Education environnementale face au défi du changement climatique

publicité
Education environnementale
face au défi du changement climatique en RDC
Par
Professeur LUMANDE KASALI Joseph
Plan
1. Contexte d’émergence de l’EE
2. Insertion de l’EE dans les programmes
scolaire et universitaire de la RDC
3. Sensibilisation du public sur le changement
climatique en RDC
1. Contexte d’émergence de l’éducation
environnementale (EE)
L’éducation environnementale est un concept né au
cours des années 70 dans un climat dominé par:
Des graves problèmes d’environnement,
la prise de conscience de cette crise,
l’aspiration à une qualité de vie meilleure et
la nécessité d’une éducation rénovée.
Parmi les graves problèmes d’environnement on
peut citer:
la pollution des milieux naturels,
la déforestation,
l’appauvrissement de la biodiversité,
Les changements globaux, notamment le
changement climatique.
Plusieurs indicateurs et témoignages révèlent que le
changement climatique est réel en RD Congo.
Recul du glacier Elena du Ruwenzori
rétrécissement du lac Tumba
changements dans la pluviométrie, la température
et l’humidité relative
Recul du glacier Elena du Ruwenzori en deux ans
Le rétrécissement du lac Tumba
Evolution de la température moyenne annuelle de
1959 à 2009: la figure montre que depuis l’année
1959 jusqu’à 2009 la température moyenne annuelle
de Luki ne cesse d’augmenter. Cette montée s’accroit
davantage vers les années 2000.
Pour lutter contre les impacts du changement
climatique dans notre pays l’Etat préconise de
mettre en œuvre des mesures et politiques
d’atténuation et d’adaptation aux changements
climatiques.
Mais il y a lieu de miser aussi sur le changement de
comportement des population par l’éducation
environnementale
2. Insertion de l’EE dans les cycles primaires,
secondaire et universitaire en RD Congo
2.1 Cycles primaire et secondaire
Une analyse a été effectuée par Lumande K. au niveau
primaire (2012) et par Kasele P. au niveau secondaire
(2013) en vue évaluer le degré et le mode d’insertion
de l’éducation environnementale dans le programme
de ces niveaux d’enseignement.
Les résultats obtenus ont montré que certaines
disciplines enseignées sont en rapport avec
l’environnement.
Il s’agit au niveau primaire de :
– Education civique et morale,
– Education pour la santé et l’environnement,
– Etude du milieu,
– Géographie,
– Sciences naturelles, et
– Physique.
Le cours d’éducation pour la santé et l’environnement
est une nette tendance à l’insertion de cette discipline
selon le modèle multidisciplinaire (ou
pluridisciplinaire).
En effet, selon ce modèle, pour insérer l’éducation
environnementale dans le programme scolaire formel,
on crée un cursus distinct faisant de celle-ci une
nouvelle discipline, à côté d’autres disciplines
traditionnelles.
Au niveau secondaire, les résultats de Kasele
montrent également que l'Education civique et
morale (ECM) et la Géographie sont les principaux
cours qui offrent certaines notions relatives à
l'environnement: l'ECM vient en tête avec 19% suivi
de très près de la Géographie avec 18%.
Graphique 1 : Les cours ayant trait aux questions environnementales dans le cursus scolaire
Concernant l’explication du phénomène de changement climatique
Nous constatons ici que 61% des élèves enquêtés ne comprennent
rien du phénomène du changement climatique et ne sont pas
parvenus à donner une explication plausible du phénomène en
question. Cependant 13% de ces élèves ont fait allusion aux
"émissions des gaz à effets de serre dues aux activités humaines",
13% encore ont par ailleurs fait référence aux "variabilités des
climats au fil du temps".
2.2 Insertion de l’EE au niveau universitaire
Au niveau universitaire, les enseignements sont plus
spécialisés et tendent même à s’orienter vers la
formation des spécialistes dans le domaine de
l’écologie et de la gestion de l’environnement.
Tel est le cas notamment:
 A l'UNIKIN où fut créé en 1983, un Département des sciences de
l'Environnement;
 A l’Université Cardinal Malula où fonctionne également une faculté
des sciences de l’environnement;
A l’ERAIFT , où sont donnés des cours axés sur l’environnement africain.
La chaire 15 est dédiée à l’éducation mésologique (éducation à
l’environnement et au développement durable).
3. Sensibilisation du public au changement
climatique en RD Congo
3.1 Constat
Très peu d’actions sont consacrées à la problématique de la
sensibilisation du public au changement climatique. On citera ici
quelques actions:
 L’Ecole et Village Assainis (EVA): programme de sensibilisation des
communautés en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement dans
les milieux ruraux et périurbains de la RD Congo.
 Le PLAN D’ACTION POUR LE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS POUR LA GESTION DE
L’ENVIRONNEMENT EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (PARCEENVIRONNEMENT)
 Le gardien vert de mme Vununu
3.2 Techniques de Sensibilisation du public au
changement climatique en RDC
Les techniques habituelles de sensibilisation et
d’information peuvent être utilisées. Il s’agit de:
La communication de masse;
La communication traditionnelle ou
communautaire;
La communication institutionnelle.
La communication de masse
La communication de masse s'adresse à un
public vaste et indifférencié et fait appel aux
moyens de communication de masse
mobilisables à l'échelle nationale, régionale et
locale:
 radio,
 télévision,
 presse écrite, etc.
Des flanellographes,
Des figurines,
Des diapo-langage,
Des boîtes à images,
Des diaporamas ou films fixes,
Des cassettes audio,
Des album de photos,
Des vidéos,
Des cartes du village,
Des dossiers techniques multimédia de
vulgarisation.
La communication traditionnelle
Les manifestations les plus courantes de cette forme
de communication sont:
les assemblées villageoises,
le théâtre et les représentations de marionnettes,
les chansons,
les proverbes,
les devinettes,
les récits,
les contes,
La communication institutionnelle
Il s’agit essentiellement de services ministériels travaillant dans le domaine du
développement rural, d'organisations non gouvernementales (ONG),
d'institutions de recherche, de formation, d'intervention, de projets,
groupements ou associations, etc. La communication institutionnelle s'appuie
principalement sur:







des supports imprimés,
rapports,
notes d'information,
brochures,
plaquettes d'information,
bulletins de liaison;
réflexion, séminaires de formation.
Conclusion
Pour lutter efficacement , en RDC, contre la crise de
l’environnement, en général et contre le changement
climatique, en particulier, il faut adopter une approche
globale et intégrée des actions à entreprendre,
notamment:
Les moyens techniques;
les mesures législatives et réglementaires coercitives;
Une éducation appropriée susceptible de provoquer
le changement des attitudes et de comportement de
nos concitoyens vis-à-vis de l’environnement.
MERCI
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Créer des cartes mémoire