plaquette maj fev 10 V3.pub

publicité
Pôle LOCOMOTEUR
L’HAD en MPR est un service
d’hospitalisation à domicile.
C’est une alternative
à une hospitalisation traditionnelle
en vue d’une réadaptation et
d’une réinsertion à domicile.
Elle offre une prise en charge
MÉDICALE
RÉÉDUCATIVE
(kinésithérapie, orthophonie,
ergothérapie)
PSYCHOLOGIQUE
SOCIALE
Les prises en charge de réadaptation
concernent essentiellement :
 les patients dépendants, souvent issus
de la filière neuro-vasculaire nécessitant des interventions de 3 mois et
plus ;
 les patients issus de court séjour ou
de soins de suite de réadaptation sur
des durées plus courtes.
Chirurgie
Orthopédique &
Traumatologique
Médecine
Physique &
Réadaptation
Rhumatologie
La permanence des soins est effective
de 09h00 à 17h00, 5 jours sur 7.
En dehors de ces horaires, les urgences
sont prises en charge par le médecin traitant
ou par les urgences de l’Hôpital.
ÉQUIPE ET CONTACTS
Médecin Coordonnateur
Dr BOR

01 34 06 66 49
Infirmière Coordonnatrice
Sylvie MONTFOLLET

01 34 06 66 06
sylvie.montfollet[email protected]
Kinésithérapeutes

01 34 06 60 00
poste 7592
Ergothérapeutes

01 34 06 60 00
poste 7315
Psychologue

01 34 06 66 05
Orthophonistes

01 34 06 60 00
poste 7325
Assistante sociale

01 34 06 60 00
poste 7314
Secrétariat : 01 34 06 66 49
Fax : 01 34 06 66 48
[email protected]
Hôpital Simone Veil
Pavillon Held - 28, rue du Docteur Roux
95602 Eaubonne Cedex
Secrétariat
 01 34 06 66 49
 01 34 06 66 48
[email protected]
Cette alternative à l’hospitalisation traditionnelle
permet d’offrir au patient la poursuite d’une rééducation
pluridisciplinaire intensive en vue de gains fonctionnels dans
un projet thérapeutique coordonné.



La procédure de préadmission doit s’assurer de la volonté du
patient, de sa famille et du médecin traitant de mettre en
œuvre le retour à domicile.
L’infirmière coordonnatrice s’assure de la faisabilité du projet en
concertation avec l’assistante sociale et/ou l’ergothérapeute.
L’inclusion est réalisée sur la base de la visite médicale et sur la
mesure d’un indice de dépendance.
Il est alors élaboré un PROJET THÉRAPEUTIQUE.




Phase d’ADMISSION
2
3
Le MÉDECIN
LE MÉDECIN
TRAITANT RESTE LE
RÉFÉRENT DE SON
PATIENT.
Le médecin
visite son patient :
ou
le MÉDECIN
HOSPITALIER
prend contact avec
le service et fait la
demande de prise
en charge
en HAD.
La planification des interventions est réalisée par l’infirmière coordonnatrice. Elle inclut un bilan médical en début, milieu et fin de séjour.
Les évaluations des rééducateurs sont faites au minimum mensuellement,
plus fréquemment si nécessaire.
Une réunion de synthèse hebdomadaire est programmée pour étudier
les dossiers des patients.
L’HAD-MPR assure les prestations des intervenants rééducateurs, les examens biologiques, la fourniture de matériel médical et les transports pour les
consultations spécifiques à l’HAD.
Phase de PRISE EN CHARGE
1
TRAITANT
Le service de l’HAD
couvre un
secteur
géographique
de
17 communes
Il assure le suivi de la
prise en charge, en
relation avec le médecin
coordonnateur de
l’HAD et en lien avec
l’infirmière
coordonnatrice.
4


 au
début de
la prise en charge,
 à chaque
renouvellement du
traitement habituel,
 à
la demande.

Un CLASSEUR DE TRANSMISSION est systématiquement laissé au domicile du patient.
Les visites au domicile sont rémunérées
par l’HAD selon la nomenclature en
vigueur. Tous les mois, le médecin traitant doit
établir une NOTE D’HONORAIRES récapitulative
(modèle dans le classeur de transmission).
Les ORDONNANCES établies par le médecin
traitant sont récupérées au domicile du patient
par le personnel de l’HAD. Il n’y a pas d’ordonnancier spécifique à l’HAD.
5
Le médecin
traitant reçoit
les SYNTHESES DE
CONSULTATIONS
d’HAD
&
le COMPTE-RENDU
D’HOSPITALISATION
en fin de prise en
charge.
Téléchargement