Langage SQL

publicité
Dans le monde de l'informatique, la gestion de base de données se
fait via un système que l'on appelle SGBD ou Système de Gestion de
Base de Données.
Il s'agit d'un ensemble d'applications logicielles permettant de gérer les bases de
données de façon simple. Dans un SGBD, on peut donc créer une ou plusieurs
bases de données, créer des relations entre les tables, gérer les accès, manipuler
les données présentes dans chacune des bases, etc…
Il existe plusieurs types de SGBD, chacun ayant ses propres concepteurs, ses
avantages et ses inconvénients. Pour moi je choisi particulièrement MySQL
comme SGBD à cause de sa facilité de déploiement et beaucoup d'autres
qualités encore.
Langage SQL
Pour communiquer avec une base de données, on a besoin de lui envoyer des
commandes ou instructions appelées requêtes. Que ce soit pour la création, la
suppression d'une table, la modification, l'insertion ou la sélection de données, le
langage standard de requêtes est SQL.
Qu'appelle-t-on SQL ?
SQL ou Standard Query Language est un langage permettant d'interroger les
bases de données de manière simple. Il est doté d'une syntaxe particulière que
l'on doit respecter pour que la communication avec la base se passe au mieux.
Pour cela, on utilisera des mots clés spéciaux.
Pour voir la liste des bases de données existantes, on utilise la commande SHOW
DATABASES. Sa syntaxe est très simple sauf qu'il ne faut pas oublier le "S" de
DATABASES.
De la même façon, on peut supprimer une base de données en utilisant la commande
DROP DATABASE.
 Voici un exemple de requête SQL pour créer une table dans une base de
Données :
 Pour déclarer une table sur le serveur il faut utiliser
l'instruction CREATE TABLE
 Pour Éviter les champs vides dans une table : NOT NULL
Dans cet exemple, tous les champs de la table pays doivent être saisis. la clause
DEFAULT pour définir une valeur par défaut lorsque ce champ n'est pas saisi.
 Pour Sélection en SQL : SELECT
On a maintenant une table remplie de données et optimisée de façon à ce que
l'on puisse manipuler les données de façon simple. Profitons alors du fait que
notre fameux langage SQL soit aussi un langage de manipulation de données
(LMD).
La commande SQL SELECT
La commande principale pour la manipulation de données est la clause
SELECT. Cette dernière nous permet d'interroger la base pour qu'elle nous
retourne un résultat. On peut lui soumettre certaines conditions à partir de
différents critères que l'on définit nous-mêmes. Cela est possible grâce à
plusieurs options de la commande SELECT.
Voici un exemple très claire pour crée une table des employés pour bien
comprendre MYSQL server 5.1
 La clause COUNT nous donne le nombre de résultats voici un exemple :
Téléchargement
Explore flashcards