Le Chat - Bibliothèque municipale de Senlis

publicité
Biomimétisme ?
Quand la science s'inspire de la nature
pour inventer des produits ou solutions durables
LE CHAT
Des reflets dans la nuit
pupille extrêmement dilatable (plus la lumière est
faible, plus elle s'ouvre) et une couche de cellules,
appelée le tapetum, tapisse le fond de l’œil.
 Fonctionnant comme un miroir, cette couche
réfléchit les rayons lumineux qui traversent une
seconde fois la rétine (ce qui revient à doubler
la lumière disponible).
 C'est le tapetum qui vaut au chat son regard phosphorescent.
Applications technologiques
 En 1934, Percy Shaw dépose le
brevet de son invention, qu'il nomme
« réflecteur œil de chat » ou « cat's eye »
 Il a mis au point un dispositif
équivalent au tapetum du chat en fixant
une plaque d'aluminium derrière des
lentilles de verre.
Et plus encore..
Absorber les chocs
 À quoi les félins doivent-ils leur incroyable élasticité ?
 À une particularité de leur squelette. Leurs clavicules
sont reliées à la colonne vertébrale non par une
articulation, mais seulement par un ligament. Cette
position "flottante" joue le rôle d'un absorbeur de chocs,
qui leur permet de retomber sur leurs pattes antérieures
sans que l'impact du bond soit immédiatement transmis
aux vertèbres.
 Cette conformation est à l'étude pour fabriquer des
"pare-chocs" pour les bus ou les trains.
 Publication : Ville de Senlis – Bibliothèque Municipale - 2013
© Extrait du livre Quand la nature inspire la science, Éditions Plume de carotte, Photographies de Yannick Fourié.
Propriétés naturelles  Les yeux du chat sont adaptés à la vision nocturne :
Téléchargement
Explore flashcards