouges, pétales roses profondément
découpés en 4 lanières inégales ….............................. Silène fleur de coucou – Silene flos-cuculi
 présence d'un calicule à la base du calice (E)
 fleurs à pétales très profondément et finement découpés (images page suivante)
 pétales laciniés environ sur la moitié, calicule à bractées lancéolées atteignant la
moitié du calice ….............................. Oeillet de Monptellier – Dianthus hyssopifolius
 pétales laciniés au delà du milieu, calicule à bractées ovales en pointe ne dépassant
pas le quart du calice …......................................... Oeillet superbe – Dianthus superbus
183
Caryophyllacées
 fleurs à pétales simplement denticulés
 fleurs regroupées en petit corymbe cerné de bractées
 écailles du calicule herbacées longues et fines aussi longues ou dépassant le
calice
 fleurs peu nombreuses à pétales étroits rose vif mouchetés de blanc, calice
et calicule velus, plante à pilosité courte ... Oeillet arméria – Dianthus armeria
 fleurs nombreuses à pétales rouges ponctués de blanc, calice, calicule, plante
glabres …..................................................... Oeillet barbu – Dianthus barbatus
 écailles du calicule coriaces, plus courte que le calice, pétales rose vif non
mouchetés, larges, bractées coriaces, calice et calicule glabres ….............................
…..........….................................... Oeillet des chartreux – Dianthus carthusianorum
 fleurs isolées ou par 2-3 sans involucre de bractées
A
B
C
 écailles du calicule larges et courtes 4-5 fois < calice (A) , calice très
allongé ................................................... Oeillet giroflée – Dianthus caryophyllus
184
Caryophyllacées
 écailles du calicule étroites en pointe atteignant au plus la moitié du calice
 pétales bien denticulés, présentant un cercle rouge (B-C), écailles du
calicule atteignant la moitié du calice, plante vert franc
 plante glabre, fleurs rouges, écailles du calicule assez larges, à pointe
courte, pétales contigus (B) ............ Oeillet des bois – Dianthus sylvaticus
 plante pubérulente, fleurs rose vif, écailles du calicule à pointe fine,
pétales ne se recouvrant pas (C) .......... Oeillet couché – Dianthus deltoides
 pétales roses sans cercle rouge
 plante vert glauque, pétales larges à peine denticulés, mauve pâle,
écailles du calicule ne dépassant pas le tiers du calice ….......................
.............................................. Oeillet bleuâtre – Dianthus gratianopolitanus
 plante vert franc, pétales nettement dentés, rose vif, calicule atteignant
la moitié du calice …................... Oeillet du granite – Dianthus graniticus
4- Fleurs à pétales jaunes verts
Fleurs en verticilles étagés sur la tige, tige droite visqueuse dans le haut, feuilles caulinaires linéaires,
basales spatulées en rosette ….........…................................................... Silène à oreillettes – Silene otites
185
Téléchargement
Explore flashcards