Séquence sur Exécuteur 14, Adel Hakim (Théâtre)

publicité
Séquence sur Exécuteur 14, Adel Hakim (Théâtre)
Avant de commencer, demander aux élèves un commentaire sur le titre (1/4 d’heure) puis leur
donner la lecture intégrale à la maison (entre ¾ d’heure et 2 heures selon les élèves)
Première séance :1 heure
Recueillir les impressions après lecture :
« Ce n’est pas du théâtre » : il est tout seul, il ne se passe rien, il n’y a pas de découpage en
scènes. Récapituler les connaissances sur le vocabulaire : intrigue, nœud, péripéties et voir si
on peut continuer à l’appliquer. La réponse est « oui, mais » et permet de préparer la lecture
analytique du premier tableau.
« C’est tragique » : il ne peut rien faire. Faire le point sur la différence entre le tragique au
théâtre et le registre tragique
« C’est bizarre » : il y a des mots qu’on ne connaît pas, on reconnaît les religions dans
Adamites et Zélites : alors pourquoi a-t-il transformé les noms ? prépare l’étude de la langue.
deuxième séance : 1 heure 1/2
Lecture analytique du premier tableau : une scène d’exposition ?: constantes (l’histoire du
personnage) et transformations (didascalies, monologue et/ou soliloque ?)
Travail à la maison : repérer les différents tableaux sur l’ensemble de la pièce et leur donner
un titre très court
Troisième séance : 1 heure ½
Confronter les découpages et titres proposés.
Repérer l’alternance entre les tableaux descriptifs (bombardements, images de guerre, …) et
les tableaux narratifs (premier barrage, viol, arrivée de l’exécuteur)
Chercher les raisons de cette alternance : un destin individuel dans une guerre collective
Quatrième séance : 1 heure
Lecture analytique de la scène de la mort de Petite amie : qu’est-ce qui peut surprendre le
lecteur ou le spectateur ? Comment parvient-il à exprimer la souffrance sans le registre
pathétique ? Rapprochement avec une écriture cinématographique : les gros plans, les effets
de montage.
Cinquième séance : 2 heures
L’étude du langage : repérage du mélange des niveaux de langue, des constructions
spécifiques (phrases nominales, juxtaposition), du mélange des langues, des néologismes et
proposer une interprétation : un langage désarticulé pour un personnage détruit.
Sixième séance : 1 heure
Lecture analytique du dernier tableau : le caractère évasif : qu’arrive-t-il au personnage, on ne
sait pas vraiment. Pourquoi ?
Septième séance : 1 heure
Etude du personnage : on retrouve des aspects théâtraux et d’autres non. Lesquels et
Pourquoi ?
Académie de Rouen
Exemple de Séquence en 1re technologique
Huitième séance : 1 heure
Etudier en textes complémentaires deux extraits de la préface de l’auteur et voir comment ils
invitent à réfléchir : que reste-t-il d’humain dans une guerre civile ?.
Travail d’écriture proposé : Vous écrivez une scène entre le personnage principal et Coma
en prenant en compte les bribes du passé commun des personnages, le langage spécifique de
la pièce. La scène se situera après le tableau de la mort de « Petite Amie » et confrontera les
réactions des deux personnages.
Académie de Rouen
Exemple de Séquence en 1re technologique
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire