Grand titre de présentation d`une demande

publicité
Outaouais
Portrait régional
Été 2013
2
Table des matières
Occupation du territoire
p. 4
Démographie
p. 5
Conditions de vie
p. 6
Structure économique
p. 7
Secteur des entreprises
p. 8
Économie
p. 9
Dernières nouvelles
p. 10
3
Occupation du territoire
Caractéristiques territoriales et municipales
Géographie
Faits saillants
La région de l’Outaouais représente 4,62 % de
la
population
du
Québec
en
2012
e
(372 329 habitants) et se classe au 8 rang
parmi les 17 régions.
Ce territoire a une densité de population de
12 hab./km² répartis sur 30 503 km².
La région de l’Outaouais compte cinq municipalités régionales de comté (MRC) et territoires
équivalents (TE).
La ville de Gatineau est de loin la ville la plus
importante et représente plus de 70 % de la
population de la région.
Dans la région, l’importance de la population
rurale est de 14,4 % (19,3 % pour le Québec).
Source : Institut de la statistique du Québec.
Portrait
Sources : Institut de la statistique du Québec; ministère des Finances et de l’Économie du Québec.
4
Démographie
Population
Faits saillants
Évolution démographique et perspectives
Depuis plusieurs années, les régions
urbaines connaissent un accroissement
démographique supérieur à celui du
Québec. À cet égard, l’Outaouais
s’inscrit dans cette tendance.
De 2006 à 2011, la population de la
région a crû de 6,8 %, soit un rythme
plus rapide qu’au Québec (+ 4,6 %).
Les perspectives démographiques sont
encourageantes. De 2011 à 2016, la
population de la région de l’Outaouais
devrait croître de 5,0 % (+ 3,5 % au
Québec).
Source : Institut de la statistique du Québec.
Mouvements migratoires interrégionaux
Faits saillants
Taux de migration interrégionale
La plus forte croissance démographique
observée dans les régions urbaines
résulte de la fécondité et des gains
migratoires.
Toutefois, les gains migratoires de
l’Outaouais sont en déclin depuis
quelques années.
De 2007 à 2012, la région enregistre
tout de même en moyenne des gains
migratoires interrégionaux appréciables,
soit plus de 1 000 personnes par année
(+ 0,30 %).
Source : Institut de la statistique du Québec.
5
Conditions de vie
Revenu
Faits saillants
Revenu disponible par habitant
Depuis 2007, le revenu disponible par
habitant
de
l’Outaouais
demeure
inférieur à la moyenne québécoise.
Toutefois, à partir de 2009, la situation
se résorbe presque complètement.
 Ainsi, en 2011, le revenu disponible se
situe à 25 523 $, comparativement à
25 646 $ pour l’ensemble du Québec.
L’écart négatif par rapport au Québec
n’est plus que de 0,5 %.
Source : Institut de la statistique du Québec.
Développement économique
Faits saillants
Indice de développement économique
L’indice de développement économique
cerne la réalité économique des régions.
Il repose sur quatre thèmes : la
démographie, le marché du travail, le
revenu ainsi que la scolarité.
Depuis 2007, l’indice de la région de
l’Outaouais se maintient au-dessus de la
moyenne québécoise. En 2011, l’indice
de la région augmente légèrement et
atteint 103,2 points.
En 2011, seule la scolarité n’est pas
supérieure à la moyenne du Québec.
Sources : Statistique Canada; Institut de la statistique du Québec.
6
Structure économique
Base industrielle
Faits saillants
Importance des secteurs d’activité en 2012
En 2012, l’Outaouais regroupe 4,6 % de
la population et 4,9 % des emplois du
Québec.
 La structure industrielle reflète la
vocation gouvernementale de la
région.
L’économie
est
par
conséquent fortement tournée vers le
secteur des services.
Le secteur primaire regroupe une
proportion des emplois 2 fois moins
grande qu’au Québec (1,0 % contre
2,3 %).
De plus, l’importance des emplois dans
le secteur de la fabrication est ténue par
rapport à celle observée au Québec
(3,8 % contre 12,5 %).
Source : Statistique Canada.
Toutefois, compte tenu de l’essor
démographique de la région et des
dépenses du secteur privé en
construction résidentielle, le secteur de
la construction occupe une part plus
importante (8,2 %) en Outaouais
comparativement au Québec (6,1 %).
La tertiarisation de l’économie est une
réalité dominante dans cette région.
 Le pourcentage de l’emploi total dans
le secteur tertiaire (87,0 %) est
nettement supérieur à celui du
Québec (79,0 %).
Source : Statistique Canada.
7
Secteur des entreprises
Commerce extérieur
Faits saillants
Exportations selon le secteur d’activité
En 2007, 73,3 % des exportations
internationales de marchandises en
Outaouais sont effectuées par le
secteur manufacturier.
 De 2001 à 2007, cette proportion
atteignait en moyenne 78,6 %.
Après avoir atteint un sommet en 2001,
les exportations internationales de
marchandises
fléchissent
en
Outaouais :
 En 2007, elles chutent (- 22,6 % à
551,3 M$) par rapport à 2006.
Source : Statistique Canada.
Investissement
Faits saillants
Investissement par catégorie de dépenses
Depuis 2001, l’investissement au
chapitre de l’habitation constitue la
majorité de l’investissement privé dans
la région de l’Outaouais. En 2013, il se
maintient au-dessus du milliard de
dollars, et ce, pour une septième fois en
huit ans.
Par ailleurs, de 2007 à 2013,
l’investissement privé non résidentiel
(machines et équipement; construction)
dans la région augmente (+ 3,4 % par
année
pour
l’Outaouais
comparativement à + 1,2 % pour le
Québec), et ce, en raison de
l’investissement
en
construction
Sources : Statistique Canada; Institut de la statistique du Québec.
8
(+ 8,6 %).
Économie
Marché du travail
Faits saillants
En 2012, le nombre d’emplois augmente
faiblement dans la région de l’Outaouais
(+ 1 700 postes), et ce, pour une
troisième année consécutive.
 Ces remontées permettent d’effacer
les pertes encaissées en 2009
(- 5 900 postes).
En 2012, le taux d’activité de l’Outaouais
diminue (- 1,1 point de pourcentage à
e
e
67,7 %) et passe du 2 au 3 rang parmi
l’ensemble des régions.
 Ce taux dépasse néanmoins de plus
de 2 points de pourcentage celui de
l’ensemble du Québec (65,1 %).
Le taux d’emploi de l’Outaouais fléchit
(- 0,5 point de pourcentage à 63,2 %).
Son écart avec l’ensemble du Québec
s’effrite à nouveau et est maintenant de
3,2 points de pourcentage.
Principaux indicateurs
Outaouais
2011
2012
Emploi (k)
194,8
196,5
2,8
1,7
Taux d’activité (%)
68,8
67,7
Taux d’emploi (%)
63,7
63,2
2011
2012
3 953,6
3 984,4
38,5
30,8
Taux d’activité (%)
65,2
65,1
Taux d’emploi (%)
60,1
60,0
Création (perte) (k)
Ensemble du Québec
Emploi (k)
Création (perte) (k)
Source : Statistique Canada.
Taux de chômage
Depuis 1999, la région de l’Outaouais
affiche un taux de chômage inférieur à
celui de l’ensemble du Québec.
Ainsi, en 2012, le taux de chômage
s’établit à 6,5 % dans la région par
rapport à 7,8 % pour l’ensemble du
Québec.
 L’écart observé entre les deux taux de
chômage s’agrandit à 1,3 point de
pourcentage en 2012.
Source : Statistique Canada.
9
Dernières nouvelles
Emploi
Faits saillants
Évolution de l’emploi
Au cours du deuxième trimestre de 2013,
par rapport à la même période en 2012,
l’emploi diminue (- 6 400 postes) dans la
région de l’Outaouais.
Il
s’agit
d’une
troisième
baisse
trimestrielle consécutive à survenir.
Les prochains mois seront à surveiller,
car la tendance baissière en Outaouais
prend de l’ampleur.
Trimestres¹
Emploi (k)
Création (perte) (k)²
2
3
4
1
2
2012
2012
2012
2013
2013
197,9 197,8 196,1 189,2 191,5
3,0
0,5
-4,4
-5,0
-6,4
1. Moyenne de trois mois non désaisonnalisée.
2. Calculée par rapport à la même période de l’année précédente.
Source : Statistique Canada.
Taux de chômage
Faits saillants
Évolution du taux de chômage
Au cours du deuxième trimestre de 2013,
par rapport à la même période en 2012,
le taux de chômage varie peu en
Outaouais.
En baisse de 0,2 point de pourcentage, il
se situe à 6,3 %. Il s’agit d’une
cinquième baisse à survenir en six
trimestres.
Au deuxième trimestre de 2013, la
diminution du taux de chômage en
Outaouais s’explique par le retrait d’un
nombre
important
de
chercheurs
d’emploi
(découragement
des
chômeurs). Ceci va de pair avec la
détérioration de la situation de l’emploi
observée.
Trimestres¹
2
3
4
1
2
2012
2012
2012
2013
2013
Taux de chômage (%)
6,5
6,2
6,5
8,0
6,3
Écart (point de %)²
-1,0
-0,9
-0,3
1,2
-0,2
1. Moyenne de trois mois non désaisonnalisée.
2. Calculé par rapport à la même période de l’année précédente.
Source : Statistique Canada.
10
Cette publication a été préparée par :
Pascal Beaulieu, économiste
Avec la collaboration de :
Geneviève Grenier, Sylvie Gingras et Denis Simard
Sous la direction de :
Denise Lacroix, directrice
Pour tout renseignement concernant le contenu de cette publication :
Direction de l’analyse économique
e
710, place D’Youville, 4 étage, Québec (Québec) G1R 4Y4
Courrier électronique : [email protected]v.qc.ca
Signes conventionnels
Abréviations et symboles
.. Données non disponibles
%
Pour cent ou en pourcentage
... N’ayant pas lieu de figurer
$
Dollars
k
En milliers
M
En millions
G
En milliards
Blocs régionaux
Régions manufacturières
Régions ressources
Régions urbaines
Saguenay–Lac-Saint-Jean,
Mauricie, Estrie, ChaudièreAppalaches, Lanaudière,
Laurentides, Montérégie
et Centre-du-Québec
Bas-Saint-Laurent, AbitibiTémiscamingue, Côte-Nord,
Nord-du-Québec et Gaspésie–
Îles-de-la-Madeleine
Capitale-Nationale,
Montréal, Outaouais
et Laval
11
Téléchargement