Champs électromagnétiques et santé

publicité
Champs électromagnétiques et santé
http://www.electromagnetique.com/pages/sante.html
De très nombreuses études scientifiques sur les effets des CEM sur les êtres vivants nous fournissent des quantités
d'informations à ce sujet.
L'ensemble des études permet de dire que les expositions de longue durée aux champs magnétiques de fréquence 50/60
hertz augmentent les risques de cancer et en particulier de leucémie. Les risques sont plus marqués chez les enfants.
Selon le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), une exposition de longue durée à un champ
magnétique de 4 milligauss (soit 0,4 microtesla) augmentent le risque de leucémie chez l'enfant. Selon les études
épidémiologiques, les problèmes apparaissent pour des expositions à des champs magnétiques à partir de 2 à 3
milligauss environ. Des champs magnétiques de cette valeur se rencontrent à 200 mètres d'une ligne électrique de
220000 volts en pleine charge, ou bien à 30 ou 50 cm d'un radioréveil.
Effets sur la mélatonine :
De nombreuses études sur des animaux montrent que les champs électriques et magnétiques font chuter la sécrétion de
mélatonine. Cette hormone synthétisée par l'épiphyse (ou glande pinéale) a 2 fonctions essentielles:
1) Elle a un rôle très important dans les défenses immunitaires. L'exposition aux CEM provoque un affaiblissement de
nos défenses immunitaires. Une personne exposée se défend moins bien contre les cancers hormono-dépendants, contre
les maladies infectieuses etc...
2) Elle régule les rythmes biologiques. Les champs électriques et magnétiques perturbent ces rythmes biologiques et
provoquent ainsi des troubles de sommeil. La mélatonine est produite surtout pendant la nuit. L'exposition au CEM
pendant le sommeil est donc plus perturbante que pendant la journée.Les facteurs de risques :
Les risques dépendent de 3 facteurs:
1) L'intensité du champ électrique (en V/m) et du champ magnétique (en mG).
2) La durée et le moment de l'exposition: Selon les études épidémiologiques, les risques graves apparaissent surtout
pour des expositions de longue durée (plusieurs années et une grande partie de la journée). D'autre part, l'exposition
durant le sommeil est plus perturbante que l'exposition pendant l'activité.
3) Les sensibilités individuelles peuvent être très différentes. Des personnes sont très sensibles. Des individus sont
hypersensibles aux CEM (on dit aussi Hyperélectrosensibles).
Les troubles neurovégétatifs :
Des études mettent en cause les CEM dans l'apparition de troubles neurovégétatifs: troubles de sommeil, fatigue
anormale, nervosité, maux de tête, stress, dépression. Ces problèmes empoisonnent la vie de nombreuses personnes.
Leurs causes peuvent être très diverses et il est souvent difficile de faire la relation entre le trouble constaté et
l'exposition aux CEM. Mais souvent, on constate la disparition des troubles chez les personnes après l'élimination des
champs électromagnétiques de leur environnement.
Les seuils de risques :
Nous pouvons être exposés à des champs électriques et magnétiques plus ou moins importants. Mais à partir de quels
seuils y a-t-il des risques? Les études montrent que des risques graves apparaissent à partir de 2 à 3 milligauss surtout
pour des expositions de longue durée. Des troubles peuvent être ressentis à des valeurs plus faibles. Les valeurs limites
le plus souvent retenues sont 0,5 mG pour le champ magnétique et 5 V/m pour le champ électrique. Mais pour les
personnes très sensibles pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les seuils ci-dessus sont parfois trop élevés.
L'idéal est de limiter les CEM à des valeurs aussi faibles que possible, c'est-à-dire 0,1mG et 1V/m, à l'emplacement du
lit en particulier. Bien sûr, les exigences sont différentes selon les pièces, selon les lieux.
-> Voir la législation en la matière
Législation et normes
http://www.electromagnetique.com/pages/legislation_normes.html
En France, comme dans la plupart des pays, les normes officielles applicables sont données par le
"Guide provisoire pour l'établissement de limites d'exposition aux champs électromagnétiques aux
fréquences de 50 / 60 hertz", publié par la commission internationale de protection contre les
rayonnements non-ionisants (ICNIRP).
Ces valeurs limites ont été établies en fonction des effets immédiats que peuvent avoir sur l'être
humain les courants induits dans l'organisme par les champs électriques ou magnétiques. Elles sont
de 5000 V/m pour le champ électrique et de 1000 milligauss (100 microteslas) pour le champ
magnétique. Il est bien précisé, dans le guide, qu'elles ne sont pas adaptées aux expositions de
longue durée. Mais, comme c'est la seule norme officielle en France, c'est celle qui s'applique.
Or, d'après des études épidémiologiques, des risques sérieux peuvent apparaître à partir de 2mG,
c'est-à-dire à un seuil 500 fois plus bas que la limite indiquée ci-dessus.
Quelques pays prennent ce seuil de 2mG comme référence pour établir des normes, des
recommandations ou des conseils.
La norme suédoise TCO 03 fixe les limites des champs électriques et magnétiques émis par les
ordinateurs, à 50 cm de l'écran, aux valeurs données dans le tableau ci-dessous.
PARAMETRES
FREQUENCE
TCO 03
Champ électrique
E.L.F (extrêmement basses
fréquences)
< 10 V/m
Champ
magnétique
5 Hz à 2kHz
< 2 mG
Champ électrique
V.L.F (très basses fréquences)
< 1 V/m
Champ
magnétique
V.L.F (2kHz à 400kHz)
< 0,25
mG
A noter que la plupart des écrans d'ordinateurs vendus aujourd'hui sont conformes aux normes cidessus.
Téléchargement
Explore flashcards