Islam est-il une religion qui permet à toutes les facultés

publicité
FOIRE AUX QUESTIONS :
« L’Islam est-il une religion qui permet à toutes les facultés de l’intelligence de
s’épanouir ? »
Candide : Il semble que oui, car si l’islam réunit un milliard d’adeptes, ils ne sont pas tous
idiots ?
Pangloss : Certes, mais as-tu lu le Coran ?
Candide : NON, sinon des bribes de sourates ici ou là.
Pangloss : Moi oui, et je peux te suggérer quelques réflexions :
1) Dans l’histoire, comme dans la vie de Mahomet et la lettre du Coran, cette religion
est liée à la race arabe. Or, une religion liée à une race, fut-elle arabe, ne peut être un facteur
universel d’épanouissement de l’intelligence. Une race ne peut prétendre à l’universalité. Ce
fut l’erreur d’Hitler avec la race aryenne qui voulait exterminer les autres, à commencer par
les élites Polonaises (Dachau) puis les juifs (chambre à gaz et fours crématoires) et la solution
finale.
2) Cette religion ne considère que l’homme et sa virilité. La femme est un être
inférieur. Par exemple : Sourate IV : « Voici les ordres que Dieu vous donne concernant vos
enfants, au mâle une part d’héritage égale à 2 filles » v. 11. « Les hommes ont le pas sur les
femmes à cause de la préférence que Dieu a manifestée pour les uns sur les autres… celles
dont vous craignez la rébellion, exhortez-les, reléguez-les dans les chambres où elle couchent,
FRAPPEZ-les » v. 34
Candide : Ma sœur est amoureuse d’un musulman, est-ce une folie que de l’épouser ?
Pangloss : Songe à leur vie après ; à leurs enfants ; aux lois coraniques. Elle devra, tout le
reste de sa vie, se faire pardonner d’être une femme et - comble d’horreur – non araboislamiste. Je ne connais pas de cas semblables qui n’ont pas été sources de drames douloureux
et incessants.
Candide : Quel critère suggérez-vous pour qu’une religion soit source de bonheur ?
Plangloss : Quelle soit conforme à la nature humaine, homme et femme, qu’elle respecte la
femme et sa vocation au mystère de la maternité charnelle ou spirituelle, qu’elle respecte en
l’être humain, quelle que soit sa race, son intégrité physique, sa soif de culture, de sagesse,
d’amour, ses talents à développer. Son unité indéfectible Homme-Femme : tout cela étant non
seulement inconnu du Coran, mais explicitement refusé par tous ceux qui se réclament de lui.
Dans un mariage, je pencherai à chercher les facteurs d’unité (c’est déjà, alors, assez
difficile !) plutôt que les obstacles ou les sources de conflit. Ai-je bien répondu à ta question ?
Professeur André Clément
Fondateur de l’IPC
Téléchargement
Explore flashcards