1- Le document présente deux théories opposées sur l

publicité
Lycée Bergson
1ère ES et L
Correction n°4 : partie physique-chimie
Partie 1 : Thème « représentation visuelle » (10 points)
Questions :
1- Le document présente deux théories opposées sur la propagation des rayons
lumineux. Nommer et représenter l’hypothèse de chacune de ces théories
sous la forme d’un schéma simplifié. Quelle théorie Alhazen a-t-il défendue ?
Les 2 théories sont la théorie de l’intromission (la lumière part de la source se
dirige vers l’objet puis est diffusée vers l’observateur) et la théorie de l’émission
(la lumière part de l’œil de l’observateur vers l’objet). Alhazen a défendu la théorie
de l’intromission. Attention sur les schémas, la lumière doit se propager en ligne
droite.
2- A l’aide du document, expliquer pourquoi Kepler a joué un rôle capital dans la
compréhension de la conception de la vision.
Kepler a joué un rôle capital en proposant une analogie de fonctionnement entre
l’œil et les systèmes optiques de l’époque. Analogie qui fut démontrée quelques
années plus tard par Scheiner.
3- A notre époque, le physicien utilise le « modèle de l’œil réduit » pour expliquer
le principe de fonctionnement de l’œil en tant qu’ »instrument d’optique ».
Quels sont les deux éléments indispensables qu’il associe à l’œil réel ?
Les 2 éléments indispensables sont la lentille (équivalente au cristallin) et l’écran
(équivalent à la rétine). On pourrait y ajouter le diaphragme (en lieu et place de
l’iris)
4- Compléter le schéma et justifier l’observation se Scheiner en construisant
l’image A’B’ de AB.
D’après la construction, l’image A’B’ est bien inversée par rapport à AB. On pouvait
se contenter de tracer seulement 2 rayons sur les 3 proposés pour construire
l’image.
5- Les expressions « jeter un coup d’œil » ou « foudroyer du regard » ont-elles
une réalité physique ? Justifier.
Elles n’ont aucune réalité physique car aucun « rayon, signal, éclair » ne part de
l’œil. L’œil n’a qu’un rôle de récepteur
Partie 2 : Thème « le défi énergétique » (10 points)
1- Préciser le point commun
entre les deux lampes du
tableau 2 du document 1.
Elles ont un flux lumineux
équivalent (elles éclairent de
façon identique)
3- A l’aide du tableau 1 du
document 1 montrer que la
lampe fluocompacte du
tableau 2 entre dans la catégorie de l'une des classes A.
En calculant 15/750 on obtient 0,020 W.lm-1 soit 20 mW.lm-1 cela correspond bien à
une lampe de classe A
4.1- A l'aide du document 2,
calculer le coût de revient
(achat et fonctionnement
pendant 8000 h) pour la
lampe fluocompacte du
tableau 2 du document 1.
Coût de fonctionnement :
120 kWh à 0,11 € du kWh.
Cela nous fait 13,2 €
(120x0,11)
Pour 8000 h de fonctionnement un seul achat de lampe suffit (5 €)
Le coût de revient est donc de 18,20 €
4.2- Sachant que le coût de revient (achat et fonctionnement pendant 8000 h) pour
les lampes à filament classiques est de 60,80 €, calculer l’économie financière
réalisée pour 8 000 h de fonctionnement.
Cela représente une économie de 42,60 € pour 8000 h de fonctionnement (60,80–
18,20)
5. Compléter la chaîne énergétique suivante.
Téléchargement
Explore flashcards