Dernier laboratoire: Le transformateur - mines2010-21

advertisement
Dernier laboratoire: Le transformateur
(Sébastien Beaupré)
Comment fonctionne un transformateur ?
La principale fonction d’un transformateur est de modifier les tensions et les intensités
d’un courant alternatif. Pour que la tension soit transférée d’un fil à l’autre, il doit y
avoir une variation dans le champ magnétique. En fait, c’est le transfert du courant
entre les champs magnétiques des solénoïdes qui modifie les valeurs de la tension du
courant. La principale utilité des transformateurs est de réduire (de beaucoup) les
pertes dues à un long trajet du courant. Étant donné que le Québec est un territoire très
vaste, Hydro-Québec en utilise beaucoup. Grâce au transformateur, ils augmentent le
voltage et cela fait en sorte que l’ampérage diminue et ce, en gardant la même
puissance de courant, c’est merveilleux !
Un transformateur peut-il fonctionner en courant continu ?
Absolument pas, car pour qu’un transformateur fonctionne, il doit y avoir un transfert
d’énergie d’un champ magnétique à l’autre, crée par la variation de l’ondulation
électrique. Sachant qu’il n’y a aucune variation de l’onde électrique dans un courant
continu, on comprend facilement pourquoi c’est impossible.
Le rapport du nombre de tours a-t-il un lien avec les résultats obtenus ?
Tout comme un solénoïde, plus le nombre de tours est grand, plus le champ magnétique
crée est puissant. La variation du voltage dépend directement du nombre de tours. En
effet, pour que la tension varie, il doit y avoir une différence entre le nombre de tour
des deux fils enroulés. C’est cette différence qui fait augmenter ou diminuer la tension.
Si le fil #1 a deux fois plus de tours que le fil #2 et que le courant circule du #1 au #2, la
tension va doubler. Et au contraire, si le courant circule du #2 au #1, la tension va
diminuer de moitié.
Donc la réponse est oui !
Est-ce que notre transformateur peut être considéré comme performant ?
Il y a deux raisons qui font en sorte que notre transformateur n’est pas performant. La
première et la plus importante est qu’il n’y avait pas de pas de cœur en métal, donc
magnétique. En effet, un tubage en métal aurait été beaucoup plus performant qu’un
tubage en plastique qui fond et qui offre un mauvais transfert magnétique. La deuxième
raison est que suite à un malentendu, nous avons construis un transformateur de un
pouce de long au lieu de deux pouce de long. De plus, suite à des douleurs aux mains et
à des étourdissements, les bobines de fil étaient un peu croches.
Téléchargement