1910 1881 384-322 av J-C. A la fin du Vè siècle avant J.

publicité
A la fin du Vè
siècle avant J.-C.
384-322 av J-C.
ARISTOTE affirme que la matière est constituée de quatre
éléments : le feu, l'air, le terre, et l'eau ; l'idée de l'atome est
abandonnée. Son prestige est tel qu'il faudra attendre le
début du XIXème siècle pour que cette idée reprenne.
Les philosophes grecs, LEUCIPPE et DÉMOCRITE,
considèrent que la matière ne peut être divisée à l'infini,
mais qu'elle est constituée de particules minuscules : les
atomes (du grec atomos qui signifie "insécable).
Depuis, d’autres modèles plus complexes ont permis
d’expliquer de nombreux autres phénomènes. Le modèle
actuel de l’atome est l’aboutissement d’une longue
histoire au cours de laquelle les représentations qu’on
s’en fait ont profondément évolué.
1910
1805
Le créateur incontesté de la théorie atomique est
l'Anglais John DALTON. Il représente les atomes
par des symboles et leur attribue une masse.
Ernest RUTHERFORD, physicien et
chimiste anglais, propose un modèle
planétaire de l'atome : les électrons tournent
autour d’un noyau chargé positivement
comme des planètes autour d'une étoile.
1904
L’atome est électriquement neutre. Thomson pense
qu’il doit contenir des charges positives qui
compensent les charges négatives des électrons. La
charge positive est répartie dans un petit volume (qui
peut avoir la forme d’une sphère) et qu’elle est
parsemée d’électrons (modèle du pudding de
Thomson).
1881
e-
Charge = -1,6.10-19 C
Masse = 9.10-31 kg
J. J.Thomson découvre l’un des composants de
l’atome. Il s’agit de particules élémentaires
négatives appelées en 1891 électrons.
Téléchargement
Explore flashcards