Le Chevalier combattant ou combattant varié Philomachus pugnax

publicité
Le Chevalier combattant ou combattant varié Philomachus pugnax
Empreinte
Son dos est brun alors que le ventre est blanc. Au printemps, le
mâle porte une grande collerette et sur les côtés de la tête, des
touffes de plumes appelées «oreillons», à coloration
multiple : blanc, roux et noir. Le bec est assez
long, jaune-rouge, les pattes
jaune-verdâtre.
Habitat
Il niche dans les marais humides, les
tourbières et au bord des plans d’eau
douce. En hiver on l’observe aussi dans
les prairies inondées. On peut également
l’observer sur les côtes.
Indices de présence
Mode de vie
C’est un oiseau presque muet.
Les femelles sont très sociables alors
que les mâles sont plus solitaires.
Les chevaliers combattants sont
migrateurs.
Reproduction
Pendant la période de reproduction,
il chasse des insectes, des vers et
des araignées. Le reste du temps, il
consomme des mollusques et des
crustacés, parfois des petits poissons et
des têtards.
il existe aussi :
Polygames, les mâles se paradent, en
avril-mai dans des «arènes» pour montrer
leur plumage et séduire les femelles. La
femelle pond 4 œufs verdâtres qui sont
couvés pendant 20 à 23 jours.
Le chevalier gambette, le chevalier arlequin, le chevalier aboyeur.
Tous droits réservés FNC
Alimentation
Téléchargement
Explore flashcards