Les investigations du cancer du sein Les investigations à faire La

publicité
Les investigations du cancer du sein
Les investigations à faire
La mammographie
La mammographie est le moyen le plus efficace (90% des cas) du dépistage précoce des cancers du
sein. Elle détecte les tumeurs asymptomatiques et non palpables manuellement. Le sein est
comprimé entre la plaque et l’échographe afin de permettre l’étalement des tissus mammaires et
faciliter la visualisation de ses structures.
Elle peut être complétée par une échographie pour affirmer la nature de quelques structures
mammaires comme les kystes et en cas de seins denses.
L’échographie du sein
Le sein est une glande qui secrète le lait. La production du lait se fait au niveau des lobules
glandulaires. L’excrétion se fait par les canaux lactifères ou galactophores. 95% des cancers du sein
ou adénocarcinomes se développent à partir des cellules des canaux lactifères (cancer canalaire) et
des lobes de la glande mammaire (cancer lobulaire).
L’IRM
L’imagerie par résonnance magnétique nucléaire (IRM) est de plus en plus utilisée pour le diagnostic
du cancer du sein et dans le suivi post thérapeutique. Elle permet de visualiser des anomalies non
visibles sur l’échographie ou le scanner. Elle permet de préciser et de découvrir l’étendue de
certaines lésions difficiles à caractériser ou dispersées dans le sein. L’IRM modifierait l’indication
opératoire dans 20% des cas.
La cytoponction
La cytoponction se pratique sous anesthésie et sans hospitalisation. Elle consiste à aspirer du liquide
ou tissu de la lésion à l’aide d’une aiguille fine et d’une seringue, sous échographie, pour examen
direct afin de confirmer le diagnostic.
La biopsie
Il s’agit d’un prélèvement d’une partie de la tumeur guidé par échographie. Un examen au
microscope confirmera le diagnostic. Des analyses supplémentaires sur le tissu prélevé permettront
de déterminer la sensibilité du cancer aux hormones. Cette indication aura des répercussions sur le
choix du traitement.
La microbiopsie
C’est un prélèvement réalisé sous anesthésie locale et contrôle radiographique à l’aide d’un pistolet
automatique et d’une aiguille d’un millimètre de diamètre pour prélever une anomalie détectée à
l’échographie. Par rapport à la cytoponction, ce prélèvement est plus important puisqu’il permet
d’analyser la nature des cellules.
Quelles sont les chances de guérir du cancer ?
Les chances de guérir sont élevées si le cancer est détecté précocement. Ils sont estimés à partir de
l’ensemble des analyses non disponibles lors de la première consultation, ils ne le seront qu’après
l’intervention chirurgicale. Une surveillance régulière et prolongée est donc justifiée pendant
plusieurs années après le traitement.
Téléchargement
Random flashcards
aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire