Le ciel de Belgique Hiver, début de soirée

advertisement
Le ciel de Belgique
Hiver, début de soirée
Rmq: Vous remarquerez que l’est et l’ouest sont inversés sur cette carte. Celle-ci doit être tenue renversée
au-dessus de la tête et les points cardinaux dirigés vers les bonnes directions.
Le ciel de Belgique
Hiver, début de soirée
Si chaque peuple contait de nombreuses légendes en regardant le ciel, c’est au
Belge, Eugène Delporte, que l’on doit les limites modernes des 88 constellations
actuelles. Dès la tombée de la nuit, vous pourrez admirer la célèbre constellation
d’Orion. Trois étoiles alignées, ça se repère au premier coup d’œil ! Dans la mythologie grecque, Orion était un redoutable chasseur suréquipé (une massue, une
épée, un bouclier,…)
Dans cette direction, on trouve une splendide nébuleuse sombre à près de 1500
années-lumière de nous. On la surnomme la nébuleuse à tête de cheval en raison
de l’ombre chinoise qui semble représenter cet animal. En réalité, un nuage dense
de gaz et de poussière absorbe la lumière d’étoiles en arrière-plan. C’est dans ce
type de poches de gaz colorés que prennent naissance les étoiles.
Bételgeuse est une étoile d’Orion. Elle est si volumineuse qu’elle pourrait contenir
pas moins de 500 fois le Soleil. A l’œil nu, on peut distinguer sa couleur rougeâtre.
C’est ce que l’on appelle une géante rouge, une étoile en fin de vie. D’autres, plus
jeunes et plus chaudes encore, paraîtrons plus bleutées, comme Rigel.
En suivant la ceinture d’Orion vers le haut, on tombe sur un « V » qui se poursuit
par 2 étoiles brillantes à ses extrémités, marquant le museau et la pointe des
cornes d’un taureau. Son œil s’appelle Aldébaran. Encore une étoile de type
géante rouge qui laisse penser qu’il est en colère, prêt à charger, furieux d’être
sans cesse poursuivi par Orion le chasseur.
Les trois étoiles alignées peuvent aussi nous mener vers l’horizon où nous trouverons la constellation du Grand Chien qui comporte Sirius, l’étoile la plus brillante
du ciel. Les Gémeaux, quant-à-eux, resplendissent avec Castor et Pollux, les fauxjumeaux. Pollux, demi-dieu car fils de Zeus, était immortel. Accablé à la mort de
son frère, il intercède auprès de son père pour ressusciter Castor. Zeus les métamorphose en constellations, à jamais immortels.
Il reste encore une étoile éclatante : Capella, dans la constellation du Cocher. Elle
représente la « chevrette » que porte le cocher sur son épaule gauche. Cette étoile
fait partie des 100 plus proches étoiles de la Terre mais elle se trouve tout de
même à quelques quatre-cents mille milliards de kilomètre. Ce qui caractérise
Capella, c’est qu’il s’agit d’une étoile double. Deux étoiles de couleur jaune, très
proches, et chacune 10 fois plus volumineuse que le Soleil.
Certaines constellations sont très célèbres, comme le zodiaque. Elles représentent
une bande circulaire, le long de laquelle semble se déplacer le Soleil, d’un point de
vue terrestre.
En cette saison, vous pourrez reconnaître les Poissons, suivi de la constellation du
Bélier. Remarquez la différence d’étendue qu’occupent ces deux constellations
dans le ciel. Cela montre que le Soleil reste présent devant le Bélier pendant à
peine trois semaines, tandis qu’il masque les Poissons pendant plus d’un mois. Arrive ensuite le Taureau. Le Zodiaque se poursuit avec les Gémeaux et la constellation du Lion qui marquera déjà le début du printemps.
Téléchargement